zara_logo

C’est arrivé sans prévenir. Je suis encore étonnée du nombre.

On prend beaucoup de résolutions quand on décide d’optimiser sa garde-robe. En ce qui me concerne, déserter les caisses de Zara n’en faisait pourtant pas partie.

Je n’ai pas décidé d’éviter leurs boutiques, non.
Je continue d’y aller, voir ce qui se fait, essayer des trucs… mais je repars les mains vides.

C’est en compulsant mon très officiel « carnet de shopping », où je note mes dépenses depuis un an et demi, que j’ai dû remonter jusqu’au 16 avril 2013 pour retrouver un achat Zara. Cette ex-robe, devenue un de mes basiques depuis que je l’ai faite raccourcir en tunique. Et cette salopette, que j’ai mise deux fois (dont une pour les photos). 

Et depuis… eh bien depuis, rien.
Pourtant j’ai encore fait une incursion il y a deux semaines. Essayé une blouse, des sandales. Reposées.

Pour beaucoup de filles comme moi (même profil, même budget), vivre sans Zara n’a rien d’héroïque. Question d’exigence, en matière de finitions, de mode de fabrication ou tout bêtement de stylisme.

Je ne peux pas dire que j’aie adopté ce credo-là aujourd’hui.
Oui, j’essaie de monter en gamme sur des grosses pièces, type manteaux ou certains sacs. Mais je suis toujours joyeuse de m’acheter une robe ou des nu-pieds à 30 euros. Je n’ai pas déclaré la guerre au polyester ou au simili-cuir. J’essaie de trouver mon indispensable là où il est, et tel qu’il est, tant qu’il parle à mon inconscient vestimentaire.

D’ailleurs vous savez, ce petit moment où vous avez un truc en main et la « flemme » de passer à la caisse ? Ne l’ignorez jamais. C’est votre inconscient qui vous alerte, en message codé. Parfois on l’entend en rayon, parfois on l’entend en cabine, parfois on l’entend au moment de payer, parfois on l’entend en rentrant chez soi, parfois on l’entend trois mois plus tard, quand l’achat est toujours là dans la penderie, avec son étiquette.
Il faut du temps pour laisser sortir la petite voix, celle qui vous dit que oui, c’est pas mal, c’est peut-être même utile, mais est-ce vraiment indispensable ?

On n’est jamais à l’abri d’un excès d’enthousiasme, c’est ce qui fait tout le suspense et le côté ludique de la mode. Car qui n’achète réellement que des certitudes ? En fait voilà. C’est ça qui a changé. On court après les certitudes et moi, avant, j’étais facile à convaincre. Surtout chez Zara.

Et cette abstinence actuelle, elle a pu exister justement parce qu’elle n’était pas planifiée. J’ai juste lâché prise. La qualité des collections joue, évidemment. Mais je sens tout de même à quel point je m’écoute, plus que je ne le faisais avant.
Est-ce vraiment indispensable ?
Au fond de soi, on sait.

Bien sûr c’est en décidant de vous écrire tout ça que je sens venir, gros comme une maison, que dans une semaine ou deux, je vais me dénicher un truc dément chez Zara.
On dira que c’est tout le charme du lâcher-prise, ça marche dans les deux sens.

________________________


Il est revenu le temps de la dédicace, ce sera ce samedi, une fois encore à Cultura, mais cette fois à celui de Creil, terre natale de mon camarade Stéphane Rose, et son salutaire « Comment survivre à une énorme gueule de bois ». On causera biture et chiffons à qui voudra bien nous adresser la parole, entre 13h30 et 16h30. It’s gonna be legendary.

 

Sur les mêmes thèmes

78 commentaires

  1. Mo

    dimanche 16 mars 2014 à 22:28

    Il faut quand même rendre justice à Zara d’avoir réussi à maintenir des prix bas alors que les marques de mode se livrent, depuis quelques années, à une surenchère hallucinante. La qualité Zara n’est pas tellement inférieure à celle des marques type Maje, Zadig et autres, auto-proclamées « luxe accessible »; perso je dirais plutôt « synthétique inaccessible » ou « cheap prohibitif ».

  2. Valentine

    lundi 17 mars 2014 à 0:00

    Bonsoir !

    Je te suis vraiment dans ta réflexion du « besoin » pour un vêtement. Je crois qu’on a toutes, à un moment ou un autre, cet accès compulsif.
    Et il me semble indispensable d’acquérir ce réflexe dont tu parles : »En as tu réellement besoin? ». Je crois que l’achat compulsif n’est jamais vraiment satisfaisant. Se poser, savoir ce dont on a réellement besoin (des basiques, une paire de pompes), en faire un liste. Cela permet de nous guider un peu, de ne pas s’éparpiller dans un magasin, et, finalement, prendre plus de plaisir à l’achat.

    Concernant Zara, j’y mets de moins en moins les pieds. Certaines pièces sont belles, mais je trouve que les prix ont augmenté, et pour acquérir de bons basiques je préfère me tourner vers d’autres enseignes où les coupes me conviennent mieux !

    Bonne soirée !

  3. l'oliphant

    lundi 17 mars 2014 à 9:09

    De mon côté, ça ne fait que 4 mois, mais ce n’est pas du tout volontaire ou réfléchi!

  4. The Crazy Soprane

    lundi 17 mars 2014 à 9:25

    J’ai abandonné Zara, il y a longtemps pour des questions de qualité et de taille !!! Je suis déjà ronde lol et c’est bien la seule marque qui me fait vraiment me sentir grosse avec des tailles qui sont vraiment petite!! Bref, j’achète moins mais mieux, au coup de coeur. Ce fut un chemin difficile lol mais je le vis bien 🙂

  5. De moi à toi

    lundi 17 mars 2014 à 13:41

    Zara, c’est un peu comme le Mc Do selon moi… On peut s’en passer quand ça fait un bout de temps que nous n’y sommes pas allés. Mais dès lors qu’on repasse de nouveau les portes de ce magasin, on est foutu ! On y retourne encore et encore ! Leurs prix attractifs pour des pièces plutôt sympas (je ne parle évidemment pas de qualité) rendent addict. Comme le BigMac et sa recette secrète…

  6. Anne-Charlotte

    lundi 17 mars 2014 à 17:11

    J’aime vraiment ces articles dans lesquels je me retrouve. Même si pour autant je n’ai pas arrêté d’acheter des vêtements chez Zara (ou encore d’autres enseignes abordables). Simplement, je réfléchis avant d’acheter et écoute beaucoup moins certaines pulsions d’achat incontrôlées 🙂 A très vite et merci de tes conseils!

  7. Balibulle

    lundi 17 mars 2014 à 17:33

    @ lucie / céline : merci 1000 fois de m’avoir sauvé la mise pour la date de la dédicace ! ^^
    @ l’envie et l’endroit / ay : on y travaille, je vous tiens au courant 😉

  8. Charlotte

    lundi 17 mars 2014 à 20:09

    Anti-Guide de la classe …

  9. Missjayci

    lundi 17 mars 2014 à 20:55

    Bravo
    Moi aussi j y vais d ,moins en moins , sans doute parce que peu de leurs vetements resistent plus d une saison… Toutefois si tu cherches quelqu un pour te debarrasser de ta salopette je serais ravie de te la racheter… Tout ca bien sur pour t aider a rationnaliser ta penderie! Oui ma generosite est sans bornes je sais !

  10. Olivia (à Paris)

    mercredi 19 mars 2014 à 13:20

    Bravo!
    Moi je les boycotte depuis le reportage d’Elise Lucet sur leurs méthodes de montage de vêtements loin loin là bas, fait par des gens assez jeunes…

  11. bea

    mercredi 19 mars 2014 à 19:55

    Nous avons chacune des marques qui nous déçoivent ou qui ne nous disent plus rien… De mon côté c’est mage, zadig et voltaire & co. Zara, à y réfléchir, je craque beaucoup moins aussi, tout comme chez h&m… il y a l’effet crise + des armoires remplies = on a d’autres attentes d’un vêtement, côté qualité, coupe, etc.
    Les temps changent 😉

  12. sylv

    dimanche 23 mars 2014 à 9:38

    Et bien moi j’achète beaucoup chez zara. Je trouve toujours des pièces sympa à un prix encore accessibles (même s’ils ont un peu augmenté). J’aime un peu moins leurs nouvelle collection mais je trouve toujours des petites pièces ethniques qui me plaisent. D’autant, que je suis très déçue des collections et des prix des maje, sandro, the kooples et autres. Isabel Marant n’en parlons pas, c’est carrément trop cher! On se lasse autant d’une pièce chère que d’un petit prix.

  13. Arie

    lundi 24 mars 2014 à 11:27

    Hello, dans le même esprit d’initiative, j’ai vu un excellent doc sur C+ Made in France http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid6918-c-made-in-france.html Et je me suis dit que si tout le monde faisait des « efforts » de ce genre…notre écoconscience s’en trouverait anoblie 😀
    J’ai comme l’impression qu’il y a un tas de nouvelles consciences qui s’éveille…C’est pas seulement la conscience économique, c’est la conscience du : je n’achète pas mais j’existe quand même…Et c’est beau….

  14. Ambre

    mardi 25 mars 2014 à 8:39

    Eh bien je suis tout à fait d’accord pour les qualités, ces dernières années il est clair qu’elle a vraiment chuté! Mais je pense qu’on peut encore y trouver quelques pépites susceptible de durer plus d’une saison. Il suffit peut être de fouiller et surtout de NE PAS SE LAISSER TENTER par les babioles TROP tendance! Mais mention spéciale pour les chaussures quand même car ça été dit plus haut on peut quand même trouver une « bonne » paire de chaussure en cuir pour moins de 100€ et ça c’est assez rare. En tout cas je ne sais pas si je pourrais rester autant de temps sans acheter chez Mr l’espagnol mais une chose est sûre je fais beaucoup plus gaffe à ce que j’achète, j’y repense à 2 (bon ok 10) fois avant et puis de pas se laisser avoir par « l’étiquette » on peut trouver pas mal de merde chez IM sans oublier nos amis de chez Maje & Co ( la merde plaqué or )!

  15. alec

    mardi 25 mars 2014 à 17:31

    J’adore Zara personnellement, mais c’est souvent un coup de cœur (difficile à trouver certes). Mais j’aime beaucoup cette marque 🙂

  16. Balibulle

    mardi 25 mars 2014 à 20:34

    @ londonoeil : la grande classe 🙂
    @ charlotte : idem !
    @ manon : les « boutons dorés qui essaient trop », c’est tellement bien vu et bien dit 🙂 C’est vrai que l’agencement des boutiques Zara (ou de leur eshop) joue beaucoup sur la désirabilité des produits et qui’l faut aussi savoir en faire abstraction. Pas facile ! Mais comme tu dis, la rumeur gronde 😉
    @ sonyadel / madeleine : vous savez quoi, je crois que ça mériterait un billet en bonne et due forme, le rôle de la valise et du déplacement dans les optimisations de garde robe, ce sera peut-être mon prochain sujet, tiens 🙂
    @ anonyme : dont le prénom commence par un B et finit par un Y ?
    @ capillairement freaky : oh, quel uniforme ? Ca m’a toujours fascinée (et oui, j’aurais adoré en avoir à l’école, à l’ancienne !) Looool pour le more is more, c’est vrai qu’on n’est jamais à l’abri d’une embuscade du genre 🙂 Et je plussoie totalement ce que tu dis côté beauté, le sentiment du DEVOIR ACCOMPLI face à un flacon vide, je pourrais en parler des heures 🙂
    @ nymphéa : comme quoi 😉
    @ deltreylicious : j’avoue, c’est beaucoup plus dur quand la contrainte financière pèse beaucoup, parce que ça introduit mécaniquement de la frustration… Courage !
    @ val from belgium : parce que vous les connaissez déjà, je n’ai pas grand chose de neuf à vous montrer. Mais c’est cool le mystère, j’aime bien moi 😉
    @ tellou : tu as totalement raison sur Mango, même dans la configuration des boutiques. Saut de l’ange, c’est bien résumé ! On dirait qu’ils ont renoncé à cibler le même marché que Zara. Et je dirais que niveau qualitatif, à part pour qq pièces bien ciblées, Maje et Zara c’est même combat donc autant aller chez Zara 🙂 Comptoir c’est parfois (ou en tout cas pour le genre de pièce qui m’intéresse) un peu mieux fini.
    @ cathie : la démarche d’achat parfaite 🙂 Bravo !
    @ lucie : oui carrément ! (pour le polyester) et c’est revendiqué d’ailleurs, sous le prétexte que c’est plus facile à entretenir, que ça permet parfois d’éviter le repassage. Pas faux, mais un peu du vol quand même niveau prix.
    @ jicky : exactement
    @ celine : mais lol pour la peau de saucisse, et merci encore ^^ Et essaie de te dire que justement, tes achats nécessaires trois fois par an, c’est le Graal après lequel on est si nombreuses à courir, toi tu y arrives, alors enjoy 😉
    @ matchingpoints : très vrai 🙂
    @ girls in hawaii : pourquoi désolée ? Faut pas 🙂 Et tu as totalement raison, on a toutes eu de mauvaises expériences avec des fringues Maje ou CDC et de bonnes surprises chez Zara. La qualité de fabrication de Zara n’est d’ailleurs pas le sujet du billet, c’est plutôt mon rapport à l’acte d’achat lui-même 🙂
    @ claire : il y a presque tout sur le blog 🙂
    @ marie : les Gemini Cricket de la sape, on va nous appeler 😉
    @ valérie : merci pour ton témoignage d’insider Valérie ! Et de ta fidélité sur le blog. Moi je n’avais pas la certitude d’une déperdition de qualité, comme je le répondais à Café Mode je pensais que c’était mon regard qui avait changé, mais j’étais prête à me laisser convaincre. Donc du coup tu me fais douter ! 😉
    @ minky gigi / lily : bon j’ai pas d’expérience sur le sujet, mais visiblement pour les enfants, il y a de quoi se laisser tenter, sans trop penser à la durabilité des fringues, effectivement, croissance oblige !
    @ BeM / missjayci : loool, oui je l’ai encore 🙂 Je l’ai même emportée en vacances au Maroc cette semaine, et l’ai mise un soir, planquée sous une veste parce que j’avais froid ! Décidement elle est vouée à ne pas être portée à sa juste valeur avec moi 🙂 Je vous tiens au courant ^^
    @ sandrine : ouh là, en effet ! Je ne peux qu’applaudir, moi je n’aurai jamais eu ta détermination à faire valoir mes droits
    @ ema : joli inventaire qui fait envie ! Moi aussi j’ai quelques piliers de ma garde-robe estampillés Zara, à commencer par ce blazer
    http://www.balibulle.com/post/2013/04/15/basiques-le-blazer/
    ou ces biker boots
    http://www.balibulle.com/post/2013/11/10/au-centimetre-pres/
    ou ces sandales léopard
    http://www.balibulle.com/post/2012/06/06/vivement/
    mais ce sont des achats qui remontent. Rien croisé de tel depuis rayon basiques.
    @ rosemary : eh non 🙂 Même si j’imagine qu’un projet de grossesse doit lui aussi remettre quelques pendules vestimentaires à l’heure, obligé. Mais ce n’est pas mon cas, et donc pas ce qui motive ma démarche.
    @ mimaï : oui, alors qu’on aurait tendance à penser, à l’inverse, que le bas prix dispense de l’essayage. C’est peut-être encore plus essentiel.
    @ jante alliage : tu m’étonnes ! Et c’est ça le secret sur eBay, acheter chez des marques qu’on « pratique » déjà bien, bravo 🙂 D’ailleurs tu me fais penser qu’il faut que j’y traque un ou deux exemplaires de mon flare 7 for all mankind préféré… 🙂
    @ violetteb : looool, salut les cartons ! 🙂 EXCELLENTE analyse de la qualité comparée des textiles chez toutes les marques qui peuplent notre horizon et nos garde-robes ! Effectivement, mieux vaut du synthétique bien foutu que de la matière noble version bas de gamme, ça fait réfléchir 🙂
    @ angie : ah mais c’est bien la viscose ! Bien vu la présélection par l’eshop, ça permet de voir les pièces portées et d’éliminer qq fantasmes sur cintre 🙂
    @ cash cash : 90% de l’industrie du prêt à porter, pour sûr ^^
    @ mareme : effectivement, mauvaise interprétation de mon billet. Non ce n’est pas une question de moyens d’acheter moins chez Zara. La preuve : les commentaires de Cathie ou Kamidemo, qui ont un petit budget vestimentaire, et qui n’achètent pas chez Zara non plus. Toute la démarche de mon article ce n’est pas de critiquer la qualité Zara et de me rabattre sur des marques plus chères = c’est de moins acheter, quelle que soit la marque. Mais du coup, c’est un « exploit » pour moi de me limiter concernant Zara, justement parce que le rapport qualité/prix y est le plus séduisant et que ça rend l’achat « facile ». Tu vois ce que je veux dire ? Comme tu le soulignes à la fin de ton commentaire, l’alternative à Zara quand on a un petit budget fringues peut effectivement se trouver dans les soldes des sites étrangers ou sur les outlets de marques plus haut de gamme. Et j’ai une conclusion différente de la tienne, je pense que quand on a pris le réflexe d’acheter moins souvent, eh bien les fonds pour sauter sur l’occasion, justement, on les a à dispo. Le budget peut être strictement le même entre un gros achat de temps en temps, versus plein de petits chez Zara, c’est juste la date à laquelle on dégaine les sous qui change.

  17. Valérie

    mardi 25 mars 2014 à 23:20

    Itou Tellou !!!

    J’habite depuis 6 mois au Qatar, et n’ayons ni l’envie ni les moyens de porter des robes fluorescentes transparentes et des chaussures avec talons de 20 cm et cailloutées version » plus kitsch tu meurs », sous Abbaya, je suis entrée pour la première fois chez Zara ! Bon en portant un 42, on est vite reconduite vers la sortie mais en 42 ans c’est bien la première fois que cette enseigne est devenue un passage obligé !!!

  18. julytoseptember

    mardi 25 mars 2014 à 23:27

    bon moi en tant qu’étudiante qui se respecte je suis assez zara addict mais il est vrai qu’ils sont montés en prix et non en gamme ça tout le monde s’accorde à le dire! Si pendant les soldes je trouve ça un peu bête de me prendre des trucs 5€ moins cher, je préfère investir dans de jolies pièces de meilleure qualité et un peu plus cher. Bon et puis je ne sais pas vous , mais moi Maje , Sandro et Claudie Pierlot commencent un peu à me gaver… En revanche je suis tombée amoureuse de Ba&sh et j’affectionne beaucoup Bel Air carrément abordable en soldes! Bref je ne suis pas là pour faire une liste exhaustive mais tout ça pour dire que Zara est une marque mass-market dont le but est d’assouvir nos envies fashion en matchant au plus près avec les attentes des clients (la demande est connue avec une rare précision mais il y a un très bon article sur TDM pour ça)! Car il s’agit bien là de satisfaire des « envies » aussi éphémères soient-elles…J’en suis consciente et je me suis pas mal calmée aussi , je ne supporte plus de voir des pièces que je ne porte plus dans mon dressing et depuis que j’ai vide mon dressing l’an dernier il est étonamment vide . Pour une blogueuse c’est déconcertant:).

  19. intelligently-fashionable

    mercredi 26 mars 2014 à 9:21

    yes it is so formated , I agree !!

  20. casquette snapback

    mercredi 26 mars 2014 à 11:47

    Perso je trouve que toutes ces marques là, dont Zara fait partie, ont vraiment perdu en qualité. La fringue est devenue chère et la qualité n’est pas à la hauteur du prix. Les coutures qui se défont après deux lavages, le tissu qui se déchire, non là je sature. Alors pour ne pas déprimer, ma nouvelle lubie customiser mes fringues. Je m’amuse comme une petite folle.

  21. Balibulle

    jeudi 27 mars 2014 à 11:36

    @ lost in laneways : oui le premier truc à faire chez Zara, c’est d’aller uniquement sur les basiques, en tout cas pour qui veut maîtriser la taille de sa garde-robe 🙂
    @ 40 and so what : qu’est-ce que tu recherches exactement ?
    @ filmjolk : ainsi soit-il
    @ marie drx : Zara est un cas tout à fait particulier, non ? 🙂 Et pour les portants, dès que les beaux jours seront définitivement là, parce que c’est vraiment sur le « plein été » que j’ai beaucoup de choses à trier
    @ soniachocolat : oh merci beaucoup, c’est chouette 🙂 Et enjoy le carnet ! 😉
    @ kamidemo : très cool ton défi, bravo ! Et oui, merci d’abonder dans mon sens, acheter moins chez Zara n’est pas un privilège réservé aux gros budgets 🙂
    @ ladymarlene : mais oui ! J’aurais eu plaisir à te croiser, une prochaine fois peut-être 🙂
    @ cynthia / olivia (à paris) : ouch ! Cynthia c’est aussi ce que tu avais vu ?
    @ ghislaine : oui, ça reste un bon fournisseur de basiques, d’où la difficulté de résister à l’achat chez eux 🙂 Quel sac t’es-tu offert ?
    @ mo : loooool, c’est très vrai 🙂
    @ valentine : on alterne souvent entre ces deux pôles, besoin et compulsion, le tout c’est d’y trouver son équilibre. Moi j’ai tant d’années compulsives derrière moi que du coup, pour l’instant, cette période d’accalmie se prolonge 🙂 Quelles enseignes ont ta préférence pour les basiques ?
    @ l’oliphant : faut dire que la collection de la rentrée et celle de cet hiver… Bof bof 🙂
    @ the crazy soprane : oui les tailles H&M et COS sont beaucoup moins déprimantes de ce point de vue 🙂
    @ de moi à toi : haha, excellente analogie ! Et ne parlons pas de la recette secrète du Big Mac sinon je ne réponds plus de rien (meilleur hamburger DE LA TERRE, point barre)
    @ anne-charlotte : avec plaisir !
    @ charlotte : c’est à dire ?
    @ bea : et question d’âge aussi, sûrement ! 🙂
    @ sylv : complètement
    @ arie : tu as vu quand il coupe ses ongles à l’Opinel ? ^^
    @ ambre : mdr, « la merde plaqué or », si vrai 🙂
    @ valérie : c’est dingue à ce point-là, je n’imaginais pas…
    @ julytoseptember : oui les soldes chez Zara c’est pas le méga bon plan 🙂 Reste effectivement à faire le point sur ses envies, parce qu’il y a de belles choses partout, doivent elles pour autant franchir la porte du dressing… 🙂
    @ intelligently-fashionable : that’s not really what I meant
    @ casquette snapback : enjoy !

  22. jicky

    jeudi 27 mars 2014 à 21:27

    moi j’aime bcp Chattawak. Et je préfère mettre 125 euros ds une robe chez eux, que 79 ou 89 dans une robe (pourrie) Zara…

  23. Balibulle

    vendredi 28 mars 2014 à 11:25

    @ jicky : oui, très belle résurrection Chattawak depuis l’arrivée de leur nouvelle D.A. pas encore pas sauté le pas chez eux, mais beaucoup de choses me plaisent.

  24. justine

    mardi 1 avril 2014 à 19:08

    Je partage ton avis concernant Zara, ce magasin n’a jamais été mon fournisseur officiel et ne le deviendra jamais. Je dois me confesser, je vais souvent dans le magasin, je regarde les nouveautés sur le site, et parfois j’essaye des vêtements. Malgré cette curiosité persistante, je dois acheter à tout casser 3 vêtements labellisés Zara par an, un pantalon en velour, un jean, et un pull en coton . Ces derniers je les porte très souvent ce qui justifie mes achats. Comme toi, je réfléchie avant d’acheter. Par contre j’ai déclaré la guerre au polyester et matière de second qualité.

    Justine
    http://www.lasingularite.fr

  25. Nuances de blonde

    lundi 14 avril 2014 à 14:37

    Je viens de découvrir ton blog et j’aime beaucoup ta manière d’écrire. J’ai été happée dès la 1ère phrase 🙂
    Moi qui raffole des carnets je trouve géniale l’idée du « carnet shopping ». Ca permet aussi (je pense) de se réguler sur les achats que l’on fait.
    Personnellement, je suis en une grande fan du trio Mango – Zara – H&M mais je trouve que leur prix augmentent. On est plus très loin des prix des basics lafayette, Burton etc. Je commence à devenir attentive à la composition des matières (parfois douteuse) et surtout de leur mode de fabrication (conditions de travail notamment, qui ne me laissent pas indifférentes). Malgré mon revenu d’étudiante, j’essaie de privilégier la qualité à la quantité. Tempi si je dois me contenter d’une seule pièce au lieu de 5.

    Nuances de blonde

  26. Hélène

    mercredi 23 juillet 2014 à 11:41

    Je plussoie sur les basiques Zara, ainsi que les chaussures et les bijoux fantaisie qui sont canons et ultra attractifs à des prix défiant toute concurrence..

    Mais si on écoute sa voix qui dit « est ce que c’est indispensable? », on achète jamais si? parce que c’est jamais indispensable !

    J’essaie de m’upgrader aussi, éviter H&M et Zara et aller plus chez du middle market : Kookai (canon mais pas tjs bien coupé), Sud Express, Chattawak (+2) et Comptoir. J’ai qq pièces Maje mais pas de la super qualité !

  27. My Week, Etc. #13 | A Piece of Glam

    mardi 1 mars 2016 à 10:26

    […] paraît que Balibulle a tenu 331 jours, et c’était en mars ! La palme d’or lui revient donc toujours ! La dernière fois que […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.