PeopleAge

15 octobre 2017

Ça veut dire quoi, « faire » son âge ?

J’ai toujours été nulle pour donner un âge aux gens, et ça ne s’arrange pas en vieillissant.
J’aurai 37 ans en décembre et depuis un bon moment déjà, je mets dans le même sac les moins de 30 ans, qui sont devenus un grand flou artistique de gens “jeunes”.

Quand une candidate de télécrochet que je suis pour le travail, une éblouissante Grace Jones en herbe, me confie avec fierté “j’ai 29 ans, je sais, on ne dirait pas”, sur le moment, je suis incapable de savoir si elle est censée avoir moins ou plus. 23 ans ne m’aurait pas étonnée, mais 29 ans non plus. Comme si tout se valait. 

Je serais une calamité au jeu de C8, “Guess my age”, dans lequel le candidat perd de l’argent par année d’erreur face à quelqu’un dont l’âge est – à dessein – difficile à estimer.
Michelle Pfeiffer et Antoine de Caunes y feraient sûrement un carton.

Qui devinerait que l’animateur a 63 ans quand il déboule quasi nu à la Nuit du Rugby sur Canal + ?

Idem pour l’actrice américaine, (60 ans en avril prochain), qui a fait une stupéfiante apparition ce week-end sur le compte IG de Gwyneth Paltrow, plus de trois décennies après “Scarface”.

https://www.instagram.com/p/BaNIfwkH-37/

Une femme qui s’entretiendrait de la même manière sans exercer un métier aussi exposé n’aurait probablement pas pêché autant de commentaires ricanants.
Pourtant on ne peut pas vraiment accuser Michelle Pfeiffer de vouloir stopper la course du temps pour rester dans celle des rôles, elle qui a levé le pied depuis quinze ans.

Une comédienne hollywoodienne est toujours coupable de quelque chose.

Même s’il suffisait de creuser un peu le sujet, par exemple en regardant les premiers teasers du “Crime de l’Orient Express” pour voir que la photo de Michelle était trompeuse :

“Ouf”, nous voilà soulagés n’est-ce pas ?
Ouf, Michelle est un peu plus conforme à l’image mentale que l’on se fait d’une femme sur le point d’avoir 60 ans. Ou dix de moins ?

Moi à vrai dire, je ne sais plus.

Au début de l’été, j’ai frôlé l’incident diplomatique lors d’une interview avec Arielle Dombasle, parce que j’avais voulu préciser son âge. C’est une « coquetterie » à laquelle nous sommes souvent confrontés dans mon journal (y compris avec des hommes), où la règle veut que l’on donne toujours l’âge de nos interlocuteurs.

Quand j’avais moins de 30 ans, je défendais farouchement ce principe. Je trouvais que cela aidait à désamorcer le tabou, à se projeter soi-même, que c’était bien de revendiquer son état civil.
Aujourd’hui je ne suis plus si sûre.
L’âge ne devrait pas être un problème, bien sûr. Mais doit-il pour autant être un sujet ?

« Faire son âge. »

Évidemment c’est mon propre rapport à la question qui parle.
Cette dissolution lente au fil de ma vie.
Le fait que je n’aie pas ressenti de « cap » des 30 ans.
Que mon compagnon ait six ans de moins que moi.
Que ma mère ne ressemble ni de près, ni de loin, à l’idée qu’on se fait d’une femme de 72 ans.
Que j’ai longtemps été la plus jeune à mon travail (plus maintenant).

Les repères personnels que j’aurais pu avoir ne se sont pas mis en place.

Je me sens entourée de femmes et d’hommes qui ne “font” pas leur âge. Dans un sens comme dans l’autre, d’ailleurs. À certains je donnerais plus qu’ils n’ont. La boussole est cassée, et au fond, ce n’est pas pour me déplaire.

Hier, pour remplir un dossier administratif, j’ai joint un Photomaton vieux de 3 ans. Pas terrible mais le seul que j’avais sous la main. Ça me paraissait faire l’affaire.
Je ne me serais jamais dit ça il y a dix ans. Il aurait fallu, à toute force, une photo récente, toute fraîche, pour que la photo soit juste.
Quand je vous dis que la boussole est cassée.

fatine Le 15 octobre 2017, 12:13

youhouuuuu un article de Bali, c’est jour de fête ! entierement d’accord avec toi, je trouve que l’age ne veut plus dire grand chose, ma mère a 60 ans et elle fait, elle est tellement jeune ! moi j’ai 33 ans dans 2 mois et ce chiffre n’a aucun sens pour moi… vaste debat 🙂

Répondre

Anne-Clotilde Le 15 octobre 2017, 13:36

Mes 40 ans ont été un choc. Pas l’âge en lui même, mais parce que j’ai perdu ma mère un mois plus tard. Alors, le jour où je les ai eus, en la visitant en soins palliatifs, ça a été le cadet de mes soucis.

Maintenant, je me rends à l’évidence, c’est un cap, les 40 ans, physiquement s’entend. La peau encaisse moins, faire attention au niveau nutrition ne suffit plus, on récupère moins bien, moins vite.

Et d’un autre côté, avoir 40 ans de nos jours n’a plus rien à voir avec avoir 40 ans il y a dix ou 20 ans. Outre les progrès des cosmétiques, de la médecin et l’allongement de la vie, il y a aussi un ralentissement des étapes-clefs de l’existence : j’ai fini les études, tard, j’ai eu mon cdi à 27 ans, au même âge j’ai rencontré le père de mon fils que j’ai eu 9 ans plus tard. Tout arrive plus tard, on vieillit moins vite, du moins dans sa tête.

Je n’ai pas de mal à dire mon âge, je trouve juste que ça fait bizarre que l’on me définit par lui, par l’image qu’on se fait une quadra (pas belle image d’ailleurs !). Bref, tout ça pour dire que je comprends que l’on tait son âge, pas vraiment par coquetterie, mais plus éviter les préjugés.

Répondre

So Le 15 octobre 2017, 13:49

Ton art le tombe à pic : hier je suis allée avec ma fille de 17 ans chez bizbee enseigne «  djeun’s » s’il en est… voilà que nous sommes sorties toutes les deux rhabillées pour l’hiver. Tu imagines que si j’ai une fille de 17 ans, c’est que j’ai dépassé les 29 depuis quelques années – en vrai j’ai 44 ans-.
Sur le coup je n’ai pas réfléchi à la question j’ai pris ce qui me plaisait – Avec la bénédiction de ma fille- , et puis en sortant j’ai réalisé que gobalement on était plutôt dans une boutique moins de 20 ans . C’est bizarre non? Pourtant, ma fille qui déteste les vieilles qui veulent faire jeune n’a rien eu à redire cette fois ci . La boussole est cassée , comme tu dis!

Répondre

Pulse Sco Le 15 octobre 2017, 14:10

Tu devrais poster plus souvent, Balibulle

Quant à Dombalse, tout comme son mari d’ailleurs, elle entretient depuis très longtemps le flou artistique sur son âge.

Je ne trouve pas qu’Antoine de Caunes fasse jeune, il est manifestement très sportif, mais au niveau du visage il ne fait pas jeune…

Enfin, n’ayant pas encore 30 ans, ces débats me paraissent un peu abstraits.
Bien sûr que l’âge veut dire quelque chose. L’expérience et la maturité c’est une force, certaines pratiques sont générationnelles, et personne n’est éternel.

Mais il y a plus de différences entre deux individus d’une même génération qu’entre deux générations. Et l’âge n’est pas une raison pour se limiter.

Répondre

Anne.B Le 15 octobre 2017, 14:22

Quel plaisir de te lire!!!Pour ma part,je vais avoir 35 ans le mois prochain,et je fais parti de ces personnes qui n’avaient pas peur de la trentaine.Donc pour le moment, tout va bien.Par contre je trouve quand même un peu ridicule de vouloir à tout prix garder secret son âge,je n’en vois pas l’intérêt.De toute façon,qu’on les « fasse » ou pas,les années sont bien là!Peut être que je changerai d’avis quand je trouverai qu’elles sont trop nombreuses?En attendant,le principal c’est de se sentir bien dans ses pompes!Bisous ma jolie Bali!

Répondre

Brunette Le 15 octobre 2017, 16:54

Mais yeah trop contente de te lire 🙂
Ah la la l’âge…entre celui qu’on a, celui qu’on « fait » celui qu’on nous donne, parfois c’est le grand ecart oui! Chui nulle comme toi pour deviner et comme toi, enfin si j’ai bien compris ton article, ça mes assez égal de savoir quel âge ont les gens que je fréquente. On en avait parlé sur ton post qui parlait de chirurgie esthétique, on m’a toujours donné plus que mon age, et encore, avec cette petite délicatesse qui consiste à enlever qqes années histoire de faire plaisir. En voyage pro avec 1 collègue, j’avais alors 30 ans, lui, hésitant : t’as quoi toi, 35…? J’ai ri. Et il était trop gêné de ce qu’il a pensé être 1 bourde.
Récemment à la salle de sport ma coach parle de compet et de catégorie et lâche, nonchalante: je vais p-e arreter qqes années et revenir avec les vieilles de 35 ans :-0 première fois que l’âge que j’ai est lié au mot vieille.
Mais y’a rien à faire je m’en fous ! Comme toi j’ai tjs été, pdt les années étude et début de carrière en tt cas, la plus jeune (syndrome née en fin d’année peut-être ? ) donc je n’ai pas ces repères.
Le seul moment où ça devient gênant c’est quand on parle de gamins. Je n’en ai pas (c’est 1 choix). Et ça semble perturber les gens quand tu leur dis que tu vas avoir 34 ans et que non tu n’as pas d’enfants et non c’est pas prévu pour le moment. Et mon horloge biologique vous dit merde.

Répondre

jicky Le 15 octobre 2017, 17:02

il me semble que « faire son âge » relève beaucoup plus de la tenue vestimentaire….ou d’une attitude générale, que des rides ou de l’âge du corps…. Tiens, Jean Rochefort, pour ne pas le nommer, « faisait bien son âge » (87 ans et pas 60, soyons clair, à la limite 75… mais bon, dans la tranche âgée, quoi). Mais intellectuellement, spirituellement et avec sa classe, il ne faisait TELLEMENT PAS son âge!! 🙂 … Quel jeune homme intérieurement et perpétuellement… Was not he?
On peut être refait de la tête aux pieds par la chirurgie esthétique et « faire » encore plus « son âge » que Jean Rochefort à 87 ans, à mon avis…..

Répondre

Vixen Le 15 octobre 2017, 17:07

L’âge, c’est encore aujourd’hui un problème pour beaucoup. Ou plutôt non, pas l’âge mais plutôt l’âge que tu fais quand on te regarde. Une femme qui garde des cheveux grisonnants fera tjs plus âgée que si elle les teint (d’après moi) les vêtements que l’on porte et la façon dont on « entretien » notre apparence physique entre en ligne de compte aussi tout comme le makeup.

C’est compliqué tout ça, moi j’ai 27 ans et j’ai tjrs fait plus que mon âge, je crois que j’arrive à l’âge que je fais « physiquement » et vestimentairement parlant (enfin! ) Pourvu que je fasse 27 ans longtemps 🙂
Mais à 15 ans je faisais déjà 25 apparemment, comme quoi…

Heureuse de te lire, comme toujours.

Répondre

Brunette Le 15 octobre 2017, 17:08

Mais yeah trop contente de te lire 🙂
Ah la la l’âge…entre celui qu’on a, celui qu’on « fait » celui qu’on nous donne, parfois c’est le grand ecart oui! Chui nulle comme toi pour deviner et comme toi, enfin si j’ai bien compris ton article, l’âge que j’ai et celui qu’ont les gens autour de moi, m’est bien égal. On en avait parlé sur ton post au sujet de la chirurgie esthétique, on m’a toujours donné plus que mon age, et encore, avec cette petite délicatesse qui consiste à enlever qqes années histoire de faire plaisir. En voyage pro avec 1 collègue, j’avais alors 30 ans, lui, hésitant : t’as quoi toi, 35…? J’ai ri. Et il était trop gêné de ce qu’il a pensé être 1 bourde.
Récemment à la salle de sport ma coach parle de compet et de catégorie et lâche, nonchalante: je vais p-e arreter qqes années et revenir avec les vieilles de 35 ans :-0 première fois que l’âge que j’ai est lié à la « vieillesse ».
Mais y’a rien à faire je m’en fous ! Comme toi j’ai tjs été, pdt les années étude et début de carrière en tt cas, la plus jeune (syndrome née en fin d’année peut-être ? ) donc je n’ai pas ces repères.
Le seul moment où ça devient gênant c’est quand on parle de gamins. Je n’en ai pas (c’est 1 choix). Et ça semble perturber les gens quand tu leur dis que tu vas avoir 34 ans et que non tu n’as pas d’enfants et non c’est pas prévu pour le moment. Et mon horloge biologique se porte bien, merci.

Répondre

jicky Le 15 octobre 2017, 17:10

petite anecdote dans le sujet: il y a justement quels jours, une collègue que je n’avais pas vue depuis.. bien 6-7 ans me recorde et la 1ere chose qu’elle me dit: « oh mais comment se fait il que tu ne vieillis pas? tu ne changes pas, comment tu fais? »…. Déjà, qu’elle me dise ça à 3 mois de mes 50 balais (sachant que je pense qu’elle ne connaît pas mon âge), soyons clair, 1) ça ma fait plaisir et 2) je me suis demandée pourquoi elle me disait ça; parce que moi je sais bien que je n’ai pas la même tête qu’il y a 7 ans. J’ai changé de coiffure, j’ai plus de rides (enfin, il me semble), donc « tu ne vieillis pas », ben …SI, je vieillis… En revanche je n’arrête pas d’être celle que j’étais à 40 ans; dynamique, enjouée, sportive (3 fois par semaine), je prends du temps pour me maquiller et j’adapte à mon âge… Bref, je prends soin de moi et je m’adapte à mon âge… enfin j’essaie… Quand je dis mon âge, les gens hallucinent souvent, mais je ne fais rien de spécial! :-).. Bref, j’évite tout ce qui pourrait « faire mon âge » (=marcher à 2 à l’heure, la tête baissée, le dos voûté, en talons plats et robe de mamie 🙂 GENRE.

Répondre

Violette.b Le 15 octobre 2017, 22:14

Ah que j’aime ce sujet , après avoir fait plus mature que mon age enfant , j’en faisais 20 à 15 , j’ai ensuite basculé du coté obscur pour faire plus jeune , puis nettement plus jeune.
J’ai compris que ce n’était pas des flatteries , lors d ‘une discussion sérieuse , avec quelqu’un qui ne me donnait pas mon age légal et ne pouvait admettre que j’ai connu un événement précis car il me donnait 10 ans de moins .
Soyons honnête , je vieillis mais doucement , donc on s’habitue à mon déclin , j’adore m’amuser , j’ai une voix jeune ,une allure identique à mes 20 ans , alors parfois je recadre ou j’explique car je tiens des propos de mon age , 54 ans.
Clin d’oeil perso , je recommande fortement une relation avec un conjoint bien plus jeune , c’est le meilleur antirides que je connaisse , photo à l’appui

Exemple inverse ma mère marié avec mon père 15 ans de plus a toujours fait « vieille ».

Je crois aussi qu’avec l’allongement de la vie , on a tous rajeuni ,mais on a en tête l’image de nos aînés au même age , du coup on parait encore plus jeune face à ce réfèrentiel .

Répondre

laetitia Le 15 octobre 2017, 22:38

Comme toi, je suis souvent incapable de donner un âge. Je trouve que cela est plus difficile pour les femmes que pour les hommes.
J’ai 27 ans et je fais plus jeune que mon âge (il m’est arrivé qu’on me demande ma carte d’identité à l’entrée de bars et clubs…).
Ma boussole est aussi cassée… L’été dernier, dans le bus, j’ai réalisé que je portais plus ou moins la même tenue que le groupe d’ados présent (blazer-tee-shirt-jeans-Nike Free). C’était ma tenue habituelle jusqu’à ce que je change d’environnement professionnel, une tenue dans laquelle je me sentais bien au quotidien. Je me suis demandé si je n’avais pas intérêt à opter pour un vestiaire plus « adulte » alors que je trouvais cet uniforme en adéquation avec mon mode de vie et mon état d’esprit.
Dans le cadre de mes nouvelles fonctions, dans une grosse organisation, je vis moins bien le fait de paraître plus jeune que je ne le suis. En réunion, on me prend pour la stagiaire. Au quotidien, mes collègues me maternent… Pourtant, j’ai troqué mon jeans-baskets pour un tailleur-talons 😉

Répondre

Vic Le 16 octobre 2017, 02:39

Que c’est chouette de te lire!
C’est vrai qu’Antoine de Caunes est plutot pas mal et Michelle Pfeiffer aussi, meme dans le trailer, c’est une belle femme.
Tu poses toujours les bons mots sur des choses que je ressens aussi. On a le meme age, j’ai 3 enfants et je sens le regard des gens qui a change: de nana pas trop mal et un peu branchée je suis passée a maman. Une fille qui devait avoir pas plus de 30 ans m’a appellee « Madame » il y a un mois. Je ne sais pas pourquoi ca m’a fait un choc! J’avais l’impression qu’on avait le meme age mais pour elle j’étais la femme qui a 3 enfants.
Du coup, je me suis acheté un perfecto pour faire plus jeune! :-))

Répondre

Angela Le 16 octobre 2017, 10:12

La question de l’âge … ça me turlupine.. peut etre parce que je viens d’avoir 36 ans et que l’approche des 40 m’inquiète, pas vraiment en terme de chiffre mais d’apparence. Excusez l’expression mais je n’en trouve pas d’autre : j’ai peur de faire vieille…

Je m’explique : on m’a toujours dit que je faisais plus jeune que mon âge et j’en ai parfois souffert, surtout dans mon milieu professionnel où être jeune n’est pas une qualité (quant on rajoute femme + métisse ça fait beauuucouppp de défauts mais c’est un autre souci).

Mes parents font jeunes (même si nous n’avons aucun gênes en commun) même mon conjoint à l’air d’avoir moins que son âge.

Cette impression de « faire plus jeune » est surtout lié à un dynamisme physique et intellectuel, une attitude, une vitalité…

Une de mes amies à 43 ans: c’est la fille la plus classe, la pus dynamique et la plus lumineuse que je connaisse. Elle a toujours dégagé ce truc qui fait qu’elle aura 25 ans à vie je pense.. Son âge elle s’en moque, c’est un chiffre, son apparence et son esprit sont en décalage total avec celui-ci.

A l’inverse, on discutait l’autre jour avec des copines et on se demandaient notre âge. Je pensais qu’on avait toutes entre 35 et 40.. l’une d’entre nous était toute fière car elle est bcp plus jeune : 29 ans. Je suis tombée des nues car je lui en donnais 10 de plus. Je la trouvais super pour une femme de 39 ans (par contre pour une fille de 29, bpc moins..) . Ma réaction a été de penser (pas de dire évidemment) que cette fierté était mal placée et que je n’enviais pas son âge..

Pour moi il y a une barrière, un cap à franchir, à partir duquel on « prend un coup de vieux » pour certains ce sera à 75 ans pour d’autre à 25 ans.. je redoute ce cap…

Répondre

alex Le 16 octobre 2017, 12:20

Je suis assez d’accord avec les commentaires précédents, il me semble que ce n’est pas tant une question d’âge que d’allure.. Je m’approche doucement mais sûrement de mes trente ans, et j’ai de plus en plus envie de tenues qui font moins « minette ». La naissance de mon bébé au mois de mai y est sans doute pour beaucoup, mais je réalise que je ne m’imagine plus du tout dans les mini robes et ballerines que je portais sans me poser de questions jusqu’ici. Je ne rêve que de silhouettes plus « femme », et à la fois plus masculines aussi. Comme si le vêtement, finalement, devenait un indicateur de l’âge – ce qui explique sans doute que je tombe toujours des nues quand je découvre que certaines actrices sont bien plus jeunes que moi, alors que leur allure si féminine les fait paraitre tellement adultes!
Je t’embrasse, et quel plaisir de te lire!

Répondre

Thiad Le 16 octobre 2017, 12:47

C’est marrant j’ai eu ce genre de conversation hier avec ma cousine alors que nous étions réunies pour fêter le premier anniversaire de ma nièce…
J’ai aussi longtemps été la plus jeune à mon boulot et à bientôt 35 ans ça n’est plus le cas… Je ne prêtais pas attention à l’âge car j’ai toujours été la plus jeune (la chance à une classe de maternelle en moins…) mais depuis que je suis moi-même maman ça m’arrive dessus… parce que l’idée d’avoir un autre enfant est en partie conditionnée par mon âge et celui du papa et aussi parce que mes cousines fêtent toutes leurs 40 ans l’une après les autres…
C’est donc les autres qui me revoient à mon âge car même si je me suis toujours glorifiée que je serai toujours plus jeune que ma sœur, si elle a eu 38 ans c’est que moi aussi je vieillis !
Et surtout quand je vois certaines filles à la télé qui ont mon âge, j’ai toujours l’impression que moi je fais plus jeune… Bref donc faire son âge c’est une vaste question à laquelle je ne préfère pas penser, j’avoue !!

Répondre

gatorusse Le 16 octobre 2017, 14:52

d abord cela fait très plaisir de te lire: c est là ou je sens le temps qui passe: quand les blogueuses que je suivais régulièrement ne postent plus, on sent bien qu on a toutes autre chose a faire, plus le temps… du coup c est un petit moment de détente bienvenu
bref, pour moi qui vais avoir 40ans en décembre, mon age me parait complètement abstrait, j ai l impression d être a peine adulte, que je suis toujours une enfant (pour moi les gens de mon age et plus donc, sont des grands, des gens matures, plutôt bizarre comme rapport avec eux au quotidien) Pourtant je suis maman, j ai un travail de grande, un compagnon, un crédit, des charges, des rides, je récupère moins bien… mais ça bugge dans ma tête, je ne suis pas adulte comme devrait l être dans les esprits quelqu un de 40 ans (attention je ne dis pas non plus que je suis irresponsable). Je suis d ailleurs plus perturbée quand c est l anniversaire de mes proches ça me remue plus que quand c est le mien!
en espérant te relire très vite

Répondre

Colette Du Net Le 16 octobre 2017, 15:22

Prendre comme mètre-étalon du (non) vieillissement une actrice américaine qui a toujours été très soucieuse de son apparence, ou un journaliste français qui montrait déjà ses muscles dans « l’homme est une femme comme les autres » (il y a 20 ans déjà), ce n’est pas exactement prendre un gabarit de la « vraie vie ». Il y a aussi Tom Cruise dans Barry Seal qui ne fait pas 30 ans mais sûrement pas 55 non plus. Ce sont des gens pour qui l’apparence est essentielle et qui se donnent tous les moyens pour la garder. Quand je lis dans des magazines féminins que telle ou telle n’a « rien » fait, je rigole car c’est manifestement faux. Et puis il y a Brigitte M. Elle fait son âge (bien que pas mal liftée) mais pour autant, ne fait pas mamie. Donc je rejoins Jicky. On peut faire son (un?) âge qui ne sera pas le même que celui de sa collègue/voisine.
Il y a aussi la tête. A quoi bon « faire jeune » si c’est pour se comporter comme un vieux c…n ou une vieille pie?
Après, si on parle séduction, tout ça, les choses sont bien différentes pour les hommes et les femmes, n’est-ce pas? Mais c’est un autre sujet.
Ne te tracasse donc pas trop chère Charlotte, tu es et resteras jeune encore longtemps!

Répondre

matchingpoints Le 17 octobre 2017, 13:30

Vu notre âge nous avons envie de dire que l’âge n’est que dans tête !
Non, les années sont bien là. Mais nous avons cette chance énorme de vivre à notre époque, nous avons tant de liberté vestimentaire (même si certaines se couvrent de ridicule mais là c’est une question de goût !), nous pouvons profiter de tant de choses que nos grand-mères n’auraient jamais osées.
Faire plus jeune ? Non, être bien dans sa peau, discuter avec les enfants et petits enfants, rester dynamique et dégager le petit quelque chose qui fait que l’âge n’est pas la première chose à demander.
PS Il y a des jeunes qui font vieux avant l’âge…

Répondre

shoubbs Le 17 octobre 2017, 18:03

Fun fact : j’ai eu un grand débat existentiel avec mon mari à une terrasse de café sur ce sujet ce matin. On était en face d’une école et on regardait les gens passer, mon mari étant persuadé qu’ils avaient tous notre age, et moi hurlant que NO WAY.

Je pense depuis assez longtemps que notre difficulté à « définir » l’age des gens est que les héroïnes de papier glacés semblent se figer dès la sortie de l’adolescence dans une tranche « 25-35 » dont elles sortent de plus en plus tard (passé la cinquantaine). Ça me fait penser au fameux sketch d’Amy Schumer où Julia Louis Dreyfuss célèbre son « last f**kable day ».

Comme si l’age avait été remplacé par 3 catégories : Très Jeune / Jeune / Vieux

Et je rejoins Colette, même avec toute la naïveté du monde, j’ai du mal à croire à l’actrice qui « vieillirait bien » toute seule dans son coin (sans au moins un bon dermato). Et entre nous, c’est pas bien grave !

Cette question de faire son age m’a toujours beaucoup travaillé. La principale raison est que pendant très très très longtemps j’ai du justifier de mon age pour tout (mais principalement acheter des clopes et de l’alcool hein). On se dit que c’est mignon, mais à 30 ans devoir sortir sa carte professionnelle pour montrer que oui oui, je peux acheter un pack de Kro c’est presque fatiguant. Sauf que voila, faire jeune est devenu une de mes caractéristiques donc ça fait bizarre quand ça s’arrête. J’ai eu un peu du mal à appréhender cette situation, comme si j’étais dépossédé d’une partie de moi… Et puis mon mari m’a offert une boite de Lego Star Wars, et j’étais heureuse comme un gosse et c’est passé !

Répondre

Murielle Le 17 octobre 2017, 22:20

Tellement contente de te relire…
A 40 ans je me sentais encore au top, dynamique, l’âge n’était pas un problème.
Maintenant à 58 ans…l’âge est plus difficile a accepter.
Même si on est encore jeune dans sa tête, je porte toujours des converses, des Doc Martens… malheureusement le corps lui te rappelle ton âge…les quelques rides, les petites douleurs…

Répondre

léontine Le 18 octobre 2017, 11:52

Seigneur, je ne vais pas m’en remettre de cette photo d’Antoine de Caunes. Déjà que je le trouvais bourré de charme, s’il a en plus un corps d’Apollon, je suis perdue !
Moi aussi, j’ai beaucoup de peine à donner un âge aux gens, j’ai toujours tendance à les vieillir, donc je soustrais poliment quelques années quand ils me demandent quel âge je leur donne et parfois je suis encore en dessus, gasp !

Répondre

patounettechatte Le 18 octobre 2017, 16:49

Enfin un article !!! Moi, je n’ai jamais « fait » mon âge, on me croit plus jeune depuis toujours et ça me va bien ! Surtout que je vais sur mes 49 ans ! Mais c’est dans ma tête surtout que je me sent jeune, jamais vraiment « adulte » depuis tout ce temps….Un éternelle gamine !

Répondre

Yado Le 21 octobre 2017, 19:13

Je pense que la prise de conscience des années qui passent se fait quand votre regard se porte sur une personne, qui vous semble plus vieille que vous et qui s’avère être même plus jeune que vous. Je crois que notre esprit s’ancre dans cette fameuse trentaine pleine de plaisirs et de projets. Il est difficile de la quitter car on sait que l’on ne sera plus les grands chéris enfants de nos parents. Il n’y aura plus ce merveilleux entre deux, être enfant et parent à la fois.

Répondre

yado Le 22 octobre 2017, 08:03

Plus que les rides, plus que le paraître ce qui me rend mélancolique dans cette avancée vers la quarantaine ou la cinquantaine, c’est que l’on s’éloigne de notre enfance. Viendra le jour où nous ne serons plus les enfants de nos parents. La trentaine est magique car nous sommes souvent à la fois parents et enfants, c’est un entre-deux merveilleux à mes yeux. C’est certainement pour cela que cet âge reste ancré dans nos états d’âme. Pour ce qui est de l’apparence, ce souhait de ne pas faire son âge, je m’en détache en pensant à tous ces enfants qui n’ont pas eu la chance d’avoir des rides. En fait, ma véritable et unique crainte dans la vieillesse c’est la dépendance, la perte de mon autonomie…. si dame nature est bonne avec moi, j’ai encore un demi siècle pour m’y préparer….:-)

Répondre

Sunny Side Le 23 octobre 2017, 20:51

Incroyable enfin je m’explique, tu es dans mes pensées depuis quelques jours.
Hier j’ai re-découvert une boutique de magazines et journaux anciens pour les enfants et + grands avec les Lili etc à côté de la boutique Pain d’Epices passage Jouffroy sur les grands boulevards. je me suis dit que çà te plairait. Mais surtout je suis restée scotchée devant la nouvelle entrée du Parisien, en me disant peut-être que Balibullle est là ! Là où çà devient incroyable c’est que je visite(à côté) et régulièrement une vieille dame de 103 ans, pianiste, autonome, charmante et élégante qui me file une pêche pas possible à chaque fois que je la voie. Même si je passe à l’improviste, aucun laisser aller ! Grâce à elle, j’envisage la vieillesse autrement, je n’avais jamais osé pensé que l’on pouvait être aussi vivante à cet âge là. Ma mère aussi stupéfie tout le monde, et ces deux femmes chamboulent mon horloge !

Répondre

cerise Le 24 octobre 2017, 15:14

Après des années à faire plus jeune que mon âge, ça m’a rattrapée à 35 ans. ça y est, j’ai quelques rides, quelques cheveux blancs. ça fait drôle… Mais d’une certaine façon je me reconnais enfin: mes traits moins poupins et mes quelques rides reflètent enfin comment je me sens à l’intérieur – une personne un peu cabossée par la vie, pleine de joie et de douceur mais aussi de souffrance. Ce que j’ai vécu se lit enfin sur mon visage, et je ne pensais pas que ça me plairait autant.

Répondre

Jane B. Root Le 28 octobre 2017, 11:03

57 balais depuis 8 jours. L’âge est un état d’esprit. Je m’en bats de ces 57. Ils ont façonné celle que je suis aujourd’hui et surtout l’expérience que mon corps a acquis (mon boulot est « physique »). Les enfants que j’ai eus ont alourdi mon corps. A 37 ans quand est née ma première fille, je mettais du 38. A 40 ans, la deuxième a lesté le tout. Aujourd’hui je glisse dans un 42. Où est le problème ?
Par contre là où ça me fait vraiment iech, c’est la lenteur et les douleurs qui s’installent. ça c’est difficile. A 38 ans je montais à cheval tous les jours, plusieurs chevaux d’affilée. J’engageais en CCE, 3 jours de compétition à la file, sans problème. A 57 ans j’ai changé de discipline. Le corps ne suit plus. Ou alors je mets 8 jours à m’en remettre avec des anti inflammatoires. Ma colonne a dévié et j’ai mal.
La douleur est la seule merde liée à l’âge (pour le moment). Dans ma tête j’ai une sérénité que je n’avais certainement pas à 37 ans. Aujourd’hui je sais dire NON ! et je le dis souvent. A tout ce qui m’emmerde et tente de me parasiter. Beaucoup plus souvent qu’à 37. Je n’ai aucune nostalgie de ce temps là et de celle que j’étais à cet âge là 😉

Répondre

Jane B. Root Le 30 octobre 2017, 11:38

57 balais depuis 8 jours. L’âge est un état d’esprit. Je m’en bats de ces 57. Ils ont façonné celle que je suis aujourd’hui et surtout l’expérience que mon corps a acquis (mon boulot est « physique »). Les enfants que j’ai eus ont alourdi mon corps. A 37 ans quand est née ma première fille, je mettais du 38. A 40 ans, la deuxième a lesté le tout. Aujourd’hui je glisse dans un 42. Où est le problème ?
Par contre là où ça me fait vraiment iech, c’est la lenteur et les douleurs qui s’installent. ça c’est difficile. A 38 ans je montais à cheval tous les jours, plusieurs chevaux d’affilée. J’engageais en CCE, 3 jours de compétition à la file, sans problème. A 57 ans j’ai changé de discipline. Le corps ne suit plus. Ou alors je mets 8 jours à m’en remettre avec des anti inflammatoires. Ma colonne a dévié et j’ai mal.
La douleur est la seule merde liée à l’âge (pour le moment). Dans ma tête j’ai une sérénité que je n’avais certainement pas à 37 ans. Aujourd’hui je sais dire NON ! et je le dis souvent. A tout ce qui m’emmerde et tente de me parasiter. Beaucoup plus souvent qu’à 37. Je n’ai aucune nostalgie de ce temps là et de celle que j’étais à cet âge là 😉

Répondre

Anne Le 2 novembre 2017, 13:18

Je n’ai clairement pas la réponse! Et de toute façon, je te croyais bien plus jeune que moi… alors que je découvre que nous n’avons qu’un an d’écart!
Il est certain qu’on fait globalement plus jeune aujourd’hui qu’il y a cinquante ans, parce qu’on mange mieux, qu’on s’hydrate et qu’on fait davantage attention. Mais pour autant, quand je croise des personnes très âges, je suis sure que dans leur tête, même si le corps les rappelle à l’ordre avec les déraillement, ils ont toujours 18 ans!

Répondre

ajouter un commentaire