Qu’est-ce qu’il y a encore à dire sur la petite robe noire ?

J’en ai trois et je ne vous les montre jamais. Ou alors, si peu (elle vous avait fait une belle jambe, cette photo-là, hein ?) Et je n’y ai même pas consacré une page dans mon livre*.

Est-ce que ce serait, en fait, un truc avec lequel j’ai pas envie de rigoler ?

Un truc définitif, bienveillant, une valeur refuge qui ne nous lâche… SI, QUI M’A DÉJÀ LÂCHÉE : la H&M volantée, que j’avais craquée aux fesses en remplissant la gamelle de Tartine

Depuis, ça a été assez calme, quand j’y repense. Je n’ai pas spécialement couru après une autre petite robe noire, elle ne s’est pas jetée sur moi non plus. On a continué de s’ignorer tranquillement jusqu’à ce que l’an dernier, je tombe sur cette Comptoir des Cotonniers, là, en haut à gauche, modèle « Nianti ».
Elle ne la ramenait pas et j’ai pu la choper tranquillement en soldes. Elle a un pan drapé sur l’épaule et une fronce sur la hanche opposée. Elle et moi dégageons ensemble une sorte d’autorité naturelle, du coup j’aime bien la mettre avec des collants WTF en dentelle et des UGG, histoire de lui rappeler qui commande.

Un an plus tard, c’est à dire ce mois-ci : rebelote, je viens de trouver une petite robe noire soldée chez Comptoir des Cotonniers. Et qui est encore dispo à -50% et dans toutes les tailles (se rendre utile, parfois, hein…)
Je lui trouve un petit côté Vanessa Bruno / Kate Moss (??) Genre : bohème rock mais clean (cette phrase ne veut rien dire).

Avec tout ça, c’est mon budget nettoyage à sec qui explose car oui, les deux sont interdites de passage en machine. Je soupçonne Comptoir des Cotonniers d’avoir passé un deal avec le pressing situé juste en bas de chez moi.

Huit euros à chaque fois que j’en mets une, je vous dis pas la prise de tête pour le cost-per-wear.

Robe « Nianti » / COMPTOIR DES COTONNIERS (automne-hiver 2012-2013)
prix d’achat soldé : 96 €
cost-per-wear (pressing inclus) : 20 €

Robe « Papot » / COMPTOIR DES COTONNIERS (automne-hiver 2013-2014), soldée ici
Mesures pour la taille 40 
Longueur : 75 cm
Largeur (épaules à plat) : 39 cm
Largeur (hanches à plat) : 50 cm
prix d’achat soldé : 72,50 €
cost-per-wear (pressing inclus) : affaire à suivre !

Collant en dentelle / WOLFORD (printemps 2013)
Collant « Velvet de Luxe 66 » / WOLFORD
Bottes fourrées « Classic Short » / UGG
Bottes compensées / CHOIES, déjà vues ici
Bague / FOREVER 21
Rouge à lèvres « Dior Addict New Look 745 » / DIOR
Vernis à ongles « Over the Knee » / ESSIE
Parfum du jour « Acqua » / STELLA CADENTE

l’Antiguide de la mode ayant tendance à envahir les colonnes de ce blog à tout propos et étant désormais animé d’une volonté propre, je lui ai créé sa page Facebook, où il peut désormais étaler toute sa collection de selfies, sa revue de presse et autres liens Twitter et Instagram le concernant. S’il vous a oublié, ce sale petit ingrat, ne vous gênez pas pour lui dire. Je lui ai interdit jusqu’à nouvel ordre de publier ses photos perso et autres commentaires inappropriés sur les choix vestimentaires ou capillaires des gens, mais autant pisser dans un violon.

Sur les mêmes thèmes

93 commentaires

  1. zechtite

    lundi 20 janvier 2014 à 17:49

    Jolies robes!
    Personnellement, je les laverais à la main avec de l’eau tiède. 😉

  2. Tiff

    lundi 20 janvier 2014 à 20:37

    Super sympas ces petites robes!! petit coup de coeur sur la deuxième!!!!!

  3. Caroline

    lundi 20 janvier 2014 à 21:41

    J’ai la même robe (la 2nde) achetée également en solde il y a quelques semaines.
    Au moment de l’acheter, j’hésite … « le lavage interdit » , pas trop mon truc et je le dis à la vendeuse. J’ai déjà trop de fringues comptoir que je me limite à porter à cause de ça.
    La vendeuse, qui a la robe sur le dos, m’assure qu’on peut la laver en mode très délicat (à froid, programme délicat, sans essorage, puis laisser sécher sur cintre)… je me lance…RESULTAT PARFAIT

  4. Ema (Le Bureau de Mode)

    mardi 21 janvier 2014 à 0:08

    Je sais même pas si j’en ai vraiment une.
    Vaguement une Sandro achetée à un vide-grenier (celui de Bretagne quand même, ah, ah !)
    Clous + Dentelle. Pas d’un raffinement dingue.

    Et une ASOS importable, imitation catastrophique de la Chloé à patchs de résille sur le corps.

    Du coup J’AI PAS DE PRN (effroi soudain)

  5. Kami (kamidemo)

    mardi 21 janvier 2014 à 0:44

    Après quelques mauvaises expériences liées au lavage en machine, je vous livre mes constats: tout ce qui est en fibre synthétique passe à la machine sans problème (dont tes 2 robes Balibulle), après il faut faire très attention au repassage parce que si le fer est trop chaud, le tissu risque de briller, donc il vaut mieux de mettre un morceau de tissu au dessus de vos vêtements pour éviter un contact direct avec le fer. Dans les cas extrêmes il faut même mouiller ce morceau de tissu (ce morceau de tissu est d’ailleurs nommé « pattemouille » – le mot est moche, je sais).

    La laine et la soie passent aussi à la machine au cycle délicat, à froid évidemment. Pour le velours et la laine vierge aspect feutré, il faut mettre très peu de vêtement dans la machine et de choisir l’essorage doux si vous ne voulez pas retrouver vos vêtements tous plissés (et ça croyez moi aucun fer à repasser peut rattraper le coup- expérience personnelle douloureuse).

    signé Desperate Housewife.

  6. pomaka

    mardi 21 janvier 2014 à 9:36

    Je t’avais écrit un comm. hier, mais il n’est pas passé…donc je recommence, juste pour ajouter mon témoignage à ce post sur les robes noires qui s’est finalement transformé en conseils de lavage sur les robes comptoir des cotonniers….c’est ça qui est bien dans les blogs!
    Alors je te déconseille fortement de laver celle en viscose à la machine, même à froid! J’ai acheté le modèle Pucky, en viscose noire avec des fleurettes bleues et bordeaux (introuvable à l’heure actuelle). Longueur acceptable, manches bien longues et non lavable en machine. Mais comme j’ai une machine de compétition et que j’y mets tout ce qui est délicat y compris les pulls, je l’ai fait à 0°C, cycle main et lessive pour linge foncé…et bien je m’en mords les doigts! Elle me va toujours mais avec mon 175 cm quand je lève les bras, tu sais ce qu’on voit…les manches sont évidemment plus courtes et la couleur est fanée. Ma vendeuse n’en revenait pas, même elle pensait que ça passait à la machine. On a comparé avec celle qui lui restait, y’a pas photo…Par contre celles en soie passent sans problème à la machine contrairement à ce que dit l’étiquette. Voilà mon pavé. Et pour finir, j’adore la robe et la tenue de droite!

  7. pomaka

    mardi 21 janvier 2014 à 9:42

    Désolée! Je viens de voir que mon mon message d’hier a été publié…aïe
    Je vais aller faire un tour chez l’ophtalmo…

  8. 40 and so what

    mardi 21 janvier 2014 à 10:08

    Celle de droite est très originale ! Et question machine, moi je passe quasiment tout dedans, en programme froid. NICKEL !

  9. Princesse Pia

    mardi 21 janvier 2014 à 10:42

    Les fringues qui ne vont pas en machine generalement j’évite.

  10. cécile

    mardi 21 janvier 2014 à 12:27

    Pour la viscose en machine ça risque rien, par contre pas de panique : ça sort raide comme du carton et un peu rétréci mais ça se détend et devient souple en séchant ! pas de séquelles, juré !
    Bonne journée

  11. kiki

    mardi 21 janvier 2014 à 14:16

    Ben après plusieurs passages en pressing, j’ai tenté de laver ma blouse en viscose en machine : rétrécie 🙁
    Le reste (en soie ou cachemire) : nickel !

  12. Une Fille

    mardi 21 janvier 2014 à 16:29

    Ah, celle de droite je la connais bien ! J’adore Comptoir Des Cotonniers !

  13. Colette

    mardi 21 janvier 2014 à 17:11

    Sur le site de Comptoir des C, il est dit : lavage à la main à l’eau froide. Donc c’est possible! C’est plus le repassage qui est délicat avec le 100% viscose comme certaines l’ont écrit. Ca se fripe très vite.

  14. akaNPY

    mardi 21 janvier 2014 à 17:24

    Tres fan des deux. Ce sont es styles differents donc je ne peux pas vraiment avoir de preference. Sinon je suis tout a fait d’accord avec le cote Bruno/Rocko/Moss de celle de doite.

    A bientot

  15. Laëti

    mardi 21 janvier 2014 à 18:12

    Coucou,

    C’est vraiment très joli 🙂

    Laëti

  16. Anger

    mardi 21 janvier 2014 à 23:41

    J’aime beaucoup la première !
    Si jamais ça peut t’aider pour le problème du pressing : http://blogs.lexpress.fr/styles/mode-personnel/?s=pressing

  17. Soph

    mercredi 22 janvier 2014 à 1:26

    Quand je travaillais chez Comptoir on disait toujours à nos clientes que tout se lavait – du moins à la main – le problème de la viscose en machine c’est moins la température que l’essorage, qui a tendance à bouger la fibre (c’est pas censé arriver, mais bon, la qualité a pas mal baissé avec le temps pour certains produits). Moi j’ai toujours lavé tout ce qui est étiqueté pressing à la machine sans essorage, ou à la main à l’eau tiède, lessive pour laine (à la main, avec du shampoing ça marche aussi très bien), essorage enroulé dans une serviette et séchage à plat – le fer sur l’envers à température très basse ou à travers un drap, ou encore mieux, un petit défroissage accroché sur un cintre, avec le fer en vapeur continue. Voilà ! Premier commentaire en 7 ans de lecture assidue 🙂

  18. Arie

    mercredi 22 janvier 2014 à 10:03

    Je me suis achetée une robe en dentelle noire vintage qui est la copie parfaite de celle portée par Scarlett Johansson dans la pub The One de Dolce & Gabbana ( http://www.youtube.com/watch?v=YO2fTlldqds)
    Portée avec des ballerines noires Repetto ou des escarpins à talons bobines années 60…C’est à mon sens le must, je trouve que pour toute petite robe noire il faut une association sixties…Portée avec de grosses bottes ou autres enlèvent le charme Hitchcockien qu’il se doit…(mais ce n’est que mon humble avis d’esthête) 😀

  19. L'Oliphant

    mercredi 22 janvier 2014 à 12:21

    Ah! La petite robe noire… c’est un tel basique absolu dans une penderie, je ne sais pas pourquoi, mais moi ça m’a toujours bloqué! Il faut tellement trouvé la coupe parfaite, le tissu qui tombe bien, l’ensemble simple mais pas trop au risque de faire strict…résultat, je n’en ai jamais eu! c’est idiot! les tiennes sont superbes!

  20. Olivia (à Paris)

    mercredi 22 janvier 2014 à 13:05

    très jolie! Bon, le Comptoir, je dois pouvoir rentrer dans leurs foulards, mais je bave devant les robes! et tes bottes aussi, tiens!

  21. chloe

    mercredi 22 janvier 2014 à 13:16

    Elles sont très jolies! Par contre pas besoin d’aller au pressing, tu laves à froid en mode lavage à la main (donc essorage à 400) avec de la lessive spécial laine ou fibre sensible et c’est parfait!

  22. Irène

    mercredi 22 janvier 2014 à 19:23

    Bonjour, peux tu dire comment taille la chemise à carreaux??? Merci

  23. la girafe

    mercredi 22 janvier 2014 à 20:37

    Je suis fan des petites robes noires, j’en ai tout une cargaison… Mais je suis beaucoup moins douée que toi pour les « rocker » un peu !
    J’adore celle de gauche, moi aussi !

  24. Pattenrond

    jeudi 23 janvier 2014 à 11:25

    Je plussoie les commentaires sur la possibilité d’un nettoyage en machine à froid !

    Car, entendu par plus tard qu’hier dans mon magasin Comptoir de la part de la vendeuse à une cliente l’interrogeant sur le  » euh, mais nettoyage à sec c’est pénible qd même » :

    « Ne vous inquiétez pas, effectivement, Comptoir met ça sur bon nombre des étiquettes mais un lavage à froid – 30 pas plus – en programme « laine » ou « nettoyage main » et surtout un essorage à pas plus de 600, ça ne bougera jamais ».

    C’est vrai que c’est quand même désagréable cette mention  » nettoyage à sec » partout. Comptoir fait ça, mais de plus en plus de marques…

  25. beou

    jeudi 23 janvier 2014 à 14:40

    Bon euh…

    Je suis ce blog de loin sans jamais y laisser de commentaires, honte à moi, car si je viens aussi régulièrement ici lire en douce tes articles, c’est que j’aime ta fraîcheur et ce petit quelque chose de « achement » sympathique que tu dégages.

    Parlons peu mais parlons nanas…Tes cheveux…Quoi? Mais oui tes robes sont parfaites…Mais ce que je voudrais savoir c’est la technique qu’utilise ton coiffeur adoré.
    Un dégradé? Un dégradé plus effilage? Un quoi en clair? J’adore ton côté déstructuré et cet effet wavy !! Tu rémunères tes « Balibulettes » assisudes aux compliments? Non car je peux continuer à te lécher la chevelure encore longtemps 😉

    Bises.
    Allez bises Mz’elle Balibulle.

    A plus Mz’elle Balibulle!

  26. peggy

    jeudi 23 janvier 2014 à 14:51

    aujourd’hui dans le métro, en face de moi une jolie jeune fille plongée dans un bouquin, le sourire aux lèvres ! C’était le tien 😀 j’étais toute contente pour toi, c’est ridicule hein, mais voilà, j’étais contente !
    le mien est en route, j’ai hâte !

  27. deltreylicious

    vendredi 24 janvier 2014 à 0:27

    Tes tenues sont très jolies. J’adore les bottes de la photo de droite!
    bIZZZ
    Deltreylicious*

  28. Julie

    vendredi 24 janvier 2014 à 7:54

    bravo pour le reportage hier matin dans PURE FM !!!!
    bizzz
    Julie, une petite Belge qui suit ton blog depuis ses débuts

  29. julytoseptember

    vendredi 24 janvier 2014 à 20:26

    J’ai une petite robe noire que j’adore toute simple mais avec un détails qui fait la différence: le petit de devant sur le décolleté et elle est marquée au niveau de la taille pour s’évaser un peu…J’ai la version été/hiver de la robe (comprendre blanche et manches courtes et noire et manches longues), c’est une Zara et le cost per wear est sacrément amorti ahah:)
    Je ne la porte pas souvent mais quand j’ai envie d’être un peu classe mais pas trop ça marche toujours 🙂 Il faudra que je la montre bientôt sur mon blog d’ailleurs! Les tiennes sont un peu plus originales et j’aime bien même si je ne mettrai pas les mêmes chaussures:)

  30. jaivoulutester

    samedi 25 janvier 2014 à 8:51

    ces 2 robes sont juste parfaites. Je les veeuuuxx!
    Comme Natacha et Crystila, je lave toutes mes fringues à la machine, pas le temps de chouchouter tout le monde. A froid ou à moins de 30°c, une petite quantité de lessive, cycle délicat, et en avant! Si une fois tu as un échec, et bien…. tu te diras que c’était la dernière fois, et qu’on apprends de ses échecs, blabla 😉 Par contre, si tes habits ressortent nickel, tu sera bien contente d’avoir économisé le pressing, et ton temps: YES!!

  31. em

    samedi 25 janvier 2014 à 14:50

    coucou Bali,
    J’ai la même robe que toi (celle de l’année dernière) et je la passe en machine, à froid programme laine, et ça se passe très bien depuis l’année dernière, elle n’a pas bougé! en plus si tu la fais sécher sur un cintre, pas besoin de repassage! 🙂
    la deuxième est très jolie aussi!

  32. Cynthia

    samedi 25 janvier 2014 à 15:08

    Elles sont bien les robes CDC moi j’en achète souvent quand y a les soldes, robes de jour et robes soirées j’adore!La 2ème robe que tu portes sur la photo elle est canon 🙂 j’irai faire un tour merci bien 🙂
    Cynthia

  33. elsa

    jeudi 30 janvier 2014 à 19:06

    hello, très joli looks…
    en effet le viscose passe très bien en machine et travaillant dans le produit pour une marque de vêtement masculine, je te confirme : nettoyage pressing est une très très très bonne planque anti responsabilité SAV, donc machine30° essorage soft séchage plat ou cintre .. nickel !

  34. Llili5582

    lundi 3 février 2014 à 9:10

    ahhh j ai reconnu une de mes robes preferees : celle de gauche que j ai portee jusqu a quatre mois de grossesse 😉
    sinon pour le pressing moi je fais pas. Je passe tout mais absolument tout a la machine a 40 sauf si la matiere a l air de craindre auquel cas c est a 30 mais pas les moyens de faire du pressing a chaque fois… deja que j y laisse un bras a chaque saison pour les manteaux !

  35. Balibulle

    lundi 3 février 2014 à 22:14

    Hello hello, un méga retard accumulé sur la réponse aux commentaires, je vous fais toutes mes excuses et ne vous oublie pas !

  36. Balibulle

    samedi 8 février 2014 à 19:11

    Merci beaucoup encore pour ce brainstorming géant sur le lavage et la PRN !
    Passage en machine absolument nickel (et sans repassage) pour la première, plus compliqué pour la seconde en viscose. J’avais mis à 30° dans un filet… mais avec un essorage un peu vénère (genre 800). Du coup, comme l’ont soulevé Soph et Pomaka la fibre a bougé. Pas énormément, mais un peu, je la jurerais rétrécie de qq millimètres en longueur et largeur. Donc voilà, prudence, et au cas par cas, je suis ravie qu’autant de conseils aient été échangés ici, entre ça et le gros pull, on va torpiller le marché des pressings !

  37. Balibulle

    samedi 8 février 2014 à 20:44

    @ hindie : absolument, je les fais pousser depuis un an 😉
    @ marie drx / anger : merci, super utile le billet d’Isabelle pour moi sur la partie machine (moi, à la main, je suis trop feignasse ^^)
    @ sarah : je n’y vais pas trop c’est vrai, qualité pas top dans mon souvenir, du coup je ne fais pas l’effort d’aller y fouiller 🙂
    @ melisse : alors euh… je ne sais pas quoi te dire de plus que ce qu’il y a dans le billet, j’ai mis la taille et toutes les mensures ! 🙂
    @ vanille / lo : héhé merci ! Et non, aucun produit miracle et coiffeur tous les trois mois pour gérer la repousse 🙂 Comme je poste moins de photos de moi, du coup vous les voyez moins pousser ^^
    @ gaëlle : un bain juste prolo ?
    @ london oeil : une veuve des Pouilles du siècle dernier = j’adore !!
    @ fabignou : qu’elle est trop SOIN bien sûr
    @ severi27 : trouver une petite robe noire neuve et de qualité à moins de 100 euros, c’est devenu mission impossible. Le noir ne pardonne pas sur une étoffe cheap donc effectivement, ta solution du vintage s’impose si on veut encore économiser davantage 🙂 Je suis d’accord avec toi, le total look noir est un faux ami, mais je suis satisfaite avec ceux-là pour ce qui me concerne, ça me repose de mes imprimés 🙂
    @ killine : +1000 pour le gilet qui gâche tout (et c’est pour quoi je n’en ai pas, tiens)
    @ tam : merciiiiiiiii !
    @ caroline : voilà, pas d’essorage, c’est ça que j’aurais dû faire !
    @ ema (le bureau de mode) : mais oui EFFROI (et j’ai longtemps rêvé d’une belle copie de la Stella à pois, moi aussi…)
    @ kami : c’est donc ça la pattemouille !! Quelle épaisseur, un torchon par exemple ? J’aurai appris plein de trucs sur ce billet 🙂
    @ pomaka : pas de souci, le filtre antispam est capricieux, juste le temps que j’aille repêcher mes ouailles et je ne regarde pas tous les jours ^^
    @ pomaka / soph : vos mises en garde se sont totalement vérifiées (j’avais déjà passé la robe en machine) alors un grand merci pour ces enseignements ^^
    @ arie : ouh là le charme hitchcockien, sur moi, faut oublier tout de suite 🙂 Autant mettre un tutu à un gibbon 😉
    @ l’oliphant : moi j’ai ce problème-là avec le t-shirt blanc (soupir)
    @ irène : hello, eh bien les mesures complètes sont dans mon billet sur les chemises, qu’est-ce qui te manque ?
    http://www.balibulle.com/post/2014/01/12/basiques-la-chemise-a-carreaux/
    @ beou : me « lécher la chevelure », mais looool. Alors oui il y a un dégradé, et le volume que tu vois là sur la photo, il tient à peu près une heure, c’est tout 😉 Après le poids de la fibre leur fait inexorablement subir les effets de la pesanteur ! Merci pour ton com’ adorable
    @ peggy : bravo !!! Quel thème ? Et merci 😉
    @ julie : merci Julie, je suis TROP fière, j’ai du coup découvert Sébastien Ministru, et je suis super fan ^^

  38. beou

    samedi 8 février 2014 à 20:52

    Ben franchement chapeau bas, car tu dois mener un rythme de dingue et tu prends tjs le temps de répondre aux commentaires! Pas de doute la Balibulle elle assure!

  39. Clémence G.

    dimanche 9 février 2014 à 13:16

    J’adore la première robe, avec le collant c’est très beau!
    Bise
    Clémence

  40. Lola

    samedi 15 février 2014 à 19:28

    Celle de gauche est superbe, j’adore, tu es magnifique avec !

  41. urbanlocker.com

    lundi 17 février 2014 à 17:23

    La petite robe noire, une incontournable de tous les dressing ! A porter sans modération avec collant, leggings, sur un jeans, talons hauts, basket etc…

  42. The black boots theory | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    dimanche 30 mars 2014 à 22:58

    […] on en tartine sur la petite robe noire, moi la première. Mais les boots noires alors […]

  43. MC

    mercredi 2 avril 2014 à 20:25

    J’arrive après la bataille, mais je viens d’acheter la Nianti…et je l’ai passée en machine, elle va très bien ! Le vendeur m’avait dit que c’était ok, j’ai bien regardé la matière, checké sur le net (acetate), et me suis lancée pour un cycle laine froid sans essorage, avec lessive pour lainage.
    Elle sèche gentiment, le tissu est intact !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.