BeautéCosméto

21 novembre 2009

Antifashion

IMG_6419

Alors comme ça, Anne, je serais « en réalité dans un parc à huîtres aux Marennes-Oléron ? » Nan mais dis donc ! Bon, ça te va comme preuve, ça ?

Vous noterez la touche que je me paie sur la photo. J’ai hésité à vous la mettre, d’ailleurs. A force de ne me montrer que devant le mur de ma chambre, avec la douce et flatteuse (faut dire ce qui est) lumière du jour parisien, j’institue sur ce blog une vision assez déformée de la réalité.

La semaine dernière l’assistante d’une copine styliste est passée chez moi déposer des fringues pour le tournage de 7 jours avec elles. Je sortais de la douche et je lui ai ouvert en peignoir, non maquillée. Elle connaît mon blog. Elle ne m’a pas reconnue.

Et maintenant ce déplacement en Nouvelle Calédonie m’incite à réfléchir là-dessus encore une fois. Je me lève à l’aube, je passe la journée dans le vent, la terre et l’eau, je ne peux porter aucune de mes fringues fétiches ni me coiffer comme j’en ai l’habitude.  Je suis partie avec une valise de 18 kg et j’ai l’impression de n’avoir rien à me mettre, d’être tout le temps sale et mal habillée par rapport aux gens qui m’entourent et qui arrivent à l’heure du dîner changés et douchés de frais pendant que je suis dans mon jus depuis le matin.

Les premiers jours, ça me chagrinait franchement. Mais au bout d’une semaine… Bon je ne vais pas vous dire que je m’y suis faite, mais j’ai découvert une sensation bizarre : ne pas être en représentation. Je sais que je ne suis pas du tout à mon avantage, et je vois le monde continuer à tourner. Ca n’a rien de reposant, non. Mon plaisir suprême reste vraiment de me pomponner, ce n’est jamais un effort. Mais après dix jours dans cet état de lâcher prise, disons que je savourerai encore plus le retour aux artifices de la ville.

Et que j’admirerai encore davantage ces filles qui ont l’air impeccables et ravissantes en toutes circonstances. Un marcel Petit Bateau, une paire d’Havaïanas, un vernis bordeaux, et hop, sublimes. Je pourrais passer des heures à les observer en douce, à regarder les trucs qu’elles sortent de leur sac. Rien ne semble calculé et pourtant tout, du paquet de mouchoir à la marque de la crème solaire, sonne juste. Entre leurs mains, tout semble parfait. Vous voyez le genre de filles dont je parle ? Ouais. Ces filles-là.

neva/wicked Le 21 novembre 2009, 00:29

bein t’es chou comme ca^^

et cette mer fait rêver!! ce turquoise *-*

Répondre

lil'boo Le 21 novembre 2009, 00:32

ah oui oui je vois de quel genre de filles tu parles! elles m’ont toujours filées des complexes à mort!! et souvent je les aient admiré….

mais aujourd’hui je m’avoue vaincue et sait que je ne pourrai jamais être de ce « genre de fille » 😉

c’est vrai que ça fait du bien aussi de ne pas être en « représentation », ça m’arrive souvent pendant mes vacances mais c’est vrai que le soir je reprends à plaisir à me pomponner pour aller manger dehors ou se balader….

bisous jolie bali ! 😉

Répondre

Ana Le 21 novembre 2009, 00:36

alors, 1 :je vois bien ce genre de filles…..je les observes et a chaque fois je me dit « je me demande comment ça fait d’etre elle…meme juste 2 heures »

et 2 : j’avoue que je te maudis d’etre en ce moment sur une ile paradisiaque,…mais comment tu peux nous mettre cette eau turquoise sous le nez??

(je te maudit pas vraiment , hein , c’est seulement pour de faux)

Répondre

Kaamiye Le 21 novembre 2009, 01:28

Saches chère Balibulle, que pour moi, tu fais partie de ces filles-là… :)
Je ne dis pas ça pour te faire plaisir, c’est juste vrai, tu as l’air parfaite en toute circonstance sur ce blog et admettre que ce n’est pas toujours vrai te rend encore plus sympathique. C’est la réalité et la « proximité » qui rend les filles sympas. Et ça fait du bien à son propre égo de voir que les filles qu’on admire elles aussi peuvent parfois être « dans leur jus ».
:)

Répondre

Emilie Le 21 novembre 2009, 01:39

Whaa quel paysage, oui je vois quel genre de sensation tu ressens: de la liberté à être si cool, à ne pas te prendre la tête, puis, d’un autre côté vivement le retour à la vie normale, afin de pouvoir marcher d’un pas assuré et quelque part être admirée.

KissooX.

Répondre

Fanette G Le 21 novembre 2009, 01:40

Très, très juste comme remarque. Se faire belle tout les jours est génial, mais pouvoir relacher la pression, se dire , d’un coup, qu’on arrête le paraître… Même si comme tu le dis se pomponner c’est indispensable, savoir lacher un peu ca -et surtout le reconnaitre, comme tu le fais si bien dans cet article- est « grandissant ».
Punaise, moi qui suis depuis longtemps les blogs mode en y trouvant trop de perfection pour sembler réaliste, cet article ramène à ce qu’est vraiment la mode et la vie de tout les jours aujourd’hui. Bref, ca fait beaucoup de bien !
Merci 😉

Répondre

Lunna Le 21 novembre 2009, 02:02

Tu es sublime et en toute circonstance ! Mais c’est vrai que ça doit être bien de ne plus se sentir en représentation en permanence, de lâcher un peu prise d’être toujours apprêter.

Répondre

melleaudrey Le 21 novembre 2009, 03:13

Quelle modestie, c’est pour ça que j’adore venir sur ton blog… tu es toute mignonne, aussi belle que le paysage derrière toi … 😉
en plus tu vas prendre quelques couleurs… et tu auras d’autant plus plaisir a ton retour de prendre soin de toi, mais profite de la chaleur car à Paris c’est moyen en ce moment, mais pas de là a se mettre en tee shirt !!

Répondre

chrisazur Le 21 novembre 2009, 08:52

oh oui je connais bien ce genre de filles qui me rend jalouse et pourtant ce n’est pas mon style, mais celle là arrrgggggrrrhhhhh, Elles doivent etre super egoiste et ne penser qu’a leur petites personnes toute la journée!!!!hein! on va dire ça!! juste pour se rassurer!!!

Répondre

Miss Nahn Le 21 novembre 2009, 09:17

Wouah cette photo! Je te trouve aussi belle que rigolote dans cette pose 😉
Oui, je vois de quelles filles tu veux parler…[soupir]….je crois qu’elles ont un gène supplémentaire par rapport aux filles normales.
Mais je les aime les filles normales, elles savent lâcher prise et se pomponner ET se souvenir du plaisir que c’est. Et elles sont belles!
Plein de bisous ma Bali

Répondre

Anne ChicAndgeek Le 21 novembre 2009, 09:20

Bonjour Balibulle !
Merci !!! … je te salue bien bas et je sautille sur place, en te remerciant de m’avoir distinguée en début de ton super post / magnifique carte postale qui fait envie et donne le sourire.
OK j’admets, ça me va comme preuve que tu n’es pas les pieds dans la vase à Marennes-Oléron… même si « dans ton jus » (qui sent très bon d’ici, rassure-toi… le sel de Guérandes au minimum, mais plutôt Chanel)
Tu as l’air de bien t’amuser malgré la moiteur ambiante et j’en suis ravie, d’autant plus impatiente de lire les belles histoires que tu nous raconteras en rentrant !
J’adore tes cheveux fous, sous le veeennnnttttt (non ça ne fait ni Garou ni Céline Dion OMG !) et t’es toute mimi sur la photo !
Merci pour cette escapade au bout du monde que tu partages avec tant de générosité…
Sur ce, je vais réveiller mon mari et pas certaine qu’il me reconnaisse (il fait froid alors j’ai mis deux gilets dont un à capuche par dessus mon pyjama en pilou et mes chaussettes Girafe… pis j’ai gratté tout mon vernis parce que quand ça s’écaille sur un ongle ça m’énerve).
Je t’embrasse sur tes deux joues rosies de soleil et de bonheur et te souhaite une excellente journée sous les sunlights, les vrais !
Anne

Répondre

laetvsd Le 21 novembre 2009, 09:21

Et bien jolie Bali, pas de changement évident avec tes photos parisiennes! Et puis en effet, ça fait du bien comme tu dis de ne faire aucun « effort » (un petit temps quand même, hein?), et de passer inaperçue, de pouvoir observer en toute discrétion les filles que tu cites et qui selon moi, sont tout toi 😉 Belle journée!

Répondre

slanelle Le 21 novembre 2009, 09:39

je te comprend, moi, j’admire les filles qui arrivent à être jolies à la plage, après 2h de bronzette. Moi, dans le même cas, j’ai la peau luisante d’avoir transpiré comme une vache, la marque rouge des lunettes de soleil sur le nez, le cheveux sableux et j’en passe. Comment être fraiche à la plage ? J’ai besoin d’aide la.

Répondre

ronron Le 21 novembre 2009, 10:08

Il ne te reste plus quà bronzer!!!!!!nan j’dis ça parce que je suis jalouse!!!! régales toi!!!!

Répondre

Sonia-fashionBox Le 21 novembre 2009, 10:10

Ben en tout cas je te trouve toute mimi sur la photo!
Pas évident de ne pas se sentir vraiment « sois » en toute circonstance, de ne pas se sentir à son avantage sous le soleil et la chaleur… ça m’a fait un peu ça à Bali, quand j’avais le visage couvert de grosse crème écran total (merci les taches sinon, super!) avec chapeau et lunettes à l’appui, et regardant ma copine toute belle sous le soleil avec son huile solaire…
Et ça te va bien aussi les cheveux comme ça ma Bali! Bisous, see you soon devant le mur de ta chambre! 😀

Répondre

Estelleblogmode Le 21 novembre 2009, 10:10

Et bien moi je te trouve très jolie comme ça.

Bises Balibulle ! :)

Répondre

Athi Le 21 novembre 2009, 10:12

You are lovely in this picture daaahling.

Répondre

sarah babille Le 21 novembre 2009, 10:38

Je crois que tu es vraiment trop intransigeante avec toi-même. Depusi 2-3- ans je regarde ces filles-là (déjà elles ont quel âge, hein ???) en les trouvant belles. mais sans complexer. On est pas dans la même cour. Il y a quelques anneés mon mari bavait devant la télé et une fille du style. je lui ai dit, ben ouais quand elle t’aura fait deux enfants, se sera levée durant 2 ans la nuit, gérer les colères de 2 garçons qui ont moins de 2 ans d’écart on en reparlera de ta bombasse….. Moi j’aime me laisser aller, vraiment, à l’intérieur, en vacances. Le contrôle permanent c’est usant.

Profite ma belle… t’as pas de chance d’être là-bas :-)

Répondre

whatdialike Le 21 novembre 2009, 10:40

veinarde :)

Répondre

lafilladavril Le 21 novembre 2009, 10:46

Pour moi, tu fais exactement partie de l’une de ces filles là ! Regarde cette photo, elle est superbe !!!!

Répondre

Poleen Le 21 novembre 2009, 11:11

Rhho tu exagères, moi j’aime bien comme ça, au naturel ! :)
Chanceuse va, profites !
Bisous

Répondre

le blog de leen Le 21 novembre 2009, 11:12

hehe mais c’est normal, dans les endroits beaux et chauds il n’y a que les autochtones pour ressembler à quelques chose! (**repense cruellement à ses vacances à Barcelone…**) :d

leen

Répondre

civetta Le 21 novembre 2009, 11:36

eh ben moi je te trouve superbe sur cette photo!! dix mille fois mieux qu’avec la fameuse robe corail Heimstone!
là, justement, tu as l’air d’une des ces filles dont tu parles (et je plaisante pas!!)

Répondre

ladyfafa Le 21 novembre 2009, 11:52

Mais t’es sublime de toute façon! Et même pas maquillée, le maquillage, ça change pas tout hein! :) D’ailleurs, je t’envie, parce que moi je trouve que c’est un réel effort de se maquiller et de bien se coiffer, j’adorerais penser que c’est un plaisir comme toi! Ah la paresse, ennemie de la beauté! :)

Répondre

titiflower Le 21 novembre 2009, 12:46

hé hé on critique pas marenne & oléron !! attention je suis du pays moi! ; ) en tout cas la mer n’est point aussi bleue que celle-ci!

Répondre

vanou Le 21 novembre 2009, 13:04

Je m’ajoute aux précédents commentaires:
tu n’as rien de différent par rapport aux photos parisiennes plus pomponnée!
Comme dit Ladyfa… « ça change pas tout »: vêtements et maquillage ajoutent, mais ne changent pas la base.
La tienne est rayonnante, avec ou sans « artifices ».
Moi j’aimerais bien être aussi jolie que toi « décoiffée pas maquillée pas habillée »; profite bien de ce cadre magnifique…

Répondre

Lisa Le 21 novembre 2009, 13:04

J’espère juste que « ces filles là » ne savent pas manger un pamplemousse sans s’éclabousser héhé !;)

Répondre

pauline ( mum&trendy ) Le 21 novembre 2009, 14:15

Mais tu reves!! t es toute mimi sur la la photo, juste une legere grimace et les cheveux j aime !! naturel au vent ( on peut le dire ) j etais loin de découvrir que c etait la nouvelle calédonie alors qu’une des mes amies y vit depuis un an, et m envoie des tonnes de photos, la looose!! j aurais du le découvrir :(((

Répondre

MyMy Le 21 novembre 2009, 14:58

Oui lorsqu’on doit composer avec une valise allégée, la grossesse et ses joies modesques, des conditions météo (genre il fait chaud et quoi qu’on fasse on luit et on frisotte, par exemple 😀 ), voire, le « pas envie grrr » mensuel et menstruel, etc etc, de l’angoisse d’être renvoyée à « nous et juste nous » nait finalement un certain sentiment de liberté… bien différent de cette liberté suprême qu’on cherche à travers notre quête de la tenue parfaite/du make up adéquat, qu’on croit toucher du doigt via la « it pièce » tant convoitée… i.e. sur le mode « si j’ai plein de choses à me mettre alors je suis parfaite et donc libre » ?
On sait bien, au fond, qu’on se goure d’objectifs :) . Mais, bien que pensantes, nos têtes bien faites de greluchettes, victimes consentantes de notre asservissement, continuent de se retourner d’admiration et nos cous parés de sautoirs/colliers plastrons/fines chaines à poétiques breloques de se hisser vers les sphères toujours plus lointaines de La Mode…
C’est cette conscience de « l’indispensabilité du futile », dont tu témoignes régulièrement avec grande intelligence, humour et finesse Balibulle, qui, au fond, nous sauve :) !

Répondre

le Journal de Chrys Le 21 novembre 2009, 15:23

Cela fait du bien tout ce bleu!!!!!

Répondre

arwen Le 21 novembre 2009, 15:44

je te trouve superbe même moins apprêtée! et vive le »lacher-prise », qu’est-ce que ça fait du bien!!!!

Répondre

PBMV Le 21 novembre 2009, 16:17

Et puis partir et lâcher un peu prise, ça permet de revenir avec plus de plaisir !

Très chouette cette photo de vacances !

Profite-en bien

Répondre

Celine (Tokyo) Le 21 novembre 2009, 16:29

trop kawaiiii, le t-shirt « little rabbits » !

et n’oublie pas la creme solaire…pas trop de bronzage, c’est mieux pour les photos, si si 😉

Répondre

mamandine Le 21 novembre 2009, 17:15

et ouais même quand on est pas au top le monde continue de tourner….c’est ce qu’on appelle le lacher prise…plutôt bon comme réaction…puis dans un décor de rêve tout de même!!!

Répondre

Loretta Le 21 novembre 2009, 18:03

La touche que tu te paies ??! C’est une blague ? T’es belle à tomber sur cette photo !!

Bref. Passons. Je sais à quel point on peut être critique avec soi-même.

Tout ce que tu décris me semble si familier. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai ressenti cette sensation de toujours être la plus négligée au milieu de filles incroyablement fraîches et parfaites en toute situation.
Le commentaire de Slanelle m’a bien fait sourire, je pourrai me décrire de la même manière à la plage: visage luisant, cheveux hirsute et frisottant (et pourtant faut voir le boulot qu’y a en amont!), cernée par des nanas au teint velouté et au parfait petit chignon fou-fou traficoté en une poignée de secondes que même moi en 2h j’arriverai pas à ce résultat là.
Alors quand je vois cette photo, là, je te dirai également que pour moi tu fais partie de ces filles sublimes avec 3 fois rien !

Répondre

Pocahondas Le 21 novembre 2009, 20:39

Je te trouve vraiment très belle sur cette photo! Toujours très classe, même au naturel! Bizzz

Répondre

muriel dac Le 21 novembre 2009, 21:03

Que tu en as de la chance ma belle de voguer dans une si belle mer !!!! Superbe photo avec un tee-shirt je ne dirais pas local mais en tous cas bien rigolo et coloré !!! Le naturel te sied à merveille, même si tu oses prétendre le contraire.Tu es aussi jolie que « pomponnée » comme tu le dis et je doute fort, te connaissant, que tu sois restée aussi négligée que tu le dis pendant cette semaine passée.
A très bientôt. Biz de nous tous

Répondre

Johnny Le 21 novembre 2009, 22:46

Rooooh t’exagère Bali! T’as les yeux tout maquillés…
T’es belle.
Tu dois avoir l’air d’une malade comme nous toutes sans maquillage. Et c’est pas grave…et heureusement. Ca nous rassure.
Bisous doux.

Répondre

frieda l'écuyère Le 21 novembre 2009, 23:36

J’aime beaucoup cette photo spontanée qui parle de vacances, cheveux au vent…

Répondre

Kaamiye Le 21 novembre 2009, 23:59

Ton post et les commentaires ci-dessus m’ont inspiré un article sur mon blog. :) si ça peut te remonter un peu le moral face à toutes ces « morues » our le reste de ton séjour !

A bientôt

Répondre

Matthieu Le 22 novembre 2009, 01:13

C’est beau ce que tu dis.

Répondre

Aminatha Le 22 novembre 2009, 03:06

Arrete t’es toute mignone comme ça. Avec tes cheveux ataché (je crois). Et le vent dans la méche. :)
Et l’eau est magnifique aussi. J’adore.

Répondre

Balibulle Le 22 novembre 2009, 05:28

Les filles vous me gênez, là, hihi ! Je n’ai pas fait ce post pour que vous me disiez « mais non, mais non… » mais pour partager un ressenti tout à fait objectif. Je vois d’ici là la masse de nanas (et de mecs qui sait) qui doivent lire les commentaires en ricanant. Et en se disant que j’ai bien réussi mon coup si je cherchais à ramasser les compliments, lol. Alors spéciale dédicace aux grincheux, et merci à vous toutes (et tous) de votre gentillesse et de ce regard sublimateur que vous posez sur moi !!

Répondre

Stellakibe Le 22 novembre 2009, 12:49

Bon les filles il faut que je vous le dise maintenant, en fait Anne avait raison….Notre belle Balibulle n’est pas en Nouvelle Calédonie comme elle veut nous le faire croire!….Il s’agit tout simplement d’un montage.
Regardez bien la photo, c’est un tableau!!!
Bon, j’arrête mes blagues à deux balles, nous sommes très contentes pour toi, tu as de la chance de pouvoir profiter de ce super paysage et sache que tu es et resteras toujours ravissante à la montagne, à la campagne, en ville ou à la mer!!!!
Bravo pour ton super blog et je me demandais…qu’as tu fait de bébé tartine pendant ton voyage? (je négocie un carlin avec mon ami…ça n’a pas l’air de le brancher plus que ça mais je le travaille au jour le jour pour en avoir une tartine bis!!!)
Besos
Brisa

Répondre

liline20 Le 22 novembre 2009, 14:32

moi aussi ça m’a toujours intriguée ces filles « parfaites » du matin au soir, on se demande comment elles font..

Répondre

marionrose Le 22 novembre 2009, 16:58

a oui, je vois trés bien ces filles dont tu parles! c ‘est les meme que celles qui, alors que je vadrouillais en Indonesie avec mon sac a dos de 10 kilos, transpirante et mes chaussures de rando, prenaient le meme bus que moi, avec les meme sac a dos, mais bien coiffées, en debardeur et petite jupe, comme si le fait de porter un enorme sac etait le plus naturel du monde pour elles…C’est rageant

Répondre

Soumeya Le 22 novembre 2009, 17:01

Quel paysage de rêve… Et ce T-shirt est trop mimi ^^.

Répondre

ornella Le 22 novembre 2009, 17:48

Je te trouve très jolie comme ça ! Ce paysage fait rever!

Répondre

Ludivine Le 22 novembre 2009, 21:10

Très belle reflexion :)

Répondre

Pinasse33 Le 22 novembre 2009, 22:40

et etre soi !! tout simplement !!!

Répondre

Cynthia Le 23 novembre 2009, 06:11

OMG!!! i love the color of the sea!!!

Répondre

Olivia (à Paris) Le 23 novembre 2009, 09:15

Ouh la couleur de la mer!!! Aujourd’hui il fait gris et moche et mêmes avec le meilleur des blushs ça fait bof. Tu es superbe sur la photo, tu as l’air supra heureuse, what else ?

Répondre

Soshopping Le 23 novembre 2009, 09:18

Oui, ces filles-là… Quand j’en rencontre une, j’essaye de saisir ce qui fait que sur elle n’importe quelle fringue est jolie, n’importe quel coup de vent flatteur… C’est justement le fait que tout ça leur échappe qui les rend sublimes, non?

Répondre

Chris Le 23 novembre 2009, 09:42

Et si ces filles que nous trouvons parfaites en toute circonstance se disaient la même chose de nous ?

Répondre

SylvieLisboa Le 23 novembre 2009, 12:23

Linda :-)

Répondre

n Le 23 novembre 2009, 12:48

nathalie aime ça!;)

Répondre

Charlotte Le 23 novembre 2009, 13:16

Je vois tout à fait le genre de filles dont tu parles: celle qu’on a toutes envie de tuer au moins 5 fois par jour, surtout quand elle porte THE robe zara qu’il n’y avait plus dans notre taille, ou dans laquelle on etait toute moche, et elle on dirait un mannequin « genre je me suis pas habillée » 😉
Je suis envieuse
C’est mal
Mais je peux pas m’en empecher : moi mon vernis 1h apres, il est deja tout foireux, je suis une internelle insatisfaite, mon maquillage coule, mes cheveux ont des envies differentes des miennes, et j’ai une malchance chronique avec les transports (si l’eurostar bloque, c’est surement que je sui sà l’interieur, si les pilotes font greves c’est qu’ils ont vu mon nom sur la liste des passagers etc…)

Répondre

Sophaiii Le 23 novembre 2009, 14:48

Tout ça ne nous dit pas ce que tu faisais à Nouméa.

Répondre

Sophaiii Le 23 novembre 2009, 14:50

ni dans le Nord de la Calédonie d’ailleurs. 44 heures de vol (aller retrour) et 10 h de décalage. Et tout ça pour quoi ? On a tous envie de savoir…

Répondre

Lor Le 23 novembre 2009, 14:54

Un peu comme ces nanas qui, devenues mamans, ont le « sac de plage parfait » dont parlait « Pensées de ronde » cet été… Je vois quelles filles, oui.

Répondre

Fashion Le 23 novembre 2009, 15:15

Le genre de photos qui te donne envie de sauter dans l’écran 😉 Très jolie photo ! Bisous

Répondre

Mom in the City Le 23 novembre 2009, 15:36

Tiens, tu parlais de moi?? :o) I’m joking baby…. je comprends ton sentiment de « relâche » qui fini par faire du bien. J’ai tjs été comme toi (tu le sais mieux que personne) mais depuis 29 mois (oui, la naissance de mon 1er bibou), j’ai appris à penser plus aux enfants qu’à moi, du coup, « relâche ». Au début c’est pas forcément un plaisir, puis, on s’y habitue, on se dit que finalement, c’est moins de boulot et moins de stress (si si) et on devient ce que tu décris à la fin : une fille simple sans trop d’artifices mais qui font leurs petits effets. Et une fille bien dans sa peau. Donc une fille qui rayonne auprès des autres (attend, là, je par le pas de moi, hein! j’en suis pas encore à ce stade là!!). Profite du soleil.

Répondre

Flannie Le 23 novembre 2009, 15:42

Ouais. ces filles-là. Je ne sais pas comment elles font mais je vois exactement de quoi tu parles. 😉

Répondre

Béné Le 23 novembre 2009, 17:43

Crois moi, on est toujours la « cette fille-là » de quelqu’un … J’ai bien ri le jour où l’une de mes copines m’a dit qu’elle ne se sentait pas une vraie femme à côté de moi. Alors ok, j’ai une trousse à maquillage dans le sac, j’aime les talons et les robes, mais kicéki se file toujours le collant/pète un talon/boit le verre de trop qui va la faire luire comme un girophare/se rend toujours compte trop tard que son épilation maillot est légèrement approximative ? C’est ouam …
Une vraie femme Barbara Gourde, ouais :-)

Répondre

P. Le 23 novembre 2009, 21:46

Le paysage derrière toi est paradisiaque, tu as beaucoup de chance 😉

Je comprend ton malaise des premiers jours, nous sommes toutes passées par là, comme au sport d’hiver, qui à part David Beckam arrive à être sexy sur les pistes franchement !! lol

En tout cas, je suis d’accord ces femmes qui ne semblent pas faire attention à elle et font, le stricte minimum, mais retiennent tous les regards, nous mettent un coup au moral… Alors as-tu captée quelques-unes de leurs astuces, car j’aimerai savoir 😀

Répondre

Béline Le 23 novembre 2009, 22:11

Ben oui, moi je vois bien de quelles filles tu parles. Mais pour moi tu en es une justement. Après tout est relatif non? Ces filles là me poussent à faire mieux et les pires que moi me permettent de relativiser. Tout le monde a sa place sur cette planète!!

Répondre

sissu Le 23 novembre 2009, 23:00

where are you?that picture is great!!!!

Répondre

Elodie Le 24 novembre 2009, 01:08

Je vais passer pour une lourde et une rabat joie, et je ne fais pas ce commentaire pour critiquer.
Lectrice assidue, je me régale quotidiennement des textes et photos de Balibulle, mais là j’ai eu un petit pincement au coeur en lisant ce post, et les commentaires…
Ma mère est morte d’un cancer du sein récidiviste, quand j’avais 15 ans; je l’ai vue lutter, accepter l’ablation, être en rémission, puis rechuter.
Aujourd’hui mon meilleur ami est tétraplégique suite à une chute de cheval.
Alors coiffure, poils, cellulite, culotte de cheval, maigreur ou kilos en trop, nez de travers, strabisme……
RIEN A FOUTRE
juste une question de valeurs et de priorités, de ce qui est important dans nos vies, des choix que l’on fait.
Pardon si j’ai l’air dure, j’ai hésité à écrire, mais je suis surprise de l’importance du paraître dans toutes ces lignes; jouer avec la mode, les vêtements, utiliser les habits comme un jeu ou une mise en valeur, avec plaisir!
Mais là que c’est étrange de voir ce manque d’indulgence, vis à vis de soi et des autres.
Enfin bon, je ne vis plus à Paris, j’ai mon chien, les gens que j’aime, je suis en vie, et chaque jour qui passe est une chance et j’en suis consciente.
Je n’attaque personne, mais bon, j’avais besoin de le dire…
Balibulle, merci pour ton blog.

Répondre

Balibulle Le 24 novembre 2009, 13:08

@ kaamiye : je crois qu’on ne parle pas de la même chose en fait. Ce post n’était pas une ode au naturel, ni même une ode à la sophistication d’ailleurs… Mais une simple réflexion sur ce moment où on se trouve involontairement entre deux eaux… Quant à ces « filles-là », ce ne sont pas du tout des « morues » pour moi, ah non !!! Elles me fascinent vraiment et j’aime le fait qu’elles existent.
@ elodie : je comprends ton ressenti et te remercie de ton commentaire. Et je me demande aussi si avec ce qui est arrivé à tes proches, tu n’es pas justement sur ce blog pour prendre une respiration. Parce que sinon tu ne serais pas là du tout, non ? Je crois que la vraie sagesse est de reconnaître l’importance du paraître comme soupape de décompression, y compris quand la vie devient trop lourde. Si on ne s’attachait qu’aux choses vraiment essentielles au sens premier du terme, on vivrait une vie grave et plombante. Le futile est essentiel lui aussi pour retrouver le sourire et échapper un peu au reste, même quand il s’agit de pseudo se plaindre de n’être pas assez à son avantage. Ne crois que pas que ce soit le luxe des filles qui ont une vie facile. Le soleil ne brille pas pour tout le monde tous les jours et on traverse toutes des périodes moches dont on ne parle pas forcément. Merci à toi de continuer à venir en tout cas. Et courage !

Répondre

Vanes Le 24 novembre 2009, 15:14

Oui, je vois les filles dont tu parles… les autres quoi. Celles qui après un gros coup de vent ont leurs cheveux qui se remettent en place tout seul alors que toi t’en as dans la bouche, entre tes lunettes et tes yeux par exemple.
Mais tu vois, j’étais persuadée que tu faisais partie du « clan des autres »… Au passage, j’adore tes cheveux ; )

Répondre

Melle DUbndidu Le 25 novembre 2009, 11:45

Wow ca c’est du paysage !! Ca donne envie de vacances et de chaleur !!!

Ton tee shirt est trop mimi soit dit en passant :)

Répondre

louise Le 25 novembre 2009, 22:04

Hé bien je t’avoues quelque chose …. JE SUIS FIERE DE NE PAS ETRE UNES DE CES FILLES,parce que mon Dieu!Passer son temps devant à miroir,à tout calculer,à la place de profiter des joies de la vie!Les belles filles sont celles qui sont naturelles,qui n’ont pas honte d’avaler leur chevelure lorsqu’il y a du vent!NA!

Répondre

Balibulle Le 25 novembre 2009, 22:21

@ vanes : ouh là, loin de là, lol !
@ melle dubndidu : merci, lol, il vient de Thaïlande.
@ louise : on ne parle pas des mêmes filles, moi je pense à celles qui sont naturellement parfaites et sublimes, sans aucun calcul de leur part.

Répondre

Acai Le 26 novembre 2009, 15:27

Tres jolie!
Merci.

Répondre

Ellea Le 28 novembre 2009, 17:56

Quel paysage, actuellement sous la grisaille parisienne… ca me donne plus qu’envie..

Sinon j’ai souvent ce sentiment dont tu parles et je te le confirme, ca fait un bien fou et lorsque revient le temps de se pomponner, on retrouve un plaisir inégalé à farfouiller dans nos futilités :)

Pour ce qui est de ces filles naturellement parfaites, bien sûr, on en connait toutes au moins une ainsi, qui même décoiffée, réveillée en pleine nuit a 3h du matin alors qu’elle a 40 de fièvre, est toujours belle, porte un t shirt loose a merveille, qu’un rien de make up sublime encore plus… point de jalousie pour moi, juste de l’émerveillement de voir cette douce facilité et élégance innée .. 😉

Répondre

Fanny Le 6 décembre 2009, 06:25

Rassurée… Je suis rassurée de voir que la jolie Balibulle pense la même chose que moi quand elle voit ces filles. Ca m’obsède tout le temps.
Alors si même toi, tu passes ton temps à les observer ! On est toutes pareilles tout compte fait, jamais contente de son apparence.

Répondre

sylvia dite la sooze Le 6 décembre 2009, 10:47

et bien profite bien de la calédo, c’est magnifique (si tu es au nord encore plus!), mon mari est natif de la bas donc quand on l’occaz’ (bon, pas toutes les 2mn parce qu’un billet à 3 millions de dollars….!!!), on va voir la famille et on visite! (plutôt on farniente!!)
C’est vrai qu’on lâche un peu prise lorsqu’on est là-bas, mais je pense que le cadre et le contexte vacances ou séjour court fait que l’on se prend beaucoup moins la tronche.
Si on y vivait à l’année, les choses seraient peut-être différentes (ou pas….), parce que si on aime bien être bien mise forcément le naturel revient au galop et reprend le dessus, calédo ou pas!
Alors, profite bien de cet état de grâce que te procure ce « lâcher prise », parce qu’après, le carcan et les diktats de la mode métro vont reprendre leurs droits!!!!Lol!!
Et il y a des filles, c’est comme ça, elles sont magnifiques en toutes circonstances!!! Pour me consoler, je me dis que ça pourrait être pire (mais mieux, aussi..!!!) ;-p
bises

P.S: je viens de percuter que nous sommes le 05 décembre et que tu as dû rentrer depuis ouhhh

Répondre

sylvia dite la sooze Le 6 décembre 2009, 10:49

et en plus je fais n’importe quoi avec le clavier!!!!

donc,désolé, c’est ça quand on lit les anciens posts!!! on est à côté de la plaque!!

Répondre

Elo Le 7 décembre 2009, 13:26

Salut ! Pas désagréable en effet parfois de relâcher un peu la garde :)
Et pas désagréable non plus de retrouver son placard et son vanity !
Peut-être y as-tu déjà répondu ailleurs ou peut-être est-ce une info private : quel job t’amène en Nouvelle-Calédonie ?
Et merci pour ton blog !

Répondre

Elo Le 7 décembre 2009, 13:28

Sorry la réponse à la question est dans le post suivant !

Répondre

Toute crue – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 13 septembre 2011, 07:02

[…] vacances entre deux baignades, ou en mission au bout du monde (autrement dit lorsqu’au terme d’une semaine d’exposition acharnée, […]

Répondre

mathilde Le 13 septembre 2011, 09:02

je réagis 2 ans après : c’est l’îlot Nokanhui, non ?

Répondre

jicky Le 13 septembre 2011, 11:09

n’empeche que ce t-shirt Little Rabbits, je le voudrais bien tiens…

Répondre

ajouter un commentaire