Je n’ai pas été mangée par le grand méchant loup, je ne suis pas tombée dans la cuvette des vécé, je ne suis pas morte piétinée à coups de talons soldés rue Vieille du Temple. J’étais en Vendéééééeeeeee ! Avec mes chers et tendres, Milou et I’m the Walrus. Vous seuls arrivez à faire d’une station balnéaire agonisante THE PLACE TO BE. Je vous aime.

Je sais que ces cinq derniers jours cybernétiques ont été très durs, sans moi. Mais il faut savoir partir pour mieux revenir. Et revenir inchangée tant qu’à faire. Avec, genre, toujours les mêmes lubies ! Le mismatch par exemple. Manu Prince S, tu peux préparer tes scuds, je t’attends ! 🙂

Dès qu’il est sorti de mon petit cerveau torturé, cet assortiment végétalo-marin-orangé est instantanément devenu une de mes tenues « safe » (vous savez, celles sur lesquelles on sait pouvoir compter, les jours sans créativité). Si je vivais dans un catalogue de la Redoute, je dirais que c’est un de « mes best ». Mais ça craint.

Donc voilà, je laisse ceci en pâture à vos appréciations, diverses et variées.

Comment ? Si j’ai…? … acheté des choses pendant les soldes avant de partir ? Mmmh ? Enfin… vous me connaissez… Affaire à suivre parce que j’ai BEAUCOUP de photos à faire, si vous voyez ce que je veux dire…

Sur les mêmes thèmes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.