Ca y est, on y vient ! Je sais, vous n’êtes qu’une poignée à avoir CanalSat ou Numericable et par là même, la chaîne June. Et donc à pouvoir tomber en ce moment, dans 7 jours avec elles, sur les dessous de ma nouvelle roussitude. Petit récap avant de pouvoir vous renvoyer vers un extrait vidéo la semaine prochaine.

Mais why ? J’attendais un prétexte pour tester la « couleur fashion de l’hiver ». Bon il paraît que le nouveau blond c’est plus tout à fait le roux, mais le gris (!) heureusement que j’étais à la ramasse sur ce coup-là. Moyen, le relooking à la Panaf’. En revanche, le roux, mille fois oui ! Et depuis un bon bout de temps.

L’Homme étant très très moyennement chaud sur la question (encore aujourd’hui) j’attendais des jours meilleurs ou une excuse pour sauter le pas. Quoi de mieux qu’une obligation professionnelle ? Une fois mon sujet proposé à ma rédactrice en chef et chaleureusement approuvé, je me suis mise à trépigner. Une semaine me séparait de mon RV, et a suffi à liquider mes dernières appréhensions. Je suis arrivée le jour J excitée comme une puce au salon où officie Thomas P., notre coiffeur bien-aimé de 7 jours avec elles, qui commence à me connaître et à savoir ce que j’aime.

Mais how ? On a fait les choses en deux fois. D’abord un cuivré foncé, raccord avec ma carnation, pour la masse. Puis des mèches franchement rousses dans les longueurs, sans toucher aux racines. J’avoue avoir eu quelques sueurs froides au moment de l’étape intermédiaire. Quand vos cheveux sont juste éclaircis par endroits, avant de recevoir la « patine » (= la couleur). Je voyais des mèches vraiment blondes sur mes épaules, et je retenais mon souffle… Please don’t leave me this way !

Mais now ? Après un résultat vraiment rock’n’roll à la sortie du salon, qui a provoqué quelques grimaces dans mon entourage (et un trop mignon « c’est marrant » de ma Maman, qui n’a pourtant pas l’habitude de me ménager) la couleur s’est atténuée, jusqu’à atteindre ce que vous voyez aujourd’hui. Et qui varie à mort selon l’éclairage, raison pour laquelle (pour répondre à Bricole et casserole) la couleur peut paraître encore plus claire à la télé. De bons spots de studio sur la gueule, c’est autre chose que la lumière du jour à ma fenêtre…Plus les semaines passeront, plus la couleur se délavera pour aller vers le châtain, parce que je n’ai pas fait une vraie décolo qui décape vraiment le cheveu. Simplement un « mordançage », technique comparable mais moins invasive. Pour l’entretien, les shampooings pigmentants fournis par le salon sont pas mal, d’ici au prochain rendez-vous…

Mais how long ? Héhé, grande question ! Je ne sais pas y répondre moi-même… Je pensais au départ garder ça plusieurs mois, pour accompagner ma repousse pendant son stade le plus ingrat, avant de revenir au brun. Mais le fait est que le roux change TOUT à une garde-robe :

+ Je redécouvre mes fringues « fades », qui prennent une nouvelle dimension couplées à des cheveux cuivrés. Et je m’éclate en uni gris, taupe et même en TOTAL LOOK NOIR woah truc de ouf.

Mais j’ai dû devenir super précautionneuse avec les imprimés assez chargés, qui font vite Dame Ginette si j’ai la main un peu lourde.

+ Le vert est définitivement mon ami…

… mais je n’ai pas encore trouvé mon bonheur en boutiques !

– et pour ne rien arranger, sur les plateaux de 7 jours avec elles, on doit éviter au maximum le noir et toutes les couleurs sombres. Le mieux : l’imprimé et/ou les couleurs vives ! Autant dire ce qui est le plus difficile à manier pour moi en ce moment… Surtout après avoir, déjà, enregistré quinze émissions. J’avoue avoir fait le tour de mon placard !

Alors pour l’heure, je navigue à vue. Je sursaute toujours en me voyant dans le miroir, je jubile de la facilité à s’habiller avec des choses très simples et je soupire de frustration devant mes fringues les plus « baroques » que je suis obligée de délaisser momentanément… C’est une aventure chaque matin.

Je sais qu’il y aura sûrement plein de rousses ici pour m’affirmer le contraire, qu’on peut vraiment tout se permettre… Rassurez-vous, je tente quand même des trucs, la preuve en images très bientôt…

Sur les mêmes thèmes

111 commentaires

  1. Xma

    samedi 30 janvier 2010 à 18:16

    J’ai la chance d’avoir June et j’adore 7 jours avec elles!!le concept « réunion de fille » est super bien réussi, vous êtes toutes marrantes, lookés, c’est super agréalme à regarder! J’avais vu ta nouvelle couleur sur ton blog avt l’émission, alors le coup du chapeau est tombé à l’eau pour moi ;))
    bisous

  2. Lou

    samedi 30 janvier 2010 à 19:14

    Moi qui ne suis pas une friande du roux, sur toi, j’adore, ça te donne un petit côté sauvage qui ne va à ravir !! j’adore ton épingle à cheveux, tu l’as déniché où ?
    Bisous

  3. Audrey

    dimanche 31 janvier 2010 à 9:45

    C magnifique la couleur est parfaite chapeau o coiffeur !!!!!

  4. Balibulle

    dimanche 31 janvier 2010 à 23:42

    Merci pour vos réactions à ma nouvelle capillarité, dont le nombre est déjà en soi une récompense (arf, changer de tête dans l’indifférence générale, le cauchemar !) Pour les compliments, les encouragements et tous les conseils vestimentaires ! J’en profite de mon côté pour (re)donner quelques petites infos : le teint brouillé est (j’espère) peut-être dû aux rougeurs du ski, et aussi au flou des photos (quand zéro soleil entre par ma fenêtre je suis foutue, je ne sais faire aucun réglage). La barrette est une broche en strass H&M. Et enfin ne pas sourire n’est pas un choix. Je souris aussi quand je fais des photos pour un post, sur certaines ! Si elles sont réussies, je les garde en priorité. Quand elles sont ratées… Je garde les autres !

  5. Charlie O'Plumes

    mercredi 3 février 2010 à 0:13

    je kiffe la dernière photo, trop trop trop !

  6. Roxane

    mercredi 3 février 2010 à 17:39

    Je débarque, suite à l’affaire des shoes (waouh), et je te trouve superbe avec…MA couleur et presque MA coupe!!!
    Ca te va super bien. Une fois qu’on est habituée à la rousse attitioude, ça donne un chien fou à un visage! (faut juste avoir la carnation qui va avec, hein… c’est mon cas puisque je ne fais que pousser un peu le naturel)

  7. fashionstyle

    mercredi 3 février 2010 à 21:37

    J’arrive après la bataille, comme d’hab…mais yes, j’avais envie de te dire….qu’en rousse….tu es sublime !!!

  8. Lolita

    jeudi 4 février 2010 à 12:45

    Sur la dernière on dirait mon cocker…

    Autant je trouve qu’un beau roux sur une belle coupe, genre Mylène Farmer, c’est sublime, autant sur des cheveux brouillon chiffonnés, je trouve que ça fait très négligé.

  9. elo

    jeudi 4 février 2010 à 17:59

    Bah ouais Bali la belle qu’est ce qui t’as pris?
    Autant sur une Bree ou une rousse naturelle avec une jolie coupe cette couleur est sublime autant là avec ton coiffé décoiffé ça fait un peu sale 🙁 du genre j’ai 15 ans j’emmerde mes parents jme teints les cheveux dans mon lavabo !
    Sinon congrats pour André j’ai hate de vouir tout ça en boutique !

  10. Balibulle

    jeudi 4 février 2010 à 20:40

    @ charlie o’plumes / roxane / fashionstyle : merci les filles !! Et Roxane, red power 😉
    @ elo : oui t’es pas la seule à le penser, tu peux voir du plus lisse, là, si ça te dit
    http://www.balibulle.com/post/2010/02/01/baliboulet-fait-la-troisieme-demarque/
    Et merci pour André !

  11. Résidus de roussitude – Balibulle – Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mercredi 7 avril 2010 à 14:26

    […] pour mon basculement du côté roux de la force, proposé dans le cadre d’une chronique pour 7 jours avec elles, j’ai confié ma tête à Thomas P., le coiffeur de l’émission. On a gardé quelques […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.