ModeFashion libido

24 janvier 2007

Le dictionnaire de la modasse : quatrième !

Quelle effervescence autour du dictionnaire de la modasse, j’en suis toute chahutée de l’intérieur, comme si… euh non, ce parallèle sera malheureux.
Je me demande si je ne vais pas instituer une update hebdomadaire, plutôt que de balancer les déf à mesure qu’elles arrivent… Oui, faisons ça ! Sinon vous allez vous lasser. Alors voilà la dernière moisson, avant de fixer le prochain rendez-vous au mercredi 31 janvier. Bravo à Eva et Punky !

Coup d’état fashion (copyright Eva) : Atteinte volontaire et insolente aux bonnes moeurs fashion. Exemple : « Samantha Jones élève le mauvais goût au rang d’Art contemporain, contre-performances stylistiques plus abouties les unes que les autres, le coup d’Etat fashion permanent ». (Eva)

Fashion consternation : Réprobation générale, muette mais palpable, créée au sein d’un groupe de modasses par le fashion faux-pas de l’une d’entre elles. Exemple : « L’arrivée de Balibulle en jean trompette au deuxième goûter Sweet’s a jeté la fashion consternation dans l’assistance ». Marche aussi dans une relation bilatérale.

Fashion préjudice (copyright Eva) : « Tort, dommage subi par une modasse en certaines circonstances malveillantes, attentant à ses « fashion habits » (généralement la possibilité de se livrer en toute mauvaise conscience et surtout en toute compulsivité à des achats inconsidérés quand bon lui semble dans son environnement fashion naturel). Le fashion préjudice est donc matériel (stricte impossibilité de renouveler sa garde-robe), corporel (altération de la vue, voile gris tenace observé en certains cas sur des vêtements achetés la veille. En ce cas et en ce cas seulement, consentir à une commande expresse à la Redoute). Et enfin moral : obligation d’être plutôt que d’avoir. » (Eva) Exemple : « J’ai traversé un vrai fashion jet lag pendant les fêtes. Les soldes ont de fait été sanglantes, à la hauteur du fashion préjudice ! » (Eva)

Fashion résurrection (copyright Eva) : Réhabilitation flamboyante de fringues qu’on croyait perdues pour la cause fashion. L’objectif quotidien de toute modasse face à la moitié de son dressing.

Fashion validation (copyright Punky B) : Bénédiction stylistique attribuée par une modasse faisant autorité. Donne illico des ailes à la modasse propriétaire du look validé, qui espère toujours soulever l’enthousiasme féminin en s’habillant le matin.

Jachère fashion : Friche esthétique totale, à laquelle la modasse peut se laisser aller pendant une journée de solitude. Lorsqu’elle coïncide avec une rencontre malvenue, la jachère fashion rappelle douloureusement aux distraites et aux flemmardes pourquoi se looker est nécessaire en toutes circonstances. Exemple : « Pourquoi, mais pourquoi est-ce un jour de jachère fashion que Benoît Magimel est venu sonner à ma porte parce qu’il avait crevé un pneu devant la maison ? »

ajouter un commentaire