La puissance d’un sourire… Vous avez pu le constater par vous-mêmes et m’en faire la remarque parfois : sur la majorité des photos de moi faites pour ce blog, je ne souris pas.

Je n’ai jamais été à l’aise avec cette démarche de « sourire d’office ». Après tout, au quotidien, qui se balade avec un smile permanent sur le visage (à part Roberto Benigni, je veux dire) ?

« Qu’est-ce que tu as l’air sévère ! », s’est exclamée un jour ma soeur cadette, alors qu’on rentrait du lycée, et qu’un silence s’était installé dans la voiture. Elle conduisait, j’étais perdue dans mes pensées, et j’avais l’air sévère.

Treize ans plus tard, je n’ai donc pas changé. Sévère mais pas triste, ni blasée pour autant. Non, évidemment que non. Ce serait trop simple.

Quand je suis seule ou dans ma bulle, la concentration ou – à l’inverse – le vagabondage de pensées me collent un masque de dureté. Autant vous dire que les photos souriantes pour le blog je les accouche parfois dans la douleur. Il faut lâcher prise. Avec un pourcentage de réussite proche, certains jours, de zéro. Parce qu’on ressemble à l’idiot du village plutôt qu’à la fille racée qu’on rêve toutes d’être. Alors on prend ce qui reste.

Bizarrement il y a parfois des gens qui ne « gagnent pas » à sourire. Toute la belle gravité de Keanu Reeves ou Kristen Stewart qui s’évapore. Comme si sourire évacuait le mystère.

Et puis il y a ceux qui, à l’inverse, atteignent une densité inouïe quand ils sourient. Une densité qui ne se façonne pas qu’à coup de bistouri ou de facettes dentaires. Juste une irradiation miraculeuse, 1000 mégawatts qui vous réchauffent illico. Les célébrités américaines sont douées pour ça. Il faut bien l’avouer, leur culture du sourire est plus développée que la nôtre. Ceux-là transforment le plomb en or. Je vous ai mis mon top 5.

En n°5 donc Halle Berry. Audrey Hepburn croisée avec Tyra Banks. Graou, quoi.

En n°4 ?

N°4 Sienna Miller

On dira d’elle ce qu’on voudra. Qu’elle ne vaut que par ses choix amoureux ou vestimentaires. Mais s’il y a un truc qu’elle ne doit à personne (et que beaucoup peuvent lui envier en vain), c’est son sourire d’une pureté et d’une fraîcheur absolue. Go Sienna !

N°3 Julia Roberts

Une vieille photo. Et à dire vrai, je me demande si elle n’est pas encore plus belle maintenant. Avoir Julia Roberts face à vous qui vous sourit, ça doit être énorme. Hein, Michel ?

N°2 Cameron Diaz

Elle n’a même pas besoin d’ouvrir les yeux. Cameron ce n’est pas simplement une bouche immense, c’est une attitude, un art de vivre, un shot de vitamine C, la copine qu’on voudrait toutes avoir. Hein Deb ?


N°1 Janet Jackson

Ah là là, Janet. Je ne crois pas avoir parlé d’elle sur ce blog jusqu’à aujourd’hui. J’ai eu deux idoles à l’adolescence. Son frère, puis elle. Jusqu’à il y a quelques années, elle était pour moi l’une des plus belles femmes de la planète. Trafiquée, surhumaine (pas toujours) mais foncièrement fascinante. Avec cette bouille de petit chiot triste qui, quand elle s’anime, la transforme en puits de lumière. Je ne connais, à part celui de son frère (et les garçons méritaient eux aussi un top 5, tiens) pas de sourire plus généreux.

Dire qu’elle a arrêté la musique pour le cinéma, des films qui sortent pas chez nous… Et qu’elle a abandonné sa crinière sublime (mon fantasme capillaire du moment)… Allez, un peu de nostalgie pour finir et ce clip 100% smiley (c’en est même spectaculaire), millésime 2004. Et puis vous noterez : boyfriend jean, bottes motardes et perf’, tout y était déjà.

Sur les mêmes thèmes

64 commentaires

  1. Maria Julia

    mercredi 29 septembre 2010 à 8:01

    J’ai fait le même commentaire à une amie proche que j’ai croisée dans la rue, par hasard. Elle fonçait avec une expression… hum… farouche sur le visage 😉 puis elle m’a vue et elle a fendu son visage d’un immense sourire et ça l’a transformé 🙂 J’aime le pouvoir d’un sourire – c’est bête, mais rien que d’en parler…. je souris XD

  2. Lost in Mexico...

    mercredi 29 septembre 2010 à 17:21

    Sourire spontanément et ne pas avoir bête… ce n’est pas donné à tout le monde donc ne te prends pas la tête avec ça. Perso, je ne sais aps faire, du coup, les gens pensent que je suis trop sérieuse. C’est pénible et en même temps, dans certaine situation ça peut servir, so…

  3. Evly

    mercredi 29 septembre 2010 à 20:31

    Pour ce qui est des sourires de mâââle ma palme revient à Barack Obama !!!
    http://www.pyepimanla.com/novembre-decembre/images/usa/barack.jpg

    Sinon toujours au rayon hommes charismatiques il y a aussi la catégorie de ceux qui disent tout en un rictus et le meilleur en la matière c’est Robert Downey Jr:

    http://larryfire.files.wordpress.com/2009/08/robert_downey_jr-1-a_scanner_darkly.jpg

  4. Ylenia

    dimanche 3 octobre 2010 à 1:22

    what a picture! Halle is stunning, so beautiful. she does not age!!!!!

    Ylenia

  5. Noumia

    mardi 5 octobre 2010 à 16:14

    On me reproche aussi de ne pas sourire sur les photos… J’ai peuur d’avoir l’air idiote O.O

    xoxo

  6. Cheese | Fashions Maroc

    mercredi 6 octobre 2010 à 11:30

    […] Voir la source sur Balibulle – Etats d’âme vestimentaires et stylistiques Laissez un Commentaire Cliquez ici pour annuler la réponse. […]

  7. Balibulle

    vendredi 8 octobre 2010 à 21:26

    Héhé me revoilà enfin (il était temps)
    Je conclurai en disant, comme l’Anonyme et comme le Dr Lightman dans Lie to me, que le vrai sourire est celui qui se « fait avec les yeux ». J’ai fait le test sur toutes ces photos, masquer la bouche pour voir si on pouvait deviner leur expression juste à leur regard et (sauf pour Cameron évidemment) ça marchait à tous les coups.
    Quant à Janet Jackson, oui, c’est un amour d’adolescence mais pas seulement ! Si j’ai toujours eu un faible pour les nanas un peu trafiquées (oui Ophélaï aussi…) Janet c’est l’icône. Luxe and vintage et Sonja, vous savez de quoi je parle, quoi 🙂
    message perso au Professeur Debbie : c’est vrai que tu fais peur quand tu souris, merde ! 🙂
    Bon en tout cas ça fait plaisir de se sentir moins seule, pour la question du sourire ! Sûr que quand il y a un chéri qui fait le clown derrière l’objectif, c’est plus naturel de sourire (voir impossible de faire une tronche de blasée sous peine de se faire charrier !)
    Réhabilitons le sourire vrai, le sourire contraste, le sourire qui vient quand il vient, c’est à dire quand il faut 🙂
    PS pinassotte : dingue j’ai les yeux roux comme mes cheveux sur cette photo !

  8. Mireille2db

    samedi 9 octobre 2010 à 13:08

    Aaah le sourire magique de Julia Roberts!!! Alors moi j’ai le problème inverse, je souris tout le temps et à tout le monde, parce que j’aime ça, sourire aux gens. Alors c’est vrai que parfois ils me regardent d’un air bizarre genre « mais qu’est ce qu’elle a à sourire bêtement celle-là? » mais la plupart du temps, j’ai droit à un sourire en retour, voire même à une papote avec des inconnu(e)s

  9. Nina G

    mardi 12 octobre 2010 à 18:21

    Quel joyeux billet. Moi je rajouterais celui de Natalie Portman dans Garden State, qui éclaire mes journées (http://www.youtube.com/watch?v=Ziwr4f5eR0M, le moment avec la musique)
    Et sinon je ne suis pas fan du sourire de Julia, mais cette photo est vraiment magnifique.

  10. Nina G

    mardi 12 octobre 2010 à 18:25

    Et sinon j’aime beaucoup celui de Gwyneth Paltrow, il fait vraimnet doux et sincère.

  11. Girl crush / Jessica Chastain | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    jeudi 28 février 2013 à 11:05

    […] de son sourire d’une douceur infinie, qui auraient tous les deux mérité une place dans mon top cheese et mon panthéon des visages […]

  12. Corinne

    mercredi 26 mars 2014 à 19:17

    Entant que photographe amateur qui fait toujours les efforts de prendre les meilleures photos, j’apprécie bien cette question : comment reconnaître un vrai sourire? Même si ils ne sont pas les photos de haute qualité, les photos des personnes avec un vrai sourire sont toujours plus agréables. C’est probablement la raison pour laquelle les photos des enfants sont toujours belles.
    Corinne

  13. Muhammad

    mercredi 9 septembre 2015 à 7:14

    De retour au dolmiice apre9s une semaine e0 l’hopital en Suisse e0 Lausanne puis e0 Toulouse.Je vais vous raconter cette semaine difficile mais tout d’abord je tiens e0 vous remercier infiniment pour tous vos messages de soutien que j’ai lu et relu sur mon lit d’hopital.Ca m’a beaucoup touche9 et remonte9 le moral apre9s ce nouveau coup dur,tre9zs dur…Je remonte le fil de l’histoire, samedi 5 mai, e9tape reine du Tour de Romandie, j’arrive dans un virage en e9pingle pas dangereux e0 faible vitesse, un mauvais coup de frein tre9s certainement et ma roue avant glisse…pas affole9 je me rele8ve rapidement pour re9cupe9rer mon ve9lo ,et le0 je sens que ma jambe n’est pas droite,que je ne peux pas remonter sur le ve9lo…la douleur n’est pas forte mais je ne peux pas rester debout…Ensuite de longues minutes sous la pluie et le froid attendant l’ambulance, je suis abattu, je sais que ce qu’il m’arrive est encore grave…je pense de9je0 e0 une fracture au niveau de la hanche…mes premiers mots e0 mon me9decin sont « e7a y est c’est fini, j’arreate tout, c’est la dernie8re fois qu’on me voit en course »Dans l’ambulance me conduisant e0 l’hopital c’est plus la douleur morale que physique qui m’accompagne.Je culpabilise de tomber cette fois ci car contrairement au Crite9rium International ou e7a tombe devant moi et ou je ne fais pas d’erreur, le0 c’est moi seul qui ne9gocie mal le virage(je ne sais toujours pas vraiment pourquoi je glisse) en ayant pourtant pris la pre9caution de ne pas prendre de risque comme e0 mon habitude dans la descente…Le coup est dur, d’autant plus dur que j’avais vraiment travaille9 dur et comme je ne l’avais jamais fait durant ma carrie8re pour revenir au niveau, que le combat sur le tendon e9tait gagne9, que je me sentais bien physiquement avec un moral de cadet…que j’e9tais sur de revenir aussi fort qu’avant…et le0 tout s’e9croulait!Sans surprise, le radiologue me diagnostique une fracture du col du fe9mur gauche, il m’annonce qu’il faut m’ope9rer vite dans la soire9e!Le me9decin de l’e9quipe ainsi que les deux directeurs sportifs reste pre9sent e0 mes cf4te9s jusqu’e0 l’ope9ration…Je leur exprime mon ras le bol, mon abattement, mon de9sir d’arreater la carrie8re…j’en ai les larmes aux yeux…le ve9lo m’a beaucoup apporte9, j’ai connu des moments si beau,si fort comme mes deux victoires d’e9tapes sur le tour de France ,mais le0 c’est trop dur, je n’ai plus la force de me battre, plus envie de prendre le risque de recommencer tout e7a,se battre un an pour que tout s’e9croule en qques secondes….L’ope9ration dure 1H30 et est parfaitement re9ussi…on me fixe deux tiges en titane.Suive 3 jours e0 Lausanne ou je ree7ois beaucoup d’appels et de textos de soutien.Le moral est revenu et je pre9fe8re faire le vide dans ma teate au niveau du ve9lo et de mon avenir professionnel.Je pense surtout e0 retrouver mes proches e0 Toulouse, ma femme et mon fils.Je pense e9galement e0 faire une bonne re9e9ducation,pour ma sante9, pour la vie de tout les jours et pour pouvoir faire du sport dans de bonnes conditions physiques.Mardi je suis transfe9re9 en avion jusqu’e0 Toulouse ou j’y reste jusqu’au vendredi.Je ree7ois la visite de ma famille et mes amis.J’ai e9galement la visite d’Eric Boyer qui m’exprime le soutien de Cofidis dans ce moment difficile, que l’e9quipe ne me laisserait pas tomber et que si je souhaitais poursuivre l’aventure avec eux il n’y aura pas de soucis…mais que dans tout les cas il respecterait mon choix et que c’e9tait e0 moi seul de de9cider!Avec le recul, ma de9cision d’arreater le soir de la chute e9tait un peu trop brusque…et j’ai de9cide9 de me laisser le temps e0 ce choix important, beaucoup de temps je pense, d’ici la fin de l’anne9e…Une chose est sur la saison 2007 est termine9, je vais me consacrer e0 remettre mon corps et mes deux jambes d’applomb sans pre9cipitation…Et quand e7a ira mieux, et que je remonterais sur un ve9lo pour le plaisir, et pour remuscler,car c’est e9galement bon moyen pour la re9e9ducation au bout de 3-4 mois, je prendrais une de9cision.Mais comme toujours dans ma carrie8re seul l’envie et le plaisir guideront mon choix…Si je dois poursuivre , e7a ne doit pas eatre la peur au ventre de retomber,ni pour faire plaisir, ni pour l’argent,ni en faisant les choses e0 moitie9…c’est que je me sentirais preat physiquement et surtout mentalement pour me lancer le de9fi de finir ma carrie8re en beaute9 (sur le TDF 2008 par exemple) avec la certitude que je serais aussi fort qu’avant et que je peux effectuer un de mes reaves,gagner une e9tape de montagne sur le Tour.Merci encore pour vos encouragements…e7a m’a vraiment fait plaisir!!! Et bonne feate Estelle avec un jour de retard, tu peux presque mettre des liens de ce blog dans la rubrique re9e9ducation d’un sportif de haut niveau!A bientf4t!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.