american_vintage_maille_soldes

Parce que je sais que vous adorez mes séances de e-shopping consternantes, je m’en vais vous en narrer une bien bonne.

Samedi, j’étais de permanence au boulot, journée assez calme, donc je m’accorde un petit surf sur l’e-shop d’American Vintage pour aller voir de plus près ce gilet alpagué par Coline.

Il faut savoir que j’ai un problème avec la grosse maille, elle me fascine et me terrifie à la fois, un peu comme LaToya Jackson. Je n’ai même pas de pulls dans ma garde-robe. Je veux dire pas de vrais épais, ce genre de truc que les gens normaux mettent en hiver.

A croire que depuis mon Creeks du lycée qui avait déchaîné votre enthousiasme, j’ai un problème (ceci expliquant peut-être cela).

Ces dernières années, côté pulls légers demi-saison, il y eut une ou deux tentatives (ouiiii, la grande époque des inavouables chez Punky b !) (d’ailleurs ça me fait penser que : qu’est-ce que j’ai foutu de cette robe étoilée, bordel ?), des sublimités repérées trop tard (si l’une de vous veut s’en débarrasser, hein, vous savez où me trouver). Mais la bonne grosse maille hivernale = nada.

Le pull, je le trouve souvent fabuleux sur les autres et moi à force de toujours me choper une carrure d’armoire normande dedans, je n’essaie plus.

Sauf que samedi, en feuilletant le lookbook d’American Vintage, j’ai senti un drôle de fourmillement monter en moi : celui de la fille en jachère qui comprend brutalement que c’est le moment de fertiliser.

Toute fébrile, je mets 14 000 pulls dans mon panier. Je fais une liste au propre sur du papier, souffre le martyr pour réduire à sept articles, me fixe de garder après essayage chez moi un gilet, un gros pull cannelle ou blush et, si ça me va au teint, un gros pull écru.

(en haut à droite, c’est des mitaines, hein, pas des pansements)

Ravie de cette renaissance textile qui s’offre à moi, je m’apprête à pianoter gaiement le numéro de ma CB, lorsque je m’aperçois qu’il est impossible de passer au stade du paiement. Impossible au sens où il n’y a même pas de bouton où cliquer. La page me demande et me redemande indéfiniment de m’identifier. J’essaie avec mon profil, j’essaie sans, j’essaie même via Facebook. Je change de navigateur, je change d’ordinateur : rien.

Imaginez plutôt : 31 ANS QUE J’ATTENDS DE M’ACHETER UN PULL et c’est à ce moment-là que la technique me lâche ?

Avouez, c’est cocasse.

Encore plus cocasse : le mail automatique que j’ai reçu d’American Vintage quelques heures plus tard : « Nous avons remarqué que lors de votre dernier passage chez American Vintage Store, vous n’avez pas validé la commande que vous aviez entamée... »

J’ai ri (et mon rire faisait un peu peur).

A l’heure où je vous écris, je n’ai toujours pas réussi à valider ma commande.

Cesse de me narguer avec ta maille sublime, jeune gourgandine !

Sur les mêmes thèmes

63 commentaires

  1. Rose

    mardi 17 janvier 2012 à 19:33

    Il est vraiment que c’est pas si facile de trouver LE pull qui nous plaira… c’est un peu comme un sac à main presque, il faut qu’il soit parfait! Personnellement, j’en ai acheté une tonne mais ça ne va jamais… enfin bon tu me redonnes espoir puisqu’au moins je vois que je suis pas la seule en galère 😉
    Bises,
    Rose

  2. sanstae

    mardi 17 janvier 2012 à 19:36

    enfin ! hâte de voir ce que tu as pris !! si c’est le pull à droite dans ton montage, il est génial !
    cela dit leur site est mal géré et déconne souvent. trop de problème de stock après commande et trop de trous aussi ! tous les ans un trou dans un tee-shirt à réception…

  3. HappyLilly

    mardi 17 janvier 2012 à 20:41

    Pour les pulls grosse maille, un peu loose, un peu sexy (ça n’engage que moi!): Fine Collection.
    Disponibles au Printemps Haussman (près du corner Maje et consorts).
    Il y a un site internet, mais il ne rend pas du tout justice aux modèles.
    Des pulls exceptionnels, un rien luxueux (mais pas trop), douillets, chauds, avec ce que j’appelle une attitude.
    Et puis une coupe sexy-loose comme j’aime (avec laquelle je n’ai pas l’air d’un bucheron). Je ne sais pas s’il en reste encore.
    Merci pour ton blog!

  4. Athi

    mardi 17 janvier 2012 à 21:03

    Pareil ici. Je rêve depuis 34 ans de me perdre dans un gros pull à la fois mou, doux, épais, féminin mais pas trop, en grosse maille etc… Résultat, je m’achète des cardigans par wagons, mais de pupull moudoutropbien, point. Bon tu nous tiens au courant hein, pumpkin.

  5. flo

    mardi 17 janvier 2012 à 21:49

    ah ah excellent, un pull qui donne du fil à retordre, on dirait !

  6. Cécile

    mercredi 18 janvier 2012 à 10:17

    C’est incroyable…
    Moi j’ai une passion pour le mohair ! je craque dès que je trouve un pull qui en contient un minimum.
    Tu vas surement y venir.

  7. elo

    vendredi 20 janvier 2012 à 14:20

    Salut Bali,
    en grande fan de American Vintage, je suis allée direct aux stands des grands magasins essayer tous leurs gros gilets, mon seul véritable achat des soldes.
    Et ayant la même carrure que toi, et le même teint (difficile à gérer ^^) je peux te donner mon avis.
    Le cannelle fonce!! Il est magnifique, le poudré aussi, le bordeaux carrément, et mon coup de coeur moutarde s’est envolé dès que je l’ai vu en vrai…
    Pour ce qui est de la coupe, le seul qui se tient réellement et ressemble à qqchose, sur moins, c’est celui en 100% laine, avec des coudières en cuir.
    Les autres, même en small, ressemble très vite au syndrome serpillère, et comme je n’ai pas la silhouette de Colline ni celle de sushi-pedro, j’ai l’impression de sortir du père noël est une ordure.
    J’ai donc pris celui en laine, en Bordeaux, qui est une merveille, au teint, en douceur et en style.
    Voilà, j’espère que ça t’aidera!
    bon achat!

  8. Balibulle

    dimanche 22 janvier 2012 à 10:43

    Fin du feuilleton American Vintage ! Alors j’ai reçu ma commande vendredi (une fois qu’elle était validée sur le site, ce fut rapide comme l’éclair, ça rattrape le reste on va dire). Alors énormissime coup de cœur pour le gilet cannelle, ouf ! (oui même les gilets c’est compliqué) En revanche, fail pour le gros pull, celui-ci, que j’avais pris en cannelle et sable. J’adore le point de tricot, la longueur, la forme des manches… mais rien à faire, au niveau de la gorge, ça tasse ! J’ai fini par me dire que la même chose mais avec un col bateau serait peut-être davantage dans mes cordes… On progresse ! Et je vous montre vite le gilet ! (qui est parti au ski avec moi et que j’ai déjà baptisé sur l’aire de chaînage !)
    @ nanne : tu as beaucoup de chance ! Moi dans mon cas, même en jouant sur les proportions par ailleurs, ça ne suffit pas ! Il faut vraiment que la coupe soit au millimètre pour que ça m’aille. Mais bon, comme indiqué plus haut, je commence à comprendre vers quoi je dois me diriger ☺
    @ ally : arf, non le col à rebord, les manches, la coupe courte, pas ce que je cherche… mais merci pour la veille ! 😉
    @ percy : ils font des gros pulls aussi Petit Bateau ?
    @ solenn / jicky : c’est ce que je me suis dit pendant quelques jours, mais en général ça a tendance à renforcer mon envie, ce type de mésaventure ☺ Cela dit il leur reste encore plein de trucs
    @ elisa boelle : l’instinct, ça c’est le vrai chic ! 😉
    @ paris temps libre : lol !! Faut dire que quand tu vois la petite fenêtre « code avantage » s’afficher avant de valider ton paiement, c’est toujours frustrant de ne pas pouvoir en profiter 😉
    @ sanstae / galliane : sauf que le week-end y’a personne ! Finalement on y est arrivés le mardi.
    @ anonyme : ça, j’ai déjà, format petit pull léger. Moi c’est un gros que je recherche ☺
    @ chris : ah, peut-être bien…
    @ dididoumdida / magali : oui il est magnifique, moi c’est sur la version cannelle plutôt que safran que j’ai finalement craqué
    @ nunu : « point ananas » ? Mais j’adore ce vocabulaire technique ! C’est officiellement mon nouveau point préféré, tiens ☺
    @ jicky : ouh là là, tout ce que je n’aime pas, lol !
    @ miss nahn : oui, doux et gourmand, j’aime l’idée ! ☺ Le souci c’est quand tu enchaînes les tunnels de boulot au moment des soldes, évidemment, pas d’essayage possible…
    @ deborah : oui elles sont super belles leurs photos, ça aide à craquer c’est clair
    @ miss krapule : ah, tu aurais un lien ?
    @ charlotte : je dois dire que tu ne m’étonnes pas, moi je m’inquiète déjà pour le gilet qui boulochait aux poignets en moins de 24 heures…
    @ mimi : Le souci c’est quand tu enchaînes les tunnels de boulot au moment des soldes, évidemment, pas de déplacement ni d’essayage possible… Et du coup, vous avez pu acheter votre meuble ??
    @ marine : ouf, pour ma commande c’était plutôt raccord (quelle purge, les nuanciers qui déconnent) et effectivement les pulls chez COS étaient déments cet hiver ! Mais coupés pas assez loose pour moi…
    @ fabignou : mais quelle geek ! 😉 Et pour l’image de moi en gros pull et short… pourvu qu’elle soit prémonitoire ! 😉
    @ ladyfafa : oui moi aussi je confonds toujours navigateur et moteur de recherche 😉
    @ agatano : (soupir) (solidarité)
    @ margaux : moi ça y est, j’ai compris mon équation parfaite : large, long et… loin du cou ! ☺ Reste plus qu’à trouver
    @ marie : lol la bratwurst ! Ecoute hein, entre nageuses, je dirais qu’on a d’autres avantages 😉 Car quoi de pire que les épaules en bouteille de Perrier, hein ?
    @ hélène : héhé, c’était à s’y méprendre, hein ? 😉
    @ angele : oui, c’est ça que je voulais dire ! Pas moteur de recherche, navigateur pardon (ai corrigé du coup), et ce n’était pas ça le problème au final (même si souvent beaucoup de bugs sont dus à ça c’est vrai)
    @ 100pour100soie : je bosse dans un bureau surchauffé donc ça aide à traverser le plus dur ! En revanche dans la rue, aïe aïe aïe…
    @ virginie : nom d’une pipe, t’étais pas loin !
    http://www.balibulle.com/post/2009/04/14/depouillez-balibulle-sur-we-love/
    J’ai dû aller vérifier, c’était une blouse imprimée étoiles, pas une robe (blouse qui a d’ailleurs disparu elle aussi, tiens…) mais franchement, tu m’épates !!!
    @ the edge / jenn : looooool
    @ tiphaine du coffret : héhé, merci pour les encouragements, je vous montre le gilet tout bientôt !
    @ mimai : mais grave, c’est hyper casse gueule comme pièce. Et quand tu vois certaines filles porter ça avec évidence, une facilité de dingue, c’est presque injuste 😉
    @ admin : oui, je sais…
    @ alouette : bon ben c’est déjà ça ! 😉
    @ léo & bambou : t’as déjà trouvé le parfum, c’est peut-être bon signe 😉
    @ pinassotte : ouff, oui, Casper a consenti à me lâcher la grappe ! Et du coup dans la commande j’ai reçu le lookbook du printemps… pas mal de belles choses aussi ! T’as craqué, toi cet hiver ?
    @ séverine : merci je ne connais pas du tout, je vais aller me rencarder sur elle de ce pas ! Donc si je capte bien pour toi le pull ça a en plus le charme de l’exotisme ? 😉
    @ mimi : oh merci t’es un cœur ! Tout est good ☺
    @ cerises : mais… c’est dingue ! Depuis toujours ou juste ces temps-ci ?
    @ olivia (à paris) : c’est un test envoyé par le Dieu de la fashion ☺
    @ siana and clothes : ah, je me sens moins seule ! ☺ Et pour toi aussi, un déclic particulier ?
    @ fanny / yeba : moi jamais eu de souci sur les produits en jersey de lin qui vieillissent super bien. En revanche pour la grosse maille j’ai bien peur de rejoindre vos réserves. Le syndrome de la bouloche !!!
    @ awo : ah merde, pas cool… Rien de plus frustrant que ce genre de fausse joie (quand en plus tu voulais amortir les fdp, double scoumoune quoi). Moi ça m’est déjà arrivé avec Topshop, et ça m’a bien saoûlée aussi !
    @ rose : héhé, oui ! En fait je crois que c’est une des pièces les plus ingrates qui soient, sur le plan morphologique, et il faut vraiment trouver la bonne forme pour soi. Idem, suis très difficile sur les sacs à main aussi (bon même si j’en ai plein quand même, hein, mais je les aime tous !)
    @ sanstae : de trous ?? Oh merde :/
    @ happy lilly : je file sur le site direct !! (en notant qu’en vrai c’est encore mieux). Merci ☺
    @ athi : je te mets en stéréo sur ce dossier, love !
    @ flo : lol ! Il fallait la faire ☺
    @ cécile : j’adore le rendu mais j’ai toujours peur que ça gratte, j’avoue !
    @ elo : looool ! Mille mercis pour tes conseils Elo ! ☺ Moi aussi, même souci, je suis pas Audrey ni Coline niveau carrure 😉 J’ai eu du bol, la coupe évasée du gilet « de Coline », plus flatteuse pour ma morphologie que la coupe droite du gilet avec coudières, ne fait finalement pas serpillière sur moi. Ouf !

  9. magisahel

    mardi 24 janvier 2012 à 22:17

    En tout cas, j’aime énormément ta sélection. Les couleurs sont superbes.
    Bisous

  10. Séverine

    samedi 28 janvier 2012 à 20:10

    Hehe non, l’exotisme me plaît plus que les pulls, mais ce qui me plaît moins c’est qu’il n’y a AUCUN moyen de faire du shopping ici!! snif!
    En plus la poste c’est pas trop ça vu que je n’ai toujours pas reçu mon colis de Noël 2011… alors j’ose pas me commander des trucs. La frustration suprême! Imagine le chauffage de carte quand je rentre en France, mon banquier doit avoir des attaques deux fois par an!

  11. Ananas cannelle – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    lundi 20 février 2012 à 9:46

    […] à Nunu, j’ai appris en convoitant ce gilet American Vintage (que j’ai donc fini par réussir à commander !) que ce point de tricot s’appelle donc le point […]

  12. Kamikaze – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    vendredi 8 juin 2012 à 9:31

    […] bateau, coupe droite et longue, si je lui applique ma géométrie du pull, c’est peut-être bien le sweat qu’il me […]

  13. Basiques / Le gros pull | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    samedi 23 novembre 2013 à 13:36

    […] d’entre vous ici s’en souviendront peut-être, le pull et moi, c’est un feuilleton tragicomique. Je trouve que ça ne me va jamais, il n’est jamais assez long, l’encolure me fait une […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.