ModeDéfilés

8 juillet 2008

(Ri)car(d)o mio

Dire qu’il dessinait pour Puma, il n’y a pas si longtemps… Que donnerait-on pour du made in Riccardo Tisci aujourd’hui ! 

Oui, je parle encore de Haute Couture, et cela trois plombes après tout le monde puisque j’ai été absente depuis jeudi, puisqu’on ne peut pas être au four et au moulin, à Calvi et sur la blogo.

Mais je ne peux quand même pas ne RIEN DIRE sur les propositions mamamiesques que nous a faites Riccardo chez Givenchy la semaine dernière.

Avec ces guêtres somptueuses, rappel immédiat de l’automne-hiver Rick Owens et d’un vieux Chanel dont je ne me rappelle plus la saison. Et qui font la jambe en cinémascope, convoquant conjointement le western, les années 70 et le futur…

J’avais déjà effleuré le sujet en évoquant Chanel : je chavire devant toutes ces silhouettes qui projettent dans un futur proche les lignes les plus élégantes et emblématiques du passé comme je l’aime (années 20 et années 70).

Silhouettes mystérieuses aux tonalités minérales, qui traversent la vie à longues foulées, acmé du casual chic…

Je pourrais m’attarder sur chaque détail. Les renforts carrés de la redingote en cuir kaki, le choc des matières entre la jupe et le top, le col et la doublure en fourrure ultra-douce, les franges sur les guêtres… L’équilibre parfait entre le classicisme des coupes et la modernité des détails est purement jubilatoire. 

Et ici, quel ménage à trois audacieux entre le faux-sportswear du blouson, le drapé subtil de la robe et la brutalité des guêtres…

Je reviens à cette proposition vue sur la première silhouette, la sorte de legging-cycliste sous le short ample. Très étrange et pourtant séduisant…

Le soir, drapé for ever, et là je fonds pour cette nouvelle alliance des contraires : dévoilement de la jambe avec la peau nue et la légèreté des lignes sur la sandale… et protection du buste avec le drapé intégral et la corolle de fourrure. Chaud et froid, chaud devant !

Même démarche, sauf que la fragilité se déplace de la jambe à l’épaule. Si je commence à vous dire tout le bien que je pense du drapé, on y sera encore demain. Bon en fait pour tout vous dire, demain… Mais non, vous verrez demain !

Photos : www.style.com

ReB Le 8 juillet 2008, 21:12

Les guêtres!! Superbes!!
Les photos 2 & 4, un sublime total look, je garde tout!

Répondre

Fressine Le 8 juillet 2008, 22:03

Tu m’étonnes ! Ce drapé est tout simplement magnifique !

Je me verrais bien dedans…

Répondre

deborah Le 8 juillet 2008, 22:11

je vomis sur les gens qui portent ou aiment la fourrure.il te faudrait environ 40 à 50 chienne comme ta Tartine pour en faire un manteau. si elle comprenait elle se réjouirait d’avoir une maîtresse comme toi 😉

Répondre

tokyobanhbao Le 8 juillet 2008, 23:33

ahh les guetres, ca fait une silhouette de astro le petit robot ou de candy (tu vois un peu les jambes qu’ils se tapaient… genre pas de pied au bout…).. moi j’adore et le drapé de la mort… ca ca tue!! bisous ma bali!

Répondre

zabou Le 9 juillet 2008, 08:10

Ben moi j’aime la fourrure (pourtant j’ai un chat, hein, sans dèc’ :-)) et j’assume! Sauf que j’aurai jamais les moyens de me payer ce magnifique manteau doublé intérieurement de fourrure, que je trouve hyper classe, car justement la fourrure n’est pas ostentatoire mais intimiste. Tu ne la portes pas pour la montrer aux autres, mais pour avoir bien chaud…

PS: quoi? quoi? quoi demain??????????????

Répondre

flo Le 9 juillet 2008, 10:21

Oh la redingote ! oh les guêtres !
Want it !

Répondre

Miss Nahn Le 9 juillet 2008, 10:49

Merci Bali pour tes billets haute-couture, entre trop de boulot et mon déménagement je n’ai rien vu ou presque, du coup grâce à toi je me rattrape!

C’est superbe, une nouvelle interprétation du masculin / féminin, du brut / subtil, un régal pour les yeux.

Bon, nous sommes demain, alors????????????????? 😉

Répondre

Marina Le 9 juillet 2008, 11:04

AH oui c’est grave rickowensisant! Bon, ben donc j’adore….
Et plus que jamais: le kaki sourd est une valeur sûre…ce que je disais à Punky justement, rapport à son Dreyfuss…
Après, moi je dis ça hein…

Répondre

Balibulle Le 9 juillet 2008, 12:12

ReB : on fait une commande groupée ?
fressine : seul la perspective du repassage pourrait nous retenir…
deborah : fais attention à tes formulations. Tes combats, aussi nobles soient-ils, ne t’obligent pas à être insultante. Au prochain coup, tu sautes.
tokyobahnbao : mais oui, c’est vrai ! Astro avait des putain de guêtres trop top !
zabou : tu me retires les mots de la bouche… You’ll see pour demain (me demande si j’ai bien fait de faire des effets d’annonce, moi…)
flo : bon, oui, on va la faire cette commande groupée !
miss nahn : hein, quoi, qui ? 😉 😉
marina : tu dis ça, t’as tout dit !

Répondre

eva Le 9 juillet 2008, 14:54

Si Mr Tisci nous a fait de la magnifique « Haute Couture », le prêt à porter sera à tomber de bonheur!
Mmmh, c’est trop bon la Mode!
En tout cas, Givenchy revit!
Merci Mme pour ces très belles phtos.

Répondre

mcgallo Le 9 juillet 2008, 16:43

Oh oui , le drapé !!! Magnifique !!! ^_^

Répondre

Balibulle Le 9 juillet 2008, 18:44

eva : et dire que tout le monde se demandait qui était Tisci quand ils l’ont recruté… Quel coup de maître !
mc gallo : Lanvin a du souci à se faire !

Répondre

M'ili Le 9 juillet 2008, 22:15

Fan fan fan de Givenchy! Tisci est un génie, je suis bluffée à chaque défilé et ici les guêtres sont vraiment à tomber…

Répondre

another lookholic Le 10 juillet 2008, 14:28

Les gladiators à talon très sado-maso, les montures de lutettes de vue XXL, les tresses à la Ioulia Timochenko, tous ça, c’est un peu la faute à Riccardo, non?

Répondre

ajouter un commentaire