ModeLooks

12 août 2007

Uniforme d’aoûtienne à Paris

Vous qui passez votre mois d’août à Paris, vous risquez d’y croiser souvent cette jeune fille (jeune femme ?) ces jours-ci.

Ce n’est pas un hologramme projeté à différents endroits de la capitale, c’est juste moi qui n’arrive pas à quitter ma nouvelle tenue fétiche.

Idéale pour ces jours où on sait pas si on a froid, chaud, si oui ou merde, si c’est l’été ou les prémices d’une nouvelle ère glaciaire.

Alors en attendant de voir si septembre me permettra d’enfin sortir ma garde-robe d’été, j’évolue de la sorte. Et c’est l’occasion pour moi de vous présenter my new best friend : mon gilet en maille noire très aérienne, acheté pendant les soldes à la Rochelle, d’une marque italienne dont je n’ai toujours pas réussi à mémoriser le nom (trop bizarrement écrit sur l’étiquette). Une paye, mais franchement il les vaut. Enfin un item de moins sur ma liste des Graal inaccessibles (pléonasme).

Aux pieds, vous ne les voyez pas mais j’arbore mes compensées beiges et grises Comptoir, avec un vernis rouge tomate. Spéciale dédicace à Milouchkine, si elle me lit. J’adore quand, en marchant, le bas de mon jean Topshop découvre subrepticement mon coup de pied bronzé et entomaté. Oui ? Oui, j’ai bien dit Topshop. Jean taille haute, pattes d’eph, je ne sais pas si c’est « le Kate » mais enfin c’est l’idée. Trop grand pour moi mais tant pis, j’avais le choix entre le 30 et le 26 alors c’était vite vu. Ca ne se voit pas sur la photo, mais il est d’un bleu très dur, presque bleu roi. Complètement dans le ton, quoi.

Et donc je l’ai ramené de Londres suite à un séjour express pour couvrir le concert de Prince. Séjour express suite auquel le Topshop d’Oxford Street a inexplicablement fermé. Une jeune Française aurait intégralement vidé le magasin, apparemment. Ceci fera l’objet d’un prochain post.

ajouter un commentaire