BeautéParfums

6 avril 2012

Hors circuit

J’en ai entendu parler depuis si longtemps que je me suis risquée à le commander à l’aveuglette. Entre fans d’odeurs « de peau », musquées-sucrées, le nom de « Miss Me » de Stella Cadente ressort souvent. D’autant plus qu’il est un trésor caché.

Depuis son lancement en 2007, sa commercialisation en parfumeries classiques a été arrêtée et ses amoureuses se l’arrachent si bien sur le Net qu’il est parfois en rupture de stock. Impossible de le tester avant de l’acheter, surtout du temps où la boutique Stella Cadente du XIe, qui vient juste de réouvrir bd Beaumarchais, était fermée pour travaux.

J’avais déjà été conquise par son cousin « Acqua », senti sur Marina, et avait un bon a priori sur les senteurs Stella Cadente. Mais je n’ai jamais eu la main heureuse en achetant du parfum sans le sentir au préalable, et hésitais à me lancer. C’est finalement la plume de Jeanne Doré, dont j’adore les critiques sur Auparfum, qui a achevé de me décider :

En sentant le premier parfum de la créatrice italienne, j’ai immédiatement pensé à la note si typique de tous les produits américains portant le nom de « baby powder », qui s’inspirent du talc pour bébé « Baby Johnson », institution olfactive outre-Atlantique, qui résume à lui tout seul le concept de propre et de rassurant, en quelque sorte l’équivalent de notre eau de Cologne à la fleur d’oranger, que l’on retrouve chez nous dans tous les produits pour bébé.
Cet accord si peu courant en Europe n’avait jamais été exploité en parfumerie, et je ne sais absolument pas si c’était le but recherché, mais le résultat est tout simplement sublime. Il n’y a pour ainsi dire pas de note de tête, à peine un soupçon de bergamote, et l’on plonge directement dans un nuage oriental, floral, vanillé, balsamique (baume du Pérou, baume tolu, benjoin, opoponax) qui peut donner un certain aspect cireux, à la limite de la cire à bois, mais il est si bien équilibré avec les muscs et la fleur d’oranger qu’il a juste ce qu’il faut de crémeux, poudré, gourmand, sans être écœurant... Lire la suite de sa critique ici

Les arguments qui tuent (et comme je suis nulle pour décrire les odeurs, je ne me risquerai pas à y rajouter un traître mot, tellement ces lignes sont justes).

Depuis l’achat de mon premier flacon je me suis précipitée pour en commander un second. Et porte ainsi au nombre de 4 les parfums musqués que j’alterne au quotidien : avec « Musc » de Réminiscence, « Acqua » de Stella Cadente donc (moins sucré que « Miss Me ») et bien sûr ma fragrance sur mesure signée Stéphanie de Bruijn Un cocon de douceur dans lequel je passe quasiment 6 jours sur 7. Gardant Fifi Chachnil ou « Chergui » de Serge Lutens pour accompagner mes humeurs plus… offensives.

Et à propos d’humeur, j’en profite pour vous remercier du fond du coeur de vos commentaires sur mon dernier billet, je manque de temps en ce moment pour à la fois poster et vous répondre, mais tous vos messages m’ont super touchée, ces années passées ensemble ont été une incroyable bouffée d’oxygène pour moi et je nous en souhaite encore au moins autant à venir.

Mélisande Le 6 avril 2012, 16:12

Aaaaah, une nouvelle auparfumista!!! Hehe, bienvenue au club de celles qui trouvent parfum à leur cou :) Ça change la vie, d’avoir un sillage qui nous ressemble et reflète une envie du jour, c’est pareil que d’avoir envie de couleur après une journée en noir et blanc, de papillonner entre une allure classe un jour et un look pétillant le lendemain. Pareil que pour les fringues, je choisis mes parfums en fonction des envies, certains jours j’ai envie des me SENTIR sensuelle, d’autres jours fraîche, romantique, ou bien parfois j’ai besoin de me réfugier dans un parfum-doudou pour me conforter d’un moment d’angoisse ou de déprime. La quête du parfum parfait ne s’arrête jamais, et on finit par avoir une collections de parfums tous parfaits pour un moment précis. Le plus difficile, au final, étant d’en choisir un, un seul, pour lui être fidèle, parce-que c’est important que nos proches nous identifient à un sillage, et que nous-mêmes nous ayons une « photographie » olfactive d’une période de notre vie. Ça fixe la mémoire sentimentale, par exemple quand je sens le parfum que je me suis offert quand j’ai déménagé au Portugal et que j’ai porté les premiers mois, je ressens toutes les émotions de cette période e ma vie. Pour chaque voyage, je porte un parfum nouveau, et en le sentant, plus tard, je retourne directement dans cet endroit, c’est instantané!
Ouf, désolée pour ce déluge, mais fallait pas parler parfums, Bali, je sais plus m’arrêter :p Très bon choix, « miss me » est un beau parfum, Jeanne est de très bon conseil!

Répondre

aava Le 6 avril 2012, 16:16

merci pour cet article <3 c est mon parfum depuis qu il est sortie et en effet il n est pas evident à trouver, je m etais fait un stock en en commandant 3 flacons il y a trois ans sur une vente de vente privée.com (je me rappelle encore du prix 22e \o/) et depuis je peine a remettre la main dessus a chaque fois :), comme le decris si bien Jeanne Doré son odeur de talc, me rappelle l ambiance poudrée des odeurs de l enfance, il est regressif et douceatre à souhait avec un petit coté animal qui au final ressort de maniere tres feminine et suave sur la peau, je me sens bien avec c est tout ce que je sais et on m en fait souvent compliment (je ne saurai d ailleurs pas dire pourquoi ca me touche toujours quand on me complimente sur mon parfum,un petit coté intime troublant surement)

bonne journée !

Répondre

Mélisande Le 6 avril 2012, 16:16

Une anecdote de plus et je m’arrête, promis! La passion des parfums m’est venue parce-ce que j’ai perdu ma grand-mère adorée quand j’avais 8 ans, elle portait Diorissimo, et à chaque fois que je sens ce parfum, même 25 ans plus tard, j’ai la sensation d’être chaudement dans ses bras qui m’envahit, c’est ça qu’un beau parfum peut faire! C’est tout un monde emotionnel conscient/inconscient qui s »ouvre. Et c’est pour ça que même quand on s’amuse à papillonner entre différents parfums, c’est aussi important de savoir être fidèle :) ( je parle bien de parfum LOL)

Répondre

angie Le 6 avril 2012, 17:00

Tu seras peut-être ravie d’apprendre que c’est aussi le parfum à Emilie Simon 😉
Lors d’une rencontre, j’ai senti son parfum presque toute la soirée, et il m’était familier, en partant je lui demande le nom de son parfum, elle me dit « Miss Me » de Stella Cadente que je ne connais pas et pourtant j’étais sûr de le connaître… 😉 il doit me rappeler un autre

Répondre

mlleaddicted Le 6 avril 2012, 17:25

Ah mais c’est mon parfum….
Je l’aime tellement celui-ci.
On m’a arrete dans la rue pour ce parfum si entetant !
Juste dommage de devoir le commander pour l’obtenir !

Répondre

Béline Le 6 avril 2012, 17:41

Je ne connais pas (encore). Mais j’ai envie de découvrir ces deux parfums Stella Cadente. Perso je porte Clair de musc de Lutens et j’ai du mal à en sortir, alors que les infidélités permettent de redécouvrir son parfum je trouve. Donc je pars en chasse! Merci!

Répondre

ladyfafa Le 6 avril 2012, 17:44

Tu me donnes envie de l’essayer! D’autant que je n’arrive pas à penser à un meilleur nom de parfum…

Répondre

Alexielle Le 6 avril 2012, 19:34

Ca donne envie de le commander! Même si je trouve ça risqué…. Je ne connaissais pas le site Auparfum, je vais de ce pas l’explorer!

Répondre

NOAM Le 7 avril 2012, 12:57

Oooh, ça me parle tout ça!!! Je me sens con, je n’en avais jamais entendu parler, mais là j’ai une folle envie de le sentir, ça me parle tellement. Tu l’as commandé ou? Vraiment aucun moyen de le sentir avant? Aucune boutique sur Paris ne le vend?
Passes un très bon week end, bises. :)

Répondre

magisahel Le 7 avril 2012, 17:08

Je connais ce parfum, c’est vrai qu’il a une odeur délicieuse. C’est marrant la facilité avec laquelle tu alternes tes parfums fétiches. Perso, je n’arrive pas à changer.
Bisous

Répondre

Dididoumdida Le 7 avril 2012, 21:02

J’adore le flacon, ça me donne envie de l’essayer!

Répondre

Anna Le 8 avril 2012, 01:45

J’ai eu un échantillon de ce parfum il y a des années, et je ne l’ai jamais oublié, j’avais flashé dessus…

Répondre

Anso Le 8 avril 2012, 19:37

Sur quel site vaut-il mieux le commander?? Merci beaucoup de partager avec nous tous ces coups de coeur ! Et Joyeuses Pâques !!

Répondre

Balibulle Le 8 avril 2012, 23:19

@ mélisande : cette idée d’attribuer un parfum à chaque voyage c’est absolument merveilleux. Je suis toujours impatiente de te voir intervenir sur mes billets parfum parce que tu es toujours très très inspirante (sans mauvais jeu de mots !) Et puis quand tu dis « une collection de parfums tous parfaits pour un moment précis », c’est une révélation pour moi, c’est exactement ça et je le comprends en te lisant.
@ aava : oui ce sont des compliments très intimes et très importants ! Rien de plus triste que d’avoir un parfum qu’on adore et que personne ne remarque… :) C’est comme si on s’était en quelque sorte trompée !
@ angie : aaaaah, c’est une femme de goût, à tous points de vue !
@ mlleaddicted : nous voilà un autre point commun 😉
@ béline : oui, c’est exactement ça, il faut s’en éloigner pour mieux le retrouver (comme en amouuuuur) :)
@ ladyfafa : c’est à la fois coquin et romantique, oui, j’adore ! (dommage que la langue française n’ait pas d’expression équivalente…)
@ alexielle : c’est un bonheur fais gaffe, on peut y passer des heures !
@ NOAM : si justement c’est ce que j’écris dans le billet, la boutique Stella Cadente a réouvert :)
@ magisahel : je dois avouer qu’ils se ressemblent un peu tous 😉
@ dididoumdida : très pratique pour le sac à main celui-là… J’adorerais avoir le 50 ml pour ma salle de bain, plus joli je trouve, mais toujours en rupture !
@ anna : oui il fait cet effet-là 😉 Il t’a fait un coup de « miss me » !
@ anso : moi je l’avais acheté ici mais c’est en rupture ! :/
http://www.origines-parfums.com/stella-cadente.htm
Sinon via Stella Cadente directement (ils font aussi de la VPC)

Répondre

Mélisande Le 9 avril 2012, 10:52

C’est adorable, Bali, j’avais peur de « pomper l’air » 😉 J’adore parler parfums, avec tout le monde, les gens se mettent à parler de choses très intimes et disent des choses très profondes sur eux-mêmes, sur ceux qu’ils aiment et sur des souvenirs d’enfance, quand on a l’occasion de parler des parfums de leur vie!

Répondre

unelitllefairyfashion Le 12 avril 2012, 18:29

cc je suis fan du musc de Réminiscence , donc de parfum muscé et tu me donne envie de l’essayer car je ne le connaissais pas !
bises
Ulff

Répondre

Jeanne Le 26 avril 2012, 22:44

Merci mille fois pour tous ces compliments, je suis tres flattée !
Au plaisir de vous retrouver sur auparfum.com

Répondre

ajouter un commentaire