portant_ikea

« Nous sommes en rupture de stock depuis plusieurs semaines. » Voilà comment m’a accueillie le vendeur d’Ikea quand je suis arrivée la bouche en coeur pour acheter mes portants à roulettes. Non mais quelle lame de fond ce projet Capsule ! Faut que j’arrête de balancer des trucs aussi énormes sur le blog, je ne sais pas si la France (ou la Suède) est prête. À suivre industriellement.

Faute de mieux, je me suis donc rabattue sur le modèle moins chiadé (sans roulettes, sans étagère, pas réglable en hauteur), j’ai acheté deux kilos de cintres, et roule Bouboule. J’AI TRIÉ.

Dans un premier temps, j’ai mis de côté tous les reliquats de l’été ou de demi-saison qui restaient dans mes placards, pour les stocker chez mes parents et me concentrer uniquement sur un tri hivernal. Puis j’ai dégagé tout ce que j’étais déjà certaine de ne plus porter et que je destine soit au don soit à la revente.
Enfin, j’ai attaqué le test des portants proprement dit.

Sur le premier, j’ai accroché tout ce que j’étais sûre de garder et sur le second tout ce qui me posait encore question. Des pièces « bien sans plus » ou alors géniales mais avec une seule tenue et que, dans les deux cas, je n’arrive pas à lâcher :

tri_garderobe

Parce que j’ai peur qu’elles me fassent défaut, de me réveiller un jour en pensant à d’autres façons de (mieux) les porter, car oui ça arrive tout le temps on n’a pas la science infuse avec les fringues ! Les légendaires « Buckles » de Surface to Air, cette jupe Zara dont j’adore le léopard, cette veste Heimstone en tweed fluo que j’étais si contente de trouver soldée cet été, ce manteau chiné Zara vaguement marantesque, ce grand blazer Circus & Co qui planque ma vertu, cette jupe rayée un chouilla trop grande, ces baskets compensées Monika Chiang pour lesquelles je me suis saignée

Je les regarde et je pense à une tenue que j’adore avec certaines et je me dis « mais merde, t’es sûre de devoir renoncer à ça ? » Héhé…. hé non. Je ne suis pas sûre. Mais on n’optimise pas son dressing en faisant perpétuellement de petits arrangements avec soi-même. Et le test des deux portants sert justement à ça. Si j’ai fait sans tout ça pendant les deux mois qui viennent, c’est que, toutes belles qu’elles soient, je n’amortis pas assez ces pièces et leur dirai adieu. D’ici là, j’aurai fait de même avec les accessoires (sacs à main, foulards et écharpes, ceintures, bijoux…) et manteaux. Bilan le 15 janvier !

La bonne nouvelle ? Dans tout ce fatras, j’ai vraiment réussi à renoncer à beaucoup d’autres vêtements, dont certains arriveront sur le vide-dressing, je vous tiendrai bien sûr au courant. Et puis surtout, le coeur de tout cette démarche, sa raison d’être, l’avancée du Schmilblick : garder le fin du fin, ma « Capsule » hivernale, je la tiens !

portant_ikea_penderie

J’avais trois-quatre trucs à la lessive qui ne sont pas sur la photo mais ça nous donne :

VÊTEMENTS
4 VESTES dont 3 blazers et 1 veste brodée
18 HAUTS dont 7 tuniques, 6 chemises, 3 blouses et 2 pulls fins
8 ROBES dont 3 à manches longues, 3 à manches courtes et 2 sans manches
4 JUPES dont 2 imprimées, 1 drapée et 1 en jean
7 PANTALONS dont 4 flares, 2 slims et 1 skinny

CHAUSSURES
19 paires dont :
5 paires de BOTTES
4 paires de COMPENSÉES
2 paires de BOTTINES PLATES
2 paires de BOTTINES À TALON
2 paires de BASKETS COMPENSÉES (j’ai mis de côté celles que je ne porte qu’aux beaux jours)
et aussi 4 paires de SNOWBOOTS pas encore rapatriées de chez mes parents :  mes Sorel et Moonboots, mes Mou et mes Prairies de Paris

J’ai rouvert ma penderie et tout accroché sur mes beaux cintres en bois bien lourds, rangé les robes avec les robes, les chemises avec les chemises, etc. C’est clair, net, ça respire, par ailleurs, c’est LE BORDEL DANS TOUT L’APPART mais Bon Dieu que ça fait du bien.

 

Sur les mêmes thèmes

61 commentaires

  1. Balibulle

    dimanche 24 novembre 2013 à 15:05

    @ l’oliphant : oui, il faut être prête psychologiquement, je te l’accorde 😉
    @ carole : dis m’en plus, elle est comment, cette robe ? Très élégante, du genre « overdressed » si tu la portes au boulot ou en dehors d’occasions un peu spéciales ?
    @ nouce / lo / anne (de tout et de liens) : votre accompagnement m’aide à mort, et je sais par expérience, ce genre de démarche doit infuser longtemps, donc on y vient uniquement quand on est prêt 🙂
    @ nunu / elise : alors les pulls ça fait l’objet du post suivant, long feuilleton ! Sinon le 15 janvier, c’est le délai des deux mois dont je parle dans le billet, comme j’ai posté ce billet le 15 novembre 😉 Et t’inquiète pour les deux pièces que tu cites, cf mes réponses à thiad et sophie pour la robe COS et la jupe Reiss 😉
    @ HeLN : merci ! Oui le principe du beau ou utile, qui est également repris dans les livres de Dominique Loreau, c’est une très bonne règle. Ca marche d’autant mieux en déco qu’en fringues 😉 Et pour ce qui te concerne, j’ai longtemps fonctionné comme toi, et ce sont des circonstances particulières (rencontres, voyages, lectures) et extérieures au foyer et à mon blog qui m’ont fait basculer. Peut-être qu’il te manque juste les tiennes 😉
    @ ysabelle : avec grand plaisir ysabelle et merci 🙂
    @ pomaka : loooool 🙂 Et quel bonheur de transmettre ce patrimoine à sa famille, moi j’ai pu me délester d’un max de choses grâce à mes soeurs, mes nièces et ma Maman ! Commence à constituer la malle aux trésors de ta fille 😉
    @ la reine souillon : j’ai très certainement un penchant un peu névrotique pour tout ce qui relève de la Méthode et de l’Organisation 😉
    @ olivia (à paris) : c’est extrêmement compliqué de trier et de bien acheter sans poids stable, à qui le dis-tu 🙂 Et pour Ikea, hihi, j’ai réussi à n’acheter qu’utile (si on peut considérer qu’une peau de bête pour Tartine est utile), mais c’est toujours une visite très dangereuse pour le porte-monnaie !
    @ ema (le bureau de mode) : au vu d’un ou deux commentaires un peu rigolards sur les billets précédents, il faut croire qu’on est minoritaires à découvrir le bon réflexe du CPW et des mesures… donc je me réjouis de ne pas être toute seule à débarquer ^^
    @ lor : bon courage pour tout ça et merci !
    @ sotrendy / iléana : n’est-ce pas 😉
    @

  2. Anne.B

    jeudi 28 novembre 2013 à 23:47

    Mais…mais…mais où sont tes compensées Steve Madden???Celles que je chercher désespérément depuis 2 ans???
    Bon,je sais qu’il doit y avoir 0.000001% de chance pour que tu les vendes,mais j’ai envie d’y croire moi!(oui,je suis une fille très ambitieuse!).
    En tout cas chapeau pour ce grand tri,j’ai du faire de même il y a 3 semaines car j’ai déménagé et ça s’imposait vraiment,mais j’ai eu beaucoup de mal! (et j’ai gardé encore bien trop de choses malheureusement…) 😉

  3. BN

    jeudi 5 décembre 2013 à 15:00

    Les photos sont très belle. Je veux bien acheter ça pour ma femme. Elle serait très heureuse. Merci pour votre article !

  4. Whatsmeans

    mardi 17 décembre 2013 à 3:55

    Bravo pour avoir réussi à te débarrasser de certaines pièces.Je devrais m’y mettre aussi ! Bonne technique !

  5. Obsession | KamiDemo

    jeudi 6 février 2014 à 22:34

    […] comme je suis en plein tri de ma garde-robe (motivée par Balibulle et son projet Capsule), je pousserai les travaux d’aiguilles pour plus tard. Il faut aussi que je vous fais un post […]

  6. The black boots theory | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    vendredi 28 mars 2014 à 14:00

    […] plus de fantaisie haut perchée… que je porte une fois par an à tout casser, hein… Le test des deux portants pour les beaux jours promet d’être folklo […]

  7. Sport

    vendredi 22 août 2014 à 12:45

    Les portants sans étagères ! Pour les chaussures ce n’est pas très pratique.

  8. De l’eau, de l’air, la vie | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mardi 23 septembre 2014 à 16:17

    […] elles avancent toutes seules. D’ailleurs (ou pourtant ?) je n’ai même pas mené le test des deux portants cet été. Météo oblige, j’ai quasiment tout laissé chez mes parents, et continué à […]

  9. Basiques / Le gros pull | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mardi 23 septembre 2014 à 16:19

    […] découvrant ma capsule hivernale, vous avez crié en choeur : « Où sont les pulls ? » À qui le dites-vous […]

  10. Instable Mona-Lena | Le Dressing Planner #2

    vendredi 22 mai 2015 à 8:01

    […] en Septembre est nécessaire. Là encore je vais m’inspirer du test des deux portants de Balibulle, et mettre en vente ce qui peut l’être selon moi, donner le reste ou le stocker dans une […]

  11. Le test des portants : verdict | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    dimanche 19 juillet 2015 à 13:34

    […] un long cheminement personnel, je décide d’optimiser ma garde-robe, dans ce qui deviendra le projet Capsule. Parallèlement à quelques nouvelles acquisitions,  je me lance dans la partie la plus ardue de […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.