ModeFashion libido

27 janvier 2016

Dix déclics qui m’ont simplifié la vie (vestimentaire)

jupe_cuir_mariniere

Je vous vois sourire d’ici.
La fille qui a le culot d’expliquer comment elle gagne du temps alors qu’elle n’a même plus celui de poster.

Je sais.

Disons que le temps que je gagne, je le passe en famille.
Et que plus on passe de temps en famille, plus on a de chances de s’autoriser, un jour, de s’éclipser pour écrire un billet…
Ça fait sens ?

1 // M’OFFRIR UNE JUPE EN CUIR
De bon matin quand j’en ai marre d’enfiler mécaniquement un de mes deux flares brut (le « Jiselle » de 7 For All Mankind et le « 1969 stretch flare » de Gap) je bifurque vers la mini en cuir.
Marinière, chemise piquée à l’homme, elle autorise beaucoup de hauts larges et confortables.
La mienne ci-dessus vient de chez Marc O’Polo, je l’ai commandée il y a un an chez Zalando alors que j’étais à… 8 et demi mois de grossesse.
J’y ai mis le prix, en profitant des soldes, pour qu’elle soit de bonne qualité, avec une coupe trapèze classique ni trop courte ni trop longue, et j’ai croisé les doigts pour qu’elle m’aille le moment venu. BINGO.
Je la porte avec des collants quasi opaques, et mes biker boots Zara ou mes UGG.

2 // AVOIR LES CHEVEUX LONGS
J’admets que ça ne ressemble plus à grand chose.
Mais comme on ne peut pas être au taquet sur tous les fronts (haha), j’ai décidé de minimiser le budget-temps capillaire jusqu’à nouvel ordre.
Une chignasse post-shampooing, pas de sèche-cheveux, affaire classée.

3// RÉDUIRE LE MAQUILLAGE
Pas sur la figure, hein. Je n’ai pas renoncé – en dehors des jours d’autarcie antisociale à la maison – à mon smoky matinal.
Mais avoir moins de maquillage dans mon placard, oui !
Ce qui rallongeait la routine matinale, c’était de papillonner entre mes différents fards à paupière, crayons, blushes…
J’ai fini par faire un énième tri dans mon trop, et désormais je garde à portée de main une seule palette fétiche, un seul khôl, un seul blush.
Et quand j’ai l’envie et le temps de changer, je pioche dans ma réserve – réduite et stockée dans un autre placard de la salle de bains – de quoi varier les plaisirs.
Beaucoup plus rapide au quotidien et pas frustrant pour autant.

4// DÉGRAISSER MON PINTEREST
Aaaah Pinterest et moi… un vrai feuilleton !
ÉPISODE 1 : je n’y comprends rien, je trouve Tumblr vachement plus pratique parce que ça centralise tout, donne une vraie vue d’ensemble.
ÉPISODE 2 : ça y est, j’ai chopé le truc, c’est l’euphorie du pin, j’épingle dans tous les sens, je multiplie les tableaux, et je ferme mon Tumblr.
ÉPISODE 3 : trop de tableaux tue l’inspiration, je me perds dans mon propre univers, ça manque de tri, je n’ai plus ce petit frisson de plaisir en y allant.
ÉPISODE 4 : un soir de folie, je dégage les 3/4 de mes épingles et de mes tableaux en deux grosses heures. Au fond j’en attends quoi de l’outil, aujourd’hui ?
=> Ce qui inspire et peut impacter directement ma propre garde-robe
=> Ce que je trouve élégant et intemporel (les brèves de Tendances de Mode sont un vivier inépuisable)
=> Je garde en sus un tableau pour les accessoires, un autre pour les associations de couleurs, un dernier pour les marinières, et on y est.

5// ACHETER DES FLACONS PLUTÔT QUE DES POTS
Ça a l’air complètement con (ou complètement évident ?) mais c’est ma révélation beauté de ces derniers mois.
Gain de temps de ne plus visser/dévisser un pot de crème.
Gain tout court de mettre enfin la bonne dose à chaque fois, ni trop, ni trop peu.
Ma crème pour le corps, mon eau micellaire et mon sérum du soir étaient déjà en flacon pompe, maintenant mes actuels soins jour pour le visage le sont aussi, ici et .
Je ne reviendrai plus en arrière (savoir clamer haut et fort ses convictions).

6// ARRÊTER LA PRESSE FÉMININE
Oui, pas très confraternel de la part d’une journaliste…
Mais quand vous passez déjà douze heures par jour dans ce monde-là, la tête dans la presse, futile ou non… eh bien quand vous avez par miracle une heure de calme rien qu’à vous, c’est un bouquin que vous ouvrez.
Pour toutes les raisons évidentes que vous imaginez, mais aussi parce que, comment dire ça… un livre est moins « bruyant » qu’un magazine (vous voyez ce que je veux dire ou je débloque complet ? Cette sensation de « bruit » autour de vous quand vous lisez un magazine, toutes ces « voix » qui vous parlent ?) (oui ça y est, on a perdu Bali).
Bref la presse c’est mon job, mais ça n’est plus mon loisir en ce moment.
C’est probablement un cycle, mais j’ai besoin d’autre chose.
Ma prose professionnelle s’en porte encore mieux, à force de me nourrir de celle des autres.
Et mon porte-monnaie aussi. Je rate sûrement de belles idées de looks et de déco, mais je crois qu’au fond, je préfère me balader sur Pinterest et certains blogs pour ça.

7// ABUSER DES MARINIÈRES
Alerte chiante, oui c’est facile, trop vu, trop tout, une marinière. Mais tant pis.
Je trouve que ça donne bonne mine et que ça assure en toutes circonstances. Maison/boulot, habillé/relax.
C’est donc la seule exception à ma grande épuration Pinterest, j’ai gardé un tableau dédié aux marinières (ou plus précisément, aux rayures façon marinière), pour garder l’inspiration fertile sur ce terrain-là (et je continue de consulter régulièrement ce Tumblr).

8// PLACER DES KITS DE SECOURS À DES ENDROITS STRATÉGIQUES
Un long titre pour une idée toute simple.
=> Si je suis en retard le matin, je fais juste le teint dans la salle de bain (fond de teint, anti-cernes, base paupières, blush) et je termine le reste dans l’entrée / la voiture. J’ai un fard à paupières de secours, un pinceau et un mini-khôl dans un tiroir Muji transparent tout prêt que j’attrape au vol avec mon mascara (pour le mascara, pas de tube de secours, sinon il sècherait trop vite).
=> J’ai abandonné les mini-vapos et installé un flacon de parfum dans mon tiroir au bureau.
=> Mon baume à lèvres est toujours dans mon sac et idem, j’utilise un seul tube à la fois (j’ai jeté tous les autres, périmés de toute façon).
=> Enfin sur l’étagère au-dessus de mes manteaux, j’ai entreposé un bac transparent (Casto) dans lequel je dépose tout ce qui encombre/transite dans mon sac à main. Il est à hauteur d’yeux et je vois au travers. Ça m’évite de tout re-ranger en permanence, et/ou de devoir chercher les trucs aux quatre coins de la maison.

9// ÉLIRE DE BONS BASIQUES POUR LES DESSOUS
Après un tri impitoyable rayon sous-vêtements, j’ai identifié le bon modèle…
de culottes (American Apparel)
de body opaque (Wolford)
de nuisettes (American Apparel)
de collants (Wolford)
de chaussettes (Muji)
de legging (Wolford)
mais aussi d’élastique à cheveux, ni trop souple ni trop raide (Monoprix)…
Des basiques fiables, confortables, dans lesquels je me sens bien, et qui tiennent parfois des années, malgré plusieurs lessives par semaine.
Plus de recherches à faire quand le besoin s’en fait sentir, je sais où faire mon réassort (et ça n’empêche pas de porter des coquetteries en dentelle aussi).

10// AVOIR EN TOUTES SAISONS UNE PARKA À GRANDES POCHES
Le meilleur kit mains libres de la jeune maman (je me répète, je sais).
J’ai la noire d’hiver, la caramel de demi-saison et la kaki légère pour les beaux jours.
Toutes les trois sont si parfaitement compatibles avec mon mode de vie et ma garde-robe qu’elles battent des records de cost-per-wear : 15,11 € pour la Woolrich (le plus gros investissement de mon placard), 6,14 € pour la Sézane, 1,21 € pour la Topshop.

Cette année j’ai quitté mon statut de locataire à Paris, pour devenir propriétaire en banlieue.

Et ça m’amuse beaucoup de voir à quel point ce cheminement-là résonne avec ma garde-robe. Comme si j’avais été locataire d’un certain style, influencé par « Paris », ce que ça symbolise d’envies, d’émulation, de fantaisie, de tentatives (et mon à-propos, qu’il faut vraiment que je mette à jour, symbolise parfaitement cet état d’esprit).
Et maintenant, alors que je suis allée m’établir dans la ville où j’ai grandi, près de ma famille, j’ai l’impression de devenir petit à petit « propriétaire » de mon style.
D’entendre vraiment ce que ma vie avait à me dire sur mes vêtements.

J’ai d’abord cru, retour de grossesse et kilos aidant, que je ne m’habillais pas vraiment comme je voulais. Avant de me rendre compte que c’est, au fond, précisément l’inverse.

Pour la première fois depuis longtemps, je m’habille vraiment comme je veux.
Soustraite aux déguisements et aux messages parasites.
Je ne peux littéralement plus me glisser dans quelque chose d’inadapté donc je suis obligée de m’écouter.
Le début d’une aventure passionnante.

Anonyme Le 27 janvier 2016, 16:44

1/ Attention à bien dédramatiser avec autre chose de plus conventionnel

2/ Oui, je suis un partisan des cheveux longs féminins

3/ 5/ et 8/ Je ne sais vraiment pas si c’est du fait de ce changement global du rapport au maquillage, mais quelque chose a changé sur ton visage. Pas seulement niveau teint et couleurs, mais carrément les traits et les formes !^^ Quand je t’ai vue en regardant le replay de ton émission, je me suis dit c’est la sœur de Balibulle, c’est pas possible !

4/ Jamais vraiment compris l’intérêt de Pinterest (ni de Tumblr d’ailleurs)

6/ Les blogs mode c’est aussi bien si ce n’est mieux que la presse féminine ! Et maintenant y’a même les pubs (manque plus que l’horoscope mais ça viendra vous allez voir !:))

7/ Bonne idée.

9/ Je demande à voir tout ça porté (par toi évidemment !^^)

10/ Tu veux te la jouer maman kangourou ? 😀

Répondre

Anonyme Le 19 avril 2016, 19:49

Je viens de voir ta dernière photo sur insta et tu commences à ressembler de nouveau à toi-même ! Bravo, à la bonne heure ! :)

Répondre

Thiad Le 27 janvier 2016, 16:48

A chaque billet publié (d’ailleurs merci de nous prévenir via IG…) je me jette sur mon PC pour aller te lire comme je me jette sur le dernier bouquin de Fred Vargas… Je sais que ça sera un moment de plaisir et qu’il y aura toujours un écho au fond de moi avec ce que j’y lirai.
Tout ça pour dire que je suis admirative de cette rationalisation « forcée » mais arrivée de la plus jolie des façon ! Bref, à mon tour d’y réfléchir un peu, je suis déjà archi convaincue que je me sens mieux depuis que mon armoire ne contient que des vêtements qui me vont et qui sont moi ! Et tu n’y es pas pour rien ! 😉

Répondre

cat Le 27 janvier 2016, 17:04

Charlotte,
Devenue maman en même temps que toi, ce fut très appréciable pour tous tes posts grossesses et aujourd’hui ça colle encore parfaitement. Je n’ai encore pas fait ma liste des 10 déclics mais beaucoup seront similaires…
Ravie de te lire.
bises à Eve :-) de Jo.

Répondre

SAndrine Le 27 janvier 2016, 18:12

Hâte de voir ce style non influencé…. je vois que bébé a été un (bon) chamboulement à bien des niveaux 😉

Répondre

Marjolaine RAPOG Le 27 janvier 2016, 18:16

Rien à voir avec le sujet, mais je voulais juste écrire un commentaire pour te dire que ça fait vachement plaisir de te relire ici :-) Je comprends (on comprend !) tout à fait le pourquoi de ton absence mais ça n’empêche que c’est toujours un grand plaisir quand tu publies un nouvel article. :-)

Répondre

shoubbs Le 27 janvier 2016, 18:16

You’re baaaaaaack ! Contente de te lire à nouveau

Bon, à t’entendre, étant propriétaire à Paris, je suis pas prête d’être rationnelle niveau penderie alors :p

J’ai eu la même illumination sur le maquilllage : au final, je me maquille de manière assez similaire tout le temps. Je m’applique donc en ce moment à FINIR les tubes qui trainent pour « désengorger » le tiroir.

Pour le kit de secours : j’avoue que j’ai toujours eu ça dans mon bureau (complété par des collants, un pot de dissolvant, un vernis incolore, une lime à ongles, un déo, des lingettes démaquillantes, et une crème de jour, pour les journées à rallonges, en plus des éventuels labello, et crème pour les mains… )

Je ne suis pas maman, mais je suis de plus en plus réticente au sac à mains (surtout l’énoooooooooorme cabas avec tout et n’importe quoi), j’ai envie de me sentir légère #teamparkatopshop :)

Ca va avec mes envies de liberté du moment, de porter des boots au lieu d’escarpins, des pantalons / des jupes plus longues pour avoir le mouvement plus libre. Et comme tu le dis, développer une forme « d’uniforme » pro. On en parlait avec une copine récemment : identifier 6/10 tenues pro « de base » qui fonctionnent. Pour le WE, c’est plus facile :)

xoxo

Répondre

girlinduplex Le 27 janvier 2016, 19:32

Contente de te lire. Et j apprécie que tu prennes le temps de t adapter à mon retours au travail après ma propre grossesse. Et j’ai le droit d’y croire.

Je suis en plein chamboulement de ce que je veux ou peux porter. Et tes mots viennent encore faire échos à mes attentes.

Mon nouveau mec dans la vie a toujours le sourire quand il me voit alors je ne doute pas d’être une jolie maman.

Il fait la loi sur nos plannings et tout compte fait il a raison de nous ralentir. Au moins on profite de l instant présent.

Si petit mais déjà si sage sur le sens de la vie.

Alors profite bien de ton petit bout de paradis.

Répondre

Katy Le 27 janvier 2016, 19:49

Quel plaisir de vous relire! Merci d’avoir partager ces changements.

Répondre

Magali Le 27 janvier 2016, 20:48

Bienvenue dans mon/notre monde. J aimais déjà te lire avant BabyEve, j’ai adoré te lire pendant BabyEve mais alors la je SUUUUUURKIFFE te lire après BabyEve ; -). La maternité ça nous change de manière apocalyptique mais moi finalement l apocalypse bah je trouve ça pas si mal ;-). Bon et puis entre banlieusardes maintenant on va mieux se comprendre ahah

Répondre

tongsetpanama Le 27 janvier 2016, 20:56

haaa une balibulle vraie authentique libérée depuis qu’elle est devenue maman de ce sacro-saint wonder woman que la société nous impose. L’évidence d’une vie simple est fonctionnelle tiens…. ça me rappelle un sktech de florence foresti. restez femme, maitresse, amante (enfin termes à choisir heiin chacun fait comme il veut) business woman, et maman sans pour autant passer 3 plombes dans la salle de bain qui d’un coup devient futile et jusqu’au jour où tu auras enfin le temps de penser à toi mais la salle de bain sera squattée par eve !! Je t’aime Bali pour dire tout haut ce que nous femmes, meres, maitresse et tout le toutim pensons tout bas, comme si avouer nos faiblesses etaient tabou :) très bel article et limite inquiète de ne plus avoir de news mais la vie change et ce n’est pas l’argent mais le temps le plus précieux, alors merci d’avoir pris le temps de nous écrire. A très vite :) bizzz

Répondre

Daphné Le 27 janvier 2016, 21:25

Cette mue te va si bien, c’est le prolongement d’un chantier entamé depuis si longtemps. Je me retrouve dans cette envie de simplification – j’ai aussi épuré pour aller à l’essentiel.

Merci d’être revenue par ici, je vous que nous étions nombreuses à t’attendre. Je savoure et prend encore plus de plaisir à te lire maintenant.

Répondre

lily Le 27 janvier 2016, 23:54

Quel plaisir de te relire!J’aime beaucoup tes astuces j’en partage certaines,la plus ancienne étant d’arrêter la presse féminine,qui encombrait mon salon,ne m’apportait rien d’autres que des pulsions…pour le reste je pense que c’est à la fois le statut de maman (plus de temps pour s’éparpiller) et l’air du temps (marie kondo addict) qui fait qu’on s’allègent tous un peu,Paris n’y est pour rien (j’y étais j’y suis toujours).N’empêche,j’ai récemment mis mon dressing à la diète (l’envie était là depuis un bail mais pas le temps pour) qu’est ce que j’ai culpabilisé de toute cette accumulation,le fait que ça soit mon métier n’y a rien changé,il était temps!A très bientôt j’espère!

Répondre

Cécile Le 27 janvier 2016, 23:59

Welcome back!
Comme toi, je suis en pleine phase de repousse de cheveux = je veux y passer le moins de temps possible le matin!
C’est en quittant Paris que j’ai épuré et simplifié mon rapport au vetement. En passant outre-manche, j’ai découvert que le regard des autres importait moins que ce que je pensais. Et j’apprends à me simplifier la vie et à la rendre plus confortable. Et je m’amuse de voir les looks du quotidien de mes amis londoniens! :)
http://unjourencouleurs.blogspot.co.uk/2013/12/a-la-mode-de-chez-nous.html

Répondre

lilidesacy Le 28 janvier 2016, 09:02

Ah lala quel plaisir de te relire ! Ça devient rare et donc précieux 😉 ! Depuis la naissance de mon fils j’ai aussi dû revoir ma routine et mes basiques et je ne sais pas si c’est lié à ça mais je ressens aussi le besoin de me simplifier la vie ! J’ai un gros chantier sous vêtements et maillot de bain à mettre en œuvre moi aussi donc tes idées sont les bienvenues. Bref je suis nulle pour exprimer mon ressenti mais cette période grossesse/post grossesse et passionnante vestimentairement parlant !!! Gros bisous Bali (je commentais avant sous pseudo amelstos)

Répondre

Aline Le 28 janvier 2016, 10:01

De bons conseils. Et à chacun de tes récents posts j’ai une folle envie de faire un gros tri dans mes fringues (que je fais petit à petit)!!

Répondre

Brunette Le 28 janvier 2016, 10:28

Est ce que j’oserais écrire que Bali rationnalise tout, même ses post? Elle fait mieux avec moins…? (ma phobie de l’incompréhension, surtout quand il s’agit de comm écrite, me souffle « qu’on » va comprendre qu’avant elle écrivait de la m****. Mais non je suis sûre que tu comprendras le compliment, à savoir que même si tu écris moins, tu nous gâtes à chaque fois, et ce post-là est particulièrement riche!)

Sinon, +1000 les cheveux longs; Souvent les gens pensent l’inverse, cheveux longs = chronophagie matinale, temps passé sous la douche, séchage…je réponds : 1. chignasse, comme toi 2. no poo (pour celles qui veulent), 3. liberté (d’y passer du temps, ou pas, de changer de tête…). je retiens des cheveux courts l’impossibilité de sortir sans y avoir passé un minimum de temps, même pour chercher du pain. Je n’ai plus ce problème depuis qu’ils sont à nouveau (très) longs. Hallelujah!

Les kits de secours, je fais aussi, mais je suis juste *_* devant celui de shoubbs, je vais piquer qqes idées!!

Et les marinières sont devenues mes meilleures amies………………même si je contine ma collection de robes (faut bien garder un péché mignon dans tout ce tri!)

Merci de continuer à nous gâter de temps en temps ici! Et avant que j’oublie, j’ai adoré te voir à la TV l’autre jour! C’était cool!

Répondre

Madame Ganache Le 28 janvier 2016, 10:29

Post génial merci! C’est dingue, mais je réalise que je suis passée par pas mal d’étapes que tu décris, sans vraiment m’en rendre compte, après la naissance de ma fille (minus la jupe en cuir et es cheveux longs). Mais optimisation totale côté lingerie / soins / maquillage / looks => moins d’erreurs, plus de bons basiques qui tiennent la route et dont on sait que l’on va être bien et qu’ils vont nous aller. Nous sommes forcément obligées de rationaliser et d’optimiser nos matinées.
Quand à ton point sur la presse féminine, c’est exactement ça! C’est du brouhaha. Je me suis reportée il y a longtemps sur les blogs, et je n’en achète plus jamais. Quand je craque, je suis toujours déçue.
Et tu me fais rêver avec tes Wolford là, il faut que je teste. Jamais osé, image trop luxueuse que je ne m’autorise pas, allez là.

Répondre

Lza Le 28 janvier 2016, 11:37

Quel plaisir de te lire Charlotte ! On te retrouve à ton meilleur, tes mots propagent énergie et bonheur ! Tu es le seul blog comme cela à mes yeux, qui parle léger mais signifie profond. On sent bien qu’à travers l’arrivée d’un bébé, d’un déménagement, de la métamorphose d’une garde-robe, c’est la femme qui évolue et cette mutation et toi êtes passionnantes. Tu parles de ton intime et pourtant on s’y reconnaît toutes un peu. Tu nous captives et nous fait sourire en parlant lecture, cheveux, culottes, lessive, hometown, chiffons. J’ai envie de crier au génie, au néo-féminisme bon teint, d’applaudir telle une otarie extatique. Je conclurais simplement en te disant que comme beaucoup je t’en veux un peu de te faire rare mais qu’en même temps, venir ici et trouver un billet comme celui-ci vaut bien l’attente. Allez bises !

Répondre

Murielle Le 28 janvier 2016, 11:41

Quelle joie, te revoila, tu m’as énormement manquée tu sais, quel plaisir de te relire.
1. la petite jupe en cuir noir j’ai enfin en faux cuir pour moi
2. pour le moment coupe courte donc
3. il faut vraiment que je me force à me maquiller plus souvent, sinon finalement je dois jeter car périmé
4. Toujours pas ouvert mon pinterest mais ca va venir rapidement
5. c’est vrai que les flacons pompes c’est plus pratique, idée a retenir pour les futurs achats
oui a la marinière et a tes autres astuces.
J’en profite aussi avant qu’il ne soit trop tard, pour te souhaiter une année 2016 pleine de bonheur, bises

Répondre

mAr Le 28 janvier 2016, 14:50

C’est marrant comme la maternité peut tout changer, et nous aider à nous concentrer sur l’essentiel, à aller droit au but parce que hé, on n’a plus trop le temps de tergiverser ! Je me retrouve beaucoup dans certaines de tes astuces, notamment la presse féminine… Moi qui ai passé des années à acheter religieusement mon Elle chaque vendredi, et à compulser les justifs au boulot (je bosse dans une agence de photo), je m’en suis totalement détachée. Tout comme j’ai aussi fait une petite diète de blogs qui m’a été vraiment bénéfique, parce qu’à force de puiser l’inspiration à droite à gauche, je crois que je me suis beaucoup oubliée en cours de route…

Ah et aussi, j’ai vu ça ce matin juste avant de lire ton billet 😉
La marinière, c’est la VIE.

http://cupofjo.com/2016/01/best-striped-shirts/

Répondre

intelligently-fashionable Le 28 janvier 2016, 16:36

super cool tips and so useful !!http://intelligently-fashionable.blogspot.com

Répondre

The Helalogy Blog Le 28 janvier 2016, 17:42

Les tubes, c’est bien mais ils sont difficiles à finir donc au final on perd un peu de produit, donc de l’argent et en plus on passe un temps fou à essayer de faire couler les dernières gouttes !
Voilà la prochaine fois je fais un powerpoint haha.
Par contre je te suis sur la marinière!

Répondre

Cerises Le 28 janvier 2016, 23:31

Quel plaisir de te retrouver…
J’ai lu… J’ai cliqué sur tous les liens et j’ai dégusté…
J’adore ce concentré de ces mois de réflexion
Sur la presse, moi aussi j’ai levé le pied, sélection drastique et plus aucun achat automatique; je n’ai pas assez de temps pour lire (pour moi « lire »= »livres ») donc je ne veux plus me laisser trop facilement distraire…
Quant au maquillage on the go je me rends compte que cela fait un moment que sans l’avoir exprimé j’ai en fait adopté les mêmes tactiques que toi maquillage standardisé dans la salle de bains et version mini dans mon sac quand je n’ai le temps que de faire le teint et je finis à l’arrivée (je ne peux pas en chemin , je suis en scooter 😉 ) (mon coloc de bureau a fini pas s’habituer 😉 )
Et pis… vraiment trop contente de te relire…

Répondre

Olivia (à Paris) Le 29 janvier 2016, 08:01

Passer plus de temps en famille, celle que l’on s’est construite, je valide.
Et arrêter la presse féminine aussi, je ne m’y retrouve tellement pas, les pages modes étant à un milliard de km de moi, de mon physique.
Par contre, pour moi, le vêtement reste un déguisement. Je dois rester encore un peu gamine pour ça, mais le matin, je me dis « tiens comment je vais me déguiser aujourd’hui uhuh ? » j’adore la fringue, j’adore m’amuser avec, et puis je n’ai malheureusement pas le physique du jean marinière.

Répondre

Twinkle Le 29 janvier 2016, 10:49

Tout à fait convaincue de cette « appropriation » de ton style! J’ai réalisé en lisant ton article que j’ai fait en quelque sorte le chemin inverse. J’étais plus la propriétaire de mon style quand j’habitais dans la campagne française, il y a quelques années, que maintenant que j’habite en ville et en plus ai pris l’habitude d’être virtuellement connecté chaque jour avec les « commandements » de la mode.

Heureusement qu’il y a des blogs excellents, comme le tien et celui de Lise Huret qui m’aident dans mon re-acheminement vers un style plus authentique, plus moi, et aussi plus durable.

Bonne continuation et profite de ton temps gagné! Nous pouvons attendre.

Répondre

Athéna Le 29 janvier 2016, 19:45

Née à Paris j’ai habité aussi en banlieue parisienne et lyonnaise et à Lyon et ça n’a jamais influencé ma façon de m’habiller; je ne sais pas pourquoi mais je t’imagine faisant une orgie de fringues dans quelques mois…
Bravo pour les astuces gains de temps ! profiter de son bébé c’est primordial !

Répondre

Carina Le 30 janvier 2016, 09:17

Je viens de découvrir ton site, je suis FAN !! J’adore.. tes idées, ta façon de parler.. tout ! .. je vais m’en faire une lecture complète ! bravo !

Répondre

matchingpoints Le 30 janvier 2016, 09:39

C’est vraiment un post passionnant ! Sans vous connaître personnellement et en plus sans être de votre génération (nous sommes des sexas et tenons un blog à deux), il y a de vraies bonnes idées à retenir comme la boite qui permet une transition fluide d’un sac à l’autre !
Vos basiques sont de qualité qui permettent de durer…
En fait, c’est un retour vers l’essentiel; l’essentiel est votre bébé, une vie de famille. Profitez de ces instants, ça passe tellement vite…et dans quelques années, il y aura peut-être de nouveau un changement, d’autres priorités…

Répondre

Pauline Le 30 janvier 2016, 19:54

Mais quel plaisir de te relire!
Je ne commente que rarement, mais vraiment je suis ravie de te retrouver et donc me force à me manifester :)

Merci pour ces conseils! Sans avoir de bébé, j’ai un mal fou à trouver du temps pour faire quoi que ce soit depuis un emménagement à Londres, je retiens donc certains conseils dont les kits de secours (vais-je devenir une de ces filles qui se mettent du mascara dans le tube? haha) et la marinière (so French de surcroît, autant jouer le jeu de ce côté de la Manche!).

Très bon week-end et à très vite!

Répondre

Mémento Eve Le 1 février 2016, 10:26

Que ça fait du bien de te lire un peu. Félicitation pour ton accession à la propriété! Quand on devient maman la vie change et la routine aussi. On veut gagner du temps. Pour ma part bébé a eu un an et je crois que j’ai fait le tri dans mon placard 3 fois déjà. Je ne veux que du simple du bien coupé et des vêtements dans lesquelles je me sens bien surtout.
J’adore ton mode de fonctionnement qui va au plus clair.

Bonne semaine
Mémento Eve

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 15:05

La même !

Répondre

Vixen Le 1 février 2016, 17:08

Comme toutes les semaines je passais sur ton blog pour voir si tu n’avais pas posté quelque chose et OH SUPRISE un nouvel article, pourtant je te suis sur facebook et instagram et je suis passée à coté.

Ça fait du bien de te lire, tu nous manques, tu me manques et c’est un vrai plaisir de voir que tu te portes à merveille.

A bientôt jolie balilotte (oui j’invente des trucs)

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 15:01

je dis oui à Balilotte !

Répondre

mielbiscotte Le 1 février 2016, 20:29

lectrice de l ombre, je suis assidument tes questionnement modesques depuis 3 ans. et une question brulante, et les pulls ? as tu reglé la question? que mets tu par exemple au dessus de ta mariniere en hiver ? blazer noir? polaire bench? ( j ecorche surement le nom de la marque) ou rien et tu te rabat sur le manteau hyper bien chaud pour la sortie dehors?
et les chemises? maintients tu leur appropriation en hiver? merci par avance du partage de tes avancees en la matiere. ton questionnement sur pull ou pas pull m avait passionné à l epoque car moi j ai du mal avec cette pièce qui me fait une silhouette toujours naze. j ai une unique veste coupe smoking en laine qui fait office de pul mais je n ai rien trouve d autre. et comment dire la veste smoking avec mes 3 loulous le week end pas pratique, et rester sexy pour mon homme et eviter la polaire decatlon, le dilemme ! lbonne soirée mielbiscotte

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 15:00

coucou Mielbiscotte, tu as raison, faisons un point pull !
=> je n’ai absolument pas réglé la question et je reporte encore peu mes blazers (encore trop serrés aux épaules avec mes kilos de grossesse)
=> je ne mets rien au-dessus de mes marinières et chemises en hiver, mais j’ai une parka très chaude !
=> tout au long de l’année, quand j’ai besoin d’une couche de plus, c’est gilet fluide et long. Ce serait une piste pour toi le week-end ?

Répondre

ema Le 2 février 2016, 10:41

Ta particularité c’est quand même de super bien gérer les imprimés. Si on devait te retrouver un marinière et jupe en cuir tous les jours, ce serait triste.
Bon, t’as toujours tes chemises Equipement colorées, il reste un espoir

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:25

Oui, maintenant que je suis de nouveau à l’aise dedans, suis repartie à fond les ballons 😉

Répondre

Lou et Swann Le 2 février 2016, 22:06

Le tumblr spécial marinières, en voilà une bonne idée !

Christine

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:22

il est fabuleux, hein ?

Répondre

Cecile Le 2 février 2016, 23:01

Merci Balibulle pour ce super billet! J’attends toujours tes billets, qui sont plus rares ces temps-ci – ce que je comprends très bien, j’ai deux petits bouts dont un de cinq mois! – mais c’est un vrai plaisir de te lire à nouveau.
De mon côté toujours pas compris Pinterest, j’ai l’impression que je m’y perdrais plus qu’autre chosei
Et j’ai remplacé le make-up par un max de beta carotène (carottes, potimarrons…bonjour!) – pour le teint en tous cas ça marche plutôt bien :)

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:23

merci Cécile ! Et dédicace aux petits bouts :)
Sous quelle forme prends-tu tes beta carotènes ? Gélules, ampoules…?

Répondre

poussettebaskets Le 4 février 2016, 10:56

Arrêter la presse féminine ça a été un vrai déclic pour moi. Tout ce bla bla incéssant je me suis rendue compte que ça m’épuisait ! C’est peut-être, surement, une phase mais ça fait tellement de bien de poser ses yeux sur autre chose ! Conseils parfaits!

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:17

ma théorie c’est qu’on y reprend goût quand ça revêt un caractère exceptionnel, comme un petit plaisir. Plutôt que de se sentir oppressée devant la « pile de ELLE en retard »

Répondre

Carole Le 5 février 2016, 23:17

Assidue et fan pendant plusieurs années, heureuse propriétaire de ton collier « je veux la paix » Ombre Claire, j’avoue je t’avais un peu perdue de vue….. Je viens de « déguster » ce post avec gourmandise, comme avant, avec,à la fin de ma lecture,l’agréable sensation d’avoir les mêmes petites obsessions du moment: épuration de dressing(j’avais appliqué l’exercice des 2 portants!!!!) et marinières!!!!
Ravie de t’avoir retrouvée!

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:16

Et ravie de te savoir là, après tout ce temps, et ce collier !!
Merci

Répondre

camilleandthebabe Le 14 février 2016, 11:22

Mon dieu mais MERCI pour tes articles maternité/organisation/dédramatisation qui m’aident/m’ont aidé ! Et celui là va atteindre le top je pense. Championne du drame, du « j’ai pas le temps », du « je ressemble à rien », ça va changer ! Merci

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:15

Pour vous servir !! Je mets ma supercape 😀 merci Camille !

Répondre

lucie coquette Le 15 février 2016, 19:38

Ouhou, quel plaisir de te relire, ça faisait tellement longtemps!!! J’adhère à plein de points, même si je ne suis ni une jeune maman (les miens ont 11 et 13 ans), ni une parisienne (plutôt Lilloise) et que je continue à acheter trop de vêtements et à ne suivre aucune règle ni en matière de mode, de maquillage ou du reste, tes articles restent les meilleurs à mes yeux!!! MERCI Bali

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:14

<3 <3 <3

Répondre

Murielle Le 23 mars 2016, 10:23

Pour les flacons, tous les jours je pense à toi, mon eau micellaire est dans un flacon avec couvercle à claquet, difficile à ouvrir, je risque de me retourner un ongle à chaque fois, c’est sur après je passerai au flacon pompe pour tout

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:14

mais oui !! Faisons cause commune

Répondre

Cindy Le 9 avril 2016, 22:40

De loin le post le plus honnête, intelligent, moderne, fiable et utile que j ai lu depuis que je suis maman et que ma vie, mon style, mon orga, mes prios ont changé. Amen!

Répondre

Balibulle Le 13 avril 2016, 14:13

ooooooh merci Cindy <3 Dans mes bras !

Répondre

ajouter un commentaire