ModeFashion libido

31 janvier 2012

Faut-il… être sexy ? (chapitre 2)

Photos : the Man Repeller

Discussion ébauchée ici il y a presque un an, et prolongée par le post de Sarah hier, qui m’a beaucoup fait cogiter. A propos cette fois de l’insensibilité masculine (parfois, hein, pas toujours) à l’idée d’allure, de dégaine, et leur préférence pour une féminité plus directe, plus traditionnellement identifiée, plus révélatrice des formes.

Une requête souvent faite avec amour et sincérité à leurs compagnes, mais qui met parfois les femmes de bonne volonté dans une position inconfortable, tant elles les renvoient à leurs complexes. Souligner ce qu’on aurait envie de planquer ? Impossible.

On peut refuser le sexy par conviction, par complexe ou les deux (édit à 01h15 : je précise suite à pas mal de commentaires – et comme l’an dernier d’ailleurs, décidément je me fais mal comprendre, lol – que je ne parle ici que du sexy au sens « basique », animal du terme, forgé par l’oeil masculin. De l’effet qui est recherché en portant des vêtements dévoilant ou soulignant le corps. On est bien d’accord que le sexy peut être mille autres choses, une question d’attitude souvent, mais à ce sujet, pour bien préciser le débat, je parlerais plutôt de charme ou de magnétisme. Et ce n’est pas ça que je voulais évoquer aujourd’hui).

A l’époque de mon premier post, j’avais volontairement écarté le volet « morphologique » de la question. Le post de Sarah, même s’il n’y est pas – loin de là – exclusivement dédié, m’a donné envie de me pencher dessus maintenant.

Ce qui nous « met en valeur » peut prendre une définition tout à fait différente dans les yeux des hommes et dans les nôtres. Je schématise mais disons qu’une femme raisonnablement complexée va se sentir, donc, mise en valeur quand ses « insécurités » corporelles, objectives ou non (d’une carrure trop frêle à des hanches trop rondes) sont camouflées ou atténuées. Pendant que son homme lui, va continuer de fantasmer sur un corps triomphant, souligné. Qu’il voit parfois plus harmonieux qu’il n’est (et c’est tout à son honneur).

La question du style vestimentaire n’arrive que dans un second temps, parce qu’on le construit en fonction de ce que nous permet notre silhouette. De nombreuses femmes, avant de s’habiller comme elles le veulent, s’habillent comme elles le peuvent. Et si l’amour des fringues larges ou d’un style un peu boyish peut être un choix purement stylistique, il peut aussi résulter de notre rapport à notre corps. De notre volonté ou non de le mettre en avant. A la fois psychologique, stylistique, culturelle et intime, la question est toujours complexe.

Bien sûr, et certaines sont venues en témoigner ici il y a un an, il y a encore des millions de filles qui sont tout à fait à l’aise dans leur corps, tout à fait partantes pour établir un rapport de séduction sans ambiguïté par le vêtement et s’habillent ainsi de manière sexy avec plaisir et naturel. Dieu merci elles existent ! Il ne s’agit finalement que d’être soi-même dans ses fringues.

Même si pour certaines, être soi-même veut parfois dire « faire au mieux », renoncer à ce qu’on ne saurait arborer sans malaise… Mais à ce jeu-là, les femmes ne sont pas forcément perdantes, car la créativité naît toujours de la contrainte. Et quand des filles 0% complexées préfèrent s’amuser avec les fringues plutôt qu’être sexy (cf les photos ci-dessus du génial blog The Man Repeller), là est la vraie bonne nouvelle : la preuve que le sexy peut-être un choix ou un cadeau ponctuel, mais plus une nécessité. Et je suis prête à parier que ces messieurs l’apprécieront d’autant plus dans ce cadre-là, celui de la liberté.

Good Morning London Le 31 janvier 2012, 17:35

C’est définitivement pour ce type de billets que tu es mon blog mode préféré :)

Répondre

Marie Le 31 janvier 2012, 17:39

Je me reconnais dans le « beaucoup de femmes avant de s’habiller pour elles, s’habillent comme elles le peuvent ». J’ai été comme ça pendant longtemps :/
Là je crois que je commence enfin à m’habiller pour moi.
Après je ne rentrerai pas dans le coeur du sujet … je suis fatiguée loool

Répondre

Caro Le 31 janvier 2012, 17:48

Ca me parle tellement… Mon ex avant tendance a trasher la plupart de mes tenues parce que « beuuuh ctrop long » et « hiiin cpas assez décolté »… Ce qui avait le don de m’insupporter grave !

Répondre

mathinuages Le 31 janvier 2012, 17:54

Je m’habille comme je peux ou comme je pense pouvoir! Je suis ronde sans être grosse mais je me refuse bon nombres de vêtements trouvant ça à la limite de l’insulte pour les autres! On peut croire que je suis folle mais je n’arrive pas à faire autrement! Peut être un jour qui sait!

Répondre

stelda Le 31 janvier 2012, 17:55

C’est rigolo, j’en parlais aujourd’hui… Je pense qu’on est de plus en plus nombreuse à s’habiller en fonction de ce qui nous correspond, sexy ou pas… et tout style peut devenir sexy s’il est porté avec joie et naturel. Le sexy n’est pas réservé au talon aiguille, pourvu qu’on soit à l’aise dans son style. Pour moi, le boyish, je ne peux pas, je me sens informe. Alors que ce sera charmant sur d’autres, parce que ça leur colle à la peau.

Répondre

Isa Le 31 janvier 2012, 18:20

je suis nulle en sexy premedite c’est comme si au moment ou tu en prends conscience ca se barre… mais certaine y arrive tres bien et je trouve ca plutot tant mieux la feminite assumee c une belle chose>

Répondre

Isa Le 31 janvier 2012, 18:21

ARRIVENT pardon!

Répondre

jicky Le 31 janvier 2012, 18:23

Sûr que si l’on assimile le sexy au talon aiguille/ minijupe, pas grand monde n’est sexy, alors… D’autant que c’est hyper réducteur: une fille habillée comme ça mais qui ne sait pas marcher avec lesdits talons, elle n’est plus sexy, elle passe dans le vulgaire illico. La fille des photos, par exemple, parce que trop maigre et trop « ado de 14 ans » comme physique, je ne la trouve pas sexy. Elle serait plus sexy dans un look à la Charlotte Gainsbourg, je pense… À mon avis, on n’est sexy que lorsqu’on est vraiment à l’aise dans ce que je porte.

Répondre

Miss Nahn Le 31 janvier 2012, 18:27

Ma Bali si tu savais comme je t’aime!!! Que c’est bon de lire ta prose légère et intelligente!!
Oui nous jonglons entre ce que nous voulons, pouvons ou devrions porter. Travail de funambule le matin devant la glace.
Nous en avons discuté avec Mr Papillon ce week-end parce qu’il me trouvait très sexy dans mon pantalon de rando rouloté aux chevilles avec des ballerines (je préparais des ourlets et me trouvais moi un poil ridicule même s hyper confort). « Parce que c’est tout toi en quelques fringues un peu contradictoires »
Comme quoi ce que les hommes trouvent sexy…

Répondre

Camille Le 31 janvier 2012, 18:28

Je suis de ton avis :) je me sens plutot a l’aise dans mon corps malgre le fait que comme beaucoup ( je pense…) de femme je me trouve quelques defauts… Je pense qu’il faut se sentir sexy pour l’être, les vêtements et chaussures aident c’est sur mais il faut se sentir à l’aise dedans ça peut très bien être une robe comme un vieux short ou tee shirt… Après tout est une question d’assurance et de la situation :)

Répondre

Emiiiiiii Le 31 janvier 2012, 18:45

Oh, en ce moment je m habille vraiment comme je peux. Et encore, je ne sais même pas si je peux…
Les hanches, les fesses, le ventre, tout ça, après trois bébés… Mieux vaut ne pas les montrer! Et même pas pour les autres, juste pour moi, au cas ou je croiserais la route d un miroir.

Répondre

emishifoo Le 31 janvier 2012, 18:55

aaaah sexy ou pas…vaste sujet…qu’est ce qui est sexy ? c’est a l’interieur, une attitude, une tenue ? un peu de tout surement… chouette billet, bonne soiree

Répondre

Noemie59 Le 31 janvier 2012, 19:06

Absolument d’accord avec Good Morning London (commentaie n°1).
Bali, t’as jamais pensé à récolter 500 signatures ? Avec toutes les lectrices de ton blog, ça en fait déjà un paquet !!

Répondre

Hegoa Le 31 janvier 2012, 19:14

moi je crois que tout est dans l’attitude et pas tellement dans le vetement , perso niveau look je suis plus rock and roll que sexy, je n’aime pas les vêtements trop moulants ou trop decolletés, j’ai jamais eu l’impression de m’habiller sexy ( allez si une fois par an a Carnaval ! ) et pourtant on en discutait avec des amis il y a quelques semaines, il en ressortait qu’ils me trouvaient très sexy même habillée « sagement » . je n’en revenais pas car je n’avais pas du tout conscience de cela…. Et la je rejoins l’avis de  » Jicky » on est finalement sexy lorsqu’on est vraiment a l’aise dans ce qu’on porte.

Répondre

Flo Le 31 janvier 2012, 19:14

OOoooh làlà!! j’ai envie de te dire merci de tout mon coeur! J’ai essayé il y a quelque temps d’expliquer tout ça à mon homme, mais impossible de trouver les bons mots et impossible de lui faire comprendre…

Répondre

Mélisande Le 31 janvier 2012, 19:17

C’est peut-être le fait d’avoir vécu dans plein d’endroits et être pluri-culturelle (ça existe, ce mot? mdr), mais j’ai une réponse un peu différente à cette question. Je trouve les fille de l’Est (mes origines) trop vulgaires, les latinas (que je connais bien) aussi, et les française pas assez féminines. En fait je pense que l’allure juste est dans l’équilibre, mais je pense que simplement dans l’industrie des fringues c’est pas possible. Trouver des fringues bien coupées en grande distribution, faut pas rêver. Alors on nous vend un look élargi avec des tailles XS dans lesquelles on flotte ou des matières moulantes strech qui ne vont qu’aux filles bien foutues, et encore. Alors qu’à mon avis, ce qui va le mieux à un corps bien foutu ou un corps maigre ou un corps rond, ce sont des coupes bien faites, qui suivent les lignes du corps, sans l’étouffer. Un exemple concret: le fameuse taille empire, avec décolleté et taille évasée, plein de filles rondes choisissent cette option alors que quand on a des seins, ça nous donne juste l’air d’être enceintes, même quand on a des abdos en béton!
Ma référence, c’est Kim Novak dans « Vertigo », elle est très voluptueuse mais ses fringues la valorisent incroyablement, elle est sensuelle et sexy sans être du tout vulgaire. Bref, dans les images de « man repeller », mon choix, c’est ni l’un ni l’autre!

Répondre

Aurore Le 31 janvier 2012, 19:24

Il faut dire aussi que les mecs (généralisons…) n’ont pas la même culture mode que nous… C’est souvent beaucoup plus simple et moins prise de tête de leur côté mais aussi un côté salope plus présent (sans méchanceté aucune). Pour parler de moi parce que j’adore ça, c’est vrai que mon copain n’aime pas tout ce que je porte… mais je porte ce que je porte car je n’ai pas envie de montrer mes hanches (= il ne voit pas le problème) ni mes seins (il ne voit pas le problème non plus), c’est donc beaucoup plus simple! J’ai l’impression que nous sommes beaucoup plus critiques envers nous et les autres femmes qu’un homme peut l’être. C’est plus basique, moins mesquin, plus « droit au but » et finalement, moins complexant.

Bref, sinon, très bel article! Moi je n’aime pas le terme sexy, ça veut tout dire et rien dire. Sexy parce que tu montres tes jambes, tes seins, parce que t’as une bouche pulpeuse? Sexy parce que t’es un mélange de boyish et de féminité? Sexy parce que tu dégages un truc de fou? Ce n’est pas facile à définir… et c’est pour ça que je n’aime pas ce mot qui englobe trop de choses à la fois.

Répondre

Dididoumdida Le 31 janvier 2012, 19:30

Je m’habille comme je peux moi… Par contre pas sûr que beaucoup juge mon style sexy hihihi. Et le sexy, n’est pas seulement une question de fringues, mais d’attitude!

Répondre

ladyfafa Le 31 janvier 2012, 19:35

Tes réflexions à ce sujet sont toujours intéressantes… Je ne sais pas trop quoi penser de cette idée de « sexy » tout simplement parce que s’il y a bien un truc que je n’aimerais pas qu’on me dise c’est « tu es sexy », ça me mettrait terriblement mal à l’aise (cette idée de
devoir réveiller le désir de ces messieurs en s’habillant me dérange…) Du coup, je ne recherche jamais à l’être (mais est-ce qu’on pense que je le suis parfois?) Je préfère quoiqu’il en soit qu’on me fasse d’autres compliments… Peut-être parce qu’au fond j’ai l’impression que c’est trop facile d’être sexy? Ma seule certitude c’est que j’ai pas beaucoup changé d’avis depuis l’ancien post!

Répondre

Anonyme Le 31 janvier 2012, 19:50

Tu restes volontairement distante par rapport à ton texte, très journalistique ; j’aurais préférés que tu te dévoiles davantage sur cette question !^^

Sur le fond, je distingue 2 dimensions dans le « sexy ». La première est la mise en avant d’une partie du corps de la femme, qui – lorsqu’elle plaît – devient un hameçon à mâle dont l’appât est le vêtement sexy. La seconde est le message envoyé par le vêtement relativement à un référentiel culturel : typiquement le pouvoir de séduction du « porno chic », du léopard (du moins au début de la tendance), etc, qui sans même rien dévoiler suggère le sexy par une association d’idées.

La fille complexée cherchera à compenser sa faiblesse (réelle ou supposée) dans la première dimension par un investissement prononcé dans la seconde ; car ne nous y trompons pas, (presque) toutes les filles veulent plaire ! Celle-là m’a toujours exaspéré. J’aime résolument celle qui fait le choix inverse, surtout lorsqu’elle ose titiller la frontière du vulgaire sans jamais y basculer ! :)

Répondre

cécile Le 31 janvier 2012, 20:02

En même temps la jolie jeune fille utilisée pour illustrer ton article n’est pas forcement un bon exemple : avec ses jambes de rêve je crois qu’elle serait sexy même dans un sac à patates 😉
Bonne soirée !

PS : je me trouve tout sauf sexy et ne fait rien pour l’être , j’ai un look plutôt  » bizarre » au quotidien dixit mes collègues et pourtant j’ai cru sentir plusieurs fois au travers des commentaires de messieurs que j’ai plutôt l’air d’être  » chaude » ( passez moi l’expression hein ! et en plus je ne le suis pas , on ne peut plus « casée » + mère de famille! ) Avec 1,60m et 49 kilos et pas un pet de seins , les cheveux en bataille …..moi je me sens tout sauf femme fatale ! donc voilà,le mystère reste entier !

Répondre

jicky Le 31 janvier 2012, 20:03

moi faudra qu’on m’explique comment fait Meryl Streep pour être aussi sexy habillée en total look mémère-fermière: :-)
http://www.cinemovies.fr/photog-85102-8.html

Répondre

alouette Le 31 janvier 2012, 20:57

Salut Bali,
Je suis trop fatiguée pour réfléchir ce soir à ton post après avoir lu celui de Sarah mais je voulais juste te dire que ta veste Cdc est trop belle j’ai envie de te copier d’avoie la même quoi :/
Trop subjective la question du sexy, ce n’est pas le vêtement qui fait le sexy mais ce que dégage la fille , son attitude, son truc à elle qui la distingue des autres, une mèche de cheveux, les lèvres botoxées de Lana del Rey:). Je ne crois pas au sexy par le vêtement en lui-même ou alors si pour les mecs mais là on tombe dans le vulgaire/ le sexuel avec le cliché de la mini jupe et les bottes à talon. ( être sexy c’est toujours compliqué, il y a le sexy voulu et affiché et la fille qui est sexy sans savoir qu’elle l’est et qui ne s’habille pas forcément sexy. Bon je m’embrouille, je suis fatiguée
a+

Répondre

alouette Le 31 janvier 2012, 21:03

Je sûre que demain matin on va toutes penser à ton post :))

Répondre

deldra Le 31 janvier 2012, 21:59

Peut-être qu’être sexy, c’est être sexy pour soi-même déjà, et pas pour un mec qui nous le demande (plus ou moins expressément). Je suis pour dire que l’injonction à être sexy est complètement sexiste étant donné qu’elle n’est pas aussi forte pour les hommes et que les femmes auront tendance à moins demander à leur mec de mettre des types précis de vêtements pour être plus sexy à leurs yeux.
En ce qui me concerne, je trouve qu’un homme est beaucoup plus sexy quand il est nu. Qu’il soit rond ou très fin, je trouve que voir vraiment le corps, pouvoir le toucher vraiment et ressentir toutes les formes c’est quand même vachement mieux et vachement plus beau!

Répondre

Mélisande Le 31 janvier 2012, 22:30

Bon, après avoir lu les commentaires, c’est pas faux de dire qu’être sexy, c’est aussi une attitude (Scarlett Johanson, même en tee-shirt/jean, elle est sexy), mais les fringues, ça joue aussi, dans une tenue simple, un élément sexy, ça donne un coup de fouet; genre des talons aiguille avec un pantalon large/chemise, ou une mini-jupe avec un haut un peu flou et des ballerines. Bref, il y a mille manières d’être sexy, c’est clair, et mille manières de ne pas l’être! En fait, perso, je ne sors jamais sans un élément ultra féminin, pas forcément par envie d’être sexy, mais parce-que j’aime me sentir féminine, ce qui revient à être sexy, en fait, non?

Répondre

Lo Le 1 février 2012, 00:51

Franchement quand je retrouve ta plume comme ça en mode FAT Come Back, perso je fonds c’est ça aussi et (surtout) ce côté là qui me touche chez toi, ta sensibilité, j’ai cru percevoir à un moment ( avec le recul je me trompe sans doute) notamment les derniers mois de l’année dernière que tu étais un peu plus en « retenue »par rapport à cet espace qui est le tien, je vais pas trop m’étendre, pour moi t’es juste top quoi!
Je commence à me demander si Février est le mois Sexy ( celui le plus incendiaire) ou bien?Car le chapitre I date du même mois;-)
Labiz

Répondre

Balibulle Le 1 février 2012, 01:08

@ good morning london : (rougissement) (merci !!)
@ marie : moi-même ça m’a vrillé le cerveau d’écrire ce post, lol !
@ caro : les mecs, quoi :) Bon heureusement que c’est du passé !
@ mathinuages : on en est toutes là, et je pense que des filles très minces s’interdisent certaines fringues aussi… Tout est dans la tête, mais ça ne se commande pas ces choses-là :)
@ stelda : idem sur moi aussi le boyish (genre à la Annie Hall, le vrai de vrai quoi), ça ne ressemble à rien. Question de carrure…
@ isa : lol, c’est intéressant cette idée de sexy prémédité, je crois que c’est effectivement à ça que font référence les hommes quand ils le « demandent » à leur femme
@ stelda / jicky / camille / emishifoo / dididoumdida / alouette : ah oui oui on est bien d’accord là-dessus, la définition en est beaucoup plus large c’est évident. Mais en l’occurrence là, comme dans mon premier billet d’ailleurs, je parle uniquement du sexy « primal », animal, de sa conception masculine (de la fille « bandante », quoi, pour parler vulgairement). Même si bien évidemment il y a des tas d’hommes qui sont sensibles à autre chose qu’à des fringues moulantes ou révélatrices. Mais en l’occurrence, la discussion chez Sarah portait uniquement là-dessus, pas sur le sexy involontaire ou subtil (que je qualifierais moi plutôt de « charme » ou de « magnétisme », pour bien différencier les deux).
@ miss nahn : il mériterait une médaille pour cette phrase-là, ton Papillon ! :) :)
@ emiiiii : je crois qu’on peut toutes te remercier de projeter une autre perspective que les Bündchen, Jolie et Beckham qui sont bikini ready deux mois après l’accouchement !
@ noemie59 : Bali, présidente ! 😉
@ hegoa : oui c’est clair ! En l’occurrence tes amis faisaient référence à une sexitude (?) subtile, du coup. Pas au sexy « primaire » que soulevait la discussion chez Sarah puis ici, et qui est beaucoup moins… raffiné ! :)
@ mélisande : excellente réflexion ! Tu as raison, finalement ça coûte plus cher pour une fille lambda (pas avec le corps d’Eva Mendes, quoi) d’être bien habillée, parce qu’il faut de jolies coupes…Quant à la femme française, serait-ce le mythe du « je ne sais quoi » un peu négligé qui la rend moins féminine… et so french en même temps ! Mais c’est vrai qu’une copine serbe à moi, à son arrivée à Paris, me disait être étonnée de voir combien les Françaises ne « s’habillent » pas en fait… Et ah Kim Novak, tu me donnes envie de revoir « Vertigo » !!
@ aurore : suis totalement d’accord avec toi sur 1/ les codes non partagés avec les mecs, qui créent cette divergence de vues 2/ l’impraticabilité du mot « sexy » parce qu’effectivement, c’est la deuxième fois que j’y consacre un post, et une fois encore la question de définir ce que ça recouvre revient constamment dans les commentaires. Et la discussion dévie sur « être sexy c’est une attitude » alors que le débat était autre, uniquement sur le sexy « traditionnel » (fringues moulantes, par exemple). Du coup moi je milite pour parler de charme ou de magnétisme quand il s’agit de choses subtiles ou indirectes, et de garder le mot sexy pour des tenues vraiment « droit au but » quoi :) Mais bon, je crois que je ne suis pas au bout de mes peines, j’aurais dû titrer : est-ce qu’il faut être bandante ? Et encore… 😉
@ ladyfafa : suis 100% d’accord avec toi, pas un compliment que j’ai envie de recevoir d’un autre que… l’heureux élu ! 😉
@ anonyme : je l’ai déjà fait y’a un an dans mon premier post sur le sujet, je ne vais quand même pas radoter 😉 Donc je te renvoie à cette lecture. Et pour tes deux distinctions, je suis tout à fait d’accord avec toi… mais je rajouterai que toutes les filles veulent plaire… à leurs paires, pas forcément aux hommes ! :) Idée que j’ai déjà exposé dans mon premier billet
@ cécile : énorme !! :) Donc c’est officiel, tu es une bombe ambulante, et là je rejoins certains commentaires précédents, on arrive dans ce cas de figure où le sex appeal est une question épidermique, pas de fringues.
@ jicky : euh là je ne te suis pas sur ce coup…
@ deldra : tu as raison, et les mecs bordel ! Moi je dis, mettez des tshirts blanc et des cabans ! 😉 😉 Et en général un mec sexy habillé est sexy nu aussi 😉 Et dans le cas contraire, on a parfois de belles surprises !
@ mélisande : justement je crois que le débat est compliqué parce qu’on parle toutes de définitions différentes du sexy :) Idéalement moi je dirais que le sexy c’est le truc vraiment « direct » lié à un dévoilement ou à un soulignement du corps (et effectivement jean tshirt ça suffit sur Scarlett). Et que pour tout le reste, je parlerais plutôt de charme, de magnétisme ou effectivement de féminité. Le sexy c’est vraiment, à mes yeux en tout cas, un degré plus animal.
@ lo : héhé, pur hasard… ou alors est-ce l’hiver qui fait râler les mecs et relance ce genre de sujets, lol ! 😉 Pour la retenue là non plus rien de prémédité, ces billets-là viennent quand ils viennent, et parfois de l’extérieur, comme c’est le cas ici :)

Répondre

sarah babille Le 1 février 2012, 08:15

Merci, chère Bali, d’avoir compris et repris en subtilité ce que j’essayais de dire, de manière spontanée car j’étais (suis) toujours en intéerrogation… Le « droit au but », le primaire, le « bandante » n’est pas pour tout un tas de raison ce que les femmes veulenet mettre en avant. Evidemment que l’on préfère le glissement d’un pull sur l’épaule, un bouton ouvert sur une chemise, un pantalon remonté sur une cheville. Je dis évidememnt parce que pour moi cela coule de source. Probablement lorsque l’on veut mettre en avant autre chose, sa personnalité, son intelligence (aucun rapport ? pas tant que ça ), l’humour (ce qui semble être le cas de The Man repeller) ou alors (chez elle encore) pour dire de manière indirecte je ne suis pas qu’une paire de belles jambes… Nous avons toutes testé au moins une fois (!!) l’effet immédiat d’une tenue plus ou moins explicite. De talons vertiginineux par exemple. Tiens, d’un coup les regards se retournent dans la rue. Encore une fois, oui, l’attitude, le regard, les cheveux, la manière de se tenir mais en effet ce ne’st pas ce que je voulais dire et ce que tu reprends joliment ici. Evidemment que nous savons, pouvons jouer de cela. Encore faut-il en avoir envie….
Et je pense que c’est aussi ce que mon mari a voulu me faire comprendre…. N’avais.je donc plus envie d’être regardée et désirée pour mes formes (avec lesquelles ils sont plus indulgents que nous). Encore une fois, une mini jupe ou un pantalon qui moulant tant que l’on pourrait glisser une pièce de monnaie dans l’entre-jamabe (si sis si même sur les blogs on en trouve !) n’est pas non plus ce qu’un homme fin et subtil voudrait. Il y a se planquer et se planquer. Perso j’adore le style boyish et à tor probablement j’ai cru que cela m’allait. C’était oublier ma carrure et l’absence de chaussures (par exempel Garance dore compense toujours par des talons et elle devient sexy).
Donc hier au soir, l’homme a lu avec attention ton post (elle écrit super bien cette fille ont été ses premiers mots). En gros, il me dit il n’y a pas que des Louboutin et une jupe qui soit sexy… il pense comme nous, quoi mais une forme d’ouverture à autre chose qu’il aime. Mais que le BFJ (qui a été ma tenue de janvier quasi) ce n’est plus possible…
Et ce n’est pas une question non plus de féminité assumée. je n’en ai aucun avec la mienne. Un raz-le-bol peut-être de tirer sur une jupe, de marcher comme un canard sur des pavés, envie de confort…. eux-même sont toujours, toujours dans des fringues confortables, j’ai l’impression qu’ils ont moins de contraintes dues aux vêtements.
Et ce mot sexy, c’est vrai, a une infinité de définitions…. Mais comme tu dis, bandante, perso, je n’assume pas. Rarement…
La question que tu poses aussi est de savoir si nous apprécions un style par goût pur et simple ou alors par contraintes ? Difficile d’y répondre. j’ai toujours prétendu haut et fort que je m’habillais pour moi et moi seule en me fichant du regard des autres. Peut-être ai-je été un peu trop, à la longue, égoïste, ai ignoré qu’il fallait peut-être savoir mieux jongler entre différents genres. et que ce n’était pas non plus me renier…. Après on dira ce qu’on veut. c’est plus facile pour Elisa Nalin d’être sexy que pour moi 😉
Et pour terminer, toi apr exemple, je te trouve souvent, même avec des pompes pas sex’ du tout, très magnétique et féline 😉 De mes yeux de femme en tout cas. Entre suggestion et appel du pied j’ai choisi. Et aussi fins que soient les homems avec qui l’on vit, ils ont ce besoin de voir leur compagne plus explicite. Pour eux et peut-être par fierté vis-à-vis de leurs comparses. en tous cas si nous sommes ensemble, c’est bien qu’ils avaient senti l’infinité des possibles….

Répondre

sarah babille Le 1 février 2012, 08:20

Ah « j’y pense…. Dans le dernier livre de Fonelle, une scène, celle où on lui reproche de ne pas mettre de talons de trucs de filles alors qu’elle portait ses Church'(je crois) fabriquées sur mesure selon un modèle de Coco Chanel… que personne ne voyait… Quel plaisir de porter ces pompes…

Répondre

Reebok Easytone Step: cékoastruk? « De Styles en Aiguilles Le 1 février 2012, 09:08

[…] quelque chose qui, après tout, n’est pas incompatible avec la mode à en croire l’actuel débat bloguesque: To be or not to be sexy (et bien dans ses pompes)…  n’est-ce pas […]

Répondre

Mélisande Le 1 février 2012, 10:17

Ah, ok, ben pour le sexy-brut, mini, décolleté et talons aiguilles, faut assumer 3 choses: notre corps, le regard lubrique des mecs et le regard haineux des autres filles! Rares sont celles qui assument les 3!
J’ai eu une période ou j’assumais (pas la combi totale, non plus, mais genre la super mini ou le décolleté ultra plongeant), mais plus maintenant, probablement parce-qu’en fait, c’est mon mec qui assume pas le regard des autres MDR Bref, vous avez de la chance si vos mecs vous « laissent » faire, moi je préfère éviter les conflits (autre débat, eh ouaism la féministe convaincue que je suis laisse son mec lui dire ce qu’elle n’a pas le droit de porter :) )

Répondre

Blabla Le 1 février 2012, 10:42

Puique tu en parles : je n’aime pas du tout le blog de Manrepeller.
Sa propriétaire est certes bien foutue mais après c’est tout.
Elle a un style à limite du déguisement et elle a toujours l’air mal réveillée et négligée.
Comme quoi vouloir être sexy, c’est pas tout dans la vie. On peut aussi essayer d’être classe.

Répondre

emmanor Le 1 février 2012, 11:07

Pour ma part, je n’aime pas les tenues dites « sexy », (décolletés, minis, shorts très courts etc …), mais je n’aime pas non plus les tenues « pointues » (c’est à la mode alors on met des jupes midi, des couleurs improbables, des trucs de mamie …).
J’aime ce qui me rend fraîche, pimpante, gaie, qui me met en valeur globalement (et pas paticulièrement des endroits précis !!!!!!)

Répondre

patounettechatte Le 1 février 2012, 11:29

A vous toute et à Balibulle juste un mot : la fille de Manrepeller vous la trouvez bien ? Mais elle est maigrichone et elle à 14 ans, non ?!! C’est pas ça une femme….. Oui elle à l’air juste déguisée…. Je préfere mille fois une balibulle ou une sara qui babille…..

Répondre

lamite Le 1 février 2012, 12:01

décidément, les filles et surtout toi Balibulle, merci vous m’avez réconciliée avec les blogs de mode, que je trouvais un peu trop gnangnan et convenus! Vous êtes des nanas qui me ressemblent et je me sens moins seule moi qui travaille pour manger dans une administration et pour exister à mes petites créations. Souvent regardée de travers par mes collègues, (nées je pense à 80ans), qui ne comprenent pas qu’on puisse être un jour rock, un jour bobo, un jour… bref s’habiller pour ce que l’on est au jour le jour et pas pour rentrer dans une case! je vais vite devenir accro à ce blog et vos coms! ^^

Répondre

Laetitia (Née dans une rose) Le 1 février 2012, 12:52

Salut
Je me suis retrouvée dans ces différentes phases, il y a un moment où on s’habille comme on peut, d’autre comme on veut…Bref moi ça m’a complètement chamboulé.

Mais avant d’être sexy j’ai toujours essayé d’être féminine.

Puis va voir ce qu’est sexy pour un mec? Des fois j’ai l’impression qu’ils trainent trop près des trottoirs eux.

Répondre

jicky Le 1 février 2012, 13:28

Sarah a super raison sur garance Doré: son style très boyish est toujours compensé par qqchose de ULTRA sexy (tallons très hauts, jambes nues avec short même si Churchs plates etc….). Sinon, ça n’irait pas. Entre boyish et « j’ai la flemme de rappelerque je suis une femme », il y a une différence…

Répondre

ladymarlene Le 1 février 2012, 14:24

Que dire sur ce sujet très épineux ?
D’abord qu’Aurore a raison. La vision des mecs est plus « salope » que la notre même s’ils savent aussi apprécier la subtilité.
Ensuite que Sarah a raison : il y a aussi des raisons concrètes de ne pas donner tout le temps dans le sexy. Parce que oui, un talon qui casse, une entorse, la jupe qu’on tire tout le temps,etc…c’est pas compatible avec une vie de femme normale.
Donc on finit par ressortir les jeans et les baskets juste parce que c’est plus pratique….

Répondre

Fabignou Le 1 février 2012, 16:39

Encore une fois tu tombes très juste ! :-)
Notamment sur le rapport à l’allure. Je crois qu’à force, on a l’oeil forgé par les magazines, les blogs, les people, et que nos mecs non. Un exemple concret : il y a 2 ans environ, j’ai vu une photo de Nicole Richie en robe-pull kaki (bien courte, précisons) et je l’ai trouvée hyper sexy, genre j’ai piqué le pull de mon mec, j’ai mis des collants et basta ! Aussitôt, je me mets en quête d’un ersatz, je finis par trouver quasi la même, je l’essaie et je me trouve divinement sexy, exactement cet effet ingénu « oups, j’ai oublié de mettre le bas » qu’on peut retrouver avec une robe-chemise (franchement, est-ce qu’Hollywood a inventé un truc plus sexy que la nana qui pique la chemise du mec avec lequel elle vient de passer la nuit ?!!)
Bon ben mon chéri n’a pas aimé du tout, je lui ai montré la photo de Nicole pour être sûre, il ne l’a pas trouvée sexy non plus. Je continue à porter cette robe de temps en temps, à me sentir très sexy dedans, et je lis une certaine forme d’indulgence et de tendresse amusée dans les yeux de l’Homme. Pas l’effet escompté mais toujours bon à prendre 😉
Sur la question du physique, je crois que les hommes, NOS hommes surtout, sont bien plus indulgents que nous. Ils nous voient plus globalement et ne s’attardent pas sur « ce gras du haut de la cuisse » qui nous bouffe la vie. Ils ne diabolisent pas les rondeurs comme nous. Leur esprit traduit moulant par sexy là où le notre hurle « trop petit !!!!!!! » :-) Tiens, ça me rappelle une photo d’Eva Mendes en robe satinée avec laquelle j’ai fait un mini-test autour de moi : toutes les nanas trouvaient que la robe lui faisait un gros popotin et tous les mecs la trouvaient hyper sexy… A méditer 😉

Répondre

nada-que-ver Le 1 février 2012, 16:40

Je ne sais pas si ça a déjà été évoqué dans les commentaires – sûrement à plusieurs reprises – mais dès fois une femme peut s’imposer des limites non pas à cause de son corps mais à cause de l’environnement dans lequel on évolue chaque jour. C’est bien joli pour un homme de faire des leçons et de vouloir que sa compagne (ou les femmes en général) soit plus sexy, mais ce n’est pas lui qui va se taper les remarques déplacées, les regards lubriques ou autre coup de klaxon qui sont tout sauf agréables.

Répondre

carole Le 1 février 2012, 17:33

Et ben ma p’tite »Bali »,je crois que ce post nous ramène à notre éternelle problèmatique…nos hommes et nous ne vivons pas sur la même planète! Ce que tu évoques aujourd’hui est une des mille preuves qui nous le rapellent chaque jour.
Ce qui me conforte aussi dans mon idée et attends tu va voir l’idée!!!! Ben c’est que cette recherche du style »parfait »est plus pour plaire à nos copines qu’à nos propres mecs.Pour voir dans l’oeil de la cops:
« putain la garce » et ressentir le p’tit truc jubilatoire qui va avec! Bon pour ce qui est de la sexy attitude c’est autre chose..
Avec l’age le sexy me semble souvent vulgaire,je m’éloigne de plus en plus de la vision masculine et préfère 100 fois des petits détails subtils à de l’artillerie lourde.Et puis je reste convainque que c’est aussi dans la tête et c’est là qu’on a les plus beaux résultats.Je m’explique:une fille habillée à la cool avec une jolie lingerie sexy aura dans l’oeil un p’tit quelque chose qui ferait chavirer un régiment.
Encore merci!

Répondre

Trendy leodium Le 1 février 2012, 21:00

Il suffit de lire les enquete de certains magazines feminin… Bcp demandent aux hommes ce que ces derniers pensent des dernieres tendances femmes, et ce a chaque saison…il est amusant de voir que tout ce qui hypertrophie la feminite est evidement plebicite par çes messieurs…a leur yeux, ou a tout le moins aux yeux de bcp d entre eux, plus c est « feminin » et donc pas tjrs de bon gout, plus ils aiment ca!
De la a leur faire comprendre qu on est mieux dans notre peau soit en trainant en legging et ugg le dimanche ou en surfant sur les tendances pour sortir l vendredi en arborant notre plus beau bandeau en panne de velors facon malene dietrich en ’75…ne leur demandons pas trop… L important n est- il pas ailleurs ?

Répondre

Aurore Le 1 février 2012, 21:43

Ah ahhh « est-ce qu’il faut être bandante », je vote pour :-p (hihi)

Répondre

carole Le 1 février 2012, 21:55

Oups,je viens de me relire,ben ya des fautes! Désolée!!!

Répondre

jicky Le 1 février 2012, 21:56

en même temps, en vouloir aux hommes de trop attendre que nous soyons ultra féminines, c’est bien gentil, mais QUI des filles ici trouve Philippe Catherine sexy (lui qui s’habille à la fois mal et féminin, comme une femme, en sorte, qui s’habillerait à la fois mal et masculin)?? Je dis ça, j’essaie juste de me mettre simplement à leur place, mais dans la situation inverse…nettement plus rare, certes, voire inexistante…

Répondre

coccy Le 1 février 2012, 22:49

je ne suis pas sexy, je crois qu’aucune fringues ne peut m’aller. Il faudrait que je me mette au régime mais c’est trop dur…

Répondre

Anonyme Le 1 février 2012, 23:19

Je dois vous avouer les filles, que parfois lancer au passage d’une allumeuse sexy un « saaaloope ! » peut être tellement libérateur pour un mâle foudroyé, que ça en devient presque un compliment ! :)
S’il est impossible de l’envisager dans la vie réelle, du moins pour un mec bien éduqué avec un rang social à tenir, il en va différemment en anonyme sur les blogs : je me demande si je n’ai pas cédé à la tentation une ou deux fois… mais jamais ici, hein ! 😀

Répondre

Clémence, a little girl Le 2 février 2012, 00:48

Je n’ai que 16 ans, mais je trouve que le débat est très interessant !! Jpense qu’il faut d’abbord se plaire a sois meme (la phrase type ^^) et se sentir sexy dans ses vetements pour pouvoir etre sexy… Y a un coté qu’il passe dans la tete. Je sais pas si je suis très comprehensible ^^

Répondre

samaelle Le 2 février 2012, 01:33

Le 1er commentaire de Good Morning London a résumé le mien.
Merci Bali

Répondre

Nunu Le 2 février 2012, 09:36

Entre le ‘assumer sa féminité’ et ‘susciter le désir’, la frontière est mince, d’un point de vue féminin, les filles trancheront forcément pour le confort plutôt que le sexy à cause du qu’en dira t’on.
Et en réponse à Anomyne (mais perso cétait ‘pétasse’ et c’était une fille qui me l’avait dit), je dis du tac au tac : mieux vaut faire envie que pitié !

Répondre

Magali Le 2 février 2012, 09:41

Merde j ai la grippe et j ai rien compris à ton post! Je repasse dans 3 jours pour être sûre :)

Répondre

Olivia (à Paris) Le 2 février 2012, 10:46

Han c’est pas facile tout ça! Je fais 1 m56 et un très bon 105 C (que je soupçonne d’être passé à la taille suivante), donc je fais quand même trèèèss attention à ce que je mets. Que des robes, serrées sous la taille, trouvée chez Asos principalement, un beau collant noir et des talons, été comme hiver. Mais il se trouve que j’ai la taille très dessinée et un peu fine (38/40) et mon mari veut absolument que je mette des robes moulantes. Mais oui mais non.

Répondre

Folie Privée Le 2 février 2012, 12:23

Plutôt que de devoir être sexy, c’est pas mal de, parfois, et peu importe comment, se sentir sexy. (Bon ok… moi même je comprends pas trop mon comm’ là)

Répondre

Colette Le 2 février 2012, 13:38

A moi qui ne suis plus jeune (j’ai dépassé les 50 ans), il m’a fallu pas mal d’années pour 1/comprendre ce qu’aiment vraiment les hommes, 2/ me sentir à l’aise dans ce que je porte.
Oui, oui, les hommes aiment (en privé) les très hauts talons, les bas, les guépières et pourquoi non? Dans la vie courante, ils aiment surtout, comme le dit ce cher William de la télé…, les seins, la taille et les jambes. Donc, non, pas de robe Empire qui donne l’air d’être enceinte et aplatit les seins! Un pull en V plutôt qu’à col rond, une jupe droite pas trop courte et un peu serrée (ce qui « obligeant » à faire des pas plus petits donne aussi une démarche plus féminine), des talons pas forcément très hauts mais pas trop lourds et l’été, des robes un peu virevoltantes, à motifs et à couleurs ….
C’est vrai que les hommes qui aiment vraiment les femmes se moquent des bourrelets, des plis et de tout ce qui nous gêne.
Ce qu’ils aiment par-dessus tout, ce sont les femmes qui les regardent avec gourmandise. Ce qu’un de mes jeunes amants avait appelé : « ton regard viens-là-que-je-te-croque »!! Hé oui, avec un peu de féminité, sans vulgairité et pas mal de classicisme, sans talons de tapineuse, sans décolleté de bimbo, je plais (sur le tard mais il n’est jamais trop tard) à de beaux jeunes gens, bien plus jeunes que moi. Et qui ne sont pas arrêtés par mon physique ni très mince, ni très jeune.
Le plus sexy reste le regard qui doit montrer qu’on apprécie (si c’est le cas) l’homme qui est en face et ensuite le sourire (dents blanches demandées!) un peu malicieux de préférence.
Donc espoir pour toutes : pas besoin d’avoir une silhouette de top-model, ni une garde-robe issue de l’avenue Montaigne! Montrons ce que nous avons sans le camoufler et tout ira bien….. Bises à toutes qui devez être bien jeunes (et donc bien plus sexy!) que moi.

Répondre

TDB Le 3 février 2012, 19:22

Je ne peux qu’être d’accord avec toi sur cet article, et souligner que le commentaire de Collette juste avant moi est très juste !
Pendant très longtemps j’ai eu des complexes (j’ai les hanches larges, j’étais persuadée que je ne pourrais jamais rien porter de moulant sans avoir un gros cul), et puis je me suis rendue compte que même si je ne suis pas parfaite je pouvais me permettre bien plus de choses que ce que je m’autorisais. Et puis j’ai autorisé un peu trop et je me suis retrouvée avec trois tonnes de talons beaucoup trop hauts et minirobes. Aujourd’hui je sais que ce que mon copain trouve sexy, ce sont comme tu dit les signes « évidents » de féminité , classiques, chemisier, jupe crayon, talons, cheveux lachés …
Mais c’est dur de trouver le juste de milieu, être sexy sans être vulgaire, aimer son corps sans l’exposer à tout va … au moins, toutes ces questions apprennent à se connaitre :)

Répondre

angel Le 3 février 2012, 20:35

<3 je t'aime <3

Répondre

Fanny Le 4 février 2012, 12:09

C’est exactement ça, en général les fringues que je kiffe le plus sont celles que mes potes aiment le moins. Par contre, quand je montre mes seins ou mes fesses, ils sont unanimes !

Répondre

pepsbyariandro Le 4 février 2012, 21:38

dénudons nous pour qu’on nous regarde!!!! NONNNN!!!!
c’est pour ça que j’ai commencé à cogiter sur un accessoire qui ne dénude pas mais qui peut looker.
Venez voir c’est tout frais.

Répondre

Balibulle Le 4 février 2012, 22:20

@ sarah babille : je suis épatée que tu aies réussi à laisser un com aussi long, je ne savais pas que c’était possible !! Je crois que le style boyfriend flatte quand même vachement plus les gabarits un peu frêles, j’ai le même problème… Et le souvenir d’une amie avec des Church noires et blanches, sublimes avec un cargo sur ses pattes d’oiseaux avec ses fines chevilles bronzées. Comme si dans notre imaginaire, la réussite d’un style masculin ne pouvait être que contrebalancé par un gabarit de femme enfant… Est-ce vraiment une simple question d’esthétique ou est-ce que ça va chercher plus loin que ça ? Je ne sais pas… Pourtant il y a des femmes « viriles » type Shane dans the L Word que je trouve super troublantes… Ou Lisbeth Salander dans « Millenium » ! 😉
@ mélisande : tu as raison, c’est vraiment un processus… en 3 volets ! Et de fait, j’ai eu exactement le même parcours que toi (on assume puis on se calme, lol) et quand j’ai des velléités de décolleté, c’est plutôt en privé :)
@ emmanor : j’aime beaucoup cette idée de fraîcheur et de gaieté dans le look, tu as bien raison ! Et pour le coup, chacune en fonction de sa personnalité peut y mettre ce qu’elle veut, même du sexy ou du pointu 😉
@ patounettechatte : va voir sur son blog, tu verras qu’elle est loin d’avoir 14 ans 😉 Et quant à sa silhouette, eh bien non, moi je n’ai rien contre (litote) les filles minces, mais parfois je me sens un peu seule !
@ lamite : tu sais, c’est exactement pour ça que j’ai créé un blog, parce que ça me permettait d’échanger avec des filles comme moi, que je n’avais pas autour de moi. Alors autant te dire que ça me fait super plaisir que tu puisses ressentir la même chose, cinq ans et demi plus tard, ici ! :)
@ laetitia (née dans une rose) : loooool ! Je suis d’accord avec toi, la féminité me semble plus un objectif plus urgent que le sex-appeal 😉
@ jicky : ah non, pas toujours. Dans sa vidéo Petit Bateau par exemple :
http://www.garancedore.fr/2011/12/20/dance/
@ ladymarlene : je mettrais quand même une réserve sur le dernier point, pas besoin d’avoir une tenue sexy pour qu’elle ne soit pas pratique, à mon avis c’est à 100% une question de confort « psychologique » plutôt que de confort physique 😉
@ fabignou : anecdote révélatrice s’il en est, héhé ! Et moi j’applaudis déjà la manière dont tu as mené à bien ton projet : retrouver quasiment la même tenue et te sentir bien dedans ! Pour les mecs, le comble c’est que du coup ils sont à la fois plus indulgents et… moins ouverts ! Indulgents pour la ligne, moins ouverts pour le style… Arf, on ne peut pas tout avoir ! 😉
PS : je VEUX la photo d’Eva !!
@ nada-que-ver : c’est non négligeable, tu as raison ! C’est une question de mecs à mecs dans ces cas-là, ceux qui demandent à leur compagne d’être plus sexy doivent nécessairement « supporter » qu’elle soit désirée par d’autres… Et ceux qui ne demandent pas (ou qui essaient de dissuader), c’est précisément pour éviter que la femme soit mise dans cette position pas toujours agréable à gérer…
@ carole : lol mais oui les filles s’habillent souvent pour les filles, c’est connu et c’est exactement ce que je développais dans mon premier billet sur le sujet, il y a un an. En disant que ce sont ces compliments là qui me font le plus plaisir, plus que ceux des hommes 😉 Et c’est essentiellement pour ça, je crois, que certaines femmes dont je fais partie peuvent se sentir dégagées d’une obligation d’être sexy, on va chercher notre gratification ailleurs ! La subtilité, c’est le choix de beaucoup d’entre nous et c’est pourquoi on se retrouve démunies quand on est dans la situation de Sarah, avec un chéri qui lui demande d’être plus « explicite » ! :)
@ trendy leodium : le truc c’est que la demande vient d’eux, en l’occurrence, pas de nous (encore une fois, mon billet faisait référence à celui de Sarah). D’où notre débat du jour :) Je crois qu’Aurore a tout bien résumé en disant que nous ne partageons pas les mêmes codes, la même « culture » vestimentaire. C’est comme le vin, il faut que le palais s’éduque ! Du coup c’est probablement par manque de références qu’ils plébiscitent le plus traditionnel, le plus évident…
@ jicky : j’avoue je ne suis pas sûre que le parallèle avec Philippe Katherine soit tout à fait illustratif de ce qui nous habille ici. Un homme féminisé et une femme masculinisée, ça ne soulève pas les mêmes enjeux… Il y a quand même un « devoir de virilité » qui reste globalement attaché à l’allure masculine, de ce point de vue là, les femmes ont beaucoup plus de liberté… Et pourtant il y a quelques siècles, ce n’était pas du tout le cas, ils ont finalement beaucoup perdu en fanfreluches avec la modernité 😉
@ coccy : c’est clair, impossible de penser à être sexy si on n’est pas bien avec soi-même :) Et rien de plus complexe et intime que le rapport au poids…
@ anonyme : lol !! Et en même temps, ici y’a pas l’occasion donc c’est pratique pour rester gentleman 😉
@ clémence a little girl : oui c’est limpide, lol :) Mais même quand on est bien dans sa tête, encore faut-il avoir envie d’être sexy, ensuite 😉
@ samaelle : 😉
@ nunu : « pétasse » ? OMG ! :) Et t’as bien raison, surtout quand c’est pour répondre à une fille !
@ magali : ok on t’attend, soigne-toi bien ! 😉
@ olivia (à paris) : oh même pas une fois de temps en temps, pour lui faire plaisir ?
@ folie privée : ça t’est déjà arrivé de le sentir ? Moi à part en sous-vêtements quand je suis à mon poids idéal et un peu bronzée, euh… bah non, lol :)
@ colette : Colette je penserai à toi la prochaine fois que je marcherai à grandes enjambées avec mes Dr Martens ! 😉 Ton exemple de la jupe me fait penser à cette photo de Carine Roitfeld :`
http://jakandjil.com/2012/02/01/4453/
Et tu as raison, peut-être que ça suffit pour être « explicite »… je crois que tu as des leçons de sexy à nous donner ! Merci beaucoup beaucoup d’être là parmi nous !
@ TDB : oui, c’est un beau cheminement à coup sûr et qui ne se fait pas sans heurts :) Et puis avec l’âge on s’ouvre aussi à d’autres styles possibles, tous ceux qu’on s’interdisait plus jeune… et justement, ces attributs classiques là peuvent devenir de très bons amis, dosés avec justesse 😉 Par exemple jupe crayon et escarpins, je ne le fais pas maintenant, mais à 45-50 ans, je pense que oui !
@ angel : ah ? :)
@ fanny : boys boys boys !

Répondre

Katelig Le 4 février 2012, 22:50

Très chouette post et interrogation sans fin pour moi. J’ai beaucoup de mal à vivre ma silhouette (c’est con mais limite j’ai l’impression de faire reculer la cause des femmes quand j’écris ces mots) et clairement, mes fringues préférées, qui me correspondent ne sont pas du tout celles qui me vont le mieux et je le sens un peu, parfois, dans la bouche de mes amies même si elles y mettent force circonvolutions.
Bref… J’ai pas fini de prendre mon temps devant ma pourtant toute petite armoire.
Et sinon merci pour the man repeller. Ça respire la bonne humeur et elle est drôle ! Non, non, j’ai rien contre les minces (un peu d’envie quand même, putain ces jambes) et je trouve aussi que ça change aussi du ton de beaucoup de blogs mode.

Répondre

Y’a t-il un pilote dans la vue ? – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 6 février 2012, 07:00

[…] meilleure conclusion possible, n’est-ce pas ? Lunettes / Chanel Snood / Kookaï Pull tunique / American Vintage, […]

Répondre

Folie Privée Le 6 février 2012, 08:36

En fait non, ça ne m’est jamais arrivé de me sentir moi-même sexy, si par sexy on entend « grrooaaaouuu/femme fatale/TAVU comment j’suis bonne là Baybay ? » voire même « chose attirante pour le sexe » (en même temps, je m’attire pas du tout pour les choses du sexe)(j’préfère les hommes).

Mais si par sexy on pense (rhaaa ça va être dur à expliquer) « se sentir fluide, bien dans sa silhouette, totale libre dans sa tête (mais genre encore plus que Diego quoi) et un peu comme légère », juste avec un slim moulant, un tee shirt déghling’ ultre fluide xxl avec col en V immense et perfecto + boots, là oui.
Une ou deux fois.

En fait, je démarre seulement le processus de « tiens, et si je ne vomissais pas à chaque fois que je me regarde dans une glace ? »
Mon grand avantage étant que seul mon regard est mauvais, et seul celui de mes très très proches m’importe (et leur regard, il est est super super positif)(du coup je crois qu’ils mentent ou sont juste bigleux).
Le regard des autres, tous les autres, je m’en carre l’oignon d’une telle force que c’en est presque « libertisant total ».

(Va vrt falloir que je fasse un post sur tout ça, quand j’arriverai à aligner deux idées assez claires et concrètes pour qu’elles soient compréhensibles par les autres)

Répondre

Claire Le 7 février 2012, 15:10

Faut-il ? Bah non, faut pas :-)
Je trouve la citation de Colette révélatrice avec son « regard viens-là-que-je-te-croque ».
Pour le sexy primaire tout est dans la façon de l’assumer ou pas, peu importe la morphologie. Je ne m’y retrouve pas. Je ne me lancerais jamais non plus dans un strip tease autre arme de séduction massive. J’aime la suggestion, ne pas tout dévoiler : c’est comme se dire aujourd’hui le maquillage c’est à fond les yeux ou la bouche ? Je me trouve tout aussi grotesque avec des lèvres rouges qu’avec un décolleté plongeant alors que je porte du court et le regard charbonneux ! C’est mon cocktail perso.
Il y a des pages entières de littérature qui décrivent l’émotion à la vue d’une cheville, d’un poignet découvert, mon dernier choc étant les geishas : qui d’autre trouve une nuque dévoilée terriblement sexy ? Ces mots-là nourrissent mon imaginaire, peut-être ma démarche, je ne suis pas tapageuse, je préfère les petits laisser-aller, les détails où l’on s’abandonne.
Dans le sexy, tout est dans l’intention à chacune de savoir (à force de tâtonnements) ce qui lui va, lui plaît etc. On peut disserter là-dessus pendant des heures en témoigne le nombre de com’.
Je ne trouve rien plus ridicule que les articles de certains féminins qui essaient de nous livrer le sexy en barquettes, format recettes de cuisine pour paraître/devenir le coup du siècle !
J’ai fini par savoir comment rendre un homme fou (pas tous!) c’est tout simplement dans l’envie que j’ai de lui et ça marche sans que je ne « sorte » les seins parce que c’est pas mon truc ; c’est plutôt les gambettes et encore il y a 15 ans je pouvais être en baggy et hoodie ; mais mon mec savait très bien si j’avais envie ou non de le croquer ! Je m’éloigne en parlant de désir, ce n’est pas vraiment le sujet de ton post, pourtant c’est bien ce qui me rend Grrraou !
« Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. » (à condition de s’accepter il est vrai)

Répondre

aurélie Le 7 février 2012, 20:20

j’adore ce post. Il est tellement vraie et bien écrit ;), pas mal de femme doivent s’y retrouver. On est tellement plus sexy en étant soit même et par des attitudes, ou des détails, qu’en voulant faire un « étalage » de tous ses atouts.
Mais même parfois les hommes peuvent nous surprendre dans leur vision du sexy. L’autre jour j’ étais en simple jogging en coton quand mon mec m’a dit que j’ étais trop sexy hahaha la blague !

Répondre

How To Have A Sexy Attitude After 60 | HowTo Date a Cougar Le 11 février 2012, 13:04

[…] Jewish Man Dating SitesThe long, short, curly, and colorful: Spring 2012 hair knows how to fake it!Faut-il être sexy ul.legalfooter li{ list-style:none; float:left; padding-right:20px; } .accept{ display:none; […]

Répondre

ajouter un commentaire