Tel Captain America ressuscitant après 70 ans dans la glace, le blog s’offre enfin un nouveau look et une version responsive sur mobile. Il était temps, sa dernière métamorphose datait de 2012 (et ma maman va encore me dire qu’elle préférait la version précédente).

Et pendant ces sept ans, savoir quoi faire de son blog est une question qui a taraudé pas mal de monde autour de moi, face à la puissance de feu d’Instagram.

Notre vieil espace d’expression, à nous qui nous étions lancés avant la création d’IG, était-il encore adapté à la manière dont nous consommons online aujourd’hui ?

Tout a changé, en sept ans.
De la taille des écrans au temps de connexion en passant par l’éventail de nos lectures. Moi-même je suis davantage de monde aujourd’hui grâce à Instagram, mais de manière plus volatile. Comme la plupart de mes abonnés, je suis connectée en pointillés : plus fréquemment et plus brièvement.

Et pourtant c’est “à l’ancienne” que je continue de m’adresser à ma communauté : avec des interventions disparates et plutôt longues. On ne sait jamais quand je vais me manifester et ma lecture est relativement chronophage.

Aussi foutraque soit-il, je ne changerais ce mode opératoire pour rien au monde. Car c’est bien cette souplesse qui m’a permis de durer depuis 2006. Elle a plafonné mon audience, certes. Mais aujourd’hui je suis encore là, et ce ne serait peut-être pas le cas si j’avais mis en place un cadre plus net.
Je n’ai pas beaucoup “grandi”, mais j’ai perduré.

Et quand un blog que j’adore disparaît, je me sens orpheline.
Je dis bien disparaître, pas simplement s’arrêter : ne plus renouveler son hébergement, son nom de domaine, se pulvériser. Comme si on n’avait jamais existé ailleurs que dans la mémoire de nos lecteurs.

Instagram c’est si simple, si gratifiant. Il y a davantage de passage, de vie, d’échanges, de commentaires. L’année dernière, j’ai pris l’habitude d’y poster des textes de plus en plus longs, de vraies tranches de vie. La visibilité que le réseau leur procure est incomparable. Imparable.
Oui, la force d’Instagram est telle que même le texte pur et dur, quoi qu’on en dise, ça fonctionne.

Devais-je pourtant laisser exclusivement sur cette plateforme un contenu aussi cher à mon coeur ? Après m’être fait quelques noeuds au cerveau, j’ai fini par dupliquer ces petites chroniques sur mon blog, a posteriori, ce qui les a envoyées directement dans mes archives.

Personne ne les voit, mais peu importe. J’étais mue par un réflexe quasi maternel. S’il ne faut jamais avoir tous ses oeufs dans le même panier, moi, je voulais avoir tous mes oisillons dans mon nid.

En novembre 2010, alors que le blogo-bashing battait son plein, j’avais publié un « billet plombant » dans lequel je prophétisais la banalisation des blogs (car je suis Bran dans le test « Quel personnage de Game of thrones êtes-vous ?« ). Avoir un blog sera bientôt aussi banal que d’avoir une adresse mail, pariais-je. C’était un mois après le lancement d’Instagram.

Vous connaissez la suite.
La banalisation a bien eu lieu, mais sur une plateforme collective où l’union fait la force. Avec, au sommet de la chaîne alimentaire, les influenceurs. Certains ont un blog, la plupart n’en ont jamais eu besoin.

C’est dire si aujourd’hui, posséder une chambre à soi virtuelle est redevenu un privilège. On peut passer sept ans avec le même vieux thème, tout le monde s’en fout, tout le monde est sur Instagram.
Où, faute de thème, on travaille la cohérence visuelle et la composition de son feed. Sauf les gens très très snob ou très très célèbres qui, eux, n’ont aucun complexe à poster des photos à l’arrache.

Aujourd’hui c’est sur Instagram, cet indispensable haut parleur de mon blog, que j’ai vraiment l’impression d’entrer en scène, comme on passe une tête à une soirée. Ici c’est plutôt l’apéro interminable entre amis, refaire le monde sans regarder l’heure, convoquer les vieilles anecdotes, exhumer les vieux dossiers. Dire qui on est, qui on a été, qui on sera.

Pourquoi garder un blog ? Si vous hésitez à fermer le vôtre, faute de temps pour vous en occuper, réfléchissez-y à deux fois. Arrêtez-le, mais ne le fermez pas.
C’est un patrimoine à chérir, peu importe le rythme, le feedback.
Peu importe si la voix compte et à quel point elle porte.
Refermez le livre d’histoires, mais ne le jetez pas.


Sur les mêmes thèmes

71 commentaires

  1. Rouffignac

    mercredi 22 mai 2019 à 13:37

    Bonjour,
    Je te suis depuis je ne sais plus combien d’année et c’est toujours un immense plaisir de venir lire tes articles ici sur ton blog. Quand tu as eu ton premier enfant je ne te suivais pas sur Instagram, et puis comme tu écrivais très peu ici j’ai fini par te suivre au insta pour avoir un peu de tes écris… Je suis réellement fidèle et je suis super heureuse que tu recommence à écrire ici des articles plus fouillés et plus long. Quand tu postes un article c’est comme une friandise dans ma journée 😉

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:07

      J’aspire tellement à être cette friandise, si tu savais ! Alors merci +++

  2. Aline

    mercredi 22 mai 2019 à 14:09

    Bonjour, merci beaucoup d’être toujours là malgré Instagram (que j’adore mais c’est un tout autre plaisir de lire un vrai billet sur un vrai blog). Cette nouvelle version est parfaite (quoi qu’en dise ta maman). Et c’est un vrai bonheur de savoir que ça va continuer. Parmi les Résistantes de la blogosphère, n’est-ce pas fou qu’on trouve 3 des 6 blogueuses qui ont fait ce partenariat avec André il y a quelques années (2010, non ?) D’ailleurs, c’est comme ça que je vous ai découvertes, Balibulle, Violette et Coline. Ils ont eu le nez fin, chez André !

    1. Elizec

      mercredi 22 mai 2019 à 14:34

      Moi aussi j ai découvert Balibulle grâce à cette collection chez André. Toujours un plaisir de lire ces articles de blog, un réel bonheur dans la journée. Merci pour tout ça !!!!

      1. Balibulle

        lundi 27 mai 2019 à 12:11

        C’est Walinette de The Beauty and the Geek qui a eu l’idée de cette collab et qui a fait le casting. Elle a eu le nez creux !
        Merci beaucoup d’être encore là après toutes ces années (2010, en effet !)
        https://www.balibulle.com/post/2010/02/02/si-tes-fiere-detre-une-blogueuse-tape-dans-tes-mains-2/

  3. cecilem22

    mercredi 22 mai 2019 à 14:42

    Bonjour!
    Moi je reste assez Vieille école..j’aime bien lire encore des blogs. Lire un commentaire de 10km sur Instagram, ça me gonfle.
    Pour moi Insta c’est justement comme son nom l’indique de l’instantané…ce n’est pas fait pour étaler des légendes dignes de Proust.
    C’est plus « superficiel ». Le format blog approfondit les choses…
    Je ne suis pas si sûre de la « durée » de certain.e.s via Insta….(durée et surtout Qualité)
    Mais bon, je suis assez Vieille école sur le sujet…ça doit être ça!
    Bref,c’est pas mal du tout ce nouveau visuel.(les changements ça plaît rarement à nos mères…)

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:12

      « les changements ça plaît rarement à nos mères » = c’est pas faux, haha !!

  4. Verodusud

    mercredi 22 mai 2019 à 14:56

    Je suis comme tout le monde, je passe plus de temps sur Instagram où je post du coup mes photos, alors qu’avant c’était sur Facebook avec un album  » petits plaisirs du mois de… » . Mais c’est tjs un plaisir de revenir sur les blogs, de les suivre en même temps ! Je te suis moi aussi depuis plusieurs années ( je suis d’ailleurs fan de ton style) et cela reste un plaisir, alors ne change rien !! ♥️

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:12

      Bien joué d’avoir trouvé ton truc sur Facebook, moi j’ai jamais réussi à y trouver le bon format.
      Du coup je me contente d’y relayer ce que je fais ailleurs.

  5. Monade

    mercredi 22 mai 2019 à 15:30

    Bonjour,
    Pour ma part je suis ravie de ne pas voir ce blog s’arrêter. J’aime bien Instagram mais ce n’est pas pareil, on peut plus difficilement revenir au contenu et moi je suis une reliseuse compulsive.
    Merci!

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:14

      Lectrice ça fait déjà super plaisir mais alors reliseuse c’est le Graal

  6. Olga

    mercredi 22 mai 2019 à 16:41

    Ouf ! Tu n’arrêtes pas.

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:14

      ah non, surtout pas 🙂

  7. Cecile

    mercredi 22 mai 2019 à 16:48

    En ce qui me concerne, je lis ton blog depuis 2008. C’est même le dernier que je lis encore, les autres ont soit disparu, soit l’activité s’est transférée ailleurs. C’est justement parce que la ligne du tien a évolué sans changer que je reste : il est pertinent, tellement agréable à lire, varié et cohérent à la fois. J’adore revenir, relire un article, remonter dans les archives.
    Après 4 ans d’usage intensif d’Instagram, j’ai supprimé l’application de mon téléphone il y a quelques mois, overdose de présence en ligne, et d’une présence trop fugace, pas assez de grain à moudre, de matière à réfléchir, d’échanges. Sans regrets, je passe parfois depuis mon ordinateur, mais je me sèvre, pour le mieux je crois.
    J’ai eu un blog plusieurs années, et au détour d’une inattention l’an dernier, j’en ai perdu le nom de domaine, et toutes les archives. J’en suis encore triste aujourd’hui, même si je n’avais plus envie d’y écrire, j’aurais voulu en garder la mémoire.
    En tout cas, merci de continuer! 🙂

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:15

      Oh quelle tristesse ! Je compatis… Merci beaucoup pour tes encouragements qui me vont droit au coeur (et me rendent fière)

  8. violette.b

    mercredi 22 mai 2019 à 16:53

    Bonjour ,

    Je te suis depuis 2006 , j’aime beaucoup ton montage photo avec le sac vert que j’avais acheté …..pour faire comme toi ( on peut se moquer !) mais qui ne m’a pas convenu , revendu intact et pourtant les marottes persistent l’an passé j’ai racheté un sac vert vif comme une quête permanente ….c’est celui de ZARA que je recherchais au fond ….

    Si je t’ai bien comprise , ta vie c’est l’écrit , tu nous régale de textes construits , aboutis et non, le temps passé à te lire n’est pas perdu.
    Insta c’est la démonstration par l’image et pourtant sur ce média tu as besoin aussi d’écrire .
    Bien sur c’est la facilité qui a du succès , mais sur le long terme , sérieusement , c’est la qualité qui te nourrit , t’enrichit l’esprit , le jugement , la compréhension ..
    Et puis blog et insta se complètent bien je trouve.

    Un blog qui ferme c’est une perte , tu le dis très bien, je suis très heureuse de ta permanence et visiblement avec ton nouveau statut tu reviens plus ici.

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:18

      2006 nom d’une pipe !! Et oui cette grande pochette verte n’a pas non plus fait des étincelles très longtemps chez moi, hihi.
      Je te remercie chaleureusement et rejoins totalement ton analyse, le blog et Insta sont complémentaires, aujourd’hui je serais frustrée d’avoir l’un sans l’autre, j’y ai trouvé ma dynamique. Et pour ma présence ici, elle va être fluctuante selon les mois, alors je profite des périodes d’accalmie dès qu’elles arrivent 🙂

  9. Aurore

    mercredi 22 mai 2019 à 17:00

    Bonjour, je guette pour ma part chacun de tes articles, bien construits, bien écrits et documentés, livrant un vrai point de vue, une véritable expérience. Pas de publicité incessante, mais une approche journalistique honnête (ce qui est en ligne avec ton parcours pro, et tellement intéressant face aux témoignages insta rédigés en quelques minutes, y sentir la réflexion derrière les mots est plutôt rare). Bref, infinie vie à ton blog! Aurore

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:20

      Quel plaisir de lire ces compliments Aurore, je suis heureuse que tu ressentes tout ça ici, merci !!

  10. La fille de l'encre

    mercredi 22 mai 2019 à 17:20

    Quel plaisir de te lire à chaque billet ! Je ne suis pas aussi ancienne que toi dans la blogo mais depuis 2012, je m’accroche aussi à mon blog, le seul espace où je suis réellement libre, qui m’appartient et qui n’est pas soumis aux algorithmes de FB et d’Insta. Bon, celui de Google n’est pas folichon non plus mais avec lui, je ne risque pas de perdre les souvenirs et les histoires que j’ai partagé avec mes lectrices.
    J’avais prédis fin 2018 que l’année 2019, serait celle du renouveau des blogs … quelques mois après, j’en suis certaine, plus que jamais !

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:22

      Et quel merveilleux pseudonyme ! Il faut dire qu’Instagram avec son fonctionnement en circuit fermé encourage de plus en plus les inscrits à réinvestir leur blog et c’est tant mieux. Longue vie au tien !

  11. Alma

    mercredi 22 mai 2019 à 17:33

    Le hasard a fait que je suis tombée sur la story d’une personne qui partageait ton article. Et je partage totalement ta réflexion.
    J’ai des blogs depuis 11 ans. Jusqu’à aujourd’hui, je les ai tous fermé, en prenant soin de télécharger le fichier contenant les articles. J’ai ressenti le besoin d’ouvrir ma nouvelle chambre à moi. C’est récent, je me dis que je ne poste pas assez, que je me réfugie plus facilement sur Instagram (pour un tas de raisons). Du coup, je pense faire comme toi (merci pour l’idée) et incorporez à mon blog ces posts que je ne veux voir disparaître.

    Belle continuation ici (et hop, un nouveau blog que j’ajoute à ma liste de lecture).

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:27

      Bienvenue Alma et merci ! J’ai lu chez toi que tu préférais la page blanche et l’anonymat, à chaque réouverture. Question indiscrète du coup : est-ce qu’à chaque nouveau blog tu changes de thème, ou c’est dans la continuité des précédents ?

  12. Carole Lombaire

    mercredi 22 mai 2019 à 18:45

    Je suis toujours contente quand je vois que tu publies un nouvel article, et donc que ton blog ne disparaît pas !
    J’ai le même ressenti quand je cherche d’anciens blogs et qu’ils ont disparu, j’ai l’impression d’être une très vieille dame, style « que sont mes jeunes années devenues ? ». Et je me pose aussi souvent la question de la suppression ou mise à l’arrêt de mon propre blog – pourtant, j’y reviens toujours, et quand j’avais du fermer le précédent, j’avais eu le réflexe d’en créer un autre dans la foulée …
    Bref, tout ça pour dire que c’est un plaisir de te lire, et que j’espère en avoir le plaisir encore longtemps à défaut de souvent ! 🙂

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:28

      On peut se le dire : nous sommes de vieilles dames. Pour quelle raison avais-tu dû fermer ton précédent blog ?
      « Longtemps à défaut de souvent » = excellent leitmotiv !

      1. Carole Lombaire

        mardi 28 mai 2019 à 8:13

        Parce que ma très chère mère l’avait balancé à des collègues (« oups »), alors que je tenais plus que tout à l’anonymat (j’écrivais pour me défouler et prendre du recul sur certaines situations, entre deux envolées lyriques sur mon dernier achat chaussures). Par précaution, j’ai tout supprimé, changé de pseudo, et certes rouvert un blog mais beaucoup moins personnel, pour justement ne rien avoir à supprimer si jamais mes collègues tombaient dessus.

        Voilà, tu sais tout !

        1. Mrs T

          mercredi 29 mai 2019 à 11:21

          On a le droit de dire que ta mère t’a fait un vrai coup de pute? Sans doute freudien, sans doute totalement inconscient, sans doute qu’elle ne pensait pas à mal, mais enfin, dans le genre « tu vas voir ce que tu vas voir, ma petite fille, toi qui croyais échapper à ma toute-puissance et avoir ton espace à toi », ça se pose là.
          C’est une des raisons pour lesquelles j’hésite à bloguer : la préservation de l’anonymat m’est très chère, surtout s’il s’agit de partager des choses personnelles. Récemment, je me suis rendu compte qu’un des membres de ma famille me suivait sur Instagram alors que je ne l’ai dit à personne et que mon nom ne figure nulle part (comment m’ont-ils retrouvée? mystère et algorithme), et franchement, ça m’a inhibée. Alors je te comprends bien. Mais c’est dommage de ne pas écrire, malgré tout, si tu en as le besoin!

        2. Mrs T

          mercredi 29 mai 2019 à 14:22

          Précision, Carole L : je ne voulais évidemment pas insinuer que ta maman est une mauvaise personne, simplement, ces actes (manqués) de sabotage de la progéniture me fascinent. J’espère ne pas t’avoir blessée!

          1. Carole Lombaire

            samedi 8 juin 2019 à 9:51

            Pas du tout ! C’est exactement ce que je pense, je l’avais blessée ce jour-là (enfin, elle s’était sentie blessée) et bim, le retour de bâton est arrivé ! Mais finalement elle m’a rendu service, c’est fatigant de toujours trembler de se faire découvrir (j’exagère, mais bon), là au moins je suis tranquille.

            Dans ton cas, est-ce que ce n’est pas simplement que cette personne de ton entourage a aimé ton compte IG ? Je suis plein de personnes que je ne connais pas, dont je ne connais même rien hormis les photos qu’elles postent, et qui pourraient finalement être ma voisine comme une inconnue totale. Mais je comprends ton inhibition – pour ça que j’ai deux comptes Instagram : un « de la vraie vie » (sur lequel je poste une fois tous les 36 du mois, histoire de) et un sur lequel je suis Carole Lombaire, dont les posts sont effectivement plus spontanés et personnels. C’est peut-être une piste pour toi ?

  13. Marie

    mercredi 22 mai 2019 à 20:15

    Suite à la lecture des commentaires, je me demandais comment j’ai bien pu atterrir ici. Probablement au temps où les blogs faisaient encore des blogrolls 🙂 il y a longtemps donc. Merci pour le site responsive, j’avais vraiment l’impression d’avoir vieilli avec le site « mon dieu, c’est vraiment écrit tout petit » hihi. J’utilise Instagram pour connaître la fréquence des publications c’est bien pratique. Si je ne décortique pas autant que toi ma garde robe, certains articles m’ont vraiment marquées, notamment celui de la palette chromatique. Je ne suis pas sûre d’avoir trouvé la bonne, notamment si on réfléchit à l’entrée par tonalité de « saison » et donc de chaud/ froid. Bref je continuerai d’explorer les possibilités. A plus, ici.

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 12:33

      Coucou Marie, oui c’était devenu infernal ce blog non responsif, ouf !! Merci de votre patience à toutes.
      Je dois t’avouer que la réflexion chaud/froid ne m’a jamais aidée côté palette chromatique (y compris pour le maquillage).
      Je trouve les couleurs complémentaires plus pratiques à manier :
      https://www.pinterest.fr/pin/460070918183579602/

  14. Yado

    mercredi 22 mai 2019 à 21:12

    Heureuse de pouvoir continuer à vous lire. Ma découverte d’internet a débuté avec le forum au féminin., onglet Mode :-), puis carolinedaily… Je vous lis depuis le début. Je ne suis allée sur instagram que pour suivre mes blogueuses favorites, Géraldine, La défraïchie, Caroline et vous….. J’aime instagram mais le plaisir de la lecture du Blog est plus intense. A chaque fois qu’une blogueuse « disparaît » sans prévenir, je m’inquiète, j’espère que tout va bien (la défraîchie…)… Je me surprend à fouiller le net pour m’assurer que tout va bien. C’est une amitié épistolaire qui perdure. Merci pour vos écrits si divertissants.

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 13:20

      Oh mais oui dites donc, plus rien sur Insta et son blog a carrément disparu, vous avez raison, c’est presque inquiétant… Merci Yado

      1. Carole Lombaire

        mardi 28 mai 2019 à 8:24

        Je m’incruste dans la conversation, mais d’après ses derniers billets, j’avais compris que La Défraîchie avait perdu sa maman (ou peut-être une proche ?), et avait du mal à continuer à avancer. On aurait vraiment dit qu’un ressort s’était cassé.
        En partant du principe que le rire est la politesse du désespoir, j’espère qu’elle a disparu d’Internet parce qu’elle allait mieux et n’en avait plus besoin pour décompresser.

        Bonne journée à vous deux !

  15. Camelot

    mercredi 22 mai 2019 à 21:25

    Balibule, je te suis depuis quelques années, sur ton blog d’abord et ensuite sur Instagram.
    Je lis chacun de tes billets postés ici.
    Merci de continuer, lire ici, c’est prendre le temps, réfléchir avec toi (marinière, home working ou imperméable…). sur Instagram tout passe trop vite.
    Merci de continuer à le nourrir

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 13:21

      Merci beaucoup Camelot, ravie que les nouvelles thématiques te plaisent aussi ! Alors à très bientôt

  16. Lamouche

    mercredi 22 mai 2019 à 22:27

    Je suis une lectrice tellement vieille de ton blog que je cherche le commentaire d' »Anonyme » sous chacune de tes publications…

    Je te suis sur instagram pour savoir quand tu postes car chaque texte est un petit plaisir, madeleine d’une autre époque? Ce temps révolu où je commençais ma journée par la lecture de mes quelques blogs préférés.

    Que ta route soit belle, avec ou sans blog. (avec stp…. ;))

    1. Anonyme

      mercredi 22 mai 2019 à 23:46

      Je suis touché Lamouche, tu as fait mouche ! 🙂

      1. Balibulle

        lundi 27 mai 2019 à 13:22

        Consécration pour notre Anonyme national !

  17. Elli

    mercredi 22 mai 2019 à 22:55

    Sur instagram je ne suis que mes proches, pour mes blogueuses, ça reste le blog ! Il y a des archives, on ne rate rien grâce à Hellocoton, et ce ne sont pas juste des petites photos passées vite fait sur un petit écran. Ok je dois être une de tes vieilles lectrices lol
    ET je demande aux filles qui arrêtent leur blog d’au moins faire un petit billet d’adieu, sinon vous nous laissez dans l’incompréhension et comme Yado ci-dessus, on s’inquiète pour nos « amies ».

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 13:23

      Ah tu utilises Hellocoton, c’est bon à savoir 🙂

  18. Anonyme

    mercredi 22 mai 2019 à 23:40

    Tu es la dernière des blogueuses d’il y a 10 ans que je continue à suivre.
    Étant absolument réfractaire à Instagram (sauf pour avoir des nouvelles des blogueuses que je suis sur leurs blogs) ainsi qu’aux autres réseaux sociaux, j’ai vu une par une les filles laisser leurs blogs en déshérence et j’ai dû cesser de les suivre. Il y a eu aussi les cas où je suis parti de moi-même d’un blog que j’aimais bien, ayant pris conscience que mes trolleries devenaient de plus en plus insupportables (dans ces cas j’offrais mon départ comme cadeau d’anniversaire à la fille – si, si c’est vrai ! Mais crois-moi, ça a toujours été un vrai déchirement pour moi d’arrêter de suivre brutalement une fille à qui je m’étais attaché durant des années). Et puis il y a celles qui n’avaient plus le même attrait pour moi qu’elles avaient eu autrefois et que j’ai laissé ainsi tomber, c’est un peu triste à dire.
    Tu es finalement l’exception qui a perduré dans mes favoris au fil des ans et au gré des appareils (netbook, puis tablette, puis smartphone…). La raison je pense est ta polyvalence dans des domaines tous très intéressants pour moi. Au début comme tu sais j’étais là pour te reluquer ; mais parallèlement j’aimais de plus en plus te lire, à la fois parce que tu écris bien (c’est ton métier) et parce que tes réflexions sont pertinentes et me donnent envie de m’exprimer à mon tour, y compris sur des sujets qui a priori ne devraient pas me concerner. De ce fait j’ai pris goût à revenir ici, même en sachant qu’il n’y a plus de looks… Alors j’espère que tu vas continuer encore longtemps !

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 13:35

      Tu m’étonneras toujours 🙂 Est-ce que tu annonçais ton départ ou juste, tu filais à l’anglaise ?
      Je suis donc le Dernier des Mohicans et ça me fait tout drôle. Tout comme ça me ferait tout drôle de te voir tirer ta révérence ici.
      MERCI.

      1. Anonyme

        lundi 27 mai 2019 à 23:59

        Oui, tu es la dernière de celles que je suivais il y a une dizaine d’années. (Il y a aussi qq personnes proches dont je suis les blogs, mais il ne s’agit pas de mode et j’y vais pas comme troll 🙂 )
        J’ai remarqué une chose troublante durant la dernière décennie : parmi les jeunes blogueuses que je suivais, beaucoup de filles possèdant des qualités au-dessus de la moyenne sont parties à l’étranger, pays anglo-saxons en tête. Je dirais 20 à 30% dans mon échantillon, ce qui est énorme ! C’est dingue et triste de voir que la France ne peut plus retenir le fleuron de sa jeunesse… Tel est également le cas d’une nouvelle blogueuse que j’ai commencé à suivre récemment (partie aux US grâce à son mec) et qui est dans mes favoris uniquement pour ses looks. Regarde comme elle est belle : http://marinehasfreckles.com/

  19. Brunette

    jeudi 23 mai 2019 à 2:50

    Haha moi aussi je cherche toujours les commentaires d’Anonyme au début, étant un peu imperméable au second degré (mais je me soigne), je les prenais au sérieux…
    Depuis 3 articles j’ai l’impression de commenter en décalé haha. Donc c’est bien ici que je peux dire que cette version « téléphone » du blog est géniale ? Le grand changement pour moi étant bien sûr d’être passée d’une lecture sur ordi au téléphone en mode nomade, venant ici au détour d’un post Insta bien sûr. Je crois même que tu es la seule que je suis aussi sur Facebook histoire de ne rien rater
    Bravo pour cette longévité en tous les cas. Ta présence en pointillé après la naissance d’Eve m’avait laissé penser qu’avec 2 enfants tu ne pourrais plus alimenter ce bel endroit et je dois bien dire que je suis plus que ravie de m’être trompée.

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:29

      Anonyme superstar !
      Si on me l’avait prédit je n’y aurais jamais cru : c’est grâce à mes deux filles que le blog subsiste, sans elles je n’aurais probablement pas ressenti le besoin de changer de cap professionnel. La vie est bien faite ! Merci bcp pour tes encouragements, et de me suivre tous azimuts, haha !

    2. Mrs T

      mercredi 29 mai 2019 à 11:46

      Mais oui, moi aussi, je cherche les commentaires d’Anonyme!
      Encore une raison pour ne jamais fermer ce blog.
      Et aussi : Charlotte, tu as une vraie communauté, qu’il est doux de retrouver sous tes billets. Et ça, c’est précieux.

  20. Miss Nahn

    jeudi 23 mai 2019 à 4:31

    Ma Bali ce billet m’a mis la larme à l’œil.

    Non il ne faut pas fermer les blogs. Le mien dort depuis deux ans, mais impossible de le faire disparaître.
    Mr Papillon continue à me dire que l’envie et le temps reviendront, parce que je continue à dire que « bon sang mais il faut que je partage ça sur le blog! ». Alors je garde mon bac à sable.

    J’adore que tu mettes tes posts longs IG ici, je crois que je vais te copier, parce que mon blog reste le vrai endroit qui compte, IG c’est un bel ersatz, mais un ersatz. Les vieilles comme moi les ont vus ces billets, et les ont relus avec plaisir, en me disant qu’ici ils respiraient mieux.

    Il est très beau ce nouveau look, bravo!!!

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:31

      Je crois que tu l’utilises depuis longtemps, j’adore ton expression « bac à sable ». Et je ne peux qu’abonder dans le sens de Mr Papillon, évidemment. Alors belle respiration à toi aussi et merci encore

  21. Nanou

    jeudi 23 mai 2019 à 4:53

    J’arrive ici via Violette de Sois Belle et Parle, l’un des blogs (4 en tout) que je suis depuis longtemps. Et j’aime. Comme Monade j’aime relire, revoir, prendre mon temps et ça Instagram l’instantané (a priori) ne le permet pas. J’ai longtemps tenu un blog, et comme je n’ai pas de smartphone, mon compte IG me sert juste à « suivre » quelques personnes, des proches pour la plupart. Ca me manque surtout pour partager des photos, alors j’ai ouvert mon, hum, domaine Hubside, mais je procrastine sur l’amélioration, et de toute façon ce n’est pas vraiment la même chose. Bon bref, chère Balibulle tu/vous es/êtes désormais dans mes favoris. Youpi!

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:32

      Bienvenue Nanou ! La vie sans smartphone, ça paraît inoui, presque une destination exotique et mystérieuse… Sur quoi portait ton blog ? Existe t-il encore ?

  22. Sophie S. Du merveilleux

    jeudi 23 mai 2019 à 9:29

    C’est un sujet qui revient beaucoup en ce moment sur Ig et sur les blogs…
    Je me suis moi même bien évidemment posé la question, d’autant que mon audience est assez ridicule.
    Je réalise que je ne rédige pas du tout de la même façon sur ces 2 espaces, qu’ils sont complémentaires. Je sais aussi que mon blog est une façon d’archiver des choses, de garder une mémoire, et pour ça, il est indispensable.
    Merci pour ce partage de réflexion !

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:34

      Salut Sophie ! Comment choisis-tu de « dispatcher » tes sujets entre ton blog et IG, justement ?

  23. La parenthèse psy

    jeudi 23 mai 2019 à 11:14

    Je suis très attachée aux blogs, peut-être est-ce parce que je n’ai pas IG. J’aime découvrir les thème wordpress, l’ambiance du blog, son identité. C’est beaucoup plus intime et travaillé, la proximité n’est pas la même. Oui on s’expose, mais je trouve IG trop artificiel, superficiel.
    Je valide les BLOG !!

    Line

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:36

      Tu as raison, qu’en dit la psy que tu es, on s’expose davantage sur un blog alors ? ^^

  24. Charlotte

    jeudi 23 mai 2019 à 11:32

    Ca fait tellement longtemps que je suis ton blog que je ne sais même plus quand j’ai commencé ! Et autant, après une période d’amour intense, je me suis lassée d’Instagram, autant je ne me suis jamais lassée de venir ici. Quand je reçois la notification de feedly qui annonce un article sur ton blog, je me précipite ici pour le lire. Alors merci de continuer à le faire vivre, même de façon irrégulière et aussi de mettre ces liens dans tes articles qui nous permettent de relire les articles plus anciens. Je les suis toujours, et j’aime toujours autant ça

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:38

      Oh merci Charlotte, quel privilège pour moi, j’ai l’impression d’être ancestrale j’adore 🙂 (et tu m’apprends l’existence de Feedly, du coup)

  25. Emilie B

    jeudi 23 mai 2019 à 12:23

    Merci Charlotte pour ce billet, et puis aussi pour ce blog, qui est passé de mode à mode ++. N’étant pas une adepte de la mode mais j’aime tout de même les vêtements, m’y sentir bien et jolie et ton cheminement vers un dressing plus réfléchi a bien plus d’intérêt pour moi qu’une suite de photos de look tous plus à la mode les uns que les autres.
    C’est un écho à un autre type de consommation, à un rapport différent au vêtements et bien moins injonctif.

    Et puis la passionnée d’organisation et de papeterie que je suis est ravie des autres sujets abordés. De te retrouver sur instagram mais aussi ici, à l’envie, sans avoir à scroller ce qu’on a pu louper, à la cool, quand j’ai vraiment le temps ou envie d’une pause.

    Point spécial à ta photo de présentation mosaïque avec la star Tartine.

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:40

      Il est magique, ce visuel, hein ? Tartine royale au bar.
      Tu résumes à merveille le cheminement qui a été le mien. Cette distinction entre aimer la mode et aimer les vêtements est devenue cruciale pour moi aussi. Et je suis ravie que nos atomes crochus s’étendent aussi à l’organisation et la papeterie. On a tout bon.
      À très bientôt alors.

  26. Colette Du Net

    jeudi 23 mai 2019 à 15:54

    Le blog ce n’est pas instagram. Comment ça, c’est une évidence? Pas tant que ça apparemment… Moi-même qui suis davantage sur Instagram (mais essentiellement pour poster du street art) , je continue mon blog. En revanche, comme IG prend beaucoup de temps, j’écris moins. Et surtout, je suis plus exigeante sur ce que je poste sur le blog (écriture, recherches sur le sujet) que pour IG.
    Donc non ce n’est pas la même chose.
    Et puis, on peut farfouiller dans les vieux posts, ce qu’on ne fait jamais sur IG.
    Courage!
    Continuons! Blogueuses, blogueurs de tous les pays, écrivons!
    😉

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:47

      je ne m’expliquerai jamais pourquoi Instagram ne met pas au point un système de recherche digne de ce nom. Eux qui tiennent tant à garder leurs utilisateurs actifs sur l’appli, ils auraient pourtant tout à y gagner…

  27. LoloDesBois

    samedi 25 mai 2019 à 9:41

    Oh la la mais ton article et les commentaires sont si intéressants, notamment celui de Violette B. Comme beaucoup, je te suis depuis qu’il y avait encore 2 zéros dans l’année comme je suis aussi Coline, Caroline et Violette. Chacune avec votre propre chemin, plus ou moins actives sur vos blogs délaissés au profit d’ IG. Et j’ai râlé quand IG est arrivé car les posts blogs étaient plus rares et l’habitude de venir vous lire s’est envolée, un peu déçue de ne pas trouver de quoi lire. Oui de quoi lire, de quoi réfléchir, de quoi rebondir sur un autre article. J’ai un tout petit compte IG, quand je dis petit c’est 135 abonnés. Tous des inconnus. Et je suis abonnée à 60 comptes. J’ai peu de commentaires mais j’y je réponds systématiquement. Et des légendes de photos longues comme Le Bras. Peu de marques tagguées, peu de #. Je n’ai donc rien compris au concept je crois. Mais c’est un peu mon blog.
    Depuis des semaines je m’interroge sur l’interêt de ce réseau. A titre perso. Je suis très active sur les comptes que je suis, je ne fais pas que liker, je commente. Mais je n’ai pas grand chose en retour. Non pas que je recherche davantage d’abonnés, avoir ce compte underground me satisfait plutôt. Échanger en public ou en privé avec quelques fidèles est un réel plaisir. Partager un avis, une déception, un bonheur, un coup de gueule et être soi loin du jugement des amis ou de la famille, quelle liberté !
    J’admire tes lectrices qui ont viré l’application tellement chronophage (mum of 3 comme on dit) mais je n’y arrive pas. Je considère mes posts comme j’écrirais un journal intime, la dimension de partage en plus.
    Mais bon je m’égare. Oui il faut conserver ton blog, tes réflexions, tes commentaires. D’abord pour toi, ensuite un peu pour nous.
    Peu importe si la voix compte et à quel point elle porte. Mais tellement.
    Longue vie à ton blog!

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:51

      Merci Lolo ! L’art du hashtag pertinent et pas trop intrusif, j’avoue que je ne maîtrise pas non plus, du coup le plus souvent, je n’en fais pas… Tant pis, on ne rentabilise pas l’outil, on braconne. Sur quoi portent tes interrogations de ces dernières semaines, du coup ? Arrêter purement et simplement de partager ou trouver un autre support qu’Instagram ?

  28. Marine

    samedi 25 mai 2019 à 13:14

    Et bien tu sais quoi, moi je vais même en ouvrir un en 2019!:)
    Pour moi le blog est vraiment le meilleur moyen pour donner du contenu de qualité. Et Instagram qu’un moyen de se faire connaître.
    Longue vie au tien!

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:47

      Tu as raison, et mazeltov pour le tien ! Ce sera pour quand et sur quel thème ?

      1. Marine

        mardi 28 mai 2019 à 1:06

        J’aimerais idéalement le faire avec wordpress et un nom de domaine mais j’ai encore des choses à apprendre 😉
        J’aimerais parler grossesse, expatriation au Canada (j’habite à Montréal depuis deux ans) et comprenant tous les sujets comme santé ici, achat d’un appartement mais aussi du contenu plus ciblé comme comment chercher un travail, comment faire un CV qui fait la différence …etc mais aussi de la mode, beauté, développement personnel, bref, vaste programme!

  29. Viviane

    dimanche 26 mai 2019 à 16:35

    Instagram c’est vivant tonique comme les bulles du Perrier
    un blog, c’est profond, faut lire , faut réfléchir. de la crème anglaise..
    c’est ce quime vient là tout de suite.
    merci de rester, j’adhère totalement .

    1. Balibulle

      lundi 27 mai 2019 à 14:48

      je suis pour toutes les analogies culinaires (et tu me donnes faim)

  30. Val

    mardi 28 mai 2019 à 17:24

    Salut Bali, je commente rarement, mais je te suis depuis tes débuts..
    J’ai toujours besoin d’être tranquille, à la maison pour lire tes articles, tu es comme une amie pour moi! Mon amie virtuelle ❤️

  31. Mrs T

    mercredi 29 mai 2019 à 11:34

    Je ne voudrais avoir l’air de menacer personne, mais si tu fermes ce blog, ça va mal se mettre.
    Déjà que PenséesByCaro nous fait des frayeurs (Caroline Franc, si tu nous lis, on t’aime d’amour). Et oui, même si les blogs ne sont plus alimentés, c’est toujours très tristes quand ils disparaissent. Cela dit, je me dis aussi qu’en tant que lecteur, on n’a absolument rien à demander aux personnes que l’on lit, qui ne nous doivent rien.
    En toute honnêteté, je me pose la question d’ouvrir moi-même un blog en 2019 (j’ai encore un minitel chez moi, je suis « à la page », voire « bath »). Parce que je trouve que si l’immédiateté d’Instagram est séduisante, rien ne remplace le temps long, à lire vraiment, en profitant. Et Instagram peut être particulièrement déstabilisant, même d’un point de vue purement cognitif (je fais semblant de faire des neuro-sciences) : c’est hypnotisant, ce contenu qui défile, ces filtres qui se ressemblent, ces « univers visuels » léchés mais au final très uniformes quand tout est « beau » pareil. Du coup, on s’arrête moins, on lit moins, on entend moins la voix. Et quand la voix est belle, ou originale, ou percutante, ou les trois (comme toi, comme Caroline Franc, donc, comme Violette de SBEP…), c’est dommage.
    Moi, en tout cas, je serai comme les Marines américains : semper fidelis (ça a plus de gueule que « Tiens, voilà du boudin », hymne officiel de la Légion étrangère).

  32. Murielle

    mercredi 29 mai 2019 à 16:06

    Ouf je suis rassurée, tu n’as pas du tout l’envie d’arrêter ton blog.
    Même si je te suis aussi sur IG (mais ne laisse pas de commentaires car je n’y suis pas inscrite). Ca fait des années que je te lis au moins sept ans.
    Dès que tu annonces un nouvel article, je file le lire, même si je reviens mettre un commentaire un peu plus tard, et relis régulièrement des anciens posts.
    Alors merci de ne pas nous abandonner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.