ModeFashion libido

30 septembre 2007

Coupe au bol et culs de bouteille

Hier soir, parenthèse breteastonellisienne dans ma daily routine faite de virées banlieusardes et de quotidien populaire. Une soirée comme je n’y vais jamais : 150m² près de Madeleine, appartement indécent de hypitude.  Toujours compter sur les pubards pour vous introduire là où il faut. Milouchkine, Mlle Nobody, with all my gratitude.

Bientôt, le minimalisme de la déco s’explique, les propriétaires des lieux, un jeune couple nanti insolemment branché, a déjà déménagé.  Reste à profiter de l’immensité (encore à saisir, si ça intéresse les bourses bien garnies) pour fêter l’anniversaire du jeune homme. Je suis très oppressée devant toutes ces chaussures sales qui marchent sur la moquette blanche. J’ai dû être femme de ménage dans une autre vie.

Perdue entre la salle bilingue (une chambre où, inexplicablement, personne ne parle français) et le distributeur de Gummi Bears à l’entrée, j’en profite pour me remettre à niveau fashion.

– Le slim pour les mecs, le cul moulé, c’est fini (et ouf, j’ai envie de dire). Si t’en es, tu reviens à la coupe large façon 517. Yummy. Et si t’en es encore plus, tu rentres un peu le bas dans tes Converse.

– Côté poil, disparition de la frange chez les filles et, chez les garçons, de son équivalent masculin : la moustache. On revient à plus de liberté et d’invention. Raie sur le côté, mèche, barbe de 6 jours… Tout est ouvert. Avantage créativité aux mecs, on est allées jusqu’à croiser une coupe au bol à rebiquettes (sans compter le hors concours « chignon de dessus de crâne », vu sur un jeune Japonais timide comme tout)

– Nos chers looks bohème-rock ou baby doll étant devenus des basiques, les filles de la haute cherchent ailleurs leurs nouveaux must-wear. La silhouette de la soirée : robe-tunique bouffante très ceinturée sur jambes opaques et low-boots.

– Et enfin LA tendance lourde du moment : la lunette à la Derrick.  Juste incontournable chez les mecs. Et très attendue chez les filles. Les spectateurs d’Alpha Dog se souviendront du modèle porté par la bimbo néonazie. C’est l’idée.

ajouter un commentaire