La mode étant aux starlettes-squelettes à Hollywood, on se pensait à l’abri de tout débordement mammaire ces jours-ci. Et hop, voilà comment, toute méfiance endormie, on se prend un pis dans l’oeil. Parce qu’il y en a des bien galbées qui n’ont toujours pas compris que, minceur ou pas, le décolleté qui déborde ou le téton apparent, ça craint. Pitié les filles, rangez le matos !

Sur les mêmes thèmes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.