PeopleIcons

19 avril 2014

Détox d’icônes

alexa_chung_dress_loafers

Détox d’icônes ? Le titre d’un excellent billet de Jeanne-Aurore Coleuille, co-auteur avec Laure Gontier du blog L’armoire essentielle et du livre « Ma to-do list dressing ».

Après des décennies de collecte d’images, elle a décidé de renoncer à tout ce patrimoine patiemment et passionnément constitué. Adieu photos de Jackie O, Sofia Coppola, Audrey Hepburn, Carolyn Bessette Kennedy ou Gwyneth Paltrow période 90’s. « A ce jeu, on oublie de se regarder soi », écrit Jeanne-Aurore.

Son billet date de l’an dernier, je suis tombée dessus récemment. C’était la première fois que je voyais remis en cause ce recours à l’icône qui nous semble si naturel à l’heure des blogs d’inspiration, de Tumblr, de Pinterest.

Ça me frappe d’autant plus maintenant, alors que je me montre de moins en moins sur ce blog et que du coup, l’image des autres y monte nécessairement en puissance. Même pour illustrer ce billet, j’ai longuement réfléchi. Qui devais-je mettre ? Une icône, est-ce que j’en ai vraiment ?

J’ai bel et bien une catégorie nommée « Icons » sur le blog. J’y ai vanté le style de filles et femmes aussi différentes qu’Alexa Chung, Olivia Palermo, Sincerely JulesMichelle Obama, Marina FoïsAïssa Maïga, Clémence Poesy, Maggie Gyllenhaal, Inna Modja ou Nine d’Urso.

Pourtant je ne les considère pas comme « mes » icônes vestimentaires. Ce qui vaut sur elles ne vaut pas pour moi, j’en ai toujours eu conscience de manière très aiguë. Tout au plus puis-je parfois emprunter un ou deux détails oui, un état d’esprit, une idée, et encore…

Prenons le look de Robin Wright dans « House of cards », dont je vous ai déjà amplement rebattu les oreilles.

claire_underwood_season_2

La saison 2 m’a rendue, si c’était possible, encore plus dingue vestimentairement parlant que la saison 1. J’étais subjuguée par chacune de ses apparitions. Et pourtant l’idée-même de son look n’est pas transposable. Je ne serai jamais cette femme-là, ni de près ni de loin.

Alors Dieu merci, on sait aussi apprécier autre chose que ce qui nous va. On voit aussi la beauté et l’allure chez les autres, sans les ramener égoïstement à soi. À ce qu’on « vaudrait » dans le même moule (généralement, la réponse ne fait pas plaisir).

Il faut simplement adopter la bonne distance avec ces images. Pour ne pas se mettre tout(e) seule en situation d’échec.

Il est d’usage de dire que quand on envie quelque chose sur quelqu’un on se trompe de cible. Parce que ce qu’on convoite/admire ce ne sont pas ses vêtements, mais son charisme. Ce mot est si noble qu’il file des complexes, je ne sais pas si on peut tous espérer avoir du charisme.

malgosia_bela_trench_loafers

En revanche, on peut tous avoir de la justesse. Ca ne veut pas dire originalité, singularité, simplicité ou créativité. C’est plus intime, presque viscéral. C’est un état où le soin de soi et le bien-être font bon ménage (je précise parce que souvent on confond bien-être avec laisser-aller, et soin de soi avec artificialité ou inconfort). Ca me paraît être ça, le vrai bon guide, la justesse.

Les vêtements et les accessoires procurant cette sensation-là sont, pour chacun d’entre nous, peu nombreux, il faut savoir identifier les siens. Et quelle jubilation, le jour où vous les rencontrez…

Bon week-end !

Ninie Pouce Le 19 avril 2014, 02:21

Ce billet est juste magnifiquement juste. Tu es une belle personne Bali, une de celle dont on aime croiser la justesse des mots et des pensées.

Répondre

FREED MODE Le 19 avril 2014, 08:56

Bonjour
Je suis une nouvelle abonné a ton blog.
Super post, tu as complètement raison
J’adore .

à bientôt.

Répondre

Mafalda Le 19 avril 2014, 09:27

J’ai eu ma période Alexa Chung, et j’admire le style de Clémence Poésy, mais il faut bien avouer que mon physique et mon âge sont un peu éloignés du leur, alors je pioche un peu partout pour trouver des inspirations et un style qui me va…
Mafalda ❤

Répondre

jicky Le 19 avril 2014, 09:55

excellent sujet à l’heure (et l’époque) où justement, être (et se construire) icône est même devenu (tristement, je trouve) un job à part entière. Soi-même comme « petite entreprise ». Avec tout ce que ça comporte: sponsors, agent, investissements, restructuration perso, personnel au service…de l’objectif d’une seule entreprise: soi-même.
« -Tu fais quoi dans la vie comme job?
– « ben, moi-même, pourquoi? »

:-)

Répondre

Anne.B Le 19 avril 2014, 10:04

C’est marrant,je suis exactement dans la même réflexion en ce moment…Et je me rends également compte à quel point c’est difficile de ne pas tomber dans la facilité de reproduire exactement le même look qu’une personne sur qui on a complètement flashé!Mais il m’est arrivé quelques fois,l’année dernière,de me payer le luxe d’acheter une tenue complète que je trouvais absolument canon sur une nana,et une fois passée sur moi…eh merde!
Mais maintenant je commence à me rendre compte,sans avoir besoin d’essayer au préalable,de ce qui me va ou non.Et c’est déjà un grand pas! 😉

Répondre

London oeil Le 19 avril 2014, 10:19

Balibulle, ce que tu écris est toujours limpide et élégant.

Répondre

Claire Le 19 avril 2014, 10:29

Je suis franchement épatée par toute ta réflexion, que tu as commencé à nous livrer depuis la rentrée. Merci de la partager ici ; pour moi, ça me permet d’essayer d’observer mon propre rapport aux fringues, ça fait du bien! Je ne me suis jamais définie comme une acheteuse compulsive, mais je dirais plutôt accro à ce petit supplément de confiance en soi que peut être une fringue ou une paire de chaussures.

Répondre

Charlotte Le 19 avril 2014, 10:54

Trés belle réflexion, que je partage totalement.
Apprécier ce qu’ont les autres et une premiére étape pour arriver à apprécier pleinement ce que l’on a.

Répondre

fleur Le 19 avril 2014, 14:19

Bonjour, je trouve cette réflexion simplement juste. Ça fait 2 mois que je n’ai pas craqué pour un vêtement. C’est agréable car je sais que je peux me faire plaisir autrement qu’en achetant compulsivement. Aller au hammam au lieu d’acheter un haut chez zara. Même mon mari est impressionnée par les économies faites et par cette forme de détox. Je reste accro aux blogs de mode mais juste pour le plaisir des yeux. Et grâce à cet argent économisé, je vais pouvoir aller à Londres avec ma meilleure amie sans culpabiliser.

Répondre

capillairement freaky Le 19 avril 2014, 14:35

Oh que oui, desfois, j’admire des mains fines avec des bagues fines, et les ongles bien vernis et long. Des bagues magnifiques, qui donnent un style épatant. Mais sur moi, je déteste les bagues fines, dans une boutique, je fonce direct sur les grosses bagues. Ca ne veut en effet pas dire que je ne peux voir la beauté sur les autres, sans aucune intention de la copier.

Répondre

Lucie Le 19 avril 2014, 14:40

J’ai l’impression qu’on ne parle plus que de detox penderie, de penderie capsule et de rationalisation de l’achat dans tous les blogs de mode. C’est un complot c’est ça?

Moi j’aimais bien les blogs de mode avec leurs kilos de nouvelles fringues hebdomadaires. Ça me faisait « rêver », comme une sorte de séance shopping virtuelle.

Maintenant j’ai l’impression d’être au régime poisson vapeur et légumes à l’eau. Et ça me donne furieusement envie d’acheter des fringues !! :))

D’ailleurs ça me soulage ce que tu écris au sujet des icônes de mode. Une sorte de pâtisserie au milieu du régime qui ne doit pas être trop strict.

Répondre

Manon Le 19 avril 2014, 16:35

Le mot charisme-c’est vrai- file des complexes…jusqu’à ce qu’on le remette dans la perspective de l’individualisme extrême d’aujourd’hui et qu’on se demande quel sens ça a d’avoir du charisme, à quoi cela sert-il.

Cool d’attirer à chaque fois l’attention mais encore faut-il avoir qqch d’intéressant à faire de ce surplus d’attention!!

Ce n’est quand même pas le cas de ttes les « icônes »! :-))

Répondre

ema Le 19 avril 2014, 17:45

Ai-je une icône ? Plein mais pas trop qui m’inspirent pour m’habiller.
Kate Moss parce que j’aime les vestes et les slims noirs ? J’espère qu’elle vaut mieux que ça !

Mais la justesse, oh oui. Maintenant j’en ai un peu, Quand des filles de ma boîte me disent : « ce vêtement m’a fait penser à toi ». Elles savent instinctivement que ça m’aurait plu. Ou elles me disent devant un nouveau truc que je porte « je me le serais pas acheté mais c’est exactement toi ».

Ouais je suis la star de ma boîte. Ah ah.
Bon donc comme toujours TU AS TOUT A FAIT RAISON. Ça devient ennuyeux, cette justesse !

Répondre

Brunette Le 19 avril 2014, 19:55

HS House Of Cards/Robin Wright/Keviiiiiiiiiiin:

Le temps de finir d’autres séries, HoC saison 2 m’a échappé pour le moment. Ta remarque sur le style de Robin Wright me donne juste envie de me jeter dessus!!! Elle est d’une élégance juste DINGUE dans cette série et ça en dit tellement long sur son personnage (j’avais raté ton 1er article). Bon, ça a quand même totalement échappé à mon Brunet de chéri à qui j’ai du pointer du doigt certains détails, dont le sac :) Quant à Kevin, no comment, je bave rien que de penser à lui.

Voilà, complètement inutile comme commentaire, mais fallait que je m’exprime :p

Répondre

V. Le 19 avril 2014, 22:11

Très heureuse de tomber sur ce post qui m’ouvre les yeux. Complètement d’accord!
V.

Répondre

sarah du Révérencieux Le 19 avril 2014, 22:56

Je comprends, mais je ne suis pas totalement d’accord…
Ces icônes, j’aime les regarder, non pas comme Narcisse, simplement parce que leur allure me touche. Leur style, transposable ou pas, c’est juste par amour du Beau que j’aime tant les regarder. Est-ce le charisme, peut-être ou la lumière qu’elles renvoient, je n’en sais rien. Mais je n’ai pas envie de les laisser de côté, car je ne cherche nullement à les imiter. Par contre, ce sont les filles avec un style fort qui m’atteignent. Des filles pas déguisées. Des vraies, des belles, des pas superficielles, des sincères…. Par contre Alexa Chung, pour moi est un pur produit de notre société, elle ne m’effleure pas, pas du tout !
Et puis la justesse…. Oh ! que c’est compliqué !!! Juste vis-à-vs de soi ? Aïe aïe aïe, va nous falloir 4 posts pour en débattre. Au moins.

Répondre

Café Mode Le 20 avril 2014, 00:46

J’adore ce post, il m’inspire beaucoup. C’est drôle comme je sens que nos quêtes sont parallèles. Et merci de m’avoir fait découvrir L’armoire essentielle. Tu en avais sûrement déjà parlé mais je n’avais pas été voir. J’ai l’impression de lire des « soeurs » de style.

Répondre

Anonyme Le 20 avril 2014, 07:25

Trop d’icônes tue l’icône, c’est sûr. Et on pourrait même dire « trop d’e-connes tue l’icône »…

Répondre

intelligently-fashionable Le 20 avril 2014, 11:04

super!!it is original and interesting , so sincere !!

Répondre

soniachocolat Le 20 avril 2014, 15:19

Well done! Tu es trop forte! C’est vrai que se trouver soi, son propre style, ce n’est pas évident avec ce flot de style qui nous assaillent, et en même temps, c’est quand même hyper inspirant!

Répondre

Les Précieuses Le 20 avril 2014, 15:52

Très juste cette histoire d’icônes. Pour moi ça va encore plus loin, une icône est une fille dont j’admire le style, mais qui est aux antipodes de ce que je suis. C’est une acharnée du look, une parfaite, une fille qui vit pour la pose sur papier glacé ou pour le mouvement sur l’image. Effectivement, Robin Wright dans House of Cards, Cristina Hendricks dans Mad Men, ou plus anciennement, Stéphane Audran dans Le charme discret de la bourgeoisie… C’est leur perfection qui créé le fantasme, et cette perfection n’est pas aspirationnelle, je sais que je ne serai jamais comme elles, qu’elles ne sont pas réelles. Je trouve mes aspirations dans les blogs comme le tien, ou dans la rue, tout simplement. C’est une réalité qui me parle, car elle est proche de moi.

Répondre

Lison Le 20 avril 2014, 18:51

Merci pour ce chouette post, et pour celui de Jeanne-Aurore que tu m’as fait découvrir. C’est très bien écrit!
xx

Répondre

Marie (une chic fille) Le 20 avril 2014, 19:49

J’ai tout particulièrement tilté lorsque tu as parlé du charisme. Parce que je crois que c’est par là que ça se situe surtout. tenter de s’approprier l’inappropriable, on le sait bien qu’on ne devient pas Audrey Hepburn avec une paire de jolies ballerines, mais ça nous empêche pas d’essayer de le faire avec les moyens du bord (les sapes!). ça rate à chaque fois, c’est bon de s’en souvenir.

je t’embrasse

Répondre

Helene Le 21 avril 2014, 20:38

Bon sang c’est hyper intéressant ! Je constate en lisant ton billet que je n’ai pas d’icône.
Ou alors quelques icônes beauté / visage sublime, mais en mode, que pouic.

Répondre

Olivia (à Paris) Le 22 avril 2014, 12:28

Moi non plus, je n’ai jamais eu d’icônes, car aucune ne m’a jamais plu car si loin de ce que je suis moi. Je fais 1?58, du 44 et un 48 de poitrine, donc très franchement, je n’ai jamais eu envie de ressembler à ces filles car leurs styles, bien que magnifiques, ne m’iraient pas du tout.

Peut être Salma Hayek, qui pour moi est la plus proche de la quintessence de la féminité, après, non.

Répondre

matchingpoints Le 22 avril 2014, 14:44

Votre article est si juste. Avons-nous besoin d’une icône et d’abord c’est quoi une icône …
Pour les ados, il est normal, ils se cherchent et essayent de voir dans leurs idoles une idée à quoi ressembler. Mais nous, nous cherchons des idées pour nous habiller, pour nous inspirer et non pas pour les copier. Ce qui est beau sur l’une n’est peut-être pas pareil sur une autre, et la classe on l’a ou on l’aura jamais…Restons nous-même et trouvons notre personnalité, on peut toujours feuilleter les magazines !
Il y a un certain temps déjà, nous avions fait un petit post au sujet des icônes…http://wp.me/p2H2o8-1Uh

Répondre

Laëti Le 22 avril 2014, 15:01

Salut,

J’aime beaucoup.
À bientôt !

Laëti

Répondre

Lotty Le 23 avril 2014, 07:50

Coucou voilà un billet plein de vérités, mes icônes ne sont pas forcément ce qui me ressemble le plus mais plutôt des muses au charisme affirmé qui m’inspirent par leur force et leur indépendance que je vise, l’envie d’habiller cette petite ronde qui se tient comme si elle faisait 10 cm de plus, et qui se moque de ce que les autres disent de ses fringues, quand elle ose, voilà ce que je vise et f!k les haters !

Répondre

Gaëlle Le 23 avril 2014, 10:38

« Les vêtements et les accessoires procurant cette sensation-là sont, pour chacun d’entre nous, peu nombreux, il faut savoir identifier les siens. Et quelle jubilation, le jour où vous les rencontrez… » Ah la la, c’est tellement vrai! C’est finalement ça qui compte, au bout du compte. Savoir ce qui nous va, et ce dans quoi et avec quoi on est bien. Juste exister dans la vérité de ce que nous sommes.

Répondre

Julytoseptember Le 23 avril 2014, 11:41

Des icônes de style j’en ai quelques unes mais je n’ai jamais été fan fan d’une célébrité au point d’accrocher partout des photos d’elle juste pour son allure (mais les chanteuses y sont elles passées, quand j’étais plus jeune mais rien à voir avec leur style, qui était d’autre part…douteux). Mes inspirations en la matière ce sont avant tout les autres blogueuses mode! Je ne copie pas pour autant mais bon quand ce sont encore les looks les plus inspirants, plus transposable à notre quotidien que les pages mode de la plupart des magazines féminins! Disons que ça donne de l’inspiration et c’est bien ça que j’adore sur la blogosphère et qui m’a donné envie de créer le mien!

Répondre

Arie Le 23 avril 2014, 14:08

Les Grands esprits se rencontrent… 😀
Je me disais l’autre jour en regardant ma penderie que mon inspiratrice number 1 (Carolyn Bessette-Kennedy) déteingait un peu trop sur mes fringues les plus WASP les unes que les autres…
Elle n’a rien de très marrant et funky ma penderie à force d’avoir pris le mauvais pli d’être trop preppy…j’en ai perdu toute spontanéité …on peut dire que je me suis « perdue » dans ce style là…Et que par conséquent, je ne me reconnais plus forcément…Même si ce look me va très bien (un peu trop hôtesse de l’air parfois 😀 ) Je me vois mal porter des choses décontractées…Mes mocassins rsont des G.H.Bass&Co ou Gucci, j’ai un tas de ballerines, de jupes crayons, de pulls taupe, gris, camel, je porte du marine, le cheveux blond en chignon…Je m’autorise un look Brigitte Bardot côté make up, mais..toujours très sage…
Ouais :( je suis devenue sage en adoptant le look de Carolyn B-K 😀
Merci pour cet article très juste comme souvent!

Répondre

Lo Le 25 avril 2014, 00:32

Alexa Chung reste un mystère pour moi en terme d’icône je n’ai toujours pas capté la « lumière « ni » l’aura » qu’elle dégage…. je ne comprends pas l’engouement autour d’elle, peut-être suis- je à côté de la plaque??? par contre je partage l’avis de Sarah et de Marie.
J’ai envie de rajouter que ces femmes sont un peu comme des « des boussoles « (rien de réducteur, ni de péjoratif dans ce propos) , elle contribuent à nous donner le « la avec le petit plus, une sorte d’ orientation, sans pour autant influencer plus que ça…. Hum , pas très clair tout ça mais rentrant de soirée un peu « faya »… je ne veux pas me « mettre en dificulté dans des approches claudiquantes…. » sur ce, je vais le recueillir…
BISES

Répondre

Lo Le 25 avril 2014, 00:39

Erratum/Alexa Chung reste un mystère pour moi en terme d’icône je n’ai toujours pas capté la « lumière  » ni « l’aura » qu’elle dégage…. je ne comprends pas l’engouement autour d’elle, peut-être suis- je à côté de la plaque??? Je partage l’avis de Sarah et de Marie.
J’ai envie de rajouter que ces femmes sont un peu comme des « boussoles « (rien de réducteur, ni de péjoratif dans ce propos), elle contribuent à nous donner le « la avec le petit plus, une sorte d’ orientation, sans pour autant influencer plus que ça…. Hum , pas très clair tout ça mais rentrant de soirée un peu « fayaaa »… je ne veux pas me « mettre en difficulté dans des approches claudiquantes…. » sur ce, je vais me recueillir dans mon pieu…
BISES

Répondre

Jeanne-Aurore Colleuille Le 25 avril 2014, 10:33

Bonjour Balibulle, merci pour ce post et d’avoir relayé mon article. Au fil des commentaires je vois que je ne suis pas la seule touchée par le sujet. Et je suis heureuse, pour le moment, d’avoir échappé à « House Of Cards » car je sens que Robin Wright risquerait de me faire salement rechuter 😉

Répondre

Aurore Baie Le 27 avril 2014, 11:40

C’est clair que ton blog a vraiment changé de ton depuis la rentrée, je trouve… On est moins dans le déballage de fringues (il n’empêche que j’adorais, hein, sinon je ne serais pas venue aussi régulièrement depuis les 3 dernières années) et plus dans la réflexion.
C’est intime, ça fait réfléchir, bref, ça fait du bien…

bizzz

Aurore

Répondre

Balibulle Le 27 avril 2014, 18:18

@ ninie pouce / london oeil : waw… Merci, suis super heureuse d’avoir réussi à mettre de l’ordre dans mes idées, à les transmettre, et que vous les ayiez reçues ainsi !
@ freed mode : bienvenue !
@ mafalda : idem ^^
@ jicky : c’est juteux, tous ces fantasmes dont on est destinataire, inévitable que la modernité et son mercantilisme s’en emparent :)
@ anne B : un pas énorme, même !
@ claire / gaëlle : c’est ça, quand ça nous donne des ailes… Personne ne peut nous enlever ou gâcher ça.
@ charlotte / sonia chocolat : merci, c’est comme une douce éducation de l’oeil, mais l’affect s’en mêle souvent
@ fleur : bravo !
@ capillairement freaky : bienvenue au club !
@ lucie : pour les filles qui se sont lancées sur la blogosphère un peu au même moment (2006-2007), je crois que oui c’est quasiment un passage obligé. Moi j’adore aller lire les états d’âme et progrès de chacune à ce sujet, mais je peux comprendre que pour qui ne soit pas dans le même délire, ce soit l’overdose :)
@ manon : je comprends ce que tu veux dire, de mon côté je préfère voir la bouteille à moitié pleine : à mes yeux le charisme, c’est quand même ce qui amène à faire un pas vers l’autre (oui c’est la grande timide en moi qui parle !)
@ ema : c’est génial quand ce genre de remarque prend un sens positif, le sens de justesse. Tu as de la chance, et de vraies bonnes collègues 😉
@ brunette : ça venait du coeur ! Enjoy la saison 2, c’est juste un défilé de perfection…
@ V : chouette !
@ sarah du révérencieux : comment te contredire sur l’amour du beau et les femmes vraies ? Impossible :) Je suis allée rattraper ton billet « j’aime regarder les filles », c’est beau ce que tu dis, moi aussi je suis fascinée par le petit théâtre des femmes. Mais je n’ai pas ta force, chez moi c’est dur de faire taire Narcisse, dès que je me sens suffisamment proche pour me projeter, et bien hop ! :)
@ café mode : tu sais ce moment où tu découvres un blog génial et où tu te régales d’avance à l’idée d’aller plonger dans l’intégralité des archives ? Voilà où j’en suis avec elles :) Alors je sais exactement ce que tu veux dire, profite bien ! Et je te renvoie le compliment pour les quêtes parallèles, c’est totalement ce que je ressens.
@ anonyme : c’est toi ? http://e-conne.blogspot.fr/
@ intelligently fashionable : thank you !
@ les précieuses : « cette perfection n’est pas aspirationnelle », tellement juste !
@ lison : tout le plaisir est pour moi, et je te recommande chaudement l’Armoire essentielle, c’est un bonheur !
@ marie (une chic fille) : tout juste ravie d’avoir lu le « complexe de la prolo » chez toi, je crois que sur tout ce qui a trait à la confiance, et à l’image de soi, on ne chemine jamais très loin :)
@ helene : fou, hein ? C’est dire à quel point le bombardement d’images auquel on est soumises quotidiennement reste peu représentatif… Mais Dieu merci ça bouge, et ça nous force à être plus inventives, peut-être :)
@ olivia (à paris) : ooooooh Salma <3
@ matchingpoints : les médias anglo-saxons fabriquent des icônes parce qu'ils ont besoin d'images… SJP n'est effectivement une icône que dans le "costume" de Carrie Bradshaw, et elle a longtemps affirmé d'ailleurs que dans la vie elle n'aimait pas tant que ça la mode. Puis sa carrière d'actrice s'est appauvrie, alors elle s'est lancée dans ce business, en jouant de la confusion avec son personnage… En revanche, j'adore ses jambes !
@ lotty : "cette petite ronde qui se tient comme si elle faisait 10 cm de plus", that's the spirit, honey ! 😉
@ julytoseptember : oui je crois que c'est dur d'être une popstar et de sortir du look "spectaculaire", ça fait partie du show. Bon sauf si tu es Taylor Swift 😉
@ arie : c'est très intéressant et un vrai cas d'école, tu as trouvé ton style mais la spontanéité te manque, alors que la plupart des filles spontanées ne rêvent que de trouver LEUR style.
@ lo : "fayaaaa" j'adore les envolées de fin de soirée, ce sont les meilleures ! Moi je suis vraiment admirative de l'aura féline/preppy d'Alexa, des silhouettes de son cru, d'avant la récupération commerciale. Si elle a particulièrement mauvaise presse en ce moment, c'est parce qu'elle vend son image à outrance à des marques qui ne lui ressemblent pas (Maje, Vero Moda, Longchamp…) Elle est (re)devenue un simple mannequin.
@ jeanne-aurore colleuille : haha, oui c'est tout à fait ton genre ! Merci à toi pour cette lecture tellement inspirante :)
@ aurore baie : c'est tout ce que j'espère, continuer dans l'amour du vêtement, mais autrement, de manière plus émotionnelle peut-être 😉 Merci !

Répondre

Anonyme Le 28 avril 2014, 00:08

-> non, mais ça aurait pu ! :)

Répondre

Cocotte in rome Le 9 mai 2014, 10:34

Je suis ton blog depuis des années, et pourtant je n’ai pas du tout le meme style que toi! Evidemment ton blog est bien plus qu’une série de photos de toi (et heureusement), mais meme si dans ma vie professionelle je suis plus proche de Claire Underwood que de Balibulle, tu fais partie, comme d’autres blogueuses mode, de mes « icones » mode. Je trouve intéressant par exemple que nous ayons parfois les meme robes ou accessoires, mais que notre interprétation en soit totalement différente! Je trouve de l’inspiration dans ton style et tes tenues, et je crois qu’avoir des icones permet de se créer des grilles de lectures. C’est comme un moodboard en fait :)!

Répondre

virginie/mode9 Le 29 mai 2014, 21:32

Complètement d’accord avec toi ! Bien sur il y a des icônes de mode ou des icônes tout court d’ailleurs mais il ne faut jamais chercher à transposer leurs styles sur nous, c’est peine perdue et plutôt rester en quête de son propre style. Parce qu’évidement ce n’est pas le vêtement qui fait la femme mais la femme qui transcende le vêtement !

Répondre

De l’eau, de l’air, la vie | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques Le 16 août 2014, 15:56

[…] n’en jetez plus. Le matin, se jeter tout ça sur le dos et sentir qu’on est dans le juste. Qu’on pourrait être au mois d’octobre aussi, mais justement = éternité de ce […]

Répondre

銆愭婧栧彇銈婁粯銇戙偟銉笺儞銈广€慚ITSUBISHI(涓夎彵) 6銉夈偄鍐疯數搴?銆孞X銈枫儶銉笺偤銆嶏紙520L锛?MR-JX52W-N 銉偧銈枫儯銉炽儜銉?5000鍐嗕互涓婇€佹枡鐒℃枡銉汇偗銉偢銉冦儓銈 Le 23 septembre 2015, 08:34

ちょっと私は、これはオフトピックです知っていますが、私は自動的に私の最新のTwitterの更新をツイートし、私のブログに追加することができ、任意のウィジェットを知っていたかと思いまして。私はかなりの時間のためにこのようなプラグインを探してきたし、多分あなたは、このようなものといくつかの経験を持って期待していた。あなたが何かに実行する場合は、お気軽にお問い合わせください。私は本当にあなたのブログを読んで楽しんで、私はあなたの新しい更新を楽しみにしています。

Répondre

SHARP ( シャープ ) ≪国内専用≫ ロボット掃除機 「ロボット家電 COCOROBO(ココロボ)」 RX-V100-W ホワイ Le 24 septembre 2015, 14:25

この設計はオオワシ!あなたは最も確か面白がっ楽しま読者を維持する方法を知っている。仕事あなたのウィットとあなたのビデオの間に、私はほとんど自分のブログ(!よく、ほとんど…笑)ワンダフルを開始するために移動されました。私は本当に|あなたが言っていた、そしてあなたがそれを提示する方法、それよりも何楽しん愛さ。あまりにもクール!

Répondre

ajouter un commentaire