ModeFashion libido

24 mai 2007

Grandeur et décadence des ventes privées…

Ah, les ventes privées… Enfers et paradis. Suprêmes et déraisonnables tentations… Les soldes toute l’année. La seule chose qui puisse nous faire renoncer à une grasse matinée. Enfin, moi pas encore, mais j’en connais qui… 😉

On pense savoir séparer le bon grain de l’ivraie, en regardant simplement la photo promotionnelle de la marque. Jolie silhouette, imprimé frais, grâce et délicatesse… Allez hop, on y va ! On flâne entre tuniques floues et tops baby doll, espérant et redoutant à la fois l’irruption de la nippe sublime qui va encore nous hanter et entamer un peu plus notre compte en banque.

Et puis finalement, on tombe sur ça. Une fashion immondice qui nous coupe la chique. Juste pour la blague, imaginez ce que ça donnerait, porté sur une « non-mannequin »…

PS : Sinon, pour celles que ça intéresse, lundi 28 et mardi 29 mai, il y a deux « journées privilège » sur le site www.shoppingparismode.fr (ba&sh, april may, manoush, eurythmic, chemins blancs, swildens, ambre babzoe et koshka-mashka) . Avec le code jour-redu-fete-mere, c’est – 25% in ze pocket ! Et livraison gratuite en 48 heures… J’dis ça, j’dis rien.

ajouter un commentaire