NE ME JUGEZ PAS, HEIN ! J’étais faible et sans défense quand j’ai franchi pour la première fois le seuil d’une boutique de maquillage Kiko. Je vous raconte.

Le 8 juillet dernier, je rentre du Parc Astérix avec ma psychopine de shopping Marina, nos défenses immunitaires au plus bas : temps de merde, Goudurix sous la pluie, quasi crise cardiaque dans le Tonnerre de Zeus… Après avoir essayé un casque à tresses et caressé un instant l’idée de ramener un sanglier géant en peluche, on décide qu’on mérite un peu de réconfort shopping.

Trois quarts d’heure plus tard, nous voilà à la Vallée Village – que dans ma grande clairvoyance géographique je pensais plus ou moins sur la route du retour pour Paris, alors que c’est à côté d’EuroDisney, bref… Malgré la ristourne supplémentaire sur les prix habituels, la chasse est maigre. Un blazer Maje en seersucker pour moi et pour Marina, rien. Par Toutatis !

Logiquement, on se retrouve à errer dans le centre commercial d’à côté, Val d’Europe. Et là, alors que j’allais tracer chez Zara par pur instinct de survie, Marina me tire la manche en me proposant de rentrer chez un opticien. Ah tiens, c’est pas un opticien, c’est une boutique avec du maquillage. Kiko ? Jamais entendu parler…

La suite est immortalisée ci-dessus. Vernis à 2,50 €, rouges à lèvres à 4,50, baume teinté pour le corps à 9 €… Je passe à deux doigts de l’hyper ventilation. Pour tenter de me calmer, je me retrouve à faire deux paniers. Un pour les trucs « sûrs de chez sûrs » et un pour les « peut-être ». Au bout du cinquième rouge à lèvres nude, fallait quand même se détendre un peu.

Ce que vous voyez en photo, c’est à peu près la moitié de ce que je voulais embarquer à l’origine. Et en plus, y’a pas tout : à force de semer du Kiko aux quatre coins de l’appart’ et de mes sacs à main, j’en ai oublié le baume nuit pour les lèvres. Et quid de tout ça, trois semaines plus tard ?

PAS GLOP : les produits pour les yeux.

– L’eyeliner-khôl ne glisse pas bien sur la peau

– Et le stylo-ombre à paupières est une vaste connerie, qui dépose un nanogramme par pression sur l’embout.

GLOP : tout le reste.

– Les rouges à lèvres sont confortables quelle que soit la gamme, avec des teintes géniales (notamment le corail métallisé que je vous montrais dans mon précédent post).

– Les vernis, dont le nuancier est à tomber par terre, font tout à fait la blague avec un bon top coat (je précise qu’une fois de plus le vert a viré turquoise sur ma photo, la teinte que j’ai achetée est plus verte et plus foncée, mais ce n’est pas celui d’hier, qui est tout à gauche)

– Les bases fortifiantes sont aussi efficaces comme soin que comme vernis nude pour garder les ongles clean entre deux couleurs.

L’huile pailletée sent super bon et reste discrète.

– Le gros pot de baume teinté est parfait pour réchauffer les bras et les jambes.

– le baume nuit pour les lèvres, bien gras, est un vrai doudou.

– Et enfin le highlighter en stick est mon coup de coeur n°1, à poser sous un blush, en fondant le tout pour un résultat bien estompé.  Et également autour de l’arcade sourcillière.

Voilà mes enfants, vous savez tout ! Je ne me suis pas trop risquée du côté des soins visage, ma peau étant ultra-réactive, mais côté make up, y’a de quoi se faire bien plaiz’.

Pour l’instant Kiko qui, vous l’aurez donc compris, est une marque italienne lancée il y a peu en France, dispose de six boutiques en Hexagone : CC Val d’Europe à Marne-la-Vallée (77), CC Le Millénaire à Aubervilliers et CC Rosny 2 (93), CC Belle Epine à Thiais (94) et, à Paris, Passage du Havre et les Halles. Edit à 15h04 : et donc Lille depuis peu ! Merci pour l’info les filles !

 Je profite de ce billet pour saluer la radieuse Hind, lectrice de ce blog et qui était donc dans la boutique Kiko de Val d’Europe quand je suis rentrée dedans tel un diable de Tasmanie. Je vous laisse imaginer quelle formidable impression j’ai dû lui faire, surtout avec mon look post-Astérix à base de pas coiffée + j’ai froid j’ai mis n’importe quoi (mix d’imprimé + vert pomme + kaki) + Eastpak sur le dos.  Parfois les parcs d’attractions portent bien mal leur nom.

Sur les mêmes thèmes

59 commentaires

  1. lovian

    jeudi 4 août 2011 à 10:23

    OUVERTURE DE KIKO A LA PART DIEU A LYON CE VENDREDI 5 AOUT!!! en plus ya ma coupine qui y travaille!!Ils embauchent que des maquilleuses prof pour mieux nous conseiller!!c génial!!

  2. Ely

    samedi 6 août 2011 à 21:32

    Cette marque est une bonne alternive entre les trucs extrêmement cheap & le haut de gamme, j’aime beaucoup, il y a des flops comme partout.
    Mais vivement que cette marque s’installe dans le sud ouest de la France

  3. Dorothée

    samedi 20 août 2011 à 19:13

    Ouverture imminente d’un Kiko à Strasbourg yeah!

  4. Les jupettes à l’anis – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mardi 6 décembre 2011 à 23:35

    […] je voulais vous montrer in situ mon rouge à lèvres Kiko orange métallisé, dont je vous parlais tantôt. Info d’autant plus importante que ça y est, ils ont ouvert un e-shop pour la France, […]

  5. Nathalie

    mercredi 14 décembre 2011 à 11:46

    Je commente cet article trèèèssss tardivement!!! Mais à l’époque je ne connaissais pas ton blog!! (bouuuuhhh j’ai honte!!)^^. Bref, je ne connaissais pas la marque KIKO et avec cet article, ça me donnait trop envie d’essayer! Et là, BINGO, on peut acheter en ligne!!!! N’est ce pas magnifique???Bref, j’ai acheté pas mal dont un vernis bleu magnifique (je ne l’ai pas encore essayé) pour 1€50!!!!!!!!C’est de la folie!! On est livré rapidement!! C’est géant!! Alors merci à toi de nous faire découvrir des marques comme çà!!!! C’était noël avant l’heure!!!

  6. vickd

    lundi 14 janvier 2013 à 20:07

    Il y a maintenant un kiko à Valenciennes ( 59 ) depuis un mois 🙂

  7. Kikobsession!!! | Tesoooooo!!!

    mardi 19 novembre 2013 à 14:57

    […] découvert la marque KIKO (make up milano). Vous connaissez? La marque a fait une entrée remarquée sur le marché français il y a 2 ans, mais ici en Italie les filles sont toutes dingues de […]

  8. Mon corail de Kiko* | Percy Mode

    jeudi 16 juillet 2015 à 8:04

    […] au pétard capillaire le plus célèbre n’est pas innocente dans cette affaire ! 😉 Après une présentation dans les règles de son nouveau corail, il a fallu que moi aussi, je parte à la rencontre de mon nouvel allié […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.