Je n’espérais même pas tomber dessus après que Synergy l’ait alpaguée il y a des siècles (= plus d’un mois) chez Zara. Et puis la semaine dernière rue du Commerce elle était là, toute seule, presque abandonnée en rayon, et dans une seule taille : la mienne.

Je me préparais à déclamer céans une ode au Destin qui nous a réunies, la saharienne Zara à manches en cuir et moi, mais je vais plutôt m’abstenir, puisqu’elle est totalement dispo sur l’eshop, là.

 

Ce qui n’enlève rien au fait que : c’est une bien belle saharienne que voilà. Telle Mystique et sa peau bleue, depuis une semaine nous faisons corps.

Dans une symbiose à l’hygiène quasi-douteuse, nous partageons tout au gré des températures : robes légères, slims, doudoune sans manches (sic) ou collier discret. Un jour sans elle est presque un jour de diète. D’ailleurs c’est tout simple, elle vous dit à demain.

Saharienne en coton et cuir / Zara
Collier fleurs / Marni pour H&M
Robe/ Dorothy Perkins (printemps-été 2011), déjà vue ici
Bague / Forever 21
Collant voile / Teint de soleil de Dim
Boots / Pimkie (printemps-été 2009) déjà vues ici ou
Rouge à lèvres / Rouge Prodige n°118 « Clémentine » Clarins, déjà vu ici
Vernis / « Over the edge » Essie
Parfum du jour / « Musc » de Réminiscence

Sur les mêmes thèmes

53 commentaires

  1. cee

    vendredi 17 août 2012 à 22:39

    j’adore le saharienne en coton et cuir! woot woot! merci beaucoup pour la photo 🙂

  2. Clair et Net | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    vendredi 5 octobre 2012 à 2:28

    […] / Zara (printemps-été 2012), déjà vue ici et là Blazer / Circus & Co. (printemps-été 2010), déjà vu ici Tunique / Bel Air (printemps-été […]

  3. Alerte rousse / dark | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mercredi 12 décembre 2012 à 12:27

    […] (automne-hiver 2011-2012) Robe / Dorothy Perkins  (printemps-été 2011), déjà vue ici et là Legging / Wolford Bottes « Net » / Fiorentini + Baker, déjà vues ici […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.