Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques http://www.balibulle.com Modasse et fière de l'être, militante de la futilité, pasionaria de la frivolité, croisée de l'éphémère Tue, 16 Dec 2014 14:13:42 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.0.1 Plus size http://www.balibulle.com/post/2014/12/16/plussize/ http://www.balibulle.com/post/2014/12/16/plussize/#comments Tue, 16 Dec 2014 14:01:26 +0000 http://www.balibulle.com/?p=52321 HM_robe_grossesse_pregnant_style_bump_style_biker_boots

Après les émotions décoratives causées par notre grand dossier nursery, reprenons le cours de nos tribulations vestimentaires avec cette trouvaille : une sympathique robe de grossesse dénichée non pas dans la gamme maternité de H&M, mais dans celle des grandes tailles.

Manches courtes volantées, en polyester donc infroissable et immunisée contre les poils de la Bête, et vendue avec un lien à la taille qui permet de souligner le ventre : c’est là le détail qui fait tout son charme à mes yeux…
Je l’ai achetée fin septembre et m’attendais à ce que ce soit la première d’une longue série… Et puis non. Les coupes « + size » ne tombent pas systématiquement au mieux sur un corps « enceint », même quand on a pris de partout comme moi.

Au final ça a été, en deux visites dans le rayon cet automne, ma seule trouvaille du genre. Et rien repéré depuis sur l’e-shop désespérément peu achalandé (et où elle ne figure même pas d’ailleurs).

robe_hm_grandes_tailles_plus_size_imprimee

robe_hm_grande_taille_plus_size_imprimee

Blazer ou gilet long, manteau court ou parka, elle n’est pas contrariante. Je l’avais prise dans la plus petite taille, 44, et elle est toujours nickel et aussi confortable à bientôt 6 mois et demi de grossesse. Et quelque chose me dit qu’elle sera providentielle aussi juste après l’accouchement… #flouartistique

Au prochain épisode, comme promis, on réouvre le dossier « robes midi » avec du moulant comme je n’en avais encore jamais osé… Ça va être mythique #etpasflouartistiquedutout

Manteau court / IRO (printemps-été 2010), déjà vu ici et 
Robe imprimée / H&M grandes tailles
Collant de grossesse 40 deniers / H&M MAMA
Besace en cuir « Tamy » / GREAT BY SANDIE (printemps-été 2011), déjà vue ici ou
Biker boots / ZARA (printemps-été 2012), déjà vues ici ou 
Baume à lèvres teinté « Chunkiest Chili » / « Chubby Stick » CLINIQUE
Parfum du jour / « Musc » de RÉMINISCENCE

 

Liens simples en anthracite, liens affiliés en bordeaux

]]> http://www.balibulle.com/post/2014/12/16/plussize/feed/ 36 Le grand fantasme de la nursery http://www.balibulle.com/post/2014/12/12/le-grand-fantasme-de-la-nursery/ http://www.balibulle.com/post/2014/12/12/le-grand-fantasme-de-la-nursery/#comments Fri, 12 Dec 2014 12:00:46 +0000 http://www.balibulle.com/?p=52408 Finn Room

Nouveau chapitre et non des moindres dans notre feuilleton « Maternité et consommation / must-haves et réalité budgétaire ».
Aujourd’hui, nous allons parler du fascinant GFN, le Grand Fantasme de la Nursery.

Un cocon de douceur et de joliesse pour la chair de sa chair, qu’on rêve à la fois fonctionnel, évolutif et… valorisant esthétiquement pour les adultes.

Les décorateurs d’intérieur s’éclatent chez les parents, tellement le marché de la nursery pinterestable/tumblrable/instagrammable est porteur.

Je plaide coupable, puisque j’aime à peu près tout ce qui sort sur Pinterest quand on tape « scandinavian nursery ». Une déco mixte aux tons neutres et aux matières chaleureuses.
Rien de farfelu ou de très original. Bon c’est peut-être même très chiant ! Ou en tout cas moins fun que l’hystérie impériale de certaines nurseries américaines, ou les envolées poétiques des chambres très bobo.

Mais même avec des goûts assez classiques, on ne réchappe pas au règne insidieux de la tendance. Jugez plutôt…

dutch_nursery

Source : My Scandinavian Home

nursery_shelves
Sources : Julie & Danny / RH Baby & Child

attic_nursery
Source : Jelanie Shop

scandinavian_nursery
Source : My Scandinavian Home

minirodini_baby_sheets_smallable_cradle

Source : Mini RodiniSmallable

nursery_teepees_girl_boySource : The Stir Cafe Mom / Scandinavian Simplicity

nursery_teepee

Source : Macarena Gea

tree_wallpaper_nurseries

Sources : Amber Bell / Decoracion Bebes

baby_neutral_nursery_homepolish

Source :  Project Nursery

neutral_nurseriesSources : The Animal Print Shop100 LayerCake-Let

Allison K

 Source : Sissy & Marley

the_animal_print_shop_ruby_nursery

Source : The Animal Print Shop

fanions_nursery
Source : Little Gatherer

Interios

Source : Sissy & Marley

nursery_fanions_breton_stripesSource : Styleroom

Moralité ?
Plus on épingle, moins on échappe aux must-haves en vigueur : le parc rond, les berceaux et lits Stokke ou Leander, le tipi, les fauteuils et rocking chairs Eames, les fanions, les branchages et coussins nuages, les rayures nautiques et marinière, les étagères et caissons de rangement ouverts qui servent à décorer plus qu’à stocker le bazar…

Formaté ? Fatalement. Mais Dieu merci, les basses contingences matérielles ramènent vite la plupart des parents lambda à l’essentiel.

- vivre dans un 3 pièces et s’arracher déjà les cheveux pour savoir où caser le quatuor infernal poussette/coque/nacelle/transat (surtout quand on ajoute un Doomoo à l’affaire) sans transformer une partie de la chambre en débarras.
– avoir tout simplement déjà cramé tout son budget en matériel de puériculture et vêtements.

Pour ma part, je coche les deux cases !

Alors pour l’heure, je biberonne ces images, en infusant une idée d’agencement par-ci, de textures et de couleurs par là. Et je rêvasse, en luxe absolu, à encadrer un jour des photos signées Sharon Montrose, ces petits portraits animaliers que vous voyez notamment en ouverture du billet et qui ont le don de sublimer une chambre blanche à elles toutes seules… Si jamais ça se concrétise, promis, je vous donnerai un aperçu du résultat !

Et en attendant, comment vous quitter autrement qu’avec mon tout premier souvenir de nursery…

peter_pan_pauvre_nanaCelle de la Pauvre Nana bien sûr !

]]>
http://www.balibulle.com/post/2014/12/12/le-grand-fantasme-de-la-nursery/feed/ 137
Voir midi à sa porte http://www.balibulle.com/post/2014/12/07/voir-midi-a-sa-porte/ http://www.balibulle.com/post/2014/12/07/voir-midi-a-sa-porte/#comments Sun, 07 Dec 2014 17:15:24 +0000 http://www.balibulle.com/?p=52297 robe_midi_grossesse_asos_maternite_dr_martens_beanie

J’avais prévenu qu’en vertu de ma nouvelle, euh, silhouette, j’allais tenter d’apprivoiser la robe midi…
Une pièce qui n’appartenait jusqu’ici pas du tout à ma grammaire vestimentaire, puisqu’en temps normal, je fuis les robes moulantes.

C’est donc avec une joie toute particulière que j’ai abordé cette aventure inédite, une de plus dans cette succession de découvertes qu’est décidément la grossesse.

A l’heure où je vous écris, je suis l’heureuse propriétaire de 3 robes midi.
Toutes très différentes, une noire, une fleurie et une rayée. Avant de passer aux versions un peu « glam » (toutes proportions gardées, hein), j’avais envie de commencer par celle-ci, qui a la particularité d’être aussi ma toute première « robe jusqu’au terme ».

A environ 3 mois de l’échéance, ou faut-il dire de la DPA (Date Prévue d’Accouchement) (oui on apprend notamment beaucoup de nouveaux mots pendant la grossesse…), j’aborde mes ultimes emplettes « pré-délivrance » et j’ai commandé cette robe Asos dans la plus grande taille en espérant vraiment pouvoir m’y glisser jusqu’au bout.

Du coup en ce moment j’ai encore de la marge dedans et toute latitude pour la porter à la fois à la maison en mode patate de canapé, rôle dans lequel elle excelle, et pour sortir, par exemple dans cet esprit limite grunge, avec mes ultra-costperwearisés beanie en cachemire COS et Dr Martens vernies (je dis un gros oui à la femme enceinte en Doc).

Avec le refroidissement de ces derniers jours, j’échange juste le manteau Iro contre ma parka Woolrich en duvet (gros investissement de l’an dernier et que je zippe donc à moitié), et les collants 40 deniers H&M Mama contre une version plus épaisse en maille.

Hyper confortable dans tous les cas, et sans avoir pour autant l’impression de renoncer à toute personnalité vestimentaire.

Next ? Avant de poursuivre notre dossier « midi » avec mes deux autres acquisitions, je vous montrerai comme promis ma trouvaille en rayon grandes tailles (petit indice, elle est suédoise…)

Beanie en cachemire / COS (automne-hiver 2010-2011 mais reconduit chaque année), déjà vu ici
Manteau court / IRO (printemps-été 2010), déjà vu ici
Robe midi rayée de grossesse / ASOS MATERNITÉ
Besace en cuir « Tamy » / GREAT BY SANDIE (printemps-été 2011), déjà vue ici ou
Collant de grossesse 40 deniers / H&M MAMA
Rangers en cuir verni « Grace » / DR. MARTENS (automne-hiver 2011-2012), déjà vues ici
Baume à lèvres teinté « Chunkiest Chili » / « Chubby Stick » CLINIQUE

 

Liens simples en anthracite, liens affiliés en bordeaux

]]>
http://www.balibulle.com/post/2014/12/07/voir-midi-a-sa-porte/feed/ 73
Ni croco, ni zèbre http://www.balibulle.com/post/2014/12/02/ni-croco-ni-zebre/ http://www.balibulle.com/post/2014/12/02/ni-croco-ni-zebre/#comments Tue, 02 Dec 2014 16:23:33 +0000 http://www.balibulle.com/?p=52345 hydratation_creme_antivergetures_grossesse

Pregnant glow ? Oui faut le dire vite… Le premier « pregnant effect » que j’ai constaté pour ma part, dès le mois de juillet, c’est surtout… une déshydratation généralisée.

Alors vu que les premiers flocons nous arrivent aujourd’hui même, le moment me paraît tout indiqué, et peut-être plus concernant encore, pour faire un récap branle-bas de combat anti-sécheresse et craquage d’épiderme. Grossesse ou pas.

POUR LE VISAGE

Dernier arrivé dans ma salle de bains et premier servi : le lait-crème concentré Embryolisse.
Une valeur sûre devenue branchouillerie (quelle jeune actrice française ne le citait pas dans les « interviews vanity » de ELLE, il y a un ou deux ans ?), mais qui mérite son succès. En guise d’ersatz plus léger à la Cold Cream d’Avène, c’est canon (avec une odeur plus neutre en sus).
Pour l’instant je le porte la nuit, sur mon indéboulonnable sérum Advanced Night Repair d’Estée Lauder.

Et le jour, place à la crème Hydra + Nourrissante Confort 24H Riche de RoC.
J’avais adopté sa version light l’an dernier, celle-ci est encore plus doudou, avec un effet à la fois super frais (délicieux parfum abricoté) et très nourrissant, et renforce ma fidélité à la marque dont je trouve le rapport qualité/prix toujours aussi imbattable rayon parapharmacie.
Mon rêve : qu’ils inventent enfin le sérum hydratant à prix modique qui marche vraiment (ou est-ce parce que c’est impossible que justement ils n’en font pas ?)

En plus de cette routine quotidienne, bien sûr, gommage + masque nourrissant une fois par semaine.

Le premier avec la bluffante Poudre Exfoliante Métamorphose de Sephora, qui en plus d’avoir un concept assez ludique (on dirait vraiment du talc tout doux quand on la saupoudre dans les paumes humides) propose des grains avec pile le diamètre et la texture que j’aime bien pour exfolier. Oui comme je n’arrive pas à me faire aux gommages aux enzymes dont on ne « sent pas » le travail sur la peau,  je préfère continuer à me labourer la tronche.

Après l’exfoliation, re-couche de sérum ANR pour démultiplier ensuite l’effet du masque : en ce moment un petit luxe, l’ultra agréable « Bain des Lagons » de Carita.
Côté texture comme odeur, il ressemble un peu à feu le masque frais hydratant de Nuxe – qui était probablement mon masque hydratant préféré au monde avant d’être discontinué – mais version plus dense. Tellement dense d’ailleurs que deux grosses noix suffisent pour visage et cou, et c’est pourtant une adepte du tartinage façon édredon qui vous le dit. Un an après son achat, je n’ai toujours pas fini le tube (50 ml).

POUR LE CORPS

À l’heure des ablutions, je reste totalement accro aux produits Le Petit Marseillais, et leur palette d’odeurs géniales.
Mon préféré restant la douche-huile nourrissante Huile de noisette et Gelée royale dont je vous ai déjà parlé ici. Et j’alterne selon l’humeur avec Châtaigne-Pistache, Mimosa, Beurre de Cacao-Sésame, Lilas ou Abricot-Noisette

Puis, joies de la maternité et minute glamour : comment couper au rituel anti-vergetures ?

Je me suis pourtant réellement posé la question de l’utilité profonde du truc.
Je suis habituée à m’enduire après chaque douche de la crème nourrissante Atoderm Bioderma depuis plusieurs années. Fallait-il donc vraiment adopter un produit spécifique anti-vergetures pendant la grossesse, alors que l’objectif est au fond le même : assouplir au maximum la peau ?
Peut-être pas, mais l’angoisse de choper des zébrures définitives juste parce que j’aurais joué la maline à qui on ne la fait pas a finalement triomphé…
Du coup pendant les quatre premiers mois de ma grossesse, j’ai testé une demi-douzaine de marques et de textures différentes, en passant par les deux best-sellers du secteur, la crème double action de Mustela et l’huile de massage Weleda. Mais les grumeaux que laissait la première ont eu raison de ma patience, et j’ai rapidement trouvé l’huile trop grasse pour la poitrine, où elle faisait parfois mauvais ménage avec mon fond de teint (quand je l’étire jusque là).

J’ai donc finalement trouvé mon bonheur ailleurs, chez Bepanthen, dont la crème Triple Action hydrate bien sans surgraisser, avec en prime une odeur de lilas à laquelle je ne pouvais qu’être sensible, forcément. Petit bémol : la pompe un peu dure, sur laquelle il est nécessaire d’appuyer des deux mains.

Et j’alterne avec la lotion Palmer’s. Là clairement si l’odeur du beurre de cacao vous rebute, passez votre chemin (même si elle s’évapore après application). Pour moi la consistance est parfaite, bien épaisse – ne pas se fier à l’intitulé « lotion », c’est une vraie crème – sans être pour autant laborieuse à étaler.

Last but not least, pas une journée ne passe sans appliquer, quoi, vingt fois de la crème pour les mains (ne serait-ce qu’à chaque passage aux toilettes, et comme une femme enceinte y va à peu près toutes les heures…)
J’alterne entre le grand tube de ma géniale Body Shop à l’Amande que je laisse à la maison et, en petit format nomade dans le sac à main, la crème nourrissante peaux très sèches au karité, amande douce et huile d’argan Le Petit Marseillais (une gamme au parfum totalement addictif, dommage que le lait corps pour peaux très sèches soit beaucoup trop léger, comme celui, tout aussi miam, à la figue et fleur d’oranger, hélas…)

Ordonnance anti-sécheresse :

Lait-crème concentré EMBRYOLISSE
Sérum Advanced Night Repair ESTÉE LAUDER
Crème Hydra + Nourrissante Confort 24H Riche ROC

Poudre exfoliante métamorphose SEPHORA
Masque Eclat Ideal Hydratation « Bain des Lagons » CARITA
Douche-huile nourrissante Huile de noisette et Gelée royale LE PETIT MARSEILLAIS
Lotion de massage Anti-vergetures au beurre de cacao PALMER’S
Crème anti-vergetures Triple Action BEPANTHEN
Crème mains nourrissante peaux très sèches au karité, amande douce et huile d’argan LE PETIT MARSEILLAIS
Crème nourrissante Atoderm BIODERMA

 

Liens simples en anthracite, liens affiliés en bordeaux

 

]]>
http://www.balibulle.com/post/2014/12/02/ni-croco-ni-zebre/feed/ 109
Légendes d’automne http://www.balibulle.com/post/2014/11/27/legendes-dautomne/ http://www.balibulle.com/post/2014/11/27/legendes-dautomne/#comments Thu, 27 Nov 2014 09:36:17 +0000 http://www.balibulle.com/?p=52307 parka_kerouac_sezane_robe_asos_maternite_bottes_fiorentini_baker

Oui, je sais, elle ne ferme plus. Mais ce n’est pas pour autant que j’arrête de la mettre !
Je profite du sursis de douceur pour porter tant que je le peux encore ma chère parka Sézane qui depuis son achat l’automne dernier me colle plus sûrement à la peau que les écailles bleues de Mystique. Egalant en un an les performances de mon manteau le plus porté, mon Iro noir, que vous allez revoir très bientôt ici.

Et puis elle était juste trop indiquée pour s’acoquiner avec le bordeaux de ma robe Asos maternité.

Être enceinte et devoir accroître une garde-robe qu’on était justement en train d’épurer, ça ne signifie pas pour autant la fin du cost-per-wear.

Oui, il a fallu faire du shopping, qui a semblé inutilement pléthorique à certaines d’entre vous. Mais passées quelques erreurs de casting, j’ai vite renoué avec le plaisir de porter et reporter des valeurs sûres.

Cette robe bordeaux a été, dès la mi-septembre, une des premières à intégrer mon bump closet.

Je ne vous la montre que maintenant, parce que jusque là mon ventre ne se voyait pas encore beaucoup dedans. Et je suis comme vous, j’aime bien la flagrance sur les photos, c’est quand même plus fun et plus utile.

Du coup, j’ai eu le temps de me constituer un bon feedback dessus en mode « CV de la fringue » et qui en fait selon moi un vrai bon achat de grossesse :

– elle a été ma première robe « habillée » de maternité (la chinée H&M Mama étant à mes yeux plus décontractée), tout en respectant mon seuil psychologique d’achat pregnant style, à savoir 50 euros.

– tout en la « préservant », je l’ai portée environ une à deux fois par semaine depuis son achat, disons une quinzaine de fois au total. Cost-per-wear à date : 3,33 euros par utilisation.

– elle ne se repasse pas – merci la composition quasi chimique du tissu – et reste tout à fait praticable si vous avez un bon déodorant

– même si elle remonte de plus en plus à mesure que mon ventre s’arrondit, elle reste aussi jouable pour moi dans mon sixième mois de grossesse qu’à 3 et demi. Je passerai bientôt au collant totalement opaque voire à la ceinture, pour continuer de la porter.

– côté couleurs, c’est comme tous les vêtements bordeaux, une alliée parfaite du caramel et du kaki (oui, je la porte aussi avec ma parka Maje Happiness ou avec mon gilet Massimo Dutti), et elle s’entend à merveille avec mon écharpe animalière Zara.

– côté chaussures, même si elle se marie sans peine avec n’importe quelle botte haute, mon combo préféré c’est avec mes Fiorentini + Baker, elles aussi largement amorties depuis deux ans (et au petit talon toujours aussi confortable ces jours-ci)

– enfin elle fera vraisemblablement partie de la GRA, la Garde-Robe de l’Après, celle qui justement jette un flou artistique bienvenu sur les rondeurs post-accouchement…
Période Ô combien stratégique et sensible, dont on recausera bien entendu en temps et en heure ici.

Quand je vois le brainstorming géant sur la valise de maternité dont a accouché le dernier billet, je me dis qu’on n’a pas fini de se trouver des sujets de conversation…
Et j’en profite pour vous remercier toutes, habituées à commenter comme sorties de votre silence habituel, d’être aussi au taquet des conseils et astuces, c’est un bonheur de phosphorer avec vous.

Prochains topics en images : l’apprivoisement de la robe midi, et la chasse en rayon non pas maternité, mais grandes tailles. Oui, c’est du lourd !

Parka « Kerouac » / SÉZANE (automne 2013), déjà vue ici
Robe de grossesse / ASOS MATERNITÉ
Collant de grossesse 40 deniers / H&M MAMA
Bottes « Net » / FIORENTINI + BAKER, déjà vues ici ou
Baume à lèvres hydratant teinté « Chunkiest Chili » / CLINIQUE Chubby Stick
Coupe / YES BY ANDREA SOLDANO
Parfum du jour / « Musc » de RÉMINISCENCE

 

Liens simples en anthracite, liens affiliés en bordeaux

 

 

]]>
http://www.balibulle.com/post/2014/11/27/legendes-dautomne/feed/ 102
Mon meilleur profil http://www.balibulle.com/post/2014/11/23/mon-meilleur-profil/ http://www.balibulle.com/post/2014/11/23/mon-meilleur-profil/#comments Sun, 23 Nov 2014 19:13:14 +0000 http://www.balibulle.com/?p=52184 balibulle_enceinte_pregnant_style_robe_tibi_blazer_biker_boots_zara_baby_bump_style

Bon ben voilà les enfants, les affaires sérieuses commencent… Photos face/profil garanties sans trucages, prises le même jour au même poids… Et le même jour que celles-ci d’ailleurs (si, si).

Je négocie inexorablement le virage de la flagrance et du statut, fort agréable, qui va avec.

C’est probablement mon ultime silhouette « 100% fringues normales » sur ce blog avant un bon moment.
Ma fidèle robe Tibi en jersey me supporte encore avec bienveillance, mais le blazer Zara ne pourra pas m’épauler un mois supplémentaire.

Mon dernier trimestre approche à grands pas, et avec lui, de nouveaux et merveilleux enjeux :
– passer l’hiver dans des manteaux ouverts puisqu’à l’heure actuelle, seule ma parka Maje ferme encore
– rester digne à Noël… et pour ce faire, benchmarker une ou deux robes moulantes, histoire d’éviter le fameux effet tente qui me guette déjà
– rester digne à la maternité (oui, pas comme expliqué là-dedans)…  et pour ce faire, réfléchir à ce que j’aimerais y emporter d’à la fois décent, confortable, pratique et pas trop moche (et oui je regarde avec grande attention les tenues des futures mamans de « Baby Boom » sur TF1… Mais les minirobes de l’été marseillais, ça ne va probablement pas trop m’aider début mars à Paris)

Blazer / ZARA (printemps-été 2013), déjà vu ici
Robe à imprimé géométrique / TIBI (automne-hiver 2011-2012), déjà vue ici ou
Collant de grossesse 40 deniers / H&M MAMA
Biker boots / ZARA (printemps-été 2012), déjà vues ici ou
Rouge à lèvres / Rouge Hydratant Longue Tenue « L30 Mandarine » SISLEY
Parfum du jour / « Musc » de RÉMINISCENCE

Liens simples en anthracite, liens affiliés en bordeaux

 

]]>
http://www.balibulle.com/post/2014/11/23/mon-meilleur-profil/feed/ 109