Un comble, de déménager pour un appartement plus grand et d’avoir une salle de bains plus petite, non ? Bon, il y en a un que ça n’a pas dérangé, pour sûr… Mais moi, avec ma « boîte à échantillons » et mon tiroir entier de « trucs à cheveux », j’ai dû revoir fissa l’ordre de mes priorités.

Après avoir maugréé toute une après-midi, et disséminé le sèche-cheveux dans la chambre et les protège-slips dans les toilettes (glamour ou quoi !),  j’ai pris conscience que cette pénurie de rangements fermés allait finalement faire mon affaire. En me donnant une excuse toute trouvée pour soigner outrageusement les apparences.

« Mais enfin, Homme, quitte à ce que les choses se voient, autant qu’elles soient un peu chic, non ? » Ce recoin de carrelage, exposé constamment aux regards même avec le rideau de douche fermé… qu’est-ce qu’il attendait d’autre qu’une cargaison de shampooings branchouilles ?

Et hop, le magnum de Dop et la mousse à raser « barbes difficiles » (la mienne, bien sûr) : planqués, derrière, loin ! La vérité est toujours derrière le rideau.

Sur les mêmes thèmes

51 commentaires

  1. L’arbre qui cache la forêt | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mardi 11 septembre 2012 à 9:44

    […] pour H&M, quelques trousses vides… Et puis je n’ai pas résisté à garder mes traditionnels bocaux pour continuer de faire déco + rangement dans la salle de bains […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.