ModeGarde-robe capsule et tri

16 novembre 2018

Mon sac d’adulte


Il m’aura fallu vingt ans et une seule rentrée scolaire pour m’offrir enfin un « sac d’adulte ».

Par « adulte », j’entends tout ce que cet âge de la vie symbolise à mes yeux : prioriser / hiérarchiser / arbitrer.

Et donc avoir un PETIT SAC.
Et plus exactement un PETIT SAC RIGIDE.

Celui qui vous oblige à prendre des décisions.
À basculer du sac « champ des possibles » au sac « strict nécessaire ». 
À décider de ce que ce « strict nécessaire » inclut pour vous.
Et à le ranger.

AVANT

Jusqu’ici, j’avais choisi mon camp.

Certain.e.s s’en souviennent peut-être, j’y avais même consacré un paragraphe de ma « no buy list » en 2016, un an après la naissance de ma fille aînée, Ève : « utiliser un petit sac me demande trop de réflexion, d’arbitrages, de temps (…) La vie avec un petit sac à main, ce n’est pas une éducation, un raffinement qui s’apprend. C’est une nature. C’est la vôtre ou ça ne l’est pas. Pourquoi contrarier la mienne ? Bien avant d’avoir un enfant, je privilégiais déjà naturellement de grands volumes », écrivais-je alors.

Que s’est-il passé, deux ans plus tard, pour que je me dédise à ce point ? 
La première rentrée scolaire d’Ève.

LE DÉCLIC

Ce rendez-vous de 8h30 à l’école maternelle, quatre matins par semaine. Comme il fait bouger les lignes… 
Ajoutez-y un congé mat et un été indien, et vous obtenez deux constats chez moi : 
1) inutile de trimballer ma vie entière dans un grand sac mou, comme j’en avais l’habitude jusqu’ici quand je déposais Ève chez sa nounou avant de filer au travail. 
2) quand il faisait encore 25 degrés, pas de manteau ni de poches suffisamment grandes pour y stocker clefs, portable et portefeuille. J’avais donc bel et bien besoin d’un petit sac.

LA MONTÉE EN PUISSANCE

Les premières semaines, je me suis d’abord contentée de mon tote bag, le Cyrillus x CSAO avec lequel j’avais déjà passé tout l’été.


Tote bag en tissu wax / CYRILLUS x CSAO


Puis l’automne, le vrai, est arrivé et avec lui, l’envie de laisser le tissu souple et fleuri au placard jusqu’au printemps, pour lui substituer quelque chose de plus structuré.

Ma pochette Eastpak ultra-light à bandoulière, celle que je prends (et garde contre moi) quand je voyage, n’était pas taillée pour le job.

Parce que je ne fais pas partie des mamans qui déboulent tirées à quatre épingles dans le couloir des petites sections, il fallait – d’autant plus – un joli sac. Pour me procurer un peu de « self-maintenance » matinale.
(Mon credo là-dessus : un beau manteau et un beau sac font 50% du boulot pour vous)
Et voilà comment j’ai sauté le pas.

RÉCOLTER LES GRAINES SEMÉES DEPUIS QUATRE ANS

Si vous me suivez sur Instagram, vous l’avez déjà vu porté.
J’ai trouvé mon nouveau compagnon chez & Other Stories. Un petit sac rigide, compartimenté, VERT.

Pourquoi cette couleur ? Rappelez-vous ce post intitulé « Cost-per-vert ».

Une véritable démonstration par The Fashion Guitar de la pertinence absolue du Petit Sac Rigide Vert.


Charlotte Groeneveld for ever


Pas besoin de vendre un bras pour m’offrir un Proenza Schouler comme elle. D’autant que je préfère désormais les sacs zippés sur le dessus, plus rapides à ouvrir, plutôt que les fermetures à rabat comme celle du PS11.

Le « Duo Zipper » d’& Other Stories avait tout ce que je recherchais.


Sac à double zip et bandoulière / & OTHER STORIES


Un look « business » rendu atypique par son petit format, et qui promettait de bien vieillir, à l’abri des tendances.
Des compartiments.
Un joli vert.
Il ne lui manquait qu’une bandoulière suffisamment longue pour le porter au niveau de la hanche.
Je l’ai remplacée par celle d’un autre sac.

Elle est noire, la sangle glisse un peu dans sa boucle de réglage et finit toujours au max de sa longueur au fil de la journée, mais ça passe en attendant d’en trouver une plus jolie (et pourquoi pas contrastée, j’aime bien les modèles rayés).


Par tous les temps (et par Toutatis)


LE STRICT NÉCESSAIRE, DONC ?

° Portefeuille
° Smartphone
° Clefs de la voiture et de la maison
° Mini-carnet de brouillon pour relayer mon bullet journal
° Un stylo-bille noir et un Stabilo pastel
° Lunettes et leur étui si je dois conduire plus de dix minutes (= myopie).  
=> Le voilà, mon strict nécessaire.

Oui, avec deux enfants. 

Parce qu’avec le temps, il est devenu plus évident pour moi de sanctuariser mes affaires, en les séparant de celles des filles.
Ève est suffisamment grande pour avoir son petit sac à dos.
Le grand sac à langer d’Anouk se loge sous la poussette (problèmes de dos aidant, je ne suis définitivement pas faite pour le porte-bébé) et dans le coffre de la voiture.
Moi, je garde mes affaires à moi toujours à portée de main.

Et puis c’est comme les courses au supermarché.
Mieux vaut multiplier les sacs et les répartir, plutôt que de soulever une seule enclume (surtout que l’enclume je l’ai déjà, celle du cosy/siège auto).

DU FANTASME À LA RÉALITÉ


Est-ce qu’un beau jour, parce qu’on ressent le besoin de faire évoluer son organisation, tout est fluide tout de suite ?
Non, bien sûr.

Le « quoi mettre où » est assez évident, grâce à la conception simple et efficace du sac.  
Le smartphone dans la petite poche avant.
Le portefeuille, les clefs et l’étui à lunettes dans la plus grande poche.
Le carnet, le stylo, le Stabilo et les éventuelles feuilles volantes dans la poche arrière, large et fine.


Sac à double zip en cuir vert / & OTHER STORIES


Pourtant mon cerveau, habitué depuis vingt ans à tout flanquer dans un même trou béant (vous me passerez l’expression), a encore besoin d’entraînement pour s’acclimater à ces trois destinations possibles, et viser direct dans la bonne poche.
Oui c’est ridicule, je sais.
Mais autant écrire ce billet sincèrement.

Donc voilà, je me plante encore souvent de poche, et je passe aussi pas mal de temps à courir chez moi après le fameux petit carnet de brouillon pour toujours le remettre dans le sac (ne pas laisser filer la moindre idée sans l’écrire, bénéfice de la lecture de « Getting Things Done », je vous promets qu’on y reviendra).

Problème de carnet qui sera probablement réglé au mois de janvier, quand je switcherai sur un Bullet Journal moins épais, le Filofax Notebook A5, et pourrai le glisser systématiquement dans mon sac à main.

Mon Bullet Journal actuel, le Leuchtturm 1917, passe déjà dedans (la poche arrière est justement au format A5), mais avec ses 250 pages, il est assez épais donc difficile à rentrer/sortir.

ALORS, HEUREUSE ?

Tellement.

L’essentiel est déjà là.
IL NE ME MANQUE RIEN, quand je pars avec ce sac et ce qu’il contient. 

Je sais ce que vous allez me dire : où tu ranges ton bouquin en cours ? Et ta bouteille d’eau ?

=> La bouteille d’eau reste dans la poussette ou dans la voiture.  

=> Pour l’instant, mes moments de lecture se déroulent plus souvent à domicile qu’à l’extérieur, donc le cas de figure ne s’est pas encore trop souvent posé.

=> Et quand j’ai un rendez-vous nécessitant, par exemple, de la documentation format A4, je la glisse dans mon tote bag en tissu.

Ce qui m’amène à mon prochain fantasme : un porte-documents. Que je rêve de shopper chez ces messieurs. Et en bordeaux. 

Mon futur deuxième sac d’adulte.


Porte-documents en cuir « Corentin » / LE TANNEUR



Nadège Le 16 novembre 2018, 17:51

Je valide totalement le porte-documents ! Son look légèrement rétro et son style. Bien plus élégant qu’un tote bag.
Admirative que tu te contentes de si peu dans ton sac.
De mon côté j’ajouterai des klenex, un petit flacon de désinfectant pour les mains et une boîte de pansements pour les jours où je fais ma casse-cou sans le vouloir.

Répondre

Balibulle Le 17 novembre 2018, 15:38

ah oui, la mini-bouteille de gel hydro-alcoolique, j’ai ! 😉
La maroquinerie dite « masculine » c’est trop de bonheur, elle flatte à la fois ma fashion libido et mes velléités de rangement ^^

Répondre

@gingerlemon92 Le 16 novembre 2018, 21:24

Après des années à me trimballer des grands sacs qui me sciaient l’épaule et me tuaient le dos, je m’y suis mise au petit sac. La taille idéale n’est pas évidente à trouver. Même en se contentant du strict nécessaire, ça peut très vite être trop petit et trop serré. Résultat, la plupart du temps, j’ai aussi un tote bag, qu’une de mes amies appelle mon annexe, pour transporter un livre, une petite bouteille d’eau et un parapluie. Quelque part, ce tote bag me rassure.

Répondre

Balibulle Le 17 novembre 2018, 15:39

une copine vient de m’envoyer un message sur IG quasi identique au tien ! J’adore ce concept « d’annexe ».

Répondre

Anne-Clotilde Le 17 novembre 2018, 10:33

Ah, la quête du sac parfait pour soi !

Je viens d’en acheter 4 en l’espace de… hum… deux mois. Chez Liebeskind, chez Kesslord, un dans une maroquinerie en Aquitaine lors d’un déplacement pro et le dernier sur un coup de tête dans une maroquinerie en liquidation.

Je ne me trouve pas si exigeante (tu parles) mais ça reste la croix et la bannière pour trouver le bon modèle. Je le veux en cuir, avec du rangement, un proche zippé extérieur pour le pass Navigo, pas lourd, à porter en bandoulière. Evidemment, à chaque fois que quelqu’un me le soupèse, on me parle d’enclume. Mais entre le Kindle, le petit carnet pour mes idées (bienvenu au club !), les clefs, le portefeuille, le porte chéquier, le porte-monnaie, le badge d’accès, les clefs, ben oui, ça finit par faire lourd.

Pour l’instant, j’utilise celui de la maroquinerie qui liquidait. Sans marque, noir, sans fioriture. Comme quoi.

Répondre

Balibulle Le 17 novembre 2018, 15:40

Je n’imagine même pas tes tourments en été, saison la plus compliquée je trouve, quand on n’a pas THE one 🙂
à quoi ressemblent les 3 autres ??

Répondre

Anne-Clotilde Le 17 novembre 2018, 18:19

Voici le Kesslord, en noir. Qui ressemble vachement à ceux achetés en maroquinerie (moi, obsessionnelle ? Oh juste un peu, tu vois !) :
https://www.kesslord.com/fr/porte-travers/1399-maddy.html#/846-couleur-noir_n

Et le Liebskind, mais le mien est camel. J’ai un gros faible pour ce genre de forme.
https://www.brandfield.nl/liebeskind-montoir-small-powder-blossom-crossbody-tas-t1-801-94-3646-pb

Là, je devrais me tenir tranquille pour un moment.

Ariane Le 17 novembre 2018, 13:42

Ah, la quête du sac parfait ! Encore une fois j’adore ton analyse, c’est toujours un vrai plaisir de te lire.J’ai acheté il y a 2 ans le mini Elliot de Proenza (noir avec trois matières) parce que je le trouvais beau et surtout qu’il était archi soldé à -70% dans une boutique qui liquidait avant travaux… mais je n’aurais jamais pensé que je l’utiliserais autant! Taille quasi parfaite (allez, un cm de plus en largeur ça serait le paradis) je le trimballe non stop. J’ai investi dans un nouveau porte monnaie/carte (Le blooms de Gucci) comme mon immense portefeuille ne rentrait évidemment pas. Et du coup double révélation! Je n’ai besoin ni d’un sac qui contient 36 trucs que je n’utilise ps au quotidien, ni d’un Portefeuille avec des cartes fidélités dont on a l’utilité une fois par an par ex. Mais j’ai un critère: pas de cloison dans mon sac, sinon ça perd en praticité. Bon, j’ai fini mon pavé 😀

Répondre

Balibulle Le 17 novembre 2018, 15:43

J’adore les sacs noirs avec des contrastes de matières, et tu as eu raison de foncer à -70%, quelle aubaine !! Les Proenza Schouler traversent décidément bien le temps, je trouve que le look du mini Elliot est increvable aussi. Et oui, il a l’air super pratique !

Répondre

Fifi Le 17 novembre 2018, 14:03

Et tu vas y prendre goût !
J’ai ce modèle https://www.lancel.com/fr/gibeciere-9583.html (mais en cuir lisse et donc moins cher). Je n’ai jamais eu aussi petit.
J’y case : CB, monnaie, carte d’identité, carte de métro, écouteurs, téléphone, clés, et même un petit flacon de mon parfum, un rouge à lèvres…
Et depuis qq jours, je me contente de mes clés, mon porte monnaie avec la CB dedans et mon tel. Résultat, ça tient dans mes poches. Le graal !

Répondre

Balibulle Le 17 novembre 2018, 15:35

Lancel fait vraiment des sacs canon, même si je n’utilise plus de sac à rabat j’aime beaucoup la ligne de leur nouveau, le Ninon, même si moins épuré que le tien qui est un super classique. Pas de sac = médaille olympique !

Répondre

Christine Le 17 novembre 2018, 19:47

Il manque un détail essentiel pour les mois à venir (mais ça rentrera dans ton sac): un paquet de Kleenex pour les petits nez:-)

Répondre

Anonyme Le 18 novembre 2018, 19:16

Il manque aussi un autre détail essentiel pour les mois à venir : un paquet de Tampax pour les jours avec 🙂

Répondre

SAnd Le 17 novembre 2018, 20:12

J’avais craqué pour ton sac, pas dans mon budget mais j’ai réussi à trouver ma pépite avec en plus une large bandoulière que je voulais plus que tout 😉 (photo envoyée sur insta en mp)
Pas mal l’idée du tote bag dit en commentaire.

Répondre

didi1540 Le 17 novembre 2018, 21:03

Suis-je un parfait mouton si je dis que ce petit sac vert, présenté comme cela, est tout à fait attirant et serait parfait à mon épaule? J’ai un gros fourre-tout Nat&Nin cognac, j’adore la couleur, mais il a pas mal souffert à cause des frottements sur la veste ou le jeans, et je me sens parfois très c… à y fouiller comme jamais pour retrouver mes clés/mon gsm/un bic/le dernier mouchoir en papier pour essuyer le nez de ma fille…

Répondre

Clémentine Le 19 novembre 2018, 20:58

C’est marrant, j’ai fait aussi ma première rentrée avec école maternelle et deux enfants, et j’ai fait le même raisonnement, j’ai acheté mon premier petit sac rigide, moi qui ne jurait que par les gros sacs mous… Je me suis souvenue de ton article sur le sac vert, mais impossible pour moi (pour cause de parka verte..) restait le petit sac bordeaux qui fonctionne encore mieux pour moi, j’ai craqué pour le Anders de Sessun, et je suis toujours amoureuse de lui 3 mois après… J’avais toujours pensé que les sacs mous étaient plus cools, mais j’ai réalisé maintenant qu’un bon look est un équilibre de rigide et de souple, et le sac est à peu près le seul élément du look qui peut être rigide sans compromettre le confort.. Avec ce sac j’ai l’impression que mes looks approximatifs du matin ont l’air de looks bobo cool, c’est magique..

Répondre

Clao Le 20 novembre 2018, 15:07

L’équilibre rigide/souple : c’est ça ! Oui je me suis habillée à la cool, mais c’est parce que je le veux bien : regardez mon joli sac 😀

Répondre

Balibulle Le 4 décembre 2018, 09:21

C’est le grand problème du vert, quand on en est trop fan, les verts finissent par se clasher entre eux ! Dit celle qui a un imperméable vert foncé et une parka kaki… Le sac & Other Stories est effectivement plus joli et approprié en contraste sur du marine, du gris, du noir, du caramel, etc. Ma solution serait de doubler la mise avec un petit jumeau en bordeaux (comme toi, ça fonctionnerait hyper bien, car pas de manteau bordeaux dans ma collec). Est-ce que le fermoir du Anders est pratique ?
Quant à ton analyse sur l’équilibre rigide/souple => lumineuse !!

Répondre

Minky Gigi Le 22 novembre 2018, 11:44

Pour ma part un mini sac avec le strict minimum : portefeuille, téléphone, clés, pass navigo (le Twee mini noir de Dreyfuss, trouvé à -50% à l’époque sur The Outnet… et il n’a pratiquement pas bougé depuis), complété par un gros sac (épaule ou sac à dos suivant l’humeur du moment) pour le Filofax, lunettes, stylos, petite trousse avec pansements/crème main/baume à lèvres/paracétamol…, mes chargeurs, un livre ou kindle pour les trajets rer, un tote bag et il reste de la place pour ramener les petites courses que je fais parfois sur ma pause dej…
Parfois je prends un sac un peu plus gros si je ne prend pas mon gros sac et que dois prendre 2 ou 3 trucs en plus du strict nécessaire…

Par contre, c’est niveau chaussures où j’ai bien régressé depuis la naissance des deux : retour au plat, avec la mode des baskets facile… et dernièrement une paire de kickers (majoritairement noires quand même) au prix bien réduit…bref époque fin du collège en gros

Répondre

Balibulle Le 4 décembre 2018, 09:17

J’avoue je suis comme toi, très très peu de talons depuis que j’ai mis bas 🙂 Mais en effet, la mode est avec nous ! Moi mon refuge c’est les Doc Martens, époque fin du collège aussi ! (ou début du lycée, plutôt)

Répondre

astrid Le 22 novembre 2018, 21:29

Fan de sacs, je n’en utilise un grand que lorsque je dois y glisser mon ordi et/ou une pochette A4. J’ai plusieurs sacs du même format que celui du billet, notamment un Petite Mendigote vert foncé également. J’arrive à y glisser un livre de poche et/ou un Kindle + carte d’identité, pass navigo, clés, mini porte-monnaie, téléphone et lunettes (je glisse la paire de vue et les solaires dans le même étui). Pas de place pour une bouteille d’eau en revanche, mais je ne supporte pas d’être encombrée d’un sac-maison-sur-le-dos pour aller boire un verre ou à un concert par exemple.

Répondre

Balibulle Le 4 décembre 2018, 09:15

ah, encore un membre de la team vert foncé ! Et oui, quel enfer de sortir avec un sac-maison, pour l’avoir fait pendant de longues années dans un cadre professionnel (j’allais à des concerts et spectacles pour le travail, avec la bouteille d’eau, l’ordi, etc.) je suis soulagée de ne plus avoir à le faire aujourd’hui

Répondre

Chanchan Le 27 novembre 2018, 07:46

Bonjour
J’ai également ce sac et il est parfait à part la bandoulière qui est trop courte pour un porte travers ou glisse sans cesse sur l’epaule .
Sur Amazon , malgré un large choix , la boucherie est en majorité doré.
J’ai finis par en trouver une sur le site de monniers frères à -50% chez coach.

Répondre

Balibulle Le 4 décembre 2018, 09:14

Oui c’est fou hein, très compliqué de dénicher une jolie bandoulière de la bonne longueur et avec des attaches en métal argenté. Même problème pour moi ! Nous montrerais-tu celle que tu as trouvée ?

Répondre

chanchan Le 8 décembre 2018, 15:56

voila le lien : https://www.monnierfreres.com/fr-fr/Coach-Bandouliere-en-Cuir-dAgneau-Noir-a-Imprime-Floral-COA009058-fr.html

C’est encore un peu court mais ca passe et j’aime aussi que la andouliere soit plus large

Llu Le 3 décembre 2018, 19:27

Lectrice relativement silencieuse, je commente pour dire que ce sac a l’air très sympa.

Convaincue par ta démonstration du Cost-per-vert, je vais tenter l’aventure avec le Victor vert de chez Sézane en espérant que la taille me convienne.

P.S. : rien à voir mais, je n’utilise plus du tout Instagram (compte supprimé) et rate donc malheureusement tous tes contenus en story. Je comprends bien l’avantage des stories, mais c’est frustrant de rater du contenu d’autant que tu te fais rare sur ton blog.

Répondre

Balibulle Le 4 décembre 2018, 09:12

Ce sac est très joli, viens nous débriefer pour la taille et la praticité, ça m’intéresse !
Concernant Instagram, je suis un peu flattée de créer encore de la frustration, j’avoue, alors merci beaucoup de me dire ça 🙂
Je garde bien à l’esprit que tout le monde n’utilise pas cette plateforme, et effectivement c’est désormais le seul endroit où je montre par exemple des « looks », mais le contenu des stories n’a pas ou plus vocation à aller sur le blog, ce serait trop chronophage pour moi de transformer ces instantanés en billets. Et depuis que j’ai des enfants, je n’ai plus autant de temps à consacrer à mon blog. Donc c’est un choix que je fais, même si tout le monde n’y a pas accès, je me dis que c’est mieux que rien du tout.

Répondre

Llu Le 5 décembre 2018, 08:01

Je ne manquerai pas de faire un retour ici !

Pour Instagram, je précise que ce n’est pas du tout un reproche. Je sais ô combien comme ça peut être prenant de produire du contenu et je suis bien contente déjà d’avoir l’occasion de te lire sur ton blog ou sur tes posts Instagram (je suis ça par flux RSS). Je pense qu’il est bien plus important de se concentrer sur ses proches, encore plus ses enfants 🙂

Je regrette plus le choix de la plateforme de bloquer les stories à celles et ceux qui n’ont pas de compte que le fait que les gens l’utilisent.

C’est sans doute l’un des gros échecs des outils de blog actuels que de ne pas avoir su proposer quelque chose d’aussi simple à utiliser pour partager des contenus rapidement et d’avoir laissé les gens vers des plateformes fermées. Mais je m’égare !

Llu Le 12 décembre 2018, 18:55

Alors alors, le verdict.

J’ai l’impression qu’il est peu petit pour moi, mais il est effectivement très mignon et va avec à peu près toutes mes tenues \o/

Je ne suis pas encore complètement sûre de le garder, mais je m’y suis déjà attachée. Je crains juste un peu de l’abîmer (mon autre sac d’adulte, c’est un Abaco souple qui ne craint pas ou plus grand chose) et de pas avoir l’occasion de m’en servir souvent :/

matchingpoints Le 7 décembre 2018, 08:56

Après des années à trimbaler toute notre vie dans un it-bac plutôt monstrueux, on revient aux sacs de nos jeunes années. Mais lorsqu’on n’a pas de poussette pour mettre quelques autres accessoires ? Et en plus, souvent l’homme demande à y glisser ses lunettes, par exemple. Il y a donc toute une éducation à faire et une reconversion vers une détox de nos sacs allégés !
Nous validons votre sac bien compartimenté, comme le porte-document au masculin qui se féminise très facilement !

Répondre

Anonyme Le 8 décembre 2018, 11:46

Happy Birthday ! 🙂
(Je ne sais plus le jour exact mais je sais que c’est dans ces eaux là)
Que puis-je t’offrir comme cadeau ? Un « yellow cardigan » par exemple ?^^

Répondre

Balibulle Le 9 décembre 2018, 17:57

ah hahaha ! Oui t’es pas loin, c’est le 14 décembre. Lol pour le cadeau (ça fait causer dans les dîners, pour sûr)

Répondre

ajouter un commentaire