hangover

Ce week-end, le post d’Une Chic Fille sur la « beaufisation de la blogosphère » a remué pas mal de réflexions qui me travaillent depuis six mois. Et que je passe beaucoup de temps à expliquer aux étudiantes, très nombreuses cette année encore à me/vous solliciter pour leurs mémoires sur les blogs, leurs relations aux marques et, personnellement, mon expérience avec André.

Le truc, c’est que blogueuse, bientôt, ce sera juste un nouveau mot pour dire internaute. Et avoir un blog pourra être aussi banal que d’avoir une adresse email. La sponso disparaîtra et la médiatisation des blogs va s’étioler gentiment mais sûrement.

Pourtant certains éditos, des Inrocks.com à Grazia s’émeuvent encore et repeignent (presque six mois après Glamour), la grande famille des blogs mode aux couleurs qui les arrangent (rose cupcake et beige champagne, au hasard) dans des argumentaires remplis de raccourcis et d’une jubilation surprenante. Comme s’il était encore vital de tacler ces odieuses Mesdemoiselles Toutlemonde qui se prennent pour des VIP (crime de lèse-majesté suprême).

Il n’y a pas de gloire à tenir un blog. Et c’est précisément ce qui agace les paranos de la hype, inquiets qu’on puisse accorder du crédit à des girls next door. Et prompts à leur donner des leçons de légitimité, à elles qui n’y ont, pour la plupart, jamais prétendu.

Évidemment la blogueuse est une caricature irrésistible, avec ses pieds en dedans, ses canotiers et ses sacs cartables. Évidemment que ses accointances avec les marques allaient en faire, tôt ou tard, une cible toute trouvée.

Mais je cherche toujours à quel moment tout cela est devenu grave. Et suis épatée de voir encore aujourd’hui les pseudo-attentes que suscitent les blogs mode. Éthique, transparence sur les pratiques, humilité, singularité mais respect du bloguement correct (ne jamais évoquer la sainte trinité argent-fourrure-éducation des enfants, et éviter tout ce qui peut passer pour une sponso clandestine : coup de coeur créateur, linkage d’un site commerçant, bon plan réduc, etc.) Histoire d’être sûrs qu’à un moment donné, il y aura quelque chose à redire.

Joli compliment à faire à la blogosphère, que d’exiger autant d’elle.

Admettons que l’écrit donne une sorte de « solennité » aux propos,  alors que tout cela n’est pas si sérieux (et que la seconde d’après le détracteur ou la détract…rice (?) est déjà passé à autre chose et n’en veut au fond à personne).

Moi-même j’ai hésité à publier ce billet en me demandant si ça valait la peine de pontifier sur la blogo alors qu’on pourrait réfléchir ensemble aux ravages du fard à paupières bleu ciel ou toute autre chose vachement plus importante pour laquelle on est ici vous et moi.

Mais tout de même, il est temps de retirer ces lunettes grossissantes. Au moment où même les blogs anti-blogs commencent à peiner dans la côte, il faut bien se rendre à l’évidence. De « phénomène », il n’y a plus. Simplement une pratique, en pleine expansion, de plus en plus contrastée et de moins en moins facile à résumer.

Les blogophobes peuvent dormir tranquilles. Chemin faisant, chaque blogueuse sera vouée à recevoir, proportionnellement, de moins en moins de lumière (puisqu’au fond, c’est bien ça qui fâche). Et à redevenir aux yeux de tous ce qu’elle n’a, en fait, jamais cessé d’être : une fille seule derrière son écran.

Sur les mêmes thèmes

138 commentaires

  1. Gigi

    mardi 30 novembre 2010 à 21:58

    Bonsoir Bali,
    je me suis mal exprimée: biensûr je ne m’attend pas à ce qu’une bloggeuse réponde à TOUS les commentaires, j’imagine que ça prendrait un temps fou! Je parle de certaines bloggeuses qui ne répondent presque jamais aux coms, Là, ça me géne tous ces coms lancer « dans le vide »… A l’heure actuelle, tu es l’une des rares à prendre le temps de répondre autant que possible, j’en suis bien consciente. Même si tu ne peux pas répondre à tous le monde, tes efforts sont apparents et c’est agréable pour moi qui te lit chaque jour. Dans tous les cas merci Bali pour ta réponse 🙂

  2. Princesse Audrey

    mardi 30 novembre 2010 à 22:01

    Tu as ce tumblr (mais qui n’est plus alimenté depuis un moment) sur le dolly kei aussi : http://dolly-kei.tumblr.com/

    Tu as Style arena qui est très détaillé, par style/boutique/quartier :http://www.style-arena.jp/index_e.htm

    Pour le style Spank ou fairy kei, tu as ce lookbook : http://lookbook.nu/user/65007-Tab-S de Tavuchi, la propriétaire de la boutique Spank, emblématique du fairy kei (un mélange de magical girl de manga et de streetstyle girly).

    Si tu veux que je t’envoie par mail un topo très détaillé et illustré sur le dolly kei, il n’y a aucun problème.

  3. anne

    mardi 30 novembre 2010 à 22:04

    Tres bien écrit!
    Comme toujours : )

  4. Balibulle

    mardi 30 novembre 2010 à 22:05

    @ gigi : ah oui, presque jamais, effectivement, c’est autre chose. Une autre façon de voir son blog, qui n’est pas la mienne effectivement 🙂 Moi sans vous je m’ennuie ! 😉
    @ princesse audrey : waaaah, merci !! Je vais déjà aller voir tout ça, t’inquiète, ça va m’occuper un moment 🙂

  5. Amd

    mardi 30 novembre 2010 à 22:18

    C’est vrai que aujourd’hui il reste un nombre important de femmes voire jeunes femmes qui ne connaissent pas les blogs mode. Ce matin avec une amie on « feuilletait » le blog de Betty « oh t’as vu cette paire de chaussures démentes » me disait-elle, une amie passant par là rétorque « il y a vraiment des gens qui portent ce genre de tenue ? »… Inutile de vous dire notre étonnement… Mais elle avait raison sa cape-cadeaux Sandro avec ses Alexander Wang et un slim doré c’était dégueu, mais je ne m’en était même pas aperçu, c’est Betty. On a trop érigé pendant ces 2 dernières années des blogs-modèles, telles des Bibles que nous « lisions » (tout est relatif très très très relatif) religieusement tous les jours, mais aujourd’hui on se rend compte que nous sommes juste des consommatrices ni plus ni moins. Zéro interaction, zéro échange, zéro culture. Une vitrine.

    Heureusement qu’il existe des Bali !

  6. Sow

    mardi 30 novembre 2010 à 22:22

    @ Bali = oui, l’idée de « rendre des comptes » peut déranger, j’imagine que ça doit ternir le vernis des macarons, des brushings et des paillettes à poneys (hihi) de parler argent et accords commerciaux… Mais dans la mesure où le blog est devenu une vitrine marchande, un truc professionnalisé, et que nous – lectrices – sommes les consommatrices, une certaine transparence est de mise. En plus, comme le dit TheBeautyandthegeek dans son post, c’est un nouveau « boulot » de bloguer : on a pas de références, alors que l’on sait très bien ce que gagne un prof, une boulangère. Du coup, comme tout reste dans le non dit, des fantasmes et de la rancœur se développent.
    Pour moi, la transparence, même si elle viendrait briser la bulle girly, serait une solution. Il suffit de voir les américaines, qui mettent spontanément (ou pas, il me semble qu’elles ont une charte ?) dans le descriptif de leurs tenues « courtesy of… », ou plus près de nous, les blogs de « mecs », surtout l’univers geek, où on parle plus volontiers argent, relation aux marques.
    Pour ce qui est du futur des blogs, le simple fait que le nombre de commentaires baissent (alors même que les visites augmentent) montre bien qu’il y a un problème : faire un blog pour afficher son égotrip unilatéralement et pour faire l’homme-sandwich devient une norme. Alors que la lectrice est celle qui vous fait « vivre » = est-ce que certaines seraient invitées aux défilés et dans des palaces si elles n’avaient que 10 commentaires ?…

    Merci en tout cas de prendre le temps de nous répondre, c’est vraiment super !

  7. Balibulle

    mardi 30 novembre 2010 à 22:35

    @ amd : sur de gros gros blogs avec 150 commentaires par post, sûr qu’un échange est difficile… mais du coup tu peux l’avoir sur de plus petits blogs, ça compense 🙂 Et au final tu peux quand même feuilleter ta Betty ! 🙂
    @ sow : Dieu merci j’ai eu une journée calme au boulot, pile au moment où j’en avais besoin. Bon karma aujourd’hui 😉 Sinon sur le fond, « courtesy of » ce serait pas mal qu’une mention aussi simple et claire existe en France. Du coup ça éviterait que les blogueuses qui linkent leurs achats pour permettre aux lectrices de les retrouver plus facilement soient accusées de s’être fait offrir les trucs (moi je n’ose même plus trop linker du coup…) Mais bon cela dit… combien gagne une boulangère ??? 😉

  8. bonjour-les-aigries

    mardi 30 novembre 2010 à 22:39

    J’ai pas eu le courage de tout lire en entier mais rien que pour l’article, je ne suis pas d’accord. Ce qu’il se passe, ce n’est pas que les blogs perdent en popularité. Non, au contraire, ils gagnent chaque jour toujours plus de visiteurs et de commentaires. Ce qu’il se passe, c’est que le phénomène grossit tellement que bientot, la commercialisation et l’idéalisation des blogs (les plus populaires) sera banal. Vous pensez être lassées? Ca fait déjà 1 an qu’on entend ce discours et pourtant vous etes toujours là à entretenir ce système.

    VOUS etes larguées, VOUS ne comprenez rien à l’évolution d’un marché.

    Et puis sinon le discours du « oh mais ces pimbeches ne savent pas ce que c’est que travailler/ y’en a qui restent derrière un bureau toute la journée et ont des gosses à nourrir/ les blogueuses sont payées 300 euros par article sponso qu’elles ont mis 1h à rédiger alors elles foutent que dalle/etc » c’est juste… ridicule. Vous etes juste dégoutées de pas pouvoir profiter du filon, c’est tout.

  9. Balibulle

    mardi 30 novembre 2010 à 22:43

    @ bonjour-les-aigries : petite précision avant de te répondre, à qui s’adresse le « vous », au juste ?

  10. ladyfafa

    mardi 30 novembre 2010 à 23:28

    Je suis choquée! Le fard à paupières bleu ciel, vraiment ? 🙂

  11. Abi

    mercredi 1 décembre 2010 à 0:14

    L’espece d’attaque la, a propos des degoutes tout ca…je vais soulager tout le monde en m’en occupant! Alors, Bonjour-les-aigries, t’sais quoi? Ouais, je suis deg grave…parce que j’attends tjs qu’un sponsor m’offre $4000 par article, une maison avec piscine, et la nouvelle Fiesta (le snobisme a ses limites), mais pour l’instant rien ne vient…la faute a qui? Grazia? Toi?
    Qui, puree??
    Nan parce que je te le dis…c trop dure la vie de bloggeuse pas riche…et dans la mesure ou quasi tout le monde bloggue desormais, j’ai un peu la sensation que ca compromet nos chances a toutes d’acquerir gloire et fortune…
    Cela etant, on est d’accord, mon commentaire ne sert a rien…loin de moi l’idee d’apporter une quelconque avancee dans la reflexion de toute facon…puisque pour tout te dire, 1) « je suis larguee », 2) moi je crois que « ces pimbeches » se rendent effectivement pas compte de ce que c de faire des articles payes 10 centimes le clic!!

    (precision: moi je suis la que pour la bouffonnerie de service, hein…parce qu’en vrai, je fais pas dans la mode, ni ds l’article sponso…que ce soit a 300 euros ou a 0,10! Je voulais juste mettre un commentaire pour faire mon interessante quoi…)

  12. ensse

    mercredi 1 décembre 2010 à 0:24

    Depuis que j’ai découvert les blogs, je lis beaucoup moins de magazine,et je ne suis peut être pas la seule, c’est ce qui les gêne… le blog de filles a su trouver un ton, une approche plus proche des lectrices, que j’apprécie beaucoup
    Ceci dit , certaines blogueuses ‘(dont tu ne fais pas partie) abusent des posts sponsorisés (quasi un sur deux dans certains cas et perdent selon moi ce qui fait l’intérêt du blog, au risque de perdre des lectrices (dont moi).
    Il me semble que quand on est payé pour parler d’un produit on doit le signaler par un « article sponsorisé », et que c’est le minimum dans l ‘honnêteté intellectuelle.
    Longue vie aux blogs (et au tien que je consulte très régulièrement)!!!!

  13. Lor

    mercredi 1 décembre 2010 à 1:00

    @sow et bali : beaucoup de blogueurs/euses américain(e)s ajoutent la mention « FTC disclosure: sent to me by the brand » (FTC = Federal Trade Commission). Apparemment, une rumeur a fait penser à certains que les produits offerts non déclarés pourraient coûter 11000 $ à celui ou celle qui les présente, mais ce serait une fausse rumeur. Du coup je ne sais pas si lesdits blogueurs ajoutent cette mention par souci de transparence (pour beaucoup je pense que c’est le cas) ou par trouille que le coup de l’amende soit bien réel ou le devienne. Allez savoir. Dans tous les cas, j’apprécie assez cette transparence. Et concernant TON blog, surtout ne change rien.

  14. danisha

    mercredi 1 décembre 2010 à 2:58

    Amen to that, dès qu’un truc devient populaire, on y donne trop d’importance dans tout les sens du terme. faisons ce que nous aimons un point c’est tout, faut arrêter de ce prendre la tête

  15. min

    mercredi 1 décembre 2010 à 8:20

    Chouette post, en tous cas les gens ont plein de choses à dire sur le sujet apparement!^^Biz

  16. modebea

    mercredi 1 décembre 2010 à 10:12

    Très bon post Miss Balibulle et les commentaires sont très intéressants à lire, comme quoi la blogosphère est loin d’être mourante et c’est ce besoin d’échanges qui se dégage de tout ça qui me semble le plus réconfortant.

  17. Anne-Laure

    mercredi 1 décembre 2010 à 10:20

    Je trouve que Tartine n’a pas l’air très en forme…

  18. Princesse Audrey

    mercredi 1 décembre 2010 à 10:47

    @ Modebea : tu as souligné quelque chose de très juste : la richesse des blogs qui restent « authentiques », qui ne cherchent pas le business, c’est l’échange. C’est ce qui me manque le plus depuis que j’ai arrêté mon blog, les lectrices m’apprenaient énormément de choses et leur sincérité me permettait de progresser, et, sur le plan humain, j’avais l’impression de m’améliorer, d’ouvrir un peu mon horizon, grâce à elles.

  19. stef

    mercredi 1 décembre 2010 à 10:56

    bel article 😉
    je suis les blogs mode depuis leurs débuts : c’était pour avoir des idées de tenues sympas et accessibles pour mon porte monnaie.
    Mais force est de constater qu’il y a eu un réel dérapage en ce qui concerne les pièces proposées et surtout leur prix. (je travaille, je gagne bien ma vie, et pourtant je ne peux pas mettre 1000 euros chaque semaine dans un sac ou 400 euros dans des chaussures)
    Et cette surenchère des blogueuses à posséder LA pièce hors de prix devient de plus en plus pénible pour la lectrice que je suis et je ne suis pas la seule.
    (je parle par exemple du cas sneakers Isabelle Marant)
    Alors mesdemoiselles redescendez un peu sur terre.
    Het M, Zara…. existent toujours. 😉
    bisous bali ne change rien 😉

  20. isabelle

    mercredi 1 décembre 2010 à 11:13

    J’adhère totalement. Bien foutu ton post.

  21. Stéphanie

    mercredi 1 décembre 2010 à 12:02

    Ton écriture me scotche jolie Bali …

  22. Balibulle

    mercredi 1 décembre 2010 à 12:33

    @ ladyfafa : il était temps d’en parler, hein !
    @ bonjour les aigries / abi : bon en plus c’était pas le débat, y’a pas à juger des bienfaits ou méfaits de la sponso, mais je suis pas sûre d’avoir tout compris au com’ de bonjour les aigries…
    @ ensse : c’est en train de se généraliser, il faut du temps !
    @ lor : ils blaguent trop pas les Amerloques ! 🙂
    @ danisha : sagement parlé !
    @ min / modebea : et rien que ça c’est une bonne nouvelle 🙂
    @ anne-laure : je lui avais pourtant dit de ne pas manger cet os à moëlle…
    @ stef : j’ai le droit de garder mes sneakers Isabel Marant alors ? 😀 Eh oui…:) Comme quoi, une fois de temps en temps… 🙂
    @ isabelle : thanks !
    @ stéphanie : carrément ?

  23. Mimi

    mercredi 1 décembre 2010 à 13:03

    Je ne suis pas une commentatrice assidue, mais une lectrice appliquée ! Aucun article ne m’échappe grâce à mon Netvibes. J’avoue me détourner petit à petit des blogs qui présentent des tenues absolument inaccessibles pour moi. Mais au final c’est la même chose que pour les magazines. C’est pour la même raison que j’ai abandonné le ELLE pour le Cosmo ! Merci Bali d’avoir autant d’imagination, de bien vouloir partager ton bon goût. Je ne m’inspire pas de ton style (pas la même silhouette, pas le même style) mais c’est toujours un tel régal pour les yeux, j’aurai du mal à m’en passer. Bravo et longue vie à ce blog. Et ah oui j’oubliais : + de tartine stp !!! je l’adore.

  24. Fabignou

    mercredi 1 décembre 2010 à 13:36

    @bali : merci pour ton com, t’es trop choupinette !!!
    J’pourrais jamais avoir un blog, je suis trop sensible, je prendrais tout pour moi, je me prendrais la tête avec les abrutis, et je finirais par le fermer au bout d’un mois, grand max 🙂
    J’ai une grande admiration pour ta patience envers certains, et la bonne humeur que tu manifestes la majorité du temps !

  25. Le Professeur Debbie

    mercredi 1 décembre 2010 à 14:13

    Plus je regarde cet ours, plus je me dis que c’est à ça que je ressemble le matin, dans mon lit, quand ça fait 1h30 que mon réveil sonne.

  26. Balibulle

    mercredi 1 décembre 2010 à 14:41

    @ mimi : merci !! Mais Tartine faut que je dose quand même, elle est très stricte là dessus – sur le fait que le désir naît du manque et tout ça 😉
    @ fabignou : oh moi aussi je prends tout pour moi mais tu verras, au bout d’un moment en fait on s’en fout.
    @ le professeur debbie : moi j’atteins ça dès 10 minutes.

  27. Cla

    mercredi 1 décembre 2010 à 17:57

    Je me demande pourquoi il n’y a pas encore eu d’émission de télé-réalité du genre: « Bloggeuses mode, le grand affrontement »…Ils pensent à tellement de conneries…

  28. Fashion Ballyhoo

    mercredi 1 décembre 2010 à 21:47

    Bali, tu vas battre un record de comment là? non? 😉

  29. kk

    jeudi 2 décembre 2010 à 20:59

    @Balibulle : mais c’est ce que je fais, je ne vais plus sur les sites qui me déçoivent 😀 – J »ai viré certains sites de mes favoris, n’y trouvant plus l’intérêt du départ.
    Et ca m’interpelle ces nanas qui critiquent les blogs mode à longueur de temps mais à qui ils ne viendraient jamais à l’idée de cesser de les consulter
    Et je ne laisse jamais de commentaires désobligeants, je suis bien d’accord avec toi, ca n’a aucun intérêt… Je ne suis ni frustrée, ni jalouse 🙂

  30. Milkshake girl

    jeudi 2 décembre 2010 à 21:45

    tant de commentaires sur ce sujet c’est bien intéressant. J’avais, à la suite de l’article de RUE 89, déjà parlé de la blogo mode sur mon propre blog. Ta chronique résume bien la chose : se sont avant tout et après tout des filles seules derrière leur écran. Personnellement je suis une jeune journaliste diplomée. Je ne veux pas te mentir, j’ai beau avoir un paquet de stages derrière moi, le marché est dure. Alors oui, forcément, les blogueuses qui fondent dans tout les attrape commerciaux : cadeaux gratuits, notoriété, ventes privées et défilées, pour ma part elles changent alors de statut : se ne sont plus des filles comme les autres. Le problème c’est que ces filles utilisent alors la confiance des lectrices pour vanter des marques, et que le tout n’est pas clair. Alors bien sûr qu’il y a besoin d’une déontologie ou éthique car une pub est une pub vendue pour cela est affichée comme tel, ce n’est pas une chronique journaliste. Je suis pour la blogosphère et en école on nous y encourage! Mais ce qui énerve les journalistes c’est que les blogueuses lâchent facilement là où justement les journalistes peinent à tenir : la déontologie, rester objectif et ne pas faire de cadeaux au pouvoir économique.
    C’est important cette déontologie, sinon devant votre 20h00 vous ne serez plus sur de pouvoir croire même rien qu’une seule info…
    Il faut juste en avoir conscience et je ne suis pas sûre que tout le monde en ait.
    Personnellement ça me fait mal au coeur, de galérer à (sur)vivre dans la vie , quand des filles ne font rien à par se faire prendre en photos et se faire offrir des cadeaux tout simplement parce qu’elles ont 15 000 commentaires. Comme tu le dis Balibulle, il faut que sa corresponde, et bien réfléchir avant d’accepter voire refuser des cadeaux par principe éthique : c’est le type de blogs comme le tien qui sont assez matures pour être considérés comme journalistiques. Je suis contente d’avoir lu ta chronique bien écrite et je continuerais à venir car il vaut vraiment le coup.

  31. Marionnette la Belette

    jeudi 2 décembre 2010 à 23:18

    Rien à voir, mais en voyant le titre de l’article et la photo de l’ours au bord du désespoir et de son bout de rocher, j’ai cru que tu avais fait un billet sur le réchauffement climatique….
    Vraiment rien à voir, donc : D

  32. Jicky

    vendredi 3 décembre 2010 à 10:21

    moi je suis super frustrée de n’avoir pas un partenariat avec la Halle aux Chaussures. Purée, j’en dors pas la nuit, je suis passée au Temesta, même que. 🙂

  33. Balibulle

    vendredi 3 décembre 2010 à 12:53

    @ cla : lol ! Pas encore assez connues du grand public pour ça, un jour peut-être !!… 🙂
    @ fashion ballyhoo : oh non, on en est loin, mon coup de gueule contre les commentaires discourtois est imbattable 😉
    http://www.balibulle.com/post/2009/10/21/same-player-play-again/
    @ kk : ah ben on est d’accord en fait hihi :p
    @ milkshake girl : euh… moi j’ai pas dit tout ça sur la sponso, mais bon 🙂 Par ailleurs je suis d’accord avec toi (et bien placée pour le savoir) : le blog et le journalisme n’ont rien à voir. Au point que (et là on n’est plus d’accord), le meilleur des blogs ne sera jamais « journalistique ». Il s’agit vraiment d’autre chose, de se mettre en scène sa subjectivité. Et ce n’est pas ce que fait un journaliste au quotidien. Il délivre une analyse au nom de son journal. Pas du sien. Et ne se met pas en scène (sauf dans les chroniques fantaisistes type Fonelle ou Dr Aga dans ELLE, etc.) Merci pour tes encouragements et courage à toi dans ta recherche de boulot !
    @ marionnette la belette : oui, c’est pas trop la ligne éditoriale, lol !
    @ jicky : ça existe encore le Temesta ?

  34. flora

    vendredi 3 décembre 2010 à 13:40

    Très bel article ! Avec des posts de cette qualité t’es sûre de rester un peu plus longtemps dans la lumière ;o) sur le fond, pour être assez bien placée sur le sujet, on peut considérer que les entreprises vont aller de moins en moins vers les blogs car les retours en terme de vente sont anodins et l’image peut se travailler de manière différente sans passer par les blogs. Alors oui il va y avoir de l’écrémage, mais c’est certainement salutaire pour les plus talentueuses :o) mais c’est intéressant d’analyser le phénomène des girls next door qui d’un seul coup d’un seul se sont vu happer par l’impitoyable logique commerciale alors qu’elles n’y étaient pas du tout préparées ;o)

  35. flora

    vendredi 3 décembre 2010 à 13:48

    Quant aux liens sponsorisés, il faut également relativiser . il y a longtemps qu’il n’existe plus de journalistes mode dans les magazines . La fille qui passait son temps à faire les boutiques ou bien a fouiller sur le net n’existe plus . Aujourd’hui elles attendent que les attachées de presse leur apportent des infos et des cadeaux . Et comme il y a de plus en plus d’attachées de presse c’est a celle qui fera le plus joli cadeau ( offert par la marque pour laquelle elle bosse bien sur ) ou celle qui sera la plus assidue a envoyer ses dossiers de presse . On en arrive a cette débilité qui consiste à présenter comme bon plan ou découverte des articles ou boutiques qui n’en sont pas spécialement mais qui ont payés pour avoir cette étiquette. Donc reprocher aux bloggueuses de faire du lien sponsorisé est totalement hypocrite, les magazines sont bien pires.

  36. Tartine's godfather

    dimanche 5 décembre 2010 à 2:12

    Belle leçon de journalisme, tu n’as rien perdu de ta superbe ma Cha

  37. Loah

    dimanche 5 décembre 2010 à 13:26

    Très joliment écrit, très bien dit.

  38. Que faire de son blog, en 2019 ? | Balibulle

    mercredi 22 mai 2019 à 12:37

    […] novembre 2010, alors que le blogo-bashing battait son plein, j’avais publié un « billet plombant » dans lequel je prophétisais la banalisation des blogs (car je suis Bran dans le test « Quel […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.