ModeTri

15 novembre 2013

Le test des deux portants

portant_ikea

« Nous sommes en rupture de stock depuis plusieurs semaines. » Voilà comment m’a accueillie le vendeur d’Ikea quand je suis arrivée la bouche en coeur pour acheter mes portants à roulettes. Non mais quelle lame de fond ce projet Capsule ! Faut que j’arrête de balancer des trucs aussi énormes sur le blog, je ne sais pas si la France (ou la Suède) est prête. À suivre industriellement.

Faute de mieux, je me suis donc rabattue sur le modèle moins chiadé (sans roulettes, sans étagère, pas réglable en hauteur), j’ai acheté deux kilos de cintres, et roule Bouboule. J’AI TRIÉ.

Dans un premier temps, j’ai mis de côté tous les reliquats de l’été ou de demi-saison qui restaient dans mes placards, pour les stocker chez mes parents et me concentrer uniquement sur un tri hivernal. Puis j’ai dégagé tout ce que j’étais déjà certaine de ne plus porter et que je destine soit au don soit à la revente.
Enfin, j’ai attaqué le test des portants proprement dit.

Sur le premier, j’ai accroché tout ce que j’étais sûre de garder et sur le second tout ce qui me posait encore question. Des pièces « bien sans plus » ou alors géniales mais avec une seule tenue et que, dans les deux cas, je n’arrive pas à lâcher :

tri_garderobe

Parce que j’ai peur qu’elles me fassent défaut, de me réveiller un jour en pensant à d’autres façons de (mieux) les porter, car oui ça arrive tout le temps on n’a pas la science infuse avec les fringues ! Les légendaires « Buckles » de Surface to Air, cette jupe Zara dont j’adore le léopard, cette veste Heimstone en tweed fluo que j’étais si contente de trouver soldée cet été, ce manteau chiné Zara vaguement marantesque, ce grand blazer Circus & Co qui planque ma vertu, cette jupe rayée un chouilla trop grande, ces baskets compensées Monika Chiang pour lesquelles je me suis saignée

Je les regarde et je pense à une tenue que j’adore avec certaines et je me dis « mais merde, t’es sûre de devoir renoncer à ça ? » Héhé…. hé non. Je ne suis pas sûre. Mais on n’optimise pas son dressing en faisant perpétuellement de petits arrangements avec soi-même. Et le test des deux portants sert justement à ça. Si j’ai fait sans tout ça pendant les deux mois qui viennent, c’est que, toutes belles qu’elles soient, je n’amortis pas assez ces pièces et leur dirai adieu. D’ici là, j’aurai fait de même avec les accessoires (sacs à main, foulards et écharpes, ceintures, bijoux…) et manteaux. Bilan le 15 janvier !

La bonne nouvelle ? Dans tout ce fatras, j’ai vraiment réussi à renoncer à beaucoup d’autres vêtements, dont certains arriveront sur le vide-dressing, je vous tiendrai bien sûr au courant. Et puis surtout, le coeur de tout cette démarche, sa raison d’être, l’avancée du Schmilblick : garder le fin du fin, ma « Capsule » hivernale, je la tiens !

portant_ikea_penderie

J’avais trois-quatre trucs à la lessive qui ne sont pas sur la photo mais ça nous donne :

VÊTEMENTS
4 VESTES dont 3 blazers et 1 veste brodée
18 HAUTS dont 7 tuniques, 6 chemises, 3 blouses et 2 pulls fins
8 ROBES dont 3 à manches longues, 3 à manches courtes et 2 sans manches
4 JUPES dont 2 imprimées, 1 drapée et 1 en jean
7 PANTALONS dont 4 flares, 2 slims et 1 skinny

CHAUSSURES
19 paires dont :
5 paires de BOTTES
4 paires de COMPENSÉES
2 paires de BOTTINES PLATES
2 paires de BOTTINES À TALON
2 paires de BASKETS COMPENSÉES (j’ai mis de côté celles que je ne porte qu’aux beaux jours)
et aussi 4 paires de SNOWBOOTS pas encore rapatriées de chez mes parents :  mes Sorel et Moonboots, mes Mou et mes Prairies de Paris

J’ai rouvert ma penderie et tout accroché sur mes beaux cintres en bois bien lourds, rangé les robes avec les robes, les chemises avec les chemises, etc. C’est clair, net, ça respire, par ailleurs, c’est LE BORDEL DANS TOUT L’APPART mais Bon Dieu que ça fait du bien.

 

Em Duchat Le 15 novembre 2013, 18:50

Alors là: BRAVO! Mais les surface to air… Tu es bien sûre de ne pas les garder?? Mythiques.

Répondre

Ninie Pouce Le 15 novembre 2013, 18:52

Je note que tu es comme moi et que tu as du mal à porter la ballerine : je trouve ça sympa chez les autres mais sur moi, ça déconne…

Bon je te félicite, j’ai plus qu’à en faire autant.

Répondre

Mélisande/Clochette Le 15 novembre 2013, 19:02

Chouettes, ces portants! Perso j’ai plutôt pas assez que trop, et pourtant j’ai quand-même quelques vêtements que je ne peux porter que rarement, mais je vois pas trop le souci, si c’est juste parce-que le vêtement est trop élégant par exemple. Par contre, s’il n’est pas assez porté parçe-qu’en fait après achat on se rend compte que ça ne met pas notre morphologie en valeur ou que c’est pas notre style et que finalement on se sent pas bien dedans, là faut s’en séparer, oui! Faut aussi savoir se séparer de ce qu’on a adoré et parfois nous a coûté bonbon si ça s’est trop usé où que ça nous va plus parce-qu’on a grossi ou « vieilli », finalement moi ce sont ces vêtements-là dont j’ai le plus de mal à me séparer :p

Répondre

coralieb Le 15 novembre 2013, 19:06

Je suis dans une logique de tri depuis 2 mois car j’ai tellement (trop) de fringues que je ne sais plus quoi mettre le matin (honteux !). Mais j’entretiens une relation quasi sentimentale avec TOUTES mes fringues et j’ai bcq de mal à m’en séparer (les derniers vide-dressings me donnent l’impression de vendre les enfants que je n’ai pas c’est te dire !) Et en même temps, je me sens oppressée. J’ai la chambre de vivre seul dans 50 m2 et il y a des fringues dans toutes les pièces. Je n’habite plus chez moi mais chez mes fringues. Au secours ! Et comme je suis en plus dans une période de baisse de revenus, je ne peux pas en acheter de nouvelles donc double difficulté de trier.
SO ADMIRATIVE JE SUIS !

Répondre

Anonyme Le 15 novembre 2013, 19:07

Si, par ordre d’apparition, le 1er portant c’est ce que tu gardes à coup sûr et le 2ème ce que tu mets de côté, alors j’approuve ton tri !
Ce qui m’embête c’est que tu parles de 19 paires de pompes alors que j’en vois que 4 sous le 1er portant… aurais-je inversé les portants ? (auquel cas je ne comprends plus rien !^^)

Répondre

Thiad Le 15 novembre 2013, 19:16

Mince ça veut dire qu’il n’y aura pas la fabuleuse chemise rayée Equipment dans ton vide-dressing… 😉
Plus sérieusement je trouve ta démarche toujours aussi motivante (d’ailleurs peut être est-ce aussi motivant pour toi d’en parler ici…) et je comprends cette grande question sur le « renoncement » par rapport à un vêtement. D’autant plus que tu as de nombreuses archives photographiques de ces derniers et j’ai relu le post sur la jupe rayée et un fois relu, je ne suis pas sûre que j’aurai le courage de m’en séparer à ta place !

Répondre

Charlotte Le 15 novembre 2013, 19:34

Je suis étonnée de voir seulement 2 pulls fins dans les hauts pour une penderie d’hiver. T’as pas froid ?! :)

En tout cas, beau travail.
Pour ma part, je trie à chaque fin de saison, ce qui n’a pas été porté de la saison, je donne ou je vends.

Répondre

Fabignou Le 15 novembre 2013, 19:40

D’abord, felicitations, c’est un vrai chantier que tu as mis en branle et je suis super admirative !
Il n’y a qu’une chose pour laquelle je m’inscris en faux : le coup de la piece qui ne va qu’avec une seule tenue. Parce que si cette tenue est geniale, a mon sens elle suffit a justifier la presence de cette piece dans ta garde-robe. Surtout que ton but n’est pas l’epuration totale a la Dead Fleurette. Ce que tu disais a la fin de ton billet sur le tri, se sentir super bien tous les jours dans ses vetements, ca colle plutot avec ce genre de pieces, non ?

Répondre

Claire Le 15 novembre 2013, 19:51

C’est très inspirant de te suivre dans ton tri, rangement, dégraissage de penderie. De mon côté, je m’astreins à trier à chaque changement de saison (la fameuse inversion été/hiver) et j’ai la chance d’avoir un « purgatoire » de fringues, une penderie qui reçoit tous les vêtements que je ne suis plus sûre de porter en attendant de les donner. En trois ans, j’ai repêché une jupe…

Ce que je préfère dans cette démarche, c’est de voir qu’il y a des fringues que j’adore et que je ne porte pas assez… Alors ça me rebooste pour les mettre. Je me sens complètement déculpabilisée de m’habiller avec des « nouveautés » sans passer par la case achat. Penses-tu que le fait de trier ton dressing va t’amener à changer ta manière de t’habiller tous les jours?

Répondre

Havalina Le 15 novembre 2013, 19:55

Qu’en est-il de toutes les pièces d’extérieur qui tiennent chaud? Pulls, gilets, manteaux, parkas, etc… On veut aussi les voir :-) Mais bel effort dans tous les cas, clap, clap!

Répondre

Manon Le 15 novembre 2013, 21:29

Le chaos précède tjs l’odre…mais après comme il est délicieux, cet ordre si durement conquis ;-))! Je vis avec une garde robe triée depuis 3 ans environ, rien que qqs réajustages de temps en temps: quel plaisir!!

Répondre

Isabelle Le 15 novembre 2013, 22:12

J’ai procédé à mon tri post été le week-end dernier mais sans les portants.J’applaudis l’idée. Comme Em Duchat, je plaide pour le maintien des Surface to Air que j’aime toujours autant.

Répondre

aida Le 15 novembre 2013, 22:14

Bonsoir, perso suis preneuse de tes « dons » !
je parle sérieusement.
N’hésites pas à me contacter je me ferais un plaisir de te débarrasser de tes fringues que tu réserves au don !
Bien cordialement.

Répondre

Shoubbs Le 15 novembre 2013, 22:21

Hate de voir les resultats de ta theorie dans cette mise en pratique. D’une certaine façon, ce qui m’a aidé à vider mon dressing (disons work in progress j’ai identifié les pieces, il faut mettre sur les sites maintenant!), c’est la technique de la valise: je loue mon appart sur airbnb de temps en temps et dans ces moments la je pars chez mon mec. Donc je fais ma valise avec tenues boulot/we etc… Et je me suis assez vite rendu compte des vetements qui me manquaient (« oh merde j’avais trop envie de prendre ça ») et de ce qui ne me manquait pas du tout!!! Bref gros vide de manteau, tee shirt et robe, pour me recentrer sur ce qui marche. Probleme: j’ai une garde robe tres hiver donc il faut que je travaille sur le printemps ete pour ne pas etre depourvue à la fin de l’hiver 😉

Hate de lire le prochain episode!

Répondre

ouh la copieuse Le 15 novembre 2013, 22:56

Respect! (si tu vas au bout de la méthode… :))) et surtout si le second portant n’est pas vide au 15 janvier!
Si c’est le premier qui se retrouve vide!!?? Merde il faut te refaire une garde-robe…
Em

Répondre

Colombe Linotte Le 15 novembre 2013, 23:50

Coup dur pour le portant à roulette. J’ai connu ça, j’étais venue expressément chercher un crochet de salle de bains Mögden, qui n’y était plus, et j’ai été happée par le grand vide, le grand vide du grand sac bleu.
Bravo pour cette belle Capsule, même que j’avais pas mes lunettes 3D et que je l’ai pas vue floue ! Contrairement au Pathé Beaugrenelle. Bisou.

Répondre

Élisa Le 15 novembre 2013, 23:58

Hum question bête mais où sont tes manteaux?? Tu vas cailler avec ça…

Sinon bravo, j’admire l’initiative et j’ai hâte de connaître ton bilan!

Répondre

matchingpoints Le 16 novembre 2013, 09:25

Bravo, un beau travail, symbolisé par un choix de beaux cintres – on traite bien ses vêtements bien choisis !
Pour l’hiver qui est arrivé, où sont manteaux, pulls ?

Répondre

Lilly Day Le 16 novembre 2013, 09:37

Hier, coupure internet toute la journée (la misère), ce qui m’a permis de faire un grand rangement dans mon dressing (l’une des activités qui prend le plus de temps, on est d’accord). J’ai donc bien ri ce matin en voyant ton article, en me disant que, décidément, ce devait être la semaine du tri de dressing !
Par contre, je remarque une chose chez moi que je rêverais de pouvoir changer: mon incapacité à donner/jeter/trier (tout à fait, même les chaussettes en fin de vie, ça a été dur de les jeter, pour faire comprendre l’ampleur du problème !).
J’espère donc que j’arriverais à m’inspirer petit à petit d’articles inspirants dans ce genre !
Passe un bon week-end :)

Répondre

40 and so what Le 16 novembre 2013, 09:49

Très aérien, très beau, ça donne envie de s’habiller 😉

Répondre

Soniachocolat Le 16 novembre 2013, 11:34

Je suis super admirative! Je me sens encore très loin d’être capable de renoncer à des pièces que j’adore même si je sais pertinemment que je ne les ai pas amorties et ne les amortirai peut être jamais! Je me désespère moi-même!

Répondre

Anne-Clotilde Le 16 novembre 2013, 11:51

Au final, tu n’as pas tant de vêtements qui te « posent question ». Tu as donc fait le plus difficile : savoir ce qui te va et éviter les achats malheureux ou compulsifs.

J’ai dû moi aussi faire du tri. Ma mère est morte début août et j’ai vidé ses armoires. Elle gardait tout et ça a été un crève coeur. Je me rappelle qu’elle appréhendait (en rigolant un peu tout de même) le moment où l’on devrait s’attaquer à ces fameuses armoires. Elle regrettait aussi les jolies choses qu’elle n’avait pas ou très peu mis, attendant une grande occasion.

J’ai commencé à regarder d’un oeil critique ce que j’avais chez moi. Pas seulement les fringues, tout. La place que ça bouffe, la poussière qui s’y dépose, leur inutilité. C’est assez terrifiant ce que l’on peut acheter et garder pour justifier l’argent dépensé.

Je ne vais pas devenir une ascète (la démarche extrémiste d’une Dominique Loreau me fait doucement rigoler). Je vais juste réfléchir davantage à ce que j’ai vraiment besoin, vraiment envie. Je serai encore plus pointilleuse quant au contenu des étiquettes et aux finitions. Et je n’achèterai plus « faute de mieux » mais parce que c’est en tout point ce que je recherche. J’ai envie de regarder chez moi et d’éprouver autre chose que de la désolation face au bazar.

Répondre

elise Le 16 novembre 2013, 13:10

je suis raide dingue de la veste circus & co, c’est la pièce que je garderais dans la liste des hésitations! Sinon en tant que grande malade des imprimés, je valide absolument ce sublime portant.

Répondre

Nathalie Le 16 novembre 2013, 15:18

J’ai beaucoup trie ces derniers temps, et au final le tri j’aime bien, ça donne un bon sentiment de satisfaction une fois terminé. Par contre mettre en vente tout ce qui est « vendable », je trouve ça vraiment pénible. Et ça prend un temps fou!…
Sinon, tu n’as pas beaucoup de laine ou de cachemire dans ton placard? Attention l’hiver sera froid :)

Répondre

Murielle Le 16 novembre 2013, 15:23

Félicitations, c’est ce qui s’appelle trier
Et avec tout ce que tu gardes il y a de quoi tenir longtemps sans acheter de nouvelles pièces…
Ah non tu ne vas pas faire partir tes S2A dit la fille qui vient de s’en offrir cet été lol

Répondre

Tam Le 16 novembre 2013, 15:42

waaaaa c’est beauuuuuuuuuuu !! Non de Dieu je t’admire d’avoir trier TOUT ça ! Tu n’as pas gardé ta robe Tara Jarmon de le JT interview???

Répondre

Danisha Le 16 novembre 2013, 17:03

Ha oui c’est de la capsule qui laisse quand même le choix . Bon il faut que je m’y mettre aussi

Répondre

severi27 Le 16 novembre 2013, 22:49

Je suis ravie de lire que tu éprouves ce sentiment si agréable une fois le processus enclenché du rangement et de la sélection des indispensables. Cela peut paraître paradoxal et en même temps logique car ne garder que le meilleur pour soi, c’est se faire plaisir, je comparais cela il y a peu avec l’amitié, avec le temps, on se sent réellement proche de quelques personnes et on a plus envie de démultiplier les connaissances qui peuvent s’avérer moins épanouissantes, on garde le meilleur pour vivre le meilleur 😉

Répondre

VILLAGYPSY.FR Le 17 novembre 2013, 13:38

Allez c’est décidé je m’y mets ! Super resultat en tout cas !

Répondre

Sophie Le 17 novembre 2013, 19:47

Bel effort mais la robe COS, tu ne comptes tout de même pas ne plus la mettre ?! Si ?

Répondre

stephanie¨ Le 17 novembre 2013, 21:30

je suis ta réflexion avec grand intérêt! Ca m’intéresse vraiment et j’aimerai à arriver à n’acheter que l’utile!
Ce qui est difficile pour moi c’est que je ne connais pas bien ma morphologie comment sais-tu ce qui te va?

En plus, je me demandais, tu portes pas de gros pulls en hiver?

Répondre

L'Oliphant Le 17 novembre 2013, 21:34

oh la la! quelle prise de tête ! voilà pourquoi je repousse sans cesse ma séance de tri! Bon courage à toi! :)

Répondre

carole Le 17 novembre 2013, 22:14

J’ai appliqué ta théorie des portant en l’adaptant un peu à mon dressing: j’ai laissé en place les vêtements que je porte modérément,dont je pense pouvoir me passer.Puis dans la buanderie,j’ai installé un portant (avec cintres en bois) avec mes indispensables.Le tout représente environ 15 pièces (manteaux non compris).
J’ai tenu environ deux semaines sans piocher dans les « bof ».
Le constat: beaucoup moins de temps passé dans mon dressing,le matin à me demander quoi mettre et avec quoi et comment,etc… Ensuite, la sensation très agréable d’affirmer et de définir mon propre style…plus clair,plus lisible.
Je suis donc ravie!!!!! Je n’ai pas poussé l’expérience aux chaussures; j’avais déjà fait du tri en fin d’ été,ni aux bijoux car j’en suis incapable!
Reste une énigme…je ne m’explique toujours pas le cas du vêtement pour lequel on a eu un coup foudre énorme: » la rooobe de ma viiiiiiie!!!!!; »que l’on aime toujours autant,que l’on prend du plaisir à porter,à associer……..mais que l’on met 2 fois par an. Je pense à une robe en particulier.
Je suis preneuse d’une explication car là,je sèche!!!!!!
Un grand merci à toi !!!

Répondre

Nouce Le 18 novembre 2013, 00:44

Pas la place pour 2 portants chez moi… et surtout, pas le courage! (j’aurais l’impression de punir une partie de mes fringues et, fêlée comme je suis, ça réveillerait mon intérêt pour ces pièces…)
Je suis avec intérêt ta démarche en tous cas. Qui sait, si ça fonctionne pour toi, je finirais peut-être par mettre en pratique une version adaptée à ma sauce! Parce que moi aussi comme beaucoup, j’ai des placards qui débordent, je n’arrive pas à me séparer de pas mal de choses que je ne porte pourtant pas/plus et, surtout, je n’arrive pas à arrêter d’acheter.
Je te souhaite de réussir ton test, en tous cas! Courage pour les 2 mois à venir.

Répondre

Nunu Le 18 novembre 2013, 10:03

Et pas de pulls ? Cachemire, laine, moumoute, c’est que ça recommence déjà à cailler sévère (à moins qu’ils ne soient dans la manne à lessiver ^^).
Par contre, heureusement que je ne t’aide pas pour le tri, le portant ‘doute’, il y a déjà la moitié que je te persuaderais de garder (la robe Cos, la jupe rayée parfaite avec ta chemise verte Equipment ^^), la jupe léopard qui devient quasi intemporelle…Ah et pourquoi le 15 janvier comme date butoir ?

Répondre

HeLN Le 18 novembre 2013, 10:43

Waouh ! bravo pour ce tri (je vois que tu as gardé tes magnifiques Grace de Doc Martens, excellent choix !!)
Tes posts sur ce thème me donnent vraiment envie de faire la même chose dans ma penderie. J’ai une fâcheuse tendance à tout garder, parce que je l’ai payé et que ça me rend dingue de me dire que j’ai dépensé du fric pour rien, pour des achats dont je ne profite pas ou peu (j’aime pas qu’on me mette la tête dans mes erreurs, alors si ça vient de moi c’est pire !!) Mais pourtant quel plaisir d’ouvrir une penderie qui n’est pas surchargée, et où les vêtements ne sont pas tellement serrés qu’ils sont froissés d’attendre d’être portés…
Et pour le reste, tu t’es aussi lancée dans cette politique du tri ? j’avais lu sur le blog d’Hélène que pour les objets/déco, il faut prendre chaque chose et se poser la question « est-ce que c’est beau ? est-ce que c’est utile », si la réponse n’est pas oui aux deux, on jette. Je l’ai expérimenté sur qqs vieilleries, ça fonctionne superbement!
Hâte de lire la suite de tes aventures Capsule !

Répondre

Laëti Le 18 novembre 2013, 14:56

Hello,

Je suis fan :p

A , Laëti

Répondre

Ysabelle Le 18 novembre 2013, 15:42

Je suis pas sûre d’avoir déjà commenté, peut être une fois… Mais je lis assidûment tes posts, j’admire ton style, vestimentaire et à l’écrit.
Et là je suis obligée de rajouter mon grain de sel, la perspective d’être bien tous les jours dans ses fringues (preuve que ce n’est pas le cas…) est assez réjouissante. Les tris successifs effectués dans ma penderie au fil des saisons ne sont manifestement pas assez radicaux… Je file de ce pas voir comment je peux adapter chez moi le coup des 2 portants ! On se raconte ? 😉

Répondre

pomaka Le 18 novembre 2013, 17:14

Alors, je crois que tu t’es trompée de portant pour le pantalon Emerson Fry…si si, je te jure, il faut que tu le vendes…;)
Je suis admirative! J’ai acheté un portant il y a au moins 6 mois pour trier mes armoires et il est toujours à côté de mes armoires…servant pour stocker mes nouveaux achats…..
En même temps, à chaque fois que j’ai fait des ventes pour vider mon dressing, j’ai regretté au moins une pièce!
Et ma fille a mis des options sur pas mal de mes fringues et chaussures, en espérant chausser un jour du 39 ou du 40!

Répondre

elise Le 18 novembre 2013, 19:07

Ah ben oui, Nunu a raison… où sont cachés les pulls? :)

Répondre

La Reine Souillon Le 18 novembre 2013, 19:41

Eh bien tu as bien du courage. Ou de la patience. Ou un sacré grain de folie! M’en faudrait aussi…

Répondre

Olivia (à Paris) Le 19 novembre 2013, 11:53

Bien courageuse, je devrais le faire depuis bien longtemps, mais je n’ai pas la place de stocker autre part, et comme je maigris très souvent et parfois reprendre, je n’ose pas me separer de certaines choses…
Bon, en tout cas, ces portants Ikea ne sont pas mal du tout, mais la grande question reste: n’as tu acheté que l’essentiel chez Ikea ou as tu craqué et devras tu faire le tri en déco ? 😉

Répondre

Ema (Le Bureau de Mode) Le 19 novembre 2013, 14:07

C’est drôle ces vêtements qui « chiffonnent », vont pas exactement, s’approchent d’un idéal mais ne le sont pas.

Mais penser à mesurer ses fringues, j’y aurais jamais pensé.
T’es la reine de la mathématique appliquée à la mode, après le cost-per-wear, la mesure idéale, bluffée !
(je vais appliquer bien sûr)

Répondre

Lor Le 19 novembre 2013, 15:51

Waouh, je suis admirative, c’est génial de voir ici sur ton blog mon rêve de tri qui se réalise par images interposées… Reste à m’y mettre !
Mais pour l’instant je suis en plein désencombrement d’une autre partie de mon appart (dossiers, magazines, etc.) qui implique un sacré bazar (3 meubles à enlever, deux plus adaptés mis en place, tri en cours etc. BREF, le dressing doit attendre…)
Félicitations en tout cas !

Répondre

SoTrendy Le 20 novembre 2013, 13:21

19 paires de chaussures, c’est déjà pas mal. Pour le reste, tu as fait un bon tri

Répondre

Iléana Le 21 novembre 2013, 11:14

Super démarche à appliquer régulièrement ! 1 fois par an c’est pas mal, car quand on pense aux achats de l’année qui viennent s’ajouter… on est vite débordée !

Répondre

Lo Le 21 novembre 2013, 17:57

Tu ne cesseras de m’épater ça c’est du TRI : Bravo!perso Dieu ne m’a pas encore donné cette foi;-(
je continue à balancer par-terre TOUS les matins mes fringues avant de me décider à choisir ce que je vais mettre tellement c’est le bordel dans ma penderie ;-(
bisous

Répondre

Anne [De tout et de liens] Le 22 novembre 2013, 22:24

Ah merci pour cette leçon de tri ! Je n’arrive pas à m’y coltiner… Mais au fond, je sais que j’y arriverai un jour, j’y arriverai !
Je reviendrai suivre l’aventure. Bon courage et bravo pour ce projet !

Répondre

Balibulle Le 23 novembre 2013, 20:56

@ em duchat / isabelle / murielle : je crois que c’est le poids de leur mythe qui me les a fait garder jusqu’ici… Je les adore sur les autres et j’ai dû les mettre 4 fois à tout casser (dont une où la bride a d’ailleurs cassé).
@ ninie pouce : arf oui, je dirais que l’idéal pour porter des ballerines, c’est d’avoir des mollets de danseuse, à la Garance
http://images.thesartorialist.com/photos/9209GDSomer1832Web.jpg
Et idem pour les derbies :)
@ mélisande/clochette : oh oui les vêtements qui nous renvoient à un « moi » plus « glorieux » (je mets mille guillemets, tu vois ce que je veux dire), tu m’étonnes, c’est douloureux…
@ coralie b : effectivement, essaie déjà de trier sans revendre. Moi je faisais ça à une époque, je prenais la moitié de la garde robe d’une saison uniquement, juste les pièces que j’avais envie de porter, et je laissais le reste reposer jusqu’à l’année prochaine. Mais bon, faut avoir l’espace qui s’y prête, c’est certain !
@ anonyme : tu es visiblement le seul à t’être perdu en route mais je suis toute disposée à te faire mon mea culpa du post mal construit rien que pour te faire plaisir 😉
@ thiad : héhé, eh non, je l’aime trop ! Trois chemises Equipment, et trois satisfactions totales, en plus elles se bonifient limite avec les lavages… Pour la jupe, oui, là c’est vraiment du retour d’expérience, sa doublure « lisse » et sa taille légèrement trop grande font qu’elle passe son temps à se tourner, et moi je passe ma journée à avoir les poches dans le dos, et à faire des gestes pas très élégants pour la remettre en place. C’est là que le fait d’acheter des vêtements à ma taille va vraiment devenir important, et que je dois vraiment apprendre à stabiliser mon poids aussi :) Effectivement, tous nos échanges me motivent, j’avance mieux avec vous, et je suis ravie si ça peut être profitable dans les 2 sens ! :)

Répondre

Balibulle Le 24 novembre 2013, 14:40

@ charlotte / stephanie¨ : pour les pulls, réponse dans le post suivant, qui s’est d’autant plus imposé 😉
@ fabignou : totalement d’accord, sauf que ça me pose un problème logistique : les pièces « d’une seule tenue » encombrent la penderie, qui du coup n’est plus aussi « lisible » ni efficace… :)
@ claire : c’est ce que j’espère en tout cas ! Et ce que je ressens depuis une dizaine de jours. Moi aussi j’ai fonctionné comme toi avec un purgatoire pendant des années, ça a pris du temps, mais ça m’a appris à être plus précise dans mes envies, c’est très utile ^^
@ havalina / matchingpoints / nathalie : alors la réponse est dans le billet, je n’ai pas vraiment de maille dans ma garde robe, juste deux pulls COS en coton, et quant aux manteaux, ils n’avaient pas encore été triés. Et je leur consacrerai un billet spécifique ! :)
@ manon : bravo, j’en rêve !
@ aida : donc comme je te l’ai dit sur Facebook, moi aussi très sérieusement, les dons seront bien entendu destinés à des associations caritatives, pas à des particuliers.
@ shoubbs : comme je te comprends, moi aussi c’est en partant de chez moi (pendant mes dernières vacances) que j’ai eu mon premier déclic, c’est vraiment quand on est forcément de « trier » pour quitter son foyer qu’on avance le plus :) Et pour la garde-robe printemps, moi c’est l’inverse, j’ai beaucoup trop par rapport à l’hiver :)
@ ouh la copieuse : loooool
@ colombe linotte : dans le grand vortex du sac bleu, je dénombre : deux tapis de salle de bain antidérapants (un en taupe, un en gris bleu) + une peau de bête pour Tartine + des rouleaux de papier cadeau + un repérage de parure de lit sold out. Et sinon, la malédiction du Pathé Beaugrenelle continue, lors de notre 2e visite, à cause de leur idée de vendre des places numérotées, il ne restait plus que les extrêmités 30 min avant la séance.
@ élisa : comme je le dis dans le texte, le tri des manteaux n’était pas encore fait :) Je vous ferai un billet spécifique !
@ lilly day : toi c’est tri quand Internet plante, moi c’est tri au milieu de la nuit, genre à 2h du mat quand je n’ai pas encore envie d’aller me coucher (les bonnes psychopathes…) Et pour les chaussettes en fin de vie, c’est parfait pour le cirage, non ? 😉
@ 40 and so what : merci ! Pas évident de faire des photos un peu digestes sur ce thème, alors je suis ravie :)
@ soniachocolat : si tu continues de les adorer, alors c’est que tu dois les garder… au moins temporairement !
@ anne-clothilde : super touchée et toutes mes condoléances pour la perte de ta Maman… Je suis en tous points d’accord avec toi concernant l’encombrement, d’une manière générale, et Dominique Loreau. J’essaie de mon côté de transformer mes sursauts de déstockage en hygiène de vie, et c’est une transition trop lente à mon goût. Le fantasme de faire table rase…
@ elise : merci !! Arf cette veste, je l’ai tellement voulue, et j’aime tellement la tenue que je mets en lien, mais est-ce bien suffisant et raisonnable ?
@ tam : merci ! Et je mets la « Timberlake » en été uniquement, pour ça qu’elle n’apparaît pas à ce stade :)
@ danisha / villagypsy : bravo les filles !
@ severi27 : tellement, tellement, TELLEMENT VRAI
@ sophie : je rêverais de mettre un coup de baguette magique dessus, et qu’elle change de tissu ! En fait elle est dans un mélange chelou qui fait un peu crépon, et j’aimais tellement son imprimé que je suis passée outre…
@ stephanie¨ : ça a été un long travail (loin d’être achevé) pour connaître les proportions qui me vont, j’en parle dans le billet précédent
http://www.balibulle.com/post/2013/11/10/au-centimetre-pres/

Répondre

Balibulle Le 24 novembre 2013, 15:05

@ l’oliphant : oui, il faut être prête psychologiquement, je te l’accorde 😉
@ carole : dis m’en plus, elle est comment, cette robe ? Très élégante, du genre « overdressed » si tu la portes au boulot ou en dehors d’occasions un peu spéciales ?
@ nouce / lo / anne (de tout et de liens) : votre accompagnement m’aide à mort, et je sais par expérience, ce genre de démarche doit infuser longtemps, donc on y vient uniquement quand on est prêt :)
@ nunu / elise : alors les pulls ça fait l’objet du post suivant, long feuilleton ! Sinon le 15 janvier, c’est le délai des deux mois dont je parle dans le billet, comme j’ai posté ce billet le 15 novembre 😉 Et t’inquiète pour les deux pièces que tu cites, cf mes réponses à thiad et sophie pour la robe COS et la jupe Reiss 😉
@ HeLN : merci ! Oui le principe du beau ou utile, qui est également repris dans les livres de Dominique Loreau, c’est une très bonne règle. Ca marche d’autant mieux en déco qu’en fringues 😉 Et pour ce qui te concerne, j’ai longtemps fonctionné comme toi, et ce sont des circonstances particulières (rencontres, voyages, lectures) et extérieures au foyer et à mon blog qui m’ont fait basculer. Peut-être qu’il te manque juste les tiennes 😉
@ ysabelle : avec grand plaisir ysabelle et merci :)
@ pomaka : loooool :) Et quel bonheur de transmettre ce patrimoine à sa famille, moi j’ai pu me délester d’un max de choses grâce à mes soeurs, mes nièces et ma Maman ! Commence à constituer la malle aux trésors de ta fille 😉
@ la reine souillon : j’ai très certainement un penchant un peu névrotique pour tout ce qui relève de la Méthode et de l’Organisation 😉
@ olivia (à paris) : c’est extrêmement compliqué de trier et de bien acheter sans poids stable, à qui le dis-tu :) Et pour Ikea, hihi, j’ai réussi à n’acheter qu’utile (si on peut considérer qu’une peau de bête pour Tartine est utile), mais c’est toujours une visite très dangereuse pour le porte-monnaie !
@ ema (le bureau de mode) : au vu d’un ou deux commentaires un peu rigolards sur les billets précédents, il faut croire qu’on est minoritaires à découvrir le bon réflexe du CPW et des mesures… donc je me réjouis de ne pas être toute seule à débarquer ^^
@ lor : bon courage pour tout ça et merci !
@ sotrendy / iléana : n’est-ce pas 😉
@

Répondre

Anne.B Le 28 novembre 2013, 23:47

Mais…mais…mais où sont tes compensées Steve Madden???Celles que je chercher désespérément depuis 2 ans???
Bon,je sais qu’il doit y avoir 0.000001% de chance pour que tu les vendes,mais j’ai envie d’y croire moi!(oui,je suis une fille très ambitieuse!).
En tout cas chapeau pour ce grand tri,j’ai du faire de même il y a 3 semaines car j’ai déménagé et ça s’imposait vraiment,mais j’ai eu beaucoup de mal! (et j’ai gardé encore bien trop de choses malheureusement…) 😉

Répondre

BN Le 5 décembre 2013, 15:00

Les photos sont très belle. Je veux bien acheter ça pour ma femme. Elle serait très heureuse. Merci pour votre article !

Répondre

Whatsmeans Le 17 décembre 2013, 03:55

Bravo pour avoir réussi à te débarrasser de certaines pièces.Je devrais m’y mettre aussi ! Bonne technique !

Répondre

Obsession | KamiDemo Le 6 février 2014, 22:34

[…] comme je suis en plein tri de ma garde-robe (motivée par Balibulle et son projet Capsule), je pousserai les travaux d’aiguilles pour plus tard. Il faut aussi que je vous fais un post […]

Répondre

The black boots theory | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 28 mars 2014, 14:00

[…] plus de fantaisie haut perchée… que je porte une fois par an à tout casser, hein… Le test des deux portants pour les beaux jours promet d’être folklo […]

Répondre

Sport Le 22 août 2014, 12:45

Les portants sans étagères ! Pour les chaussures ce n’est pas très pratique.

Répondre

De l’eau, de l’air, la vie | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 23 septembre 2014, 16:17

[…] elles avancent toutes seules. D’ailleurs (ou pourtant ?) je n’ai même pas mené le test des deux portants cet été. Météo oblige, j’ai quasiment tout laissé chez mes parents, et continué à […]

Répondre

Basiques / Le gros pull | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 23 septembre 2014, 16:19

[…] découvrant ma capsule hivernale, vous avez crié en choeur : « Où sont les pulls ? » À qui le dites-vous […]

Répondre

Instable Mona-Lena | Le Dressing Planner #2 Le 22 mai 2015, 08:01

[…] en Septembre est nécessaire. Là encore je vais m’inspirer du test des deux portants de Balibulle, et mettre en vente ce qui peut l’être selon moi, donner le reste ou le stocker dans une […]

Répondre

Le test des portants : verdict | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 19 juillet 2015, 13:34

[…] un long cheminement personnel, je décide d’optimiser ma garde-robe, dans ce qui deviendra le projet Capsule. Parallèlement à quelques nouvelles acquisitions,  je me lance dans la partie la plus ardue de […]

Répondre

ajouter un commentaire