LifestyleDiary

30 novembre 2010

Attention billet plombant

hangover

Ce week-end, le post d’Une Chic Fille sur la « beaufisation de la blogosphère » a remué pas mal de réflexions qui me travaillent depuis six mois. Et que je passe beaucoup de temps à expliquer aux étudiantes, très nombreuses cette année encore à me/vous solliciter pour leurs mémoires sur les blogs, leurs relations aux marques et, personnellement, mon expérience avec André.

Le truc, c’est que blogueuse, bientôt, ce sera juste un nouveau mot pour dire internaute. Et avoir un blog pourra être aussi banal que d’avoir une adresse email. La sponso disparaîtra et la médiatisation des blogs va s’étioler gentiment mais sûrement.

Pourtant certains éditos, des Inrocks.com à Grazia s’émeuvent encore et repeignent (presque six mois après Glamour), la grande famille des blogs mode aux couleurs qui les arrangent (rose cupcake et beige champagne, au hasard) dans des argumentaires remplis de raccourcis et d’une jubilation surprenante. Comme s’il était encore vital de tacler ces odieuses Mesdemoiselles Toutlemonde qui se prennent pour des VIP (crime de lèse-majesté suprême).

Il n’y a pas de gloire à tenir un blog. Et c’est précisément ce qui agace les paranos de la hype, inquiets qu’on puisse accorder du crédit à des girls next door. Et prompts à leur donner des leçons de légitimité, à elles qui n’y ont, pour la plupart, jamais prétendu.

Évidemment la blogueuse est une caricature irrésistible, avec ses pieds en dedans, ses canotiers et ses sacs cartables. Évidemment que ses accointances avec les marques allaient en faire, tôt ou tard, une cible toute trouvée.

Mais je cherche toujours à quel moment tout cela est devenu grave. Et suis épatée de voir encore aujourd’hui les pseudo-attentes que suscitent les blogs mode. Éthique, transparence sur les pratiques, humilité, singularité mais respect du bloguement correct (ne jamais évoquer la sainte trinité argent-fourrure-éducation des enfants, et éviter tout ce qui peut passer pour une sponso clandestine : coup de coeur créateur, linkage d’un site commerçant, bon plan réduc, etc.) Histoire d’être sûrs qu’à un moment donné, il y aura quelque chose à redire.

Joli compliment à faire à la blogosphère, que d’exiger autant d’elle.

Admettons que l’écrit donne une sorte de « solennité » aux propos,  alors que tout cela n’est pas si sérieux (et que la seconde d’après le détracteur ou la détract…rice (?) est déjà passé à autre chose et n’en veut au fond à personne).

Moi-même j’ai hésité à publier ce billet en me demandant si ça valait la peine de pontifier sur la blogo alors qu’on pourrait réfléchir ensemble aux ravages du fard à paupières bleu ciel ou toute autre chose vachement plus importante pour laquelle on est ici vous et moi.

Mais tout de même, il est temps de retirer ces lunettes grossissantes. Au moment où même les blogs anti-blogs commencent à peiner dans la côte, il faut bien se rendre à l’évidence. De « phénomène », il n’y a plus. Simplement une pratique, en pleine expansion, de plus en plus contrastée et de moins en moins facile à résumer.

Les blogophobes peuvent dormir tranquilles. Chemin faisant, chaque blogueuse sera vouée à recevoir, proportionnellement, de moins en moins de lumière (puisqu’au fond, c’est bien ça qui fâche). Et à redevenir aux yeux de tous ce qu’elle n’a, en fait, jamais cessé d’être : une fille seule derrière son écran.

The Biche Le 30 novembre 2010, 08:32

Post superbement bien écrit et criant de vérité.

Répondre

cycy Le 30 novembre 2010, 08:47

Vraiment très bien écrit; j’adhère complètement.

Répondre

jicky Le 30 novembre 2010, 08:54

Le pb n’est pas tant les blogueuses en soi (qui, il est vrai, ne sont à la base que des girls next door comme tu le dis très bien), que ce qu’on (les sponso, le lectorat, les attentes autour d’elles..) en a fait. Et à partir de là, les consequences deviennent quand même bien differentes, puisque de « girl next door », elles se retrouvent propulsées plus ou moins malgré elles, célébrités. VIP, quoi. Or, si on demande à certaines VIP un peu de décence et de « donner l’exemple » (prenons l’exemple du refus de descente du bus de certaines VIP ultra friquées… je choisis la comparaison un peu extrême à dessein, pour l’image), c’est bien qu’à partir du moment où l’on se retrouve VIP, se pose la question de l’image véhiculée, et donc aussi de certaines valeurs qui vont avec. Et c’est là que le bât blesse. L’étalage de depenses de certaines blogueuses (devenues VIP, donc) alors que des gens (qui bossent, je precise) n’ont pas d’autres choix que d’aller manger aux Restos du Coeur peut alors poser pb, mais, je repete, du moment que ce qu’on a plaqué sur elles (ou ce qu’elles sont devenues, des VIP influentes sur la blogo) a changé par rapport à ce qu’elles entendaient etre au début.
Je crois que tout le pb est là: quelle conscience ethique, culturelle, d’image etc… doit avoir un personnage publique? (sans parler meme de VIP) Un personnage « public » a-t-il le droit, sans se poser aucune question, ni aucun sens des responsabilités de ce qu’il vehicule, de « publier » le non-ethique, la conso à tout va, la non-culture bourrée de fautes d’orthographe? On est vraiment en droit de se poser la question. Et c’est sûrement un pb qui depasse la simple blogosphère: en raison des multiples et excessifs moyens de communication, on vit dans un monde où tout (ou presque) est rendu public dans la seconde, où tout est donc banalisé dans la seconde, et donc peut-être dans un monde où il faut encore davantage faire attention à ce qui est vehiculé en terme d’images et de valeurs. Sinon c’est la porte ouverte au tout et n’importe quoi. En tout cas, ça peut très vite tomber là dedans…

Répondre

Olivia (à Paris) Le 30 novembre 2010, 08:56

Très bon billet, qui resume très bien la situation, bravo.

Répondre

Fashion-Ballyhoo Le 30 novembre 2010, 09:01

Hello Bali !
Déjà merci pour ce billet… comme d’hab. très bien écrit et plein d’esprit. Amen. 😉
Je crois y déceler une forme de lassitude et un peu de doute aussi (que les plus anciennes d’entre nous peuvent avoir, ce qui est bien compréhensible surtout face au jugement « mal placé », plus ou moins bien envoyé de certains journalistes… celui des Inrocks est plutôt bien tourné, là où celui de Grazia est particulièrement insultant j’trouve). Mais le niveau d’outrage et le degré de langue de bois ne sont pas ici les questions.
Juste, comme il me semble t’avoir déjà entendu le dire, un blog demande une énergie folle : un investissement à 300%… pour tenir une régularité, choisir des sujets originaux dans le thème ou dans le traitement, etc. Le défi est particulièrement difficile à relever au quotidien… d’où une certaine forme de « professionnalisation » des blogs pour ceux qui recouvrent le plus d’attrait -comparativement à la moyenne- (je pense au tiens, à celui de Violette, de Betty… à Anla -nouvelle venue dans la blogo-, au MIEN…=> attention ‘autodérision que c’est trop fun’ ).
Qu’entends-je par professionnalisation? Et bien un niveau de qualité supérieur à la moyenne tant en terme de rédaction, que de mise en espace/ page notamment, etc.
Tout ça pour dire quoi : que je ne crois pas qu’on assiste à la fin d’un phénomène (la succession des articles tapageurs et/ou racoleurs des féminins sur le sujet en est une preuve me semble-t-il). On assiste peut être davantage à un tournant. Comme tout phénomène : il y a le temps de l’explosion, puis le temps de la stabilisation. Cette nouvelle ère promet d’être riche en rebondissements… l’internet est voué à se développer encore et toujours et le pari est bien de trouver de nouveaux leviers pour se renouveler. Pari essentiel et nécessaire : pour préserver le plaisir à nourrir un espace / blog… et ainsi partager un peu de ce plaisir avec les lecteurs. Car n’est-ce pas ce qui compte finalement ? Le PLAISIR ? Se renouveler, accepter d’évoluer… c’est bien ce à quoi nous oblige l’internet (ce média dans le même temps si intuitif et invasif… si difficile à appréhender et à circonscrire). Se renouveler sera le lot des anonymes, des blogueurs mais également des professionnels, des magazines modes. Et je crois que les sursauts vengeurs de certains mags. sont symptomatiques : « je me presse de taper sur l’autre plutôt que de me remettre en question ». Là où certain(e)s d’entre nous doutent, s’interrogent… cherchent. La route est encore longue Mamzelle Bali : confiance. Plaisir et confiance.

Au PLAISIR de te lire !

Répondre

PtitMog Le 30 novembre 2010, 09:06

Balibulle ou l’art de dire ce que l’on pense mais en mieux.
Que dire à part que je suis totalement en phase avec tout ce que tu viens de dire.
Bravo et merci.

Répondre

lily Le 30 novembre 2010, 09:18

Je trouve assez surprenant que tu parles de ça alors même que tu es une blogueuse à part si je puis dire:pas de d’articles sponsorisés,pas de fausses pub,commentaires non censurés auxquels tu réponds,etc.
Je n’ai absolument rien cela dit contre l’article sponsorisé,ça devient juste lassant quand ils prennent le dessus sur le contenu du blog,mais comme tu dis,rien de grave,on passe son chemin.J’ai plus de mal avec la blogueuse qui ne répond pratiquement jamais à ces coms,qui lance des interrogations à la fin de son article juste pour lancer les coms (plus de coms plus de sponso) mais jamais ne perdrait son précieux temps à participer à cela,faut pas pousser.
Voilà,il ne faut pas nier non plus que certaines ont pris un sacré melon,rien de grave d’autant que la rechute est amorcée mais je comprends l’énervement parfois.La mentalité « lisez mon blog,dites moi que je suis la plus belle,faites moi avoir des sponsos et cassez-vous » ne paie pas à long terme je pense.
Longue route à ton blog en tout cas.

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 09:25

@ the biche / cycy / ptitmog : lol, merci !
@ jicky : c’est pour ça que je parle de faire un compliment à la blogosphère en exigeant autant d’elle. Avoir un blog c’est un exercice qui est censé être libre, personnel et un peu foutraque par essence, où la limite c’est celle du propos discriminant ou diffamatoire. Et il est quand même amusant de constater que beaucoup de gens cassant du sucre sur le dos des blogueuses en raillant notamment leur manque de valeurs tombent souvent dans ce type de propos punissables par la loi. La poutre dans l’oeil du voisin en somme. Heureusement que les blogueuses ne sont pas procédurières… Quand chacun sera irréprochable, alors on pourra tous se prendre très très au sérieux, non ?
@ fashion ballyhoo : oui on est à un tournant, pour sûr ! La fin de la médiatisation ce n’est pas la fin de tout ! :) Mais quand un phénomène se banalise, il n’est plus « phénoménal » au sens d' »extraordinaire » donc il retombe vite dans l’anonymat (parole de journaliste, lol) et c’est ce qui va se passer. Les gens vont continuer à bloguer mais différemment, puisqu’à l’abri des feux de la rampe.
@ lily : on est toutes dans le même bateau, avec les mêmes exigences face à nous, qu’on soit « réprochable », lol, ou pas :) Pour ça que je me permets d’aborder le sujet. Et j’espère oui, que la route sera longue quand même, merci ! 😉

Répondre

jicky Le 30 novembre 2010, 09:25

ps: rien à voir, mais j’adore le nounours plombé! -:)

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 09:41

@ jicky : cool, héhé, il m’a fait marrer toute seule alors… :)

Répondre

Anonyme Le 30 novembre 2010, 09:46

« De « phénomène », il n’y a plus » : parle pour toi peut-être !^^
Je ne suis pas de ton avis, car c’est surtout à la disparité entre blogueuses qu’on assiste. Une fracture creusée par les sponsors, qui choisissent les filles en fonction de leur physique et de leur popularité et font des unes des stars et des autres des boulets (!)
Finie l’époque où Garance, Géraldine, Betty étaient des filles comme les autres, où ton serviteur n’était pas devenu un troll mais conversait gentiment avec elles et d’autres de sa vision de la mode et de la féminité, finie l’époque sympa où on n’avait pas peur de donner son identité, son mail ou son n° sur la blogo, etc…

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 09:49

@ anonyme : tu es un grand optimisme, lol

Répondre

Diane Le 30 novembre 2010, 09:51

Bel article Balibulle!
Cette phrase « Mais je cherche toujours à quel moment tout cela est devenu grave » résume parfaitement mon point de vue!
J’ai toujours vu le blog comme un moyen d’expression comme un autre. (Et je n’ai jamais compris les campagnes de lynchages que l’on pu voir sur certains blogs non plus)…
:)

Répondre

Zabou Le 30 novembre 2010, 09:55

Je suis tout à fait d’accord sur le fait que le phénomène blog va passer de mode, si ce n’est déjà fait… et je dis: VIVEMENT ce moment! Pourquoi? Parce qu’à mon sens, ne resteront que celles qui font cela dans un esprit désintéressé pour la beauté du geste, de l’écriture ou que sais-je de leurs motivations. VIVEMENT que les marques se rendent compte que les blogs ne servent pas leur image. VIVEMENT que les blogs se rendent compte que les marques ne servent pas leur image. J’ai TOUJOURS eu un discours très radical par rapport à ça et ne vais pas changer de sitôt. Mais ce dont je suis sûre, c’est que ce sont les blogs eux-mêmes qui participent au fait que les lectrices se détournent; or, (j’ai l’impression d’anonner ce que je dis depuis des années) c’est bien pour les lectrices que nous bloguons. Pas pour Grazia, pas pour Asos, pas pour légitimer son vide dressing, etc.

Répondre

Karine Le 30 novembre 2010, 09:56

J’ai tjs pris ce blog pour un lieu de lecture, d’inspiration et surtout de détente cérébrale, alors reste celle que tu es, et franchement, je ne pense pas que ta route se termine bientôt….comme coline et mimnor, tant qu’il vous restera cette liberté d’expression et surtout d’esprit, moi je squatte!
Belle journée à toi!

Répondre

véronique Le 30 novembre 2010, 09:58

Super photo, j’adore.. Je regarde tout ce déchainement de haine et de mépris avec effarement. Le fait est qu’aujourd’hui tout le monde tatonne un peu sur le web et personne ne sait vraiment comment organiser tout ça pour que tout le monde y trouve sa place ? Les marques se demandent si elles ne pourraient pas profiter de l’audience des blogs, les blogs se demandent si c’est si grave de collaborer avec des marques qu’elles apprécient pour se faire plus connaître ou prendre un peu de reconnaissance au passage…. BAh, tout ça va se réguler doucement. Moi j’aime le web parce que c’est un espace d’expression libre et ce serait bien que ça le reste.
En tous cas, je trouve ça bien qu’avec TA légitimité et TON aura tu prennes position. Et ça me plombe même pas :)

Répondre

thelittleworldoffashion Le 30 novembre 2010, 09:59

Beau post! Je suis totalement d’accord avec toi.
Des bisous.

Répondre

Athi Le 30 novembre 2010, 10:02

Voilà un post qui, avec celui du Pr Debbie, remet ENFIN les choses en places. Quatre ans que je vais quotidiennement sur les blogsmode en un seul mot. Quatre ans que je vois le phénomène évoluer, mais quatre ans que je « demande » toujours la même chose aux blogsfacheune, juste un peu de futilité, de jolies photos, de beaux looks, et parfois des sujets graves, comme effectivement, les ravages du fard à paupières bleu ciel, ou le choix cornélien qui s’impose entre une robe bleu nuit et la même robe, mais en noir 😉
Laissez-les vivre, et laissez-nous lire.

Répondre

patounettechatte Le 30 novembre 2010, 10:02

Franchement, je suis tout à fait d’accord avec ton article ! Je ne comprends pas ces articles négatifs dans la presse sur les blogs, ça m’agace simplement….

Répondre

Christine J. Le 30 novembre 2010, 10:04

Une fois de plus, c’est joliment écrit et très juste. Pour moi, un blog, c’est exactement ce que vous décrivez et rien d’autre.

Une fidèle lectrice 😉

Répondre

Poleen Le 30 novembre 2010, 10:08

Une nouvelle fois, tout à fait d’accord avec toi !

Répondre

jicky Le 30 novembre 2010, 10:08

et moi je dis: vive Zabou et le nounours plombé! Et d’ailleurs je ne comprends toujours pas que les marques ne se soient pas aperçues que ça les dessert plus qu’autre chose (ils ont bien des savants du marketing dans leurs equipes, non?). mais apres tout, ils s’en moquent: faire de la pub de cette façon là ne leur coûtant rien (une goutte d’eau dans l’ocean de leurs benefices), même si ça ne rapporte rien, du coup, ils le font quand même…

Répondre

Zeste de citron Le 30 novembre 2010, 10:18

tout à fait d’accord avec toi, c’est marrant de voir comment les gens critiquent les blogs à présent, un rien les met en rogne, après c’est sûre les filles qui se « la pète » c’est agaçant mais dans ce cas on passe son chemin :)
ps : je kiffe le gros nounours ^^
bisous

Répondre

Nymphéa Le 30 novembre 2010, 10:20

Tout à fait d’accord avec toi ma Bali, blogueuse mode la plus intègre qui soit! 😉

Répondre

Virginie Le 30 novembre 2010, 10:21

Merci pour ce billet que je trouve très juste. Une seule critique, venant de la lectrice de blogs que je suis : tu parles de la blogueuse « girl next door » mais je trouve que celle-ci justement disparaît de plus en plus.
La lectrice que je suis pourra apprécier une écriture, un humour et aussi un style sans pour autant pouvoir se le payer puisque justement la blogueuse est de moins en moins une fille d’à côté telle que je l’entends c’est-à-dire simple et qui a des revenus « standards » et qui ne se permet pas du Heimstone, Maje, Sandro et j’en passe.
Mais où est-elle passée cette fille là???

Répondre

May Le 30 novembre 2010, 10:21

Pas si plombant, ce billet, sauf pour les détracteurs de blogs, finalement, puisque tu les renvoie gentiment faire leur propre examen de conscience.
C’est drôle parce que quand je lis ce genre d’article, qui remet en question la légitimité des blogueurs, j’ai toujours l’impression que c’est le dernier, qu’on est sorti de l’oeil du cyclone. Et puis non. Il y en a toujours un pour exhumer le débat qui n’en finit plus de pourrir. Pour moi ce n’est que le signe qu’ils n’acceptent pas l’élargissement infini de la tribune lié à Internet, mais dans le même temps, je comprends qu’ils n’en reviennent pas… C’est tellement vertigineux qu’on en reviendra probablement pas…

Répondre

mamoya Le 30 novembre 2010, 10:37

La messe est dites!!
très bel article, Balibulle,
décidément, tu es et restes ma blogueuse préférée…
c’est toujours un plaisir de découvrir tes billets ,
longue vie à Balibulle.com
;-))

Répondre

no&me Le 30 novembre 2010, 10:42

pfiou ! je ne rentrerai pas dans le débat, parce que c’est trop long, et que je n’ai pas le temps, et puis pas l’envie non plus … pour ma part, je visite quelques blogs pour un peu de légèreté. Je suis fidèle à certains blogs car ils correspondent à mon état d’esprit. Je n’intellectualise pas du tout la situation, et je ne comprends pas pourquoi on doit le faire au grand nom de l’ Éthique.
Je sais, un débat fait avancer les choses, mais moi je m’en fous de tout ça, parce que moi, ce que j’aime c’est cet Ours Polaire affalé :-)
J’adore cette photo, j’ai éclaté de rire quand j’ai ouvert ton blog ce matin. Alors merci :-)
Bizoo

Répondre

Gigi Le 30 novembre 2010, 10:48

Lily a parfaitement résumé ma pensée… ce qui est généralement reproché aux blogs : articles sponsorisés, invitations aux défilés ou aux évènements fashion quelsqu’ils soient, je m’en fichent un peu, j’ai envie de dire « tant mieux pour elles »… en revanche ce qui m’agace au plus au point est le manque d’interactivité, qui c’est installé peu à peu sur certains blogs. Ecrire « dans le vide », n’a aucun sens, sur certains blogs, laisser un commentaire n’a plus de sens, il vient juste s’ajouter à une centaine d’autres coms. Ah si, ces coms servent tout juste à regonfler, dorer, flatté l’égo de celle qui post et qui ne prend même pas la peine de répondre aux coms…. bref on est dans la perte de sens. Je sais qu’il faut du temps pour répondre, et que répondre à tous le monde est impossible, mais faire un petit effort, essayer,… est un indice du degré d’intérêt qu’une bloggeuse porte à ses lectrices. Un blog sans interaction perd un peu de sa substance je trouve… biensûr, un blog n’est pas un forum, je sais, mais je trouve dommage que certaines bloggeuses se contentent juste d’engranger les coms, sans même prendre la peine de répondre aux remarques et/ou questions. Le perte de sens, voilà la plus grande menace de la blogosphère.

Répondre

Matthieu Le 30 novembre 2010, 10:50

Fichtre ! TrueBali is in the place.

Répondre

Eva's blog Le 30 novembre 2010, 11:02

j’aime beaucoup cet article et tu as bien fait de le publier, c’est très touchant et très vrai

Répondre

Somebody Le 30 novembre 2010, 11:09

La photo m’a rappelé celle de la dernière fois : pose on ne peut plus vomitive ! 😉
Sur le fond, je t’invite à regarder de plus près chez certaines de tes « collègues » où par exemple les concours sponsorisés pullulent ! On n’est pas près d’en voir la fin… Certaines sont même à la solde indirecte de Liliane Bettencourt et on les verra peut-être poser nues pour François-Marie Banier l’année prochaine ! 😀
Appât du gain quand tu nous tiens…

Répondre

Camille d'Essayage Le 30 novembre 2010, 11:11

Très bon billet, comme on aimerait en lire plus souvent ! Tu as bien fait de l’écrire !

Répondre

bavardises Le 30 novembre 2010, 11:24

Je suis passée directement de la catégorie « beauf » à « beauf » sans passer par la case « hype », du coup je me sens moins seule! :) (roh, ca va!)
Je n’aurais pas mieux résumé ma pensée, pour moi le blog n’est ni plus ni moins un espace où l’on papote avec des nanas (et des mecs) avec qui on a un minimum d’affinités. Point barre. Ce n’est pas du journalisme, je n’attends donc pas un cde de code de déontologie ou tout truc qui s’en rapprocherait. J’apprécie juste l’honnêteté, dans la vie comme sur le net, et pour ca, et le déclin annoncé des blogs est une bonne nouvelle : ca permettra d’y voir plus clair.

Répondre

Ophélie Le 30 novembre 2010, 11:24

Et ben Moi mon blog il a moins de 3 mois , je n’ai donc aucune influence … Et on me reproche déjà ma manière d’écrire , de m’exprimer !!! On me dit que je sais pas c’est quoi qui’un blog mode !!! Que je serais jamais connu en faisant comme ça … BlaBlaBla

Mais MERDE quoi je fais pas ça pour être connue !!!!Et y’a pas qu’une seule manière de faire un blog mode !!!!!
Si j’ai envie d’utiliser des gros mots je fais ce que je veux je suis encore libre d’écrire ce que je veux sur mon blog !!!!!!!
Pour beaucoup un blog mode doit être sérieux , formel et tout le tralala !!!! Mais qu’es ce qu’on s »emmerde en lisant ce genre de blog qui nous parlent pendant une heure d’un pull ou d’un sac !!!!!!
Moi je préfère être drôle à ma façon et m’amuser et prendre du bon temps en écrivant mon article !!!!!!
Pas besoin de philosopher sur une paire de chaussure , mes photos parlent d’elles même !!!!!

Bon excuse mais je m’étends un peu !!!! Tout ça pour dire que je suis d’accord avec Toi !!! Un blog c’est avant tout un truc à soit !!! On ne doit pas le faire en attendant de la reconnaissance ou n’importe quoi !!!!
A force tous les blogs se ressembent et ça devient juste bidon !!!!!
Vive Bali !!!!!!!

Répondre

TheCélinette Le 30 novembre 2010, 11:27

Très belle qualité d’écriture !
Je trouve que le blog a démocratisé une certaine forme de parole. Après a-t-on besoin d’être écrivain ou journaliste pour écrire. Je ne le pense pas. Les lumières se sont battus pour la liberté d’expression, elle en a là une belle illustrations.

Les blogs qui me déplaisent, c’est comme les livres ou les disques, je ne les lit pas. Mais par contre, ça ne m’a jamais donné envie de les voir fermer.

La diversité du monde c’est aussi sa richesse.

Répondre

sarah bbaille Le 30 novembre 2010, 11:30

Je vais essayer (exercice difficile pour moi dans la spontanéité des comms) de donner mon avis clairement ..LOL
1. je pesne qu’il restera des blogs où le ton est pro, je m’entends de vrais journalistes ou de personnes intelligentes et sensées, sans aucune attente commerciale, qui donennt une vision de la mode (ou les enfants, la déco, l’économie, la photo, etc….) Pour écrire dans la presse et sur un blog, l’exercice est différent et …jubilatoire. Sur la blogo il faut un capital « sympathie », un ton intime que l’on ne peut se permettre dans un mag. Je crois que ceux-là dureront. L’avenir n’est plus à internet mais aux applications, ne resteront que les pros.
2. la dérive est telle… quelqeu’un qui ne sait pas cuisiner et qui parle d’un chef juste parce que on est invités… quelle crédibilité ? Accesponts de la merde en boîte puisque c’est OFFERT…. On en est arrivé à un tel poijt qu’on ose plus aprler d’une amrque de peru qu’on nous rpenne pour des vendues. Exemple vécu il y a une semaine, je fait un post sur deux boutiques suisses, de mon plein gré. 5 heures de travail (me rendre sur place, photos, blablas…) résultat l’une des patronne ne me dit même pas merde et j’ai reçu deux mails me demandant pourquoi je perdais mon authenticité !!!! Et l’une des aptronnes a reçu des demandes de minis blogueuses qui lui demandaient de lui donenr des vêtments (j’ai payé les miens sans un centime de rabais….
Alors, je me demande s’il ne faudrait pas mieux être une putasse et accepter, arrêter de faire le chevalier blanc de la blogo…..
Il devient impossible de publier un bilelt pour un coup de coeur… j’ai honte de lire certaines bilelts de gaminettes avec un vrai travail mais qui pndent un alignement de sponsos à tout va.
Et en même temps, qu’elles en profitent cela va s’arrêter, comme tu le dis.
3. Il faut faire des choix. Ils ne sont pas toujours simples. Perso les 650 euros pour la halle aux chaussures c’était clair. Mais 650 euros quand même. Alors si on est hôtesse de l’air ou ^ère au foyer peut-être mais si on bosse à coté dans sa vraie vie avec des pros des mags, quelle crédibilité vis-à-vis de son employeur.
Et le monde est si petit…. Vedredi soir ai eu un rendez-vous avc une très grande dame de la mode (journaliste aguérrie et respectée des plus grands créateurs) elle connaissait le nom de blogs qui avaent directment contacté des marques (prestigieuses) pour se faire payer. Et là j’ai compris que j’avais fait les bons choix. Aujourd’hui je passerai pour quoi pour qui ?
J’irais plus loin, Tommy Hilfigger qui offre un voyage de presse. Ici elles ont refusé car, s’il a besoin de cela pour parler de lui. Un portrait sensible avec un vrai rendez-vous aura plus de valeur qu’un voyage de presse. Mais ce sont des choix, des points de vue. Ici, des reds en chef ont refusé des sacs de luxe, l’ont renvoyé en disant mettez cette somme pour une oeuvre de charité. D’autres ont râlé parce que la couleur ne leur convenait pas.

Tout cela pour dire, qu’il faut faire selon sa conscience. Chacun fait ce qu’il veut. je ne tirerai jamais à boulet rouge sur les « vendues ». Mais malheureusement, elles entâchent les autres. J’ai pris mon parti… Les marques n’ont rien à y gagner elles vont le découvrir très vite. Et doucement, de sa belle mort, la blogo disparaîtra…

Répondre

anne-sophie Le 30 novembre 2010, 11:30

Bonjour,
J’écris très rarement sur votre blog que je vais pourtant voir très régulièrement. Je dois tout d’abord vous dire que c’est toujours un immense plaisir de vous lire car c’est toujours bien écrit et plein d’esprit et de propos censés!
Je crois que si les magazines féminins qui au départ supportaient beaucoup les blogs commencent à les critiquer, c’est qu’ils se sentent menacés. Et ce sans doute à raison car quand on regarde la mode véhiculée par la presse féminine, elle n’est ni abordable (dior c’est sympa mais je crois pas qu’un jour je puisse me l’offrir!) ni réellement portable. Au contraire, les blogs sont au contraire une véritable source d’inspiration car justement c’est la girl next door qui le tient! C’est évidemment rageant pour des personnes dont c’est la profession.
Quant à la sponsorisation et aux valeurs véhiculées par les blogs que critiquent la presse féminine, c’est un peu le camembert qui dit au roquefort tu pues! En reprenant le sketch des inconnus sur la presse qui parlait de marie-claire si tu enlèves toutes les pages avec la pub il ne reste plus grand chose, donc bon critiquer la sponsorisation…De même pour la consommation, les magazines proposent des milliers de produits qui de surcroit sont rarement abordable (une crème à 60 euros c’est toujours sympa, mais bon il y a quand même des priorités comme remplir son frigidaire)!
Après, je peux comprendre qu’il est énervant pour certains de constater que la publicité a envahi les blogs, espace qui semblait au début préservé de ca! Mais après c’est la dure loi du marché!

Répondre

La Grenadine Le 30 novembre 2010, 11:31

Très bel article, très juste. :)
Un blog, presque tout le monde en a un maintenant. Un peu comme les skyblogs des adolescents. L’important, c’est pas la notoriété du blog en question : pour moi l’important, c’est d’y mettre ce que j’aime, et de le faire partager à ceux qui viendront me lire. On fait de belles rencontres – virtuelles – en découvrant d’autres blogs, d’autres avis sur les mêmes choses. Et à mon avis, c’est ça le but d’un blog : partager.

Répondre

Loss_ Le 30 novembre 2010, 11:34

je suis d’accord avec Gigi sur tout ce qui est perte d’interactivité !

Par contre, je ne suis pas d’accord avec cette levé de boucliers contre les marques et les articles sponsorisés, car ça peut apporter du bénéfice à nous, petits lecteurs ! je veux dire, quand je vois un concours ou une promo, ça me plait de tenter ma chance (même si la bloggeuse fait souvent ça pour augmenter ses coms et générer du trafic). C’est cool aussi d’avoir l’opportunité de gagner et d’essayer des trucs qu’on aurait pas forcément acheté, ou que, au contraire, on voulait mais sans avoir les moyens / la possibilité d’acheter !

ce n’est pas tout rose ou tout camel… (bah oui, Camel is the new black haha)

Répondre

ladyjane Le 30 novembre 2010, 11:35

sans faire ni redire ce qui a été dit, je me posais sérieusement justement une question semaine dernière: que deviendront les blogs mode dans 20 ans? aura t-on de nouveaux visages, ou bien le blog mode sera t-il banalisé au point de n’être plus intéressant… grande question…

Répondre

Shoubbi Le 30 novembre 2010, 11:36

Très bon billet ! C’est vrai que c’est facile de taper sur les bloggueuses : on leur prête une influence, qui existe, mais peut être exagérée… Et si elles avaient un tel pouvoir, on taperait peut être moins fort, par peur des représailles. C’est plus facile de critiquer une girl next door « seule derrière son ordi » qu’une rédac mode avec un carnet d’adresse géant et des réseaux puisants

Répondre

Anne Le 30 novembre 2010, 11:37

Lu les commentaires et du coup je mélange un peu tout dans ma minuscule tête de linotte… un peu choquée en plus par l’image des paupières bleutées si beeeellllles 😉
Comme je ne lis pas tellement les magazines, j’apprends par toi que les blogueuses se font lyncher… pas bien ça. pas gentil. et surtout sacrement faux-cul !
Oui la presse française, elle, ne nous montre que des visuels officiels, de choses abordables, ne nous parle que des sujets importants, et le fait avec tellement de professionnalisme, toujours… sans se soucier des annonceurs, éthique, restant neutre politiquement et correcte toujours.
La jalousie pointe dans leur amertume… ça manque un peu d’élégance.
A bientôt Balibulle. J’aime ici.
Bisous
Anne

Répondre

Le Professeur Debbie Le 30 novembre 2010, 11:45

Super post ma cocotte, ça remet bien les choses à leur place! Et sinon tu aurais plutôt du mettre « Attention, photo hillarante genre t’as jamais vu ça de ta vie » comme titre parce que du coup, pas prévenue que j’étais, je me suis retrouvée à rire comme une grosse baleine dans mon bureau!.. Hé hé!

Répondre

geek pauvre Le 30 novembre 2010, 11:50

en tout cas, la différence entre un blog de mec et un blog de fille, c’est que dans les blogs de filles les articles et les commentaires sont beaucoup, beaucoup plus long. 😉

Répondre

splint' Le 30 novembre 2010, 11:50

Remarquable billet qui dépasse les palabres interrogateurs, soupçonneux, aigris, un peu jaloux, lacunaires, ou tout simplement moqueurs (ce que j’aime bien moi).
Je suis curieuse de savoir si tu accepterais à nouveau une opé comme celle d’André.

Répondre

Mia TERRA LATINA Le 30 novembre 2010, 11:51

Je pense que ce qui défrise les journalistes c’est de voir de petites Demoiselles Tout-le-Monde devenir des V.I.P. ! On les invite aux défilés des grandes marques, on les convie à toutes les inaugurations,… Elles semblent omniprésentes !
Alors, c’est vrai que toutes ne sont pas drôles, talentueuses, intelligentes,… Et c’est là que la bât blesse, non ?
En France, on aime que les gens réussissent grâce à un talent reconnu, admiré, respecté,…
Moi personnellement, j’avoue avoir presque complètement déserté le haut de la blogosphère et ses billets sponsorisés, ses fringues impersonnelles, son snobisme très parisien ( ? ) qui consiste à ne pas répondre aux commentaires,… pour me réfugier chez les petites mains qui chaque jour parent ce monde virtuel de couleurs, d’idées, de billets vraiment persos.
Chez elles, en tout cas, on te répond quand tu leur laisses un commentaire car ce qu’elles cherchent c’est un échange.
Tenir un blog c’est une porte ouverte sur le monde. Tu ne parles plus seulement à ta famille, tes amis, tes collègues ou tes voisins mais à la terre entière. Parfois quand tu te sens un peu seul ou particulier, cela te fait un bien fou de savoir que quelque part on aime ce que tu fais, ce que tu es,…
Mais ces blogs là, ils trichent pas, ils se livrent . Ils ne sont pas simplement de nouvelles vitrines pour les annonceurs !
Je te le dis de nouveau ( je me répète ) : j’aime ton blog car il est personnel, bien écrit, que tu n’y glisses un pas trois ou quatre billets sponsorisés par semaines et que tu daignes encore répondre à tes lectrices…
Mia 😉

Répondre

formika Le 30 novembre 2010, 11:57

tout est dit !

Répondre

mareme Le 30 novembre 2010, 12:01

Il y a de plus en plus de blog dont une flopée de blog carrément ringards et pourtant, je remarque que les enseignes s’y intéressent, ça m’étonne toujours.Je vois un lien sur un blog que j’aime, je clique et je vois une gamine à peine sortie de la puberté qui prend la pause déguisée en Kate, hyper ridicule, deux mois plus tard, je clique sur un lien et je tombe sur la petite qui fait la promo d’une boutique…c’est déroutant, mais bon, s’ils viennent vous chercher par téléphone chez vous à 21 heures, forcément ces petits flyers du web, ils vont s’y accrocher..;Parfois , on fait semblant de pas comprendre, mais bon, trouver des bons plans QUE à h et m, ou QUE chez New Look (enseigne qui devrait se payer de nouveaux stylistes parce que le top manches ballon à sequins, les boots motardes à franges et le pull too moche, merci,)Un peu de silence et de discrétion c’est bon aussi: vanilla scented (acné et vintage…), monomaniaque, sponsorisé mais élégant.

Répondre

chlinette Le 30 novembre 2010, 12:20

Très fidèle lectrice des blogs mode et ce depuis … pfff longtemps, je ne m’étais jamais posé ce genre de questions jusqu’à ce que je lise un édito plutôt « pourri » (faussement gentil et mal écrit) sur les bloggeuses mode dans Glamour pour ne pas citer de mag. Là j’ai tilté, ah les bloggeuses, pour moi gentilles copines virtuelles qui exposent avec nous leur amour de la fringue et la quête du style (et c’est TOUT), sont devenues « dangereuses ». Influentes a-t-on entendu au départ, menaçantes aujourd’hui ? parce que certaines profitent du système pour se faire offrir des vêtements ou des voyages ? parce qu’elles publient des liens commerciaux et ont des petites fenêtres de pub qui clignotent ? En fait, les blogs -bien faits- mis bout à bout sont devenus bien plus intéressants que les mags, tout simplement. Et leurs petits plus (ton gros plus en ce qui concerne ton blog, Balli) c’est l’interaction dans les commm’ : critiquer, discuter, se renseigner, se plaindre, (je me souviens du débat sur la robe orange waouh !) se marrer (dédi à Ophélie et ses !!!! qui m’ont bien fait rigoler), ou s’indigner. Certaines vivent leur rêve grâce à leur blog (rentrer dans la mode, vivre de sa passion comme BigBeauty ou PunkyB) et elles le méritent parce qu’elles ont bossé, et ont du talent.
Alors tout ce blabla pour dire que pour moi, la bloggo ne doit pas avoir de lois, de déontologie ou autres. C’est un espace de liberté, le dernier peut-être aujourd’hui en France, d’expression. Que les marques en profitent, que les créateurs s’infiltrent, de toute façon, les lecteurs ne sont pas les moutons qu’ils croient et les bloggeuses ne sont pas aussi futiles que leurs billets peuvent –parfois- le laisser croire. Le danger comme l’a bien exprimé Sarahbabille, c’est plus de se sentir « obligé » envers ses sponsors qu’envers ses lectrices et pire, envers soi-même.

Répondre

Mia TERRA LATINA Le 30 novembre 2010, 12:27

@Sarahbabille : je ne pense pas que la blosphère tout comme les radios libres des années 80 viennent à disparaître. Je pense au contraire qu’à l’avenir tout le monde aura un blog plus ou moins exposé…

Répondre

Dorka Le 30 novembre 2010, 12:29

Tres beau message mais totalement prévisible. a partir du moment ou la vague blog mode a commencé a ce formé je pense que tout le monde savait qu’on parlait la d’un phénomène et quand les mots phénomènes, mode, et vague sont employés dans la meme phrase on sait que ca ne durera pas tres longtemps, surtout pour les petit blog sans âmes. mais peut etre que c’est pas plus mal car cela redonnera un souffle neuf a la blogosphère et pourra éjecter ceux qui ne veulent que montrer leurs tête sur le net pour qu’elle devienne aussi célèbre que Betty, et ces personnes la en tout cas ne veulent que ca pour ce retrouver sur un tee shirt Zara ( référence au plagia qu’ils on fait sur une photo de la dite Betty justement). mais ton article ne fait bien sur référence qu’au blog MODE. pour le reste ils existent depuis bien plus longtemps ( blog humeurs, photo, voyage…) et n’ont pas autant de notoriété mais vive bien..
BREF c’etait prévisible…

Répondre

deedee Le 30 novembre 2010, 12:50

Merci. MERCI.

Voilà quelques jours que je tourne et retourne une lettre ouverte à l’intention du journaliste qui a signé le piètre papier de Grazia, la semaine dernière. Et que je ne trouve pas les mots juste. Et que je m’interroge sur l’intérêt de poster un tel billet.

Merci, j’insiste !, d’avoir résumé la situation aussi justement.

Répondre

Mymy Le 30 novembre 2010, 12:55

Très beau résumé de la situation, et objectif en plus !

Répondre

Shamini Le 30 novembre 2010, 12:56

tout à fait d’accord avec toi.
Encore un « phénomène » qui passera… comme tous les autres qui sont passés par là… par contre, la question qu’on devrait se poser, c’est quelles en seront les conséquences? quels effets sur la presse écrite (ou pas)? le sponsoring? le fait de rester neutre? le journaliste neutre existera-t-il encore?
tant de questions…

Répondre

jicky Le 30 novembre 2010, 13:05

n’empêche, tant qu’il y aura des blogueuses pour publier des photos de nounours bourrés qui cuvent leur cuite, moi j’dis, la moralité sera sauve. Ah oui, juste un truc qu’on semble oublier: la blogosphère existait bien AVANT les blogs de mode, ça fait bien 10 ans maintenant, non, les blogs (en general)? la blogosphère modesque n’est apres tout qu’un petit monde de plus au milieu de milieux d’autres blogs très interessants aussi. Exemple, ce fabuleux blog photos qui existe depuis… 1996
http://www.fugitif.net/in/index101.php

Répondre

Miss Purple Le 30 novembre 2010, 13:07

Comme il a été dit plus haut, plusieurs fois, toi, tu sors du lot : tu es une des seules (la seule ?) « grosse blogueuse » (oui, je sais, c’est laid) à ne pas modérer tes commentaires et SURTOUT à répondre à tous. Et ça, ça change toute la donne.
La plupart des Big Blogs attirent plein de nénettes qui commentent à base de « trop belle, ta robe, t’es vraiment la plus jolie » dans l’espoir d’un regard de la blogueuse en question, comme si elle était le canon du lycée. Et ce manque d’interactivité sonnera le glas de certains blogs, je pense… Même Tom Cruise traite mieux ses fans ! :)
Après, je suis aussi d’accord pour dire que certaines blogueuses deviennent influentes (=invitées au défilé) sans qu’on comprenne pourquoi : photos pourries, orthographe très limitée, contenu éditorial pauvre au possible…
Bref, pour moi, s’il y a un truc à changer, c’est vraiment l’interactivité. Moi aussi, je me tourne de plus en plus vers des blogs plus intimes pour pouvoir continuer à avoir un échange…
Sinon, t’es trop la plus jolie et j’aime TOUTES tes fringues. Hu hu…

Répondre

Irish Le 30 novembre 2010, 13:22

ouah! ils sont longs les commentaires, du coup j’ai pas tout lu, mais j’espère que quelqu’un aura relevé les photos avec le fard à paupière bleu ciel!! c’est ce qui m’a fait le plus peur dans ton article!!!

Répondre

sarah babille Le 30 novembre 2010, 13:40

C’est re-moi 😉 J’y pensais encore…
Sur la blogo il y a de vrais talents, des artistes. On a déjà repéré de bons photographes,. graphistes, journalsites, éventu mannequins, chanteurs… et j’en passe. C’est un formidable vecteur et peut-être un tremplin. Ca j’en reste intiment convaincue.
Tu cherches « à quel moment c’est devenu grave ». Et bien, pour ma part au moment où des stylistes, journalistes etc etc ont commencé à se faire clairement de l’argent au lieu de penser plus loin en terme professionnel, au moment où des employés administratifs, médecins, ingénieur(e)s ont commencé à gagner leur vie ou à arrondir leur fin de mois (et plutôt bien arrondir) par leur blog. Et les petites brunettes et autres se sont infiltrées dans la niche et tapent l’incruste dans toutes les soirées…
Je te l’ai déjà dit, sans snobisme ni prétention , tracer son chemin et ne pas regarder « en bas » et continuer pour son plaisir, éventuellement avancer dans sa voie professionnelle.
Et à côté de tout cela, ce qui mine, insidieusement… la non-sympathie, le non-respect. Ne plus linker lorsque l’on parle quelques jours + tard d’un même sujet, du dédain… Je pense que tu es la seule des anciennes (parisienne de surcroît) à rester humble et sympatoche avec les provinciales dans mon genre !

Répondre

une chic fille Le 30 novembre 2010, 13:55

Oh lala Zeta Jones, n’importe quoi… J’ai super flippé!
Merci Balibulle pour le lien, j’ai lu tous les coms, j’suis trop fière.
Je t’embrasse et ne peux être que d’accord, t’imagines.

Répondre

So Le 30 novembre 2010, 14:01

Ca fait tout de même plusieurs mois que je demande si je ne vais ouvrir mon propre blog afin d’être sollicitée pour des articles sponso et me payer toutes les fringues que vous pouvez vous payer ! J’aimerai surtout savoir combien rapporte un article sponso ! et je crois que je ne suis pas la seule :) … Mais ton blog est au top, change pas :)

Répondre

Bébinou Le 30 novembre 2010, 14:30

J’aimerai bien qu’on m’explique en quoi les marques ne sont pas gagnantes à couvrir les blogueuses de cadeaux ?
Moi ce que j’aimais bien au début des blogs mode c’est que ce qui était porté par les blogueuses et qui nous faisait envie était accessible à plus ou moins tout le monde, (en fonction de son salaire bien sûr mais en économisant y avait moyen 😉 ), maintenant qu’elles recoivent, à vue d’oeil, pour 1000E de fringues par mois gratuitement, elles sont clairement passées de l’autre côté de la porte « girl next door » ! Donc chaque jour, on regarde, on envie, on bave, on jalouse, mais on n’aura rien de tout ça parce que non nous n’avons plus du tout les mêmes possibilités (désolé je généralise un peu ). Il y a 2/3 ans, je visitais les blogs et ensuite j’allais traquer ce que j’avais vu (ici ou ailleurs) dans les magasins et je me faisais doublement plaisir en regardant mes blogs mode préférés et en m’offrant ce que j’avais tant aimé regarder, aujourd’hui je resent souvent de la frustration de ne pas pouvoir m’offrir tout ce que je vois (et n’allez pas me dire que je suis la seule !).

Répondre

Bébinou Le 30 novembre 2010, 14:31

Oui je sais c’est moche d’envier les autres mais apparement je suis la seule à oser le dire !

Répondre

clémence Le 30 novembre 2010, 14:35

Un mémoire sur les blogs? Ma zette, trop fasouche!je ne sais pas si ça passerait en orthophonie, moi qui doit choisir un sujet pour janvier…

Répondre

Sow Le 30 novembre 2010, 14:36

Moi ce qui fait que je trouve toutes ces reconversions professionnelles des blogueuses plombantes, c’est qu’elles n’ont aucune légitimité : depuis quand tenir un blog et s’habiller le matin justifie-il un poste de journaliste, ou de styliste ? Il y a des études pour ça, ça discrédite ces professions sinon…

Mais après il faut faire le tri, en tant que lectrices, et ne lire que ce qu’on aime, pour ne pas tomber dans le cercle vicieux du trollage :)

Ton article est remplit de sincérité, et il fait du bien, mais je regrette quand même que les filles qui sont vraiment sponsorisées jusqu’au cou ne s’expriment jamais : que dire de Betty, qui nous case 3 liens adzanox par article ? C’est toute la blogosphère qui devrait s’expliquer, donner sa politique vis-à-vis des marques, parce que là on nous prends pour des greluches 😉

Bonne journée Balibulle !

Répondre

Sow Le 30 novembre 2010, 14:38

OHHHHH, et effrayant le fard à paupière bleu, le monde est décidément fou haha :)

Répondre

So Le 30 novembre 2010, 14:44

No Bébinou tu n’es pas seule. Me concernant je ne pense pas que ce soit de l’envie … de la jalousie ou autre ressentiment. Je trouve le système juste « un peu trop facile ». Mais qui n’a jamais rêver de vivre de sa passion ? C’est bien pour celà, que j’aimerai savoir combien peut rapporter un article sponsorisé … réponse à laquelle à mon avis aucune ne répondra :( … et pourquoi n’y répondront elles pas ? ces montants sont ils si indécents qu’ils les font rougir de honte ? je crois que pour éclaircir les incompréhensions, nous avons besoin de connaitre les tenants et les aboutissants, les règles du jeu … en somme :)
Alors ? qui osera nous dire ce que rapporte en moyenne un article sponsorisé ? :)

Répondre

Emilie Le 30 novembre 2010, 14:57

Très beau billet Bali.. :)
Il y a deux ans, j’ai cru que la blogosphère allait mourir, peu à peu… Elle commence à se mordre la queue maintenant… J’ai envie de dire que j’ai très envie de revenir au temps où l’on bloguait innocemment. Ça va être mon crédo pour janvier 2011, le temps de liquider certains engagements avant…
Je me permets quand même de préciser qu’il y a aussi des « gaminettes » (je dois en faire partie, je blogue depuis mes 19 ans et j’en ai 23 aujourd’hui) qui ont un métier à côté et qui ne souhaitent pas devenir blogueuse mode professionnelle en devenant styliste, journaliste ou autre. Certes, les marques ont pu nous en mettre plein les yeux (regarde ton partenariat avec André que je trouve juste génial) mais il faut savoir rester lucide : tout cela s’arrêtera bien un jour ! Quand j’ai lancé mon propre blog en 2007, je ne m’attendais pas à ce qu’un jour, IKKS me propose un partenariat avec eux. Parce que ma naïveté d’alors a fait que jamais, ô grand jamais je suis allée réclamer quoi que ce soit aux marques (Grand bien m’en fasse !) Après, oui, il arrive aux blogueuses de faire du sponsoring sur leur propre blog pour arrondir les fins de mois (j’en fais partie). Et alors ? Tant que tout est clair, que c’est précisé et que l’on garde notre intégrité ? Le système finira peut-être par s’étioler, qui sait ? Enfin, il ne faut pas oublier que ce ne sont que des blogs et qu’on ne change absolument pas la face du monde… 😉

Répondre

Emilie Le 30 novembre 2010, 15:00

@So : la question pour le prix des billets sponsorisés est un peu floue… Ça dépend de la visibilité, de l’annonceur, et du prix minimum demandé par la blogueuse. Ou parfois, c’est l’annonceur qui te propose tant d’euros. Je dirai donc entre 150 et 300€ en moyenne, pour des gros blogs (mais je peux me tromper)

Répondre

sarah babille Le 30 novembre 2010, 15:15

je glousse. pardon…. l’hôpital se fout de la charité

Répondre

Emilie Le 30 novembre 2010, 15:19

@SarahBabille : parce que je fais moi aussi des billets sponsos ?

Répondre

chlinette Le 30 novembre 2010, 15:21

@ sarahbabille : est-ce que tu peux préciser ? je veux dire, argumenter. Là je m’y perds un peu…

Répondre

So Le 30 novembre 2010, 15:28

Merci Emilie pour cette réponse qui correspond à ce que je pensais … dans le fond ! Eh oui si ca peut permettre à certaines qui roulent pas sur l’or d’arrondir les fins de mois, why not ! je valide meme puisque j’y pense moi même depuis quelques temps. Ce qui me dérange un peu plus c’est que certaines sont déjà issues d’un milieu bien privilégié, et/ou ont un poste grassement payé, et nous abondent de posts sponsorisés qui reflètent de moins en moins l’autenticité et le naturel des blogs mode. Car il est bien évident, que la majeur partie des lectrices sont des francaises moyennes qui souhaitent s’inspirer et dénicher les bons plans à moindre cout.

Répondre

Lily Rose Le 30 novembre 2010, 15:28

toi et la chic fille faites vraiment partie des blogs où je prends un réel plaisir à lire les articles du début à la fin…!!!(j’dirais même les 2 seuls !!!)

Bises

Répondre

Fabignou Le 30 novembre 2010, 15:59

« Mais je cherche toujours à quel moment tout cela est devenu grave » : c’est exactement ce que j’ai pensé l’autre jour en lisant l’article de Grazia. Je l’ai trouvé d’une bêtise confondante (en plus d’être horriblement mal construit). J’ai l’impression que la presse veut défendre son bout de gras face aux blogeuses – comme quand le journaliste exulte « dix Garance Doré ne feront jamais le poids face à une parution mensuelle » : mais qui se targue de vouloir en démontrer à Marie-Claire ou Elle ?!!! « Paranos de la hype », c’est exactement ça, j’adore ton expression ! :-)
Ce qui m’énerve le plus dans ces articles, c’est le fait de considérer la « blogosphère mode » comme une entité, et à partir de là s’indigner de l’absence d’une charte de bonne conduite, ou d’une certaine éthique. Et du même coup, considérer les lectrices comme des décérébrées qu’il faudrait protéger de la méchante influence de la méchante blogosphère. ça m’agace cette responsabilisation à outrance d’un côté qui va de pair avec une déresponsabilisation totale de l’autre. C’est un trait de notre société qui va s’accentuant et qui n’augure rien de bon, à mon avis : comme quand on impose aux méchants industriels d’afficher « manger trop gras et trop salé c’est maaaaal » sur la bouffe. Quand est-ce qu’on s’est mis à considérer le consommateur comme un abruti ? Merci, je mange mes mars en toute connaissance de cause, et je peux aussi faire la part des choses quand je lis un blog ou un magazine ! Je ne tombe pas plus dans le panneau des articles sponsos que dans celui des « publi-reportages » papiers. Pour ce qui est des blogeuses qui s’la pètent souvent critiquées, je ne me fais pas d’illusions non plus : je prends ce qu’il y a à prendre sur leurs blogs, de belles photos, des looks sympas et je ne perds pas mon temps à laisser un commentaire. De la même manière que je n’écris pas à Elle pour dire « ouah, trop bien votre série mode, j’vous kiffe » 😀
Sinon, quand tu compares le blog à une adresse email, c’est carrément ça : une copine qui passait un entretien d’embauche s’est vu demander l’adresse de son blog, le recruteur ne voulait pas croire qu’elle n’en avait pas ! 😀
Bon, la prochaine fois, on parle de fard à paupières hein, ou des ravages de l’alcoolisme chez les ours polaires, ça m’évitera d’écrire des coms aussi mal construits qu’un papier de Grazia 😉

Répondre

Miss Purple Le 30 novembre 2010, 16:19

Non, mais en fait, c’est comme tout, on est toutes un peu cruches…

Faudrait boycotter les blogs qui nous plaisent moins, c’est tout, pour montrer à certaines qu’elles sont peut-être pris le melon et que ça devient simplement moins intéressant…

Répondre

Avenir et blogosphère : antinomie ? | The Beauty and The Geek Le 30 novembre 2010, 16:20

[…] pas du tout prévu de rebondir… et puis à la lecture des posts de Marie*, puis de Balibulle **, je me suis dit « tout de même, je suis concernée, j’en vis bien, […]

Répondre

véa Le 30 novembre 2010, 16:27

la dernière phrase est sublime!

Répondre

solenne Le 30 novembre 2010, 16:37

j’ai dévoré ce billet avec au fur et à mesure la nostalgie qui monte qui monte…

Répondre

solenne Le 30 novembre 2010, 16:38

et la photo quelle tuerie !

Répondre

sarah babille Le 30 novembre 2010, 16:55

@emilie & chlinette : Le seul fait de dire que ça arrondit des fins de mois donnent des idées, ça devient une manne. Oui, la vie est chère, oui. Mia son peut vivre selon ses moyens, sans devoir s’offrir des Louboutin non plus… De vécu, deux jeunes filles suisses qui voulaient ouvrir un blog m’ont écrit, j’en ai rencontré une. Avant même de démarrer elles avaient posé leur compteur de stats et me demandaient les noms des marques à démarcher ;)))))
Voilé la dérive. Lorsqu’il n’y avait pas ce démarchage, peu se pressaient au portillon…. Alors un peu de sponso pourquoi pas, je ne juge pas. mais même les marques ne ciblent aps clairement les bonnes personnes. On ne parle aps de produits pour la peau à quelqu’un qui n’en a pas ! Et puis il y a le talent… que voulez-vous, SPEB parlerait de n’importe quoi, elle le ferait avec pananche et humour. C’est drôle, c’est vif, c’est intelligent. Et cela je ne jusge pas…
Tu parlais Emilie d’IKKS, je comprends que tu aies accepté. Mais Zabou a reçu cette même proposition et elle l’a refusée parce que la marque ne lui correpondait pas. Je pense juste que si on parle d’un produit il faut qu’il soit en accord avec son ethique, son univers, ses convictions. Mais, c’est difficile car on se sent seule, en général autour de nous personne n’est bon conseiller. Et quand tu annonces à ton mari qeu tu viens de refuser 650 euros mais qu’il arrive que dans ton vrai travail tu fasses des papiers pour moins que ça..il tire un peu la tronche 😉 Une ligne de conduite et de la cohérence, c’est tout ce qui manque à la blogo. Ce n’est parce que ce’st offert qu’il faut dire oui. Je viens de dire non à un t-shirt que j’adore et que je serais prête à payer. Oui, je suis conne et en même temps il m’est arrivé d’accepter. mias là, je suis en phase d’allergie personnelle.
Je finirais par une blogueuse qui m’a dit, je suis à la mason et oui les 100 euros de tel et tel c’était bon à prendre. Et travailelr, un joru ou deux dans al semaine, c’est tout de même le meilleur moyen de gagner de l’argent…
Je pourrais filer en Allemagne pour rencontrer Jil Sander à MES frais… juste parce que cette créatrice me fait rêver 😉

Répondre

sarah babille Le 30 novembre 2010, 16:55

pfff. trop rapide, pas le temps…..qui n’a pas une belle peau !!!!!

Répondre

Coline Le 30 novembre 2010, 16:57

Je ne crois pas que les blogs disparaîtront, genre un jour « pfiout » plus rien.
Je dis ça car je vois mal les magazines féminins disparaître.

Les femmes aimeront toujours les fringues et aimeront toujours les voir portées et savoir d’ou elle viennent.

Alors la disparition de la blogosphère, j’ay crois moyen.
Après, pour la banalisation, certainement!

Plus personne ne saute au plafond devant un Glamour, pas vrai?

(oui, je compare aux magazines, mais simplement parce que j’utilise les blogs et les mags dans le meme but: voir des jolies fringues, pré-m^cher mon shopping, me faire plaisir visuellement. Rien de plus)

Pour ce qui est du reste, c’est typiquement humain.
De vouloir savoir combien gagnent les gens, ce qu’ils font de leurs vies, de tirer des conclusions hâtives et de tout savoir mieux que les intéressés.

Et pour répondre à So, on ne dit pas combien rapporte un billet sponso ou un truc dans le genre.
Je ne sais pas si c’est « français » ou juste propre aux blogs mais je crois qu’un espèce d’accord « silencieux » lie toutes les blogueuses.
Je dis je crois parce qu’aucune règle n’a jamais été établie.
Pour ma part je n’ai pas de soucis avec mes revenus et je pourrais parfaitement donner les « tarifs » de mes sponsos ici ou ailleurs. Je n’en ai pas honte, je ne les cache pas à mes proches.
Mais si personne ne dit rien, je pense que c’est par « respect » pour les autres.

‘fin bref, trop de choses à dire, comme d’habitude quand on aborde le sujet…
Pour résumer, article parfait, Bali <3

Répondre

Emilie Le 30 novembre 2010, 17:03

@SarahBabille : Oui, je me suis offert une paire de Louboutin l’année dernière, mais pas grâce aux revenus du blog, grâce à ce que j’avais réussi à économiser ^^ Par contre, je me suis offert un nouveau micro-ondes et ça m’a permis de partir en vacances à NYC (mon salaire minable ne m’aurait jamais permis de le faire, vois-tu).
En tant que blogueuse et vivant à Paris, il m’arrive de recevoir de plus en plus de proposition et il faut savoir faire le tri… je l’ai fais et je continuerai de le faire, et je continuerai de faire du billet sponso si le sujet me parle (sinon, c’est poubelle direct, et j’en ai refusé pas mal dernièrement, même si extrêmement bien payé).
Pour IKKS, j’avais découvert la marque quelques mois avant et j’en avais parlé… et bien vois-tu, je me suis sentie complètement concernée par la marque et les valeurs qu’elle dégage.
Après, il ne faut pas tout mélanger, la personne qui ouvre son blog uniquement pour gagner des sous, des produits ou devenir connue, je trouve ça triste… 😉

Répondre

jicky Le 30 novembre 2010, 17:55

Ouais, ben tout ça, c’est qu’une histoire de rillettes Bordeaux-Chesnel (il doit bien aimer ça, l’ours, non?): on n’a pas toutes les mêmes valeurs, voilà. Moi, on vient me proposer de gagner 650 euros pour poser sur mon blog en portant n’importe quelle marque, même une qui me plaît, je refuse parce que ça n’est pas du tout la conception que j’ai du rapport argent-travail. L’argent facile, ça n’est pas mon truc, ça n’est pas dans ma « culture », et ça me débecte d’autant plus que je gagne dejà suffisamment ma vie. S’il y a d’autres gens qui ont bien plus besoin que moi de ces 650 euros, je les leur laisse. Les stars US qui ont 300 paires de godasses dans leurs armoires parce qu’elles peuvent se les payer sans effort, je me dis qu’elles doivent bien s’embêter dans leur vie pour ne plus avoir d’effort à faire pour se payer un truc. Question de valeurs, de culture differente sans doute: pour gagner des sous, puis m’offrir un truc, j’ai besoin d’avoir l’impression, au moins, d’avoir dû faire un minimum d’effort, d’avoir dû attendre un peu. Sinon, où est le plaisir?

Répondre

Julie Depardieu Le 30 novembre 2010, 18:24

c’est une photo de mon père que je ne connaissais pas.

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 18:53

@ diane : mais ouais, qu’ils pètent un coup, ça ira mieux ! (roooh)
@ zabou : je me demande si les lectrices ne se détournent pas surtout parce qu’elles ont créé leur propre blog et ont moins de temps pour commenter, non ? :)
@ karine : franchement c’est mon envie aussi, tant qu’il y aura des filles pour partager mes divagations, je serai là, c’est tout ce qui compte :)
@ véronique : oui, tout va se réguler naturellement, comme ça l’a toujours fait, pour tous les médias émergents… Mais je n’ai pas de légitimité, je ne suis pas sûre qu’il faille évoquer cette notion-là au sujet des blogueuses, j’ai l’impression qu’on est à côté du sujet… enfin pour ma part en tout cas !
@ thelittlewordoffashion / poleen : :)
@ athi : c’est THE SPIRIT et voilà tout 😉 Et j’en profite pour te remercier encore d’être toujours là…
@ patounettechatte : j’imagine que si on leur demande ils répondront que c’est la rançon de la gloire… :)
@ christine j. : juste envie qu’on laisse à chacune sa liberté, sans lui tomber dessus…
@ jicky : parce que ça reste une goutte d’eau dans un océan, peut-être…
@ zeste de citron : va falloir fonder une amicale du nounours !
@ nymphéa : moi j’en connais d’autres ! :)
@ virginie : tu veux dire girl next « moyens financiers » alors ? :)
@ may : c’est une autre ère qui commence, mais aucun média n’a tué le précédent, tout se nourrit et tout coexiste, et il n’y a aucune raison que cette loi change…
@ mamoya : merci !! :)
@ no&me : ours polaire power !
@ gigi : je comprends mais à partir d’un certain seuil de commentaires, ça devient vraiment très très difficile de faire des réponses personnalisées. Qu’on ait un job à côté ou pas. Et pour moi aussi, alors que je suis loin d’avoir beaucoup de commentaires quotidiennement. Je rêverais de pouvoir répondre à tout le monde tout le temps et je ne peux pas toujours. Mais l’intention y est, et je crois qu’elle y est aussi chez la plupart des filles.
@ matthieu : lol, tu m’appelleras comme ça désormais s’il te plaît 😉
@ eva’s blog : j’espère que ce sera perçu comme touchant, lol, ne serait-ce qu’un peu ! :) C’est vraiment le but… Peace and love, quoi.
@ somebody : les concours ça marchera probablement toujours, et c’est normal, parce que les lectrices sont massivement demandeuses. Les billets publi-rédactionnels (sans trucs à gagner) ça c’est une problématique différente.
@ camille d’essayage : lol, merci :)
@ bavardises : pas de déclin, non, au contraire, une multiplication des blogs. Mais un déclin de leur visibilité médiatique, plutôt (puisque la presse a décidé que c’était caca boudin, lol)
@ ophélie : libertaaaaaad ! 😉 😉
@ thecélinette : je suis peut-être un bisounours (ou un ours polaire, lol) mais c’est exactement cette vision-là des choses que j’espère voir triompher…
@ sarah babille : oh non la blogosphère ne disparaîtra pas. Elle sera sortie de l’extraordinaire pour rentrer dans la normalité (mais pas dans la norme, j’espère) !
@ anne-sophie : « le camembert qui dit au roquefort tu pues » j’oublie toujours l’existence de cette expression et à chaque fois que je la relis j’éclate de rire. Merci Anne-Sophie ! Et vous avez raison de pointer la problématique des budgets pub, qui font vivre la presse payante. C’est bien là le nerf de la guerre.
@ la grenadine : je crois qu’on est toutes, nous blogueuses, d’accord là-dessus. Dommage que « en face », cette simplicité et ce naturel ne leur semblent pas aussi évidents…
@ loss : l’ennui c’est de ne pas pouvoir dire la vérité sur son expérience après un test. Et avec certaines marques, ça arrive… Pour ça que la sponso a si mauvaise réputation. Si les marques laissaient faire en toute transparence, là oui, il n’y aurait pas de rejet de la part des lectrices…
@ ladyjane : 20 ans ? Ouh la vache… Moi je me demande déjà ce qu’il en sera dans 5 ans :)
@ shoubbi : tu m’étonnes !
@ anne : il était temps d’ouvrir ce débat sur le fard à paupières bleu, t’es d’accord 😉 Pas sûr que le tableau soit si noir du côté de la presse féminine aussi, mais pas tout blanc ça c’est certain !
@ le professeur debbie : ce que j’adore, c’est le « plié de patte » gauche, une sorte d’amorce de mouvement… je kiffe cet ours.
@ geek pauvre : c’est les filles, ça piaille, quoi ! 😉
@ splint’ : non je ne pourrai plus, pas vis à vis de l’opé elle-même (qui était une opé de création, et ça il faut le faire une fois dans sa vie si on peut) mais parce qu’entre temps j’ai été chargée de la page mode dans mon journal donc il y aurait conflit d’intérêts. Mais à l’époque où j’ai accepté (six mois plus tôt), c’était encore faisable ! Mais cela dit, André ne lancerait pas cette opé aujourd’hui, ils l’ont fait pile au bon moment. Maintenant les choses ont changé…
@ mia terra latina : comme dit à gigi, je ne suis pas irréprochable sur la réponse aux commentaires, alors que j’en ai un nombre raisonnable. Mais au-delà de 50 commentaires par post, ça devient vraiment compliqué à gérer donc on fait au mieux ! Sinon très vrai ce que tu soulignes sur la culture du mérite en France, et aussi celle de la « noblesse » malheureusement, comme s’il y avait certains domaines qui l’étaient et d’autre pas. La grande ironie était que la mode n’est pas considérée comme qqch de noble par nos puissances dirigeantes, les créateurs qui se lancent ne sont pas du tout aidés…
@ formika : :)
@ mareme : oui New Look ça part un peu en sucettes ces derniers temps, vraiment dommage :(
@ chlinette : d’accord de A à Z ! :) Et le spectre de la blogueuse dangereuse, c’est quand même lol
@ dorka : exactement, il y a eu un emballement autour de la blogosphère mode, mais on peut y survivre, vivre sans, et juste différemment.
@ deedee : à vot’ service ! 😉 😉 Je crois qu’on est nombreuses à avoir été agacées par ce papier, peut-être davantage que par les autres (parce qu’il a le tort d’arriver après tous les autres…)
@ mymy : j’espère !
@ shamini : les médias s’accommodent toujours de tout et survivent à tout. La radio a survécu à la télé, etc. Il y a toujours un emballement financier au début, parce que qqch est nouveau et peut permettre de faire de l’argent, donc les marques ont été attirées. Mais effectivement, sur la neutralité, je pense que ce sera un choix individuel, comme dans la presse… Tout est possible, finalement.
@ miss purple : bah non, bah non je ne réponds pas à tout le monde, pas à chaque fois, j’arrive pas, lol ! Heureusement que je ne suis pas une grosse blogueuse parce que là je ne gèrerais plus rien du tout :) Mais tu me regardes avec les yeux de l’amour 😉 😉
@ irish : scary, uh ?
@ sarah babille : sur les links, faut pas s’en faire, tout le monde ne lit pas tout le monde, ou même en lisant parfois rate le coche… mais je ne crois pas non plus à l’opposition anciennes/nouvelles, parisiennes/provinciales… même si les rencontres qu’on fait au début déterminent des affinités, forcément !
@ une chic fille : je veux qu’elle me donne un cours de recourbe-cils 😉 xoxo !
@ so / bébinou : si ça peut vous rassurer, moi aussi je vois des trucs dont j’ai envie et que je ne peux pas m’offrir en allant visiter d’autres blogs, mais c’est la vie ! Et ça n’empêche pas de s’inspirer, non ? :)
@ clémence : lol, t’imagines même pas… Je crois que ça doit être le sujet le plus répandu en marketing / communication en ce moment.
@ sow : non, y’a pas forcément d’études, en tout cas pour la génération antérieure qui a encore beaucoup été formée sur le tas en ayant eu une autre carrière avant. Et de l’avis de nombreux patrons de rédaction (je ne saurai pas dire pour les stylistes), c’est souvent la meilleure formation possible. Mais bref, je vois ce que tu veux dire. Cela dit, pourquoi exiger que les autres filles rendent des comptes ? Est-ce vraiment nécessaire ? Moi c’est ça que je ne comprends pas (et c’était l’objet de ce billet, précisément…)
@ lily rose : là en plus on t’a fait un doublé gagnant 😉 Merci à toi
@ emilie : tout est toujours possible et à reconstruire, l’essentiel comme disait chlinette, c’est de retrouver cette sensation de n’être obligée de rien. A mon avis, c’est la seule chose importante.
@ fabignou : I’m so d’accord avec toi (comme d’hab) et cette société de la responsabilisation à outrance m’agace au plus haut point moi aussi… Tu sais quoi ? tu devrais ouvrir ton blog merde ! C’est un tel plaisir de te lire…
@ véa : parce que la blogueuse est sublime 😉
@ solenne : mais non, mais non, sois pas nostalgique, tout est à inventer, on est juste à un tournant et demain n’en sera que meilleur
@ coline : arf, et je viens de te lire chez Walinette, c’est toi qu’est juste parfaite, qu’est-ce que tu veux !
@ julie depardieu : luuuuuuuuuuuuuuuul toi reviens quand tu veux

Répondre

La chroniqueuse en catimini Le 30 novembre 2010, 18:55

Je suis entièrement d’accord avec ta dernière phrase : « Et à redevenir aux yeux de tous ce qu’elle n’a, en fait, jamais cessé d’être : une fille seule derrière son écran. » Ça résume (plutôt abruptement certes) ma définition de bloguer. Et c’est la raison pour laquelle je le fais : pouvoir PARTAGER avec d’autres ce qui nous fait plaisir alors même que son entourage n’y est clairement pas sensible. Bloguer finira certes par devenir banal (et encore, quand je vois mon entourage justement, ça sera loin d’être le cas pour certains !) mais qu’importe du moment que le plaisir est et reste là (petit ou grand lectorat !). Concernant la question de la monétisation, je rejoins Jicky : tout est une question de valeurs. Du moment que l’on se reconnait toujours devant son miroir (j’aime utiliser ce genre d’expressions tarte à la crème), libre à chacun(e) de faire ce qui lui chante. Et libre aussi au lectorat de tourner les talons…

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 19:00

@ la chroniqueuse en catimini : oui c’est tarte à la crème mais c’est sur la blogo, un espace qui doit rester libre, le seul critère valable. Etre à l’aise avec ce qu’on fait, quoi qu’on fasse.

Répondre

Princesse Audrey Le 30 novembre 2010, 19:07

Ce que ces magazines semblent oublier, lorsqu’ils tirent à boulets rouges sur la blogo, c’est que plus de 80% des lectrices des grands magazines féminins ne lisent pas les blogs. La plupart des femmes lisant cette presse ignorent qui est Garance Doré, Punky B, The Cherry Blossom Girl, Pandora etc. Les bloggeuses appartiennent à un microcosme ignoré de la majorité des femmes. Ce sont les magazines qui leur donnent de l’importance, en les médiatisant, puis en les diabolisant. J’ai arrêté de lire les bloggeuses modes régulièrement, et à part trois bloggeuses, je n’accorde plus aucun intérêt à leur opinion. Je te lis parce que tu es spontanée, je lis Café Mode car c’est un blog qui m’informe, en restant libre et indépendant dans ses opinions, et je lis Les Bêtises de Fifi car c’est une amie que j’aime beaucoup. Mais je ne donne plus aux blogs de pouvoir sur mon style. Je préfère regarder les streetstyles japonais pour trouver mon inspiration, ou dans les livres d’art. Les blogs dépendent d’un outil qui évolue à une vitesse vertigineuse : l’informatique. Donc leur évolution est extrêmement rapide, et les magazines auront complètement zappé cet univers miniature dans six mois. Au lieu de flinguer les bloggeuses, ces journalistes papier feraient pas mal d’essayer de capter les infos mode en premier, car j’ai arrêté de lire la presse papier française lorsque j’ai réalisé que certains hebdos publiaient une info trois semaines après sa parution en ligne sur des blogs complètement indépendants. Et parce qu’elle n’a ni humour, ni poésie.

Répondre

eMmanuelle Le 30 novembre 2010, 20:25

très bon article, très bien écrit !

Répondre

pinassotte Le 30 novembre 2010, 20:27

Waaaahou alors là C H A P E A U !! et c’est tellement vrai. 😉

Répondre

whatdialike Le 30 novembre 2010, 20:45

De « phénomène », il n’y a plus. Simplement une pratique, en pleine expansion, de plus en plus contrastée et de moins en moins facile à résumer.

tout à fait!

Répondre

Ginylle Le 30 novembre 2010, 20:47

J’adhère. A 100 %. Et aime beaucoup ton style, qu’il soit vestimentaire ou littéraire 😉
Je t’ai découverte il y a maintenant à peine plus d’un an, avant la vague André. Lors d’un échange de mail Facebook, nous avions rapidement évoqué la confidentialité des blogs…Que de chemin depuis !

Répondre

Benedicte Le 30 novembre 2010, 20:50

Bien. (Et l’ours !!!!!)

Répondre

kk Le 30 novembre 2010, 21:02

Pour avoir lu les éditos de Inrocks et de Grazia, je n’y ai trouvé que du vrai, c’est à dire des choses qui sont conformes à ma pensée du moment.
Il ne faut pas faire de généralités non plus (et tu fais partie des exceptions à mon sens), mais beaucoup trop de blogs mode font de l’article sponsorisé (ou indirectement par affiliation) qui ternissent le propos et le sens même de leur blog.
Y en a marre de voir les mêmes pubs, les mêmes concours, les mêmes contenus.
L’évolution de certains blogs me semblent d’ailleurs très douteuses. Le blog mode avait cela d’intéressant qu’il proposait des produits accessibles au commun des mortels contrairement à ce qu’on retrouve dans les magazines de mode… Ce qui n’est plus tout à fait le cas aujourd’hui.
Merci Balibulle de ne pas avoir changé, de ne pas proposer des collaborations ou autres articles sponsorisés à tout va.

Je te rejoins cependant sur un point dans ton article : le phénoneme ne peut durer et je pense qu’etre blogueur à termes sera l’equivalent d’etre internaute.

Répondre

Laeti Le 30 novembre 2010, 21:03

j’aime bcp ton article qui est tout aussi intéressant que de parler du ravage du fard à paupières bleu ciel!! bravo!

Répondre

Miss Purple Le 30 novembre 2010, 21:08

« Les bloggeuses appartiennent à un microcosme ignoré de la majorité des femmes. » : là, Audrey marque un point, y a qu’à regarder autour de nous… C’est un milieu inconnu pour toutes mes copines…

Répondre

Jicky Le 30 novembre 2010, 21:29

alors là, archi d’accord avec Miss Purple et Princesse Audrey (et ça faudrait pas l’oublier): l’ecrasante majorité de mes copines ignorent totalement l’existence de ces illustres inconnues que sont les blogueuses mode, comme par exemple, ne serait-ce que Garance Doré (qui est pourtant la plus célebre).

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 21:44

@ princesse audrey : si t’as des streetstyle japonais à recommander je suis preneuse ! Je suis sûre (d’après ce que j’en vois parfois chez Tokyobibi, mais c’est plutôt des coupures de presse en fait) que j’adorerais aussi. Et pour la réactivité de la presse française, oui sur les news ils sont à la ramasse (mais c’est normal) mais ils apportent beaucoup d’autres choses que n’apportent pas le web. Donc ça s’équilibre :)
@ eMmanuelle / pinassotte / whatdialike : cool, merci les meufs 😉
@ ginylle : héhé, à croire que ce sont les nouvelles poupées vaudou de la presse mag 😉
@ benedicte : bear power
@ kk : merci pour moi, lol, mais pour le reste… si on ne se retrouve plus dans un blog on n’y va plus, non ? Moi ce que je ne comprends pas c’est ce besoin d’envoyer des scuds, de tailler des costards, ça atteint quand même de « vraies gens », quoi… euh sinon l’affiliation, ça reste une bannière publicitaire, y’a pas de rédactionnel :)
@ laeti : c’était pas gagné pourtant ! 😉
@ miss purple / jicky : et moi la plupart de mes potes se foutent de mon blog :)

Répondre

Gigi Le 30 novembre 2010, 21:58

Bonsoir Bali,
je me suis mal exprimée: biensûr je ne m’attend pas à ce qu’une bloggeuse réponde à TOUS les commentaires, j’imagine que ça prendrait un temps fou! Je parle de certaines bloggeuses qui ne répondent presque jamais aux coms, Là, ça me géne tous ces coms lancer « dans le vide »… A l’heure actuelle, tu es l’une des rares à prendre le temps de répondre autant que possible, j’en suis bien consciente. Même si tu ne peux pas répondre à tous le monde, tes efforts sont apparents et c’est agréable pour moi qui te lit chaque jour. Dans tous les cas merci Bali pour ta réponse :)

Répondre

Princesse Audrey Le 30 novembre 2010, 22:01

Tu as le blog d’Alice et Peter punk qui est génial. Il représente massivement le style dolly kei. Si tu veux, je peux t’envoyer un article que j’ai écrit pour un forum, sur ce style japonais émergent, pour te décrire ce courant.
Le lien d’Alice et Peter punk : http://tokyofashionandartfactory.blogspot.com/

Tu as ce tumblr (mais qui n’est plus alimenté depuis un moment) sur le dolly kei aussi : http://dolly-kei.tumblr.com/

Tu as Style arena qui est très détaillé, par style/boutique/quartier :http://www.style-arena.jp/index_e.htm

Pour le style Spank ou fairy kei, tu as ce lookbook : http://lookbook.nu/user/65007-Tab-S de Tavuchi, la propriétaire de la boutique Spank, emblématique du fairy kei (un mélange de magical girl de manga et de streetstyle girly).

Si tu veux que je t’envoie par mail un topo très détaillé et illustré sur le dolly kei, il n’y a aucun problème.

Répondre

anne Le 30 novembre 2010, 22:04

Tres bien écrit!
Comme toujours : )

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 22:05

@ gigi : ah oui, presque jamais, effectivement, c’est autre chose. Une autre façon de voir son blog, qui n’est pas la mienne effectivement :) Moi sans vous je m’ennuie ! 😉
@ princesse audrey : waaaah, merci !! Je vais déjà aller voir tout ça, t’inquiète, ça va m’occuper un moment :)

Répondre

Amd Le 30 novembre 2010, 22:18

C’est vrai que aujourd’hui il reste un nombre important de femmes voire jeunes femmes qui ne connaissent pas les blogs mode. Ce matin avec une amie on « feuilletait » le blog de Betty « oh t’as vu cette paire de chaussures démentes » me disait-elle, une amie passant par là rétorque « il y a vraiment des gens qui portent ce genre de tenue ? »… Inutile de vous dire notre étonnement… Mais elle avait raison sa cape-cadeaux Sandro avec ses Alexander Wang et un slim doré c’était dégueu, mais je ne m’en était même pas aperçu, c’est Betty. On a trop érigé pendant ces 2 dernières années des blogs-modèles, telles des Bibles que nous « lisions » (tout est relatif très très très relatif) religieusement tous les jours, mais aujourd’hui on se rend compte que nous sommes juste des consommatrices ni plus ni moins. Zéro interaction, zéro échange, zéro culture. Une vitrine.

Heureusement qu’il existe des Bali !

Répondre

Sow Le 30 novembre 2010, 22:22

@ Bali = oui, l’idée de « rendre des comptes » peut déranger, j’imagine que ça doit ternir le vernis des macarons, des brushings et des paillettes à poneys (hihi) de parler argent et accords commerciaux… Mais dans la mesure où le blog est devenu une vitrine marchande, un truc professionnalisé, et que nous – lectrices – sommes les consommatrices, une certaine transparence est de mise. En plus, comme le dit TheBeautyandthegeek dans son post, c’est un nouveau « boulot » de bloguer : on a pas de références, alors que l’on sait très bien ce que gagne un prof, une boulangère. Du coup, comme tout reste dans le non dit, des fantasmes et de la rancœur se développent.
Pour moi, la transparence, même si elle viendrait briser la bulle girly, serait une solution. Il suffit de voir les américaines, qui mettent spontanément (ou pas, il me semble qu’elles ont une charte ?) dans le descriptif de leurs tenues « courtesy of… », ou plus près de nous, les blogs de « mecs », surtout l’univers geek, où on parle plus volontiers argent, relation aux marques.
Pour ce qui est du futur des blogs, le simple fait que le nombre de commentaires baissent (alors même que les visites augmentent) montre bien qu’il y a un problème : faire un blog pour afficher son égotrip unilatéralement et pour faire l’homme-sandwich devient une norme. Alors que la lectrice est celle qui vous fait « vivre » = est-ce que certaines seraient invitées aux défilés et dans des palaces si elles n’avaient que 10 commentaires ?…

Merci en tout cas de prendre le temps de nous répondre, c’est vraiment super !

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 22:35

@ amd : sur de gros gros blogs avec 150 commentaires par post, sûr qu’un échange est difficile… mais du coup tu peux l’avoir sur de plus petits blogs, ça compense :) Et au final tu peux quand même feuilleter ta Betty ! :)
@ sow : Dieu merci j’ai eu une journée calme au boulot, pile au moment où j’en avais besoin. Bon karma aujourd’hui 😉 Sinon sur le fond, « courtesy of » ce serait pas mal qu’une mention aussi simple et claire existe en France. Du coup ça éviterait que les blogueuses qui linkent leurs achats pour permettre aux lectrices de les retrouver plus facilement soient accusées de s’être fait offrir les trucs (moi je n’ose même plus trop linker du coup…) Mais bon cela dit… combien gagne une boulangère ??? 😉

Répondre

bonjour-les-aigries Le 30 novembre 2010, 22:39

J’ai pas eu le courage de tout lire en entier mais rien que pour l’article, je ne suis pas d’accord. Ce qu’il se passe, ce n’est pas que les blogs perdent en popularité. Non, au contraire, ils gagnent chaque jour toujours plus de visiteurs et de commentaires. Ce qu’il se passe, c’est que le phénomène grossit tellement que bientot, la commercialisation et l’idéalisation des blogs (les plus populaires) sera banal. Vous pensez être lassées? Ca fait déjà 1 an qu’on entend ce discours et pourtant vous etes toujours là à entretenir ce système.

VOUS etes larguées, VOUS ne comprenez rien à l’évolution d’un marché.

Et puis sinon le discours du « oh mais ces pimbeches ne savent pas ce que c’est que travailler/ y’en a qui restent derrière un bureau toute la journée et ont des gosses à nourrir/ les blogueuses sont payées 300 euros par article sponso qu’elles ont mis 1h à rédiger alors elles foutent que dalle/etc » c’est juste… ridicule. Vous etes juste dégoutées de pas pouvoir profiter du filon, c’est tout.

Répondre

Balibulle Le 30 novembre 2010, 22:43

@ bonjour-les-aigries : petite précision avant de te répondre, à qui s’adresse le « vous », au juste ?

Répondre

ladyfafa Le 30 novembre 2010, 23:28

Je suis choquée! Le fard à paupières bleu ciel, vraiment ? :)

Répondre

Abi Le 1 décembre 2010, 00:14

L’espece d’attaque la, a propos des degoutes tout ca…je vais soulager tout le monde en m’en occupant! Alors, Bonjour-les-aigries, t’sais quoi? Ouais, je suis deg grave…parce que j’attends tjs qu’un sponsor m’offre $4000 par article, une maison avec piscine, et la nouvelle Fiesta (le snobisme a ses limites), mais pour l’instant rien ne vient…la faute a qui? Grazia? Toi?
Qui, puree??
Nan parce que je te le dis…c trop dure la vie de bloggeuse pas riche…et dans la mesure ou quasi tout le monde bloggue desormais, j’ai un peu la sensation que ca compromet nos chances a toutes d’acquerir gloire et fortune…
Cela etant, on est d’accord, mon commentaire ne sert a rien…loin de moi l’idee d’apporter une quelconque avancee dans la reflexion de toute facon…puisque pour tout te dire, 1) « je suis larguee », 2) moi je crois que « ces pimbeches » se rendent effectivement pas compte de ce que c de faire des articles payes 10 centimes le clic!!

(precision: moi je suis la que pour la bouffonnerie de service, hein…parce qu’en vrai, je fais pas dans la mode, ni ds l’article sponso…que ce soit a 300 euros ou a 0,10! Je voulais juste mettre un commentaire pour faire mon interessante quoi…)

Répondre

ensse Le 1 décembre 2010, 00:24

Depuis que j’ai découvert les blogs, je lis beaucoup moins de magazine,et je ne suis peut être pas la seule, c’est ce qui les gêne… le blog de filles a su trouver un ton, une approche plus proche des lectrices, que j’apprécie beaucoup
Ceci dit , certaines blogueuses ‘(dont tu ne fais pas partie) abusent des posts sponsorisés (quasi un sur deux dans certains cas et perdent selon moi ce qui fait l’intérêt du blog, au risque de perdre des lectrices (dont moi).
Il me semble que quand on est payé pour parler d’un produit on doit le signaler par un « article sponsorisé », et que c’est le minimum dans l ‘honnêteté intellectuelle.
Longue vie aux blogs (et au tien que je consulte très régulièrement)!!!!

Répondre

Lor Le 1 décembre 2010, 01:00

@sow et bali : beaucoup de blogueurs/euses américain(e)s ajoutent la mention « FTC disclosure: sent to me by the brand » (FTC = Federal Trade Commission). Apparemment, une rumeur a fait penser à certains que les produits offerts non déclarés pourraient coûter 11000 $ à celui ou celle qui les présente, mais ce serait une fausse rumeur. Du coup je ne sais pas si lesdits blogueurs ajoutent cette mention par souci de transparence (pour beaucoup je pense que c’est le cas) ou par trouille que le coup de l’amende soit bien réel ou le devienne. Allez savoir. Dans tous les cas, j’apprécie assez cette transparence. Et concernant TON blog, surtout ne change rien.

Répondre

danisha Le 1 décembre 2010, 02:58

Amen to that, dès qu’un truc devient populaire, on y donne trop d’importance dans tout les sens du terme. faisons ce que nous aimons un point c’est tout, faut arrêter de ce prendre la tête

Répondre

min Le 1 décembre 2010, 08:20

Chouette post, en tous cas les gens ont plein de choses à dire sur le sujet apparement!^^Biz

Répondre

modebea Le 1 décembre 2010, 10:12

Très bon post Miss Balibulle et les commentaires sont très intéressants à lire, comme quoi la blogosphère est loin d’être mourante et c’est ce besoin d’échanges qui se dégage de tout ça qui me semble le plus réconfortant.

Répondre

Anne-Laure Le 1 décembre 2010, 10:20

Je trouve que Tartine n’a pas l’air très en forme…

Répondre

Princesse Audrey Le 1 décembre 2010, 10:47

@ Modebea : tu as souligné quelque chose de très juste : la richesse des blogs qui restent « authentiques », qui ne cherchent pas le business, c’est l’échange. C’est ce qui me manque le plus depuis que j’ai arrêté mon blog, les lectrices m’apprenaient énormément de choses et leur sincérité me permettait de progresser, et, sur le plan humain, j’avais l’impression de m’améliorer, d’ouvrir un peu mon horizon, grâce à elles.

Répondre

stef Le 1 décembre 2010, 10:56

bel article 😉
je suis les blogs mode depuis leurs débuts : c’était pour avoir des idées de tenues sympas et accessibles pour mon porte monnaie.
Mais force est de constater qu’il y a eu un réel dérapage en ce qui concerne les pièces proposées et surtout leur prix. (je travaille, je gagne bien ma vie, et pourtant je ne peux pas mettre 1000 euros chaque semaine dans un sac ou 400 euros dans des chaussures)
Et cette surenchère des blogueuses à posséder LA pièce hors de prix devient de plus en plus pénible pour la lectrice que je suis et je ne suis pas la seule.
(je parle par exemple du cas sneakers Isabelle Marant)
Alors mesdemoiselles redescendez un peu sur terre.
Het M, Zara…. existent toujours. 😉
bisous bali ne change rien 😉

Répondre

isabelle Le 1 décembre 2010, 11:13

J’adhère totalement. Bien foutu ton post.

Répondre

Stéphanie Le 1 décembre 2010, 12:02

Ton écriture me scotche jolie Bali …

Répondre

Balibulle Le 1 décembre 2010, 12:33

@ ladyfafa : il était temps d’en parler, hein !
@ bonjour les aigries / abi : bon en plus c’était pas le débat, y’a pas à juger des bienfaits ou méfaits de la sponso, mais je suis pas sûre d’avoir tout compris au com’ de bonjour les aigries…
@ ensse : c’est en train de se généraliser, il faut du temps !
@ lor : ils blaguent trop pas les Amerloques ! :)
@ danisha : sagement parlé !
@ min / modebea : et rien que ça c’est une bonne nouvelle :)
@ anne-laure : je lui avais pourtant dit de ne pas manger cet os à moëlle…
@ stef : j’ai le droit de garder mes sneakers Isabel Marant alors ? 😀 Eh oui…:) Comme quoi, une fois de temps en temps… :)
@ isabelle : thanks !
@ stéphanie : carrément ?

Répondre

Mimi Le 1 décembre 2010, 13:03

Je ne suis pas une commentatrice assidue, mais une lectrice appliquée ! Aucun article ne m’échappe grâce à mon Netvibes. J’avoue me détourner petit à petit des blogs qui présentent des tenues absolument inaccessibles pour moi. Mais au final c’est la même chose que pour les magazines. C’est pour la même raison que j’ai abandonné le ELLE pour le Cosmo ! Merci Bali d’avoir autant d’imagination, de bien vouloir partager ton bon goût. Je ne m’inspire pas de ton style (pas la même silhouette, pas le même style) mais c’est toujours un tel régal pour les yeux, j’aurai du mal à m’en passer. Bravo et longue vie à ce blog. Et ah oui j’oubliais : + de tartine stp !!! je l’adore.

Répondre

Fabignou Le 1 décembre 2010, 13:36

@bali : merci pour ton com, t’es trop choupinette !!!
J’pourrais jamais avoir un blog, je suis trop sensible, je prendrais tout pour moi, je me prendrais la tête avec les abrutis, et je finirais par le fermer au bout d’un mois, grand max :-)
J’ai une grande admiration pour ta patience envers certains, et la bonne humeur que tu manifestes la majorité du temps !

Répondre

Le Professeur Debbie Le 1 décembre 2010, 14:13

Plus je regarde cet ours, plus je me dis que c’est à ça que je ressemble le matin, dans mon lit, quand ça fait 1h30 que mon réveil sonne.

Répondre

Balibulle Le 1 décembre 2010, 14:41

@ mimi : merci !! Mais Tartine faut que je dose quand même, elle est très stricte là dessus – sur le fait que le désir naît du manque et tout ça 😉
@ fabignou : oh moi aussi je prends tout pour moi mais tu verras, au bout d’un moment en fait on s’en fout.
@ le professeur debbie : moi j’atteins ça dès 10 minutes.

Répondre

Cla Le 1 décembre 2010, 17:57

Je me demande pourquoi il n’y a pas encore eu d’émission de télé-réalité du genre: « Bloggeuses mode, le grand affrontement »…Ils pensent à tellement de conneries…

Répondre

Fashion Ballyhoo Le 1 décembre 2010, 21:47

Bali, tu vas battre un record de comment là? non? 😉

Répondre

kk Le 2 décembre 2010, 20:59

@Balibulle : mais c’est ce que je fais, je ne vais plus sur les sites qui me déçoivent 😀 – J »ai viré certains sites de mes favoris, n’y trouvant plus l’intérêt du départ.
Et ca m’interpelle ces nanas qui critiquent les blogs mode à longueur de temps mais à qui ils ne viendraient jamais à l’idée de cesser de les consulter
Et je ne laisse jamais de commentaires désobligeants, je suis bien d’accord avec toi, ca n’a aucun intérêt… Je ne suis ni frustrée, ni jalouse :)

Répondre

Milkshake girl Le 2 décembre 2010, 21:45

tant de commentaires sur ce sujet c’est bien intéressant. J’avais, à la suite de l’article de RUE 89, déjà parlé de la blogo mode sur mon propre blog. Ta chronique résume bien la chose : se sont avant tout et après tout des filles seules derrière leur écran. Personnellement je suis une jeune journaliste diplomée. Je ne veux pas te mentir, j’ai beau avoir un paquet de stages derrière moi, le marché est dure. Alors oui, forcément, les blogueuses qui fondent dans tout les attrape commerciaux : cadeaux gratuits, notoriété, ventes privées et défilées, pour ma part elles changent alors de statut : se ne sont plus des filles comme les autres. Le problème c’est que ces filles utilisent alors la confiance des lectrices pour vanter des marques, et que le tout n’est pas clair. Alors bien sûr qu’il y a besoin d’une déontologie ou éthique car une pub est une pub vendue pour cela est affichée comme tel, ce n’est pas une chronique journaliste. Je suis pour la blogosphère et en école on nous y encourage! Mais ce qui énerve les journalistes c’est que les blogueuses lâchent facilement là où justement les journalistes peinent à tenir : la déontologie, rester objectif et ne pas faire de cadeaux au pouvoir économique.
C’est important cette déontologie, sinon devant votre 20h00 vous ne serez plus sur de pouvoir croire même rien qu’une seule info…
Il faut juste en avoir conscience et je ne suis pas sûre que tout le monde en ait.
Personnellement ça me fait mal au coeur, de galérer à (sur)vivre dans la vie , quand des filles ne font rien à par se faire prendre en photos et se faire offrir des cadeaux tout simplement parce qu’elles ont 15 000 commentaires. Comme tu le dis Balibulle, il faut que sa corresponde, et bien réfléchir avant d’accepter voire refuser des cadeaux par principe éthique : c’est le type de blogs comme le tien qui sont assez matures pour être considérés comme journalistiques. Je suis contente d’avoir lu ta chronique bien écrite et je continuerais à venir car il vaut vraiment le coup.

Répondre

Marionnette la Belette Le 2 décembre 2010, 23:18

Rien à voir, mais en voyant le titre de l’article et la photo de l’ours au bord du désespoir et de son bout de rocher, j’ai cru que tu avais fait un billet sur le réchauffement climatique….
Vraiment rien à voir, donc : D

Répondre

Jicky Le 3 décembre 2010, 10:21

moi je suis super frustrée de n’avoir pas un partenariat avec la Halle aux Chaussures. Purée, j’en dors pas la nuit, je suis passée au Temesta, même que. :-)

Répondre

Balibulle Le 3 décembre 2010, 12:53

@ cla : lol ! Pas encore assez connues du grand public pour ça, un jour peut-être !!… :)
@ fashion ballyhoo : oh non, on en est loin, mon coup de gueule contre les commentaires discourtois est imbattable 😉
http://www.balibulle.com/post/2009/10/21/same-player-play-again/
@ kk : ah ben on est d’accord en fait hihi :p
@ milkshake girl : euh… moi j’ai pas dit tout ça sur la sponso, mais bon :) Par ailleurs je suis d’accord avec toi (et bien placée pour le savoir) : le blog et le journalisme n’ont rien à voir. Au point que (et là on n’est plus d’accord), le meilleur des blogs ne sera jamais « journalistique ». Il s’agit vraiment d’autre chose, de se mettre en scène sa subjectivité. Et ce n’est pas ce que fait un journaliste au quotidien. Il délivre une analyse au nom de son journal. Pas du sien. Et ne se met pas en scène (sauf dans les chroniques fantaisistes type Fonelle ou Dr Aga dans ELLE, etc.) Merci pour tes encouragements et courage à toi dans ta recherche de boulot !
@ marionnette la belette : oui, c’est pas trop la ligne éditoriale, lol !
@ jicky : ça existe encore le Temesta ?

Répondre

flora Le 3 décembre 2010, 13:40

Très bel article ! Avec des posts de cette qualité t’es sûre de rester un peu plus longtemps dans la lumière ;o) sur le fond, pour être assez bien placée sur le sujet, on peut considérer que les entreprises vont aller de moins en moins vers les blogs car les retours en terme de vente sont anodins et l’image peut se travailler de manière différente sans passer par les blogs. Alors oui il va y avoir de l’écrémage, mais c’est certainement salutaire pour les plus talentueuses :o) mais c’est intéressant d’analyser le phénomène des girls next door qui d’un seul coup d’un seul se sont vu happer par l’impitoyable logique commerciale alors qu’elles n’y étaient pas du tout préparées ;o)

Répondre

flora Le 3 décembre 2010, 13:48

Quant aux liens sponsorisés, il faut également relativiser . il y a longtemps qu’il n’existe plus de journalistes mode dans les magazines . La fille qui passait son temps à faire les boutiques ou bien a fouiller sur le net n’existe plus . Aujourd’hui elles attendent que les attachées de presse leur apportent des infos et des cadeaux . Et comme il y a de plus en plus d’attachées de presse c’est a celle qui fera le plus joli cadeau ( offert par la marque pour laquelle elle bosse bien sur ) ou celle qui sera la plus assidue a envoyer ses dossiers de presse . On en arrive a cette débilité qui consiste à présenter comme bon plan ou découverte des articles ou boutiques qui n’en sont pas spécialement mais qui ont payés pour avoir cette étiquette. Donc reprocher aux bloggueuses de faire du lien sponsorisé est totalement hypocrite, les magazines sont bien pires.

Répondre

Tartine's godfather Le 5 décembre 2010, 02:12

Belle leçon de journalisme, tu n’as rien perdu de ta superbe ma Cha

Répondre

Loah Le 5 décembre 2010, 13:26

Très joliment écrit, très bien dit.

Répondre

ajouter un commentaire