ModeGarde-robe capsule et tri

8 novembre 2017

Droit d’inventaire

Faire l’inventaire de mon dressing pour l’appréhender en pleine conscience et en dépister les déséquilibres (trop de ceci, pas assez de cela)… J’y pense depuis un moment, comme souvent quand on réfléchit à l’optimisation de sa garde-robe.

Mais je n’ai encore jamais trouvé le bon outil.

J’ai commencé par des listes sur mon iPhone, laborieuses.

L’appli StyleBook dont je vous parlais il y a deux ans est plus adaptée à une collection de looks qu’à un inventaire en bonne et due forme.

Ne parlons même pas de mon « bullet journal » qui pour le coup, imploserait si je lui infligeais un inventaire complet.

Je rêve d’une app ou même d’un tableau Excel ultra intuitif et bien foutu, mais comme je suis nulle en tableurs, je ne sais pas comment m’y prendre. Et mes recherches hasardeuses sur Google ou Pinterest (« wardrobe excel spreadsheet » ?!) ne m’ont conduite que vers des fichiers un peu tristes et/ou fastidieux à tenir.

Pendant ce temps Iris, lectrice ici, me fait rêver quand elle évoque son fichier vestimentaire, dans lequel elle classe ses tenues avec différents critères croisés (estime de soi, nouveauté, etc.)

J’en étais là de ma réflexion molle et inaboutie quand, en tombant ce week-end sur un petit répertoire à spirale qui traînait à la maison, j’ai commencé à le remplir.

B comme Baskets, Blazers, Bottes ou Bonnets
C comme Ceintures ou Chemises
J comme Jupes ou Jeans
M comme Manteaux ou Marinières
P comme Parkas, Pulls ou Pantalons…

Ce n’est pas la solution optimale pour un inventaire mais c’est un début, et le signe que j’étais mûre pour aborder le sujet avec vous et vous demander vos astuces.

Alors cher-e-s camarades de l’optimisation vestimentaire, si jamais vous avez une méthode perso qui tue, papier-crayon ou application ou fichier sur ordi, je suis preneuse !

Petite précision technique relou : je n’ai plus de filtre anti-spam, du coup, mon blog en étant bombardé, je suis obligée mettre en ligne les commentaires manuellement, un par un. Donc ne vous inquiétez pas si le vôtre n’apparaît pas immédiatement ! Sur le fond, on ne change pas la tradition, il n’y a pas de modération.

Edit à 14h02 : il y a aussi des commentaires et retours d’expérience sur mon compte Instagram, où certaines lectrices expliquent utiliser les applications Numbers et Clothery, vous pouvez les lire ici.

Lily Le 8 novembre 2017, 09:54

Ce que je fais (et qui n’est possible je pense que depuis que j’ai réduit mes achats) c’est d’avoir une photo (type format carre) soit du site soit prise moi même de chaque pièce,sur un board ..c’est très parlant plus que de l’ecrure Et tu peux tester directement les combos.

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 10:26

Oh !! Et quel outil est-ce que tu utilises pour mettre en forme ce board ? Tu pourrais nous donner un aperçu ?

Répondre

lily Le 8 novembre 2017, 14:14

Je n’ai pas d’outils,j’imprime les photos sur Cheerz et je les épingles sur un tableau dans mon dressing…c’est un peu d’organisation au départ :en général quand j’achète un truc je prends sa photo sur le net,sinon je prends une photo,j’imprime et j’ai ma garde robe sous les yeux..ça m’aide non seulement pour composer un look mais aussi pour ne pas faire de doublon.

lily Le 8 novembre 2017, 14:15

Je précise je suis styliste dans la vie donc je fais comme au boulot quand on organise une collection complète,on la met sur un tableau de la même façon (plan de collection).

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:30

Merci Lily !! Et du coup, comment est-ce que tu organises ton tableau ? Les tops en haut du tableau, les bas en bas, etc. ? Ce serait génial d’en avoir un aperçu visuel (je sais, j’abuse !!)

lily Le 8 novembre 2017, 21:58

Oui comme un plan de collection je fonctionne par silhouette (les bas,les hauts,les vestes) c’est tout bête!!je vais essayer de t’envoyer une photo 😉

Minky Gigi Le 9 novembre 2017, 12:15

Moi qui me perd dans mes affaires, cette solution me parle (enfin un mix de vos deux solutions… il me faut du visuel)
Il faut que je trouve une boite à fiches d’adresses – je sais pas comment on appelle ce machin très vintage (ou équivalent je remplacerai les onglets alphabétiques par des catégories de vêtements)…que j’imprime des fiches photos… peut-être avec un petit tableau à pince pour accrocher les ‘hits’ du moment (ou autre thème suivant besoin), le tout à mettre pas loin du placard…

Et complété par un fichier tableur sur google docs pour calculer le cost per wear (comme vu plus bas, à mettre en place aussi et accessible depuis mon portable du coup), je pense que le tri de ma garde robe va se faire de lui-même quand je vais l’attaquer dans un an (période post-grossesse actuellement, j’attends que tout se stabilise avant ;-))

Jeanne Le 8 novembre 2017, 09:57

Mais quelle bonne idée ! ça fait des années que je tourne autour de cette idée de faire le point sur mon dressing, voir ce que j’ai en « trop », voir ce qu’il manque, etc. Ton idée de carnet alphabétique est simple et pour débuter, je pense que je vais te suivre !
Je suis admiratrice de ta lectrice, Iris… ça doit être juste génial d’avoir dans un petit carnet, des idées de tenues déjà testées, déjà approuvées, des idées d’associations, etc.
Chapeau !
Belle journée à toutes

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 10:28

Honnêtement j’espère qu’Iris est dans les parages et va nous livrer ses secrets de fabrication !
Et bon répertoire à toi, en attendant qu’on trouve THE TOOL 😉

Répondre

Lea Le 8 novembre 2017, 10:12

Très bonne idée ! Mais comment gérer les différentes saisons ? Un répertoire Eté, un répertoire Hiver, un demi-saison ?

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 10:14

Tu mets le doigt sur un vrai hic, et je cherche moi aussi la solution !

Répondre

brunette Le 8 novembre 2017, 10:55

C’est plutôt une affaire d’inventaire de looks que de dressing alors, non? Il faudrait, du coup, un book par METEO! Humide ou pas, frais, froid ou polaire, T° changeantes (5° le matin, 22 l’aprem ici en octobre), chaud, très chaud, canicule…

Cécile Le 8 novembre 2017, 11:09

Un grand carnet paysage, pages divisées en 3 ou 4 colonnes (chaud/froid/demi-saison – automne/printemps), et le coté répertoire que l’on garde.
Les fichiers excels ne se lisent pas du tout de la même manière que le papier, et n’engagent pas le cerveau de la même façon, je crois que c’est mieux d’éviter le numérique sur ce sujet 🙂
Après je suis très visuelle, du coup je n’ai pas besoin d’une photo, cela aide!

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:33

@brunette : pas de souci de saison pour les shorts et les sandales, en revanche ça se corse pour les robes et les jupes où là, effectivement, une différenciation été/hiver/demi-saison est bien utile !

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:34

@ cécile : riche idée, celle du répertoire format paysage !

brunette Le 8 novembre 2017, 10:44

Je suis une grande fan de liste mais j’avoue sans honte (voire avec un poil de fierté) que ma garde-robe, c’est que dans la tête 😀 je benchmark en ce moment mes futures boots noires, et je fais une revue mentale des looks possibles devant ma sélection Zalando 😀 Mais j’annonce, je suis un peu « nerd » sur les bords hein, légère option control freak, du genre à connaître les plaques d’immatriculation par coeur…(on sait jamais ça peut servir)
Sur ce commentaire inutile, une belle journée à toi (et ravie de te lire comme toujours!)

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:36

Rien que pour ça faudra que tu laisses ton corps à la science. Moi je suis incapable de mémoriser un digicode ou une simple adresse…

Répondre

roserouge0 Le 8 novembre 2017, 10:54

Chère Balibulle,

Il est grand temps que je commente enfin ton blog afin de t’avouer que, ma méthode, je la tiens de toi, depuis 3 ans maintenant et depuis la publication de ton article Cost-per-wear, découvert l’été 2014.

C’est alors que j’ai commencé à mettre en place mon tableau de Cost Per Wear, que je ne cesse, 3 ans après, de mettre à jour.

Ça a commencé doucement, en ajoutant dans ce fichier, chaque fois que j’achetais un vêtement, sa marque/description/type (haut, bas, robe ou chaussure) et évidement son prix. Et, chaque fois que je le portais, d’ajouter une unité dont le prix en était divisé.

Exemple :

GAP | Chemisier fleurs | Haut | 39,90$ | 3 (fois porté) | 13.3 CPW

Petit à petit, mon fichier a pris de l’ampleur et s’est gonflé de mes achats mensuels. Fin d’année 2014, après 6 mois d’utilisation, je me suis rendue compte que j’avais acheté 23 vêtements. Ce qui m’a paru énorme et dont je ne m’étais pas rendue compte (et sachant que j’exclu du tableau les sous-vêtements, et affaires de sport).

Tout ça m’a fait réfléchir, sachant que sur ces 23 vêtements j’avais acheté quelques belles pièces (Repetto, Tailleur Comptoir de Cotonniers), que j’avais peu porté et donc avec un très mauvais Cost Per Wear.

Alors, comme c’était la fin d’année, je me suis dit qu’il était temps de réfléchir sur ma gestion de la garde-robe et de viser l’achat maximum de 2 vêtements par mois (ou 24 par an).

2015 a commencé, et j’ai continué à ajouter dans mon tableau chacun de mes achats vestimentaires. Et j’ai commencé à prendre l’habitude, chaque matin, en arrivant au travail, de passer 2/3 minutes à rajouter des unités aux vêtements que j’étais en train de porter (ou tout du moins, a ceux que j’avais acheté à partir de 2014 et qui étaient dans mon tableau).

Et je n’ai jamais cessé depuis ! Je suis très fière d’en parler autour de moi (ma rigueur impressionne) et depuis 3 ans, j’ai pu faire de sacré analyses…
Quelques exemples parmi d’autres :

2015 – 20 vêtements achetés (youpi, je suis dans mon objectif), après coup, je me rends compte que c’est normal, j’ai déménagé d’un pays a un autre et changé de travail donc ai été très occupée, donc pas de shopping…

2016 – 42 vêtement achetés, complètement à côté de l’objectif, normal : j’ai fini d’emménagé, découvert ce nouveau pays, ces nouvelles marques, ces nouveaux magasins, je me lâche complet

Analyse Cost Per Wear des Repetto achetées en 2014 : à ce jour portées 188 fois (emmenées quelques fois chez le cordonnier tout de même), soit un CPW de 0.98$.

Analyse Cost Per Wear d’un chemisier cintré en synthétique Zara acheté en 2014 : porte une fois, après un an dans la garde-robe sans réussir à le remettre, je le donne à Emaus. Conclusion, le cintré et le synthétique, ce n’est pas pour moi… Enfin ça ne m’empêche par de refaire ce type d’erreur d’achat de temps en temps…

Récemment j’ai mis en place le Wear Per Month, avec l’objectif de porter chaque vêtement au moins une fois par mois. Quelques formules Excel en place et c’est parti ! Mais ce n’est pas gagné, surtout pour les vêtements dont le Cost Per Wear ne bouge pas beaucoup depuis 3 ans.

Bref, tout ça, c’est en tout cas grâce à toi, alors un grand merci.

Emelyne

Répondre

Katy Le 8 novembre 2017, 12:27

Alors là, je dis Bravo ! c’est exactement ce que je devrais faire si j’avais le courage 🙁
Je suis très admirative devant la rigueur de ce travail !

Répondre

Ema Le 8 novembre 2017, 12:59

Moi aussi j’adore c’est génial ! Moi je mets mes vêtements achetés dans un Pinterest, c’est pas classé mais ça me permet de voir la cohérence de l’ensemble. Et surtout quand je veux un truc nouveau je le mets longuement dans un autre classeur Pinterest, je le regarde longtemps avant d’acheter !

Répondre

HeLN Le 8 novembre 2017, 14:50

Hello Emelyne,
Je suis hyper impressionnée et intéressée par ton retour d’expérience. Est-ce que dans ton tableau Excel tu as fait une page par nature de vêtement (bas/haut/manteau/chaussures) ou plus d’onglets (pull/chemise/Tshirt etc…) ? ou bien est-ce que c’est tout sur la même page ? et si je comprends bien tu rajoutes ensuite des lignes année après année ? j’aimerais tenter l’expérience (sachant que la mise en place du tableur avec ma garde robe existante risque de prendre un certain temps, pour ne pas dire temps certain, ahem…)
HeLN

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:43

Emelyne est-il utile de te préciser à quel point je jubile en te lisant ? Tout comme les filles ci-dessus je suis impressionnée et emballée par ta démarche, et super fière si j’ai pu y contribuer involontairement !
Et tout comme HeLN je m’interroge maintenant sur l’aspect visuel de ton tableau de CPW, et la matière dont tu as organisé toutes les données à l’intérieur <3

Répondre

Noemie Le 8 novembre 2017, 11:46

Oh l’excel(lente) idée (pardon pour le jeu de mot) !!
J’avais fait un immense tableau Excel quand j’étais enceinte pour la garde robe du petit machin c’était top pour recenser ce qu’on avait déjà et ce qu’il manquait avec une colonne pour l’objectif et la petite formule en fin de tableau qui faisait apparaitre en rouge le nombre de body de telle ou telle taille qui manquaient 🙂 (je sais pas si c’est bien clair comme ça…)
Pour un tout petit c’était tip top niveau organisation et ça permettait d’orienter les mamies.
Je vais peut-être essayer pour moi du coup. Par contre c’est sur que le format n’est pas hyper funky…

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 16:08

« le petit machin », « orienter les mamies » AH HAHA !! J’adore (et j’avoue avoir créé un outil similaire pour ma fille au début, bien moins sophistiqué, mais qui m’a bien aidée les premiers mois… Depuis j’ai abandonné)

Répondre

Noémie Le 8 novembre 2017, 17:01

J’ai été un peu directive avec les mamies mais ça a évité les achats inutiles… J’avais fait passer le fichier à quelques copines pour les aider aussi sur le trousseau de la première année. J’avais vu large mais j’avoue que depuis j’ai lâché l’affaire. Je prends au fur et à mesure et vu la vitesse à laquelle il grandit c’est moins facile à contrôler qu’avant.
L’avantage c’est que nous on ne grandit pas donc si je m’y mets pour moi je ne devrais pas avoir à le refaire tous les ans ! (La bonne petite pression pour ne pas grossir )

Sophie Swiss Le 8 novembre 2017, 12:51

Depuis le temps que je te lis… je poste enfin un commentaire… car toujours à la recherche de la garde-robe idéale!!!
De mon côté, j’utilise Polyvore et Pinterest.
Dès que j’achète un vêtement/accessoires/sacs, je le « clippe » sur Polyvore. Je crée des collections par themes et des « outfit of the day » que j’épingle sur Pinterest pour plus de visibilité (pour moi donc! Et en tableau privé… on me prendrais pour une folle…)
Quand je prévois un achat, je fais des preview de tenues, de diverses façons de porter ledit achat ou les combinaisons possibles! Idem pour la valise des vacances ou le sac de week-end!
Je tiens un fichier excel et d’années en années, j’indique le nombre de fois ou je porte telle ou telle pièce, en fin de saison j’analyse le toute et je vends ou donne ce que je ne porte plus.
Je ne sais pas si c’est la meilleure solution mais c’est devenu mon rituel du matin et je le fais depuis 3 ans… ça donne un bon recul sur ma garde-robe… mais c’est fou, je n’en suis pas toujours sûre! C’est un perpétuel questionnement et changement qu’on peut analyser sans fin… en fait j’adore ça!

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:54

« en tableau privé, on me prendrait pour une folle », Sophie dans mes bras, NOUS ON SE COMPREND.
Moi je fais un travail similaire sur l’appli StyleBook, mais il me manque à côté de ça, un répertoire tout simple et sans photo.
Et j’adore ton idée d’anticiper les tenues et associations d’un achat à venir.
Je suis curieuse de voir, du coup, à quoi ressemble ton fichier excel…

Répondre

Sophie Swiss Le 10 novembre 2017, 10:49

:-))) Heu mais oui, on se comprend! Et ça me fait plaisir de pas être seule!!!!
J’avais testé StyleBook mais j’avais déjà mes habitudes avec Polyvore; je voulais pas faire le job deux fois!
J’ai mis un tableau « public » sur ma page Pinterest; j’y ai inclus le tableau excel que j’ai fait pour cet été si jamais tu veux y jeter un coup d’oeil 😉 et qq exemples de tenues!
C’est là que je vois que j’ai BEAUCOUP trop de chaussures que je mets trop peu… donc superflues dans ma garde-robe! Et ça… c’est qu’un exemple parmi tant d’autres!
https://www.pinterest.ch/sreneve/wardrobe2017/

Hélène Le 11 novembre 2017, 11:35

Sophie j’aime beaucoup ta liste sur Excel !

Répondre

Balibulle Le 12 novembre 2017, 16:24

Tableau simple et efficace, merci pour le lien !

Ca Le 8 novembre 2017, 13:07

Oh mon dieu, tu rends la mode aussi chiante qu’un théorème de maths !! Une armoire bien rangée, pour tout avoir sous les yeux et basta! Il faut vraiment avoir du temps à perdre avec toutes ces considérations ou être un brin psychorigide!

Répondre

Mina Le 8 novembre 2017, 23:53

J’aime à me dire que chacun fait ce qu’il veut. Mais oui la je suis complètement en raccord.
Comment oser avoir des soucis avec les habits?
Quand je croise au travail la misère sociale j’ai un peu du mal à me projeter dans un travail de « tableau/habit/petite marque/petit prix

Répondre

Balibulle Le 9 novembre 2017, 14:56

Ah le fameux procès en futilité / psychorigidité / indécence…
Merci de m’avoir malgré tout accordé du temps et de l’attention.

mo Le 8 novembre 2017, 13:14

J’adore résoudre des problèmes avec excel alors si tu as une idée de à quoi ton fichier idéal ressemblerait, ça m’amuserait beaucoup de le créer 🙂 J’ai lu rapidement le com d’Iris et cela semble assez simple !

Répondre

HeLN Le 8 novembre 2017, 14:52

Han ! Je suis preneuse du tableur si tu arrives à le mettre sur pieds ! Les explications d’Emelyne plus haut me paraissent un bon point de départ également 🙂

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 16:06

attention Mo, on risque de te prendre au mot, HeLN et moi !! Bénie soit la blogosphère et ses bonnes âmes, merci !!
Mon fichier idéal d’inventaire… si je te donne un exemple des infos que j’aimerais indiquer pour mon dernier achat en date, tu me diras ce que tu en penses :
descriptif : marinière col rond en viscose
catégorie : marinière
catégorie-mère : haut
marque : H&M
taille : M
saison : demi-saison
prix : 11,04 €
date d’achat : octobre 2017
portée : 2 fois
cost-per-wear : 5,52 €
Est-ce que ça t’inspire ?? 🙂 🙂
Mon principal échec sur Excel, c’est que je ne sais pas comment dispatcher les catégories sur la page, faut-il faire par exemple des onglets par catégories mères ?
Quant au fichier d’Iris, il m’intrigue parce qu’il inclut carrément des tenues complètes, ça veut dire croiser des items entre eux, et là ça devient le bordel dans ma tête !!

Anonyme Le 8 novembre 2017, 14:27

As-tu croisé des trolls et des lepreshauns en Islande ? 😉

Répondre

Balibulle Le 8 novembre 2017, 15:47

Et des elfes, aussi

Répondre

diane Le 8 novembre 2017, 18:33

Coucou Bali,

C’est toujours un plaisir de te retrouver sur ton blog, et ne dit-on pas que ce qui est rare est cher 😉
Je ne me suis pas plongée comme toi dans un « listing » de mon dressing, mais j’avoue dresser de plus en plus de « wish list » précises, de faire des piles par coloris (pour constater que je n’ai pas 1 SEUL pull de couleur!!), de cerner de mieux en mieux les pièces dont j’ai besoin (et non, comme tu l’as raconté une autre fois me semble-t-il, une pièce qui entrainera l’achat de 4 autres).
BREF juste une petite idée en voyant ce visuel de ton carnet, pourquoi ne pas ajouter visuellement la couleur ? Des vignettes, des carrés…En fait ça vient de me sauter aux yeux ! Bon enfin je dis ça, je suis peut-être à côté de la plaque 🙂 Dans tous les cas j’espère te retrouver vite !

Répondre

Balibulle Le 9 novembre 2017, 15:06

Hey Diane, merci !!
De quelle teinte sont tes pulls alors ? Et quel est le dernier achat de ta wishlist ?
Pour les couleurs dans le répertoire, hey, mais oui, très bonne idée ! Je n’ai plus qu’à faucher les feutres de ma fille (et trouver une astuce pour les imprimés)

Répondre

Claire Le 9 novembre 2017, 13:52

J’en suis dans une ébauche d’organisation : un tableau pinterest dans lequel j’essaie d’épingler tous mes achats (mais qui n’est pas à jour)
des photos non triées de presque tout mon dressing dans un répertoire de mon ordinateur (en attente d’une application géniale pour combiner tout ça)
La seule chose que je tiens scrupuleusement depuis janvier (et un post de géraldine de cafémode) c’est un cahier des achats, Ce petit cahier me permet de suivre toutes les entrées dans la penderie, les montants de mes dépenses, et freine considérablement mes envies d’acheter.

Répondre

Balibulle Le 9 novembre 2017, 16:27

J’avais adoré ce post, je m’en souviens ! Moi qui tenais un cahier d’achats il y a quelques années et l’avais abandonné après ma grossesse, je m’y suis remise grâce au bullet journal.
L’avantage pour toi, c’est que toutes tes munitions sont prêtes, le moment venu, y’aura plus qu’à dégainer ^^

Répondre

Murielle Le 9 novembre 2017, 16:24

Oh la la je ferais bien aussi de faire un inventaire.
Le gros problème chez moi depuis notre dernier déménagement c’est que je n’ai plus de garde robe. Donc il y a des fringues sur portant roulettes, d’autres dans des boîtes plastiques type Curver, et quelques vêtements achetés qui malheureusement restent dans les sachets plastiques du marchand, car je ne sais pas où les ranger.
Depuis 2 ans maintenant je fais une copie photo du vêtement via les sites que je classe dans des documents word, regroupés par type, mes foulards, mes vêtements achetés chez H&M par exemple mais c’est pas le top.
Déjà l’idée de tableau privé Pinterest me séduit beaucoup, j’aurais plus une vue d’ensemble.
Il faut que je fasse quelque chose car il m’est déjà arrivé d’acheter des vêtements similaires à cause de ce manque global de visibilité.
Mon objectif 2018 est de réduire mes achats, même si j’achète en majorité que des choses pas chères, d’eviter des doublons et d’achats mal réfléchis.

Répondre

Balibulle Le 9 novembre 2017, 16:47

Clairement tu es mûre pour Pinterest, y’a plus qu’à !! Est-ce que tu envisages de trier ta garde-robe également ?

Répondre

Murielle Le 10 novembre 2017, 14:28

J’ai déjà commencé Pinterest il y a quelques semaines mais avec des photos « Pinterest ». Ca m’a permis de voir, en fait, vers quels looks je suis toujours attirée, du simple, minemaliste. ..
Par contre, les tableaux privés avec les photos de mes fringues ca je vais vite le démarrer.
Oui il faudra absolument trier et me séparer d’anciennes fringues pour faire de la place et surtout pour petit à petit bien définir le dressing de l’avenir pour ne plus acheter des pièces dont je me lasse en une saison par exemple.

Florence Le 9 novembre 2017, 23:08

Ah j’adore tellement ce type d’articles que tu écris sur l’inventaire et la rationalisation de son dressing ! Personnellement je pense ne pas être loin de l’outil idéal pour gérer tout ça… Pourquoi ? Tout simplement parce que je l’ai développé moi même (fierté 🙂 ) et que j’ai donc pu l’adapter totalement à ce que j’en attends, sans pour autant passer beaucoup de temps dessus chaque jour car tout est automatisé.

C’est en fait un outil WEB que j’ai codé moi-même et qui me permet :
– d’avoir un visuel avec photo du contenu actuel de mon dressing, classé par catégories et sous-catégories de vêtements. Avec sous chaque photo le nombre de fois où le vêtement a été porté (et un code couleur associé).
– Je peux ensuite cliquer sur une pièce de ce dressing pour voir le détail du nombre de fois porté, le CPW, la date d’achat, la date à laquelle il a été porté pour la dernière fois, les looks associés, etc. Et toujours un code couleur pour me dire si c’est un bon ou un mauvais investissement (argh).
– de voir la synthèse de tous mes achats. je classe par défaut par date d’achat, avec une synthèse mensuelle. Mais je peux classer à l’envi suivant les marques, les catégories, ou le CPW. Et ici je vois aussi bien les pièces qui sont actuellement dans mon dressing que celles qui l’ont quitté.
– de remplir et visualiser un agenda des tenues portées

Ma routine, c’est que plusieurs fois par semaine) je créé ou recherche dans ma base la tenue que j’ai portée le jour même. et toute l’outil se met à jour tout seul en quelques clics 🙂
Et chaque fois que j’achète un nouveau vêtement, je récupère un visuel sur internet et rentre la pièce dans l’outil.

Et donc depuis 2011 j’ai la synthèse de TOUT ce qui est passé par mon dressing et le cost per wear de chaque pièce (aïe, ca fait mal aux yeux financièrement parlant… je n’ai pas dit que j’arrivais à freiner mes pulsions modesques hein).
Le hic, c’est que l’outil WEB n’est dispo que depuis mon PC… je n’ai pas le niveau technique pour le rendre public.
Le 2e hic est que j’ai tenté de charger des visuels de l’outil sur Pinterest pour donner un aperçu mais ma connexion internet me lâche !

Répondre

Balibulle Le 12 novembre 2017, 16:28

Ah là là Florence, l’avenir appartient aux développeurs, c’est sûr et certain (et je sais de quoi je parle, mon homme vient de là) !
On dirait bien que tu as mis au point l’outil parfait, bravo !!

Répondre

jicky57@gmail.com Le 10 novembre 2017, 06:51

moi l’inventaire je le fais au feeling et à coup de « si je sors ça de l’armoire et le repose immédiatement sans le mettre (ou si je le requit à chaque fois, VENTE). » Le seul inventaire que j’aie est celui de mes chaussures: j’ai fait un tableau excellent et j »ai même réussi à créer un « fromage » comme pour les stats avec couleurs, nom des marques et % de shoes (nombre de talons de + de 7, nombre de plates, nombre de sandales etc). Et sinon, comme je n’achète quasiment plus rien (sauf si je tombe sur un truc que je n’ai pas du tout en rayon), ça sort et ça se manifeste « en trop » lorsque j’envisage de porter l’une des pièces qui sont éventuellement en plusieurs (et trop de) exemplaires…

Répondre

Balibulle Le 12 novembre 2017, 16:30

Bravo pour le camembert (alors, ça dit quoi pour la plus grosse tranche ?) Pour le reste, j’ai pas tout tout compris, mais te connaissant je sais que tu pratiques toujours le principe du « 1 in, 1 out » c’est bien ça ?

Répondre

Michaela Le 10 novembre 2017, 10:47

Hello Bali,

c’est drôle comme tu émerges encore pile au moment de mes bébé-réflexions sur l’optimisation de ma penderie…
Suivant ton idée, je suis sur stylebook depuis 2 ans et depuis 1-2 saisons, je sens qu’il serait le temps d’évoluer.

Répertorier les fringues (vieilleries de départ et acquisitions au fur et à mesure), check.
Noter le look du jour, check (je sus fière de mon assiduité).
Dans mon classement des looks, j’en suis à hiver, été, mi-saison, hot summer et casual friday.

OK, donc du coup, j’en suis ici dans mes analyses:
1. La catégorie qui me sauve c’est assez bêtement est le hot summer, lorsqu’il fait trop chaud pour réfléchir au look portable et présentable au boulot
2. Mes dossiers de looks sont remplis mais j’ai l’impression d’accumuler des looks sans que tous se valent…
3. Je me rends compte que la catégorie que j’utilise le plus est la mi saison, car en customisant le look avec les accessoires par exemple, elle est applicable au printemps comme à l’automne et peut être un point de départ lorsque je glisse vers l’hiver (=copier un look et ajouter une couche par exemple)
5. Je ne me sers pas des fringues d’hiver en saison chaude mais je sais utiliser des fringues d’été en hiver (robe/jupe d’été avec col roulé & collants noir opaques,etc.;)
6. Il y a des jours « no inspiration » et jours où je me dis « wow, je suis une bombe » (sans forcément une corrélation avec des réactions extérieures) 😉

La question que je me pose actuellement est donc: comment repérer les looks et m’habiller pour me sentir « bombe » plus souvent, voir tous le jours, tiens?

Donc, il semblerait que je suis relativement peu sensible au saisonnement (=j’arrive accessoiriser une silhouette de base pour qu’elle soit adaptée à la saison sans que j’ai à créer un look à part), mais je peine des fois à composer cette bonne base.
J’en suis donc à la création d’une catégorie à part (hors saison): looks canon où je glisserais des looks qui fonctionnent sur moi…

Je ne te réponds pas à ta question d’un nouvel outil mais plutôt sur l’évolution de l’outil existant (et je m’aperçois que le faite de réfléchir à formuler mes idées m’aide à aboutir cette réfléxion pour moi-même).
Donc, merci pour cette occasion et je stay tuned pour la suite de tes réflexions à toi.

Répondre

Balibulle Le 12 novembre 2017, 16:37

« Mes dossiers de looks sont remplis mais j’ai l’impression d’accumuler des looks sans que tous se valent. »
Moi aussi ! Même constat sur StyleBook, du coup je viens de faire une grosse purge dans les looks.
Et pour l’inspiration looks canon, je trouve que l’astuce appliquée par la lectrice prénommée Iris, que je citais dans mon post, est assez efficace, je la cite : « J’en suis venue à la conclusion que je ne devrais sortir de chez moi qu’avec une tenue dans laquelle je pourrais aller à un premier RV ou un vernissage. C’est la définition parfaite de ce que je veux pour tous les jours : être mise en valeur sans trop en faire, avec la touche arty en plus. Au final, je n’arrive qu’à une toute petite dizaine de tenues qui font l’affaire. (…) Ma garde-robe idéale c’est 10 tenues et des accessoires changés toutes les saisons. Je suis sûre que ça pourrait être ta solution… »

Répondre

Violette.b Le 12 novembre 2017, 01:42

Bonjour, je suis la dame des « cartons de la honte » …..dont j’ai fini par me débarrasser de nombreuses manières …..mais j’ai racheté ….(no comment )
bref ma démarche n’est pas moralisatrice vu mon comportement perso mais je ne comprends pas ce besoin de classer (maitriser? )sur excel ou appli et surtout l’énergie que que vous y mettez …..les bras m’en tombent avant de commencer.
Déjà que le rangement me dépasse ,je ne me vois pas dématérialiser pour rationaliser ….mais chacun son fonctionnement je lis ces commentaires avec attention …je pourrais en prendre de la graine;
Je suis tout de même organisée 🙂
Mes chaussures sont rangées dans mon réduit buanderie qui ressemble au stocks de chez Minelli . je lis le devant des boites pour m’inspirer , les sans boite sont dans des cartons ikea par saison… je les vois moins bien du coup …
J’alterne juste été/ hiver ….la demi saison reste en place .
Les piles ou les placards sont par genre , manches longues manches courtes , gilet ouvert ou pull , épais ou fin ,tops dentelle blancs ensemble, manteaux, blazers, pantalons , …
Je compte donc sur le visuel.
J’ai tout de même un dossier sur l’ordi « look inspire » où je colle des photos des look qui me plaisent et qui comportent des pièces dont j’ai les erzatz , ou les mêmes coloris, ainsi je valorise ma garde robe.
Je compose dans ma tête en allant me coucher …. parfois le matin ça matche pas ….j’ai toujours un plan confiance ou uniforme à portée de main .
Cela repose sur le feeling , rien n’est optimisé et certaines pièces ne voient pas souvent le jour c’est vrai …d’autre sont redécouvertes…
En effet je suis un peu débordée ,envahie et je vous admire secrètement.

PS J’adore toujours autant ce blog et sa communauté.

Répondre

ajouter un commentaire