moscou_cathedrale_basile_le_bien_heureux1

Vous imaginez sans mal qu’après un an d’attente, ce voyage n’allait pas passer à l’as sur le blog… Alors, Moscou, c’était comment ?

LE FROID

Alors oui, -17°, je n’aurais pas cru pouvoir l’écrire, c’est réellement supportable. A une toute petite réserve près : supportable tant qu’on est en mode mille feuilles de fringues bien sûr, et surtout en mouvement, dans son corps et dans sa tête, pour rallier un point A à un point B. Avec grosso modo pas plus d’une minute dehors sans gants et pas plus de trente minutes dans la poche du manteau pour l’iPhone (au-delà, il s’éteint tout seul, et il faut rentrer au chaud pour espérer le rallumer) (véridique) (le nombre de photos auxquelles j’ai dû renoncer, si vous saviez…)

En revanche, le froid devient tout de suite plus anxiogène quand il s’agit de ne pas trouver le restaurant qu’on a repéré dans notre guide et pour lequel on a déjà marché 20 minutes. Faire du surplace, trépigner, enlever les gants pour feuilleter et revérifier la carte, ne pas savoir concrètement dans combien de temps on sera au chaud… J’avoue, les deux fois où on a un peu piétiné, mon niveau de stress a grimpé direct d’un cran, une vraie tête à claques. Quant à devoir attendre quelqu’un dehors, même pas en rêve.

LES RUSSES & LE FROID

Evidemment, eux affrontent tout ça avec stoïcisme. Certes, quand les températures atteignent -30°, les Moscovites avouent sans gêne qu’ils réfléchissent à deux fois avant de mettre le nez dehors. Mais par dix degrés de moins, finger in the nose. Dans la rue, au milieu des manteaux de fourrure et des couvre-chefs, on distinguait sans mal des têtes nues et parfois des mains nues (les dingues). Et quand un mâle, un vrai, chausse une chapka (ou plutôt une ouchanka), il n’en rabat JAMAIS les chauffe-oreilles, sous peine de passer pour une mauviette. Bien entendu, lorsque j’ai informé l’Homme de cette loi virile, il a mis un point d’honneur à porter son ouchanka à la Moscovite

LES FILLES RUSSES & LE FROID

Collant chair, par moins 17 degrés, normal. Et talons vertigineux sur le verglas, une formalité pour elles. Sinon elles aiment bien les leggings et les UGG, seule entorse qu’elles font aux chaussures de ville. Avec mes Sorel aux pieds, j’aurais brandi une pancarte « je suis une touriste » c’était la même. Sur le dos des Moscovites bien sûr, l’incontournable manteau de fourrure. Long pour les dames d’un certain âge, les jeunes femmes le préfèrent court. Le modèle du moment : mi-cuisse, ceinturé et à capuche. Bien évidemment, c’est leur SEULE concession au froid. Dessous, elles sont habillées comme vous et moi par dix degrés. Donc quand tu vois une sosie d’Olga Kurylenko confier sa fourrure légère au vestiaire du restaurant chic où tu vas dîner et se diriger gracieusement vers sa table en marinière et slim, pendant que toi tu retires 1. chapka 2. gants 3. écharpe 4. parka et 5. polaire, tu as le temps de te sentir moins sexy qu’Eltsine.

SYMPA OU PAS ?

La courtoisie russe n’est pas légendaire et pourtant, on a plutôt eu de bonnes surprises à Moscou. Bien sûr, tu peux toujours crever pour qu’on te tienne une porte dans le métro (je vous jure qu’à côté, Paris, c’est Woodstock), mais la plupart des Moscovites travaillant au contact des touristes font l’effort d’un « bonjour », « aurevoir », ou « merci » dans leur langue. Voire, les jours de chance, en anglais ou en français. De quoi rendre gentiment dépaysants ceux qui ne communiquent encore que par grognements.

VIS MA VIE DE TOURISTE

Avec tout ce froid, qui faisait partie du jeu quand on a choisi nos dates de séjour, il faut bien avouer que les ressources physiques pour arpenter Moscou en tous sens et multiplier les visites sont un peu entamées. Bien sûr, en trois jours pleins sur place, on a eu le temps de faire pas mal de choses. Tester la patinoire de la Place Rouge, se réchauffer dans le centre commercial GouM (plein de boutiques hors de prix et vides), se promener dans Kitaï-Gorod, acheter des matriochkas à Arbat, dîner au mythique Café Pouchkine, manger ouzbekh, se vautrer dans un bar à chicha, se perdre dans le métro, visiter les innombrables églises du Kremlin et sa splendide Armurerie, où à mon grand désarroi, les photos étaient interdites, alors que s’y trouvent l’orfèvrerie et les bijoux les plus dingues que j’ai vus de ma vie… (non mais des boucliers et des haches incrustés de pierres précieuses, tu vois le niveau)… Mais avec tout ça, à pied par -17° (puisque le métro en cyrillique nous a vaincus) on rentrait chaque soir claqués de fatigue. Un peu comme après une journée de ski.

ACTIFS / PASSIFS

Avec en plus le décalage horaire qui nous mettait sournoisement dedans. Trois heures seulement, tu te dis que ça va se recaler tout seul, et c’est comme ça que tu flingues toutes tes matinées en dormant. Avec un soleil qui se couche à 16h30 et rend le froid encore plus saisissant = pas la meilleure méthode pour optimiser son séjour. Mais je crois qu’à 32 ans, je ne peux plus me cacher derrière mon petit doigt. J’ai un tempérament plutôt passif qu’actif en vacances. J’aime aussi, beaucoup, buller, me caler dans un fauteuil avec un magazine, manger à mon hôtel une ou deux fois pendant le séjour, laisser filer le temps, ne pas programmer trop de choses… Faire, en quelque sorte, comme si je « vivais » là, plutôt que d’être en état de curiosité et de découvertes permanentes. Probablement un effet pervers de mon rythme effréné au travail. Une fois que ça s’arrête, même quand je ne suis quelque part que pour quelques jours, et qu’il faudrait en profiter pour faire des choses que je ne peux pas faire ailleurs, je ne suis jamais à fond les ballons avec ma to do list…

EPILOGUE

Alors Moscou c’est pour vous si…

vous aimez le froid. J’ai pas dit supporter, hein. J’ai dit « aimer », vraiment, kiffer mettre des kilos de vêtements pour sortir et sentir vos joues qui piquent alors que vous n’avez, jusqu’à preuve du contraire, pas de barbe qui repousse.

vous avez le sens de l’équilibre et/ou un(e) amoureux(se) qui l’a, et vous servira de main secourable à chaque plaque de verglas (l’Homme a dû me sauver d’environ 4 ou 5 fracassages de crâne sur le trottoir) (par jour) (oh j’exagère mais pas tant que ça)

vous aimez manger. Des soupes qui ont plus le goût de sauces que de soupes (j’en salive encore), des malossols, des petits pâtés fourrés à l’agneau ou aux champignons, de l’apfelstrudel (les Russes ont une passion pour ça, le cheesecake et les sushis).

vous êtes curieux. Parce que la ville est tellement vaste, et truffées de musées, églises et autres morceaux d’Histoire à visiter (= de l’intérieur) que se contenter de se promener dans les rues en transitant de café cosy en café cosy ne suffit pas à la découvrir vraiment (pour ça en revanche, Copenhague c’est le top). Moscou a sa part d’architecture sublime à revendre, mais elle s’apprécie vraiment de l’intérieur (en même temps, avec des températures pareilles, c’est un peu logique)

Voilà, il est temps de fermer (enfin) mon clapet et de vous laisser sur quelques photos ! Et même… un de ces bons dossiers « Baliboulet » dont j’ai le secret, je vous laisse voir ça tout en bas !

PLACE ROUGE

moscou_musee_histoire_place_rouge

moscou_musee_histoire_etat

moscou_place_rouge_porte_resurrection

moscou_red_square_iceskating

moscou_musee_histoire

GouM

moscou_goum_red_square

moscou_goum_christmas

moscou_bosco_cafe

moscou_goum

goum_christmas_trees

KREMLIN

moscou_kremlin_snow

moscou_kremlin_cathedrales

moscou_kremlin

CAFE POUCHKINE

moscou_cafe_pouchkine_entree

moscou_cafe_pouchkine_bar

moscou_cafe_pouchkine

MOSCOU SHOPS

moscou_vitrine_noel

moscou_vitrine_noel_2

moscou_magasin

absolut_vodka

ET AUSSI…

moscou_bolchoi

Le Bolchoï

moscou_golden_apple

moscou_golden_apple_sofa

Notre hôtel

chaihona_1_moscou

Notre bar à chicha / cantine ouzbekh / lounge à vautre / Chaihona #1

moscou_metro_arbat

En toute simplicité : le métro

patronus

Patronus ?

moscou_comedies_musicales

Il est venu le temps de l’assasymphonie

cayenne_leopard

Paie ton Cayenne léopard (mais attends, j’ai mieux)

moscou_matriochka_ribery

Paie ta matriochka Ribéry

moscou_matriochka_gaultier

Ou ta French greluche (avec la chapka millésime 1976 de Papa)

Vous avez tenu jusque là ? Allez, une petite vidéo compromettante pour vous récompenser. La deuxième de l’histoire de ce blog ! ( = avant-garde, toujours)

Sur les mêmes thèmes

85 commentaires

  1. Magali

    vendredi 21 décembre 2012 à 22:38

    Loooool les trucs aux chaussures! Ça aurait tellement pu m arriver! Compassion ma Bali!
    Sinon Moscou c est juste un de mes rêves! Tes photos sont merveilleuses! Avant d économiser pour le voyage va falloir que je me trouve une parka et des caribou parce qu à moins 17 je survis pas!
    J ai passé un seul hiver à moins 30 en Pologne, dans ma famille, et je m en souviens encore. Notamment ces journées ou il ne fait jour que 3h parce qu en grosse flemmarde tu te leves à midi alors que le soleil se couche à 15h. Ça et puis les collants en laine de Mémé sous le pantalon! J avais fait ma malien en n écoutant pas maman pour faire ma valise, et bah putain de merde arrivé la bas, t oublies tous tes principes mdr!
    Merci pour ce petit voyage <3

  2. Camille

    vendredi 21 décembre 2012 à 22:44

    Jolies photos 😉
    Joyeuses fêtes !

  3. Rosanane

    vendredi 21 décembre 2012 à 22:58

    C’est drôle j’ai fait les mêmes choses mais en Juillet donc avec des températures bien plus clémentes mais peut-être moins de charme. En tout cas, ça me fait revivre mon séjour et c’est que de bons souvenirs. Et l’alphabet ça a été ? On reste quand même un petit moment à décripter chaque nom de rue ou de métro pour savoir si on est au bon endroit… Bref pour ceux qui veulent y aller mais qui n’aiment pas le froid, c’est possible en été mais attention il peut y avoir la canicule aussi ! Priviet

  4. Mia in Terra Latina

    vendredi 21 décembre 2012 à 23:45

    Euh… Comment dire ?! Cela ne me fait pas… mais alors pas du tout rêver. Moscou, surtout en cette saison, tiendrait plus de cauchemar pour moi. Je salue ton courage et celui de ton Homme Sweet Homme : waouh !

  5. Supertomate

    samedi 22 décembre 2012 à 0:00

    ah oui, les chaussons imperméables, y’a ça partout ici (=Montréal) et régulièrement, on ressort de la garderie avec ça aux pieds., en effet.

  6. Melolimparfaite

    samedi 22 décembre 2012 à 0:55

    Roh la vache! Moscou en hiver quoi. T’as droit à une récompense militaire après un truc pareil ou comment ça se passe ?

  7. Em de Darlingest

    samedi 22 décembre 2012 à 1:55

    Ton article est très agréable à lire! J’espère avoir l’occasion de me rendre à Moscou un jour moi aussi. Ce séjour devait être super malgré sa courte durée! Au début, je n’ai pas compris pourquoi vous ne preniez pas le métro mais la fin de ta phrase m’a rapidement éclairée! Effectivement le cyrillique… Rien que d’y penser, y a de quoi se perdre!

  8. Anne

    samedi 22 décembre 2012 à 9:28

    Voilà plusieurs semaines que je te suis sans jamais laisser de commentaires,non pas par manque d’envie mais plutôt par hésitation(le coup de se lancer comme on dit 😉 ).
    Et aujourd’hui,va savoir pourquoi,je le fais.Je voulais simplement te remercier de partager tous ces moments de vie avec nous,car je dois bien l’admettre,ils donnent vraiment envie!Tu as le don de m’intéresser à tout ce que tu racontes,même à des choses qui ne me passionnent pas plus que ça habituellement.Tes photos de Moscou sont magnifiques,et tes billets sont à chaque fois un vrai bonheur à lire.Ils donnent l’impression d’être là bas avec toi.J’aime vraiment ta façon de raconter les choses…
    Bon et je voulais aussi te dire que même avec la panoplie doudoune/chapka/gants et tout ce qui s’en suit,tu es CANON!(moi jalouse?pas du tout…grrrrrrr^^)
    Bonne fin de séjour à toi et à très bientôt.

  9. maglawenn

    samedi 22 décembre 2012 à 11:43

    Sympa l’article mais excuse-moi Ballibulle, mais ce que je retiens le plus c’est LA VOIX SUPER SEXY DE TON AMOUREUX!!!! Mais paie ta voix quoi hummm un régal….
    Pardon, j’arrête là, je m’excuse et je sors….

  10. Jade

    samedi 22 décembre 2012 à 12:22

    hmmmmmm … ça fait envie!!! Et si jamais vous n’en pouvez plus de la vodka, vous pourrez aller déguster un bon vin chaud alsacien accompagné de bons marrons sur la place rouge. Je viens de voir sur FR3 qu’il y a quelques chalets du marché de Noël de Strasbourg qui ont eu (enfin!) l’autorisation de s’y installer pour quelques jours, l’ouverture est prévue demain. 🙂

  11. LadyMilonguera@Talons hauts & sac a dos

    samedi 22 décembre 2012 à 12:58

    Même pas peur !!! Moscou, la Place rouge m’ont toujours attiré et je les trouve encore plus belles sous la neige alors tant pis pour le froid mais moi aussi un jour, je découvrirai cette ville en hiver et tant qu’à y être St Saint-Pétersbourg aussi !!!

  12. carole

    samedi 22 décembre 2012 à 14:05

    Aaaaaaaahhhhhhh!!!!!! ça ma rend trop nostalgique de mon passage à Stockholm(je ne suis jamais sûre de l’orthographe!!!ggrrrr) en janvier dernier…oui;je connais aussi le décryptage de la carte en plein froid, l’impatience quand le décryptage se prolonge(-10 pour nous) et l’arrêt dans tous les petits cafés de la ville toutes les heures sous peine de congélation!!!!! Ton billet me rapelle vraiment de bon souvenirs…car malgré tout ça c’était 3 jours en amoureux,et c’était génial!

  13. Amélie

    samedi 22 décembre 2012 à 17:41

    Sympa toutes ces info !
    Moins 17, c’est vrai que c’est hard, mais je ne m’imaginerai pas visiter Moscou hors hiver 🙂
    Mon chéri veut qu’on y aille l’année prochaine 🙂

  14. Lola

    samedi 22 décembre 2012 à 18:23

    Je craque sur ta parka, moi qui ai toujours froid et qui n’aime pas les doudounes! Dis moi que l’on peut la trouver en France et que tu ne l’as pas achetée à Moscou. Tes photos sont superbes.

  15. J'en ai envie

    samedi 22 décembre 2012 à 21:10

    Bon je viens de me regarder les photos pour la 5 ème fois…
    C’est franchement très beau comme ambiance, je bave devant ce pays depuis tellement longtemps.

  16. Aurélie

    dimanche 23 décembre 2012 à 0:33

    c’est magnifique!! ça donne vraiment envie d’y aller, mais je pense que je meur là bas, deja quand il fait moins de 10° chez moi, j’ai l’impression c’est le pole nord!

  17. Aurélie

    dimanche 23 décembre 2012 à 0:34

    c’est magnifique!! ça donne vraiment envie d’y aller, mais je pense que je meure là bas, déjà quand il fait moins de 10° chez moi, j’ai l’impression c’est le pôle nord!

  18. So'

    dimanche 23 décembre 2012 à 0:56

    Ok, c’est noté, je visiterai Moscou en août.
    =)
    Merci pour cet article, et pour les jolies photos.
    Pour la vidéo je compatis, c’est le genre de choses qui pourrait tout à fait m’arriver. ^^

  19. Fabienne

    dimanche 23 décembre 2012 à 15:09

    très sympa ton article! J’ai beaucoup ri en voyant que je ne suis pas la seule à pratiquer la technique du mille-feuille! A Vienne on a eu quelques sacrée journées à -15°C -20°C l’hiver dernier… C’était mon premier hiver ici, et le choc était de taille! 😉 Mais bizarrement Moscou m’a toujours attiré uniquement en hiver… Quit à faire autant le faire bien… 😀

  20. cerises

    dimanche 23 décembre 2012 à 19:02

    Très chouette post.
    Voilà 2-3 ans que je fantasme sur un passage hivernal à Saint-Petersburg et tu me fais fait réfléchir: il me manque les sorel, la chapka… 🙂
    Quant à la vidéo, j’avoue avoir bien rigolé mais j’en ai connu qui te battaient largement avec le port public de la surchaussure: de la grande banlieue puis 45′ de train puis la gare de l’est avant de réaliser le regard circonspect des voisins!!! (non ce n’est pas moi mais un collègue « un peu » distrait ;-))
    Bonnes fêtes à toi…

  21. Tatiana

    dimanche 23 décembre 2012 à 20:17

    J’habite à Moscou et j’adore votre blog! Je suis desoleé que vous avez vu notre capitale en hiver:( bien venue chez nous au debut du Mai! C’est le meilleure saison pour le voyage 🙂

  22. anacoluthe

    dimanche 23 décembre 2012 à 20:45

    Conclusion : Moscou n’est pas pour moi, je suis une frileuse congénitale ! (et pourtant, mon grand-Père était russe…)

    PS. Ton homme a une voix ma-gni-fi-que, vraiment, une voix de radio !

  23. Avalanche | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    dimanche 23 décembre 2012 à 21:13

    […] j’ai tenu le coup par moins 17 degrés à Moscou, c’est grâce à la vodka mes […]

  24. Balibulle

    lundi 24 décembre 2012 à 0:21

    Un grand grand merci pour vos messages et anecdotes, je suis super contente que ce post effroyablement long vous ait plu ! Et rappelé de bons souvenirs ou donné des envies de voyage à certaines d’entre vous 🙂 Merci aussi pour l’Homme, qui était aussi étonné que flatté d’être complimenté sur sa voix 🙂 Cette vidéo n’était pas destinée à être publiée, à l’origine, mais le coup des surchaussures était trop énorme… et j’ai beaucoup ri à vos propres témoignages sur le sujet !
    @ nunu : mdr !!
    @ anonyme : reviens dans 24h 😉
    @ brijou : elle est restée « au chaud » en France avec ses copains huskies… Mais on l’emmènera au ski le mois prochain !
    @ anne : Anne, tu n’imagines pas à quel point ton commentaire me touche, déjà parce qu’il est hyper flatteur, difficile de ne pas y être sensible, et aussi parce que la constitution de ce lien-là, c’est tout ce dont je rêve pour le blog. Vous emmener un peu avec moi, pas à chaque billet forcément, parce que chacun a ses sujets de prédilection et sera plus ou moins réceptif à ce que je publie, mais rien qu’une fois de temps en temps, c’est une victoire. Une chic fille a fait récemment un billet très juste et très beau sur sa relation avec les lectrices et je suis totalement d’accord avec elle :
    http://unechicfille.blogspot.fr/2012/11/le-cap-des-6-ans.html
    Je ne vous connais pas mais grâce aux commentaires je vous « ressens » autour de moi, et c’est une sensation terriblement agréable 🙂 C’est toujours intimidant alors merci d’avoir franchi le cap du premier message, et à bientôt 😉

  25. Anne

    lundi 24 décembre 2012 à 13:24

    Merci pour ta réponse également et merci pour le lien.Je viens à l’instant de lire le billet,et je dois dire qu’il est vraiment très touchant.J’avoue que j’admire les personnes comme vous qui,malgré toutes leurs occupations du quotidien,trouvent le temps pour nous faire partager un petit bout de leur vie.Mais j’admire également le talent (car il en faut!) que tu as d’accrocher tes lecteurs encore et encore après toutes ces années,et surtout de toujours trouver l’inspiration!Je suis remontée jusqu’au début de ton blog(oui oui,au tout début!^^) et c’est super de voir comme tu as évolué au fil du temps.En tout cas je suis vraiment très admirative et,c’est peut être con à dire,ton blog a été pour moi un véritable coup de coeur!(et pourtant Dieu sait que peu de choses peuvent me captiver à ce point!).
    J’ai lu également que tu étais venue à La Rochelle,la ville où je vis,il y a quelques temps(je ne sais plus en quelle année exactement),c’est bien dommage que je n’ai pas connu l’existence de ton blog avant car j’aurai adoré t’y croiser.Un jour peut être…
    En tout cas je te félicite et j’espère que tu continueras de nous faire rêver encore un bon bout de temps…A très bientôt jolie Charlotte 😉

  26. Rousspétée

    lundi 24 décembre 2012 à 17:06

    Merci pour le voyage par procuration ! C’est vraiment agréable !
    Tu veux un coup de chaud ? Passé 30 degrés à Buenos Aires, sensation thermique = 48 degrés … On meurt …

  27. Nane

    mardi 25 décembre 2012 à 18:22

    Merci pour ce petit tour à Moscou ça rappelle des souvenirs …. moi j’y étais il y a 1 an en septembre donc pas connu le froid je suis très admirative il faut que j’y retourne en hiver c’est décidé !!! Moi j’ai eu le 23 mon petit coup de fil n direct de Moscou car j’ai gardé des liens là bas avec notre guide !!! allez y c’est un pays magnifique !
    Et merci encore de nous faire partager ces jolis moments …

  28. charlotte

    mardi 25 décembre 2012 à 21:10

    Les photos sont magnifiques ca donne vraiment très envie d’y aller !
    Des bisous

  29. Hélène

    mercredi 26 décembre 2012 à 19:42

    J’ai adoré cette ville (1.000 fois plus que Saint Petersbourg), je suis super heureuse que tu aies pu la découvrir !

  30. Parka week / Marley | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    jeudi 28 février 2013 à 11:16

    […] deux mois, elle a déjà pris cher. Elle a survécu à Moscou, à mes gamelles en ski et mes cascades en luge. Sans […]

  31. Superone

    samedi 2 août 2014 à 7:36

    Une merveille cette ville au vu de la présentation que vous en faites!
    c’est vrai que la Russie n’est pas forcément une destination qu’on penserait a aller mais votre récit et vos images donnent vraiment envie de se poser les bonnes questions !
    Le froid ou le chaud, bon -17 c’est raide quand même.

  32. [RC-2215R-W-KJ]銈兗銉夋墪銇凮K锛併偝銉儕 銉兗銉犮偍銈偝銉?鍐锋埧灏傜敤 銉撱儍銈般儷銉笺儛銉?鍐锋埧锛?鐣崇▼搴?鍗樼浉100V锝?5A 鍐呴儴涔剧嚗銉兗銉?2015骞淬儮銉囥儷 銈ㄣ偄銈炽

    lundi 5 octobre 2015 à 22:41

    私は今| 本当に本当にあなたのデザインとレイアウトを楽しんで。それはなっている目には非常に簡単ですそれがはるか​​に楽しい楽しい私はここに来て、より頻繁に訪問するために。あなたのテーマを作成するために|開発者、設計者あなたが雇うましたか? ファンタスティック極上働く!

  33. La liste de mes envies | lasucrery

    vendredi 20 novembre 2015 à 10:59

    […] de la magie de la neige que j’avais tant aimé en Norvège. J’ai encore en tête cet article de Balibulle en 2012 qui m’avait convaincu que je n’aurais presque pas froid! Et […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.