ModeFashion libido

2 juin 2008

La classe internationale

C’est pas juste.

Les Indiennes et les Japonaises, elles sont trop belles habillées à l’Occidentale.

Alors que les Caucasiennes, en sari ou en kimono, c’est direct « au bal masqué ohé ohé ».

Mais on n’est pas chiennes. Même si on ne peut pas se projeter dedans, on peut quand même vouloir contempler ces vêtements-là pendant des heures. Enfin, je dis « on », Punky et moi quoi, quand on s’est pointées au Parc de Bagatelle jeudi pour voir l’exposition « Kimonos ».

Une exposition qui se mérite, hein. Pas le droit de prendre de photos, évidemment. Mais pas non plus de catalogue ou de cartes postales à la sortie et pas de visuels de la scénographie en service de presse. Rude ! Extra-rude et extra pas malin quand on découvre la splendeur des étoffes exposées dans le Petit Trianon et la Galerie de Bagatelle.

Splendeur d’autant plus remarquable que la stylisation du kimono est un exercice extrêmement codifié. Pas sur le fond, parce que là c’est bête comme chou. Un rouleau de tissu de 12m de long sur 35 cm de large, une découpe plate, droite et sans coutures, et roulez jeunesse. Rien n’a changé, ou quasi, depuis le XVe siècle. Pour quoi faire ? C’est déjà si beau.

Non c’est plutôt sur la forme que le kimono atteint des sommets de sophistication. On s’épargnera l’assimilation des différentes familles de kimonos, de ceux réservés aux célibataires (furisode) à ceux arborés par les femmes de la caste des samouraïs (uchikake), en passant par ceux que portent les femmes mariées aux mariages mais UNIQUEMENT si elles sont apparentées aux jeunes mariés (kurotomesode)… Une chatte n’y retrouverait pas ses petits.

Le truc génial, c’est plutôt quand on commence à comprendre que s’il y a des glycines sur un kimono, c’est pas juste pour faire joli.


C’est une histoire de saison, notion à laquelle les Japonais sont culturellement très attachés.
Comme les fleurs de prunier et de cerisier, les violettes et les pivoines, la glycine est évocatrice du Printemps.
Alors que l’Eté, on verra éclore des lys, des hortensias ou des iris.


Et en Automne vive les hibiscus, les campanules…


… ou les chrysanthèmes. Symboles – comme le pin ou le bambou – de félicité au Japon, et non de deuil.


Pendant qu’en Hiver, place aux camélias et aux narcisses.
Et parce que la flore sans la faune c’est quand même non sens, les maîtres du kimono aiment aussi à convoquer quelques charmantes bestioles sur leurs oeuvres (en général, des volatiles)…

 

Le temps qui passe, ce sont aussi les astres et les éléments. Il n’est pas rare de croiser au détour d’une étoffe quelques flocons de neige saupoudrant des branches de saule, ou un clair de lune éclairant un cours d’eau…


Ah, ce clair de lune ! Probablement mon kimono préféré de toute l’exposition avec ses teintes passées, on ne se refait pas… Ex-aequo avec le modèle iris que je vous montrais tout à l’heure, c’est quand même de la belle ouvrage, non mais regardez cet ourlet… Et cette libellule…


Des coloris les plus éclatants aux tons les plus assourdis, des dessins les plus réalistes aux esquisses les plus stylisées, du coton à la gaze de soie… Une vraie merveille pour les yeux. De quoi faire passer tous les imprimés fleuris que l’on chérit en ce moment pour du fast-food fashion.


Evidemment, tout cela a un prix. Ou plutôt, tout cela est hors de prix. Alors, chaudement appuyée par Punky, je n’ai qu’un conseil à donner en cette période menaçante pour nos porte-monnaie. Courez vite à l’exposition « Kimonos » de Bagatelle. Pur shoot de grâce, sans tentation aucune.

De cet étalage de splendeur vestimentaire, vous repartirez le porte-monnaie plein (l’entrée coûte seulement 3 euros) , les mains vides, sans aucune trace de votre visite que vos prunelles remplies de somptuosité. Comme l’annonçait, aussi cruellement que joliment, Prince en préambule de ses concerts à Londres l’été dernier : « les photos sont interdites, ce show ne s’adresse qu’à vos mémoires ».

« Kimonos », jusqu’au 15 juillet, tous les jours de 11h à 19h au Parc de Bagatelle, route de Sèvres à Neuilly, Paris XVIe.

angie Le 2 juin 2008, 01:50

très jolie note 😉
dans le films Mémoires d’une geisha, il y avait déjà tout un défilé de kimonos sublimissismes
de même dans les films japonais..
tout un art que de porter le kimono

Répondre

Anne Le 2 juin 2008, 05:48

Que c’est beau! j’en veux un moi aussi! Mais, je ne suis pas sûre de le porter si bien!

Répondre

Marion Le 2 juin 2008, 06:03

Je m’insurge! Un kimono ca peut etre magnifique sur une occidentale!
Et pour pousser le vice: les japonaises ne savent pas marcher avec des talons ( ou plutot, celles qui ne savent pas s’obstinent a en porter…)
Ceci-dit, ces photos sont tres belles!

Répondre

Claudia Le 2 juin 2008, 10:53

Magnifique post! qui met un peu de baume après la lecture d’un hommage à YSL, une page qui se tourne… Continue à parler d’expos de cette manière, c’est super.

Répondre

tokyobanhbao Le 2 juin 2008, 11:06

quel regal pour les yeux!!… je n’en avais pas ramené du japon (prix exhorbitant…)et je regrette…tu m’as faite rire avec ton bal masqué ohé ohé…!! je pense que ca peut bien aller aux occidentales aussi un kimono … sauf que c’est vrai forcement lorsque nous asiat’ en mettons un, tout de suite, la machine à fantasme de la mysterieuse asiatique se met en route….!!!… pfff

Répondre

gab Le 2 juin 2008, 11:14

merci bali pour ton billet! ces kimonos sont d’une beauté divine, leurs imprimées sont une joie pour les prunelles et l’esprit (la libellule qui s’envole entre les iris mmmhhhh!). on oublie trop souvent qu’on peut s’amuser autrement qu’en virée shopping!

Répondre

cecile Le 2 juin 2008, 12:24

je ne connaissais pas l’existence de cette expo. Ces costumes sont splendides !

Répondre

diane Le 2 juin 2008, 13:00

superbe, vraiment, j’aime cet article, intéressant, vraiment! moi aussi les kimonos me font rêver! j’adore quand l’habit à un rapport à la nature! :)
j’en ai déjà acheté un, pas pour moi, chez « le chat huant », dans le cinquième. je crois que c’est un furisode, il n’était pas trop cher en solde.

Répondre

no&me Le 2 juin 2008, 14:01

Quelle poésie sur ces tissus ! c’est vraiment beau. Je trouve en général que le japon porte une culture tellement raffinée. La preuve en image avec ces somptuosités.
Et tout comme Tokyobanhbao, je pense que se cache sous le kimono tout un fantasme oriental, culturel, historique, exacerbé s’il est porté par une asiatique.

Répondre

Frieda l'écuyère Le 2 juin 2008, 14:07

Somptueux graphismes. Somptueux tissus.

Répondre

Coco Le 2 juin 2008, 17:58

Merci pour la découverte, ce post est un régal!

Répondre

lily blue Le 2 juin 2008, 18:39

toutes ces couleurs tous ces tissus l’exposition promet d’être magnifique l’occasion de s’évader au pays du soleil levant l’espace d’une journée sans prendre l’avion quoi!!!!

Répondre

zineb Le 2 juin 2008, 20:08

magnifique ce post balibulle!
Avant même d’apprendre le décès de ce grand, j’allais te suggérer une expo magnifique que la fondation YSL organise jusqu’à fin aout : « Une passion marocaine »: caftans, broderies et bijoux
5, av. Marceau (XVIe)

Répondre

ReB Le 2 juin 2008, 20:11

Je suis de passage à Paris dans quelques jours, je ne vais pas rater ça, ces tenues pleine de sens sont magnifiques! Merci pour cet avant-goût!

Répondre

La gamine Le 2 juin 2008, 20:34

Superbes photos!
Est-ce que tu pourrais passer sur mon blog et me dire un peu ce que tu en penses, et du dernier article publié récemment? Merciii et continue je suis toujours aussi fan de ton blog!

Répondre

Eugenie Bling-Bling Le 2 juin 2008, 22:31

Effectivement , c’est un bon plan pour préserver le porte-monnaie et que d’inspiration…

Répondre

Balibulle Le 2 juin 2008, 22:52

angie : j’avais tellement adoré le livre et on m’a dit tant de mal du film que je ne suis pas allée voir Mémoires d’une Geisha, et maintenant je regrette !!
anne : il faut qu’on renaisse Japonaises dans une autre vie !
marion : ça ne vaut pas une Asiatique, anyway… Snif…
claudia : à ma manière un peu « boulet », j’aime bien et je suis ravie si tu aimes aussi ! YSL, R.I.P.
tokyobanhbao : tu m’étonnes ! On les soupçonne toujours d’être des amantes incroyablement savantes et torrides… :)
gab : aaaaaah, la libellule…………………
cecile : et c’est RIEN à côté de ce que tu pourras voir à l’intérieur !
diane : le chat huant, le nom de cette boutique m’a toujours fait marrer ! Tu arrives à le mettre ton kimono, à quelles occasions ?
no&me : tu m’ôtes tous les mots de la bouche, en mieux.
frieda : somptueuse bave… 😉
coco : ravie que le régal soit partagé !!
lily blue : exactement
zineb : merci zineb, c’est noté dans mes tablettes !!
ReB : tout le plaisir est pour moi, bon voyage parisien !
la gamine : ouiiiiii ma gaminette :)
eugenie bling-bling : frustrée de ne pas avoir pu m’offrir le catalogue de l’expo, j’ai essayé de voir le bon côté du truc 😉

Répondre

diane Le 2 juin 2008, 23:15

non, il était pas pour moi! je n’oserai jamais en porter un! 😀
par contre, j’ai vu ici (http://www.kimonoasobi.com/) que c’était possible, une occidentale qui porte le kimono!

Répondre

Clem Le 2 juin 2008, 23:54

Je t’invite à venir jeter un coup d’oeil à ma page pour que tu me donne ton avis sur un dessin que j’ai réalisé à partir d’une de tes photos. Merci d’avance.

Répondre

CHLOE VAN Le 3 juin 2008, 03:27

Merci;
Car je n’aurais pas le temps de voir l’exposition.
J’aimerais bien avoir une jupe faite de tissus de kimono.
j’écris un blog frenchy en anglais.
dis-moi si tu aimes

Répondre

Marina Le 3 juin 2008, 10:08

Je n’aurais jamais pensé à m’intéresser aux Kimonos plus que ça
… mais ton billet est en train de me faire changer d’avis!
Pour info, sait-on jamais, à une époque il y avait un vendeur de kimonos de ce genre aux Puces de Montreuil (sur la petite place en face du centre co). Je crois qu’il y avait tous les prix et beaucoup de pièces… je ne sais pas s’il est toujours là, en revanche…

Répondre

Balibulle Le 3 juin 2008, 11:23

diane : oui c’est possible, mais moi je trouve vraiment pas ça joli…
clem : C’est trop mignon ! Et je suis super flattée ! Merci beaucoup :)
chloe van : j’adore cancan 😉
marina : et dire que ma résolution c’était, pour une fois, de ne PAS acheter 😉 😉 Pousse au vice !

Répondre

ajouter un commentaire