ModeFashion libido

22 janvier 2007

Le dictionnaire de la modasse, première !

Oui, fashion et conceptualisation peuvent rimer ensemble. Défendons le droit à la fashion de disposer de son propre langage ! Mettre un nom sur une chose c’est la faire exister plus fort, alors fortes de ce principe, inaugurons donc Le dictionnaire de la modasse !
Une vaste entreprise intellectuelle menée par le maître Capelo des showrooms, j’ai nommé Punky B, et moi-même. Vous trouverez ci-tout-de-suite les cinq premières définitions. Chaque nouvelle expression fera ensuite l’objet d’un nouveau message, et sera archivée dans la catégorie « Dictionnaire de la modasse ».

Fashion jet-lag : état de souffrance psychique dû à l’immersion totale de la modasse dans un univers antifashion pendant une longue période.
Exemple : « Quinze jours à Saint-Jean-de-Maurienne sans tutoyer une seule boutique digne de ce nom, sinon les magasins de souvenirs à la gloire des chamois et autres bouquetins… Je suis en plein fashion jet-lag. » (copyright eva)

Fashion torpeur : état de paresse stylistique, particulièrement encouragé par une météo frisquette. Exemple : « Ton blog me donne envie de sortir de ma fashion torpeur qui fait que, sous pretexte de froid sibérien et d’embonpoint aggravé, je ne réfléchissais pas 2 secondes le matin avant d’enfiler jean – t-shirt et pull. » (copyright minisushi)

Fashion vicissitude : désillusion (voire grosse affiche) provoquée par une modasserie décevante à l’usage.

Look frais : look combinant ingénuité, douceur et créativité.

Look chiant : look sans mauvais goût, mais sans éclat non plus.

Modasserie : « Tout vêtement, chaussure, sac, accessoire et autre produit de beauté appartenant à la modasse ou constituant un but à atteindre pour cette même modasse » (Punky B).


ajouter un commentaire