ModeLooks

22 février 2011

Navajo (suite et fin)

Clin d’oeil au billet d’hier, un arbitrage entre all black et couleurs. Cette pèlerine, je vous en avais parlé sur Facebook début janvier. Déjà en possession depuis septembre d’une cape qui se pose là rayon Sitting Bull, j’étais moyen-sûre de devoir enfoncer le clou avec cette pièce-là.

Et puis évidemment j’ai été faible. Elle n’était déjà pas chère au départ et à la faveur d’un petit code de réduction sur Asos, je me suis laissée tenter. Tout en me sermonnant parce que j’avais bouffé de l’Améridien tout l’hiver et que je risquais l’indigestion.

Et vous savez quoi ? C’est exactement ce qui s’est produit. Cette pèlerine a été l’achat de trop. Alors que dans l’absolu je l’aime bien, que ce soit lâchée comme Betty ou ceinturée et snoodée comme ici. Mais j’ai perdu le feu sacré.

Ca m’agace, cette idée que la mode puisse être à ce point une question de timing. Mais moi qui pensais pouvoir être ad vitam aeternam une wannabe hasbeen, je me rends compte que ce n’est pas si simple. Parfois ça marche, et parfois, comme aujourd’hui, ça ne marche plus. Sans que la valeur intrinsèque du vêtement y change quoi que ce soit.

Apprendre à préserver les choses. Pas facile pour une compulsive comme moi, et un peu triste, sachant comme je déteste devoir être raisonnable avec les fringues (parce que si même pour ça on ne peut pas lâcher la bride pfff…). Mais si l’amour de mon dressing est en jeu, peut-être est-ce, quand même, un bel objectif à atteindre.

Pèlerine en pilou / cape : Asos
Ceinture / belt : American Apparel
Gants en nubuck / suede gloves : H&M
Maxi-chaussettes / loose socks : Ohayojapan
Boots compensés en peau lainée / shearling wedges : Michael Kors

 

Chloé Vioz: Just one More Le 22 février 2011, 00:23

Ah j’avoue que le nombre de vêtement qui arrive au mauvais moment sur le coup emballée puis un mois plus tard je sais que je peux l’enlever du placard sans que la pièce me manque! Ca m’agace terriblement moi qui m’attache vite aux choses mais bon cette cape est canon et reste une pièce forte dans un dressing donc mets la pas trop de côté non plus…Pauv’ tite bête!
xxx
C.

Répondre

Melle Dubndidu Le 22 février 2011, 00:23

hihi j’ai recu aussi ce code mais il n’a pas fonctionné :/
En tout cas j’avais remarqué cette cape je n’étais pas convaincue mais la je me mords les doigts hihi

bises
Anne

Répondre

Balibulle Le 22 février 2011, 00:43

@ chloé vioz : pour l’heure je la recycle en plaid, comme c’est du pilou 😉
@ melle dubndidu : ça ne peut pas être le même, moi c’était un code « personnalisé » en dédommagement suite à l’envoi d’un produit défectueux… Mais tu les as prévenus d’ailleurs ? Ils sont assez cool et te dépannent quand ça marche pas.

Répondre

mamzellecarnetO Le 22 février 2011, 00:49

moi j’aime surtout le look de tes pieds. les looses socks c’est la coolitude absolue, il faut que j’arrive à me faire un look pour en porter

Répondre

Marie Le 22 février 2011, 01:25

En plaid c’est une bonne idée 😀

Répondre

danisha Le 22 février 2011, 01:51

j’avais acheté cette même cape, mon dieu qu’elle laisse du poil de polair partout et c,est hyper statique, j’étais quand même contente de l’avoir je me préaprai au gros hiver quebecois avec ma cape comme alliée mais voilà je l’ai paumée, dans la rue et jamais revue, snif

Répondre

Lost in Mexico Le 22 février 2011, 04:04

Personnellement, je ne suis pas très fan de l’imprimé navajo. Il faut peut-être que je m’habitue? En tout cas par ici (mexique) ils n’ont pas accroché, je crois ne pas en avoir vu une seule fois. Bises

Répondre

Percy Le 22 février 2011, 06:16

Ben ça t’en fais un sacré plaid alors ! Reste à attendre la fin de l’indigestion pour la remettre sur le dos !

Répondre

sarah babille Le 22 février 2011, 07:11

Peut-être est-ce aussi lié au fait que c’est un imprimé à haute personnalité, un ça va après…bonjour les dégâts ! Bien que nous d’ici on ne le remarque pas. Comme en s’en filant le cup cake de trop (pour moi ce fût du limoncello il y a quelques semaines…rien de penser à l’odeur, je file sur la cuvette).
Les vêtements, quand on les apprécie pour autre chose que pour les consommer racontent une histoire. Cette cape en a une, mais … tu la ressortiras un jour, peut-être attendrie par ce dernier de trop ♥

Répondre

silviouche Le 22 février 2011, 07:58

je n’aime pas du tout. tu as mis ta couverture avec une cordelette, cela te grossi et les chaussettes sur les chaussures….non pitié

Répondre

Mll Mag Le 22 février 2011, 08:14

la cape est tres sympa ;))

Répondre

une fille Le 22 février 2011, 08:14

merci de partager même tes soit disant rattage !

Répondre

Céline D. Le 22 février 2011, 08:16

Je ne suis pas forcément fan du style « Navajo » mais je dois dire que cette tenue te va à ravir, et te fait une de ces pu… de paires de gambettes, woaw!!!!
Bonne journée!

Répondre

yelle Le 22 février 2011, 08:16

J’avais adoré chez Betty mais là , ceinturée, elle fait sac la cape. Et puis, ça fait réchauffé… OUT les fringues d’hiver! Laissons le printemps arriver!

Répondre

Céline D. Le 22 février 2011, 08:17

De paire sans « s » (heureusement pour toi, ce serait compliqué pour t’habiller sinon 😉

Répondre

Anne Le 22 février 2011, 08:35

Je ne suis pas convaincue par le gilet pilou de squaw, probablement pour les mêmes raisons que toi : sorti de son contexte, sublime, mais après la visite de la Cabane de L’ours, trop d’amérindien tue le mexicain.
Cependant, recyclée pour l’heure en plaid ou ou gilet pyjama plateau télé, puisque son prix ne la rend pas sacrée, j’en crève d’envie 😉
Emmitoufler, c’est décidément le verbe qui me poursuit ces derniers temps.
Et puis la tenue ne s’arrête pas là et tes pieds ma chère… tes pieds en chaussettes moelleuses sur compensées confortables (on dirait…), voilà qui me fait fantasmer totalement !!!
(aujourd’hui en termes politiques, tu fais dans les affaires étrangères, c’est bien : prouve ta valeur dans tous les cabinets et on aura le premier ministre idéal^^)
Bisous l’aventurière
Anne

Répondre

Laeti Le 22 février 2011, 08:41

J’ai manqué de tomber à la renverse en voyant son prix! waw! Perso, je trouve que cette cape ferait très bien l’affaire même pour le début du printemps, mais je n’en ai portée aucune cet hiver donc je n’ai pas d’indigestion 😉 ça reste un bon achat à mon sens!

Répondre

Zeste de citron Le 22 février 2011, 08:54

c’est dommage il est joli, pour ma part je pense céder à la tendance une fois qu’elle sera finit histoire de la porter en décalé :p

Répondre

Zaza des Carpates Le 22 février 2011, 09:03

Le souci avec ces sapes très « waouh quel imprimé! » c’est que ce qui les a rendu hautement désirables à un moment les rend d’autant plus détestables quand la saison est terminée. Parce que justement trop connotés  » été 2008, hiver 2009 ou printemps 2015.. ».

Ca nous fera peut être ça dans quelques temps avec les imprimés animaliers qu’on nous resservira sûrement dans quelques années. Mais vu le « volume » de fringues qu’on consomme, impossible de tout pouvoir garder, sinon faut louer un garde-meubles !

Répondre

Anne-Clotilde Le 22 février 2011, 09:04

Je remarque que tu n’es pas encore tout à fait acquise au culte amérindien. La preuve, on ne voit pas à tes oreilles les charmantes boucles d’oreille tissage comanche ! Tu sais, celles en perles de rocaille, avec des franges (Etsy me perdra…).

Répondre

LaetitiA Le 22 février 2011, 09:11

C’est fou comme tu te mets la pression par rapport à la « mode ».
Et si cette pièce te plait? Porte la!
Y’a pas de fashion police dans la rue, tu ne te prendras pas un PV!
Si tu savais à quel point je suis en décalage avec « les tendances » (j’aime pas ce mot!!! et puis à vrai dire je ne la suis pas la « tendance », horreur de ça!) et j’emmerde les gens!

Répondre

julie blog mode Le 22 février 2011, 09:18

elle servira : à un moment donné, ce sera le bon timing !

Répondre

Fabignou Le 22 février 2011, 09:30

Rha, je me serais fait avoir aussi, simplement parce qu’elle est colorée et l’autre non, j’aurais eu l’impression que j’allais pouvoir porter les deux à tour de rôle.
Mais, est-ce que tu t’es juste lassée de celle-ci, parce qu’elle fait double emploi et que tu lui préfères l’autre quand tu es en mood navajo, ou est-ce que tu n’as plus envie d’en porter aucune ?

Répondre

shoubbi Le 22 février 2011, 09:43

J’adore! Pour tout dire j’ai failli acheter la même 😉
Ca revigote vachement une tenue cette touche de couleurs bariolée

Répondre

Marieand Le 22 février 2011, 09:51

Je n’ai pas vraiment de pièces « navajo », ni de cape d’ailleurs, tiens, donc je ne suis pas experte, mais j’aime bien. Ouverte elle est peut être plus facile non ?

Répondre

Olivia (à Paris) Le 22 février 2011, 10:03

Hmm c’est rageant, tout de même. Ca te va du feu de dieu, serieux, tu es superbe. De toutes façons, elle te servira probablement un moment ou un autre 😉

Répondre

patounettechatte Le 22 février 2011, 10:08

Bon, c’est pas vilain, mais elle n’est pas évidente à porter !

Répondre

Miss Purple Le 22 février 2011, 10:37

C’est ça, en fait, une éternelle course…
Mais has-been ou pas, je vais me jeter sur le gilet Navajo Sandro comme Lilo sur la poudreuse…

Répondre

Margaux Le 22 février 2011, 12:38

Tout ce re utilise donc no stress 😉
J’adore en tout cas ma maman en a un dans le même principe de Stephanel :)

Belle journée, bises.
M.

Répondre

severi27 Le 22 février 2011, 12:56

Je comprends car dans ce cas l’imprimé est dehors et les couleurs un peu tristes… Je m’explique, en général, je garde les imprimés dedans, c’est à dire sur mes robes, foulards, tee-shirts mais pas sur les manteaux car on s’en lasse vite. C’est peut-être ce qui explique ton « indigestion  » du moment. La bonne combinaison pour moi est de cette nature, tu peux du coup te permettre le mélange des imprimés, ça fonctionne bien sans lassitude. Exemple récent: une jupe en soie à motifs floraux en bas, une marinière coton en haut et une écharpe laine et soie à motifs géométriques, très longue et fine, avec un manteau noir par-dessus, ça rééquilibre les proportions :-)

Répondre

Anonyme Le 22 février 2011, 14:48

Je déteste pas. Mais je dirais qu’il faudrait la mettre en valeur différemment, dans un look plus folklo : je vois ça très bien au printemps, sans le snood ni les maxi-chaussettes (ni les collants), mais avec une jupe longue et… les sandales ailées ! 😉

Répondre

little C.M. Le 22 février 2011, 18:40

ohhh c’est dommage, je trouve qu’elle te va a merveille cette cape!! Elle te va bien au teint et flatte tellement tes yeux bleues!!! Jsp que tu vas pouvoir la reaimer!!!^^

Répondre

eMmanuelle Le 22 février 2011, 19:02

dès que j’avais vu ton lien sur facebook j’avais foncé sur le site d’asos, j’avais choisi ma taille, validé et … et puis non … et maintenant limite je regrette ! je l’imagine plus « cool » avec un jean/t-shirt blanc et converses … arghh ça y est je regrette pour de bon !!

Répondre

galarina Le 22 février 2011, 19:33

j’adore ta tenue, ça réchauffe (du moins, le haut), c’est coloré, parfait pour l’hiver (enfin ce qu’il en reste!)

Répondre

pascalemmmm Le 22 février 2011, 20:22

dommage …. mais facile à transformer …. une belle écharpe (si si …) suffit de tailler une longue bande, et une écharpe bien originale … n’est-il pas ???

Répondre

PINASSOTTE Le 22 février 2011, 21:20

objectif atteint tu es radieuse et toute ces couleurs j’adore ça nous sort de cette grisaille :) Tu as bien fait il faut se faire plaisir sinon ça ne sert à rien de bosser comme des tarées :) Bizz et bon courage ma Belle Bali !!

Répondre

Miss Nahn Le 22 février 2011, 22:27

Ah le timing et les rendez-vous loupés avec des fringues qui avaient pourtant tout pour nous plaire à l’origine.
Quelle fille un peu accro aux fringues n’en a pas plein ses placards. la gourmandise en trop, la peur de passer à côté. Et puis rien. Mal au coeur, plus envie de porter cette pièce tant désirée.
J’espère que ma mini-diète va m’aider à apprendre ça 😉
Et sinon, quand même, elle est jolie cette cape, et j’aime le jeu des volumes!

Répondre

Manon Le 22 février 2011, 22:27

La coupe est vraiment sympa et la façon dont tu portes cette cape est parfaite, mais je trouve les couleurs un peu trop fades :(

Répondre

mélia Le 23 février 2011, 03:21

Ça m’arrive aussi quand j’achète un truc, si je ne le porte pas tout de suite dans les jours suivant, je ne le porte jamais. Et parfois, quand je le porte tout de suite, je le porte aussi tout le temps. Genre, je ne connais pas le juste milieu.
D’ailleurs, je me demandais, toi qui craque parfois pour une pièce en trois exemplaires différents, trois couleurs différentes; ça t’arrive de n’en porter qu’une finalement qui va avec tout, ou arrives tu à les porter chacune leur tour, plutot équitablement?

Répondre

Nath Le 23 février 2011, 11:09

J’aime beaucoup cette silhouette! Mais alors, pour le coup moi c’est des capes/pelerines dont je me suis un petit peu lassée. J’ai trouvé ca vraiment sympa comme « tendance » au début et je m’en suis offerte deux…mais j’ai eu froid tout l’hiver!! C’est vrai que de ceinturer c’est une bonne solution, mais sinon, juste sur un T-shirt ou sur une robe, j’aurais eu trop froid, et a superposer sur un manteau j’ai trouvé ca pas évident. Du coup je suis a fond motivée par les parkas de l’hiver prochain :)

Répondre

lescarpin Le 26 février 2011, 18:35

Sympa le look et j’aime ces jolies jambes ;). Le charme des collants opaques…

Répondre

Balibulle Le 27 février 2011, 03:32

En retard, en retard, oui oui je suis en retard ! Rien d’exceptionnel, juste une fin de semaine assez wild au boulot, comme souvent :) Je vous retrouve ce dimanche, promis !

Répondre

Balibulle Le 27 février 2011, 17:56

@ mamzellecarnetO : héhé, merci ! N’importe quelles compensées noires font l’affaire en dessous, et tu peux les trouver là :
@ marie / percy : testé et approuvé hier soir sur le canap’ !
@ danisha : des poils ? C’est bizarre la mienne n’en perd pas du tout. Bon ben vous n’étiez pas faites l’une pour l’autre :)
@ lost in mexico : peut-être pas assez exotique ?
@ sarah babille : ce serait la plus belle conclusion possible ! :)
@ silviouche : ne reviens pas ces prochaines semaines alors, parce que les chaussettes sur compensées c’est ma passion du moment
@ mil mag : merci pour ma… pèlerine ! (nan mais maintenant que j’ai appris ce mot j’en suis dingue…)
@ une fille : c’est ce qu’on aime dans les blogs, non ? :)
@ céline D. : pur effet optique des guêtres, juré ! Et lol pour les « paires »
@ yelle : ouais enfin je sais pas où tu habites mais moi les fringues de printemps je peux pas encore me les permettre…
@ anne : tes envolées me laisseront toujours baba :)
@ laeti : tu t’es bien préservée, voilà, bien joué !
@ zeste de citron : ben tu peux y aller, je crois que c’est officiellement fini ! :)
@ zaza des carpates : oui c’est ça. Je pensais m’en foutre, comme je l’avais expliqué dans plusieurs posts (cf justement les imprimés animaliers, qui sont devenus un vrai basique pour moi) mais ça n’a pas marché avec celui-là :)
@ anne-clothilde : et c’est pourtant pas faute d’en avoir reluqué à droite à gauche… Je crois que j’attends la paire ultime :)
@ laetitia : en fait, il aurait fallu que tu lises le post « wannabe hasbeen » auquel je renvoie au début de mon explication et aussi le « céline, genre » (les liens sont dans mon post), tu comprendrais ce que je veux dire. Il ne s’agit pas du tout de se mettre la pression, bien au contraire. Et croire qu’on n’est pas influençable est un leurre.
@ julie blog mode : oui sait-on jamais !
@ fabignou : je me suis posé longuement la question… Et j’en ai conclu que je ne regrette pas ma cape à capuche mais je n’ai pour l’instant plus envie de la porter non plus ! Triste, hein ?
@ shoubbi : bon ben vous me remontez le moral :)
@ marieand : oui, mais avec une tenue plutôt « slim », pour qu’elle ne se « déploie » pas trop :)
@ olivia (à paris) : merci ! Ecoute on verra bien, et si ça ne s’arrange pas, ce ne sera pas grave !
@ patounettechatte : lol
@ miss purple : audacieuse métaphore, j’adore ! Pour moi il est atteint du même syndrome : no more ! Et pourtant je l’aurais adoré il y a qq mois…
@ margaux : c’est en train de bien revenir Stefanel, d’ailleurs. Dommage que ce soit si cher, il y a quelques pièces que je me mettrais bien sous la dent !
@ severi27 : théorie tout à fait éclairante, tu as totalement raison ! Et ta silhouette donnée en exemple… Miam !!! Si un jour tu as le temps ou l’envie, je veux bien une photo !
@ anonyme : lol ! Et là je suis prête pour aller jouer dans le métro 😉 😉 Je me méfie un peu des looks aussi premier degré, mais qui ne tente rien…
@ little C.M. : euh… j’ai les yeux verts :)
http://www.balibulle.com/post/2007/01/16/me-myself-and-i/
Mais merci quand même !
@ eMmanuelle : mmmm, pas mal ce petit combo en effet…
@ galarina : et mine de rien il en reste !
@ pascalemmm : ah, pas bête !! Pas bête du tout même !!
@ pinassotte : et hop, prise en flag de non lecture du post 😉
@ miss nahn : t’en es où d’ailleurs de ta « wishlist » de départ ?
@ manon : ah bon ? Pourtant avec du rouge et du bleu je pensais pas…
@ mélia : oui, il y a toujours une que je remets plus que les autres. Mais pour le coup, je ne les achète pas avec l’idée de les porter toutes autant. La raison d’un craquage multiple, c’est souvent ça d’ailleurs : le coup de coeur pour une version « plus basique » et la tentation de la version plus singulière. Et du coup ça se retrouve dans l’usage des fringues elles-mêmes ensuite :) Quant au fait de porter les fringues ou pas après leur acquisition, moi je te dirais de ne pas désespérer. Moi il m’arrive de ne pas y « arriver » pendant des mois, à la limite de regretter mon achat, et d’un coup ça se débloque, et après c’est l’amour fou !
@ nath : lol ! C’est vrai qu’il y a des courants d’air… je ne sais plus quelle blogueuse en porte par-dessus un perfecto, et c’était plutôt pas mal !
@ lescarpin : merci… :)

Répondre

PINASSOTTE Le 28 février 2011, 23:41

tout bien lu mais pas captée désolée :) Bizz

Répondre

ajouter un commentaire