En guise de digestif par rapport à ce qu’on disait il y a deux jours : le col de fourrure avait eu son défilé officiel à la dernière fashion week. C’était chez Pollini… 



 

Sur les mêmes thèmes

31 commentaires

  1. davina

    samedi 9 août 2008 à 11:49

    A votre avis le col fourrure CDC il coute combien?
    merci

  2. Orennishii

    samedi 9 août 2008 à 13:38

    C’est laid quand même la fourrure.. Avec tous les trucs magnifiques qu’on peut faire.. On pourrait laisser visons et autres loutres copuler..

  3. Balibulle

    samedi 9 août 2008 à 13:49

    davina : aucune idée, je ne suis pas allée en boutique encore.
    onrennishii : comme d’habitude sur ce sujet, je ne rentrerai pas dans le débat, mais je laisse chacun s’exprimer

  4. marianne-vichy

    samedi 9 août 2008 à 17:40

    J’ai eu l’info sur le prix du col : 95 euros, en boutique début septembre et ce n’est pas du synthétique.

  5. Miss Nahn

    samedi 9 août 2008 à 19:33

    J’aime beaucoup tous ces jolis cols…reste à trouver le bon, au bon prix. En attendant il y a toujours « the dead puddle » (mon écharpe en agneau de Mongolie), ou « peau d’lapin », ma veste en…lapin.
    H&M, Sinéquanone & co vont bien sortir de jolies choses, abordables et en peaux de bébés acryliques…

    P.S: je ne m’en remets pas du « fur ever », j’adooore!

  6. pola

    samedi 9 août 2008 à 20:31

    Hum, le col en vrai poil de synthétique c’est bien aussi (et moins cher, accessoirement). N’oublions pas cette pauvre Ashley Olsen, qui s’était pris un je-ne-sais-quoi visqueux dans la figure en provenance de la PETA un jour qu’elle portait sa petite hermine… Ca vous ruine une tenue, un truc visqueux.

  7. chaton mignon

    samedi 9 août 2008 à 21:26

    J’adhère au col en VRAIE fourrure, ainsi qu’au blouson en VRAI cuir et aux chaussures en VRAI daim.
    Je mets aussi de la fausse fourrure, des gilets en skai et des chaussures en synthétique.
    il y a aussi des gens qui aiment uniquement les chaussures en chanvre ou les manteaux en sac de patate, mais pas moi!

  8. Balibulle

    samedi 9 août 2008 à 21:36

    marianne-vichy : je m’attendais à plus, finalement ! Comme quoi les prix exhorbitants de CdC sont en train de me conditionner à la hausse moi aussi !
    miss nahn : moi c’est ton peau de bébé acrylique ! Haha !
    pola : mdr !
    chaton mignon : merci…………….

  9. linette

    samedi 9 août 2008 à 21:55

    chaton mignon : les chaussures en vrai daim n’existe pas ou plus depuis belle lurette, l’espèce est protégé, ce que tu appelles daim, est soit une croute de cuir, ou du cuir qu’on a poncé appelé « nubuck ».

  10. chaton mignon

    samedi 9 août 2008 à 23:27

    @linette : c’est une figure de style (sens littéraire) pour dire chaussure en cuir de veau retourné et poncé, pas glam et terre à terre.
    Alors que daim (la matière pas l’animal) tout de suite on pense au chocolat suédois, aux vestes éthniques de l’europe centrale et aux plaines slaves… moi c’est ce que j’imagine 🙂
    et le daim (l’animal pas la matière) n’est pas en voie de disparition, il est chassé pour éviter la surpopulation… si on en fait pas des chaussures c’est parce que certains en font préférentiellement des trophées à accrocher au mur et que les peaux issues de l’élevage sont moins chères.

  11. alice

    dimanche 10 août 2008 à 5:17

    mais dis moi tu nous as meme pas mis une toque en fourrure pour l’hiver prochain! super decue moi je suis a fond pour piquer celle de ma maman!

  12. Bébinou

    dimanche 10 août 2008 à 9:50

    Pffffff, la fourrure… la plus belle que tu puisses te mettre autour du cou c’est celle de tartine ( au moins elle est vivante elle !). Je peux te demander pourquoi tu ne donnes pas ton avis ? Simple curiosité comme d’hab 😉

  13. kuniko

    dimanche 10 août 2008 à 10:44

    Moi j’en ai 2 : un « tube » en fausse fourrure très doux et un col en « vrai » poil d’alpaga (c’est une sorte de lama à la laine très longue et très douce que l’on tond 1 fois par an, pas besoin de le tuer, youpi !)

  14. Balibulle

    dimanche 10 août 2008 à 12:26

    alice : on en a une aussi dans la famille, mais je ressemble à Poutine quand je la mets alors… ;p
    bébinou : je crois que mon avis est largement donné à travers le fait que ces posts existent… Ce que je ne veux pas, c’est en débattre.
    kuniko : la classe…

  15. Baraginie

    dimanche 10 août 2008 à 17:24

    J’ai toujours été contre la fourrure, et pourtant quand une petite dame pour qui je faisais du shopping m’a donné une mini cape et 2 cols, je pouvais pas trop refuser.. me voici donc avec de la fourrure, vintage s’il vous plait, et ma foi meme si je ne les porte que rarement, j’adore leur coté too much. (et je vais me méfier des trucs visqueux, merci du conseil pola!!)

  16. Frieda l'écuyère

    dimanche 10 août 2008 à 17:31

    Le petit col de fourrure à noeud de satin dans le style de celui du CdC (moins imposant, donc, que dans ces exemples-ci), je suis sûre que j’en ai un qui traîne quelque part. Reste à mettre la main dessus.
    Pour les camarguaises/motardes qui se portent aussi en été, je suis tombée sur des Bata qui ressemblent en tous points aux fameuses CdC, sauf, évidemment, pour ce qui est du prix. Et en taupe.
    Je les montre ici :
    http://www.doucementlematin.com/arc

  17. diane

    dimanche 10 août 2008 à 17:37

    peu importe, vrai ou faux, c’est très beau et c’est sûr, je vais ressortir mon col en fourrure cet hiver!! 🙂

  18. Ponkey

    lundi 11 août 2008 à 10:43

    Hier soir il y avait un reportage sur une chaine anglaise (channel 4) sur le business de la fourrure. Plus de 60% de vraie fourrure que l’on trouve dans le commerce et les defiles vient de Chine. La-bas, ils ecorchent les animaux encore vivants. Ils ne les tuent pas de peur d’abimer la fourrure. Je vous assure que voir un renard sans sa peau qui titube entre les cages et un spectacle revoltant. Donc oui, allez-y, vous aussi donnez votre aval a ce commerce immonde.

  19. chaton mignon

    lundi 11 août 2008 à 11:29

    @ponkey: tu donne bien ton aval au fringues produites en chine ou en inde dans des conditions de travail inhumaines et révoltante (tu devrais voir la tête des nana à 40 ans là bas)…
    la télé surtout anglaise aime le sensationnel, tu pense bien qu’elle montre ce pauvre renard dans un but précis : choquer et faire de l’audience.
    Par contre rien sur les pauvres vaches dont on mange la chair et dont on fait des chaussures et des sacs sur lesquels on bave toutes.
    le col à CDC sera probablement en lapin et pas en renard (je vis à la campagne , alors les lapins…)

    @balibulle : fur ever est un post bien polémique…

  20. Ponkey

    lundi 11 août 2008 à 12:57

    Loin de moi l’idee de polemiquer mais juste d’informer. Apres chacun se debrouille avec sa conscience. C’est pour ca aussi que je ne fais pas de shopping chez H&M et compagnie. Je bosse a la source d’une industrie qui a du bon (creation etc) mais aussi bcp de mauvais (conditions de travail dans les usines en Chine, Turquie, etc). On fait les tendances et c’est comme ca que les gens achetent. Pas pcq ca leur plait ou pcq ils trouvent ca joli mais bien pcq on leur a enfonce dans la tete que c’est ce qu’il faut porter. Nous travaillons maintenant a eduquer la consomatrice de base, bref 90% de la population, a reflechir et a avoir plus de conscience et d’ethique et donc de faire de meilleurs choix. Les alternatives existent et les createurs avec qui nous travaillons en tiennent de plus en plus compte.

    Quant au vaches, il me semble que s’alimenter est un besoin de base… porter du lapin ou du vison n’en est pas. Apres on peut discuter de la maniere dont on les tue mais ca c’est une autre histoire.

  21. Joce

    lundi 11 août 2008 à 14:23

    J’ai un « vieux » col en fourrure d’un amovible d’un blouson tout simplement rockissime.

    Mais le col en vrai fourrure, moi perso, ça me glace le dos.

  22. sarah

    lundi 11 août 2008 à 18:31

    Ponkey tu as tout à fait raison et tu n’as pas à te justifier. faire preuve d’humanité n’est pas donné à tout le monde, les humains sont les vrais animaux c’est pathétique. le meilleur dans tout ça c’est que les femmes sont considérées comme les êtres les plus sensibles.vos commentaires sont donc incroyables, mais malheureusement réels

    je préfèrerais mourir que d’être dans votre position et d’avoir le mm état d’esprit

  23. Clémentine

    lundi 11 août 2008 à 21:45

    Si je puis me permettre de prendre part à la discussion, je crois que nous avons ici 2 débats.
    – D’abord celui de suivre la tendance parce que comme le dit si bien Ponkey, nous ne sommes plus que tu temps de cerveau disponible qu’on bourre à longueur de journée sur ce qu’il faut porter, ce qu’il penser, ce qu’il faut manger, ou lire. Il y a 15 ans, les plus grands tops de la planète (qui avaient alors un poids bien plus important dans l’industrie de la mode) posaient avec ce slogan « I’d rather go naked than wear fur ». Il y a 15 ans, ELLE, Vogue et autres applaudissaient ce geste de militantisme des deux mains. Personne n’aurait osé porter de la fourrure sous peine de passer pour une (ignoble) plouc. Et puis on a remis la fourrure à la « mode ». Oubliées les bonnes résolutions, si c’est à la mode il faut en porter sous peine de passer pour une (pauvre) has been. Et tant pis si quelques années auparavant on criait au scandale, il faut tels de petits moutons bien disciplinés, suivre la tendance. A force de voir tout le monde porter ceci ou cela, on veut la même chose, il nous FAUT la même chose. Où est la frontière entre ce que nous aimons et ce que l’on nous fait aimer ? Pour ma part, je suis bien incapable de la déterminer, après 30 ans de vie dans une société d’hyper consommation.

    – Le deuxième point, va, à mon sens, bien au delà du seul débat sur la fourrure. Nous, populations riches des pays développés, nous octroyons tous les jours le droit de disposer de ressources, qu’elles soient végétales ou animales dans un seul but de confort voire de même de paraître. Si on resserre le débat aux animaux, qu’est ce qui nous permet d’en disposer pour faire des tours de cou, ou tester le dernier mascara volumateur ? (manger de la viande est un autre problème qu’on ne peut pas comparer au port de la fourrure). Des animaux (quels qu’ils soient) sont élevés dans le seul et unique but d’être tués ou écorchés pour faire un gilet ou un manteau, dont nous n’avons pas besoin, multitudes de substituts existants. Et la guerre au Soudan, ou les droits de l’homme en Chine sont un autre débat qu’il serait simpliste de mettre en exergue pour dire que les hommes souffrent plus que les bêtes. L’un ne compense pas l’autre et vice versa. Ce n’est pas parce que des hommes souffrent qu’il faut justifier la souffrance animale, ou la minimiser.

    Ce deuxième point rejoint donc le premier : dans quelle mesure sommes nous aveuglés par la mode (au sens de tendance à suivre) et l’envie de paraître au point de mettre de côté notre éthique ? Personnellement, en bonne victime de la mode que je suis, je me pose la question tous les jours. Mais au moins, sur ce sujet là, c’est clair : la fourrure, la vrai, c’est sans moi.

    Oups, désolée Balibulle, la « Tartine » 😉 est énorme. Première et dernière fois que je me permets ce genre de débordement.

  24. Balibulle

    mardi 12 août 2008 à 14:26

    Je vous en prie, débattez donc, c’est la maison qui régale ! Chaton, à chaque fois que je fais un post parlant de fourrure, c’est reparti comme en 40, j’aurais limite été étonnée s’il n’y avait pas eu de réactions ! Mais même en plein mois d’août, les anti-fur ne désarment pas ! Je respecte leur point de vue. D’autant qu’il est, ici, énoncé sans agressivité.
    @ sarah, je laisse ton com’ en ligne pour le plaisir. Il est, comment dire, plein de fraîcheur…

  25. Ponkey

    mardi 12 août 2008 à 15:46

    Oui, je pense qu’on peut avoir de la conscience et un semblant d’humanite, etre concernee par le monde dans lequel on vit et rester polie vis a vis de soi-disant fashionistas sans un iota de matiere grise. Un petit chien-chien, des tonnes de fringues, et sans doute aucune idee de ce qui se passe ailleurs que dans son petit arrondissement et sa petite vie.
    Je crois a l’education, a l’apprentissage, au bon sens et a l’humanite mais helas il n’y a rien de semblable a cela ici.

  26. Clémentine

    mardi 12 août 2008 à 21:29

    @Ponkey: Mouais, c’est pas en insultant les gens que tu vas « éduquer » qui que ce soit, au contraire, je pense que c’est le meilleur moyen de braquer tout le monde. Chacun sa vision des choses, chacun ses décisions. Que le débat se fasse dans le respect des deux parties me semble, pour ma part, essentiel.
    @Balibulle: Apparemment, les pro-fourrures ne désarment pas non plus en plein mois d’août 😉

  27. Balibulle

    mardi 12 août 2008 à 21:48

    @frieda : mille mercis pour le tuyau camargo-motard ! Elles sont absolument parfaites, un vrai rêve qui se réalise ! Faut que je file chez Bata avant la rupture de stock !!!

  28. kuniko

    mercredi 13 août 2008 à 6:16

    Je respecte les idées des anti-fourrure (moins l’agressivité qui va avec et les dessert) et je pense d’ailleurs que j’assumerai pas forcément d’en porter (et c’est vrai que bizarrement porter de la vraie fourrure c’est birk mais du cuir ça gêne personne…)

    Mais rapporter ça aux « fashionistas » c’est un peu réducteur puisqu’aujourd’hui on fait de la très jolie fausse fourrure. On peut très bien suivre la mode ET ne pas porter d’animaux tués pour ça.

  29. Balibulle

    mercredi 13 août 2008 à 10:03

    @ponkey : ben alors, qu’est-ce qui t’arrive ? Tu étais civilisée tout à l’heure et maintenant tu m’ensevelis sous une tonne de mépris ? Tout ça en professant le bon sens, l’humanité, l’éducation…  Sacrée entorse à tes principes dis donc ! Rappelle-toi, chère moralisatrice, que la violence verbale, c’est la défaite de la pensée, même quand on sait à qui on parle, ce qui n’est pas ton cas. Interroge-toi donc sur la matière grise que tu as, toi, à ta disposition.
    @clémence : merci !
    @kuniko : tout à fait d’accord avec toi

  30. Lou

    mercredi 13 août 2008 à 16:24

    mouai, les pour/contre, etc…
    chacun a le droit de penser comme il le souhaite et de s´exprimer comme il l´entend, n´est il pas?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.