Vous vous souvenez de ce manteau ?

Certains des vêtements qui l’accompagnent sur ces photos ont rendu l’âme ou quitté mon dressing, mais lui est toujours vaillant et prêt à faire des merveilles chaque printemps.

Je l’ai acheté chez COS en 2012 (une année faste pour ma garde-robe) et je l’appelle mon « manteau magique » parce que rares sont les imprimés qui lui résistent.

Ça tombe bien, son encolure un peu 60’s est tellement large qu’il est beaucoup plus joli porté grand ouvert.

Année après année, il arrive encore à me surprendre par sa polyvalence. Que je n’avais pas totalement anticipée quand je me le suis offert il y a sept ans.

Je n’ai posté que deux photos de lui sur le blog, et j’ai toujours lâché les chevaux niveau mix & match :


Au départ, je n’étais pourtant pas en quête d’un manteau de ce genre.

Ce que j’avais en tête, c’était un modèle Üterque bordeaux, avec des motifs un peu psychédéliques, repéré sur Columbine Smille :


Faute de pouvoir mettre la main dessus, j’avais retenu l’idée d’un manteau printanier à motifs et à manches 3/4, avec un joli volume un peu « raide », à superposer avec d’autres imprimés.

Mais je n’espérais pas un tel rendement pour les carreaux « jacquard » de mon COS, et leur trio de couleurs.
Je pensais que le blanc et les touches de bleu canard allaient me compliquer la tâche, j’ai découvert que mariés à mon cher kaki, ils donnaient bonne mine et m’incitaient à sortir de ma palette hivernale souvent très sombre.

POURQUOI ÇA MARCHE ?

Les carreaux vont avec tout, Geraldine Dormoy nous le prouve tous les jours, mais à ce point c’est jubilatoire.
J’ai beau avoir une certaine expérience du mix & match, je suis toujours surprise à chaque nouveau mariage heureux.
Dernièrement, je lui ai trouvé encore trois nouveaux compagnons de jeu :

• DU BORDEAUX avec ma combinaison-pantalon Monoprix imprimé wax et mes Superstar blanches (tenue que je prévois d’arborer ce jeudi si la météo s’y prête).

• DU VIOLET avec ma vieille tunique « mouchetée » H&M (ex-robe que j’ai fait raccourcir), à laquelle j’ajoute mon girlfriend jean Gap et des Converse grises.

• DU BLEU MARINE avec mon ensemble foulard + chemise imprimé cigognes Cyrillus (associé à mon khaki Gap).

Côté palette chromatique, le constat est donc clair : les bleus, les rouges et toutes les tonalités qui les séparent, du bordeaux au violet, sont prédestinées pour contraster avec la dominante de vert.
S’il y a une petite touche de blanc dedans, c’est encore plus facile.

CE QUI NE LUI RÉUSSIT PAS

J’ai aussi profité de ces années de collaboration pour remarquer ce qui ne réussit pas à ce manteau, et qui tient essentiellement à une affaire de volumes :

• Être porté avec autre chose qu’un col rond ou un col V. Son col à lui est déjà suffisamment travaillé, et il faut lui laisser la vedette, donc j’évite les « cols chemises » classiques (d’où l’astuce du foulard pour la chemise cigognes).

• Être fermé, donc. Ça casse vraiment sa ligne, son mouvement et son potentiel. Ça limite son rayon d’action, mais j’aime bien l’idée de pouvoir le prioriser quand les températures remontent.

MANTEAU À CARREAUX VERT = TRENCH BEIGE (SI, SI)

Météorologiquement, il fait en fait office de trench.

Je le porte beaucoup plus que mon trench beige (que je pense d’ailleurs remplacer l’année prochaine par un trench bleu marine, qui me serait beaucoup plus utile) preuve une fois de plus que nos « basiques personnels » prennent parfois les apparences les plus inattendues.


Sur les mêmes thèmes

28 commentaires

  1. Tatalaladeb

    mercredi 17 avril 2019 à 18:51

    Encore une juste, poétique et pratique analyse de ta garde robe qui va telllllement plus loin qu’une simple analyse de garde robe. Ce manteau est d’une joliesse infinie et son aspect first Lady moderne rend canon toutes tes tenues. J’aurai voulu voir avec du noir tient…. Merci pour l’article ! Moi mon basic c’est un trench la redoute gris à pois blanc… Qui va quasi avec tout aussi, excepté les cols chemises également….

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:19

      tu m’as eue à « Lady moderne » <3
      Et effectivement je n'ai jamais tenté avec du noir, mais j'ai historiquement du mal à mélanger les imprimés clairs et le noir. Je ne sais pas faire.
      Et trench gris à pois blancs tu me rends très curieuse !!

  2. Brunette

    mercredi 17 avril 2019 à 19:27

    C’est finalement peu étonnant que les couleurs de ton manteau fassent écho à la fameuse ceinture 🙂

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:22

      Mais oui !! Même si les deux jurent un peu ensemble (lutte pour le pouvoir suprême)

  3. Ema

    mercredi 17 avril 2019 à 22:06

    Le jour où je me suis rendu compte que je détestais les chemises blanches à été un jour de libération par rapport à ces fameux must have ! Donc suis hyper convaincue par ta démonstration. Mais moi j’en ai pas un manteau comme ça ! Et suis nulle en imprimés !

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:24

      Comme quoi, la Tyrannie de la Chemise Blanche est toujours d’actu
      Moi je vais finir par croire que je suis nulle en unis

  4. natbaker

    jeudi 18 avril 2019 à 10:58

    Les converses sont de quelle couleur ? Elles ne sont pas gris clair ni gris anthracite? Alors quel gris? Pcqu’en fait je veux les mêmes vous avez bien compris!

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:26

      Effectivement, j’avais cherché un gris médium et j’ai mis du temps à trouver la bonne nuance alors je comprends votre enthousiasme 🙂
      Quand je les ai commandées il y avait juste inscrit « gris » sur la facture (c’était chez Sarenza). Mais je pense que la ref exacte est probablement le « dolphin grey » de Converse.
      https://www.ebay.com/itm/Converse-Chuck-Taylor-All-Star-Dolphin-Grey-High-Top-Sneakers-147128F-/233192628551

  5. Miss Nahn

    jeudi 18 avril 2019 à 11:29

    J’adore ce manteau, il te va tellement bien, il est tellement toi avec ses couleurs et sa capacité à aller avec tous tes imprimés et toutes tes couleurs fétiches.
    Mon manteau à imprimé léo noir et blanc Comptoir des Cotonniers cru SS2014 le salue, il partage le même statut que ton manteau magique dans mon dressing.
    Chaque année je guette avec impatience le moment où je vais pouvoir le sortir de mon placard et le porter avec 80% de mon dressing ou presque.
    Je t’embrasse ma Bali, vive les vêtements magiques!! ♥

  6. Thiad

    jeudi 18 avril 2019 à 14:24

    Tu maries toujours si bien les imprimés… Moi je me contente de marier les rayures avec un autre imprimé, ton audace m’inspire ! ☺

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:30

      Fière et ravie de lire ton message 🙂
      En fait les carreaux c’est aussi facile que les rayures, juré !

  7. violette.b

    vendredi 19 avril 2019 à 14:34

    Mon dieu , j’en ai rêve de ce manteau …. sans mettre la main dessus à l’époque , après j’ai trouvé des ersatz très remarquables mais jamais aussi bien , l Uterque j’ai failli l’acheter et j’ai calé sur la taille du motif par rapport à mes 160 cm …
    J’ai toujours ton manteau en tête ( et d’autres imprimés d’ailleurs… tu m’as toujours inspirée ) quand je chine ou je shoppe j’ai ces références dans mon vestiaire cérébral idéal ….( référentiel qui fait en effet que l’on craque un peu toujours sur les mêmes choses d’ailleurs)

    Ce type de pièce statement et « signature personnelle » sont top les jours sans inspiration, elles vous habillent direct.

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:31

      Merci Violette !! J’adore le concept de « vestiaire cérébral », évidemment.
      Du coup, es-tu encore en recherche d’un manteau imprimé ou à motifs ?

  8. Anonyme

    lundi 22 avril 2019 à 10:17

    C’est ce que tu avais mis comme déguisement pour la fête costumée de l’école d’Eve ? 😉

    Plus sérieux, je me souviens très bien de ce « manteau de printemps », terme qui ne m’était pas familier et qui m’avait semblé saugrenu il y a qq années ici ; mais depuis l’expression est restée dans ma tête au point de l’avoir adoptée pour un de mes manteaux (vert kaki) qui n’est pas très chaud et auquel je fais référence dans ma tête comme « mon manteau de printemps »… preuve est faite s’il le fallait que tu as de l’influence sur le net, peut-être même au-delà de ce que tu aurais pu croire 🙂

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:34

      Non c’était un manteau fleuri, plus printanier encore 🙂
      Il est vrai que le printemps semble davantage la saison des blousons pour vous messieurs, ou des trenchs… Alors j’applaudis à notre cause commune ! Quels autres pardessus emploies-tu d’ailleurs en ce moment ?

      1. Anonyme

        dimanche 12 mai 2019 à 20:02

        Pour répondre à ta question, je mets en ce moment selon le temps des vestes tout à fait classiques, une veste autrichienne en loden que j’ai depuis des lustres, un blouson marron style daim ainsi qu’un perf en agneau de couleur taupe et un Barbour pour les jours de pluie (oui, je sais ce que tu en penses… ;))

  9. Bibbou56

    mardi 23 avril 2019 à 13:12

    As-tu essayé de l’associer à du doré ou de l’argent?
    En tous les cas, super investissement, il te va à ravir

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:35

      Derbies argentées, un grand oui !
      Merci bcp 🙂

  10. KaMaïa

    mardi 7 mai 2019 à 15:46

    Alors là franchement si je l’avais vu sur un portant, JAMAIS je n’aurais parié un centime sur le fait qu’il serait aussi génialement mixable avec d’autres imprimés.

    Pour ma part, j’ai un trench acheté il y a quelques années, gris à pois blancs. Je l’adore d’autant qu’il va avec tout. Et pour la demi-saison aussi, je viens de me coudre une veste longue en lin beige sur le modèle d’un cardigan que j’avais et qui était tellement usé qu’il était devenu irréparable. La forme est super, ça fait classe pour aller bosser.

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:39

      Oh mais aurais-tu le même trench gris à pois blancs que Tatalaladeb qui commente plus haut ?
      Pour la veste en lin, je te tire mon chapeau, super idée d’avoir recyclé la coupe d’un cardigan sur du lin. C’est bien celle-ci ?
      http://kamaia.canalblog.com/archives/2019/04/26/37288357.html

      1. KaMaïa

        lundi 13 mai 2019 à 15:36

        Ah ouiiiii ! J’ai le même trench que Tatalaladeb, ou bien son frère car il vient de la Redoute aussi. C’est un modèle de 2015.
        C’est celui-là : https://cdn-media.rtl.fr/online/image/2015/0402/4_142771957209361300.jpg
        (heu… pas en taille 38 par contre hein)

        Et oui ma veste longue en lin c’est bien celle-là ! Et je viens de racheter deux pièces de tissu pour la dupliquer. Dès que j’ai un week-end sans enfants, je m’y attelle 🙂

  11. Anonyme

    mardi 7 mai 2019 à 23:37

    Chère Balibulle, je viens de voir ton dernier post insta à propos de tes BO.
    Je voudrais te suggérer une solution : il faut trouver une paire d’anneaux fins en or blanc qui se portent en BO. Ce sera la base sur laquelle viendront s’accrocher chacune des BO de ta collection (que tu ne peux plus porter en l’état) tour à tour selon ton envie du jour. Ainsi tu ne seras en contact qu’avec l’or blanc qui fera l’interface entre toi et la fameuse collection. C’est la solution la plus économique que je vois, sans passer par un pro ni devoir investir sur chaque paire séparément (je les ai bien regardées et ça me paraît tout à fait jouable).

    Autre chose : tu dis qu’on s’embourgeoise en vieillissant. C’est vrai, mais dans ce cas il ne s’agit pas de ça à mon avis. De plus en plus de personnes développent des allergies depuis plusieurs années et la tendance ne semble pas s’arrêter. Par ex moi-même je suis devenu sensible au gluten depuis moins d’un an…

    Encore autre chose : sur la photo tu as l’air moins vieille que ce que je craignais :), mais pourquoi ce sourire forcé / crispé ?? Ça ne te ressemble pas de manquer de naturel comme ça.

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:45

      En fait il faut que je choisisse maintenant quand je fais des selfies : avoir l’air vieille ou avoir l’air crispé, haha !
      Ce que tu dis sur le gluten vaut pour moi aussi (même si je le suis à mon avis depuis un bout de temps sans avoir jamais fait le rapprochement). J’ai dû aussi dire adieu à un certain nombre de trucs que je digérais sans problème avant et qui ne passent plus (ça va des Chocapic d’Ève au tartare de boeuf et oui, j’ai testé dans plusieurs restaurants différents à des dates différentes, donc pas un problème de fraîcheur…)
      Quant aux boucles d’oreilles, c’est une bonne idée qui marcherait pour les modèles sans clous. À tester !
      J’ai pour l’instant commandé en pharmacie le produit isolant Isoclip, chaudement recommandé dans les commentaires, on va voir ce que ça donne.

  12. Nora14

    jeudi 9 mai 2019 à 13:43

    C’est marrant, j ai ressorti du Grenier le même manteau que toi mais noir et blanc et vu ce froid avec des snakers, j’adore! J ai aussi le même genre de parka kaki et ma mère, comme la tienne, a gardé toute ma bibliothèque rose et verte : fantômette, contesse de Segur,Alice, les 7 compagnons… sur tes 3 derniers post, ressemblance!

    1. Balibulle

      dimanche 12 mai 2019 à 14:46

      Mais nous sommes alignées cosmiquement ! Bravo à ta maman

  13. Rayée de la carte – Balibulle - Etats d'âme vestimentaires et stylistiques

    dimanche 12 mai 2019 à 16:30

    […] essayer la Caroll. La météo de ces dernières semaines convenant parfaitement à une alternance manteau à carreaux / imperméable Boden (le mien est vert à pastilles blanches) / blazer bleu […]

  14. 3 jours de suite | Balibulle

    mercredi 12 juin 2019 à 17:13

    […] Mardi, pour passer la journée à Paris, avec ma chemise en soie émeraude imprimé python, mon manteau magique et, encore et toujours, mes baskets blanches. Et là tout de suite, pour vous écrire ? Je […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.