Ce matin était un de ces matins où j’ai déboulé à l’école maternelle semi-maquillée.
Crème teintée, blush, primer potion et fards : ok.
Khôl, mascara : pas eu le temps.
Hey, pas si mal pour un lundi de rentrée !

Un trait rouge à lèvres bien flashy, même sur peau nue, ferait mieux le job, mais voilà, j’ai abandonné le rouge depuis quelques années.

Je l’ai d’abord remisé pour pouvoir embrasser mes filles à volonté. Et puis… j’ai perdu patience.

J’ai admis que le rouge, quel qu’il soit, me rendait “lipstick conscious”, m’incitant à tout le temps vérifier “où il en est”. Barré sur mes dents, ou par plaques aux commissures, ou carrément porté disparu (et là, mauvaise mine assurée).

Et vous me connaissez, une fois parée pour la journée, fringues comme maquillage, je ne veux plus avoir à vérifier quoi que ce soit dans le miroir (ok, à part mes cheveux et ça me prend déjà beaucoup trop d’espace mental).

Suis-je si à l’aise que ça avec du maquillage sur les lèvres, au fond ? Pas sûr.

Mais comme je ne suis pas à une contradiction près, j’ai quand même eu envie de garder un rouge, un seul.
Le plus lumineux possible, la signature pour “les jours où”.
Et c’est ce que j’ai fait, après un benchmark impitoyable dans ma trousse antédiluvienne.

Je n’avais déjà que des rouges intenses, tirant du mandarine jusqu’au fuchsia :
– le “Lady Danger” de MAC
– le Weightless Lip Colour « Mod » de Laura Mercier (discontinué)
– le Color Riche « Doutzen » de l’Oréal (discontinué)
– le Rouge Artist Intense 40 de Make Up For Ever (discontinué)
– le Mat 603 de Rouge Baiser
l’Hydratant Longue Tenue L30 Mandarine de Sisley (discontinué)

Je voulais garder le plus flashy / bonne mine / universel, donc j’ai d’emblée éliminé les teintes les plus froides (Laura Mercier, Rouge Baiser) et les plus orangées (Sisley).

Puis j’ai challengé mes 3 vermillons : le Lady Danger, le Doutzen et le Make Up For Ever. Lequel était le plus confortable et s’estompait le plus joliment, au fil de la journée, des cafés et des repas ?
J’ai profité de mes journées de télétravail pour faire mon petit testing peinarde.

Gagnant : le Make Up For Ever.



Il est donc devenu, jusqu’à nouvel ordre, mon RU, Rouge Ultime.
Parce qu’il est à la fois le meilleur et le dernier.
Il a déjà un âge canonique pour un rouge à lèvres, mais je le garde parce que… juste pour le plaisir, au fond.

Pas envie d’en tester un autre, d’en chercher un autre, je suis dans une de ces phases où ma make up libido est globalement éteinte.

Seule acquisition à laquelle je réfléchis, cette palette Laura Mercier bien pensée :

Je suis une fidèle de la marque, et cette palette serait peut-être mieux amortie que ma Naked 1 dont je n’utilise qu’un tiers des fards (et mon préféré, celui que je mets tous les jours en « toile de fond », le Toasted, est d’ailleurs déjà terminé. Et il ressemble beaucoup au « Négligé » de Laura Mercier, en démo ci-dessous).

Là encore, je resterais dans ma zone de confort.
Mais c’est mon credo ces temps-ci.

Aller vers ce qui est le plus instinctif et le plus « moi ».
Répéter chaque matin (ou presque) le plaisir de ce geste bien rôdé, « mon » smoky.
Ne pas chercher à expérimenter si je ne suis pas d’humeur, ça (re)viendra bien assez tôt.

Avec un objectif modeste pour mes 40 ans : maîtriser enfin le « cat eye » parfait à l’eyeliner, pour étoffer ma routine quotidienne avec une option plus graphique.

Y’a du boulot.
Mais j’ai 13 mois pour y arriver.

Sur les mêmes thèmes

25 commentaires

  1. Charlotte

    lundi 4 novembre 2019 à 12:00

    J’adore les rouges à lèvres mais sur les autres.
    J’en ai testé plusieurs mais rien à faire, au bout d’une heure il n’y a plus rien.
    Et qui a le temps/l’envie de passer sa journée à se réappliquer du maquillage ?
    Comme toi, une fois partie de chez moi, je ne veux plus avoir à rien touché.
    Donc niveau maquillage, c’est le minimum : anti-cernes, mascara, blush.
    Et le jour de grande folie, un peu de crayon autour des yeux.

    1. Balibulle

      lundi 4 novembre 2019 à 12:02

      « Qui a le temps/l’envie de passer sa journée à se réappliquer du maquillage ? » c’est exactement ça, le déclic. J’avais intégré cette forme de contrainte, comme si ça faisait partie du jeu, jusqu’à me dire qu’en fait non. Vraiment, non. Plus envie.

  2. Magali

    lundi 4 novembre 2019 à 12:14

    J ai essayé un nombre incalculable de rouge à lèvres dans l espoir de trouver CELUI qui illuminerait ma ganache de mère de 3 enfants sans le moindre autre effort. Heuuuu … J ai pas réussi . Je suis sortie enmener les enfants à l école un matin sans maquillage autre que ce fameux Graal que je pensais avoir trouvé et en rentrant à la maison je me suis croisee dans le miroir de l entrée et l horreuuuur. Je me suis fait peur quoi ! Du coup j ai lâché l affaire, je pense que ce n est tout simplement pas pour moi. Petite victoire personnelle j arrive aujourd hui à sortir sans un pet de maquillage et je le vis bien! Il m arrive d être toute pimpante certains jours maquillée coiffée tout ça mais c est parce que j ai pris plaisir à me maquiller et non plus parce que je m en sentais obligée 😉 et ça sérieux à quasi 38 ans c est une de mes plus belles victoires. Je t ai raconté ma vie encore pfff la meuf relou. Enfin ton article m a quand même donné envie de tester ton rouge à lèvres ultime on ne se refait pas

  3. brunette

    lundi 4 novembre 2019 à 12:20

    Pour le cat-eye parfait, j’ai acheté des « tampons » ici: https://thequickflick.com.au/ (à refaire je les prendrais en marron, sur conseil d’une vendeuse Benefit). Bon, le colis est venu de Hong Kong, bourré de plastique, je ne suis pas allée voir la compo pour ne pas me faire peur, mais je dois bien dire que ça fait très bien le job (après quelques essais). Cet été j’étais « de mariage », à la bourre bien sûr après le coiffage, j’ai pourtant réussi à gérer le make-up (base, correcteur, poudre bronzante, eye-liner, mascara, rouge et crayon à lèvres) en 5 minutes chrono. Sans trembler.
    Pour les rouges, je suis nostalgique de la période où je ne pouvais sortir sans, mais j’ai déjà du mal à m’habiller pour de vrai en restant chez moi alors gérer le rouge à lèvres…je le garde pour les grands occasions maintenant!

    1. Gingerlemon

      lundi 4 novembre 2019 à 12:33

      Je pense que tout est une question d’âge et de timing dans la vie. Jeune femme dans les années 70, j’ai usé et abusé du maquillage très coloré des yeux. Avec la tendance du nude, et surtout avec les marques des années, je me suis beaucoup calmée surtout du côté paillettes. Mon maquillage des yeux est donc allégé, je travaille beaucoup plus le teint, et les sourcils dont la densité fout le camp. Et c’est vrai que le rouge à lèvres est la touche d’éclat finale qui me donne immédiatement bonne mine. J’en ai testé plein et je reviens toujours aux L’Oréal qui ne me lâchent jamais.

  4. Anonyme

    lundi 4 novembre 2019 à 12:43

    Tu as bien fait de garder ce rouge. Sur ton déguisement de Hulk ça va bien trancher en couleur complémentaire ! 😉

    1. Anonyme

      lundi 4 novembre 2019 à 18:47

      PS « je ne veux plus avoir à vérifier quoi que ce soit dans le miroir » : aujourd’hui avec les caméras à selfie des smartphones y’a plus besoin de miroir !

      1. Balibulle

        mardi 5 novembre 2019 à 21:06

        Je viens de modérer ta réponse à Lisou. Une seule autre sur le même ton, et c’est terminé ici.

  5. Iris

    lundi 4 novembre 2019 à 13:33

    Ici service minimal : sérum + crème, du fdt poudre bare minerals, un peu de blush et du mascara. Et je coiffe mes sourcils. Pour les lèvres du labello ou du RAL satiné nude ou pêche qui s estompe joliment et qu on peut reappliquer plusieurs fois par jour sans miroir en 2 secondes. Rien de plus pour le boulot.
    Quand je veux me faire une jolie bouche pour sortir je remplis mes lèvres avec un crayon et au dessus un RAL satiné ou du gloss.

    1. Iris

      lundi 4 novembre 2019 à 18:33

      Mon credo, c’est vraiment de bosser la base plutôt que de cacher la misère. J’ai donc un budget make up très bas (je dirais 150 euros max par an, vernis compris, le tout tenant dans une seule trousse) mais un budget soin conséquent.
      Pour les ongles des mains j’ai abandonné le vernis rouge ou de couleur pour un joli nude (Allure d’Essie) mon vernis ultime, qui tient 4 jours sans retouche voire 1 semaine, car un vernis rouge écaillé ça pardonne pas, mais un nude, ça pardonne ! J’ai pas le temps pour les retouches et puis le nude ça va avec toute la garde-robe. Gain de temps et allégement de la charge mentale.
      Si ta peau est nette et que tes yeux sont maquillés, un joli nude sur la bouche suffit et sera même plus joli et plus doux au quotidien qu’un rouge. (cf Punky et son Caramelita de Banana Beauty dans sa dernière vidéo)

  6. Cecile

    lundi 4 novembre 2019 à 13:35

    Ah je fais justement partie de la team – si je ne mets qu’un truc c’est le rouge à lèvres!
    Il m’a fallu des années pour apprivoiser la chose, et notamment, avoir confiance dans le fait qu’il ne glisse pas et ne bouge pas sur les lèvres et les dents, mais j’ai enfin trouvé.
    Pas forcément une marque, mais un type : le rouge mat, mille fois plus résistant.
    En ce moment, j’ai deux couleurs chez Fenty Beauty, une Rouge Baiser, deux Kat Von D. Et avec chacun d’eux, apprlication le matin et mini retouche en début d’après-midi, je suis tranquille.
    J’ai délaissé toutes les formules plus légères, y compris les chubby stick de Clinique que j’aimais beaucoup mais qui, pour le coup, fichent le camp.

    (enfin une fois que tout cela est dit, avec l’age, je me maquille un petit peu plus qu’avant : BB cream, crayon à sourcil et un peu de khol mordoré. Plus le Rouge du coup 🙂

    1. brunette

      lundi 4 novembre 2019 à 15:48

      Les RAL de Fenty Beauty, mais quelle merveille! J’ai Ma’Damn, ça tient de ouf!

      1. Cécile

        mardi 5 novembre 2019 à 9:57

        Moi aussi, Ma’damn et Flamingo Acid 🙂

  7. Clao

    lundi 4 novembre 2019 à 14:03

    « lipstick conscious » c’est exactement ça ! Je pense parfois à faire un tri drastique dans mes tubes car si je dois me préoccuper d’eux ils doivent partir, que ce soit mon 1er et décevant Mac ou les autres. Je pense que je ne garderais alors que mes Bourjois velvet edition et une encre sephora, plus un autre offert par ma Maman qui ne tient pas très bien mais c’est un nude et au moins il s’en va « joliment » 😀
    J’ai souvent envie d’en acheter, mais je les stocke dans un panier qui en contient une vingtaine et je n’ai pas envie de prendre plus de place, alors maintenant je suis la règle du 1 qui entre/ 1 qui sort ! Et c’est déja pas mal !
    Mon uniforme de semaine c’est toujours le teint (même juste un voile de poudre), jamais sans mascara et un fard, un baume à lèvres teinté. Le plus fidèle c’est le Baby lips cherry me TOUJOURS dans mon sac et un baume plus mauve l’a rejoint il y a 2 ans . S’il y a plus d’un fard, du crayon, les sourcils, que je n’ai oublié ni le blush ni l’anticernes, c’est pas mal et en bonus du rouge à lèvres !
    Le weekend c’est suivant mon humeur. Par contre le cat eye, je n’étais pas une pro avant mais aujourd’hui même avec les vidéos de Katie Jane Hughes avec ma paupière déja pas très grande mais qui est un peu tombante je n’y arrive plus du tout. Ça tombe bien je n’en ai plus envie non plus et je m’amuse bien plus à faire des smoky bronze. J’ai 4 palettes pour les yeux (dont 2 qui pourraient sortir mais elles ont petites alors…) qui vont me faire toute la vie et quelques monos que je délaisse dans lesquels je pioche quand je suis en panne d’inspiration.

  8. Murielle

    lundi 4 novembre 2019 à 14:51

    Attention à la date de péremption surtout pour le RAL (on en avale) et le mascara.
    Je me maquille pas souvent et donc c’est souvent uniquement du RAL en vitesse. J’aime le rouge mais c’est vraiment difficile de trouver le bon rouge, j’avoue pas encore trouvé le mien.
    Mais ces deux dernières années, je ne mets plus que des RAL bio, évidemment la tenue est moins bonne mais si on en avale c’est pas nocif.
    Dernierement je m’en suis acheté un beige nude et je dois dire que finalement c’est quand même plus facile à porter que le rouge.

  9. jicky

    lundi 4 novembre 2019 à 17:29

    je suis d’accord pour l’histoire de se remaquiller sans arrêt: ça ne m’a jamais bottée!
    Côté rouge à lèvres, j’ai 3 ou 4 Chanel Coco qui partent assez vite et du coup en remettre n’est pas plus un problème (limite sans miroir!) que de ne plus en avoir du tout puisqu’il part joliment…

  10. Melanie

    lundi 4 novembre 2019 à 20:09

    Je suis fan de RAL je ne porte souvent que ça comme maquillage mais en effet quelle galère ; j en ai souvent sur les dents mais quelle horreur !! Et puis lorsqu il s estompe ça fait des sortes de paquets , ça patasse quoi …. mais j en mets toujours je ne peux pas partir sans . Je fais attention aux compos depuis quelques temps et Je n acheté plus que des belles compos mais je garde les anciens ne sachant pas si ils sont bien ou pas , bref c est flou tout ça ….

  11. MarieG

    mardi 5 novembre 2019 à 0:22

    J’ai fini par abandonner la bataille du ràl. Je peux en mettre, mais je ne peux pas le garder; aucune marque, aucune texture, aucun fini ne tient plus d’une demi-heure sur mes lèvres, tout simplement parce que je le mange. Ce doit être le signe qu’en fait je n’en veux pas, donc j’ai renoncé.
    Faites de beaux rêves

  12. Ally

    mardi 5 novembre 2019 à 0:35

    Si tu as de nouveau envie de couleurs aux lèvres, les baumes teintés de Burt’s Bees sont superbes. Une belle couleur mais qui s’estompe si gentiment qu’aucune vérification n’est nécessaire. (Par contre je ne sais pas si c’est dispo en France.)

  13. Lisou

    mardi 5 novembre 2019 à 9:47

    Libido make up ici aussi en berne… Et dire qu il y a quelques années j avais la carte gold de Sepho. Ici c est anti cernes, fdt, blush, mascara et ràl. J avais pris la fâcheuse habitude de me maquiller les yeux au détriment du reste jusqu’à constater que je n avais plus 20 ans et qu avec le manque de sommeil (bébé bientôt 7 mois ne fait pas de nuits entières) ça me plombait. Pour le ràl je reste désormais fidèle à un Jane Iredale que la maquilleuse avait utilisé le jour de mon mariage. C est le rose parfait pour moi, il tient super bien et s efface joliment. Pas de marque sur la joue de mon bébé… Et mon homme qui déteste habituellement les lèvres maquillés l aime beaucoup. Donc pourquoi s en priver!

  14. Amandinepicpic

    mardi 5 novembre 2019 à 15:26

    Coucou,
    Joli rouge à lèvres Rouge!

    Pour ma part, c’est plutôt du rose à lèvres! C’est ce qui me plait le plus! C’est tout doux et facile à porter!
    Je plébiscite les crayons jumbo à lèvres. Ils sont plus faciles à appliquer avec leur texture un peu crémeuse.
    Le tube me fait encore un peu peur avec le risque d’avoir un contour de bouche irrégulier. Je m’entraine, quand l’envie me prend avec mon ràl Bourjeois Velvet Bois de rose. Ca demande un peu de dextérité…

    Pour le reste, pas de teint (j’entend la foule qui fait « Ouh »!lol!), juste du mascara noiravec un peu d’anticernes (bébé oblige…)!
    J’en profite pour te demander si tu (ou une de tes lectrices bienveillantes) as un bon plan anti-cernes avec une composition saine et qui n’assèche pas le contour de l’œil…
    Bonne journée!

  15. Mafalda

    mercredi 6 novembre 2019 à 20:56

    Moi aussi j’adore le rouge à lèvres, mais sur les autres, à part le mettre à la perfection (crayon contour des lèvres et au pinceau), puis avoir le bon produit qui tient, ça tient de l’impossible. Alors je mets du Labello pour ne pas « coller » et hydrater mes lèvres et je rêve en regardant tes belles photos. En plus pour faire des bisous à mes filles, no way, ça me rappellerait trop ma grand-mère qui m’en foutait partout ou en avait sur les dents!
    Je préfère me concentrer sur les yeux, ou carrément rien mettre si j’ai la flemme, vu la vie que je mène et c’est très bien ainsi (sans toutefois me négliger).
    C’est comme le vernis à ongles, j’adore ça, mais je trouve que les produits sont de plus en plus chers, de plus en plus toxiques et tiennent de moins en moins bien, donc j’opte pour un look naturel, même si j’admire ta classe.
    J’aimerais bien me réveiller comme ça le matin #Désespoir

  16. Lou

    vendredi 8 novembre 2019 à 10:54

    Je suis une fille baume à lèvres teinté (Hurraw Balm Cerise for ever), un petit coup de brillance et de couleur qui suffit déjà pour avoir meilleure mine. On fait difficilement plus low-maintenance.
    Si je prends le temps de mettre du RAL, c’est le Velvet Edition de Bourjois (le « personne ne rouge »). Je sais que l’application sera rapide et nickel et je suis tranquille pour la journée, avec compliments garantis ! Il suffit d’une toute petite retouche après déj mais c’est même pas indispensable…

    J’avais acheté un Vice d’Urban Decay, j’ai encore essayé de le mettre il y a peu. C’était horrible, c’est HYPER dur d’avoir une application propre (sans pinceau, ni crayon, évidemment) et il reste des traces rouges si on essaye de corriger. L’enfer. Je reste sur les RAL liquides, définitivement.

  17. Athéna

    samedi 16 novembre 2019 à 21:38

    J’ai attendu que le petit dernier aille à l’école tout seul pour mettre du rouge ! Maintenant qu’ils sont partis jai une quinzaine de RAL et j’en remets après le déjeuner. l’atmosphère de mon bureau est très sèche je ne pourrais pas m’en passer; Mais mes fils ont eu des bébés et le problème du RAL se repose !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.