PeopleIcons

21 août 2015

Girl crush / Ilsa Faust

ilsa_faust_mission_impossible_5

Si je ne me suis toujours pas remise de l’époustouflant « Mission Impossible : Rogue Nation », ce n’est pas seulement parce que j’adooooore cette franchise (#teamtomforever) et que c’était le choix parfait pour mon premier ciné de l’année 2015… C’est aussi à cause d’Ilsa Faust.

Vous avez vu « M : I 5 » ? Est-ce que sincèrement vous n’êtes pas sorti(e)s de la salle en vous demandant « bordel mais qui est cette fille ?! »

Percutante, létale, clairement pas destinée à jouer les faire-valoir, et totalement débarrassée des minauderies, coquetteries et autres chichis ordinairement dévolus aux James Bond girls et assimilées. Avec son nom d’héroïne shakespearienne, Ilsa Faust est cool à crever.

Pendant tout le film j’étais frappée par la sobriété presque militante du personnage, pantalons cigarettes, chemises en soie ou lin, jupe midi, boots, trench fluide, marcel et bikini emboîtants, palette de faux noirs…

mission_impossible_ilsa_faust

mission_impossible_ilsa_faust_navy_pants

rebecca_ferguson_bikini_scene_mission_impossible

mission_impossible_ilsa_faust_silk

mission_impossible_ilsa_faust_shirt

rebecca_ferguson_mission_impossible_trenchcoat

Loin de la combi moulante de croqueuse de diamants, un cliché auquel il est difficile d’échapper quand on est une femme dans un film d’action (« alors qu’est-ce qu’on va pouvoir lui faire faire de crédible ? Tiens, voleuse de bijoux ! »)
Mais parce qu’à l’impossible nul n’est tenu (sauf Tom évidemment), les producteurs se sont quand même fait un petit plaisir avec une séquence quasi tarantinesque à l’Opéra de Vienne :

ilsa_faust_mission_impossible_rogue_nation_rebecca_ferguson
Oui c’est rigolo de la voir concasser du malfrat en traîne vert anis, et oui, la « séquence robe du soir » est quasi contractuelle dans chaque volet de la franchise (et on a progressé depuis l’apparition très J. Lo de Paula Patton) mais bon… Moi je préfère Ilsa Faust en mode Lauren Bacall (influence revendiquée de la costumière).

ilsa_faust_mission_impossible_silk

Mieux que sobre en fait : subtile.
Dans un registre cinématographique où, chez les femmes, bonté rime si souvent avec fragilité (= petite chose vulnérable à décolleté) et force avec méchanceté (#badass), la brise, que dis-je, la tornade Ilsa Faust fait du bien, autant aux yeux qu’au cerveau (remarquez que j’essaie de ne pas trop spoiler l’affaire, j’y arrive ou pas ?)

Nul doute que l’effet de surprise et de fraîcheur n’aurait pas été le même si l’interprète d’Ilsa s’était appelée Charlize Theron ou Jennifer Lawrence. Et pas simplement pour laisser Tom Cruise briller seul en haut de l’affiche. Non c’est en Suède que les producteurs de M:I 5 ont déniché l’étonnante Rebecca Ferguson. Et en bonne Scandinave au goût très sûr, elle est aussi une tueuse de red carpet :

rebecca_ferguson_red_carpet

rebecca_ferguson_mission_impossible_red_carpets

Nan mais cette combi, on en parle ? ♥

rebecca_ferguson_london_premiere_mission_impossible_rogue_nation

Prochain rendez-vous le 11 novembre pour voir si Monica Bellucci et Léa Seydoux (qui était par ailleurs assez fun dans « M : I 4 », mais rayon méchantes donc moins « innovante ») feront aussi bien aux côtés de 007…

Charlotte Le 21 août 2015, 13:04

Je n’ai pas vu le dernier Mission Impossible, et je dois dire que je ne comptais pas y aller n’étant pas une grande fan de Tom Cruise (il joue un peu le même rôle dans tous ses films dernièrement, non ?).
Mais là, tu m’as presque donné envie avec cette ode à Ilsa Faust !
Si je n’ai jamais vu Rebecca Ferguson dans un film, j’ai pu apprécier son style sur le tapis rouge, j’adore sa robe rouge et sa combi (DVF il me semble), le tout porté avec le minimum d’accessoires, et ça lui va très bien !

Maintenant, j’attends le prochain James Bond avec impatience, grande fan de la franchise depuis ma plus grande enfance, et je pense que Monica Bellucci sera parfaite en James Bond girls (je n’ai jamais compris qu’elle ne le soit pas il y a déjà plusieurs années, elle est faite pour ce rôle!).

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:10

c’est exactement ce que j’ai pensé à propos de Monica : mais, elle ne l’a pas déjà fait ??

Répondre

Ariane Le 21 août 2015, 13:20

Bali, tu tombes toujours dans le mille… Si je te dis qu’à peine sortie du cinéma, j’ai immédiatement cherché « Ilsa Faust trench » sur le téléphone, et que j’ai scrupuleusement étudié toutes ses tenues… 😉

En tout cas, merci pour ce billet qui comme d’habitude tombe très juste. J’aurais pu écrire la même chose mot pour mot, à la différence près que je n’ai pas ta belle plume!

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:11

Ah haha, j’espérais bien que ce billet ne serait pas uniquement le fruit d’un délire personnel, tu me ravis ! Merci pour la plume (et Burberry le trench, je crois !)

Répondre

Lady_Beltham Le 21 août 2015, 14:09

Tout est dit Bali !

Rebecca est la classe incarnée dans ce nouveau volet de MI !

Je m’verrais bien affronter l’arrivée de l’automne dans ce chemisier en soie et ce trench fluide vert profond !

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:12

Ilsa, plus forte que la fashion week

Répondre

l'armoire essentielle Le 21 août 2015, 16:15

Je voulais faire la rentrée sur notre blog avec un billet sur ce même sujet. Le tien est parfait, je peux prolonger un peu les vacances 😉 JAC

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:19

consécration ABSOLUE ma Jac (et évidence au fond, Ilsa Faust est tellement #armoireessentielle). Même si l’idée que la rentrée de votre blog soit un peu retardée me frustre, je t’avoue !

Répondre

l'armoire essentielle Le 28 août 2015, 11:43

Double consécration : ton post m’a carrément poussée à retourner voir le film une seconde fois. Détail qui me marque peut-être encore plus que sa garde-robe, son maquillage très naturel, qui donne la sensation (l’illusion ? après tout nous parlons d’un film hollywoodien) qu’elle ne porte qu’un peu de terre de soleil pour rehausser son teint et surtout pas de rouge à lèvres. p.s : #teamtomforever moi aussi, même si je m’étais jurée de décrocher après avoir vu « Going Clear », le glaçant documentaire consacré à la scientologie. JAC

Josen Le 21 août 2015, 16:22

Je suis allée voir MI5 pour me détendre, un bon petit blockbuster pour ne pas déprimer post-vacances et la présence d’Ilsa Faust à l’écran m’a fait me redresser dans mon siège!
Tu as tout dit, enfin une héroïne qui ne fait pas potiche qui attend que le héros vienne la sauver d’une situation délicate.. J’ai bavé sur ce trench (j’ai un moment cru que c’était un Burberry, ils avaient sorti un trench plissé il y a qq saisons) et son allure impeccable. Et surtout un esprit pratique – oui, contrairement à Bryce Dallas Howard qui a la stupéfiante capacité de courir en stillettos plus vite qu’un T-Rex enragé, Ilsa sait préserver ses chevilles en restant efficace tout en nous montrant ses trésors shoe-esques!
Sinon, je suis peut-être biaisée, je lui trouve un petit air de Ruth Wilson (Luther / The Affair) que j’adore pour ses rôles de femmes fortes et complexes.

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:22

Dans son itw (que j’ai mise en lien), la costumière parle d’un trench Burberry. Bon comme Ilsa en a plusieurs, reste à savoir lequel…
Et effectivement, le coup des « nice shoes » au début du film est assez savoureux.
Et bien vu pour (l’excellente) Ruth Wilson, je n’y avais pas pensé mais tu as raison ! Moi je lui trouve un air de Cate Blanchett parfois.

Répondre

Anonyme Le 21 août 2015, 17:29

Et en plus de tout ça elle sait se montrer aérienne, aquatique et terrestre à la fois… C’est comme en cuisine, les associations air-mer-terre sont les plus étonnantes et les plus détonantes ! :)

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:22

jolie et pertinente analogie !

Répondre

Marie Le 21 août 2015, 17:54

Depuis que je couds, mon fantasme, c’est de pouvoir ‘copier’ des coupes… Notamment la chemise en soie toute simple mais intemporelle, les jeux de couleurs (vert foncé-noir-bordeaux-aaaaaargh)… C’est vrai qu’elle est drôlement inspirante ! (Et ça fait un bail que je ne suis plus allée au ciné, aussi, c’est une bonne idée… !)

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:23

tu imagines, reproduire ta coupe parfaite à volonté…

Répondre

Sacha Le 21 août 2015, 17:56

Personnellement, j’ai adorer ce nouveau mission impossible, clairement, un des meilleurs ! Et c’est vrai que cette fille fait vraiment rêver, si seulement je pouvais être comme ça ..

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:24

Idem, c’est mon préféré avec Protocole Fantôme.

Répondre

Ninon Le 22 août 2015, 04:24

J’ai adoré aussi ce M:I, j’ai trouvé assez savoureux cet espèce de second degré de Tom Cruise sur lui même. Cela laisse du coup pas mal de place aux seconds rôles, que j’ai trouvé tous tops et bien travaillés.

Et effectivement, les tenues de Ilsa Faust sont splendides et très novatrice pour un film du genre. J’ai surtout adoré les tenues chemisier/pantalon trench souple avec le petit détail du pantalon retroussé / chaussures bordeaux. Très élégant mais aussi avec une touche d’originalité. Si je devais m’habiller en « dame » c’est à ça que j’aimerai ressembler! Elégante mais légèrement décalée.

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:26

c’est si vrai Ninon, et bien vu. Une réinvention subtile du vestiaire de la « dame » (et une réinvention subtile de Tom aussi)

Répondre

Cécile Le 22 août 2015, 10:58

Vu cette semaine, comme toi énorme crush sur cette femme. Je veux toute sa garde robe…
Et une chose qui m’a frappée : on voit des petites rides sur son front à plusieurs reprises! As is « elle n’a pas 20 ans, ce n’est pas une poupée botoxée et on a pas essayé de planquer son age »!!!
C’est le détail que j’ai adoré sur elle…

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:29

elle a tout pour plaire, et effectivement ce petit côté « la trentaine » pas désagréable, du mal à lui donner un âge précis (31, en fait)

Répondre

Cécile Le 27 août 2015, 20:42

En écrivant mon comm, j’avais été voir son age et puis j’ai choisi de ne pas l’écrire (dans l’espoir que tu ne le remarques pas) : le même que le mien, et j’ai eu l’impression d’avoir commis un sacrilège en parlant de ses rides du coup! 😉
Parce que si je l’ai trouvée belle, je ne suis pas prête à affronter celles que je vois dans mon miroir…

Balibulle Le 27 août 2015, 20:49

ah haha ! Bon je suis de parti pris (34 au compteur) mais je trouve que c’est une très belle décennie justement pour cette raison, le joli vécu que ça apporte, l’acceptation que ça implique… Et voir des femmes comme Rebecca Ferguson, c’est chouette pour nous, au fond.

Cécile Le 27 août 2015, 22:10

C’est vrai, une belle inspiration. Y’a plus qu’a devenir aussi élégante maintenant!

Jane pas vu mais... Le 22 août 2015, 11:18

… si j’ai bien compris Ilsa Faust est la nouvelle Sarah J. Connor (version 1995…)

Cinéma indispensable pour une blogueuse mode 😉 : « Dior et moi » ou l’installation de Raf Simmons chez Dior en 2012 après le débarquement de Galliano.

« …la caméra attentive de Frédéric Tcheng livre un portrait attachant et haut en couleurs des petites mains et collaborateurs d’une des maisons françaises les plus mythiques. » Somptueux ! J’ai kiffé veugra.

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:30

curieuse de le voir, même si je suis fan absolue du ton Loïc Prigent, dans le genre

Répondre

Elisa A. Le 22 août 2015, 16:57

Bonjour Balibulle,

C’est rafraîchissant de voir une actrice plus naturelle que les modèles habituels dans un blockbuster.

Dans un tout autre registre, capillaire cette fois, tu m’avais fait découvrir la potion magique wool shake de Redken. Malheur, ils n’en produisent plus!

Aurais-tu depuis retrouver un équivalent, capable de faire oublier ce produit phare?

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:32

bonjour Elisa, eh oui malheur malheur malheur car hélas, je n’ai absolument pas trouvé d’équivalent depuis. Rien qui donne cet effet volumateur doudou sans graisser ni cartonner (et en sentant aussi bon…)

Répondre

Colette Du Net Le 23 août 2015, 22:19

Pas encore vu ce film mais j’irai sûrement. Enfin une combi qui moule les fesses au lieu de flotter et de faire des fesses plates et molles (visuellement s’entend)!

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:33

une vraie science de la coupe (et le fessier contenu à l’intérieur est à la hauteur de la tâche, faut dire)

Répondre

The MarSienne Le 24 août 2015, 10:46

J’ai été voir ce film pour accompagner mon copain et ses copains et j’ai aussi été surprise en bien par cette superwoman qui change des coconnes qui sont habituellement dans ce genre de films.

Certes, sa garde robe et son beau prénom font rêver mais c’est surtout sa niak que j’ai aimé :)

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:33

haha, GIRL POWER (oui cette expression est insupportable mais là, elle s’applique si bien)

Répondre

Brunette Le 24 août 2015, 10:57

Bali, lundi matin 10h55, ou l’art de pousser Brunette à retourner son trench.
Lundi matin 10h56: mail envoyé à l’Homme. Ok, on ira au ciné voir MI5 ce weekend. (maintenant je prie juste pour qu’il me dise que je n’ai pas besoin de me faire les 4 premiers opus avant…-_-)

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:35

Haaaaan, J-1 ! Et même l’intégrale ça passe tout seul, tu y as eu droit ou pas ?

Répondre

Brunette Le 28 août 2015, 09:17

Nop! On a préféré binge-watcher Wayward Pines cette semaine (que je conseille fortement). J’ai auto-décidé que j’irai le voir pour Ilsa, pas pour le reste, donc pas besoin 😀

Murielle Le 24 août 2015, 13:06

Ah oui ces tenues sont canons, pas encore vu le film, mais suis fan des missions impossibles.
J’étais déjà fan des anciennes séries TV il y a des années donc…

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:35

Fan de la première heure ! Tu nous diras si tu as aimé :)

Répondre

Géraldine Le 24 août 2015, 21:35

Bon ok cette actrice est superbe, mais celle que je voudrais revoir c est toi !!! C est vrai quoi ça fait longtemps que l’on a pas vu ta jolie frimousse.
Et puis mince toi qui voulais une chevelure de sirène où en es-tu ? ( que de questions existentielles tu pourras le noter).
Bonne soirée et gratouille à Tartine.

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:37

Héhé, la sirène a bien du mal à se coiffer ! Même avec un rafraîchissement chez le coiffeur, c’est lourd, ça pend et ma chignasse s’écroule. Parce que oui, j’ai appris qu’avec un bébé de 6 mois dans les bras = cheveux détachés interdits 😉

Répondre

Céline Le 28 août 2015, 10:54

Oh que oui ! et on peut aussi faire une croix sur les jolies boucles d’oreilles pendantes sous peine de se retrouver avec les lobes d’oreilles… qui pendent !

Ma fine bouche Le 25 août 2015, 10:08

J’ai bien aimé cet épisode. Cela m’a fait me rendre compte à quel point les femmes dans James Bond et celles dans Mission Impossible étaient différentes. Il est vrai que le personnage d’Ilsa semble réaliste. Terminé les courses en talon aiguille en battant le record du monde du marathon, fini les robes qui ressemblent à des corsets et qui permettent de se battre contre les vilains on-ne-sait trop comment.
En plus les différentes références cinématographiques comme la scène de l’opéra qui se réfère à « L’homme qui en savait trop » ou le prénom « Ilsa » qui n’est pas sans rappeler Ingrid Bergman dans Casablanca ne gâchent rien. Dans le genre, je trouve le film très réussi.

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:40

au fond, la seule et unique James Bond Girl qui dépote, c’est M. Mais là encore, ça accrédite l’idée qu’il n’y a pas de « femme de terrain » valable du côté de 007.

Répondre

ema Le 25 août 2015, 10:41

Ah ah ah, j’ai cherché une combi bleu foncé toute la saison. Dû me rabattre sur une petite chose de chez Zara pas dégueu mais pas parfaite.
Alors j’avais en tête ton billet sur le fait qu’il fallait le meilleur. Mais le meilleur était l’APC à 280€…

Répondre

Cerises Le 25 août 2015, 23:23

J’en sors et je ne peux que « plussoyer » en applaudissant des 2 mains. Elle était magnétique et justement cet effet de fraicheur comme tu dis faisais qu’on avait d’yeux que pour elle. Elle vole largement la vedette à Ethant/Tom (qui soit dit en passant ne s’en serait pas sorti sans elle 😉 !!)
J’ai été éblouie par sa garde robe parfaite, simple et luxueuse et surtout réaliste: j’ai adoré qu’elle finisse souvent pieds nus pour courir plus vite ou frapper plus fort et que dans la longue course poursuite à Londres elle soit chaussée à plat
Et merci pour le lien vers l’interview passionnant de la costumière. D’ailleurs je n’en peux plus de voir toutes ces filles chaussées de talons de 12cm « courir » et vivre une vie « normale » (comme Beckett dans Castle): c’est peut être un détail mais tellement irréaliste que ça finit par me déconcentrer :-) (alors que l’agent Lisbon du Mentalist a toujours des chaussures réalistes comme quoi c’est possible)
Bon je m’égare, donc je m’arrête…

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:44

Alors là, ton oeil de lynx me bluffe ! Ça me donne envie de checker du côté des autres séries policières, tiens… (une idée de sujet pour ma reprise du boulot ?)

Répondre

Cerises Le 2 septembre 2015, 14:19

Je n’avais pas vu ta question 😉
Comme ça au débotté, celles qui m’ont le plus plu sont des séries anglaises (en attendant la 4ème saison de Luther): Happy Valley (j’ai beaucoup aimé le personnage principal), No offence (j’ai trouvé les premiers épisodes très drôles, la fin un peu moins convaincante)
Sinon plus vieux donc tu les auras surement déjà vues: Top of the lake, The killing version américaine (n’ayant pas vu la version originale scandinave (je sais shame on me) je ne peux pas te faire d’étude comparative, mais j’aime beaucoup mireille enos et je me suis fait un bon petit crush sur Joel Kinnaman)(après c’est bien glauque: mieux vaut ne pas être en pleine équilibration de son traitement anti dépresseur quand on les regarde)
Si je pense à d’autres je te le signalerai mais sinon pas de « procédural » américain (je n’ai pas du tout aimé how to get away with murder (même si je l’ai regardée intégralement: je ne suis pas à une contradiction près!!) je suis soulée je pense par les manies scénaristiques de Shondra en particulier cette habitude qu’elle a de faire répéter 2 fois tous ses personnages…)
Et tu noteras que dans toutes mes recommandations les filles ont des chaussures « sensibles » (comme disent les anglo-saxons) :-) :-)

Cerises Le 25 août 2015, 23:24

PS: et en plus d’être une killeuse sur le red carpet, c’est une killeuse d’accessoires: as tu remarqué ses bijoux???

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:50

moi qui n’ai jamais été très fan des bracelets de paume, elle réussirait presque à me convertir !

Répondre

cerises Le 2 septembre 2015, 14:47

Aah une résurgence pour faire suite à mes repos ci dessus:
– The Fall: anglais toujours avec une Gillian Anderson géniale (tout en contrôle, e feu sous la glace) et Jamie Dornan effrayant (heureusement qu’il a fait ça avant 50machins)
– American crime: très dur, presque éprouvant mais les acteurs sont remarquables; c’est renouvelé mais sous forme d’anthologie comme american horror story (heureusement parce que j’aurais eu du mal à endurer une saison de plus les personnages de Felicity Huffman et de Caitlin Gerard même si elles étaient géniales)
– Bloodline: pas exactement un policier mais presque c’est l’histoire d’une famille dans une Floride lumineuse et idillyque mais tu sens dés le début de la chute. J’ai beaucoup aimé.

Lou et Swann Le 26 août 2015, 14:50

Elle a du chien cette fille !

Christine

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:50

voilà :)

Répondre

SarahM Le 27 août 2015, 10:59

Comme dit sur Instagram, j’avais limite hâte de rentrer de vacances pour filer au ciné.
Comme c’est maintenant chose faite, je peux enfin y aller de mon petit commentaire.

En lisant ton post une première fois sur mon téléphone, je n’ai pas été hyper sensible à ton girl crush. Mais hier en sortant du cinéma, quand la personne qui m’accompagnait m’a dit « elle fait pas semblant d’être jolie Ilsa Faust », je n’ai pu qu’approuver. Et pas seulement !

En effet comme tu le dis, son personnage et aussi son physique allient force, sensibilité et une intensité un peu mélancolique qui l’empêche d’être lisse et jamais dans la séduction frontale premier degré de beaucoup de film.
Et sa garde-robe est parfaite pour son rôle et l’esthétique du film. Comme toi, j’ai été marquée par tous ces faux noirs beaucoup plus subtils que l’uniforme noir ou kaki habituel.

Par ailleurs, je ne sais pas qui fait ses cascades, mais mon dieu la grâce et l’agilité !!! Autant je peux être assez cliente des prises de catch et de MMA bien bourrin et efficaces (Michelle Rodriguez et ses adversaires dans Fast & Furious 6 et 7 entre autres) autant là j’ai été impressionnée par les chorégraphies aériennes ultra classe.

Bon elle ne détrône pas dans mon coeur Imperator Furiosa (coeur avec les doigts, amour toujours, larmichette d’émotion et mains tremblantes pour Charlize Theron dans Fury Road) dans le rôle du personnage féminin de film d’action de l’année. Mais je ne développerai pas le cas Mad Max sinon on y est encore l’année prochaine.

Répondre

Balibulle Le 27 août 2015, 20:53

Mad Max est mon grand regret ciné de l’année, pas su m’organiser pour y aller, je SAIS que je vais adorer, et que j’aurais probablement adoré faire un billet sur Imperator Furiosa…
Je suis ravie que le billet ait marché rétrospectivement pour Ilsa Faust, elle installe tranquillement sa séduction tout au long du film, ça devient vraiment probant en la voyant à l’oeuvre.
Enfin merde mais MDR pour les cascades bourrin, je suis exactement comme toi !

Répondre

SarahM Le 27 août 2015, 21:26

Quand j’ai lu que c’était ton premier film de 2015, je me suis dit « oh mon dieu elle n’a pas vu Mad Max !! »
Je l’ai vu 3 fois (j’ai une carte illimitée et j’étais en congés) et j’aurai pu continuer à aller le voir.

De ce que je peux voir de tes goûts, tu vas forcément aimer, tu vas forcément vouloir faire un billet sur Furiosa et ne t’en prive pas ! Pour ma part je serais rave de te lire ! Il y a tant de choses à dire sur le personnage, le jeu de Theron, le duo avec Hardy, ses fringues, le renouveau qu’elle apporte à la place des femmes dans les films d’action etc. Ça y est je me suis auto donnée envie de le revoir !

Et oui les cascades bourrin, ça a un côté jouissif. C’est en partie pour ça que j’aime autant la franchise F&F à la grande surprise de beaucoup de gens (je parle même pas du cliché qui veut que les filles ne peuvent pas aimer les films d’action). Mais là j’ai trouvé les scènes d’action assez élégantes et je suis restée bouche bée devant l’efficacité et l’agilité de la cascadeuse.

So' Le 27 août 2015, 21:47

Je ne sais pas si tu connais ce youtubeur cinéphile, mais il fait de chouettes vidéos, et il vient d’en faire une sur ce film :
https://www.youtube.com/watch?v=04mmkCAARKY
Très intéressante, et ça m’a fait plaisir de voir qu’il n’y a pas que les filles qui sont sensibles aux rôles féminins (réellement) forts et aux beautés atypiques.

Répondre

Caroline Le 2 septembre 2015, 11:59

Le personnage d’Ilsa Faust (super nom de famille, d’ailleurs) est intéressant, complexe, intelligent.
Et ses tenues sont réalistes et belles.
Quant à elle, elle a un air de Valérie T., non?

Répondre

Car Le 13 septembre 2015, 02:44

Ohlala, cette nana est diiiiiiiingue ! Quelle fraicheur ! Après Paula Patton, je craignais une nouvelle actrice faire-valoir mais alors… quelle claque ! Elle vole la vedette à chaque apparition (en parlant d’apparition, on a quand même le droit à quelques plans sexy mais tellement plus sobres que tout ce que l’on peut voir ailleurs sur les écrans !) (Christopher Mcquarrie aurait même coupé au montage des scènes où l’on montrait ses fesses presque en gros plan – on est pas dans Transformers, aurait-il argué) (on le remercie).
Bon la sage des Mission: Impossible est toujours aussi jouissive (la salle qui retient son souffle tel un seul et qui s’en rend compte, on voit quasiment ça plus que dans ce type de saga 😉 ) (bon et puis oui, Team Tom for ever) (qu’importe le personnage dans la vie privée)
Ilsa Faust, c’est un peu Charlize Theron dans Mad Max, comme l’a souligné Première, c’est ELLE le personnage qui déglingue tout.

Répondre

Laëti Le 28 janvier 2016, 22:10

Coucou,

C’est vraiment très joli :)

Laëti

Répondre

ajouter un commentaire