L’heure de la douche, du « ce soir on ne cuisine pas », des glaçons qui ont fondu, des amis qui sont rentrés à l’heure des bouchons, des amis des voisins qui sont eux aussi rentrés à l’heure des bouchons, du parasol qu’on referme parce qu’on attend l’orage. De l’orage qui n’arrive toujours pas. 

Dolce vita finissante d’un dimanche moite.

Sur les mêmes thèmes

1 commentaire

  1. Gingerlemon92

    jeudi 16 mai 2019 à 14:54

    Ne pas se laisser aller au jogging ou au pyjama, quand on travaille à la maison, fait partie du cadre et de la discipline de travail. Je suis dans le même mouvement mais pour d’autres raisons. A la retraite depuis un an et demi, je m’habille, me maquille et me coiffe avec soin, même quand je ne sors pas. C’est un rituel qui me cadre. Mes tenues sont peut-être un poil moins affûtées, mais très peu. Ce qui a changé, c’est que j’achète nettement moins de vêtements et de chaussures. N’étant plus sous le regard des autres, je me sens libérée de la contrainte de la nouveauté. Cela me permet de rentabiliser mon stock.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.