Je vous raconte l’histoire de cette silhouette ?

« Nan. »

Ok, salut !

Bon blague à part, cette photo-là n’a failli jamais voir le jour. Parce que cette silhouette-là, c’est une somme d’accidents, ou plutôt c’est ce genre de moment où les planètes s’alignent avant de se perdre de vue.

La veste, j’ai failli la revendre.
La blouse, elle s’est déchirée entre temps.
Les biker boots, elles ont perdu une attache.

Finalement cette silhouette-là, elle me raconte tellement.

Les biker boots achetées trop grandes chez Zara parce que je suis entre deux pointures,
Et que je porte avec des chaussettes de ski ET une semelle,
Tellement portées qu’une des boucles a fini par lâcher,
Boucle que je ne répare pas parce que sauf sous la torture je me traîne chez le cordonnier,
Et que finalement j’aime bien ce truc qui valdingue quand je marche et fait un cliquetis bizarre,
Sauf que du coup maintenant on GRILLE LES CHAUSSETTES DE SKI À TRAVERS si elles ne sont pas noires unies.

La blouse Comptoir des Cotonniers que j’ai depuis si longtemps et tellement portée que j’ai cru qu’elle était indestructible,
D’autant que je la porte encore plus depuis que j’ai découvert que c’était le seul truc avec lequel ma tunique imprimée triangles American Vintage raccourcie (mais trop raccourcie) allait bien,
Quand je dis « encore plus souvent » ça veut dire une fois par semaine environ.
Et puis voilà ce qui arrive quand on porte un truc en soie une fois par semaine pour crapahuter,
Un jour le tissu lâche et c’est terrible, quelques jours après cette photo elle m’a lâchée.
Je t’ai tant aimée blouse, blouse si légère et agréable à porter et qui me valait toujours un moment de solitude quand je me mettais à expliquer que non, tu n’étais pas une blouse à pois mais une blouse à mûres.
Personne ne te remplacera jamais.

La veste Current/Elliott parce que je l’ai fantasmée pendant un an sur Sincerely Jules, complexant dans mon coin, avant d’oser la commander,
Puis d’évidemment une fois reçue la trouver tellement tellement moins bien sur moi,
Puis de vouloir la revendre,
Puis de trouver au dernier moment cette tenue géniale pour aller avec,
Puis de me voir en photo de profil avec et avoir envie de pleurer (« MONTEEEEZ LA TEEEEEEENTE »)
Puis d’enfin réussir une bonne photo avec.
Alors oui bon probablement qu’il ne faut jamais que je me montre de profil avec cette veste, que je vive en crabe ?
Cette veste c’est un rêve de truc fluide qui n’entrave pas, un truc léger avec de grandes poches pour mettre sa vie dedans parce que c’est irrésistible une grande poche.
C’est un rêve de cool mais stylé mais cool.
Cette veste c’est moi, mais le moi que je suis au fond de moi, pas le moi que je vois dans la glace quand je porte cette tente veste.

Voilà l’histoire de cette silhouette. Celle des vêtements qui charrient vos fantasmes et des vêtements qui vivent avec vous jusqu’à l’épuisement.

Veste / « Infantry Jacket » CURRENT/ELLIOTT
Blouse / COMPTOIR DES COTONNIERS (hiver 2010-2011), déjà vue ici
Tunique / AMERICAN VINTAGE (printemps-été 2012)
Jegging / « Kissy » DR. DENIM
Besace / ZARA (automne-hiver 2009-2010), déjà vue ici ou
Biker boots / ZARA (printemps-été 2012), déjà vues ici ou 
Parfum du jour / « Mandorlo di Sicilia » ACQUA DI PARMA

Liens simples en anthracite, liens affiliés en bordeaux

Sur les mêmes thèmes

63 commentaires

  1. virginie

    lundi 12 mai 2014 à 21:08

    Oui, c’est bien l’annonce au-dessus de mon commentaire mais je ne l’ai toujours pas vendue… C’est dur de vendre des fringues quand on n’a pas vraiment de « visibilité »…
    Je croise les doigts cette fois-ci!
    Au fait, j’attends toujours ta jupe Zara léopard hein 😉

  2. PLOUFPLOUF66

    lundi 12 mai 2014 à 22:26

    Bonsoir Bali,

    C’était au sujet des tenues du gala du MET. J’adore des debriefs!!
    A bientôt de te lire 😉

  3. sarra

    vendredi 16 mai 2014 à 18:15

    J’aime vraiment beaucoup ce look ! Tu as eu raison de garder (surtout les boots, j’adore) 😀

  4. lagny

    samedi 17 mai 2014 à 17:33

    super ce look, bien dommage pour tes jolies boots j’ai eu le même soucis avec mes bottes aussi trop grandes mais que j’affectionne plus que tout et les deux boucles ont pété, j’étais dégoutté mais finalement je les ai laissé comme ça car ça fais du bruit quand je marche avec et j’adore !!!!! En tout cas super tout ton look.

  5. Dark-Outfit

    lundi 2 juin 2014 à 23:35

    J’adore ce look! Très sympa!

  6. Assainissement Seine Saint Denis

    vendredi 12 décembre 2014 à 17:07

    J’aime vraiment beaucoup ce look ! Tu as eu raison de garder (surtout les boots, j’adore) 😀

  7. Vitrier Neuilly sur Seine

    vendredi 12 décembre 2014 à 17:11

    C’était au sujet des tenues du gala du MET. J’adore des debriefs!!
    A bientôt de te lire 😉

  8. Save the last dress - SPECIAL MODESPECIAL MODE

    lundi 9 février 2015 à 2:00

    […] MAMABiker boots / ZARA (printemps-été 2012), déjà portées ici ou làParfum du jour tout court / « Musc » de […]

  9. Plombier Drancy

    lundi 9 mars 2015 à 15:31

    J’aime vraiment beaucoup ce look ! Tu as eu raison de garder (surtout les boots, j’adore)

  10. Juegos Friv

    jeudi 26 mai 2016 à 9:06

    J’ai rarement été aussi intéressée par une description de silhouette. Touchant et vrai!

  11. Et soudain : l’uniforme | Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    dimanche 16 octobre 2016 à 11:04

    […] Ce genre de motif clair sur fond ténébreux, ça me parle tant que je l’ai systématisé. Reprenant le flambeau de feues ma chemise hirondelles Equipment et ma blouse mûres Comptoir des Cotonniers. […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.