Comme promis, on continue dans le mood girly. Même que j’ai déjà tout ce qu’il faut dans ma penderie, sans déconner. Oui, je sais, j’avais parlé de démarrer un debrief soldesque, mais il attendra encore un peu. J’ai laissé passer un mois et demi depuis le premier épisode de Saison 2 (rubrique mettant en scène, rappelons-le, des vêtements et accessoires âgés de plus d’une saison minimum) et il faut que je me discipline.

Encore désolée pour les effets de bronzage / débronzage. La luminosité étant capricieuse ces jours-ci, j’ai des rendus très variables d’une seconde à l’autre sur une même salve de photos. Et je suis trop quiche en Photoshop pour savoir unifier tout ça donc j’aggrave le truc. La vérité est ailleurs, à peu près à mi-chemin entre les deux images ci-dessus. Bon ben dans celle ci-dessous, quoi.

Robe / Iro (printemps-été 2007), vue pour la première fois ici
Blazer / Zara (printemps-été 2010 ou 2009 je ne sais plus), vu pour la première fois ici
Tongs bijoux / Poti Pota chez l’Atelier de la mode (printemps-été 2009), vues pour la première fois ici
 

Elle valait quand même le coup d’être exhumée, cette petite robe Iro, non ? Et puis vous noterez qu’en ce moment je renoue grave avec ce blazer vieux rose de Zara. Qui a été immortalisé, comme je vous le disais déjà la dernière fois, par Diglee dans son hilarante « Autobiographie d’une fille gaga ». Elle y expliquait avoir des difficultés à porter ce coloris qui fait « sale » avec ses petites robes écrues.

Bon alors pour celles qui auraient rencontré le même problème, avec cette veste-là ou une fringue de la même couleur, peu importe, J’AI LA SOLUTION. Attention scoop mondial, révolution, fuck the establishment :  ce blazer, il faut le porter avec des teintes froides.

Vous conviendrez qu’après cette révélation d’ampleur internationale, on pourra mourir tranquille.

Mais blague à part, ça marche. Bleu ciel ou gris clair = couleurs froides = oui. Ecru = blanc mêlé de jaune = couleur chaude = non. Promis, ça change tout.

Bon excusez-moi j’ai un prix Nobel de physique à aller récupérer, là (soyez gentils, me balancez pas pour Photoshop).

Saison 2, épisode 1 : autour du trench lamé Michel Klein

 

Sur les mêmes thèmes

52 commentaires

  1. Faut-il… acheter une robe pour aller à un mariage ? – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mardi 26 juin 2012 à 21:13

    […] de ma cousine fin juillet à Hambourg, et j’avais prévu de porter cette tenue que vous connaissez déjà […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.