ModeFashion libido

21 février 2011

Rainbow warriors

OMG, Londres, Londres, Londres ! La fashion week a à peine commencé outre-Manche que déjà,  sur quelques podiums et surtout dans la rue, l’esprit d’un printemps jubilatoire contamine les silhouettes. Des créatrices de Sass & Bide, finalement meilleures ambassadrices de leur marque, aux créatures urbaines immortalisées par Tommy Ton pour Style.com, tout n’est que couleur, extravagance, mélange des genres et des imprimés. Une formidable dose de vitamine C au milieu de la grisaille de l’hiver.

Ces quelques éclats bariolés m’ont d’autant plus amusée que, dans la même série streetstyle de Tommy Ton, il y avait cette photo de Géraldine Saglio et Emmanuelle Alt :

L’uniforme et l’uniformisation. Sa confrontation avec les extraits précédents, dont elle est l’exact contraire, résume tout. Londres contre Paris et son éternel « je ne sais quoi ». L’épure contre la fantaisie. Ces deux pulsions antagonistes qui innervent notre rapport à la mode.

Devant une fille sublime avec très peu, je suis toujours admirative, je me dis qu’elle est dans le juste et a réussi la plus dure des performances. Et devant une fille sublime avec beaucoup, j’applaudis la virtuosité, les mariages heureux, la générosité de la démarche. Parfois je voudrais être l’une. Parfois je voudrais être l’autre. Est-ce qu’on s’aime ou on se ressemble plus quand on est sobre ou chamarrée ? Certaines ont choisi leur camp, d’autres de ne jamais choisir. Pour que demain, tout soit à inventer.

Melle Dubndidu Le 21 février 2011, 00:05

et bien j’ai une tendance londonienne alors
je prefere les tenues bariolés, les sacs de couleur que ce sinistre mais élegant noir.. En meme temps je n’aime pas Emmanuelle truc
lol

bises
Anne

Répondre

coralieb Le 21 février 2011, 00:14

Je me retrouve exactement dans ta dernière phrase 😉
Ps. Et pour le côté rainbow warriors, je ne quitte plus, depuis 15 jours, un chèche corail tirant sur le rose fluo. J’ai pourtant plus de 50 foulards mais j’en suis devenue accro pour le côté pep’s, bonne mine et gri gri incantatoire pour faire venir le printemps !

Répondre

Chloé Vioz: Just one More Le 21 février 2011, 00:36

Fan des deux mais attendant le Printemps ces belles couleurs me mettent des paillettes dans les yeux!! Color fuuull!
xxx
C.

Répondre

Anonyme Le 21 février 2011, 00:46

Vise un peu le caban de la fille au 2nd plan : des boutons en veux-tu en-voilà et qui se barrent pas, une tenue parfaite et ce noir si profond… en voilà une qui pourra se la jouer Corto Maltaise sans avoir l’air de sortir de chez l’armée du salut ! 😀
Et même pas sûr qu’elle l’ait payé beaucoup plus cher que toi…

Répondre

Percy Le 21 février 2011, 06:17

Bel aperçu d démarrage de Londres ! Je te suis sur ce coup, Londres reste bien plus fantaisiste que Paris. Mais dis moi, ça m’interesse beaucoup, tu les définirais comment la new-yorkaise et la milanaise ?! :)

Répondre

min Le 21 février 2011, 07:53

Vive les couleurs vitamines cette saison!

Répondre

Miss Purple Le 21 février 2011, 08:49

Je me retrouve aussi là-dedans…
J’ai l’impression d’être plus la parisienne en noir qui adorerait être la fille Sass & Bide, quand même…
Ces couleurs, mais ces couleurs !!!!

Répondre

Anne Le 21 février 2011, 09:06

Magnifique envolée lyrique et politique, Balibulle !
Merci pour ce plaidoyer plein de fougue et de verve.
Je ne suis pas au niveau mais partage ton opinion… t’as mon vote de confiance des deux côtés.
Ajoutons de ne pas demander ce que la mode peut faire pour toi mais bien ce que tu peux faire pour la mode, et on a un programme plus développé à ce stade que celui du PS^^
Sauve-les !!!
Bisous
Anne

Répondre

Nunu Le 21 février 2011, 09:17

Tiens interpellée comme Anonyme, perso je me demandais si les boutons du manteau d’E.A. s’étaient déjà barrés ou pas ^^
J’ai beaucoup de difficultés avec le total look black par contre, vive la touche de couleur !

Répondre

jicky Le 21 février 2011, 09:23

Les 2 sont bien. Mais je trouve quand même que le chamarré masque davantage, dans une sorte d’uniforme du bariolé, la personne que le total look noir-sobre. Faut dire qu’ici, avec l’invasion Desigual, j’ai de quoi être dégoûtée à vie du chamarré…

Répondre

Fabignou Le 21 février 2011, 09:33

Je suis scotchée devant les tenues anglaises : je ne sais pas faire ça, surtout en hiver ! J’ai bien des manteaux et des vestes de couleurs vives, mais unies ! Bon, une seule solution : aller faire du shopping outre-Manche 😉
Et j’ai choisi de ne pas choisir, définitivement 😉 Les gens sont souvent déconcertés de me voir passer d’un style à l’autre selon les jours, mais : tant de variété et devoir choisir ? Trop triste !!!

Répondre

modebea Le 21 février 2011, 09:49

Difficile de choisir son camp ! Je suis des deux, je crois bien, définitivement… Autant j’aime le sobre, le noir, mais je jubile avec les tissus fleuris, colorés, et pourtant je déteste Desigual qui pour moi est importable (je dis bien pour moi !), je préfère les assemblages de couleurs, imprimés à l’anglaise, enfin sur la première photo,et plus particulièrement sur le duo des créatrices il ne faut tout de même pas exagérer…

Répondre

Marieand Le 21 février 2011, 09:52

Ah oui le contraste entre les deux styles est incroyable !
Je suis comme Miss Purple malheureusement : « la parisienne en noir qui adorerait être la fille Sass & Bide », mais bon, j’essaie de me soigner. :-)

Répondre

Virginie Le 21 février 2011, 09:53

Je suis définitivement admirative des filles qui osent la couleur et tout ce qui peut être chamarré. Géraldine Saglio et Emmanuelle Alt sont certainement « élégantes » mais quelle tristesse et …. quelle ressemblance. Des moutons, c’est comme ça que l’on dit en langage fashion…

Répondre

Ally Le 21 février 2011, 10:02

Mes tenues ont tendance à virer vers le gris et le bleu marine, avec une touche de blanc (couleurs qui ravivent mon teint), mais je rajoute toujours de la couleur, par des écharpes ou bijoux, au moins. Le reste du temps, il faut qu’il y ait du mouvement visuel sur le tissu; d’ailleurs par rapport aux nouveaux achats, je n’achète pratiquement que de l’imprimé. Une tenue avec seulement des couleurs ‘solides’, je peux pas, ça m’ennuie trop quand je me vois dans la glaçe.
.
Pour les jupes longues (pour reprendre un sujet précédent et la tenue Sass&Bide), version jupe ou robe, je préfère toujours avec une veste courte, structurée mais décontractée : un perfecto à la Tokyobanhbao ou une veste-chemise militaire à la Ally (je rigole), par exemple. Un raz de marée d’autres possibilités ici :
http://lookbook.nu/looks?q=%22maxi+skirt%22#!categories/skirts

Répondre

Nymphéa Le 21 février 2011, 10:33

Et là on se dit que quand même les grand esprits se rencontrent! A moins d’avoir passé le week-end ensemble! 😉

Répondre

jade Le 21 février 2011, 10:44

je me retrouve totalement dans l’uniforme d’emmanuelle, il faut dire que j’adore cette fille! mais je trouve magnifique et j’applaudis leur audace quant à la façon dont s’habille les londoniennes même si je pense que ce n’est pas pour moi… moralité: à chacun son (mauvais) goût…

Répondre

Marguerite Le 21 février 2011, 10:46

Pour ma part je suis assez fan du « simple mais efficace » ; après, est-ce vraiment efficace sur moi ? Là est la question. ^^

Répondre

Somebody Le 21 février 2011, 10:49

Cette sélection ne présente pas le style anglais vraiment à son avantage et malgré ce que j’ai pu lire ici ou là dans les coms, pour moi c’est Paris sans l’ombre d’une hésitation ! (et dire moi-même je m’habille plutôt anglais -mais classique – et italien !^^)
Mais franchement avec tous ces trucs bariolés, on a envie de dire qu’heureusement le ridicule ne tue pas ! :)

Répondre

lavraiecharlotte Le 21 février 2011, 11:06

MOI NON PLUS JE NE SAIS PAS SI UN JOUR JE ME DECIDERAIS!!

Répondre

Vixen Le 21 février 2011, 11:28

Très bien écrit ton post Bali

Répondre

What the L Le 21 février 2011, 11:36

je n’ai clairement pas l’audace des londoniennes pour associer les imprimés ! d’ailleurs, quels imprimés ?

Répondre

The Style Curator Le 21 février 2011, 11:57

Love the colour trend

Répondre

Margaux Le 21 février 2011, 12:35

Je suis allée le week-end dernier à Londres et la couleur est bien de sortie 😉
De toute façon les londiens sont toujours à la page 😉
Belle journée,
M.

Répondre

**audrey** Le 21 février 2011, 12:44

les imprimés, les imprimés, à corps et à cris…
Mais plus Proenza Schouler que Sass&Bide…

Répondre

Mimine Le 21 février 2011, 13:36

« De toute façon les londiens sont toujours à la page » LondONiens Margaux ;).

Pour ma part définitivement Stabilo, I love that, le seul truc qui m’embête dans cette histoire c’est que je ne serais plus la seule à se promener en trench bleu ciel et faire sourire les gens :).

Répondre

Anne-Clotilde Le 21 février 2011, 14:19

Pour ma part, je trouve que les françaises ne sont pas foulées. Bien sûr, elles sont impressionnantes dans leur tenue all black. Mais où est la prise de risque ? Où est le peps ? Où est le détail qui tue devant lequel va se pâmer la modasse ? Vous esquintez pas les yeux : c’est tout noir, on y voit rien, on finit même par entendre croasser les corneilles.

Répondre

NOAM Le 21 février 2011, 14:36

Ouaah quelle fin! On dirait le slogan d’une pub! 😉
Vive le changement, suivons nos envies et plus de noir qui pue l’hiver et le froid brr! Envie de turquoise, d’orangé, et meme de jaune soleil!

Répondre

severi27 Le 21 février 2011, 15:00

Alors là BINGO ! Ce billet et fait pour moi toute seule, même si ce n’est pas le cas évidemment 😉
Je suis clairement dans le 1er camp du coloré, imprimé, chamarré.
Je me reconnais pleinement, je me sens vraiment à l’aise quand je porte des imprimés mélangés, des fleurs, des motifs géométriques. Tout est question ici d’harmonie et de dosage, mais c’est comme ça que je me sens moi. Je trouve les silhouettes du personnel de Vogue d’une tristesse ennuyeuse, tout comme leur magazine d’ailleurs, mais c’est un autre sujet 😉

Répondre

letiziabarcelona Le 21 février 2011, 15:59

printemps jubilatoire ! j’adore l’expression. Je me reconnais là dedans-
Couleurs, imprimés, extravagance, justement ce dont on a besoin non? après l’hiver qui n’en fini pas.

Répondre

ladyfafa Le 21 février 2011, 16:20

Paris pour moi! Mais j’aime voir les gens porter de la couleur, ça fait du bien même si j’oserais jamais!

Répondre

Clélia Le 21 février 2011, 17:04

Pour ma part j’ai choisi l’épuré : le fashion-classe car à trop vouloir en faire, à en rajouter toujours plus, « le mieux devient l’ennemi du bien ».

Répondre

I am enfant terrible Le 21 février 2011, 17:59

moi j’ai une frange, un col claudine, le chignon de la fée clochette, mais je ressemble toujours autant à Choubaka!
M.

Répondre

eMmanuelle Le 21 février 2011, 18:17

ton post fait écho à celui de punky où une photo d’une mannequin en simple jean-motardes-tschirt blanc matérialise très bien cette expression: « simple mais efficace » !
en tout cas texte très bien écrit, t’as bien fait d’être journaliste de presse écrite ! :p toujours très agréable et les photos donnent envie d’être au Printemps arrrgghhh

Répondre

tribulate Le 21 février 2011, 18:50

tRès bien décrit en peu de mots mais avec exactement les bonnes sensations. Pour ma part j’aime beaucoup geraldine Alt mais je l’aimerais encore plus avec quelques formes parce-que sur cette photo c’est…édifiant!

Répondre

Mia in Terra Latina Le 21 février 2011, 22:26

Moi, j’ai trouvé un compromis : je me la joue sobre en hiver et bariolé été !
Normal en hiver, je porte le deuil des beaux jours !
Bizzzzz !

Répondre

anne-sophie Le 21 février 2011, 23:40

Encore une fois, j’aime votre plume!
pour avoir habité londres, je salue l’audace anglaise mais je trouve qu’il y manque toujours un je ne sais quoi de la classe et d’élégance. je suis donc affreusement patriotique et suis pour la sobriété de la photo des parisienne même si j’aime porter souvent une touche de couleur!

au plaisir de vous lire encore et encore!

Répondre

Navajo (suite et fin) – Balibulle – Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 22 février 2011, 00:02

[…] d’oeil au billet d’hier, un arbitrage entre all black et couleurs. Cette pèlerine, je vous en avais parlé sur Facebook […]

Répondre

Balibulle Le 22 février 2011, 00:31

@ melle dubndidu : sûr que ça n’aide pas :)
@ coralieb : j’en ai un aussi, acheté chez COS l’hiver dernier ! Très enthousiaste sauf que depuis je ne l’ai porté qu’une fois. Incapable de le marier à mes fringues d’hiver, et de supporter sa chaleur aux beaux jours ! :(
@ chloé vioz / min : :)
@ anonyme : « la fille au second plan » mon cher c’est juste la directrice de la rédaction de Vogue. Donc oui, son caban, elle l’a payé beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup plus cher que moi. Merci pour l’Armée du Salut, ça fait toujours plaisir.
@ percy : milanaise, glam limite overdressed et du coup géniale à observer. Et la New Yorkaise, du moins celles qu’on voit sur les sites de streetstyle, c’est aussi une question de « je ne sais quoi », mais plus arty que la Française. Après, celles que j’ai croisées là-bas à chaque fois que j’y suis allée me semblaient surtout habillées « efficaces » (genre bottes en plastique si il pleut…)
@ miss purple : et quand t’es la fille Sass & Bide tu voudrais être celle en noir ? :)
@ anne : j’aime cette idée de voir le mot « politique » sur mon blog :)
@ nunu : le créateur serait viré si ça arrivait 😉
@ jicky : Desigual n’aura pas le monopole du chamarré, jamais. Quant aux imprimés, ils masquent la personne mais pas la personnalité ? (et inversement pour le noir, où tout est révélé et en même temps… rien n’est dit)
@ fabignou : du coup tu es un spectacle permanent, ils peuvent te remercier !
@ modebea : pas que pour toi ! :)
@ marieand : pour une fille en noir t’as quand même scoré avec la robe de mariée tout sauf tradi !
@ virginie : pas si simple, moi je pense il n’y a que très peu de gens qui s’habillent encore comme ça, dans la sphère fashion. Les filles cherchent toujours le petit détail qui, ou l’originalité. Elles, non, c’est radical, comme une sorte de refus. Moi ça me bluffe.
@ ally : ouh ouh ouh mine d’or, une fois de plus !!!
@ nymphéa : mais si ça se trouve… :)
@ jade : et c’est ça qui est bon !
@ marguerite : looool ! :)
@ somebody : très masculin comme analyse (sans vouloir te réduire à ça bien sûr) (si ça se trouve depuis le temps t’es pas du tout un mec en vrai, et je me fourvoie en beauté)
@ lavraiecharlotte : eh bien, quelle énergie !
@ vixen : merci :)
@ what the L : comment ça « quels imprimés » ? Au sens où t’en as pas dans ton placard ?
@ the style curator : :)
@ margaux : et toujours en couleur d’ailleurs
@ audrey : d’ailleurs ce petit sac… (Proenza aussi ou pas ?)
@ mimine : en même temps pas trop stabilo le bleu ciel donc tu pourras mettre la barre plus haut !
@ anne-clothilde : justement c’est ça la prise de risque, enfin moi je trouve ! Comme je disais plus haut, qui ose encore faire aussi simple ? Et looool pour les corneilles !
@ noam : miam turquoise et orangé ensemble d’ailleurs
@ severi27 : héhé j’ai justement pensé à toi en l’écrivant, juré craché ! :)
@ letiziabarcelona : oui, vivement !
@ ladyfafa : ne jamais dire jamais 😉
@ clélia : oui mais tu connais l’adage « pour que quelque chose soit simple, il faut que ce soit parfait ». Du coup… ben pas si facile !
@ I am enfant terrible : fofolle, va :)
@ eMmanuelle : merci pour l’écriture héhé :) Quant au t-shirt blanc / jean, j’avais même consacré un post au sujet il y a un an :
http://www.balibulle.com/post/2010/05/25/white-t-shirt/#more-10091
@ tribulate : « Géraldine Alt » ? Enorme !
@ mia in terra latina : ça se tient :)
@ anne-sophie : ah le mal du pays ! 😉 😉 Merci !!

Répondre

Coralie Le 22 février 2011, 11:44

Moi je suis clairement française, pourtant le londonien m’attire beaucoup, c’ets jsute que j’ai un peu peur je coris. Mais j’habite à londres donc ça me gagne un peu, et il m’arrive que mes amis française me traitent d’anglaise!

Répondre

Miss Nahn Le 22 février 2011, 22:30

Que j’aime cette schizophrénie que seule la mode autorise sans que ce soit dangereux pour la santé.
Les 2 philosophies me plaisent, les 2 peuvent correspondre à un état d’esprit à un instant donné. Ou quand nos vêtements reflètent un peu nos états d’âme et parlent à notre place :)

Répondre

mélia Le 23 février 2011, 03:14

Mais comment font-elles pour courir les défilés avec des talons pareils? je reste toujours stupéfaites et subjuguée par ce talent…

Répondre

Fanny Le 23 février 2011, 17:58

J’adore le noir, c’est un peu austère mais je trouve ça classe et facile à porter.

Répondre

ajouter un commentaire