bibliotheque_imprimes

Salut, c’est la dingue !

Vous savez que vous pouvez toujours compter sur moi pour accoucher d’un concept fumeux, eh bien voilà le dernier. J’ai nommé : la bibliothèque d’imprimés.

Au nom de qui ? De quoi ?
Parce que j’aime bien l’idée qu’une garde-robe optimisée soit comparable à un patrimoine.

=> Quel est votre patrimoine personnel ? Et comment l’administrez-vous ?
=> Procédez-vous régulièrement à un ravalement pour le débarrasser de la crasse accumulée avec les années (= tri) ?
=> Ou à des travaux d’extension en ayant planifié le chantier (= achats) ?

On ne va pas se le cacher, la meilleure méthode pour avoir les idées claires, c’est de ne plus avoir face à soi une masse indistincte.
Oui, répertorier ce qui entre ou ce qui sort de votre garde-robe, c’est bien, mais c’est surtout utile quand vous savez ce qui reste. Pas seulement grosso modo, dans votre tête. Non, noir sur blanc.

Autant dire l’Everest, quand on a accumulé des années d’achat réflexe, même après une grosse phase de tri. Imaginez… Vous êtes déjà épuisé(e) d’avoir fait le ménage et là, il faudrait se demander combien de robes, à manches courtes ou longues, de jeans, de chaussures, de sacs. Combien précisément ? Et avec quelles caractéristiques pour chacun(e) ?

Vertigineux, hein ? Pourtant inventorier juré, ça aide, on possède souvent plus que ce qu’on ne croit (faites le test avec vos chaussures par exemple. Le nombre de paires que vous pensez posséder, puis comptez-les vraiment).

Il y a des dizaines de méthodes plus ou moins artisanales ou high tech pour inventorier sa garde-robe et comme c’est assez fastidieux, plus vos outils sont ludiques, mieux c’est. C’est là qu’arrive notre bibliothèque d’imprimés.


Mon envie de rationalisation n’a pas éteint la flamme du mix & match qui brûle en moi, loin de là. Et quoi de plus facile à indexer (en dehors des couleurs de vernis) que les imprimés ?

Dans la mosaïque ci-dessus figurent ceux de ma garde-robe hivernale. Les vêtements, mais également les accessoires : sacs, chaussures, ceintures, foulards…

Non seulement c’est, j’en conviens, très beau. Mais en plus, c’est quasiment un générateur de mix & match qui apparaît sous vos yeux ébahis.
Les « vieux » imprimés se découvrent des associations auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé, devant votre placard entre deux lessives. Et puis à chaque nouveau membre du club, HOP, photo en deux secondes sur votre smartphone et ajout à la mosaïque.

PS : si vous souffrez comme moi d’une forme avancée de névrose obsessionnelle, vous pouvez carrément imprimer vos imprimés, avec toutes ces applis d’impressions photos genre Printic qui existent maintenant, et créer votre Memory personnel géant.

Sur les mêmes thèmes

63 commentaires

  1. Hindie

    mardi 11 février 2014 à 1:08

    Hahaha…barrée ? un peu, c’est ce qui fait ton charme ma belle Charlotte! En tout cas, c’est une idée géniale! Maintenant, faudrait que la paresseuse que je suis, se décide d’abord à faire le tri, à se débarrasser du superflu, à appliquer ta fameuse théorie du Cost per wear….etc etc …ouais, il faudrait! Demain hein? demain!!! hihi… 😉
    Bisous bisous, Hindie. <3

  2. Cerises

    mardi 11 février 2014 à 11:39

    Etant multirécidiviste avec circonstances aggravantes dans le domaine de l’imprimé, j’aime autant te dire que ça me parle cette mosaïque!!!
    J’ai bien essayé de me dire: non, Cerises, cette année c’est décidé tu arrêtes tu n’achètes que des vêtements noirs, gris ou blancs (qui vont avec tout!!!)!!!! Plus d’imprimés, plus de couleurs qui claquent!!!
    Tu parles je rentre dans le magasin et je vais direct hypnotisée, aimantée vers les imprimés (même chez COS qui devrait permettre d’assouvir cette aspiration à la modestie de couleur)
    JE n’aurai pas ta patience pour tout imprimé mais c’est décidé tu m’as convaincue je vais faire une page sur mon pinterest dédié à mes péchés mignons 😉

  3. Cerises

    mardi 11 février 2014 à 11:44

    correction: « pour tout imprimer »
    petit lapsus 🙂

  4. Dauphine R

    vendredi 14 février 2014 à 15:45

    Une idée de ce genre m’avait déjà vaguement effleurée l’esprit mais, assumant mal ma Bree-attitude, je l’avais aussitôt précipitée aux oubliettes. Ceci dit, en voyant le résultat, j’ai bien envie de te plagier honteusement et d’en faire… un dessin ; – ) Faut dire que la présentation sous forme de mosaïque, ça change tout !

  5. Balibulle

    dimanche 16 février 2014 à 15:02

    @ ben / miss nahn / thiad / coralieb / fabignou / anne B / soniachocolat / marine / l’oliphant / memento eve / hindie : heyyyyy merci de votre enthousiasme !
    @ anonyme : c’est le secret du plaisir, non ?
    @ claire : ah ça m’intéresse à fond, laquelle est-ce que tu utilises ? J’en ai testé pas mal sans trouver mon Graal…
    @ coralie b / mimi : oui c’est inquiétant mais j’adore !!
    @ gaëlle : mais oui, oui et oui ! Tu n’es pas seule (envoie-nous le mari s’il en doute)
    @ lost in laneways : haha, je connais, même échappatoire ! Jusqu’à ce que je sois « obligée » de compter pour le 4e de couverture de mon livre, et que je missionne ma maman pour dénombrer mes paires estivales stockées chez elle (honte à moi) (bisou Maman !)
    @ charlie les yeux bleus : at least 😉
    @ nunu : mais… c’est une très bonne idée le poster dis donc ! Non je pensais à imprimer chaque photo individuellement, comme un jeu de cartes (ou de Memory, donc) ^^
    @ scarfmoodist : j’en suis ravie ! J’ai utilisé Picmonkey, où je fais tous mes collages http://www.picmonkey.com/
    @ sunny side : haha ! Moi j’ai quand même une question logistique parce que je suis fascinée par ton système de valises / cantines : comment tu fais pour ne rien froisser ?
    @ severi27 : je ne sais pas si je serais capable d’être un jour aussi bien organisée et méthodique que toi… mais j’en rêve !
    @ arie : alors si, il y a un cuir, le 2e imprimé de la deuxième ligne en partant de la droite, qui correspond à ce sac :
    http://cdn1.purseblog.com/images/2011/11/Theyskens-Theory-Anta-Mini-Flap-Bag.jpg
    @ camille : sachant qu’il m’a fallu quasiment deux semaines pour me remettre de ce billet et pouvoir reposter, je ne peux qu’abonder dans ton sens 😉
    @ manu : excellent réflexe 😉
    @ tilde : ah haha, merci pour le smile 🙂 Effectivement, mon amour des imprimés a une limite et elle s’appelle DESIGUAL.
    @ shoubbi : et là c’est le moment où je te tire mon chapeau parce que pour maintenir tout ça rangé sans pouvoir planquer la misère derrière une porte, bravo !
    @ olivia (à paris) : et c’est une discipline au quotidien, alors c’est qui la courageuse ? 😉
    @ lo : c’est toi l’énergie ! 🙂 Et puis l’oeil de lynx aussi rah là là car mon Anta ne t’a pas échappé 🙂 La raison pour laquelle je ne l’ai pas encore immortalisé porté ici, c’est que j’ai un mal fou à l’apprivoiser dans le monde réel, il est aussi beau tout seul posé que pas glop sur moi. Mais je ne suis pas encore décidée à renoncer à lui…
    @ vivelaroseetlelilas : car pour tout ce qui est bibliothèque, n’est-ce pas, on peut te faire confiance ^^
    @ 40 ans and so what : j’aime cette formule, « planter une tenue »
    @ ysabelle : j’ai commencé très jeune 😉
    @ patounettechatte : et ravie du diagnostic 😉
    @ colette : compter n’est jamais inutile
    @ so’ : absolument, garde-robe d’été 🙂
    @ joce my je ne sais quoi : « la Mac Lesggy de la penderie » non mais j’adore !! Merci ! Et à ta dispo pour intellectualiser / psychoter toujours plus 😉
    @ léa : oh merci de m’avoir appris ce mot et l’existence de cette discipline, je crois qu’il est clair que j’aurais adoré travailler dans cette branche 🙂 Et pour ce qui se cache derrière les imprimés, si la curiosité l’emporte, tu peux te faire une bonne idée par ici 😉
    http://www.pinterest.com/balibulle/balibulle-looks/
    @ gaëlle : si, ça sert parce que ça fait plaisir ! 😉
    @ marly : non tu n’es pas spé tu es… mon modèle !
    @ mareme : mais… oui dis donc ! ^^
    @ véronique : monstrueux, +1000 !! Blague à part si j’étais blogueuse à plein temps, j’en serais capable !
    @ ema (le bureau de mode) : avec grand plaisir et les compliments de la maison, bon week-end (J+7)
    @ soph : hello Soph, bienvenue à toi, merci de ta gentillesse et
    1) je suis ravie que Coline t’ait amenée au livre
    2) que le livre t’ait amenée ici
    3) que ce premier contact t’ait plu 😉
    A bientôt !
    @ sinivali : je confirme, il n’y a rien de plus chronophage que de rationaliser son dressing (surtout les premiers mois voire la première année), que ce soit dans le tri, la revente, l’inventaire, etc.
    PS : pour les chaussures, je suis battue à plate couture (67) mais comme mon objectif c’est de réduire, réduire et encore réduire, c’est que je tiens le bon bout.
    @ stephanie¨ : « On n’est pas rentré » ? J’adore l’équipe ils sont fabuleux ! Et moi j’avais bien du mal à être au niveau !!
    @ agnès : mais j’aime vos analogies les enfants, après Mac Lesggy, Mark Zuckerberg, classe ou quoi ! Et j’aime aussi ton pourcentage à géométrie variable 😉 😉
    @ cécile : alors Cécile je suis ravie ravie, et oui j’avais digéré un peu de Dominique Loreau avant de me lancer. Elle est parfois critiquée pour le côté trop radical de ses livres, c’est ce que j’ai pensé aussi après l’avoir lue, et au final, je me suis rendue compte que chacun en retient ce qu’il veut, et que l’important n’est pas d’appliquer ses principes à la lettre. J’en ai juste retenu qu’alléger la masse de ce qu’on possède, ça redonne du sens, du plaisir et de la liberté.
    Quant au temps que me prend le projet capsule, je crois que, comme je le disais plus haut à Camille, ça impacte mon rythme de publication 🙂 Jusqu’à l’an dernier je m’astreignais, même avec un job aux horaires très lourds à côté, à poster plusieurs fois par semaine, en prenant sur mon temps de sommeil. J’ai fait ça sans broncher pendant six ans. Aujourd’hui, non seulement je ne peux plus prendre ce temps, parce que mes vies professionnelles et personnelles ne me le permettent plus, mais je n’en ressens plus le besoin. Mon rapport au vêtement (et au blog) a vraiment changé avec le projet capsule. Il implique de faire moins de billets, mais j’essaie que chacun d’eux puisse donner au moins une clef ou une idée. Du coup je mets plus de temps à les écrire aussi 🙂
    @ alouette / ouh la copieuse : barrée… et condamnée 😉
    @ cerises : nan mais c’est dur de renoncer aux imprimés en allant chez COS, tous ceux qu’ils font (même s’ils en font peu) sont généralement canon 😉
    @ dauphine R : libérons notre Bree intérieure !

  6. severi27

    lundi 17 février 2014 à 11:30

    J’éprouvais(e) souvent la sensation d’étouffement face à mes affaires, tu vas me dire, ce sont des problèmes d’occidentaux « aisés » ! Quand j’y pense, je suis attristée de voir jusqu’où je suis allée, longtemps aveuglée par le besoin omniprésent de consommer. Je suis contente de quitter enfin Paris dans quelques mois car je veux m’extraire définitivement de ce processus qui consiste à vouloir toujours plus. J’aspire à la simplicité, sans comparaison avec les autres, chacun fait comme il veut, pas de jugement, franchir une étape. Arrêter de lire la presse féminine a marqué un tournant important dans ma démarche, j’en remercie l’homme car c’est lui qui m’a convaincue que j’étais ligotée et culpabilisée par son contenu 😉

  7. Sunny Side

    lundi 17 février 2014 à 20:00

    La colonne est apparue cet hiver au coin d’une allée de chez casto !!! Et là ce fut la même danse que devant les tiroirs de chez Muji … j’ai inauguré la colonne teeshirt/pulls chaque tiroir une couleur ! Impec … à développer pour sacs et shoes … blanc, noir, vert, bleu, rouge ! Quant aux autres qui sont en stand by,pour ne rien froisser ils sont tout simplement allongés tranquillement, bien pliés attendant leur tour. Dès fois j’oublie et quelle joie de re-découvrir. Sache que le temps passe à une allure folle, alors n’hésite pas à garder ce que tu aimes.

  8. poppinsis

    mardi 25 février 2014 à 18:26

     » L’imprimé panthère, cela ne va bien qu’aux panthères !  »
    à méditer…

  9. Avril

    samedi 15 mars 2014 à 0:48

    Comme toi j’adore les imprimés mais je n’en porte absolument jamais, je n’arrive pas à les associer, trop de couleur (je suis une psychorigide des associations de couleurs, c’est la chose la plus important lorsque je choisis une tenue!). Bref c’est très beau cette mosaïque en effet! D’ailleurs j’ai toujours mon nuancier de vernis que j’avais fait après avoir lu ton article 😉

  10. Les blogs à lire au coin du feu | Poil sur le torse

    mercredi 21 mai 2014 à 22:18

    […] un coup pour voir. Il est vrai que la plupart des préoccupations de cette femme (genre créer une bibliothèque virtuelle regroupant tous les imprimés de ses vêtements afin de trouver les meilleures combinaisons possibles) m’en touchent une sans bouger […]

  11. Coton du Monde

    mercredi 25 juin 2014 à 10:54

    Plutôt d’accord avec « Avril » les imprimés, il faut savoir les porter, les formes, les couleurs.. Les imprimés dégagent un esprit ethnique dont on est fan !

    Merci pour ce billet !

  12. Capsule en tête | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    jeudi 29 janvier 2015 à 11:15

    […] vous aimez irrémédiablement les imprimés, tout n’ira pas avec tout dans votre garde-robe optimisée (et ce même si […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.