J’ai passé l’été dernier en bikini, enceinte jusqu’aux dents.
Je me fichais d’afficher des bras et des cuisses gondolés, mon ventre polarisait tout. Redistribuait tout, aussi.
Ah, la grossesse… Cette parenthèse enchantée aux rondeurs triomphales.
Dans le miroir, je me plaisais sincèrement.

Un an plus tard, ce n’est plus la même chanson.
Tel Aznavour, mon corps me serine « Tu t’laisses aller« . Et mon hygiène de vie est un de ces projets non datés que je procrastine depuis janvier.

Tout habillée, je m’adapte.
J’ai passé ce cap, que j’ai raconté à Isabelle Thomas dans son podcast Mode Personnel(le) : le vêtement sincère a croisé ma route, au bon moment, pour me permettre de faire le point avec moi-même.

En maillot aussi, il fallait ajuster.
Bizarrement, je rentre toujours dans mes une-pièce noirs Princesse Tam Tam fétiches. Mais leur grand décolleté en V n’est plus aussi gracieux qu’avant.
Et j’ai envie de tenue, de netteté.
Qu’au moins mes vêtements fassent ce job.

Me voilà donc début juin, décidée à investir dans un (ou deux) maillot une-pièce, en prévision du mois d’août et de nos toutes premières vacances à quatre.
Comme j’ai envie de rentabiliser mes jupes midi imprimées, mon pantalon taille haute ou ma robe midi Oysho, ce sera un modèle marine ou noir, qui fera aussi office de top/body.

Jupe H&M x Morris & Co (2018), pantalon taille haute COS, robe portefeuille Oysho

Je me suis donc lancée dans une foultitude d’essayages, parfois en boutiques, parfois chez moi, et voici ce que j’en ai retenu.


ÊTRE LA MOINS BONNE VERSION DE SOI-MÊME

Foutu pour foutu, autant y aller en mode commando, blafarde et mal (voire pas) épilée.
Quand j’entre en cabine j’ai littéralement zéro attente esthétique face au miroir. Je sais que je ne serai pas bronzée, lisse et glowy H24 pendant mes vacances, donc ce qu’un maillot doit faire pour moi, il doit le faire à tout moment.
Surtout quand je suis en mode zéro maintenance.

Maillot une-pièce « Dive » Princesse Tam Tam (finalement trop couvrant pour moi)


SE DÉTENDRE VIS À VIS DES VENDEUSES

Je n’en faisais pas mystère dans « Antiguide de la mode », les vendeuses et vendeurs me tendent.
Cinq ans, treize kilos et deux bébés plus tard, je commence à être moins parano.

Si une vendeuse proposer de m’aider en cabine, je ne me crispe pas, je la laisse faire, elle en a vu d’autres, c’est son job, ce n’est pas un sujet.
Tant pis pour le reflet dans le miroir, ou l’illusion que je pensais faire auprès d’elle encore habillée.
Tant pis aussi pour son espoir de me voir passer en caisse, après s’être autant investie à mes côtés et être allée me chercher en réserve cette taille qui n’est JAMAIS proposée en rayon.

Quand je sors de cabine, au besoin je dis : « je n’ai pas d’évidence« .
On me fout toujours une paix royale avec cette phrase (qui vaut pour tous les essayages du monde).

NON AU RIDEAU, OUI AU VERROU

Le scénario à éviter absolument : la cabine rideau du grand magasin, type Galeries Lafayette, ou de la boutique de fast fashion. Beaucoup de passage, beaucoup de pervers, beaucoup d’enfants farceurs.

Bien sûr, le Graal c’est d’aller essayer seule dans une cabine queen size avec une vraie porte qui ferme (merci le Bon Marché mais encore faut-il avoir le budget des maillots qui se vendent au Bon Marché).
Chez Décathlon aussi, les portes ferment et il y a de la place (mais encore faut-il y trouver un maillot bien coupé).

NE PAS SE DISPERSER

Quand exactement allez-vous porter votre maillot ?
Allez-vous l’enfiler pour la journée entière ou juste pour vous baigner ?
L’équation de mon été 2019 pas prise de tête ce sera : maillot + un bas couvrant mais élégant (= jupe midi ou pantalon 7/8e, donc) + claquettes à enfiler (= mes Birkenstock).

J’ai donc démarré mes essayages avec deux convictions très arrêtées :
• je voulais un maillot parfaitement chic, quitte à ce qu’il soit boring
• je devais pouvoir le porter avec les 3 bas (ma jupe CDC aussi) que j’avais identifiés, quitte à ce que ça laisse très peu de candidats compatibles.

J’ai donc renoncé à essayer ce coup de coeur chez DnuD (merci Tiphaine pour la reco, j’aime tout !) et ce maillot de surfeuse qui me faisait de l’oeil chez Albertine :

Modèle « Plume » DnuD et modèle « Tess » Albertine

Zappés aussi, mes repérages J Crew, que je n’ai pas trouvés sur leur corner au Bon Marché. Je ne comprends rien à leurs tailles, donc j’ai préféré éviter l’essayage à distance. Ça sentait le fiasco.

HARO SUR LE MAILLOT MOU

Je parlais de tenue, et de netteté.
Un maillot doit être suffisamment épais et structuré pour jouer ce rôle-là.
Maintenant, je sais. C’est moins évident online, mais en boutique c’est instantané.
Le maillot de bain trop fin style slip microfibre, c’est non.
Les coussinets amovibles qui vivent leur vie à l’intérieur du maillot, c’est non.
Les bretelles molles, c’est non.
Les liens tous fins qui vous scient le cou et les épaules, c’est non.
Le drapé « sculptant » qui fout systématiquement le camp, c’est non.

Une fois enfilé, le truc doit être en place, gainant sans démarcations au niveau du buste, et se faire totalement oublier.
Pas facile de trouver le bon ratio, mais il faut surtailler (surtout avec le shapewear) et chercher.
Quitte à monter en gamme et n’acheter qu’un seul maillot pour toutes les vacances.

Pourtant très bien noté, ce modèle « secret slimming » de Marks & Spencer
avait le drapé baladeur sur moi

VERDICT ?

Un nageur Iodus tellement boring que sa photo va vous pulvériser d’ennui. Il plaque beaucoup la poitrine mais il fait le job demandé. Chic sur moi, maintien nickel et parfaitement compatible avec les « bas » que je lui avais assignés.

Nageur « Hegoa » de Iodus

Je l’ai essayé au Bon Marché, j’ignorais qu’il existait en bordeaux et en « whisky » sur le site de la marque, il aurait aussi fait mon affaire dans ces teintes-là.

Et sa coupe est tellement impec que je me vois aussi le porter en body tout au long de l’année.

À J-15 du départ, LE maillot de l’été est donc trouvé.
Me reste une mini-frustration : avoir raté ce modèle caramel & Other Stories, totalement dans mon cahier des charges aussi, et qui a été sold out très tôt dans la saison. Je l’avais adoré sur la délicieuse Un-Fancy et je continue de surveiller un réassort au cas où. Je ne cracherais pas sur un « petit deuxième ».

Photo d’ouverture : Cécilia Thibier pour Albertine Swim

Sur les mêmes thèmes

50 commentaires

  1. Sophie

    jeudi 18 juillet 2019 à 11:59

    Merci pour tous tes poste sur l’adaptation au changement de silhouette, ils m’ont tous aidé. J’étais dans le complexe du maillot après ma première grossesse il y a 6 ans, et j’ai investi dans le Jane albertine, d’un joli bleu. Je n’aurais jamais mis avant cette somme dans un maillot, et bien aucun regret, il fut le seul et unique pendant 4 ans, fluide sur le ventre, adapté à ma poitrine et ne coupe pas la fesse. Seconde grossesse l’année dernière, il est donc un peu juste pour cette année, j3 ne trouve rien qui me convienne. 2 possibilités: garder mon maillot de grossesse qui devrait encore faire le job (kiabi débardeur et culotte) ou réinvestir dans le Jane 1 taille en plus. Il me reste une semaine pour me décider…
    Bonnes vacances et #alaiseenmaillot

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:19

      Merci beaucoup à toi Sophie, quel choix as-tu fait finalement ? Le combo débardeur culotte, c’est hyper joli

  2. Charlotte

    jeudi 18 juillet 2019 à 12:34

    J’avais repéré le Other Stories que je trouve très joli, comme toi je l’ai raté, déception.
    J’aime beaucoup le Albertine mais v’la les marques de bronzage avec!
    Et puis le prix, rien à faire je ne mets pas si cher dans un maillot de bain. Le cost per wear comme tu dirais me paraît bien peu concluant vu que je dois le porter en tout 2 semaines dans l’année.

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:21

      Deux semaines par an, mais sur combien d’années ? 😉

  3. Thiad

    jeudi 18 juillet 2019 à 12:43

    Pas tellement concernée par l’épineuse question du maillot car avec une maison en travaux, plus de vacances l’été depuis 4 ans… (je croise les doigts pour l’année prochaine ! :-D) mais juste 1 semaine en avril/mai ce qui limite la tentation du maillot ! Mais comme toujours tes mots sont justes et se transposent sur tous les achats ! Par exemple ça fait 15 jours que je me retiens de chercher une jupe midi plissée que j’aime tant sur les autres alors que je sais bien qu’avec ma morphologie en H c’est juste une très mauvaise idée ! Tu m’as rappelé à l’ordre : c’est non ! 😉

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:23

      Alors moi je ne crois pas trop à la malédiction de la silhouette en H, ça dépend vraiment comment tu équilibres la silhouette générale, quel top tu portes avec, quelles chaussures, etc.

      Mais bon, je ne veux pas être une vile tentatrice hein ? 😉

  4. Cécile LAVAL

    jeudi 18 juillet 2019 à 13:16

    Quant à moi je me complais dans le bikini Roxy DVF que je t’ai acheté il y a quelques années… c’est un peu moins tonique au niveau du body mais l’imprimé attire toute l’attention et puis comme j’ai décidé de vivre en paix avec mes imperfections…

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:23

      « l’imprimé attire toute l’attention », stratégie géniale que j’applaudis !

  5. Anonyme

    jeudi 18 juillet 2019 à 13:24

    « je n’ai pas d’évidence« : ça ne veut rien dire, en tout cas pour une vendeuse de grand magasin. C’est pour ça qu’on te fout la paix : elles ne comprennent pas, car pas l’habitude d’entendre une telle expression.

    Tu n’as pas de regret à avoir concernant le modèle de Other Stories. En effet les rayures sur les vêtements moulants ont un effet pervers bien connu des hommes amateurs de femmes : lorsque la poitrine est opulente, elles s’écartent exagérément de façon très indécente, créant un effet optique qui décuple la sensualité du buste… Certaines jeunes femmes recherchent cet effet, mais te connaissant je pense pouvoir dire que ce n’est pas trop ton cas ; et inutile d’ajouter que la question ne se pose pas pour une poitrine comme celle d’Un-Fancy 😉

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:24

      Tiens, je n’avais absolument pas pensé à ce détail ! Remarque pertinente 😉

  6. Ines

    jeudi 18 juillet 2019 à 13:44

    Dans le même cas que toi je me suis tournée sans hésiter vers Triumph. La qualité de leur maillots est incroyable pour un prix correct en comparaison d’autres marques. Et tu peux choisir le bonnet et la taille ! La coupe est vraiment étudiée pour mettre le corps en valeur que ce soit les 1 pièce ou les 2 pièces même post accouchement

    1. Cha

      vendredi 19 juillet 2019 à 13:27

      Grosse déception sur le modèle other stories, il taille très très petit !

      1. Balibulle

        mardi 6 août 2019 à 16:38

        @ cha : argh alors bon, si ça se trouve, même la plus grande taille c’était foutu pour moi… Mais c’est vrai que cette marque taille souvent petit.

    2. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:25

      @ ines : absolument, encore jamais trouvé chez eux un stylisme qui me plaise, mais ils sont très bien conçus techniquement ^^

  7. Colette Du Net

    jeudi 18 juillet 2019 à 14:18

    Puis-je exprimer ma perplexité? Pourquoi vouloir un maillot qui fasse office de haut? Si c’est juste pour aller de la plage au restau, pourquoi pas, à condition qu’il ne soit pas mouillé. Mais le porter comme un body?
    Rien de plus inconfortable que le body (la matière, le concept même)…
    Là, je suis perdue! 😉

    1. Anonyme

      jeudi 18 juillet 2019 à 14:40

      Je plussoie chère Colette : d’autant que les bodys ont généralement une ouverture par velcro en bas destinée à faciliter les pauses pipi, alors qu’avec le maillot 1 pièce, bon courage ! 😀

      1. Balibulle

        mardi 6 août 2019 à 16:26

        @ colette du net : je suis une grande fan de bodies, mais je conçois que c’est segmentant. On aime ou on déteste 😉
        @ anonyme : pas de velcro, des boutons pression. Et avec le maillot, c’est d’une simplicité si biblique que je ris en te lisant.

  8. Charlène

    jeudi 18 juillet 2019 à 14:21

    Hello, je me permets de rebondir sur ce post qui me parle puisque j’ai également conservé des rondeurs qui font suite à mes 2 grossesses. De mon côté, coup de cœur pour un maillot CALZEDONIA dans leur gamme « remodelant », un kaki parfait, avec un drapé qui ne bouge pas, un vrai maintien et surtout, hyper joli ! (J’ai choisi celui-ci, mais tous les modèles gainant essayés étaient jolis et faisaient le job mieux que dans n’importe quelle autre marque testée). Belle journée et merci pour cet article hyper intéressant 🙂

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:29

      merci Charlène, j’adore les maillots kaki, très bon choix ! Et cette marque est souvent une bonne surprise, à en croire vos nombreux commentaires dessus (sur Instagram également)

  9. brunette

    jeudi 18 juillet 2019 à 15:20

    « VERDICT ?

    Un nageur Iodus tellement boring que sa photo va vous pulvériser d’ennui »
    –> Explosion de rire dans ma tasse de thé, inondation du bureau.
    Sinon, je rejoins un peu Colette pour le port du maillot en journée: comment tu gères s’il est mouillé après la dernière baignade de fin d’aprem? En plus s’il est bien épais, séchage 4h minimum au soleil…J’aurais peur d’abîmer mes belles jupes avec de l’eau salée ou chlorée? (au-delà du fait que je n’aime pas rester les fesses dans un maillot, SURTOUTmouillé, après avoit quitté plage ou piscine). A moins de le prendre en doublon et d’en changer…mais alors l’intérêt de pouvoir juste enfiler un bas est perdu.

    Je trouve que le maillot 1 pièce est un exercice périlleux peu importe la morpho. J’admire toutes tes trouvailles des dernières saisons, d’autant plus que, bien que je trouve ça joli, je n’ai jamais trouvé moi-même un modèle qui me mette en valeur. Pour les fortes poitrines il faut un maintien suffisant, pour les formats mini comme moi, ils font vite nageuse de 12 ans. Enfin, à condition de ne pas regarder plus bas, sur les hanches (fesses!!!) rebondies, sans quoi la comparaison « bouteille d’orangina » aura plus de sens…
    Longtemps complexée par mon ventre, j’ai essayé l’été dernier la culotte haute sur un 2 pièces, jusqu’à ce que je me voie en photo de derrière, et OMG non pas possible non plus. J’ai tout bazardé, et je suis revenue aux 2 pièces classiques. Et tant pis pour le bidon!

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:32

      Ah haha, à mon tour de rire 🙂 J’ai de la lingerie taille haute et j’avoue, de dos c’est spécial ! Mais je ne reviendrais aux tailles basses pour rien au monde.
      Jusqu’ici pas de souci pour moi côté maillots, en mettant un certain budget ça me garantit un séchage express.

  10. mathilde

    jeudi 18 juillet 2019 à 16:11

    je vais tellement réutiliser la phrase  » je n’ai pas d’évidence » !!! merci 😉

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:32

      n’est-ce pas ? 😉 😉

  11. Claire

    jeudi 18 juillet 2019 à 16:28

    Je n’avais pas osé te parler de miraclesuit, mais j’y ai trouvé comme toi un maillot boring mais bien coupé, qui met en valeur tout en maintenant la poitrine, affine le buste et cache mon ventre ( les grossesses m’ont apportés de grandes vergetures, le maillot 2pieces n’est plus envisageable). Par contre il est gainant, mais pour ma part j’apprécie cette sensation d’être portée.

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:32

      Yeaaaah, team maillot boring (et gainant) !

  12. Clao

    jeudi 18 juillet 2019 à 17:46

    « Je n’ai pas d’évidence » ah oui c’est plus classe que mon bredouillant « euh.. non, merci » à la réponse « ça allait » ; quand je suis plus vive je dégaine « pas le coup de cœur ».
    J’ai trouvé mon élu ici : https://www.kiabi.com/maillot-de-bain-imprime-femme-vert_P591031C591032
    Trouvé totalement par hasard en allant chercher je ne sais plus quoi avec ma fille. J’ai flashé sur l’imprimé, mais pas ma taille en magasin, ni une ni deux je cherche le site en le voilà commandé en ligne. Mon bikini roxy adoré (et un peu usé) je ne l’assume plus, mon précédent une pièce avait un peu cette même coupe mais peu de maintien poitrine, ma fille me l’a piqué ! J’ai toujours mon maillot de grossesse, celui de la première en 2003 donc (un kiabi aussi !), parce que je le trouve toujours aussi beau kaki gansé de vert anis avec une très jolie coupe, je l’ai peu porté au final mais adoré. Je l’ai déja assumé avec ses folies fronces sensées galber le ventre 😀 mais ça ne pouvait pas durer.
    Celui-ci m’a prise par surprise ! Je cherchais un maillot imprimé pour l’effet flouteur de bourrelets et je me fiche totalement de bronzer je veux juste me sentir bien, d’ailleurs le dos montant m’arrange car il masque plus mes hanches. Ah oui il est entièrement doublé, porté ce dimanche, il est un peu long à sécher complètement mais après une baignade et une heure sur la plage, je peux tout de même m’habiller sans mouiller mes vêtements, et puis il a du maintien comme ça, car l’effet slip microfibre, je suis d’accord ce n’est pas possible ! Voili, voilà je le trouve tellement beau que je suis contente de l’enfiler et il me permet de lire ce billet avec le sourire sans frustration 🙂
    Et puis je vais plus facilement répondre aux demandes des enfants d’aller à la plage (elle est à côté 🙂

    1. HeLN

      vendredi 19 juillet 2019 à 14:59

      Il est très joli ce maillot Clao ! j’avais dit que je n’en rachetais pas cette année, mais si un Kiabi se présente sur mon chemin, j’irai sans doute y faire un tour, celui-ci pourrait me faire changer d’avis! J’aime bien les maillots qui remontent haut à l’arrière, ça évite les petits plis disgracieux qui apparaissent chez moi avec l’âge! merci pour le partage du lien, et merci Charlotte pour ce billet qui résume parfaitement la quête du maillot idéal en ce qui me concerne !
      Je suis par contre un peu dubitative sur le maillot / body pour l’aspect pratique de la chose… En tout cas, je déteste rester mouillée après la baignade, j’ai donc systématiquement plusieurs maillots avec moi, et j’en change dès que je sors de l’eau (Chéri et mes filles me prennent pour une folle avec ce petit caprice, que j’assume néanmoins parfaitement !)

      1. Balibulle

        mardi 6 août 2019 à 16:35

        @ HeLn : moi je sèche littéralement sur place, je dois avoir soit 1) de très bons maillots 2) des bouffées de chaleur.
        Et évidemment je suis obligée de te poser la question : quelle est ta technique de rhabillage maillot sec dans les lieux publics ? 😉

    2. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:34

      @clao : oh qu’il est joli ! Très belle prise 🙂

  13. Caroline

    jeudi 18 juillet 2019 à 17:51

    Hello!
    Je deteste tellement avoir les fesses et le coros mouille/humide, le pire etant le maillot humide avec un short sec ( le summum de l horreur pour moi) que je me moque de la classe du maillot (2 pieces pour moi) faut juste que j ai 34 culottes d avance et au moins 3 ds min sac de plage pour m eviter de ma balader les fesses en culotte mouillee!
    Du coup pour moi le pire etant le une piece! Ou tu restes humide meme sur le ventre hahaha
    Je suis toquée…. :-))))

    En tout cas merci pour cet article pas inspirant pour moi etant donné ma jauge de psychopathie du maillot mais néanmoins très intéressant pour la petite phrase justificative du non achat apres 56 essayages 😉

    Caroline

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:37

      je ne suis pas loin de penser que cette phrase est d’utilité publique

  14. Murielle

    jeudi 18 juillet 2019 à 17:52

    Porter ton maillot comme un body, je suis septique, quand il y aura une pause pipi, tu devras enlever complètement ta jupe ou pantalon pour pouvoir retirer complètement ton maillot ….

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:37

      ah non j’écarte, tout simplement.

  15. clémentine

    vendredi 19 juillet 2019 à 10:40

    Moi aussi, j’ai eu mon 2e bébé il y a un an, et je me remets pour la première fois une une pièce (pourtant pas de problème de poids, mais la peau n’est plus la même…) J’ai trouvé mon bonheur chez &other stories, un modèle assez proche de celui que tu montres, mais noir lisse (ce qui évite le problème des modèles côtelés mentionné dans les commentaires au dessus) et avec des boutons couleur écaille, ce qui lui donne un côté rétro sympa. Le tissu est épais, il une bonne tenue, j’en suis très contente.
    https://www.stories.com/en_eur/swimwear/swimsuits/product.low-back-button-up-swimsuit-black.0734796001.html

    1. Mrs T

      vendredi 19 juillet 2019 à 16:22

      Clémentine, j’ai le même maillot! Je l’ai pris une taille au-dessus de ma taille habituelle (les maillots &OtherStories taillent petit, je trouve) et il est parfait et bien structuré. Mais il ne reste aucune taille sur le site pour les copines, hélas…

      1. Balibulle

        mardi 6 août 2019 à 16:40

        @ clementine / mrs t : je l’adore, et vous envie pour toujours

  16. Camille

    vendredi 19 juillet 2019 à 14:35

    J’ai fait un achat de maillot en France en plein hiver (j’habite à l’étranger et je ne trouvais rien ici) chez Décathlon… au rayon surf. J’ai du farfouiller un moment mais j’ai trouvé deux maillots sympas et avec une bonne tenue!

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:40

      Decathlon = Point Break

  17. Stf

    samedi 20 juillet 2019 à 10:12

    Pour moi c’est DnuD et rien d’autre… le maillot a un coût mais coupe, lycra et maintien au top (team forte poitrine)… en plus j’ai aussi quelques plis disgracieux à camoufler dans le dos…
    Je suis adepte du modèle Corset https://d-nu-d.com/produit/corset-1-piece/?v=11aedd0e4327 parfait avec ses bretelles réglables…
    Le other stories avec les boutons écailles a l’air vraiment joli… plus ma taille hélas…
    Bonne prospection à celles qui n’ont pas encore trouvé le maillot de leur corps et de leur été…

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:42

      Il est sublime, cette marque est une grosse découverte pour moi et tous mes essayages étaient encourageants, un jour je m’en offrirai un ! Je comprends que tu n’ailles plus ailleurs 🙂
      Très jolie formule « le maillot de leur corps et de leur été »

  18. lu

    samedi 20 juillet 2019 à 16:26

    je me souviens de ce merveilleux article posté il y a quelques années sur le corps illustré d’une magnifique phot de kate Winslet.

    les maillots : plus ça couvre plus ça grossit surtout surtout quand c’est noir
    moralité: les plages de l’atlantique en topless et voilà 😉
    donner à son corps ce dont il a besoin la claquass des vagues et du soleil
    et surtout du repos Bonnes
    vacances ( et si je me peux permettre achète toi un pt maillot riquiqui plein de couleurs en arrivant sur ton lieu de vacances)

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:43

      Lu, j’aime tellement ton message <3 Je n’en suis pas là, mais c’est un bel horizon à poursuivre !

  19. jicky

    mardi 23 juillet 2019 à 18:58

    felicitations pour le courage d’une telle quête… Moi ça me saoule tellement, le maillot, que je vais direct au BORING qui tient tout (même les fesses), j’ai nommé le décathlon de nageuse, flashy des nibards…. et hop: 🙂
    https://www.decathlon.fr/haut-de-maillot-riana-vert-id_8546399.html

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:44

      j’adore ! Il est coolissime

  20. jicky

    mardi 23 juillet 2019 à 19:03

    mais EUH…. juste une question; ça va à quelqu’un, ça??? 🙂 >> (sachant que ça ne va déjà pas à la fille du visuel, je suis sceptique!!!):
    https://www.albertine-swim.com/fr/bain/2065-8931-jane-ocre.html#/22-tailles-1/88-couleurs-ocre

    (…ou comme dirait Coluche: « ils le vendent, ça??? »

    1. Anonyme

      mardi 23 juillet 2019 à 20:49

      @Jicky : c’est pour les meufs enceintes à mon avis, mais ils en avaient pas une sous la main pour le visuel ^^

    2. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:46

      C’est leur coupe best-seller flouteuse de ventre qui a fait connaître la marque il y a quelques années ! Alors oui, ça va très joliment à certains gabarits, mais je crois que la sensation un peu blousante une fois le maillot mouillé est assez déroutante. Ça doit être plus joli quand c’est sec ^^

  21. Bobine

    jeudi 1 août 2019 à 12:40

    De retour de 3 semaines en Corse, j’avais passé les 2 mois précédents en quête du 1 pièce idéal, gainant et compagnie, surtout qu’on ne voit pas mon gras de bide et mes poignées. Je l’ai trouvé chez Boden, il est parfait. Et puis au bout de 1 semaine de plage, je l’ai trouvé tellement ennuyeux que j’ai filé au surf shop du coin me racheter 2 maillots 2 pièces bien plus funky. En vacances, je trouve que le rapport au corps est vraiment différent, tout le monde est en maillot, avec son corps imparfait et on s’en fout! Les vendeuses voient du maillot de bain toute la journée, on est déjà un peu bronzée, on a le temps, ça devient un plaisir d’essayer. Et la vendeuse m’expliquait d’ailleurs qu’une même marque ne distribue pas les mêmes produits dans les corners parisiens que dans les boutiques de bord de mer.

    1. Balibulle

      mardi 6 août 2019 à 16:48

      Tu mets le doigt sur un truc que je ne m’étais absolument pas formulé !
      Bon après, ça dépend où tu pars. Si c’est la plage branchouille de Calvi, où les filles sont épilées jusque sur les avant-bras, moi ça ne m’incite pas à me lâcher. Mais sur une plage moins show off, je souscris totalement à ta reco. Changer le rapport au corps <3

  22. Valise, lecture et insomnies | Balibulle

    mercredi 21 août 2019 à 14:55

    […] Et le séchage express du maillot m’a permis de le porter hors de l’eau sans problème, comme prévu. J’aurais pu me passer du tee-shirt marine et du khaki Gap, ainsi que de mes sandales […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.