Ouais, je suis toujours en toupie à mon bureau, ouais je vous balance encore du Zara, mais c’est pas de ma faute, j’étais retournée faire du repérage enfants sur leur e-shop pour mon fameux sujet, et en page d’accueil, voilà sur quoi je tombe today.

Soudain j’ai compris qu’il se passait quelque chose en moi avec les chemises. Le dossier est toujours problématique. Je continue d’avoir un blocage total avec la chemise d’homme blanche, qui me file la carrure de Frédéric Anton. Mais j’ai de plus en plus de mal à rester de marbre face à ce qu’il faut bien appeler le grand retour du « chemisier ». Entendez : de la chemise de femme.

Amour, donc, pour cette Zaraterie ci-dessus. Mais ça sort pas de nulle part : quand j’étais kid, je scotchais déjà sur les chemisiers 70’s de ma grand-mère paternelle. Elle en avait notamment un imprimé « rideau de perles » (oui, comme chez la concierge) qui me foutait en psychédélisme dès que je le voyais. Je lui avais demandé de me le léguer par voie testamentaire. Ça la faisait rire.

Quand je l’ai perdue il y a quelques années, je n’ai jamais pensé à aller le chercher dans ses affaires, le rideau de perles. J’étais plus âgée et persuadée que hors la chemise à carreaux, point de salut.

Les années ont passé, il y a deux ans j’ai rangé mes chemises à carreaux au fond du placard, en attendant d’en avoir de nouveau envie (maintenant ça y est).

J’ai regardé passer le train des chemises en denim sans avoir envie de monter dedans (maintenant ça y est) (celle-là, Maje, dans un vieux ELLE) :

Puis j’ai assisté depuis un an, comme tout le monde, au retour de hype de la chemise Equipment.

Moi ? Jamais. Toujours cette idée que le chemisier léger, avec son beau col fermé (ou même grand ouvert), ça va mieux aux gabarits slim. Petites épaules, petite cage thoracique.

Zara, encore

Signe que c’était le jour du déclic : aujourd’hui au boulot, j’ai une « fausse » robe chemisier à col fermé. Celle-là (en noir). Je l’ai glissée dans une jupe pour la porter comme une chemise, je vous photographierai le look ce week-end.

Habile sens du détournement et de la récupération, vous me direz. Et vous aurez raison ! Mais bon, il est quand même temps de m’acheter un vrai chemisier, nan, comme une adulte ?

J’optionnais furieusement celui à fleurs Zara, donc, mais quand je suis allée le voir sur l’e-shop, le rendu beigeasse, ça m’a calmée direct.

Bon qu’est-ce qu’on fait les enfants, qu’est-ce qu’on fait ?!

Une bonne âme l’a vue en rayons ? C’est vraiment beigeasse comme ça ? J’en fais le deuil ? Je lance une recherche mondiale pour retrouver la chemise en denim Maje ? Je me bande les seins telle Lady Oscar pour en porter une façon Equipment ? Je vous embrasse ? Ouais, je vous embrasse.

Photos : Zara, ELLE

Sur les mêmes thèmes

56 commentaires

  1. Prisca

    mardi 15 novembre 2011 à 16:54

    Bon, comme la plupart d’entre vous, je suis dingue de leur collection de cet hiver! Même si certaines pièces laissent à désirer mais enfin je suis fan, j’ai surtout envie de tout acheté !!! Je suis déçue car je crois avoir loupé le slim léopard, il reste tout sauf ma taille 28 à Bordeaux fiouuu
    En attendant jolie billet Bali !

  2. Prisca

    mardi 15 novembre 2011 à 17:00

    Rectification ^^ Bon, comme la plupart d’entre vous, je suis dingue de leur collection de cet hiver! Même si certaines pièces laissent à désirer mais enfin je suis fan, j’ai surtout envie de tout acheté !!! Je suis déçue car je crois avoir loupé le slim léopard, il reste tout sauf ma taille 38 à Bordeaux fiouuu
    En attendant jolie billet Bali !

  3. Camile

    mardi 15 novembre 2011 à 20:51

    Au top ce look décalé ! J’adore 🙂

  4. Emmanuelle

    mardi 15 novembre 2011 à 22:21

    En portant la chemise sortie, je trouve que ça fait bof, et surtout revival 2001 (la chemise stretch blanche, prune, bleu ciel ou noir, c’est un traumatisme) ; or ce que je veux c’est être Charlotte Gainsbourg. C’est mal barré.

  5. Flower Power | Café Mode, l'oeil d'une parisienne (presque) à la page - Lexpress Styles

    samedi 19 novembre 2011 à 14:34

    […] Il y a quelques minutes, j’ai reçu cette chemise Zara. Je l’avais repérée chez Balibulle, et comme je n’ai plus du tout le temps d’aller en boutique en ce moment, je me la suis […]

  6. Camille

    vendredi 25 novembre 2011 à 16:07

    http://thehautepursuit.com/blooms/
    je ne sais pas où tu en es de cette sombre histoire de chemise à fleurs, mais en tous cas elle n’ a pas l’air si beigeasse que ça chez the Haute pursuit !

Répondre à Flower Power | Café Mode, l'oeil d'une parisienne (presque) à la page - Lexpress Styles Annuler

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.