Ma formation devrait être terminée. Abonnée à ELLE, Marie-Claire et Glamour, j’évolue quotidiennement dans le 15e arrondissement parisien pour achever mes études, je devrais avoir conscience de ce qu’est le fashion bon sens. Mais tout n’est pas si facile, sans quoi l’histoire ne serait pas drôle.

Je pense que tout ce qui vient de chez Comptoir des Cotonniers est beau. Alors pendant les soldes, j’en achète un max sans discernement.

Hors soldes, comme j’ai pas les moyens d’aller chez CDC, j’achète chez H&M et Zara. Je pense à faire attention à l’imprimé ET à la coupe (10 ans de shopping pour réaliser ça…) mais, héhéhé, pas encore à la matière. Résultat : mes armoires sont encombrées de textiles cheap qui me font ressembler à une pouilleuse qui tente d’être à la mode. Pathétique. Bientôt je regretterai la sobriété chic des bourges de ma fac de droite.

 

Sur les mêmes thèmes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.