PeopleCelebrity streetstyle

10 juillet 2007

Jessica, fais-toi un peu de Biel !

Ce n’est pas parce que Jessica est un prénom maudit, synonyme de degré zéro de fashionitude à Hollywood (Alba, Simpson, etc.) que tu dois accepter la fatalité, Biel.

Pour être digne de Justin, il va falloir y mettre du tien.

Certes, Britney n’était pas un premier prix d’élégance.

Bien sûr, Cameron ne s’est jamais trop foulée du dressing.

Mais enfin, aussi attachantes soient-elles, ce sont deux filles que JT a quittée, Jessica, et ça, ça ne te met pas la puce à l’oreille ?

Ta liaison avec le roi des dancefloors et ton film en costumes avec Ed Norton t’ont ouvert la porte de la A-List, outre-Atlantique. Tu étais même au premier rang du prêt à porter automne-hiver 07/08 chez Chanel il y a quelques mois. Te faut-il d’autres indicateurs au vert pour passer la vitesse supérieure ?

A savoir : t’acheter enfin un look, et vite fait bien fait. Personne ne t’en voudra de prendre un personal stylist. On sait que ça se passe comme ça, chez vous. Il n’y a que les soeurs Olsen et Kate Moss qui ont le temps de se fringuer toutes seules. Pour vous autres, véritables artistes avec des impératifs professionnels (sic), il ne faut pas avoir honte de déléguer.

Toi qui sculptes ton corps jusqu’à l’excès, tu n’as simplement pas le droit d’ensuite l’envelopper dans de telles frusques. Au mieux, insignifiantes, au pire, vaguement ringues.

Et ne rétorque pas que la muscu te prend tout ton temps et toute ton énergie (voir le ELLE de la semaine dernière). Quand on prend soin de soi, c’est jusqu’au bout. Ce serait comme s’épiler le maillot et pas les jambes, enfin !

A moins que… Mais oui c’est ça. Tu la joues profil bas exprès. De peur d’être haïe par des milliers de jeunes (et moins jeunes) filles en fleur énamourées de Justin, tu brides volontairement tes performances pour ne pas nous réduire en bouillie. Louable intention de ta part. Tu sais comment sont les femmes. Elles jalousent les canons, et méprisent les souillons. Oui, c’est intenable.

Mais pour avoir droit à notre respect fashion, il va falloir prendre ton courage à deux mains et oser devenir resplendissante et inspirante. Et on l’acceptera. Tu sais pourquoi ?  Parce que tu as ce que tant d’autres starlettes hollywoodiennes n’ont pas. Une vraie chaleur et une vraie douceur face à la plèbe. Je le sais, je t’ai observée de près. Deux fois. Et à aucun moment tu ne t’es montrée hautaine, la bouche salement pliée en une moue dédaigneuse, le corps crispé dans son effort pour atteindre un lieu plus sélect. Tandis que tu étais entourée d’anonymes, il y avait toujours cette lueur de gentillesse et de modestie sur ton visage. Ca, Scarlett Johansson ne l’a pas, par exemple. Et qui est la légitime de Justin aujourd’hui ?

ajouter un commentaire