Imprimé subtil, teintes douces, effet de superposition en trompe l’oeil avec les emmanchures blanches irrégulières, ceinture intégrée, bonne longueur… Pas de doute, cette robe Chloé automne-hiver 2006-2007 est juste divine. D’autant quand elle est portée avec les deux attributs incontournables de la modernité : le collant opaque et les compensées…

Sur les mêmes thèmes

3 commentaires

  1. Marleena Hills

    mercredi 17 décembre 2008 à 1:06

    aaaah… les fameuses compensées qui coutent un bras…
    et moi qui les découvre avec non pas une… mais deux saisons de retard…
    et qui ne sont absolument plus disponibles nulle part….
    il n’y a plus qu’a attendre qu’alix se casse la figure avec les siennes,
    et puis hop finie l’histoire d’amour avec ses Chloé et mise en vente
    sur ebay… et faudra t il encore espérer qu’alix ait le peton qui pointe
    dans les 40 parce que sinon je suis cuite de chez cuite…

    des chaussure de princesse. tout simplement. qui m’émeuvent le peton
    comme jamais auparavant. :'(

  2. Balibulle

    mercredi 17 décembre 2008 à 20:47

    Hihi, je compatis, moi j’ai le même crève coeur avec les babies à trois brides beige rosé, qu’apparemment tout le monde a chopé sur le web à prix cassés, ou chez Topshop au moment où ils ont sorti une copie, pendant que moi je… dormais ? Sinon, hem : je les ai ces Chloé-là, qui t’émeuvent le peton. Mais en 39. Jamais mises. Je dis ça je dis rien…

  3. Marleena Hills

    vendredi 19 décembre 2008 à 9:09

    Je me coupe le pied et je te les rachète? meme pas 1 cm… ca devrait le faire….
    🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.