Vendredi 3 janvier. Depuis neuf mois, je prépare dans-le-plus-grand-secret un « Antiguide de la mode » pour les Editions J’ai Lu, dans leur collection Humour où sont déjà parus entre autres « La femme parfaite est une connasse » , « L’Antiguide de savoir-vivre » , « Chers Voisins » , les « Lolchats » ou « Comment survivre à une énorme gueule de bois » .
La date de sortie de celui qu’on surnomme déjà, en interne, l’AGM, est fixée au 15 janvier et les premiers exemplaires presse partent au courrier. Je n’ai pas encore prévenu mon employeur, le Parisien, où je suis journaliste médias. Je ne sais pas comment et quand en parler sur le blog.

Samedi 4 janvier, 11h. Suite à un zèle postal inexplicable, Violette a déjà reçu le sien et publie un teasing flatteur sur Instagram. Je sais comment et quand en parler sur le blog : totale impro et le plus vite possible.

Samedi 4 janvier, 19h50. Coming out sur le blog.

Dimanche 5 janvier. Euphorie. Twitter, Instagram, Facebook, pré-commandes, vague d’amour et de confiance. Je me sens invicible. Pas dormi de la nuit.

Lundi 6 janvier, 8h. Premier article sur le livre, dans le numéro de février de Marie France.

Lundi 6 janvier, 17h. J’offre un exemplaire à Patrick Poivre d’Arvor, que je suis pour un reportage sur sa nouvelle émission quotidienne à Radio Classique. Au moment de rendre l’antenne, il cite le livre. Le photographe du Parisien me regarde : « Tu l’as payé ? »

Mardi 7 janvier, 11h. Marieluvpink aime le livre. Et en publie un extrait. La radio Le Mouv’ m’invite dans son émission « Popcorn » le 16 janvier.

Mardi 7 janvier, 16h30. Il faut battre le fer tant qu’il est chaud. Je publie deux extraits sur le blog. « Survivre au lancement d’une collaboration créateur chez H&M » et « Le lifestyle de l’escargot ». J’adore ces pages, totalement absurdes, totalement moi. Ça va cartonner.

Mercredi 8 janvier. Ça cartonne pas du tout. Au milieu de quelques courageuses qui les trouvent hilarantes, une avalanche de critiques. « Lourd », « décevant », « sans finesse » et puis surtout « je ne te reconnais pas ».

Jeudi 9 janvier. La curée continue sur le blog. Certains lecteurs et lectrices volent à mon secours, pour dire stop au balibashing. Je me sens people. Je me sens Mélanie Laurent en 2012. Je me sens con. Pas dormi de la nuit.

Jeudi 9 janvier, 23h. Le Professeur Debbie aime le livre.

Vendredi 10 janvier, 11h30. L’AGM ne sort officiellement que le 15, mais la contrebande a commencé depuis deux jours à la Fnac. Je vois les premières photos de lectrices arriver sur Instagram.

Vendredi 10 janvier, 13h. Tendances de Mode aime le livre.

Vendredi 10 janvier, 15h. Walinette aime le livre.

Vendredi 10 janvier, 20h. Punky B aime le livre.

Lundi 13 janvier.  La Défraîchie aime le livre. Parution dans Maxi.

Mardi 14 janvier, 9h30. Le Révérencieux aime le livre.

Mardi 14 janvier, 22h. Clic clac Hop aime le livre.

Mercredi 15 janvier, 8h. Jour de la sortie officielle en librairies. Parutions dans Gala et… le Parisien. Je rase les murs à la rédaction. Coups de fil de RTL et Paris Première à ma maison d’édition.

Mercredi 15 janvier, 11h. L’ « Antiguide de la mode » est en réapprovisionnement sur Amazon.

Mercredi 15 janvier, 12h30. Tokyobanhbao aime le livre et en publie un extrait.

Mercredi 15 janvier, 14h45. Dans un ultime acte suicidaire, je publie six nouvelles pages sur mon blog.

antiguide_de_la_mode_charlotte_moreau_itgirl

antiguide_de_la_mode_extraits_trouvaille_vintage

antiguide_de_la_mode_dictionnaire_de_la_modasse_charlotte_moreau

antiguide_de_la_mode_extraits_lafayette

antiguide_de_la_mode_extraits_troubadour

antiguide_de_la_mode_charlotte_moreau_extrait_barman

Mercredi 15 janvier, 15h01. Allez, éteins ton smartphone Bali et va bosser.

« Antiguide de la mode »
Charlotte Moreau
Edition J’ai Lu
155 pages
6 euros

Sur les mêmes thèmes

100 commentaires

  1. La Boudoune

    mercredi 15 janvier 2014 à 23:05

    « Comment marquer les esprits en boîte de nuit »….hilarant ! Merci pour ce remède anti-morosité. Humour et esprit sont deux qualités que tu possèdes et je suis certaine que ton livre va cartonner.
    Merci Balibulle

  2. coralieb

    mercredi 15 janvier 2014 à 23:54

    Oh je suis ds Ta mosaïque instagram 😉
    Je le redis, je n’avais pas accroché sur les 2 premiers extraits et le livre est un coup de foudre ! Comme quoi il ne faut pas tjs Rester sur sa première Impression. En tout cas, Quel boulot que cela a dû être en plus de ton boulot de journaliste !!
    Coralie

  3. violetteb

    jeudi 16 janvier 2014 à 1:41

    Bravo du grand Balibulle, que j’ai ri !, la forme supporte le fond ,avec esprit et finesse tu nous montres la belle personne que tu es, capable d accepter les critiques pour repartir de plus belle , les utiliser pour nous faire rire ceci sans cacher la peine que tu surmontes avec brio.

    Ici on peut donner son avis, loin du consensus mou qui prevaut parfois, car notre hote est intelligente merci

  4. Lost in Laneways

    jeudi 16 janvier 2014 à 7:49

    Désolée si la question a déjà été posée mais, va-t-il sortir en livre numérique ?

  5. Chline

    jeudi 16 janvier 2014 à 9:52

    Très cool! J’espère pour toi que ce ne sera pas le seul bouquin que tu sortiras car tu as un réel talent d’écriture et en plus je t’ai tjs trouve si sympa que je ne peux m’empêcher de faire ma balifan ou baligroupie : BRAVOOOOOO KISS LOVÉ PÊCHE ET SUCCÈS

  6. matchingpoints

    jeudi 16 janvier 2014 à 10:02

    Pour dire la vérité : les extraits que vous publiez aujourd’hui sont bien plus drôles et « vrais » que les premiers !
    Ah, la ligne des basiques accessibles, c’est tout à fait l’univers de la mode, on nous prend vraiment pour des …et souvent nous marchons 🙂

  7. agatano

    jeudi 16 janvier 2014 à 10:05

    j’adooore les pages 61, 148 et 129 !!!
    genial !

  8. Kaamiye

    jeudi 16 janvier 2014 à 11:08

    Au vu des commentaires assassins et pas sympas de la semaine dernière sur les 2 premiers extraits et ceux de cet article, j’en déduis une seule chose : les gens jugent sur bien peu de choses, souvent sans avoir lu l’intégralité du bouquin (la preuve), et ne tiennent compte ni de la sensibilité de l’auteur (encore moins si c’est sur son propre blog), ni du reste du livre (possibilité d’être tombé sur deux extraits moins drôles que le reste ? où est le bénéfice du doute avant le lynchage ?).

    Pour ma part je n’avais pas ri devant les 2 premiers extraits, mais je ne les avais pas trouvé mauvais pour autant, et m’étais abstenue de le faire remarquer en commentaire car ça n’aurait pas été constructif et peut-être blessant (je n’ai lu qu’après les autres commentaires, et mon dieu, certaines ne prennent décidément aucune pincette, j’aimerai les voir à ta place)

    Aujourd’hui, je trouve ces 6 nouvelles pages beaucoup plus drôles, et je suis certaine que le reste du livre est du même acabit, avec des pages plus ou moins rigolotes, ou plus ou moins subtiles, en fonction de la personne qui les lit.
    C’est sûr, on ne peut pas plaire à tout le monde, et tout le monde n’a pas toujours le second degré suffisant pour comprendre un tel livre.

    Moi je te félicite, ce doit être une vraie aventure, alors bravo Bali !

  9. Une autre Charlotte

    jeudi 16 janvier 2014 à 11:48

    Coucou Bali !

    Comme beaucoup j’étais déçu des extraits que tu as publié sur ton blog, mais voilà hier j’étais à la Fnac et je passe devant ton bouquin, je me dis que ce serait con de m’arrêter à 2 malheureuses pages sur les 150 du bouquin et hop j’embarque ton AGM dans mon panier. Et me voilà, à me bidonner toute seule dans le métro en lisant ton livre, mention spéciale au Dictionnaire de la Modasse j’adore !

    Bravo et merci pour ces bonnes tranches de rigolade, je te kifffeeeeeee ! (C’était la minute groupie^^)

  10. Clao

    jeudi 16 janvier 2014 à 11:59

    Oh mon dieu la page boite de nuit : mortel !!! (je suis vieille), non mais c’est giga (je suis très vieille). Je fais tournée à mon cher collègue qui en est la version masculine…

  11. sidjana

    jeudi 16 janvier 2014 à 12:07

    Je dis oui, oui, oui et encore oui !
    Mention spéciale pour le T.Shirt basique à 200 euros et la It girl qui écrit, mais « pour elle » et déteste cette façon « si française » de « mettre les gens dans des cases ». C’est tellement bien vu. J’adore également (mais alors, vraiment !) la page postée par Tokyobanhbao. Une révélation.
    Et j’ai beaucoup aimé cet article et la façon dont tu racontes les montagnes Russes provoquées par les réactions sur le blog. En suivant juste de l’extérieur je me suis dit que ça devait être vraiment déboussolant, et je sais que je suis capable de ne pas dormir de la nuit (ou de plusieurs nuits) pour bien moins que ça. Donc je t’envoie toutes mes ondes de positives, mais d’après les réactions beaucoup plus enthousiastes face à ces nouveaux extraits, je pense que tu n’en auras pas besoin ! 🙂

  12. Anaelle

    jeudi 16 janvier 2014 à 13:06

    Bon les deux extraits que tu nous as sorti la semaine dernière devait pas être les mieux parce que la j’ai trouve ça rafraichissant 😉

  13. petitprunier

    jeudi 16 janvier 2014 à 14:40

    bonjour bali 🙂

    autant effectivement j ai eu un peu de mal à retrouver ta plume si drôle et pourtant sans ironie mal placée dans les 2 premieres pages, autant celles ci sont savoureuses au possible. du coup, j ai hâte d acheter le livre 🙂

    merci! l ‘aprèm va me paraitre moins longue ^^

    (et félicitations bien sûr)

  14. Chacha

    jeudi 16 janvier 2014 à 15:17

    Coucou Bali,

    Et bien moi je n’aime toujours pas, mais je te souhaite beaucoup de succès 🙂

    Bises

  15. petitprunier

    jeudi 16 janvier 2014 à 15:23

    nan mais le combo un lol, quoi! j en ris encore 😀

  16. AMANDINE

    jeudi 16 janvier 2014 à 18:05

    Ah non mais alors là je dis OUI!! J’ai ri toute seule dans le train, surtout le passage sur la soirée en boîte de nuit. Se faire un string avec la cravate du barman, mais alors dans être épilée hein! Je tente ce week-end (oups, aurais-je dévoilé mon côté femme de cromagnon à l’instant?!)

    C’est un super projet en tout cas, tu es toujours aussi drôle, fraîche, et on sent que tu te lâches à fond.

    Par contre, il n’y a que moi qui ai l’esprit tordu ou « ça sent la vieil chatte
    Empaillée », c’est un peu … Enfin… Vous voyez quoi… Image mentale!

    Merci pour les fou rires en tout cas!!!

  17. virginie

    jeudi 16 janvier 2014 à 21:24

    Honnêtement, quoique tu fasses tu seras toujours ma blogueuse préf’ de chez préf’! Ca te fait une belle jambe, je sais….

    Etant en période de vache maigrissime, je vais tacher de me faire offrir l’AGM au plus vite et je suis sûre que ce sera un plaisir de te lire.

    Love you Bali!

  18. amaia

    jeudi 16 janvier 2014 à 21:33

    ah ! je préfère ces extraits aux 2 premiers en avant-première ! j’achète !! 😉

  19. Le Professeur Debbbie

    jeudi 16 janvier 2014 à 21:33

    MON DIEU la trouvaille vintage, un de mes préféré! (avec le bonheur est dans le pré/Petit malentendu géographique et Apocalypse now)(et tant d’autres)(j’ai l’impression de me répéter là)

  20. Marline

    jeudi 16 janvier 2014 à 22:01

    C’est très drôle, c’est fin, piquant et bien écrit. Félicitations 🙂

  21. Jo l'affeuse

    jeudi 16 janvier 2014 à 22:27

    Je suis tombée sur l’émission du Mouv’ totalement par hasard. Je t’ai trouvé très drôle et acide. J’ai adoré. Bonne continuation

  22. Tiff

    vendredi 17 janvier 2014 à 15:21

    Je ne veux pas lire tes pages sur le blog, j’attends qu’Amazon me livre mon exemplaire!! Et j’ai hâte de le lire!!!!

    http://mabulledepensees.blogspot.fr/

  23. deedee

    vendredi 17 janvier 2014 à 22:09

    je dois avoir un humour très lourd alors, mais ça m’a beaucoup fait rigoler !! (j’étais un peu dubitative sur H&M, l’Escargot était génialement « nonsense » – trop pour certaines?) mais la « trrouvaille Vintage  » c’est tout moi 😀 et j’ai hurlé de rire sur « comme un ouragan », « Lafayette nous voilà » et les Basiques accessibles – tellement juste !!!!

  24. jeannetom1

    samedi 18 janvier 2014 à 9:18

    le mot auteur a un sens, quand on remplit des tableaux, on n’est pas auteur…

  25. Ysabelle

    samedi 18 janvier 2014 à 12:01

    Les premiers extraits m’avaient laissée de marbre. Je n’avais pas commenté, ne voulant ni te blesser, ni porter un jugement définitif sur 2 malheureuses pages. Bien m’en a pris, la suite est savoureuse (à ton image), et il me FAUT absolument ton livre désormais !!!!
    Félicitations et courage, seuls ceux qui agissent attirent les reproches, mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire, bien au contraire !!! 😉

  26. Virginie/Mode9

    samedi 18 janvier 2014 à 18:09

    Moi je dis vive le Second degré, vive l’autodérision, vive l’absurde, vive toi, merde !!! Mais il n’y a que dans cet état d’esprit que l’on peut survivre et être heureux, de toute façon… Bravo Charlotte c’est très drôle ! Je fais un truc sur mon blog demain.

  27. Camille

    samedi 18 janvier 2014 à 22:46

    Je l’ai acheté aujourd’hui, et le passage sur le manteau Desigual est fabuleux !!

  28. Judith

    dimanche 19 janvier 2014 à 6:04

    Bonsoir Bali, sans doute onéreux, mais j’ai pensé que ça pouvait t’intéresser ! Bises

    http://www.ebay.fr/itm/BALENCIAGA-SUBLIME-PERFECTO-BIKER-TAILLE-38-COMME-NEUF-MARRON-/111258861092

  29. Brindille fauchée

    dimanche 19 janvier 2014 à 10:16

    Je l’ai acheté hier et déjà fini. C’est une tuerie… Je me suis tellement marrée!
    Merci!

    Je ne dis pas non pour un second

    (Bouquin posté sur instagram également pour en faire part à mes amies)

  30. Virginie

    dimanche 19 janvier 2014 à 17:58

    Coucou ma jolie
    J’ai acheté ton livre vendredi
    J’ai publié une photo sur instagram, j’ai passé ma pause avec
    Le soir, dévoré, de A à Z, en ayant lu le soir à mon retour à la maison des passages à mon mec, qui a été dégouté par mon : l’histoire de nos vies les collants pas tout a fait opaques sur des jambes pas tout à fait épilées
    So true !!! Tout est tellement vrai
    Et moi je trouve qu’il te ressemble plus que les déçus ne l’ont pensé. C’est sûrement car les déçus ne te connaissent pas vraiment n’est ce pas?
    En clair, bravooooooooo <3
    Bisous bisous.

  31. natbaker

    dimanche 19 janvier 2014 à 19:07

    J’adore La trouvaille vintage. Un vrai petit bijou. Bravo.

  32. Balibulle

    dimanche 19 janvier 2014 à 20:42

    Merci du fond du coeur pour vos commentaires, vos avis, les très très nombreux compliments que vous m’avez faits ici et en postant un nombre incalculable de photos sur Instagram ou Twitter, en faisant des billets sur vos blogs, à tel point que j’en ai ouvert une page Facebook pour tous les relayer, et tenter de n’en oublier aucun ! http://www.facebook.com/antiguidedelamode
    Bien sûr, on peut aussi y aller pour dire que c’est nul, hein 🙂
    Je ne peux pas vivre ce truc sans vous de toute manière alors autant tout vous dire et en sourire ensemble, que vous ayez eu envie de lire le livre ou pas, que vous l’ayez aimé ou non. Emotionnellement, ces quinze derniers jours ont été extrêmement forts pour moi, et pour ça je vous dis encore MERCI

  33. Marie.francois85

    dimanche 19 janvier 2014 à 21:32

    Bonsoir,
    Super livre ! Une tuerie ! Merci pour ton second degré … Enfin pour « ton tout ».
    Un magnifique bébé… J ai ris comme une folle.
    Bisous de belgique
    Marie

  34. Isa

    lundi 20 janvier 2014 à 13:02

    Bonjour Charlotte,

    Je tiens à te féliciter pour avoir maintenu ce projet et avoir travaillé à cette réalisation.

    Malheureusement, en lisant tes pages et tes extraits, j’ai toujours cette impression désagréable d’un entre-soi parisien et superficiel, de la description de femmes qui n’existent pas et n’existeront jamais sauf dans le fantasme de mauvaises journalistes beauté ; l’impression de l’écriture facile, qui reprend une énième fois le même rythme et les mêmes phrases abrutissantes que partout l’on nous assène – les blogs, la presse en ligne, etc.
    Je repense à Diderot lorsqu’il écrivait que « tous ces papiers sont la pâture des ignorants, la ressource de ceux qui veulent parler et juger sans lire, le fléau et le dégoût de ceux qui travaillent. Ils n’ont jamais fait produire une bonne ligne à un bon esprit ni empêché un mauvais auteur de faire un mauvais ouvrage ».

    Je m’excuse d’avance pour la dureté de mes propos, je suis juste un peu excédée et désolée parce que j’ai toujours apprécié te suivre pour tes propos qui semblaient toujours réfléchis.

    Bonne continuation tout de même !

  35. kaane

    mardi 21 janvier 2014 à 0:05

    je n’ai lu que 2 pages de tes extraits mais cela m’a suffit moi aussi je veux mon exemplaire.
    Je vais l’acheter au plus vite.
    Bravo!!!!!

  36. mai

    mardi 21 janvier 2014 à 11:44

    Reçu, commencé… et comment dire ? J’ose même pas le continuer parce que je ne veux pas le finir et qu’y en ait puuuuuuu

    J’ai lu quelques extraits à mon mec qui s’est bien marré aussi 😀

    Bravo et à quand le prochain ??

  37. lyly-s

    mardi 21 janvier 2014 à 22:50

    Fiou me voilà rassurée! Autant j’ai bof accrochée avec les 2 pages que t’as publié avant (que j’ai lu y’a donc 20 minutes, pour rappelle je me fais une cure des articles que j’ai loupé sur ton blog), autant là c’est beaucoup mieux 🙂

    Je ne jugerai pleinement que quand j’aurais TOUT lu de A à Z!

    Profite à fond de ces moments, on ne sait pas de quoi demain est fait. Même si je ne m’inquiète pas du tout pour ton futur, tu as sincèrement du talent et quoi qu’en dise tes détracteurs (Ouais ouaiiiis passage obligé pour avoir des fans!) je pense que tu sors clairement du lot de la blogosphère.
    Ça peut paraître très bizarre qu’une gosse de 22 ans te dise ça, mais je crois sincèrement en ce que je te dis là.

    La bise 🙂

  38. popy

    jeudi 23 janvier 2014 à 6:50

    ça y ai c’est dans le panier…vu ce que je viens de lire plus haut ça commence bien,j’ai même craqué sur »la femme parfaite est une connasse »…

  39. clothingcode

    jeudi 23 janvier 2014 à 10:03

    Je dois le recevoir aujourd’hui (normalement), j’ai hâte de le lire en tout cas !
    Alors Bravo et bonne continuation 😉 bisous !

  40. Lo

    jeudi 23 janvier 2014 à 15:07

    J’ai reçu ma petite bible anti mode hier : J’ai commencé et je sens que ça va être bon, du coup je lis avec parcimonie, je ne veux pas le finir …
    Merci M’dame

  41. Emmanuelle

    jeudi 23 janvier 2014 à 23:29

    Fidèle lectrice de ton blog depuis un p’tit bout de temps, je commente pour la première fois pour te dire que j’ai acheté l’AGM il y a quelques jours, que je l’ai lu d’un traite, et que je me suis bien marrée !
    J’ai un petit faible pour les graphiques et tableaux, les pages plus drôles de mon humble avis (la courbe du cycle de vie du must have, j’adore !).

  42. MaluciOle

    samedi 25 janvier 2014 à 10:56

    Découvert hier après-midi sur un blog, acheté hier soir (le seul exemplaire dans ma librairie, ouf !!) et commencé de dévorer.

    Même monsieur adore, il voulait absolument que je lui lise la page quand il voyait que je me marrais !

    Merci beaucoup pour cette dose de bonne humeur ! 🙂

  43. Cris

    mardi 28 janvier 2014 à 21:38

    Je viens de le finir, j’ai trouvé excellent!
    Très très drôle!
    J’essayerai de suivre tes conseils bien sûr! XD

  44. christine

    mercredi 29 janvier 2014 à 10:01

    Il parle de ton livre dans la chronique de Pascale Clark.
    A l’instant !!!

  45. Nono

    vendredi 14 février 2014 à 18:31

    J’ai adorée ton livre, j’ai ri aux larmes! De l’humour et de la fraîcheur à l’état pure! Bravo!!

  46. The Crazy Soprane

    lundi 24 février 2014 à 21:46

    Merci pour ce bon moment d’humour, je l’ai adoré!!

  47. Dark-Outfit

    mercredi 26 février 2014 à 17:04

    Bravo pour ce joli succès, tu le mérites vraiment!

  48. Quelle est l’influence des blogueuses mode en 2014 ?

    mardi 17 juin 2014 à 10:59

    […] année, c’est la blogueuse française Charlotte Moreau  qui a publié son premier livre: “l’anti-guide de la mode”. Pourtant, ce n’est pas une première pour une blogueuse: les […]

  49. Le test des portants : verdict | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    mardi 23 septembre 2014 à 16:18

    […] un léger retard par rapport à notre deadline initiale, rapport à un truc qui est venu un peu parasiter notre rendez-vous du 15 janvier. Il est donc plus que temps de tirer enfin les leçons de notre grande expérience de […]

  50. GentlemanW

    mardi 3 février 2015 à 11:29

    votre livre je l’ai lu avant de trouver votre blog, et j’ai pris du plaisir à sourire et rire de ces instants de quotidien. une bulle de légèreté !

    bravo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.