ModeFashion libido

18 février 2007

Bretelles contre capitons

Est-ce que c’est chiant à porter des bretelles ? Non parce que, plus ça va, plus ça me titille…

Il me paraît évident, en regardant ces trois photos, que c’est adorable et que ça transcende une tenue.
Mais bon, qui dit bretelles dit nécessairement ceinture du jean ou du pantalon apparente, donc top rentré dans le jean donc cul exposé. C’est pas que j’aime pas le mien, hein. Il est plutôt sympa, il moufte pas, on vit en bonne intelligence.
Non c’est plutôt mon ventre à géométrie variable (et à mollesse invariable) que je peux pas encadrer. Encadrer précisément entre une ceinture de jean, un top rentré dedans donc collant à la peau, et deux bretelles.

Fashion consoeurs, éclairez ma lanterne. Est-il possible de porter des bretelles sans dévoiler son bas de caisse à la cantonade, ou dois-je faire le deuil de cet accessoire si désirable ? Caroline, tu as des bretelles je sais, mais tu n’as pas le droit de répondre, puisque ton ventre ressemble plus à une tablette de Galak qu’à une pâte à tartiner.

Hier, j’ai essayé un short à bretelles chez New Look mais les bretelles était malfoutues et non réglables, donc j’ai pas pu me rendre compte. Heeeelp !

ajouter un commentaire