slows_qui_tuent

Alors je ne sais pas quels sont les vôtres (et j’espère bien que vous me le direz dans les commentaires !) mais voici les miens.

Ça a évidemment été un calvaire de n’en retenir que douze. J’imagine déjà les « t’as oublié… » arf, j’ai surtout fait des choix ! Rythmiques d’abord, en écartant certains titres cultissimes que j’avais en tête… mais qui en fait, ne se dansent pas vraiment en slow (genre « With or without you » de U2 ou « Breathe me » de Sia). Quant aux chansons françaises, il y en a tant que j’adore (« Amoureuse » de Véronique Sanson, « Un homme heureux » de William Sheller, « Evidemment » de France Gall et j’en passe), mais elles donnent plus envie de pleurer que de serrer sa target (ou son amoureux) avec le coeur qui bat à 3000, non ? Probablement parce qu’on fait davantage gaffe aux paroles…

Voici donc une playlist qui me ressemble. Oui, la vie s’est arrêtée pour moi dans les années 80 – 90, on a l’âge de ses artères, hein…

Joyeuse Saint-Valentin !

1) The Moody Blues / NIGHTS IN WHITE SATIN (1967)

J’ai beau avoir fait un classement chronologique, je tue quand même le suspense direct, le plus beau slow qui tue du monde pour moi c’est celui-là. Point final. J’ai les poils hérissés et la gorge serrée à chaque fois que je l’écoute (en évitant surtout de regarder le clip, ahem) (en fait c’est là que les Destiny’s Child ont piqué leurs costumes de « Lose my breath« ).

2) The Korgis / EVERYBODY’S GOTTA LEARN SOMETIME (1980)

On doit parfois les slows qui tuent à des groupes dont on n’entendra plus vraiment parler ensuite… Oublions Zucchero, c’est aux Korgis qu’on doit « Everybody’s gotta learn sometime » (et c’est quand même vachement mieux) (je laisse là encore le clip à votre appréciation) (quoique, le chanteur ne dépareillerait pas dans une prod Judd Apatow)

3) Frankie goes to Hollywood / THE POWER OF LOVE (1984)

Ca y va au bulldozer, et ça marche ! Et puis quand on est né dans les années 80, on a forcément un léger faible pour Frankie goes to Hollywood (malgré cet étrange clip made in Bethléem) (« comme les Rois Mages, en Galilée… »)

4) George Michael / CARELESS WHISPER (1984)

Difficile de garder son sérieux en dansant là-dessus aujourd’hui (parfois le bulldozer vieillit mal, aussi) mais tellement culte et évocatrice – encore entendue hier soir aux Guignols dans un sketch sur Beckham – qu’elle est absolument incontournable.

5) Berlin / TAKE MY BREATH AWAY (1986)

A toutes les jeunettes qui haussent les sourcils devant Tom Cruise aujourd’hui, regardez « Top Gun » et on en reparle. Oui « Top Gun » et sa scène d’amour en ombres chinoises hautement subversive, puisqu’on y voyait Tom Cruise embrasser Kelly McGillis en METTANT LA LANGUE, chose qui ne se faisait pas du tout à l’époque à Hollywood (ou alors dans les « films indépendants »).
L’anecdote géniale, c’est que cette scène a été mise en boîte bien après la fin du tournage initial. Kelly McGillis avait entre temps laissé pousser et teint ses cheveux en brun pour son rôle suivant, obligeant le réalisateur Tony Scott à trouver une astuce : ces ombres chinoises qui, au final, rendront la séquence légendaire. J’ose à peine l’écrire mais, même aujourd’hui, ça me fait encore de l’effet (à 2’38 ») (les fans pures et dures suivront la montée en puissance qui précède, bien entendu).

6) Queen / WHO WANTS TO LIVE FOREVER (1986)

Aaaaah, la BO d’ « Highlander »… Oui il y a beaucoup de BO dans cette playlist (et c’est pas fini), pour celle-ci, que j’aurais personnellement adoré pouvoir reprendre en choeur dans un stade (née trop tard, tant pis), spéciale dédicace à l’Homme, grand fan de Freddie Mercury (et oui, je ne manque pas de le charrier sur le sujet).

7) Terence Trent d’Arby / SIGN YOUR NAME (1987)

La chanson parfaite pour envoyer des signaux cryptés à votre meilleur ami(e) si vous en avez un peu votre claque d’être son bon pote, si vous voyez ce que je veux dire… Je mets systématiquement le son à fond les ballons quand elle passe à la radio (ouais bon faut écouter RTL 2 ou RFM), elle n’a pris une ride.

8) Sinead O’Connor / NOTHING COMPARES 2 U (1990)

Sinead peut dire merci à Prince et surtout Prince peut dire merci à Sinead, parce que sans sa reprise à elle, sa version originale à lui serait passée totalement inaperçue. Chanson de rupture, chanson de déprime, chanson à chanter au volant en en faisant des caisses (et en tenant bien le « to youuuuuuuuuuuu » du refrain), contrairement à Sinead, d’une sobriété exemplaire dans le clip.

9) Bryan Adams / (EVERYTHING I DO) I DO IT FOR YOU (1991)

Un bon gros slow qui tache dont on oublie parfois qu’il est la BO d’un non moins excellent film, le « Robin des Bois » version Costner. Peut-être parce que pas torride-torride la relation entre Robin et Marianne, mais c’est normal, le vrai couple du film, c’était Kevin Costner et Morgan Freeman.

10) Des’ree / KISSING YOU (1996)

Je balance un pavé, là, je sais. Leo, Claire, Roméo, Juliette, Des’ree… Quasi pavlovien sur le plan lacrymal. A éviter tant que possible après une séparation douloureuse (sauf si le but est de s’auto-lyophiliser).

11) Massive Attack / ANGEL (1998)

Si Massive Attack avait décidé de faire un clip illustrant la puissance érotique de cette chanson, nul doute qu’il aurait été euh, ah, ouh, compliqué de le montrer à une heure de grande écoute. Donc on va se contenter de celui-là, et de fermer les yeux en pensant à Brad Pitt (car « Angel » était aussi la BO de « Snatch »).

12) Muse / BLACKOUT (2003)

Une valse (sic) lyrique en diable qui change un peu de l’incontournable et par ailleurs somptueux « Unintended » de Muse. Sur Youtube, le commentaire d’internaute le plus populaire la décrit comme une « chanson parfaite pour s’assoir et assister à la fin du monde« . Pas mieux.

 

Sur les mêmes thèmes

98 commentaires

  1. ladymarlene

    jeudi 14 février 2013 à 18:47

    Oh « perfect day…. » et « take a walk on a wild side ! »

  2. saussette

    jeudi 14 février 2013 à 19:08

    Wahou ça c est de la liste…
    Alors en fan de Massive attack, je ne peux qu approuver Angel. .par contre fanaussi de Muse ma préférence va à Endlessly..
    Les annees 90 et Top Gun… ah kelly mac Gillis…j en etais jalouse 🙂
    Bon juste pour rire ce matin gros fou rire avec mon homme quand on a entzndu à la radio que le top one pour faire l amour était. ..tan tan..le Bolero de Ravel…et là, ça laisse perplexe; -)

  3. Nanou

    jeudi 14 février 2013 à 19:37

    Moi aussi je vote pour ce billet comme le meilleur billet du 14 février!!!
    Merci pour ces souvenirs et de m’avoir fait rire.

  4. Valguki

    jeudi 14 février 2013 à 20:09

    Chouette liste je m’y retrouve assez et belle idée sauf quand on prend un grave coup de vieux en lisant les commentaires !!

    Pour moi qui vient de la décennie d’avant la tienne ce sera également :

    Live to tell (mon premier slow, c’est dire !) de Madonna
    Hunting high and low de Aha que j’ai écouté en boucle quand j’avais des coups de blues
    Save the last dance for me dans l’excellente version de Bruce Willis (mais oui !)
    Listen to your heart de Roxette forcément pour ma génération
    Still loving you de Scorpions (ah la pub où les deux mecs s’encadrent et se réconcilient juste après…)
    Et bien sûr Hôtel California pour les souvenirs mais je l’aime moins.
    Sûr que j’en oublie, Whitney bien sûr, Bryan Adams, mais ils ont déjà été cités…

  5. bellatrix320

    jeudi 14 février 2013 à 20:09

    Angie des Stones bien sûr de même que le mythique Hotel California…personne n’a pensé aux Bee Gees  » I started a joke » ?

  6. Camille

    jeudi 14 février 2013 à 20:50

    Coucou merci balibulle pour toutes ces belles chansons ma préférée reste celle des Korgis.
    J’aime beaucoup celle ci aussi : http://www.youtube.com/watch?v=DoIr-_-9GKM

  7. Lise

    jeudi 14 février 2013 à 20:56

    Moi aussi je suis restée bloquée dans les années 80, je trouve que musicalement, c’était quand même une sacrée décennie!
    Je suis assez d’accord sur ton choix, j’y ajouterai « She’s out of my life » de Michael Jackson et ‘All by myself  » d’Eric Carmen (on l’oublie, mais ce n’est pas Céline qui l’a créée!)

    @Valguki: merci pour A-ha, j’ai pensé un moment être la seule! Il m’arrive de me faire une cession nostalgie sur youtube, et ça me fait toujours autant d’effet…

  8. ladymarlene

    jeudi 14 février 2013 à 20:56

    http://www.youtube.com/watch?v=DTKc7_m5rkI

    Pareil difficile de faire plus gluant, plus dégoulinant mais quand même….

    « Oh Baby I love your way, everyway
    I want to be with you night and day… »

    Vive Peter Frampton.

  9. ladymarlene

    jeudi 14 février 2013 à 20:58

    Quand à Snatch, le film de mon fils quoi !!!

    « Tu veux la caravane ? Tu veux le kien ? »

    « Hey m’man, r’garde c’lui là comment il est mastard ! »

    Cultissime Brad décidemment jamais meilleur que quand il est moche !

  10. Marie

    jeudi 14 février 2013 à 21:18

    Quelle bonne idee cette petite selection de slow! Je dis oui a la b.o de top gun!

  11. Lulu la nantaise

    jeudi 14 février 2013 à 21:33

    J’adore cette liste…. et je crois que je rajouterai les Bangles « Eternal Flame »….. Et pas un mariage de prévu cette année pour danser un slow…. c’est la crise…

  12. Clémence L

    jeudi 14 février 2013 à 22:23

    Pour moi ce sera « I go to sleep » et « Breathe me » de Sia. Sublime. c’était avant qu’elle fasse dévie de sa si jolie trajectoire!

  13. MAGALIANNA

    jeudi 14 février 2013 à 22:31

    trés belle sélection que ça fait du bien de se remettre ces musiques dans les oreilles ,
    fan de romeo et juliette , frankies goes to hollywood , bryan adams mais mon number one à moi se serait Angels de Robbie Williams

  14. nina

    jeudi 14 février 2013 à 23:26

    portished : give me a reason
    murray Head : say it ain’t so
    Scorpions : still loving you
    madonna : live to tell
    marvin gaye : when a man loves a woman, my girl, stand by me
    Procol harum : a whiter shade of pale
    George michael : one more try

    et tant d’autres .. impossible d’établir une liste !!!

    bonne st valentin les love-love 🙂

  15. Marie (une chic fille)

    jeudi 14 février 2013 à 23:41

    J’adore quand tu parles de musique <3

  16. Just A Girl

    vendredi 15 février 2013 à 1:29

    Aaaaaah Blackout, une des mes chansons préférées de Muse, et surtout une des rares chansons qui arrive à me faire (vraiment) pleurer. Dans un autre genre j’adore également Nights in White Satin, que j’ai (re)découverte dans Dark Shadows.
    Quant à la BO de Romeo + Juliet (toute ma jeunesse!), elle est excellente du début à la fin (et pas seulement les célébrissimes Kissing You et Lovefool).

  17. Lilsirene

    vendredi 15 février 2013 à 2:08

    T’as mis les Moody Blues, « Nights in White Satin » my number 1 song!!! Sinon une que j’adore, qui me fait dresser les poils sur les bras c’est un bon vieux U2 « All I Want Is You ». Je la trouve tellement magnifique que je voudrai la jouer à mon mariage (si toutefois un jour je me marie).
    Voilà!
    Bisous!
    Lilsirene

  18. Ariane

    vendredi 15 février 2013 à 8:40

    Je Craque complétement pour The Moody Blues et pour Sinead O’Connor full of souvenirs !!

    Merci ! sympa cette petite prod !

    ciaoo

  19. Sandrine

    vendredi 15 février 2013 à 10:59

    Il y a aussi November Rain des Guns and Roses…

  20. Anelene

    vendredi 15 février 2013 à 11:25

    Bonjour Balibulle,
    …. ce clip de TOP GUN…. WOULAAA (il figure en bonne place dans ton top twelve). chaud chaud chaud.
    Dans les 90’s, j’adorai aussi BRYAN ADAMS (là j’ai du souvenir, du vrai de vrai de slow).

    De mon côté, j’ai envie de rajouter CRAZY d’Aérosmith,
    j’adorai ce clip, avec Alicia Silverstone, Liv Tyler, leur superbe bagnole, une histoire qui se déroule. trop bien.

    bon et puis j’adorai aussi WHAT’S UP des 4 Non Blondes
    (mais ça je sais pas si je devrais m’en vanter hein…)

    ciao

  21. AL

    vendredi 15 février 2013 à 11:38

    … Hotel California .
    Dans la boite de ma jeunesse ( Chez Mathias ça ne s’invente pas )
    C’était LE slow qui déclenchait le tournant de la soirée, ou pas d’ailleurs !
    Pas mon préferé mais tellement de souvenirs et de rires aussi pendant plus de 6 minutes.

    PS:Tears for Fears woman in chains et Cabrel Un samedi soir sur la terre
    ont chacun le droit à une mention trés spéciale 😉

    Merci

  22. Samia

    vendredi 15 février 2013 à 11:49

    Ah oui, t’as raison, on voit bien la langue pour Take my breath away! Magnifique baiser, très belle étreinte… Tom Cruise embrasse vraiment bien (la veinarde)

  23. ladymarlene

    vendredi 15 février 2013 à 12:13

    C’est une histoire d’enfants
    Une histoire ordinaire,
    On est tout simplement
    Un samedi soir sur la terre….

  24. Fabignou

    vendredi 15 février 2013 à 13:00

    Quelle sacrée madeleine la musique ! J’ai plongé dans ma mémoire pour trouver mes slows préférés (suis nulle quand il s’agit de trouver sur le vif ce que j’aime en musique). On a beaucoup en commun dans les années 90, moins avant (nos grandes soeurs ne devaient pas écouter la même chose 😉 à part pour Take my breath away mais elle a ratissé large celle-là 🙂
    Sinon pour moi ce serait plus True Colors de Cindy Lauper et The Rose de Bette Midler dans les frissons assurés et les yeux qui perlent.
    Je savais qu’il me manquait un truc à frissons dans les années 90 et j’ai fini par retomber sur Bon Jovi, au moins dix ans que j’avais pas écouté ça, et je kiffe autant qu’à l’époque ! Pfff, y’a des trucs comme ça, si tu les a pas découvert (et aimé) à 15 ans, c’est même pas la peine d’essayer de comprendre, mais par contre après ça marche pour toute la vie. Merci Bali !!!

  25. mélia

    vendredi 15 février 2013 à 14:41

    Je valide ta liste!
    je crois que le premier slow que j’ai dansé (en cm2) c’était Scorpion.
    Et les deux premiers slows qui me viennent à l’esprit, qui donnent aussi bien envie de lover que de chialer:
    – too much love will kill you de Queen, version Brian May -> http://www.youtube.com/watch?v=AUn3_cdxkT0
    – To love Somebody, par Damien Rice & Ray Lamontagne (un live de Taratata) -> http://www.youtube.com/watch?v=KBbNAqtPcNU

  26. Helene

    vendredi 15 février 2013 à 16:16

    Cette sélection est juste magique! Elle me rappelle tellement de souvenirs (je suis née en 1982) et ces titres n’ont tellement pas vieilli… Je suis assaillie de plein de sentiments et puis j’ai envie de sortir le vieux discours, ‘ »genre, on ne fait pas mieux aujourd’hui. Ce sont les meilleures années, blablabla 😀 ») Donc je me tais! Et je savoure 🙂 (parce qu’il y a des perles aujourd’hui aussi)
    J’ajouterais peut-être un peu de Scorpions, de Nirvana, une touche de Gun’s’n’roses et un soupçon d’Aerosmith et on est pas loin de mes playslists.
    Cette chanson de Muse, comme si bien dit, me paraît également parfaite pour attendre la fin du monde. Bref, merci pour ce post! <3

  27. moon

    vendredi 15 février 2013 à 16:53

    Elton John: Sorry seems to be the hardest word.

  28. jicky

    vendredi 15 février 2013 à 19:27

    c’est vrai, moi aussi je rajouterais bien les plus slows qui soient, ceux pondus par le rock -metal ou hardrock: Metallica,
    Guns and Roses, « Don’t cry »
    Scorpion ‘I still loving you »
    En revanche, je trouve le clip de Top Gun d’un kitsch… c’est qd même pas possible… (bon, je n’ai jamais aimé Tom Cruise et sa tête de hamster, en même temps!)

  29. Marina

    vendredi 15 février 2013 à 19:28

    Ah c’est drôle ça, j’ai Sign your Name de Terence Trent d’Arby dans la tête depuis des jours, là!
    J’adore aussi Nights in White Satin, Nothing Compares 2U et Careless Whispers de George (Aaaah, George!)
    Dans la liste des slows populaires qui me font « vibrer », y’a Wind of Change des Scorpions, Ordinary World de Duran Duran, November Rain et Don’t you cry Tonight des Guns N Roses (impossible de faire un choix entre les deux) Jesus to a Child et One more Try de George Michael (idem), Angels et Feel de Robbie Williams (mais sont-ce vraiment des slows?) et…Lady in Red de Chris Deburgh, que j’ai toujours eu honte d’aimer mais bon.
    Et OUI bordel Lilsirène : « All I want is you » de U2 est SUBLIME.

  30. kty

    samedi 16 février 2013 à 0:58

    bonsoir Bali, vu tes références musicales, on a le même âge!
    pour ma part THE slow à patin (l’expression est datée n’est-il pas;-) c les GUN’S avec November rain, what else?
    quand à Muse BLACKOUT, je me servais des premières minutes de la chanson…..pour calmer les pleurs du soir de mon bébé : effet apaisant immédiat!
    merci pr ce chouette post!

  31. Valguki

    samedi 16 février 2013 à 13:13

    Et Love is all around (la BO de 4 weddings and a funeral !)

  32. Samia

    samedi 16 février 2013 à 15:05

    My song of you, Laurent Voulzy 😉
    Mistral gagnant, Renaud

  33. Princesse Audrey

    samedi 16 février 2013 à 15:12

    Merci pour cette playlist ! Danny Elfman a calé « Nights in white satins » au début de « Dark shadows », quand Josette (quel nom !) prend le train… et la musique se cale parfaitement sur cette scène et sur le personnage.

  34. ladymarlene

    samedi 16 février 2013 à 17:20

    Mistral gagnant…dire que j’ai assisté au concert de Renaud suite au triomphe de cet album. Il était au sommet de son art à l’époque….depuis, il a coulé et ne s’est jamais relevé.
    Tristesse….

  35. melles

    samedi 16 février 2013 à 20:57

    premier commentaire, pour moi aussi de puis le temps. Mais je ne résiste plus: « Night in white satin » me fait exactement le même effet!

  36. ladymarlene

    samedi 16 février 2013 à 22:15

    Je regarde « the voice » en famille et je viens d’entendre un candidat chanter « starlight » de muse, un morceau que je considère comme un des plus parfaits jamais écrit. Et il l’a bien chanté !

  37. Lucie

    dimanche 17 février 2013 à 15:27

    ladymarlene : tu as regardé The Voice, vu la reprise de « Starlight », mais PAS VU Balibulle en action ??!
    belle voix, belle sur vidéo comme en photo…
    et j’ai beau savoir depuis que je suis ce blog (quelques années maintenant) que tu es journaliste, je le savais sans le savoir, si tu vois ce que je veux dire. En gros, j’avais jamais mis d’images sur tout ça, et là LE CHOC que j’ai eu mon mec en a perdu ses oreilles.

  38. clemence

    dimanche 17 février 2013 à 15:50

    Super sélection ! spontanément j’aurais mis au moins 5 des titres que tu proposes. Dis donc tu es une star, je t’ai vue hier soir dans The Voice parmi les « journalistes triés sur le volet » pour interviewer Florent Pagny. Bon, mon mari m’a prise pour une folle (et à juste titre) quand j’ai poussé des petits cris en disant « eh mais c’est Balibulle ! ».

  39. Lo

    dimanche 17 février 2013 à 18:07

    Careless whispers: tain ‘ comment j’ai claqué ma larme dessus je pensais George était accessible…
    J’adore cette reprise de Sinead elle est fantastique!
    Mention aussi à « j’te dis quand même » de Patriiiiick je sais ça fait cliché mais j’aime, et aussi « sur toi » de Zazie
    One moment in time de Whitney
    « Again » de Janet Jackson et enfin un bon vieil » End of the road  » BoyzII MEN et » I’ m ready » de Tevin campbell loool

    Labiz

  40. Balibulle

    dimanche 17 février 2013 à 18:16

    Mon Dieu oui, « Calling you » de Jevetta Steele et « One more try » de George Michael, les voilà les impardonnables OUBLIS de ma part !
    Merci pour tous vos commentaires, j’ai adoré lire vos listes à vous, partager un peu de souvenirs, de Madeleines, les vôtres, les miennes, les nôtres ! 🙂 Sans vouloir la jouer vieille bique (enfin si, fatalement) je regrette que notre jeunesse grandisse désormais sans slows… (méméééééé)

  41. Anne-flossy

    lundi 18 février 2013 à 14:04

    Balibulle,

    Merci pour ce joli post! Grace à lui je vais des découvertes intéressantes!
    Notamment The Korgis, je ne savais pas que c’était la version originale!!!
    Je te laisse regarder un de mes posts, tu comprendras mon intérêt :

    http://flashy-flash-flashette.blogspot.de/2010/11/just-come-together.html

    J’essaie de maintenir ce genre de posts, mais ce n’est guère facile 🙁

    Par ailleurs j’aime beaucoup ton blog en général, PLEASE ne fait pas comme d’autres bloggeuses: N’arrête pas ton blog !!! 🙂

    Bises de Nuremberg

  42. Chéra

    lundi 18 février 2013 à 14:20

    Mon slow d’amour que j’aime : I only have eyes for you – The flamingos. C’est vieux, mais c’est bon http://www.youtube.com/watch?v=63nlhoda2MY

    J’ai vraiment adoré ce billet, et j’ai pris beaucoup de plaisir à écouter chacun destitres de ta playlist, mention spécial à la Bo de Top Gun ! Au top !

  43. SIAM

    mercredi 20 février 2013 à 15:21

    J’ai adoré cet article rempli de belles découvertes !
    J’ai pris autant de plaisir à écouter les titres choisis qu’à lire les explications du choix, C’EST POURQUOI cela me pousse à te relancer sur le post des meilleures séries pour toi ! Je m’en régale d’avance !
    Merci 🙂

  44. nanard 62000

    mardi 16 septembre 2014 à 12:28

    pour moi le meilleur slow c est four letter word de Kim Wilde

  45. Jerry OX

    vendredi 12 août 2016 à 15:58

    Une super sélection de slows mythiques ! Des tubes langoureux qui donnent envie ..d’aimer et de danser à deux dans l’obscurité !

    Il manque , selon moi, « Stairways to heavens » de Led Zeppelin. « Angie » des Rolling Stones (ou « Fool to cry » et « Wild horses » déjà citée ) et puis ce slow français de l’été 1980 « It is not because you are » de Renaud.

  46. Rena

    lundi 7 novembre 2016 à 2:31

    Good to find an expert who knows what he’s talnkig about!

  47. http://www./

    vendredi 25 novembre 2016 à 11:09

    C’est un peu comme à l’assemblée nationale : loi HADOPI voté par 16 (les pour et les contres) députés seulement (sur les 577) ! (loi rejetée depuis 10 minutes)C’est pareil en Algérie (et pas que) : personne ne va voter et c’est la faute du pouvoir qui réprime etc…

  48. http://www./

    mardi 28 février 2017 à 22:23

    Attila, én nagyjából ugyanezt írtam, noha a hátrányok és az iskolai kudarc közötti kapcsolat egy kicsit bonyolultabb. Ha nagyon zavarnak a színes ábráim és az angol kifejezések könyörögve kérlek, ne olvasd a bejegyzéseimet, ezek már ilyenek maradnak.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.